• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > L’éco-anxiété serait une maladie mentale en rapport avec le (...)

L’éco-anxiété serait une maladie mentale en rapport avec le climat

Plus le thermomètre grimpe à des températures records, plus ils lisent d'articles sur le changement du climat, ou pire encore lorsqu'ils observent les projections alarmistes du GIEC et le chaos climatique annoncé. Plus ils deviennent des éco-anxieux, mais qui sont-ils  ? 

Ne les cherchez pas trop loin les malades sont partout autour de vous. D'ailleurs vous êtes peut-être déjà touché sans le savoir par cette terrible maladie qui semble contagieuse, qui dévore votre cerveau et s'attrape encore plus vite que la peste d'Albert Camus. Personne ne sait vraiment comment ni qui a été le premier à propager l'affection particulièrement sournoise. On soupçonne bien un certain Hulot d'être responsable ou pour le moins pas totalement innocent dans cette affaire du siècle. Mais le messie écologiste qui lave plus vert que vert et fait fortune, grâce à ses gels douche et shampooings de la marque Ushuaïa, a de nombreux complices. Trop long de les citer tous tellement ils sont nombreux, d'ailleurs gare à vous si vous oubliez par mégarde de nommer un membre de la grande famille écolo, vous pourriez froisser leur ego. Et une, ou un, activiste de la bande pourrait vous faire un procès pour inaction médiatique. Pas vrai, Cécile, Noël, Audrey, Yannick, ect. Certes, vous avez également des élites politiques qui se prétendent écologistes, mais ce sont tous des faux-culs.

Non, franchement vous avez tort de plaisanter avec le réchauffement climatique, en caractère gras pour énerver encore un peu plus les climato-sceptiques incurables, qui eux contrairement aux réchauffistes, souffrent de ne pas être assez entendus par le bon peuple qui serait endoctriné par les khmers verts et un pouvoir complice malgré les apparences. 

La fièvre verte de l'insurrection monte...

Ce paragraphe n'a que très peu d'importance, encore des mots toujours des mots rien que des mots, chantait Dalida. D'accord, sa chanson d'amour n'a aucun rapport avec l'écologie, encore que ! L'amour de notre bonne vieille Terre et plus encore l'espérance de la survie du vivant peuvent faire perdre la tête, voire pousser à des solutions extrémistes, comme un appel à l'insurrection générale. L'extrait ci-dessous, emprunté au site "Reporterre" est édifiant, ça va chauffer ! "On arrête tout"

"Pour changer radicalement la machine économique et politique dans laquelle nous sommes, il va falloir abolir le pouvoir en place, occuper des lieux de pouvoir, mobiliser des assemblées constituantes et mettre en place de nouveaux fonctionnements à différentes échelles (locale, régionale, nationale, mondiale)"...

En attendant la rébellion généralisée, avec ou sans Gilets jaunes, essayons d'en savoir plus sur l'éco-anxiété

D'après AMERICAN PSYCHOLOGICAL ASSOCIATION, l'éco-anxiété serait le résultat d'une "peur chronique d'un environnement condamné." 

Alors là nous sommes dans le dur, vite un psychiatre !

La chercheuse belgo-canadienne Véronique Lapaige est la première à développer le concept d'éco-anxiété, et finalement ce n'est pas si grave que ça, puisque l'éco-anxiété n'est pas une maladie mentale et "ne se limite pas à l'échelle individuelle. C'est " Une prise de conscience collective qui conduit ceux qui la rencontrent à "un engagement responsable et critique citoyen". Notre psy qui porte probablement une blouse verte en rajoute une couche avec..."C'est vrai qu'il est très très dur, parfois, de sentir le poids de notre culpabilité humaine en matière de changements climatiques et autres problèmes environnementaux : cela donnerait des angoisses à n'importe qui un tant soit peu responsable…" mais, c'est un "concept positif".

Donc, pour ceux qui n'auraient pas bien compris la définition de l'éco-anxiété, elle est relativement simple. Lorsque vous vivez votre vie dans la plus totale insouciance écologique, c'est-à-dire que vous polluez sans aucune gêne et sans même vous rendre compte que votre comportement est néfaste pour l'humain et son environnement... Tout baigne dans l'huile de vidange que vous déversez sans honte dans la nature. Du coup vous n'êtes pas anxieux et en bonne santé psychologique. Que du bonheur !

Au contraire, si vous êtes un citoyen responsable écologiquement, que vous mangez bio et sans viande, que vous allez au boulot à vélo et que vous faites soigneusement votre tri sélectif, ect. Lorsque vous entendez que si nous ne faisons rien pour diminuer la pollution et les gaz à effet de serre nous risquons une sixième extinction de masse, qui serait déjà en cours. Alors là, c'est la grosse déprime, l'anxiété et la prise régulière de sérotonine pour échapper aux affres de la fin du monde.

Finalement, heureux les climato-sceptiques !

Ce texte est bien sûr une parodie, n'en croyez pas un mot.

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.89/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

103 réactions à cet article    


  • baldis30 16 mars 09:33

    bonjour,

    tentative de biocratie, nouvelle forme d’incantation démagogique ... smiley 

     vite.... une entrecôte ... 


    • gruni gruni 16 mars 09:42

      @baldis30

      vite.... une entrecôte ... Cuite à point !


    • Aristide Aristide 16 mars 09:54

      @gruni

      Cuite à point !

      Cela décrédibilise tout votre discours. Il n’existe de consommation de viande que bleue ! 


    • gruni gruni 16 mars 09:58

      @Aristide

      Va pour le bleue, mais à mon avis saignante c’est mieux.


    • Fergus Fergus 16 mars 15:44

      Bonjour, Aristide

      Sur ce plan-là, je suis un très mauvais citoyen : je ne mange ma viande que très cuite, façon scandinave. Pour compenser, j’en mage peu, et même de moins en moins.


    • velosolex velosolex 16 mars 18:56

      @gruni
      C’est d’un con, votre torchon. Je suis pas souvent sévère, mais vous avez la palme de la nulité consternante. La faute au compteur linky ?
      Les quelques jeunes luttant contre la bétise du monde, qui nous envoie dans le mur, et Grugru qui joue au décrypteur de fake news. 


    • Attila Attila 16 mars 09:39

      Ça ressemble fort à la Grande Peur de l’An Mil.

      .


      • gruni gruni 16 mars 09:51

        @Attila

        D’après Historia...

        U
        ne grande partie de la population n’a pas perçu le passage à l’an mil puisque sans calendrier. Incapable de calculer l’année en cours, elle n’a pas eu conscience d’entrer dans un nouveau millénaire.

        Or, contrairement à l’an mil, en 2019 il y aura des élections européennes, voilà qui pourrait expliquer partiellement l’éco-anxiété ambiante de nos élites 


      • Attila Attila 16 mars 09:57

        @gruni
        Oui, je le sais, j’ai lu les historiens Delumeau et Le Goff : la peur de l’An Mil était une peur des élites lettrées.
        Le conflit entre les Gilets Jaunes et les « Climatistes » nous montre bien qu’il s’agit encore d’une peur de« l’Élite ».

        .


      • lala rhetorique lala rhetorique 16 mars 09:43

        De toutes façons, tant qu’on ne cesse pas cette mondialisation sauvage, ça ne sert à rien de parler écologie ni climat ! Les écolos se perdent dans les détails mais ne s’enchaînent pas aux grilles pour sortir de cette saloperie de mondialisation ; par contre tout est fait pour taxer, les pollueurs soi-disant, sauf que ces pollueurs vont répercuter la taxe sous forme de hausse et que c’est l’usager et le consommateur qui au final paieront ; en gros ces taxes sont des autorisations à polluer !


        • gruni gruni 16 mars 10:07

          @lala rhetorique

          « mais ne s’enchaînent pas aux grilles pour sortir de cette saloperie de mondialisation » 

          Ça vient lala rhetorique, la rébellion est en marche, soyez patient quand même

           « On arrête tout »

          Je suis de votre avis pour les taxes ! 


        • mmbbb 16 mars 11:08

          @lala rhetorique prenez l eco taxe par exemple sur les produits electroniques Le recyclage se fait soit en Afrique soit en Asie . Les conditions de traitement sont deplorables . In fine , on se fout de notre gueule mais mondialisation oblige c est moins cher d empoisonner le gamin africain ou chinois. 


        • baldis30 18 mars 23:27

          @lala rhetorique

          bonsoir, 
           Mais pour arrêter la pollution par le tabac le pouvoir est aux abonnés absents ... (*)
          cela coûte un fric dingue ( je ne sais où ai-je pris cette expression, j’ai dû être contaminé à l’insu de mon plein gré.... ) et implique fortement la santé des générations futures ... ! Qui en parle ? 
           (*) sans oublier la récupération des terres pour autre chose que de la fumée toxique ...


        • Arthur S Arthur S 16 mars 09:47

          après le « greenwashing », le « green new deal » : les Américains aiment bien repeindre en vert ce qui commence à se dégrader pour masquer les fissures, sans même prendre le temps de colmater, ni consolider, ni poncer : « peinture sur merde = propreté ». Et ils exportent ce grand nettoyage de printemps dans les moindres recoins de l’empire en utilisant d’autres couleurs quand le bateau qui transportait la peinture verte est en retard ou fait naufrage au large de La Rochelle : orange, rose, etc...


          • Albert123 16 mars 09:51

            ils n’ont qu’a apprendre* à vivre en zone rurale les bobos citadins aliénés qui se fabriquent autant de tares qu’il y a de jours dans l’année.

            c’est leur villes adorées qui sont polluantes, leur mode de vie coupée totalement de la nature et de ses contingences naturelles dont ils veulent s’extraire par des artifices aussi destructeurs qu’inconséquents qui pourrissent le monde.

            *apprendre cad à ne pas venir salir nos campagnes avec leurs lubies débilitantes de citadins.


            • gruni gruni 16 mars 10:13

              @Albert123

              Et pourtant, il y a toujours plus de gens qui deviennent citadins...

              L’extinction des « bobos » n’est pas pour tout de suite


            • @Albert123

              Exact les bobos avec leur flopée de marmots dans les marchés bios (prénoms : myrtille, cannelle, églantine, citronnelle,,...) sont les plus grands pollueurs indirects de la planète. On mange du guacamole (avocat venant d’Israël et autres gâteries importées direct des pays exotique). En plus, ils défendent la GAP et la PMA,....Les bobos, c’est pas beau,... Et j’en fais un peu partie, mais à dose homéopathique. ATTENTION : be pas confondre DECROISSANTS et BOBOS. Ils ne se supportent pas. 


            • berry 16 mars 10:43

              Il y a quelque semaines, je contestais la responsabilité de l’homme dans le réchauffement climatique et mon interlocutrice m’a sorti directement « ça c’est du révisionnisme ». Elle avait bien appris sa leçon et quelque part elle a raison, le réchauffisme est en effet devenu un nouveau dogme de la gauche et des progressistes. Il a disparu des débats dans les grands médias ces dernières années, il est devenu impossible de le contester.

              Le physicien François Gervais est obligé de s’exprimer sur la petite chaine youtube de solidarité et progrès pour faire passer ses idées.

              https://www.youtube.com/watch?v=iK3G8wqqp_k

              Les deux chercheurs Karl Zeller et Ned Nikolov sont également ignorés par les médias. Ils ont calculé que la température moyenne des planètes rocheuses dépendait de leur distance au Soleil et de la pression atmosphérique.

              La température su terre ne dépend donc pas d’un effet de serre provoqué par le CO², mais de la compression des gaz de l’atmosphère terrestre en raison de la gravité.

              https://www.laterredufutur.com/accueil/la-decouverte-climatique-de-zeller-nikolov-pourrait-bouleverser-le-monde/?fbclid=IwAR1R0mmOW5M4pGm67dDOhgtJ1hz5l48dbIwmAR6p3yWt_inhA536jXWJY6s#.XHbivAY9_Co.facebook


              • mmbbb 16 mars 11:29

                @berry oui vous oubliez LAVAU de ce media . Outre qu il ne sache me repondre par quelques propos meprisants , il ne m a toujours pas expliqué pourquoi l aiguille des Drus a Chamonix s est effondrée en 2005 . La mer de glace se retire ainsi que d autres glacier notamment en Suisse . Les vendanges se font un mois plutot etc cette tendance semble constante . Quoi qu il en soit c est cette période tres rapide de changement qui est a noter fut elle d origine humaine ou pas . Personne ne m a encore explique si une auparavant sur une courte periode un changement avait eu lieu . 


              • JC_Lavau JC_Lavau 16 mars 11:54

                @mmbbb. Heureux temps où il n’y avait pas de télévision appliquant l’ordre de te faire peur, et pas d’Al Gore pour exploiter ta peur !
                https://fr.wikipedia.org/wiki/Inondation_de_Grenoble_en_1219
                Jusqu’à plus ample informé, dans les montagnes jeunes, il y a des érosions qui n’en finissent pas de surprendre.
                De toute une clippe hercynienne provenant d’un pré-continent africain, l’érosion n’a plus laissé en place que le Cervin et la Dent Blanche, et enlevé tout le reste. C’est pour nous punir de nos péchés...


              • berry 16 mars 12:06

                @mmbbb
                Un degré en plus et le permafrost dégèle, une partie des glaciers se transforme en eau et les vendanges sont avancées d’un mois.
                Petite cause, grands effets.


              • JC_Lavau JC_Lavau 17 mars 14:26

                @berry.
                Quand j’étais ado, à partir d’octobre 1957, il y avait des femmes qui le soir regardaient le ciel avec anxiété, craignant que le Spoutnik leur tombe sur les pieds.


              • baldis30 18 mars 23:39

                @mmbbb

                bonsoir,
                expliquez-moi comment les troupeaux franchissaient le col du Géant lors de l’optimum climatique du Moyen Âge .... on chauffait peut-être le sol par des hypocaustes pour qu’ils restent sur le sol déneigé ?
                 Quant aux vendanges ... replaçaient AU MINIMUM les choses dans leurs contextes avec les variétés existantes grandement améliorées par les cisterciens ... DANS LA ZONE CONCERNEE.... 
                Autre exemple , l’oliveraie la plus septentrionale de France est constitué d’une variété ... unique qui n’est pas cultivée ailleurs en France ... et n’en est probablement pas d’origine ...
                De même pour bien des reboisements ... qui ne sont qu’un produit industriel pour le besoin des mines ... et qui ont comme conséquences une torrentialisation de certains cours d’eau tout en limitant les crues nivales, mais pas les estivales ...
                Bois de mines laissés aujourd’hui en place et gare aux tempêtes ...


              • Ce n’est pas le climat qui est pourri, mais l’humain. Ce qui est en haut est comme ce qui est en ba (Hermès Trismégiste). Le nombre de pervers narcissique lui est en constante augmentation : burn-out généralisé. Mais les abeilles, elles c’est un fait sont en voie de disparition. Le tut est de ne pas avoir peur de mourir. La fin dans certains cas peut-être un soulagement. Quand c’est raté, on jette. L’anxiété n’est que la peur projetée sur un événement de notre propre fin,...


                • velosolex velosolex 16 mars 19:08

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                  Reste les faux bourdons, dont l’auteur. Je ne vois comment on ne peut pas être un minimum soucieux devant ce qui se passe ; c’est comme si en 39 on traitait de rigolo pour ceux qui s’en faisaient pour l’an 40.
                  Perso, je ne suis pas du genre anxieux. Je m’adapte. J’ai déménagé une dizaine de fois dans ma vie, fait pas mal de jobs différents, eut des rapports avec pas mal de gens différents, avec un gros point d’arrêt en psychiatrie, et même si je continue à ne pas mettre de casque quand je fais du vélo, je vois bien, je sens bien, pour être plus exact, qu’on va droit vers la catastrophe.
                  C’est intuitif, et corolé par le thermomètre, la clameur de la jeunesse, et même le chant des oiseaux ; seuls les autistes et les traders ne s’en rendent pas compte. Normal il sont déjà morts. 
                  Les partisans du brexit aussi, fidèles au courant de psychopathie qui a toujours fait l’adn de la vieille Angleterre impérialiste : Morgue, mythomanie, manque total d’empathie, mensonge et manipulation. Croyant comme le scorpion, qu’il va niquer la grenouille qui lui fait traverser la rivière. 
                  Bon, c’est vrai que certains parvenaient à siffler dans les wagons plombés qu’allaient vers les camps, en disant que le pire n’est jamais sûr. Et que demain est un autre jour. 


                • Le tout est de ne pas avoir peur de mourir.


                  • Alex Alex 16 mars 12:35

                    « sa chanson d’amour n’a aucun rapport avec l’écologie »

                    La chanson, peut-être, mais l’amour, certainement.

                    Vous devriez étudier l’impact des femelles en chaleur sur le climat !


                    • JC_Lavau JC_Lavau 16 mars 13:23

                      @Alex. Mais attention ! Les tremblements de Terre viennent de la violence des orgasmes des iraniennes.
                      Selon les Mollahs, mais Michel Barnier a une autre hypothèse, plus à la mode par ici. Lui opine que c’est tout de la faute du réchauffement climatique.


                    • baldis30 18 mars 23:48

                      @JC_Lavau

                      bonsoir,
                       il y a une vingtaine d’années les sismologues canadiens furent intrigués par un séisme M3 dont l’épicentre se situait à proximité d’un de leurs sismomètres en zone peu accessible ... belle aubaine se dirent-ils .... une zone indemne qui se manifeste c’est nouveau ... beau sujet d’étude !
                      Alors ils surveillèrent et ils enregistraient M2, M3 et tous les intermédiaires ... et aucun autre signe tectonique ... puis ils s’aperçurent que ces séismes avaient lieu en fin de semaine, plutôt le soir , mais pas toujours....
                      D’où surveillance accrue pour comprendre ce qui se passait ... l’abri qui accueillait le sismomètre accueillait aussi des visiteurs ... et la séismicité du coin fut nommée « Loveearthquake » ....


                    • JL JL 16 mars 13:41

                      Oui, quand il fait un sale temps, on doute des promesses rassurantes du giec, qui dit que le climat se réchauffe ! Alors forcément, ça déprime !

                       

                       pouf pouf !


                      • Fergus Fergus 16 mars 15:42

                        Bonjour, Gruni

                        Excellente parodie !

                        Personnellement, je ne connais aucun « éco-anxieux ». Le monde dans lequel j’évolue est en effet constitué, pour une petite part, de personnes qui sont indifférentes à la question climatique, et pour une majorité, de personnes qui sont conscientes des enjeux pour la planète, mais ne modifient pas fondamentalement leur mode de vie.

                        J’appartiens à cette dernière catégorie, ce qui se traduit chez moi par des économies d’énergie et d’eau, une quasi-absence de gaspillage alimentaire, une limitation de mes déplacements polluants, et quelques autres mesures plus anecdotiques. Mais, je le reconnais, rien qui puisse me contraindre à changer radicalement ma manière de vivre.

                        J’irai plus loin dans la démarche  et en cela je ne suis pas très original  le jour où l’Etat s’engagera avec détermination dans la voie des Accords de Paris.


                        • JC_Lavau JC_Lavau 16 mars 15:57

                          @Fergus. Crédulité ! Crédulité ! Crédulité ! Crédulité !


                        • gruni gruni 16 mars 16:04

                          @Fergus

                          Bonjour Fergus

                          Pour ma part, je suis éco-radin, j’économise au maximum sur ma consommation d’eau, de gaz et d’électricité. En fait, comme beaucoup de citoyens, je n’ai pas vraiment le choix, vivre simplement normalement devient de plus en plus coûteux. 
                          Autrement, comme toi, je ne suis pas éco-anxieux, même un peu fataliste. J’attends de voir, mais je ne sais pas combien de temps... smiley
                          Merci pour ton commentaire.


                        • berry 16 mars 18:12

                          @gruni
                          Vous pouvez faire plus pour sauver la planète.
                          La chanteuse américaine Sheryl Crow préconise d’utiliser 1 feuille de papier wc pour les petites commissions et pas plus de 2 ou 3 pour les grosses.


                        • Fergus Fergus 16 mars 18:15

                          Bonjour, JC_Lavau

                          Je ne comprends rien à votre commentaire !


                        • velosolex velosolex 16 mars 19:26

                          @Fergus
                          Qui va commencer ? Sûrement pas l’état. Qui d’ailleurs à minoré le nombre de manifestants pour la planète à Paris. Ce qui est révélateur de sa position. C’est emmerdant mais faut pas déranger la machine économique, hein ? Faut que nos efforts soit économiquement compatibles ; Mais reste à convaincre la terre….Comment ?....Lui envoyer Benalla, la menacer ? 
                          Faut sauver la terre, entend on dire. La belle affaire. La terre s’en fout. Elle attend qu’on crève, la terre. Elle a quelques milliards d’années devant elle. Nous ne sommes que des puces sur son dos, vieux de quelques centaines de milliers d’années. Une anecdote entre deux migrations de fourmis. Disons plutôt des poux, pour être exact.
                          Quand la terre va commence à se gratter, où à élever sa température, qui est comme pour l’homme un système de défense immunitaire, on va pouvoir s’accrocher. Je crois que cela commence d’ailleurs. J’admire la capacité de déni de ceux qui ne voient pas l’état du monde actuellement, regardant par la fenêtre….Il reste le rire, après tout. Si on voulait changer les choses, au vue des spécialistes sérieux, pas de Tazieff, ni d’Allègre, ces dinosaures qu’on a pourtant mis sur le devant avant de les oublier, car trop caricaturaux dans le mensonge, il faudrait totalement changé notre façon de vivre. A part le vélo et le bateau à voile, ne resterait pas grand chose. Pas sérieux donc.
                          L’horloge avance. Peut être que Theresa May a une idée à soumettre au vote ?. 


                        • nono le simplet nono le simplet 17 mars 08:50

                          @velosolex
                          pas de Tazieff,

                          tiens, toi aussi tu te souviens de Tazieff qui avait dit « l’homme est bien prétentieux de croire qu’il peut modifier le climat » ... il est mort trop tôt pour voir son erreur ...


                        • velosolex velosolex 17 mars 10:56

                          @nono le simplet
                          Ce qui est vrai c’est que les informations permanentes rendent cinglés. Le cas de cet australien est révélateur. Il est le produit le plus con de la mondialisation. Mais en est il de bon. Son vomissement meurtrier en boucle risque de créer de nouvelles vocations, dans cette pornographie de la mort en boucle, où les gens n’ont aucun recul, ne connaissent pas l’histoire. Les images sont devenues meurtrières autant que les balles. Ils donnent l’illusion aux gens aussi qu’ils sont conscients de l’horreur du monde. 
                          Si je dois me moquer de quelque chose en ce moment, j’irais en angleterre, avec ces vieillards cramponnés à leur brexit, ou du coté de Gohn, qui lui fait dans le guignol complet. Ce type tartiné de fric jusqu’à plus soif, qui n’a jamais à sortir la moindre pièce de sa poche, a entasser des montagnes d’or, a roulé l’état français en estimant qu’il n’en avait pas assez. C’est l’oxymore de la médiocrité, l’homme le plus pauvre que la terre est porté. Plus pauvre que Diogène. Un symbole.
                          L’art du mensonge est devenu indispensable comme jamais aux gouvernants. C’est facile. Il suffit de dire aux gens ce qu’ils veulent entendre. Tous les médecins savent ça. Quel est le parent qui a envie d’entendre que son gamin est condamné. Les oiseaux de mauvaise augure sont brocardés.
                          C’est facile quand ils sont vieux. On confond la détestation de ce qu’ils disent avec ce qu’ils représentent, un autre temps. Quand les gamins par contre commencent à avoir des préoccupations de vieillards, en défendant le climat, c’est qu’il se passe quelque chose d’inédit. 


                        • JC_Lavau JC_Lavau 17 mars 11:17

                          @velosolex. Diantre ! Par Saint Glé ! Combien ça te gonfle la doudoune de te croire maître du bouton de réglage du climat !


                        • Désintox Désintox 16 mars 17:48

                          Affluence record aux marches pour le climat. C’était impressionnant aujourd’hui.

                          2 169 057 signatures à l’affaire du siècle.

                          Sale temps pour les climato-négationnistes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès