• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > L’Opus Dei, une secte ?

L’Opus Dei, une secte ?

 Alors que la Miviludes sort son nouveau rapport sur les dérives sectaires, d’aucuns se posent des questions sur l’Opus Dei. Un ami m’ayant interrogé à ce sujet, je vous livre ma réponse :


 
Cher Jean-Baptiste,

L’Opus Dei une secte ? Comme tu y vas !

Ces gens croient simplement qu’un zombie juif cosmique qui est son propre père peut les faire vivre à jamais s’ils mangent symboliquement sa chair, boivent son sang, et lui disent par télépathie qu’ils l’acceptent comme leur maître, afin qu’il puisse retirer de leur âme une force maléfique — qui est présente dans l’humanité à cause d’une femme-côte, qui a été convaincue par un serpent qui parle de manger le fruit d’un arbre magique — pour éviter de brûler sous terre pour les siècles des siècles.

Ils croient ensuite que cette entité surnaturelle invisible omnisciente et omnipotente les a spécialement choisis pour qu’ils consacrent leur vie à l’adorer :
• en s’infligeant des mortification corporelles pour se rappeler sa présence — avec des instruments de torture que l’on ne trouve pas dans le commerce et qu’ils doivent fabriquer eux-mêmes,
• en se soumettant aux directives d’un célibataire qui porte une robe — un peu comme Neo dans Matrix — et leur dicte ce qu’ils peuvent voir au cinéma ou à la télé, lire dans les livres et les journaux et penser dans leur tête, 
• en consacrant une part majeure de leurs ressources pécuniaires à la bonne marche de leur organisation (et à l’achat de robes pour hommes célibataires),
• et en accédant à des postes de responsabilité politiques et économiques afin que la volonté de l’entité surnaturelle — dictée par télépathie à des pêcheurs illettrés qui l’ont consignée dans des livres il y a deux mille ans — s’accomplisse toujours et partout, notamment en luttant de façon active contre les idées communistes.

Ils croient enfin que le fondateur de leur organisation (qui était célibataire et aimait bien s’habiller en robe lui aussi) est le seul à avoir compris ce que l’entité surnaturelle veut que les hommes deviennent, notamment en faisant la promotion de régimes politiques fascistes, comme le franquisme, et en n’ayant de comptes à rendre qu’à un type qui se dit le successeur du meilleur ami du zombie juif évoqué plus haut, et qui aime lui aussi beaucoup s’habiller en robe (et qui est célibataire).

Pour s’épanouir pleinement, les membres de cette joyeuse organisation sont invités à choisir dès seize ans s’ils veulent être célibataire (et porter des robes) ou marié — ce choix est entériné par leurs dirigeants célibataires (en robes) ; ils sont invités, s’ils n’ont pas opté pour le port de la robe, à choisir un conjoint dans l’organisation ; ils sont invités à ne fréquenter que des membres de l’organisation et à se couper des membres de leur famille qui n’approuveraient pas leur engagement télépathique vis-à-vis de l’entité surnaturelle invisible omnisciente et omnipotente.

Alors tu penses… si l’Opus Dei était une secte, ça se saurait.
 
Je t’embrasse amicalement, Cher Jean-Baptiste,
Que le Monstre en Spaghetti Volant te pastafiole de Son Nouilleux Appendice,
 
San
 
__________
 
« La troublante ascension de l’Opus Dei » — article de François Normand, Le Monde diplomatique
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.11/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

52 réactions à cet article    


  • Philippe D Philippe D 22 mai 2009 09:20

    Jean Baptiste, tu n’as pas honte ?


    • Jean-Baptiste 22 mai 2009 09:51

      Si ! J’ai honte d’avoir douté.


    • Furax Furax 22 mai 2009 12:11

      On vous noie sous un torrent d’âneries et vous passez à côté de l’évidence. Le monde est sous l’influence d’UNE secte et une seule.
      Laquelle ? Regardez le générique de « Qui veur gagner des millions ».


    • San Kukai San Kukai 22 mai 2009 20:51

      J’ai pas la télé… et c’est vrai… smiley


    • John Lloyds John Lloyds 22 mai 2009 10:05

      Une secte ? Non. Un mouvement qui reçoit la bénédiction de Pie XII, ce grand pote du III° Reich, c’est au moins une machination.


      • appoline appoline 22 mai 2009 13:20

        @ John,

        Nous allons finir sur le bûcher (lol). Il est vrai qu’en grattant un peu du côté du vatican, ça laisse songeur ; un nid de vipères qui donne des leçons de morale, ma foi, il faut oser. Ceci dit les grenouilles sont encore suffisamment nombreuses pour alourdir leurs tours de taille.


      • appoline appoline 22 mai 2009 13:25

        @ L’auteur,

        Agnus dei, qui tollis peccata mundi, miserere nobis, dona nobis pacem. Mets ça dans ta poche et ton mouchoir par-dessus.


      • paul 22 mai 2009 13:56

        john lloyds
        en 1943 et en 1944 l’action de la diplomatie vaticane a contrbué à proteger des centaines de milliers de juifs en slovaquie ,en croatie,en roumanie et en hongrie.le 16octobre1943 lors de la rafle de rome 4000juifs ont pu se refugier au vatican et dans les couvents romains.en france
        pie12 a mutiplié les demarches en mai 44 afin de preserver des juifs regroupés à vittel et d’eviter leur transfer à drancy.


      • John Lloyds John Lloyds 22 mai 2009 20:22

        @Appoline
        Effectivement, vu l’amour que je porte à l’église catholique, je ne vois plus que les flammes pour délivrer le vil mécréant que je suis.

        @Pierre
        Je vois que vous vous êtes laissé ballader par la propagande vaticane, qui s’est empressée de trouver de quoi laver leurs pécher smiley Même les plus fervents catholiques s’interrogent toujours sur l’absolu silence de ce pape qui a probablement oublié quelques années les saints préceptes du NT malgré les hécatombes qui se prolongeaient devant ses portes.

        Quant à l’Opus Dei, cette très divine oganisation franquiste, je vous suggère de chercher du côté de l’OSARN, et parmi eux les chevaliers du glaive, dont les rituels ne sont pas sans rappeler ceux du KKK. Vous allez vraiment être surpris des noms que vous trouverez dans le sillage de cette organisation, parmi eux un des Bettemcourt (André) intégré à la propagandastaffel, et son ami de Vichy, un certain Mitterand. Et devinez que devient le centre dirigé par ce Bettemcourt (pour faire court, je n’évoque que lui) ? Il devient le siège de l’opus dei.

        On trouve beaucoup de choses, dans l’histoire, quand on se donne la peine de sortir des manuels scolaires.


      • Reinette Reinette 22 mai 2009 21:02

        On trouve beaucoup de choses, dans l’histoire, quand on se donne la peine de sortir des manuels scolaires. Par John Lloyds


        Oh oui, ET

        on trouve aussi beaucoup de choses, dans les liens de John, quand on se donne la peine de les ouvrir et de les lire.


      • John Lloyds John Lloyds 22 mai 2009 21:32

        @Reinette

        J’imagine que vous cherchez à exprimer quelque chose dans ces quelques lignes ... smiley Vous devriez plutôt faire comme vous faîtes d’habitude, copier-coller des photos, ça vous évitera toute cette peine avec l’expression. Allez, un petit effort, quelques heures de concentration et vous devriez pour reformuler quelque chose d’intelligible.


      • John Lloyds John Lloyds 22 mai 2009 21:36

        « devriez pouvoir » ... Contagieux l’inculture smiley


      • appoline appoline 22 mai 2009 22:18

        @ John,

        Il est vrai que notre ami Paul se berce encore de quelques illusions. Je dois t’avouer qu’en commençant mes recherches sur le vatican, je ne pensais pas y trouver un tel cercle infernal, quant à la mort prématurée du premier jean-paul, elle n’est que le reflet de la plus grande imposture de tous les temps.

        Mon père, j’ai pêché, non seulement j’ai écouté sur la plage de la musique impie, mais en plus j’ai pris tout mon temps pour reluquer l’anomie du sieur près de moi. Ah, mécréants que nous sommes.


      • Furax Furax 22 mai 2009 22:39

        Même les plus fervents catholiques...

        Les juifs qui étaient présents, sur place, à l’époque, ne se posaient pas de questions ;
        Israële Zolli, grand rabin de Rome pendant la guerre s’est converti (avec sa femme) à la religion catholique après l’armistice. En hommage à PieXII, il a pris pour prénom Eugénio-comme Pacelli-et sa femme Eugénia.
        Mais il a été certainement abusé, il en savait beaucoup moins que John Lioyds.
        Rappelons ausi que durant cette guerre , les juifs de la patrie de la laïcité et du Front Populaire traversaient les Pyrrénées pour se réfugier dans la patrie de l’Opus Déi , chez les horribles dictateurs chrétiens de la péninsule ibérique.


      • John Lloyds John Lloyds 22 mai 2009 22:41

        Ma fille, vous passerez avec moi derrière le confessionat expier votre allégeance au grand tentateur.


      • paul 22 mai 2009 22:53

        john lloyds
        à la mort de pie 12 golda meir alors ministre des affaires étrangère d’israel a declaré
        « pendant les dix années de la terreur nazie quand notre peuple a souffert un martyre
        effroyable,la voix du pape s’est elevée pour condamner les boureaux et pour exprimer
        sa compassion envers les victimes »


      • John Lloyds John Lloyds 22 mai 2009 23:38

        @Furax
        Des juifs qui fuyaient vers ce qu’il y avait de moins facho, et une conversion, un peu grotesque pour s’affranchir d’un silence absolu sur l’holocauste, non ?

        @Paul
        Mais oui mais oui, on la connaît cette phrase, l’ultime bouée de sauvetage, tellement isolée d’ailleurs qu’elle en devient suspecte. Et que pensez vous de ce que disait le rabbin Shear-Yashuv Cohen, qui a déclaré en présence de Benoit XVI, “Nous ne pouvons pas oublier le fait douloureux que de nombreuses personnes, y compris des grands dirigeants religieux, ne se soient pas élevés pour sauver nos frères et qu’ils aient choisi de garder le silence. Nous ne pouvons pas pardonner et oublier cela et j’espère que vous le comprenez”

        Un petit mot de votre part sur le fait que les troupes de Mussolini furent bénies ? Enfin, à la décharge de ce pape, il a sûrement bien fait, c’est que cette belle bibliothèque du Vatican, superbe collection constituée au fil des pillages et vols des bibliothèques privées durant plus d’un millénaire, aurait pu finir en feu de joie nazi. Que seraient les saints pères sans leur parure livresque, des escargots sans leur coquille ?


      • paul 23 mai 2009 00:08

        john lloyds
        cette phrase je l’ai lue dans « historiquement correct » de jean sevillia,un historien serieux et
        objectif,robert serou un autre  historien serieux defend pie12.quelle preuves avez vous des autres faits que vous citez ?


      • morice morice 23 mai 2009 00:23

        propos ridicule.


      • paul 23 mai 2009 01:29

        john lloyds
        hitler avait prévu de faire enlever pie 12
        quelle preuve avez vous des propos exact du rabbin shear _yashuv et du fait que les troupes de mussolini furent benies ?


      • Furax Furax 23 mai 2009 09:47

        à John Lloyds

        "Ma fille, vous passerez avec moi...

        T’es homo bouffon ? C’est pas grave tu sais mais je ne peux rien pour toi. Et puis il y a des surement des sites spécialisés.


      • Furax Furax 23 mai 2009 10:47

        à John Lloyds

        Les juifs qui passaient les Pyrénées devaient se convertir ? C’est nouveau. Vous confondez avec l’Inquisition. Les conversions ont parfois dépassé les espérances puisque Torquémada, le grand organisateur des divins barbecues était un « converti »


      • appoline appoline 23 mai 2009 18:33

        @ John,

        Apparemment Furax n’a pas tout suivi au niveau des commentaires, il a cru que tu lui faisais des avances (lol). Au fait, l’ordinateur a buggé en suivant les montagnes.


      • San Kukai San Kukai 23 mai 2009 20:13

        Bonsoir Le Furtif,


        Je voue une vénération particulière à la Licorne Rose Invisible, parce qu’elle est rose et que c’est une licorne.

        Que le rythme de ses sabots parfumés accompagne les battements de votre cœur.

      • Jojo 22 mai 2009 10:22

        Bonjour,

        J’aime bien vous lire d’habitude mais là, je n’aime pas du tout votre billet qui me laisse sur ma faim (un euphémisme).

        J’ai notamment suivi votre lien vigi- sectes, évidemment très à charge avec des pointes gravissimes (préférences supposées pour les partis d’extrême droite, financement occulte, noyautage (sic) des institutions et de la famille adoptive de Jean paul II etc) et pour me faire une idée objective, il aurait fallu qu’un membre (secret comme il se doit), en robe ou en complet (vous savez, les loups comme les requins sont nus d’habitude), vienne vous répondre.

        Le tableau que vous en brossez est si négatif que c’est à se demander ce qui a pu séduire un si grand nombre de … membres secrets.

        Ces gens là n’auraient rien fait de positif ? Et pourquoi donc (cette dangereuse secte), aurait-elle perdu un temps précieux à s’occuper des pauvres par exemple ?

        Evidemment pour un athée, la caricature du début devrait largement suffire à le rassurer sur ses propres choix et à lui donner son sourire satisfait quand ce n’est pas son fou- rire de la semaine, mais nous ne sommes pas tous athées.

        Tenez dans ma secte par exemple, nous croyons à plus irrationnel et probablement plus ridicule pour vous, puisque nous osons (rien de moins), admettre comme certain, le fait qu’à la vue des armées de Salomon, une fourmi aurait dit à ses congénères de s’abriter pour éviter que les dites armées ne les détruisent sans faire exprès… Une fourmi ?! Risible n’est-ce pas ? Et pourtant… J’ai souvenir d’expériences curieuses qui ont montré qu’une fourmi marquée puis retirée de son groupe et mise face à une autre (morte celle là), revenait dans le dit groupe et ramenait avec elle un témoin. Le temps qu’elle revienne, la fourmi morte était retirée. Puis l’expérience était réitérée et elle repartait ramener avec elle plus de témoins (rien à l’arrivée comme la première fois). Jusqu’à ce qu’au troisième faux signalé, les témoins présents forment un cercle autour d’elle et la tuent.

        Et puis cette autre expérience dans laquelle une fourmi était mise en présence d’une nourriture d’un poids équivalent à dix fois ce qu’elle était en mesure de porter et qui repartait dans le groupe ramener … neuf collègues.

        Jojo de la secte ‘Les fourmis, en savent plus que certains bipèdes, c’est probablement ce qui fait qu’elles sont moins hautaines…’ Amusez-vous bien surtout !


        • San Kukai San Kukai 22 mai 2009 10:37

          Bonjour Jojo (ou devrais-je dire Bernard Werber ?),


          Merci pour ce commentaire.

          Vous écrivez que les membres de l’Opus s’occupent des pauvres et que tout n’est pas négatif dans leurs actions.
          Les scientologues aussi sont gens de bien ; la preuve, ils ont créé des centres de désintoxication (sous le sigle Narconon) pour les pauvres drogués.
          Il est bien évident qu’être un mouvement sectaire n’empêche pas de se donner une vitrine honorable. Ce qui ne veut pas dire que l’Opus Dei est un mouvement sectaire…

          Quant au lien vers vigi-sectes, il est sous le lien vers l’Opus Dei, qui est proposé en premier. Les sources d’information, favorables et à charge, sont données au lecteur pour qu’il se fasse une opinion.

          Enfin, ne perdez pas de vue que l’article a été lancé dans la rubrique Parodie.

          __________

          « Narconon » sur Wikipédia

        • Jojo 22 mai 2009 10:54

          Oui, c’est une parodie. Désolé pour le ton désagréable, je ne sais pas ce qui m’a pris. En fait si, je sais très bien, mais vous n’y êtes pour rien. Bonne journée.


        • Deneb Deneb 22 mai 2009 13:33

          Jojo : Vous pouvez vous comparer à la fourmi. Moi, je serais plutôt cigale. Vous devriez essayer, ça vous changerait.


        • Deneb Deneb 22 mai 2009 13:38

          San : « Enfin, ne perdez pas de vue que l’article a été lancé dans la rubrique Parodie. »

          Mince, alors !


        • snoopy86 22 mai 2009 15:26

          @ Jojo de Constantine

          Super Vigi-sectes !!!

          http://www.vigi-sectes.org/islam/islam-secte.html


        • Jojo 22 mai 2009 17:33

          Hé Snoopy,

          Ma secte prétend que c’est le grand patron qui vous a donné votre fortune pour vous … éprouver (Eh oui, nous serions éprouvés avec le mal et avec le bien). N’oubliez pas d’en rendre un petit chouia aux pauvres (rassurez-vous pas constantinois ni musulmans les pauvres …). En effet, je vous soupçonne d’être un peu fesse-mathieu, alors rien que pour le plaisir de me contredire... Chiche un gros chèque aux restos !



        • COQUAND Jean-Pierre COQUAND Jean-Pierre 13 octobre 2011 05:24

          Bonjour à tous,
          J’ai suivi avec grand intérêt vos échanges ; il n’y a pas que l’Opus Dei qui a exploité les adeptes, j’ai moi-même été mentalement captif pendant 19 ans de l’Association « Les Témoins de Jéhovah ». Cette organisation maintient les adeptes dans la peur de « la fin du monde méchant » en fixant des dates sans cesse repoussées telles : 1872, 1874, 1914, 1925, 1975. Mon épouse et moi-même, tous deux enseignants, aliénés par les écrits et calculs présentés d’une manière probante, nous avons fait une demande de mise en disponibilité pour convenance personnelle et avons exercé 140 heures de porte à porte par mois et recevions une allocation mensuelle correspondant à 45 euros mensuels chacun ! Ne pouvant pas vivre avec 90 euros mensuels, nous avons puisé dans nos économies jusqu’à épuisement de celles-ci puis, en 1976, étant donné que la fin annoncée ne s’était pas produite, nous avons repris le travail profane. L’organe principal de cette organisation : La Tour de Garde, dans son édition du 15/12/2003 pages 15 à 18 laisse entendre que la fin interviendra 120 ans après 1914 soit en 2034 ! J’ai attendu d’être professeur retraité pour écrire « Aliénation et prises de conscience » et mon ambition principale est la prévention afin d’éviter à d’autres d’être abusés. Pour’ en savoir plus : www.jeanpierrecoquand.fr


        • iomej 22 mai 2009 11:21

           smiley) C’est une façon de voir qui a le mérite de la simplicité... et qui, forcément, est décapante. Le problème est que lorsque des gens ont des convictions bien ancrées (à base d’émotions, de conditionnements, de quasi-lavage de cerveau), la raison et les mots n’ont plus aucune prise sur eux. Et qui les « contredit » est dangereux, monstrueux (blasphèmateur) et à abattre.


          • Deneb Deneb 22 mai 2009 13:21

            Excellent, du grand art. On peut dire que vous avez mis la main à la pasta !


            • paul 22 mai 2009 13:28

              les gens sont libres de croirent ce qu’ils veulent,les croyances sont des affaires individuelles
              et beaucoup de gens croient encore à la bigoterie marxiste et à la bigoterie freudienne,
              je repondrait à tout commentaire


              • San Kukai San Kukai 22 mai 2009 21:10

                Bien heureusement, en République, nous avons le droit de critiquer les religions et d’en faire l’apologie, d’être irrévérencieux vis-à-vis du surnaturel (comme je l’ai fait) ou faire du prosélytisme (comme vous l’avez fait).


                La différence des religions avec le marxisme et le freudisme est qu’il s’agit dans le second cas d’adhérer, de critiquer et d’améliorer des théories à partir de faits (économiques et cliniques) et non pas, comme dans le premier cas, de prendre comme acquis des dogmes fondés sur une croyance dans des entités surnaturelles invisibles.

              • paul 22 mai 2009 23:40

                san kukai
                je ne fais aucun prosélytisme,je reste objectif.au sujet du marxisme et du freudisme,
                ce ne sont que des interpretations (parmi beaucoup d’autres)de faits économiques et
                de faits cliniques,marx affirmait par exemple que le capitalisme serait renversé par le prol’
                eteriat et que cela constituait les lois de l’histoire ,le resultat de ces predictions(aussi serieuses que celles d’un grand couturier parisien ou de certains voyants)aura été que
                les régimes communistes ont été renversés et surtout que le capitalisme est toujour là
                quand a freud le cocainomane qui disait que si quelqu’un est radin c’est que petit il avait
                du mal a donner le pot ,ce n’était pas quelqu’un de serieux et de fiable,ses croyances
                sont deconsiderées.on peut aussi etre irreverencieux enver le marxisme et le freudisme. 


              • San Kukai San Kukai 22 mai 2009 23:56

                Paul,


                Vous dites que les théories que vous mentionnez sont des « interprétations » et vous avez cent fois raison. C’est pourquoi on ne saurait les comparer ou les opposer aux religions, qui sont des « révélations », c’est-à-dire des vérités confiées par une entité surnaturelle invisible à des humains choisis pour diffuser un message…

                Déconsidérez tout votre soûl si ça vous chante les théories économiques, psychologiques, politiques ou sociologiques, elles sont là pour ça et n’ont jamais été présentées que comme des socles de réflexion et non comme des vérités. Je crains qu’en voulant opposer des champs conceptuels qui ne sont pas de même nature, vous ne vous enfermiez dans une impasse. Le mieux serait sans doute de revenir à ce que vous connaissez.

              • maharadh maharadh رجل حر 22 mai 2009 13:38

                D’après la sociologie des religions, une secte est « un groupement contractuel de volontaires, ayant en commun certaines expériences religieuses ou autres, et dont le corps ainsi formé tirerait sa légitimation des liens créés entre les membres ou adhérents et non donc d’une entité extérieure. » 

                Notre président NS regrettait que la République ne reconnaisse pas la « valeur des diplômes délivrés par les établissements d’enseignement supérieur catholique ». On pensait à la reconnaissance de diplôme de théologie... Ils n’ont pas à être validés par la République puisqu’elle ne « reconnaît aucun culte ». Mais le président s’obstine.

                L’affaire est plus grave qu’il n’y paraît. Les décrets de cet accord - signé en catimini entre la France et le Vatican le 18 décembre 2008 - viennent de tomber. Ils prévoient la « reconnaissance mutuelle des diplômes de l’enseignement supérieur délivré sous l’autorité compétente de l’une des parties ». Or cette « reconnaissance » ne vaut pas seulement pour les matières théologiques mais aussi profanes. Autrement dit, le baccalauréat ou d’éventuels masters.

                Appliquation théorique ou plutôt sous prétexte d’ une directive européenne (le processus de Bologne), pensée pour reconnaître les diplômes étrangers, mais il change de nature à partir du moment où il est signé avec le Vatican, pour « reconnaître » des diplômes délivrés sur le sol français par des établissements de l’Eglise. Ce qui revient non seulement à casser le monopole des diplômes qu’avait l’Etat depuis 1880, mais aussi l’esprit de l’article 2 de la loi de 1905.

                Jusqu’ici, les établissements catholiques privés pouvaient parfaitement préparer des élèves au bac, mais ceux-ci devaient passer leur diplôme avec tous les autres. Petite astuce connue des professeurs : de nombreux établissements privés choisissent de ne présenter que les meilleurs élèves sous leurs couleurs et d’envoyer les autres en candidats libres pour améliorer leur score de réussite au bac. Appâtés par des pourcentages tournant autour de 100 %, de plus en plus de parents se tournent vers ces établissements au détriment de l’école publique , Dieu Fric que ne ferait-on pas en ton nom ?

                Le gouvernement umpiste fait tout pour encourager ce choix : démantèlement de la carte scolaire, baisse du nombre de professeurs dans le public... l’ouverture de 50 classes privées catholiques dans les quartiers populaires. Un grand lycée Jean-Paul-II est sur les rails. Un collège tenu par l’Opus Dei est déjà sous contrat.

                Pour achever la laïcité : la fin du diplôme d’Etat... Justement au moment où l’Etat annonce vouloir supprimer les IUFM, brader les concours, et remplacer leur formation par un master que pourrait préparer n’importe quel établissement privé. Comme ça, en plus de délivrer le baccalauréat, le Vatican pourra ouvrir des masters destinés directement aux futurs enseignants.

                Le troupeau est de plus en plus « rassemblé, formaté » et prèt à être tondu au nom d’une ursupation multi-séculaire.

                A toutes les sectes de types religieuses ou non j’y ajouterai la FM qui est infiltrée partout y compris à l’opus Deï et qui est à mon sens la plus dangereuse .

                Ramen ta semaine avec la mienne celà me fera une bonne quizaine, Ramen

                http://life-in-the-dead.over-blog.com/article-31250693.html

                http://life-in-the-dead.over-blog.com/article-30677332.html

                POMMADE MIRACLE !

                Un homme fait venir chez lui sa secrétaire
                pour approfondir les relations …
                Mais au moment crucial, c’est la panne pour
                remédier cela , il lui dit d’attendre un instant
                Il va dans sa salle de bain pour
                prendre un tube de gel aphrodisiaque
                A tâtons dans l’obscurité il trouve un
                tube, s’enduit le sexe de pommade et,
                merveille !, aussitôt il retrouve la
                vigueur de ses 20 ans
                Il revient dans la chambre , satisfait avec
                fougue la jeune femme qui ne fait que le
                féliciter du quart d’heure qu’il lui a fait passer.
                Surpris lui-même par l’efficacité du produit . Il
                se lève , retourne dans la salle de bain pour se
                rappeler du nom de cette pommade …
                Ne le voyant pas revenir , la secrétaire entre
                dans la salle de bain et le trouve inanimé sur le
                sol et lit alors ce qu’il y a de marqué sur le tube
                qu’il tient encore dans la main :
                "Pommade Bayer pour les cors :
                Elle durcie la partie enduite, qui sèche,
                pourrit et finit par tomber..
                Oui BAYER,
                donne des résultats
                rapides !!"


                • San Kukai San Kukai 22 mai 2009 23:21

                  Maharadh,

                  Votre définition de la secte, que vous prétendez être celle de la « sociologie des religions » (sic) a été rédigée par Max Weber dans les années 1870. Par conséquent, cette définition n’est plus vraiment d’actualité un siècle et demi plus tard. Il faudra rafraîchir vos concepts avec des auteurs plus récents.

                  Selon la Commission nationale consultative des droits de l’homme, une secte est :
                  « Un groupement se présentant ou non comme une religion, dont les pratiques constatées sont susceptibles de tomber sous le coup de la législation protectrice des droits des personnes ou du fonctionnement de l’État de droit ; 
                  comportement sectaire : refus des lois, en exerçant des voies de fait, en accomplissant des détournements, des abus de confiance, des infractions financières et fiscales, des mauvais traitements, de la non-assistance à personne en danger, des incitations à la haine raciale, des trafics de stupéfiants. »

                  Il s’agit d’une définition contemporaine qui répond aux préoccupations actuelles.

                  Pour la petite histoire, nombreux sont, parmi les promoteurs de mouvements sectaires, ceux qui contestent la définition du mot « secte ». Il en va de même pour les antisémites qui nient la réalité sémantique de ce terme, etc. Ainsi, en niant le mot, tente-t-on de dissimuler le concept. C’est un faux nez pseudo-réthorique classique qui n’abuse pas grand-monde.

                  L’un des adeptes sur AV de la définition que vous donnez (et dont votre commentaire semble être un copié-collé) était Bodidharma, qui accusait l’État français de sectarisme. On a vu mieux en matière de neutralité concernant le phénomène sectaire.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès