• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > L’inclusion grammaticale

L’inclusion grammaticale

Le nœud du problème.

Il y a du rififi chez les grammairiens ! La règle d’autrefois porte en elle la domination masculine sur la pauvre femme par la faute d’un accord imparfait qui prétend qu’un genre l’emporte sur l’autre. C’est assez singulier et les propositions se font plurielles pour contrebalancer la terrible contrainte qui façonne à jamais les mentalités des élèves, de leurs parents et de toute la société des gens de lettres. Les analphabètes fort heureusement échappent à cette terrible dérive.

Il faudrait accorder nos violons et se satisfaire de la proximité pour déterminer à quel « sein » se vouer. Voilà une réponse digne de considération pour obtenir justement un peu plus de respect à moins que ce ne soit le contraire. Avec la langue, tant qu’on l’a tourne plusieurs fois dans sa bouche, il est toujours possible d’éviter les erreurs.

Bientôt surgira, à n’en point douter, le genre neutre qui en français, n’a jamais réussi à faire son trou. On va surgir de sa boîte pour bouter « il » et « elle » de leur socle commun. Il conviendra également d’établir des listes d’adjectifs qui ne se griment pas pour changer de genre. La neutralité conviendra parfaitement à la nouvelle donne et les Suisses francophones nous apprendront comment manier aimablement ce concept apaisant.

L’écriture inclusive acceptera-t-elle de se répandre sur le papier en lettres cursives. La rondeur de celles-ci, les pleins et les déliés fleurent bon une féminité de mauvais aloi. Il va falloir se priver de mettre la main aux mots, de leur passer en peu de pommade dans le dos en glissant un rond sur le « i » ou bien en se privant de mettre une barre aux « t ». La rectitude s’imposera à tous et la fantaisie ne sera plus couchée sur le papier.

Quant à l’abominable majuscule, elle vient imposer une majesté, une préférence tout autant qu’une considération qui semble parfaitement incongrue dans un univers ou le nivellement s’imposera au niveau du premier interligne. Des mesures drastiques seront indispensables pour interdire au « p » et à ses camarades d’aller vers le bas quand le « b » et ses consœurs prennent bien maladroitement de la hauteur. La domination des lettres hautaines doit cesser et les lettres basses ont tout intérêt à redresser la tête.

La marge est rouge, les lignes bleues. Voilà encore une survivance de la distinction entre garçon né dans les choux et les petites filles qui fleurissent dans les roses. Une seule couleur sur le papier blanc et quadrillé à moins que le quadrillage lui aussi ne tombe sous le coup de la domination masculine. Plus personne ne doit se tenir à carreaux, vive la page blanche et les cases vides.

Soudain je m’aperçois avec effroi que l’écriture exprime des penchants. Qu’elle gîte sur la droite ou bien se couche vers la gauche ne signifie pas du tout la même chose. Un redressement s’impose à tous pour ne plus donner des messages subliminaux par la graphie. Mieux encore, l’abandon de l’odieux stylo à plume muni de cartouches signifiera la volonté d’apaiser la polémique. Il conviendra par la même occasion de se passer de la mine à papier mâché et filer enfin vers la dactylographie.

Écrivons désormais à la machine et laissons même les ordinateurs le faire eux-mêmes. La machine prendra elle seule la responsabilité de ses choix, de ses accords et désaccords. Plus aucune domination des uns sur les autres, seul l’ordinateur et sa synthèse vocale devront rendre des comptes en cas de troubles intestinaux. Car le plus grand risque avec l’inclusion c’est de filer dare -dare vers l’occlusion à moins que ce ne soit la forclusion.

Mon dieu, je viens d’écrire par deux fois le pire symbole de la masculinité érigé en porte drapeau de la domination. Non seulement il convient de faire le ménage dans les règles d’usage mais un grand coup de balai s'impose dans le lexique. La tâche est immense, des siècles de phallocratie sont à railler du discours ambiant. L’égalité est à ce prix !

Inclusivement vôtre.

JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  3.22/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

81 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 14 novembre 10:11

    « Il y a du rififi chez les grammairiens ! »


    Laissez les grammairiens tranquilles, ils n’ont rien à voir là-dedans. Cette agitation hystérique est la manifestation et la traduction du manque de formation des instituteurs qui confondent grammaire normative est linguistique d’une part, et d’autre part de la montée en puissance du lobby LGBT-MLF qui semble avoir reçu des fonds pour financer des campagnes dont le résultat (mais peut-être le but) est de tenir un maximum de place sur la scènes médiatique, ce qui en laisse d’autant moins à d’autres questions autrement importantes.

    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 14 novembre 10:18

      @Jeussey de Sourcesûre

      En relisant mon commentaire, je m’aperçois encore une fois que la f onction « saisie semi-automatique » a encore frappé en écrivant « est » (dans « grammaire normative et linguistique » alors que j’ai tapé E-T. Le correcteur d’orthographe qui ignore un tas d’exceptions et de subtilités idiomatiques et cette fonction de « facilitation » de la saisie ont certainement des répercussions plus graves sur l’orthographe et la grammaire que cette lubie de « l’inclusion » !

    • ysengrin ysengrin 14 novembre 10:29

      @Jeussey de Sourcesûre
      Qui veut tuer son ordinateur l accuse de avoir la rage....

       smiley 

    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 14 novembre 11:31

      @ysengrin


      Mon ordinateur, il est comme le peuple français : bon comme le bon pain !

      C’est le système qu’est pourri.
      Et c’est pas la peine de chercher ailleurs : android vaut pas mieux que windows !

      On m’a parlé d’un certain Linux, mais il ne s’est jamais présenté à un scrutin quelconque.
      A mon avis, c’est encore une rumeur urbaine.


    • C'est Nabum C’est Nabum 14 novembre 14:48

      @Jeussey de Sourcesûre

      ce n’était qu’une formule


    • Cipango 16 novembre 06:48

      @Jeussey de Sourcesûre
      La chose est encore plus risible si l on connait la théorie linguistique actuelle sur le francais. Car cette dernière met en évidence que le masculin est un genre non marqué alors que le féminin l est. En clair, cela signifie que le féminin l emporte sur le masculin car plus « fort ».


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 14 novembre 10:36

      C’est comme d’apprendre à peindre une façade alors que la maison n’est pas construite. C’est l’embrouille à mimi. On s’arrête à points de détail alors que les bases s’effondrent.


      • C'est Nabum C’est Nabum 14 novembre 14:48

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

        bonjour à Mimie


      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 14 novembre 10:43

        C’est comme d’apprendre à peindre une façade alors que la maison n’est pas construite. C’est l’embrouille à mimi. On s’arrête à des points de détail alors que les bases s’effondrent.


        • Gasty Gasty 14 novembre 10:47

          Comment faudra-t-il écrire « Homo erectus » ?


          • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 14 novembre 11:55

            @Gasty

            dans ce cas-là, mieux vaut user d’une périphrase et écrire : « gay tout en nœud » !

          • mursili mursili 14 novembre 16:49

            @Gasty

            Fe.ho.mme debout.e


          • Taverne Taverne 14 novembre 11:19

            Analphabète et méchant :

            - Pour une fois que l’école arrive à créer de l’inclusion !
            - Ces dames veulent rétablir le mot ancien « philosophesse » : après qu’elle ne viennent pas s’étonner des réactions de Pavlov qu’engendrera ce message subliminal...


            • C'est Nabum C’est Nabum 14 novembre 14:49

              @Taverne

              si c’est pour moi, je vous en remercie



              • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 14 novembre 11:42

                @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                cigarette, mégot
                bicyclette, vélo

              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 14 novembre 11:48

                @Jeussey de Sourcesûre


                Vélo : « la petite reine ».

              • C'est Nabum C’est Nabum 14 novembre 14:49

                @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                écriveur et rien de plus


              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 14 novembre 11:30

                Par contre : dire Mademoiselle à une femme d’âge est une forme totale de manque de respect. Un homme célibataire aime-t-il est présenté comme : damoiseau ?


                • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 14 novembre 11:49

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                  Les règles de bienséance n’ont jamais été fixées par des normes et ne sont encadrées par aucune académie, française, suisse ou belge. Elles sont variables selon les quartiers, les revenus, les prénoms et les patronymes. Il est inconvenant pour Mme de Rotschild de dire : « oh, l’autre, il est trop grave ! », mais il est dangereux de dire à Rachid : « il eût fallu que tu le susses ».

                  Essayez, vous verrez.

                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 14 novembre 11:59

                  @Jeussey de Sourcesûre
                  Je porte mon célibat avec « fierté » : Brassens : j’ai l’honneur",.... Mais mon ex voisin, un authentique facho (chaque fois que je le croisais dans le couloir, il ne pouvait s’empêcher de glisser dans nos échanges : oui, mais c’est une juive) abusait de mon statut. Ce fut l’occasion d’échange musclés lors des réunions de copropriété. Il était le : gérant. Etrange, mais le naze me respectait. Lui et sa collection d’armes à feu. Toujours avec son arbalète et ses clubs de tir.


                • C'est Nabum C’est Nabum 14 novembre 14:50

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                  je suis un damoiseau, mademoiselle


                • juluch juluch 14 novembre 12:21

                  Les lobbyistes qui nous casse les........choses ! 


                  tout ça pour satisfaire quelques personnes perdues dans la masse.

                  • C'est Nabum C’est Nabum 14 novembre 14:51

                    @juluch

                    il va falloir remonter les choses à défaut des pendules


                  • L'Astronome L’Astronome 14 novembre 12:23

                     
                    «  La règle d’autrefois porte en elle la domination masculine sur la pauvre femme »
                     
                    C’est évidemment faux, puisque le masculin « non marqué » représente ici le neutre ou une forme épicène.
                     
                    Ce serait donc aux hommes de s’estimer discriminés par ce masculin non marqué.
                     
                    C.Q.F.D.
                     


                    • C'est Nabum C’est Nabum 14 novembre 14:51

                      @L’Astronome

                      Ce n’est qu’une farce


                    • L'Astronome L’Astronome 14 novembre 22:56

                       
                      @C’est Nabum
                       
                      C’est bien dans ce sens que je l’ai pris, et que je l’ai écrit.
                       


                    • JC_Lavau JC_Lavau 14 novembre 12:30

                      J’ai un problème : comment féminiser « tête d’haineux » ?

                      Certes les féministes nous démontrent qu’on ne manque surtout pas de têtes d’haineuses...
                      Wi, mais le calembour est perdu !

                      On perd aussi le contrepet de l’auberge du Congre Debout.

                      • troletbuse troletbuse 14 novembre 12:33

                        @JC_Lavau
                        Ben, peut’ têt de chattes


                      • troletbuse troletbuse 14 novembre 12:35

                        @JC_Lavau
                        Ou bien ’tête de con’  smiley Vient de cunnus


                      • C'est Nabum C’est Nabum 14 novembre 14:52

                        @JC_Lavau

                        merci


                      • JC_Lavau JC_Lavau 15 novembre 12:47

                        @JC_Lavau. Et comment féminiser « escroc » ?

                        Ce ne sont pourtant pas les escroques qui manquent.
                        Et le féminin de « porc-épic » ?
                        Porque-épique ou truie-épique ?

                      • gaijin gaijin 14 novembre 13:33

                        cafetier -cafetière .....


                        • C'est Nabum C’est Nabum 14 novembre 14:52

                          @gaijin

                          trinquons trinquette


                        • JC_Lavau JC_Lavau 15 novembre 12:48

                          @C’est Nabum. D’autant que le mari de la gazelle, c’est le gazon.


                        • troletbuse troletbuse 15 novembre 15:35

                          @C’est Nabum
                          Et « Pigne de pin » ??


                        • JC_Lavau JC_Lavau 16 novembre 10:28

                          @troletbuse : Et « Pigne de pin » ?

                          A retenir !


                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 14 novembre 14:14

                          Bergé et Monet sont nés le même jour : Ombre et lumière. Etrange : l’un portait un nom a consonance lumineuse (sans le « R » de Ra, le soleil) et l’autre : Money (dans une oreille anglophone) vibrait comme monnaie sonnante et trébuchante. Excepté que le « y » était un thé (so english,...). Monet né au Havre était plus proche de Turner que de Poussin (Andelys). Même terreau et style opposé. 


                          • C'est Nabum C’est Nabum 14 novembre 14:53

                            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                            Turner ami de la Loire


                          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 14 novembre 14:26

                            Pour ceux qui aiment le style Pierre bergé, voici une expo TURNER. A déconseiller à ceux qui ont détesté le Plug anal,....https://www.standard.co.uk/goingout/arts/turner-prize-2016-launches-with-10m-sculpture-of-mans-buttocks-a3353956.html

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires