• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Indignez-vous contre Stéphane Hessel !

Indignez-vous contre Stéphane Hessel !

Monsieur le Président de la République,
A l’occasion de la sortie du livre - je devrais dire du torchon - de M. Stéphane Hessel, indignez-vous ! je viens de découvrir avec horreur que le Général de Gaulle était vraisemblablement un anti sarkozyste de la pire espèce.

Je soutiens la clairvoyante politique que vous menez pour faire sortir la France de l'ornière de ses rigidités gauchistes en traquant sans merci les immigrés illégaux, les privilégiés, les fonctionnaires et en incitant les forces vives de la nation à abandonner la pensée unique pour reprendre enfin le vertueux chemin du travail, désormais protégées par le bouclier fiscal.

Or, que n'ai-je pas découvert en consultant le programme du Conseil National de la Résistance, lui-même dirigé par le Général de Gaulle ?

Vous ne le croiriez pas, Monsieur le Président : ce livre est un brulôt d'assistanat socialo-communiste ; les "braves" et les "justes" qui se battirent pour libérer la France du joug nazi sont en fait de dangereux bolcheviks fanatiques qui professent une politique honteuse et contraire à celle que vous menez en ce moment même avec votre gouvernement. Vos conseillers ont sans doute oublié de vous en avertir.

Pire encore, en 2004, sous Chirac, à l'occasion du 60ème anniversaire de l'établissement de ce mortifère programme anti réaliste, ces quelques cacochymes trublions survivants - dont le susnommé Hessel - avaient même lancé un appel solennel à l'insurrection ! Et le voici qui recommence !

Leurs idées immorales font frémir, j'ai surligné les plus révoltantes :

"Au moment où nous voyons remis en cause le socle des conquêtes sociales de la Libération (...) nous appelons d’abord les éducateurs, les mouvements sociaux, les collectivités publiques, les créateurs, les citoyens, les exploités, les humiliés, (...) à transmettre l'héritage de la Résistance (...) :

Ces billevesées trotskystes ? Alors là, certainement pas !

(...) Sécurité sociale et retraites généralisées, contrôle des « féodalités économiques (...)

Vous voyez, Monsieur le Président, il ne peuvent pas s'en prendre à vous alors ils s'en prennent à vos amis ! les lâches !

sarkopresident.jpg

(...), la liberté de la presse, son honneur et son indépendance à l’égard de l’État, des puissances d’argent et des influences étrangères (...)
Non, les journalistes, comme vous l'avez déclaré si justement : "il faut les piétiner"... et j'ajoute : avec des chaussures de ski.

(...) Comment peut-il manquer aujourd’hui de l’argent pour maintenir et prolonger ces conquêtes sociales, alors que la production de richesses a considérablement augmenté depuis la Libération, période où l’Europe était ruinée ? (...)

Parce que les caisses sont vides ! On n'arrête pourtant pas de leur répéter mais eux, ils ne pensent qu'à gaspiller.

(...) Les responsables politiques, économiques, intellectuels et l’ensemble de la société ne doivent pas démissionner, ni se laisser impressionner par l’actuelle dictature internationale des marchés financiers qui menace la paix et la démocratie (...)

Qu'est-ce qu'ils ont tous contre les marchés ? (moi, j'y vais tous les dimanche matin).

(...) Nous appelons ensuite les mouvements, partis, associations, institutions et syndicats héritiers de la Résistance à dépasser les enjeux sectoriels, et à se consacrer en priorité aux causes politiques des injustices et des conflits sociaux, et non plus seulement à leurs conséquences (...)

Vous allez voir qu'ils vont recommencer leurs grèves d'otages si ça continue !

(...) Nous appelons enfin les enfants, les jeunes, les parents, les anciens et les grands-parents, les éducateurs, les autorités publiques, à une véritable insurrection pacifique contre les moyens de communication de masse qui ne proposent comme horizon pour notre jeunesse que la consommation marchande, le mépris des plus faibles et de la culture, l’amnésie généralisée et la compétition à outrance de tous contre tous. (...)

Voyez : Ils n'aiment ni la télé ni la compétition entre eux : des bobos communistes, je vous dis !

(...) Nous n’acceptons pas que les principaux médias soient désormais contrôlés par des intérêts privés, contrairement au programme du Conseil national de la Résistance et aux ordonnances sur la presse de 1944." (...)

Qu'est-ce qu'ils veulent qu'on fasse ? il faut bien qu'on la contrôle sinon elle serait contre nous !

Et regardez bien les signataires, M. le Président : que de la racaille ! : Lucie Aubrac [1], Raymond Aubrac [2], Henri Bartoli [3], Daniel Cordier [4], Philippe Dechartre [5], Georges Guingouin [6], Stéphane Hessel [7], Maurice Kriegel-Valrimont [8], Lise London [9], Georges Séguy [10], Germaine Tillion, Jean-Pierre Vernant [11], Maurice Voutey [12]

C'est tout le contraire de la courageuse politique de rupture que vous menez en accord avec les organisations patronales, Monsieur le Président et cela n'est guère étonnant puisque, lors du vote de ce programme en 44, ces organisations n'avaient même pas été consultées, sous le fallacieux prétexte de collaboration avec l'ennemi. Je vous enjoins donc à ne plus célébrer l'appel du 18 juin et à vous méfier de ce sulfureux général de Gaulle et de ces cochons du C.N.R.qui votèrent à l'unanimité la mise en place de l'abomination que vous démantelez aujourd'hui avec tant d'à-propos.

Vous qui avez déclaré vouloir solder l'héritage de mai 68, il serait sans doute temps de solder prioritairement celui de la Résistance.
En attendant, veuillez recevoir mes républicaines salutations.
Vive la France. Vive vous !

Eric la Blanche 


 

 

Programme du CNR (source wikipedia) :

  • En 1944 (dès la libération) :

    couv_cnr-420.jpg

    • Vote des femmes,
    • Profit illicite (contre les paradis fiscaux),
    • Emprunt de libération.
    • Ordonnance sur la liberté de la presse
  • En 1945 :
    • Création des Comités d'entreprise,
    • Création de la Sécurité sociale
    • Nationalisation des crédits (banques et assurances),
  • En 1946 :
    • Semaine de 40 heures,
    • Nationalisation du gaz et de l’électricité,
    • Augmentation de +18 % des salaires.
  • En 1947 :
    • Création du SMIG,
    • Prélèvement exceptionnel des hauts revenus.


Moyenne des avis sur cet article :  4.66/5   (179 votes)




Réagissez à l'article

114 réactions à cet article    


  • jako jako 22 décembre 2010 10:31

    Tout simplement excellent, merci


    • JL JL 22 décembre 2010 10:40

      Excellent, bravo.

      Magnifique seconde degré, vous écroivez : « ...  la courageuse politique de rupture que vous menez en accord avec les organisations patronales, Monsieur le Président et cela n’est guère étonnant puisque, lors du vote de ce programme en 44, ces organisations n’avaient même pas été consultées, sous le fallacieux prétexte de collaboration avec l’ennemi. »

      Comment ne pas citer ici Alain Badiou : «  » La « rupture », c’est quoi ? Le démantèlement des acquis sociaux, le fait que les riches paient moins d’impôts, qu’on privatise de façon rampante l’université, qu’on donne les coudées franches aux affairistes. Cette façon de déguiser une soumission au capitalisme mondialisé en révolution nationale relève en soi du « pétainisme », au sens formel. "


      • Danielle2 25 décembre 2010 23:18

        Naomi Klein a bien expliqué la stratégie du choc, qui mondialement organise ce que sarko a appelé la rupture, comme dit JL appauvrir les pauvres pour enrichir les riches, 5 vidéos sur daily explique cela très bien


      • herbe herbe 22 décembre 2010 10:46

        Merci !

        C’est vraiment réconfortant d’entendre que ce livre est un succès et que le bouche à oreille fonctionne !


        • Gabriel Gabriel 22 décembre 2010 10:50

          J’adore et j’adhère. Vous m’avez réellement convaincu et je suis sous le charme de la puissance des arguments que vous développez ici. Encore merci de m’avoir ouvert les yeux et de m’avoir montré la seule voie vers mon petit salut, mon cher nombril .... hallelujah !!!


          • iomej 22 décembre 2010 10:51

            Excellent !


            • ZEN ZEN 22 décembre 2010 11:08

              Bon papier !
              Envoyez un double à Denis Kessler , le conseiller du Prince


              • sisyphe sisyphe 22 décembre 2010 14:04

                Zen, 

                mes excuses ; je n’avais pas vu ton lien sur Kessler ; je l’ai posté plus bas...

                Ceci dit, mieux vaut deux fois qu’une, pour bien enfoncer le clou ! 
                 smiley 

              • Lefumiste Lefumiste 22 décembre 2010 11:23

                Très bon article... et très bel essai de Stefan Hessel...

                J’en ai acheté une douzaine à offrir à Noël !! N’hésitez pas, ca coute seulement 3 euros et il fait une vingtaine de pages... donc un bon « livre » à offrir, même aux allergiques à la lecture !


                • Ronald Thatcher rienafoutiste 22 décembre 2010 16:49

                  Stéphane Hessel et son éditeur vous remercient de cette grossière publicité, du fond du coeur !


                • jako jako 23 décembre 2010 09:01

                  @rien à foutre, très mauvaise foi, je viens d’en acheter 5 sur amazon, à 2ros85 pièces je ne vois pas ou est le benef ! 


                • Albar Albar 6 avril 2011 18:32
                  Indignez-vous contre les sionistes !

                • enréfléchissant 22 décembre 2010 11:30

                  Ca engage le débat ! C’est bien, par contre, cherchez il y-a désormais plein de petits livres comme celui ci, sur l’anarchie, le manifeste des économistes attérés... Beaucoup plus intéressants.


                  • etychon 22 décembre 2010 11:50

                    On ne peut que dire bravo...Et aller acheter le livre


                  • Yvance77 22 décembre 2010 12:07

                    Chapeau bas !


                    • ELCHETORIX 22 décembre 2010 12:14

                      Bonjour la blanche , encore une fois , toujours le plaisir de vous lire !
                      Et , plus encore sur ce sujet , oui le livre de Stéphane Hessel ne peut être qu’un « torchon » pour Shorty et sa clique !
                      Quant à moi , je salue le plein d’énergie intellectuel et moral de ce monsieur de plus de 90 ans , je crois ( S H ), oui cet homme qui a participé avec le GdG à l’élaboration des grandes lignes du CNR .
                      Merci , l’auteur pour cet article !
                      RA .


                      • mac 22 décembre 2010 12:25

                         Merci aussi à monsieur Hessel que j’écoute toujours avec passion.
                        Même face à la vieillesse ce monsieur semble se montrer grand résistant.
                        Pendant ce temps on voit tant de vieux résignés et recroquevillés (à commencer par certains soixante-huitards) qui se foutent de l’avenir et de ce qu’ils laissent aux jeunes générations sous prétexte qu’ils ont fait leur temps...



                        • willy 22 décembre 2010 12:56

                          Bravo ! Merci !


                          • Pyrathome pyralene 22 décembre 2010 13:14

                            Mouche, plein dans le mille !! joli talent, bravo !!
                            Justement s’attaquer au tissu solidaire et rassembleur du CNR prouve de facto, la volonté de malfaisance de cette clique de pied-nickelés corrompus....c’est bien ce qu’ils font depuis des années avec un crescendo depuis l’élection de ce type abject dont les qualificatifs me manquent pour le définir....
                            question :
                            quels sont leurs objectifs réels inavouables ?
                            Au moins un élément de réponse sûre, diviser pour mieux régner.....mais il n’y a pas que ça !!


                            • Fergus Fergus 25 décembre 2010 09:43

                              Même avis que Pyralène.

                              Bravo, Eric, pour cette ironie caustique à laquelle j’adhère totalement.

                              Bonne journée.


                            • Morpheus Morpheus 22 décembre 2010 13:35

                              Excellent !

                              Vous feriez un très convaincant « YES-MEN » smiley


                              • robin 22 décembre 2010 13:37

                                Le pauvre Hessel va évidemment se faire traiter d’antisémite conspirationiste gateux par tout les pro-israéliens dégoulinants de haine et bien en cours dans l’establishment comme d’hab.

                                Comme Roland Dumas qui a fait récemment son coming out sur le 11 septembre.

                                L’engeance politico-médiatique qui tient encore les rennes du chateau de cartes sent décidemment de plus en plus le pourri.


                                • JPL 23 décembre 2010 00:47

                                  « Le pauvre Hessel va évidemment se faire traiter d’antisémite conspirationiste gateux par tout les pro-israéliens dégoulinants de haine »
                                  On ne peut jamais rien exclure (voir Enderlin) mais traiter un juif d’antisémtisme... ce sera vraiment pour les plus toqués


                                • armand armand 23 décembre 2010 09:26

                                  Quel est le rapport entre cet article et les obsessions anti-juives et conspîrationnistes de certains hystériques de ce site ?
                                  Quel est le rappot entre un intransigeant de la justice comme Hessel et un politicien roublard et passablement corrompu comme Dumas ?
                                  Enderlin et Hessel ne militent pas en faveur de la destruction de l’Etat d’Israël, mais contre des abus et des crimes commis par certains.
                                  Et ce n’est pas le propos de cet article, d’ailleurs. Il y a des lieux de débat(? ??) plus appropriés.


                                • pierrot123 23 décembre 2010 12:01

                                  J’ai moi-même eu le malheur de donner ce livre à lire à des amis Israéliens, de passage à Paris...

                                  Inutile de dire que je me suis fait sévèrement rabrouer...
                                  Inutile de préciser que les appels de Mr.Hessel concernant la politique d’Israël à Gaza ont été assimilés à de la propagande antisémite...
                                  (refrain désormais bien connu de quiconque ose critiquer la politique d’Isrël !)


                                • Traroth Traroth 27 décembre 2010 09:00

                                  @Armand : Et pourtant, DE FAIT, Enderlin, bien que juif, a été traité d’antisémite !


                                • TSS 22 décembre 2010 13:39

                                  quand on voit ce que Finkelcrotte a dit sur lui on voit quel genre de philosophe il est... !!



                                    • sisyphe sisyphe 22 décembre 2010 13:59

                                      Résister c’est créer ! Créer c’est résister !

                                      Nous vous présentons le texte de l’appel à la commémoration du 60e anniversaire du Programme du Conseil National de la Résistance adopté dans la clandestinité le 15 mars 1944, lu par les figures historiques de la Résistance.

                                      Vous pouvez voir et entendre Lise London, Raymond Aubrac, Henri Bartoli, Philippe Dechartre, Stéphane Hessel, Maurice Kriegel-Valrimont, Georges Séguy, Maurice Voutey.

                                      C’est ici, avec le document vidéo ! 


                                    • pallas 22 décembre 2010 14:01

                                      En 1967, la France n’avait n’y dette et pas de chomage, le pays était en passe de la révolution industriel /philosophique / technologique.

                                      En 1968 la révolution arriva, mais elle annonçait la décadence, l’individualisme, corruption, triche.

                                      En 1973, le systeme fu totalement réformé.

                                      Aujourd’hui, la décadence est partout, le pays s’évapore, nous sommes ruinées , l’ensemble de l’Europe est ainsi.

                                      Au moment ou j’écris, La Chine achete tours de bras, l’ensemble de nos dettes, donc en vérité, l’Europe Entiere.


                                      C’est la fin, irréversible.

                                      Je vous avaient prévenu, vous vous etes moqué de moi, maintenant vous pleurez sur votre sort, et le miens alors ?.

                                      Assumé un peut ça changera de l’eternel hypocrisie et mensonge.



                                      • Pyrathome pyralene 22 décembre 2010 14:06

                                        Ce n’est pas 1968 qui créa tout ça, c’est la loi Pompidou de 1973 qui est la responsable.....
                                        La dette n’est que la chaine volontairement crée pour fabriquer le nouvel esclavage financier....


                                      • Cogno2 22 décembre 2010 16:41

                                        68 est également responsable de la disparition des dinosaures.


                                      • rastapopulo rastapopulo 23 décembre 2010 00:21

                                        68 c’est le comble de la pseudo-résistance.

                                        - avènement de l’individualisme anglosaxon en France
                                        - traiter de facho un système anti-dictature financière (inversion totale de l’histoire)
                                        - germes de l’anti-nation alors que seul la nation est capable de museler la finance
                                        - c’est lancer la mode du mondialisme qui n’est que de l’impérialisme mâtiné de bonne conscience
                                         
                                        Et en 73 (fin du crédit publique même productif), indifférence générale.

                                        Et en 84 (fin du Glass Steagall, début des to big to fail), indifférence générale.

                                        Le CNR venait de rien, 68 avait tout...

                                        Encore aujourd’hui défendre la nation= être facho grâce à 68 (comme si le REICH allemand n’avait pas bénéficié du financement de l’EMPIRE financier anglosaxon quand le plan Trotsky à la solde des banques avait échoué, pas une nation n’est à la base du conflit). 

                                        Vraiment merci de la soupe mentale.


                                      • rastapopulo rastapopulo 23 décembre 2010 00:23

                                        Face à l’évidence que 68 fait complétement abstraction du rôle de la finance anglosaxonne, contrairement au CNR, vous trouvez encore responsable de défendre cette vision de l’histoire...


                                      • rastapopulo rastapopulo 23 décembre 2010 00:43

                                        Donc je peux demander le rôle de la banque d’Angleterre et de France (sous-contrôle anglosaxon à l’époque) dans le financement des nazis à un 68tard ?

                                        Super j’attends que ça.


                                      • Traroth Traroth 27 décembre 2010 09:05

                                        La nation est capable de museler la finance ? On a vu ça en 2008, quand les gouvernements ont sorti les chéquiers...


                                        Les nations sont trop petites, désormais. Le capitalisme a une échelle mondiale ; si la politique ne prend pas la même échelle, elle aura TOUJOURS le dessous !

                                      • Peau lisse vaut pas pied Peau lisse vaut pas pied 22 décembre 2010 14:10

                                        M’enfin, ça se savait à l’époque, d’ailleurs l’URSS préférait avoir un de Gaulle en France plutot qu’une vague gauche.


                                        • sisyphe sisyphe 22 décembre 2010 14:44

                                          Merci de votre très intéressante contribution. 


                                          Suivant...

                                        • pallas 22 décembre 2010 14:45

                                          La Chine rachete toutes les dettes des pays de l’Europe.

                                          En langage clair, La Chine achete l’Europe et rafle la mise.

                                          Je lis le journal The Guardian, bobo outrance, pronant le multiculturalisme, il est interessant de voir la peur des différents commentaires, qui hier vantant le multiculturalisme, ayant pris conscience que La Grande Bretagne était condamnée la misere, la ruine, et que La Charia devenait imposant.

                                          Les gens se reveillent un peut tard.

                                          La Chine est le Grand gagnant, nous n’existons plus, c’est un fait.

                                          Le grand suicide de l’Occident, ne laissant que poussiere pour ma génération, les Trentenaires et la pauvreté pour les gamins qui naissent aujourd’hui.

                                          Nous nous vaporisons à tout les niveaux.


                                        • Pyrathome pyralene 22 décembre 2010 14:59

                                          Mais bien sûr Pallas, la Chine est le nouvel ennemi, les arabes en seront ravis......
                                          et il est étonnant que notre ami Calmos vienne défendre les stalinistes de Wallstreet et leur empire de papier chiotte !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès



Partenaires