• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > L’ultime vol de l’aigle

L’ultime vol de l’aigle

 

Pour certaine personnes, le premier titre ne passait pas. Pourtant, j’avais pris le soin de bien orthographié le volatile. Faucon en un seul mot.

Donc, l’Aigle n’a pas débarqué à Vallauris, mais sur Facebook. Profitant de la marée base de Moi-Je, il compte sur les ambitions des grognards de l’UMP pour tenter de reprendre son empire.

Même si la plage de débarquement est encombrée de dossiers judiciaires, la cote (de popularité) est en vue.

Contrairement à Napoléon, il compte sur les messages parachutés depuis longtemps, pour aplanir son avancée triomphante. Dommage pour lui que ses allies n’ont pas récupérés un Mistral.( http://european-security.com/n_index.php?id=5705)

 

Naboléon en exil au Cap Nègre recevait des dépêches du royaume de France. Le Roi étant nu, pouvait-on en plus lui administrer une déculottée en 2017 ? N’écoutant que son sens de l'abnégation et les conseils de ses avocats, il a décidé de bouter le faquin.

Mais le Roy s’accroche et le petit cabot râle. C’est Madame Sans-gêne qui en urgence, quitta sa Lorraine pour lui demander très diplomatiquement de quitter le pouvoir. Style : « Casse-toi, pauvre con ! » La réponse fut digne et historique : « Allez dire à votre maître que nous sommes ici par la volonté du peuple et que nous n'en sortirons pas pour plaire au porteur de talonnettes ! »

 

Sur la route de Paris, l’Empereur s’interrogeait. Devait-il garder le Big- Maillon faible et é-Copé pour maintenir à flot le navire UMP ?

Déjà, les alliances avancent. Plus besoin d’armes préhistoriques. Plus d’archer (Gérard), place à la grosse Berta. Jean-Pierre Raffarin n’aura pas dû attendre longtemps la récompense de sa soudaine reconversion à l’Empereur. Depuis dimanche, l’ex-président fait appeler certains sénateurs pour les inviter à voter Raffarin. Comme en 2011, l’ancien Premier ministre brigue « le Plateau », la présidence du Sénat, où la droite a de bonnes chances de redevenir majoritaire après le scrutin du 28 septembre. La politique n’est que le « copinage » pour un revenu et un train de vie.

Attendons la suite, les glaives ne resteront au fourreau. Ce n’est pas plus belle la vie, mais plus ignoble l’avis des soutiens.

Pour la plus grande joie des journalistes et sans surprise, le retour de Naboléon a été officialisé, vendredi 19 septembre de l’An II du calendrier Hollandais. Guillaume Tabard, rédacteur en chef et éditorialiste politique au Figaro, pronostique pourtant : Sarkozy « 3 mois pour tout changer ». Lui aussi doit penser aux cent-jours de l’ex-Empereur de la France. Petite page d’histoire en vidéo :


Moyenne des avis sur cet article :  2.65/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • christophe nicolas christophe nicolas 25 septembre 2014 11:02

    Les hommes politiques s’engagent pour une « vision », on veut connaître la vision... est-ce la même qu’en 2007 ?


    Est-ce la sienne ou celle de la Rand Corporation, Bilderberg ou autre groupe d’influence étranger ?

    C’est cela qui est important, pour l’instant, seuls Asselineau, Cheminade, ont franchi le Rubicon de sortir de l’UE, espérons que cela fasse des petits. A suivre...

    On connaît l’équilibre des alliances, l’Angleterre avec les USA, la France avec la Russie et une Europe centrale avec l’Allemagne. Il faut bien un peu d’émulation positive pour le progrès des connaissances mais pas la guerre de domination économique, plus personne n’est communiste, alors la tour de Babel d’une oligarchie invisible qui enfume les esprits via l’information, on la dynamite version WTC en quittant lUE.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès