• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > L’empêcheur de ronronner en rond

L’empêcheur de ronronner en rond

Pour le protocole, consulter le proctologue ! 

Nul n'est prophète,

surtout dans son pays.

Il n'est jamais facile de se faire une place au soleil quand on n'a pas l'heur de plaire aux puissants, d'être du cercle des initiés, du clan des amis ou d'appartenir à l'armée silencieuse des valets et des courtisans. Ne pas se plier aux attentes du Prince, refuser de faire allégeance à ses sbires zélés, petits barons fades et sans saveur, c'est à coup sûr, se préparer des jours difficiles.

L'effet de cour n'a jamais été aussi fort que dans une ville de province où tout le petit monde local vit au rythme des désirs du maître. Échapper à ce cercle, c'est entrer dans la clandestinité, l'obscur silence de la presse et des gens qui ont un petit pouvoir. L'esprit de la province réside dans cette pesanteur monstrueuse, cette obligation d'être courbé pour avoir sa place à côté de l'astre local.

La presse régionale brille par sa servilité et sa faculté incroyable de passer son temps à ne pas déplaire à celui ou à celle qui est en place. C'est avec un art consommé de la grimace que la feuille de chou s'évertue à ne jamais froisser le maître des lieux. La démocratie locale, c'est avant tout un féodalisme prolongé, une affaire de clientélisme obséquieux !

Gare à celui qui n'accepte pas les grimaces, qui ne va pas défiler, le petit doigt sur la couture du pantalon, qui se refuse à trinquer aux frais de la princesse quand toute la ville décide de s'autocongratuler. Dire les travers des petites hypocrisies traditionnelles, c'est forcément venir briser le ronron de pratiques si ordinaires, que personne ne vient jamais dénoncer l'absurdité de ce mode de gouvernance.

En effet, il n'y a pas de pitié pour l'empêcheur de ronronner en rond ! La pesanteur de la vie provinciale se nourrit d'une somme incroyable de renoncements, de petits courbettes, de pratiques coutumières qui n'ont aucune légitimité mais qui puisent leur existence dans la tradition. On a toujours fait ainsi ; il faut surtout ne rien changer.

Élever la voix, c'est prendre le risque de fédérer toutes les haines, toutes les mesquineries des petits notables sans profondeur, sans autre valeur que celle d'une position octroyée par les circonstances bien plus que par le talent. Combien de gens de ce type dans l'aréopage municipal et parmi tous ceux qui gravitent dans les allées de ce pouvoir ridicule ?

Il faut payer au prix fort le refus d'accorder la moindre importance à ces gens sans profondeur, investis de pouvoirs dérisoires dont la seule efficacité réside dans « l'ostracisation » de celui qui refuse la règle du jeu. Là, il n'y a pas demi- mesure, tous savent admirablement se liguer pour écarter, rejeter, oublier, effacer, anéantir celui qui ose la différence.

Il n'est pire conformisme que celui de cette vie de province entre le défilé du quatorze juillet, la fête votive et la célébration de l'héroïne locale. Ça pue la réaction, ça transpire l'hypocrisie, ça suinte les bonnes intentions de façade, les sourires de circonstances, l'absence de conviction et d'opinion. La vie en Province, c'est l'art de ne jamais être sincère, le grand déballage de l'onctuosité factice.

Alors imaginez le sort de celui qui avance en se moquant de toutes les courbettes obligatoires dans les relations ancillaires. Ancillaires, c'est le terme qui convient, car voyez-vous, le citoyen, en Province, devient systématiquement le valet des gens qui gravitent dans les allées du pouvoir. Il se doit d'obéir sinon il lui faudra subir rejet, oubli et brimades. Dans ce monde de courtisans et de petit seigneurs prétentieux, seule prime la loi du plus fort !

Malgré le pouvoir qu'on a eu la folie de leur accorder, je persiste à penser, certitude inébranlable, que ces gens qui se pensent puissants, ne sont rien que des suiveurs et des pédants, des êtres fats et grotesques ; baudruches pitoyables, pauvres girouettes dont le seul talent est de sentir le sens du vent dominant. Alors, j'accepte de leur part, avec délectation même, les bâtons dans les roues, les contrariétés, les empêchements, les insultes et les réprimandes qui ne sont que les marques de leur médiocrité et de leur mesquinerie incommensurables.

Irrévérencieusement leur.


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • claude-michel claude-michel 4 décembre 2013 09:20

    L’anticonformisme (dans notre société) est de mise il me semble...une question de bon sens pour ne être dans le moule à moules... !

    Quand je regarde en dessous et vois cette masse grouillante et puante...je suis bien content d’avoir pris de la hauteur pour profiter d’un air plus pur.. !

    • C'est Nabum C’est Nabum 4 décembre 2013 13:41

      Claude-Michel


      Prendre de la hauteur ne suppose pas de se sentir supérieur !
      Nous sommes ailleurs, loin des grimaces et du conformisme de rigueur !

    • L'enfoiré L’enfoiré 4 décembre 2013 14:34

      Claude-Michel

        Ceci, c’est déjà vieux, mais cela pourrait vous intéresser. smiley

    • claude-michel claude-michel 4 décembre 2013 14:46

      Par C’est Nabum....ce n’est qu’une image...je pensais que vous pourriez le comprendre.. ?


    • claude-michel claude-michel 4 décembre 2013 14:53

      Par L’enfoiré....Ce n’est pas mon but dans la vie...Je regarde passer les gens certains s’arrêtent et nous bavardons un instant et repartent...Ce genre de société m’indiffère au plus haut point...La course au pouvoir ce n’est pas mon truc...c’est pour cela que je regarde de haut (c’est une image)... !


    • C'est Nabum C’est Nabum 4 décembre 2013 15:13

      Claude Michel 


      Je vous taquine 

    • L'enfoiré L’enfoiré 4 décembre 2013 15:54

      Claude,

       « La course au pouvoir ce n’est pas mon truc...c’est pour cela que je regarde de haut »
      Si vous avez lu, vous avez pu comprendre ce que j’en pensais. Mais je peux vous assurer que les sardines sur les épaules, la majorité aime.

    • ZEN ZEN 4 décembre 2013 09:32

      Bonjour

      Moi qui pensais que notre mythiqueJeanne d’Arc nationale avait un pouvoir fédérateur, surtout dans la bonne ville d’Orléans.... smiley


      • C'est Nabum C’est Nabum 4 décembre 2013 13:43

        ZEN


        La passion de Jehanne a sclérosé la vie locale
        Ils sont furieux avec leur héroïnne qu’ils accomodent à leur sauce bien loin de la réalité de la pauvre demoiselle abandonnée par tousnles pouvoirs de l’époque sur son bûcher 

      • oncle archibald 4 décembre 2013 09:52

        Incroyable article ! Vous dites que cela se passe sur les bords de Loire ? Pourtant j’ai cru y reconnaitre immédiatement et sans aucun doute possible les moeurs de nos baronets du pays Cathare (marque déposée par le conseil général de l’Aude !) .


        • C'est Nabum C’est Nabum 4 décembre 2013 13:44

          Mon Oncle


          Nous vivons une époque féodal

          Les petits barons médiocres tiennent le pays 

        • Jason Jason 4 décembre 2013 10:55

          Bonjour Nabum,
          Vous ne connaissez pas la Bresse ? Ce que vous décrivez est exactement ça, avec, par moments, des élus qui sortent des décrets illégaux, que ni les habitants ne remarquent, ni le préfet ne conteste.

          Un vrai paradis, je vous dis ! On connaît les républiques bananières, on a maintenant les républiques des poulaillers (de Bresse)..


          • C'est Nabum C’est Nabum 4 décembre 2013 13:45

            Jason


            Ce billet est universel

            Tout pouvoir pousse à la bassesse 
            C’est pourquoi il ne doit jamais être reconduit

            Mandat unique

          • ZEN ZEN 4 décembre 2013 13:28

            Bonjour Jason
            La Bresse ? Quelle Bresse ?


            • Jason Jason 4 décembre 2013 14:21

              Zen,

              Vous savez, la Bresse Bourguignonne, celle des poulets, quoi. A ce que m’en dit un ami, les gens n’ont pas plus l’esprit critique que les volatiles qu’ils élèvent. C’est tout un non-programme.


            • L'enfoiré L’enfoiré 4 décembre 2013 14:29

              Et oui, il faut jouer des coudes et faire la pute, sans perdre sa raison d’être.


              « ces gens qui se pensent puissants, ne sont rien que des suiveurs et des pédants, »
              Encore un fois je répète ce que j’ai dit sur un autre fil qui était bien plus hard dans les mots utilisés :
              « Il n’y aucun déchet de l’humanité, il n’y a que ceux qui réussissent et ceux qui végètent.
              Les premiers se taisent sur leurs méthodes parce qu’ils ne veulent pas trop de concurrence.
              Les seconds font semblant qu’ils ne comprennent pas le manège. »’


              • C'est Nabum C’est Nabum 4 décembre 2013 14:36

                L’enfoiré


                Et il y a quelques personnes qui ne snt pas dupes et refusent de se courber !

                Homme libre toujours tu resteras amer ....

              • C'est Nabum C’est Nabum 4 décembre 2013 15:12

                HaniVersair


                Merci ! 

              • C'est Nabum C’est Nabum 5 décembre 2013 05:55

                HaniVersair


                Et leur carnet de bal est plein ...

              • Constant danslayreur 5 décembre 2013 07:25

                Faut le faire...
                Le Titif se paie votre portrait à grand renfort de « clientélisme obséquieux » et que dès l’instant où vous voulez en être, vous validez etc etc et vous vous ne trouvez rien de mieux à lui répondre que... Merci... bon... si ça se trouve vous êtes un bonze pour qui insulte et compliment reviennent au même, un lama ou un truc dans ce goût là, rien de grave en somme, jusque là...
                 
                Ensuite, c’est toujours vous (notamment) qu’il désigne par « Journaliste citoyen », il vous compare à un danseur mondain ne pesant guère plus que son goût de la parade

                et vous remettez ça, abondez dans son sens et ironisez même sur « leur » carnet de bal...

                Et c’est moi le Constant danslayreur avec un gros souci de comprenette smiley


              • Constant danslayreur 5 décembre 2013 20:08

                @ au Vigile empressé de la charlatanerie aux ordres
                Jalousie, mensonge et délation les trois mamelles de la Révélation.

                Aux ordres ?
                En tout cas moi, je n’ai pas les clefs du garage AV, de sorte à pouvoir censurer moi-même tout ce qui me déplait hein titif.
                Je ne viens pas non plus sur AV pour dire qu’il ne faut surtout pas y venir, tout en faisant tintinnabuler les clefs dans ma poche… un minimum de cohérence ne nuit pas.
                Délation ?
                Vous appelez délation, le fait de faire en sorte que votre interlocuteur vous comprenne ? Moi j’appelle ça un service rendu, moi.
                Vigile ?
                Ce n’est pas moi non plus qui passais mon temps du temps où l’information n’était pas publique, à modérer énormément – j’ai toujours les stats à votre disposition si ça vous dit – et surtout à modérer négativement 82% des propositions d’articles qui me tombaient sous la main, n’étant pas un censeur non pas vous non ni un vilain lobbyiste décidant quoi vendre et quoi jeter au rebut, vous le faisiez sûrement par bénévolat histoire d’améliorer le contenu d’AV… re-hein titif
                Bref, une occupation de tous les instants qui demande beaucoup d’efforts et surtout une grande vigilance, alors ça, ajouté à mensonge… vous arrêtez de projeter vos tares sur les autres quand vous voulez. 
                Jalousie ?
                Vous en êtes à croire que les gens sont jaloux de vous, hé bé, cette fois c’est vraiment le déclin… bouhhh môman… les aut’ y font rien qu’à êt jaloux de moi si si bou hou….

                PS : J’ai une « révélation » à vous faire, le a commercial est … un a, alors vous venez d’écrire « à au vigile », ça fait désordre pour qui aimerait bien avoir l’air...


              • Constant danslayreur 5 décembre 2013 20:27

                J’ai retrouvé les stats, ne me remerciez pas ça me fait plaisir. Et à la rigueur « ça », c’est de la délation

                Début de citation

                LeDiazec Bonjour je m’y colle,

                En fait, ça a commencé par un concours secret du meilleur schtroumpf grognon.

                Furtif a modéré négativement 1884 articles sur 2305, soit 82%. Autrement dit et si ça ne tenait qu’à lui, 18 articles passeraient tous les 100 propositions. Evidemment il faut tenir compte de sa défense plus haut (anticipant une éventuelle attaque après le dangereux précédent de Kinini à La Taverne), puisqu’il laisse entendre que ça viendrait du fait que le même article était parfois présenté n fois sous des titres différents ce qui forcément gonfle les statistiques… Heu pour les 18% il faut dire qu’il y a des rédacteurs sur AV que Furtif ne moinsserait jamais. Ses amis proches bien connus évidemment, mais aussi des gens comme Marsupilami, Gasty et Sandro. Bref pour les 18%, il ne faut pas chercher plus loin. Mais dans ce cas me diriez-vous, s’il déteste autant ce qu’il lit sur AV pourquoi il reste et surtout, pourquoi il modère autant ? D’autant qu’il passe son temps à dire que la page modération est très mal faite … Euh … Je n’en sais rien moi.

                Vient ensuite La Taverne qui en modérant négativement 439 sur 643 en est à 68%.

                Paradoxalement, c’est un peu moins élevé mais beaucoup plus grave puisque contrairement au
                Furtif qui publie rarement d’excellents papiers du reste, la Taverne poste un article quasi-quotidiennement. Autrement dit, il mérite d’être publié quatre fois par semaine … lui, puisque contrairement à 70% de ce qu’il a eu à modérer, ses papiers à lui, c’est de l’or en barre.

                Le troisième (Marsupilami) est très loin derrière avec 1787 articles modérés négativement sur 4066 (44%).

                Pour les autres (tous les autres), décidément trop laxistes, ça va de 1% à (au plus) 36% d’articles modérés négativement.  

                L’information était jusque là confidentielle connue des seuls services d’AV, mais Furtif a tellement insisté en demandant la transparence partout et sur tout, qu’il a apparemment été exaucé ...

                Oui mais alors me diriez-vous ? Qu’est-ce que ça peut faire ? Pas grand-chose effectivement sauf que ça se complique un peu avec Furtif lorsqu’on sait le reste :

                Le reste, c’est que pendant des mois il a fait un scandale de tous les diables (avec et sans occasion), suite à la demande exaucée de Morice, de censurer une photo. Episode célèbre désormais sous le titre de tribulations d’une pastèque d’Hiver.

                Conscient du ridicule de sa démarche, il n’a toutefois jamais cessé de répéter qu’au-delà des faits, c’était une histoire de principes, de l’inadmissibilité de la censure, de la collusion de Morice avec AV, de l’inauthenticité de Morice à se dire de gauche bref, que du lourd… Une pastèque qui pèse des tonnes finalement.

                Cet épisode a été l’occasion de porter le [-« débat »-] sur les fils de Morice sur lesquels il fût rejoint par ses amis (par solidarité comme toujours) et puis par d’autres, pour d’autres raisons.

                Ah oui au fait, il a eu une bonne occasion pour reculer à la suite d’un péter de plomb d’un fou- furieux « deux-carats » de son doux sobriquet et de l’intervention d’un autre poids lourd d’AV, Emile Red et il n’a pas reculé.

                Mais dans ce cas me diriez-vous, s’il déteste autant AV pourquoi il reste et surtout, pourquoi il fait autant de scandale ? … Euh … Je n’en sais rien moi.

                Ah oui, j’ai failli oublier,

                Suite à des dérives sans fin notamment sur les fils de Morice, AV a une fois eu une excellente initiative, celle de désigner un médiateur qui était là pour arrondir les angles, désamorcer les tensions, alerter sur les excès échanger avec les intervenants, bref une vraie chance pour la sérénité des échanges. Oh le pauvre malheureux, il n’a pas tenu longtemps, il a eu droit à la totale un véritable acharnement de Furtif, jusqu’à ce que cette initiative soit purement et simplement annulée.

                Peu importait ce qu’en pensaient les autres tous les autres, Furtif avait une dent contre AV et puis
                Furtif n’aimait pas le médiateur. S’il y a des raisons cachées à ce véritable sabotage, je les ignore.

                Mais dans ce cas me diriez-vous, si l’aversion en est à ce point pourquoi il reste et surtout, pourquoi il fait autant de vagues ? … Euh … Je n’en sais rien moi.

                Dernier épisode, un feu d’artifice contre Olga accusée de faire partie de la maison et de la défendre.

                Oh elle a essayé de se défendre elle-même, grand mal lui a pris, on ne répond pas à Furtif surtout en présence de ses amis. Un grand moment… Du vrai courage de vrais mecs sévèrement dotés par la nature …

                Mais dans ce cas me diriez-vous, ça ne vaut pas la peine, pourquoi tout ça, mais il nous les casse, il n’a qu’à être cohérent et partir pour ne plus « cautionner » ce qu’est devenu AV et surtout pour être conforme à ses positions si … tranchées, si définitives non ?.

                Si c’était un certain Mcm, je vous dirais que la mission (de son propre aveu) était claire, qu’AV rentre dans le rang ou qu’elle disparaisse, mais ce n’est pas Mcm, c’est Furtif voyons. Alors Euh … Je n’en sais rien moi, par contre ce que je sais, c’est qu’il est bien parti pour sinon faire disparaître AV, du moins en faire un désert fréquenté par quatre chats inoffensifs. 

                Fin de citation

                PS : Pour comprendre où se situent les 82% de modération négative
                D’autres auteurs modérateurs à la même époque de confidentialité de la ...chose
                 
                Sandro 276 articles modérés négativement sur 767 (36%)
                Shawford 34 sur 157 (22%)
                Yohan 171 sur 876 (20%)
                Zen 17 sur 86 (20%)
                Morice 130 sur 763 (17%)
                Sisyphe 18 sur 129 (14%)
                Léon 31 sur 221 (14%)  
                Renève 7 sur 63 (11%)


              • rocla+ rocla+ 5 décembre 2013 21:10

                Salut Constant , 


                Bien vu ce post .

                Pour moi Furtif est autant un détraqué mental que Morice .

                Morice a que l’ insulte à la bouche pendant que l’ autre couillon il est tellement 
                con et n’ a rien à faire de sa vie qu’ il passe son temps à guetter le moindre mot 
                qui s’ écrit sur Avox .

                Tous les deux ont un parallèle commun , ils se prennent pour de Dieux du Savoir 
                alors que dans la vraie vie ils se sont assis à la table du fonctionnaire 
                fin du mois .des avantages acquis . 

                Deux immenses merdes qui , si elles avaient été confrontées à la vie de ceux `
                qui se débrouillent  dans des métiers où on gagne son argent à la 
                 performance  auraient un claquet  en adéquation avec la réalité . 

                Un se la joue je sais tout avec ses résumés piqués ici où là , l’ autre se 
                 dandine façon regardez j’ ai mon diplôme Brevet Sportif du langage 
                articulé . 

                Au cent mètres de la connerie humaine ils arrivent ex-équo .




              • Constant danslayreur 5 décembre 2013 21:15

                En plein dans le mille oui je sais, l’insulte en l’occurrence est le meilleur des révélateurs...

                Faites de beaux rêves Titif smack biz mmmah


              • Constant danslayreur 5 décembre 2013 21:18

                Salut Capitaine,
                Je donnerais une fortune pour apprendre à m’exprimer comme vous smiley Pas demain la veille hélas smiley


              • Shawford Shawford43 6 décembre 2013 14:47

                Tins, Fufu/titif, tu permets que si le « premier courtisan » soit là selon tes propres mots, que le « premier lieutenant », toujours selon tes propres et habituelles élucubrations maniaco/SM, vienne alors lui même faire son petit tour.


                ’ranchement, venir t’afficher quasi en clair par ici, c’est vraiment trop la lose de la lose, Jojo a vraiment fait très fort d’ainsi t’amener à te « révéler » : sic/lol smiley

                ’ranchement t’es en fait vraiment l’addict number one de Maboulvox, incurablement scotché ici, et comme tu es ’ranchement fier d’être en haut du palmarès des ronchons/censeurs d’AV, tu ne pouvais t’empêcher de t’en enorgueillir hic & hunc : sacré libidineux, va ^^

                En tout cas je pèse pas lourd avec mes 22% (j’aimerais bien savoir dans quelle rubrique il a déniché ça le Constant), je suis presque à ton exacte statistique opposée, ça me rend tout chose et ’ranchement très fier smiley

                ps : je suis fort content de venir suivre ces échanges en ces jours d’hommage à un grand apôtre de la réconciliation au niveau international, ça marque bien toute la distance vis à vis du chantre de l’aigreur et de la vilainie sur l’Egovox du quartier smiley
                ps2 : salut Na Boom, il est vraiment multi emploi cet article, bravo smiley

              • Richard Schneider Richard Schneider 4 décembre 2013 17:18

                C’est Nabum, bonsoir,

                Tout ce que vous écrivez est exact ... mais ce n’est pas l’apanage de votre région. Croyez-moi, chez nous, en Alsace, c’est pareil. Les DNA (Les Dernières Nouvelles d’Alsace) sont le reflet des convenances et de la lèche de toutes les autorités locales. Un exemple : quand à Haguenau (ville de plus de 30 000 habitants), des incidents graves éclatent dans certains quartiers, pour ne pas indisposer les élus locaux, il y a un petit entrefilet, à peine visible, noyé au milieu des projets et des réalisations de la municipalité, pour signaler - et non rapporter - les actes de vandalisme ou les bagarres sanglantes.
                Inutile de vous dire que lorsqu’une de vos connaissances réussit à un être élu maire de sa toute petite commune, elle devient « imbuvable » ... jusqu’aux prochaines élections !
                Comme l’écrit l’oncle Archibald, je crois que partout, dans nos belles régions, les petits barons se la jouent comme s’ils étaient les rois du pétrole.
                Bonne fin de soirée,
                RS


                • C'est Nabum C’est Nabum 4 décembre 2013 17:21

                  Richard


                  Je crois que c’est plus fort encore dans les régions où sévit le conservatisme le plus insupportable mais ne désespérons pas des gros barons de gauche, aussi imbuvables que les autres.

                  Le pire dans tout ça, c’est le rôle de la presse locale. Elle n’est pas courbée, elle rampe ...

                • exocet exocet 5 décembre 2013 03:05

                  Bonjour, C Nabum, petite pensée qui va bien avec votre article :

                  « l’hypocrisie est un hommage que le vice rend à la vertu »
                  La Rochefoucauld (moyen mnemotechnique : la roche faux cul)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires