• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > La confusion du grand Charles

La confusion du grand Charles

JPEG

Il n’était pas zoonomiste.

Notre bon Charles a prétendu en son temps que les français étaient des veaux avant que de se rétracter discrètement pour prétendre qu’ils se prenaient pour des cabris. La réalité est tout autre mais nous devons lui reconnaître sa clairvoyance sur un point, l’humain contemporain relève effectivement bien plus du mammifère à quatre pattes que de l’homo érectus.

Le mouvement s’est d’ailleurs considérablement accéléré qui permet à ce jour d’être plus précis dans la désignation gaullienne. Si ce n’est donc ni dans le genre bovin ni dans celui des caprins qu’il convient de classer l’homme moderne. C’est plus précisément du côté des ovins qu’il penche avec délectation depuis l'avènement de la société de consommation.

Il aime tout d’abord se faire tondre la laine sur le dos. C’est là son plus grand plaisir lui qui recherche sans arrêt la nouvelle dépense qu’il convient de réaliser pour appartenir à la grande troupe des branchés. Les quadrupèdes ont parfois besoin de clôture électrique pour rester dans leur enclos, le bipède se contente de l’imitation pour se précipiter sur le dernier gadget incontournable et forcément onéreux.

Il bêle, fait grand bruit quand la nouvelle entourloupe que ses éleveurs entendent lui faire avaler mais bien vite, le troupeau se reforme, chacun suivant le premier qui se jette à l’eau. Tout ce joli monde finira noyé sous les dettes et les factures mais personne ne lèvera la patte pour abattre les chaînes psychologiques qui entravent le bon peuple.

Il imite son voisin, le jalouse, veut en tout point lui ressembler surtout dans ce qu’il (y) a de plus stupide, de plus dégradant. Nous avions commencé à observer le phénomène avec cette pratique ahurissante que seul un terme anglais peut désigner. Je lui préfère le mot autoportrait nombriliste, ce marqueur absolu de la décadence et de la perte de toute forme d’intelligence. Qu’une multitude sombre dans une pratique qui aurait été jugée, vingt ans en arrière comme parfaitement idiote montre à quel point notre recul est rapide.

Nous pourrions exposer à l’infini les exemples qui attestent de ce désir de conformité à ce qui se fait de plus vil, de plus bas. Je me contenterai d’évoquer la redoutable trottinette qui cessa d’être un jeu d’enfant pour devenir un temps un moyen de locomotion à ne pas prendre par dessus la jambe. Nous riions alors du ridicule accompli de ceux qui en costume cravate, battaient le pavé d’une seule jambe, nous pensions atteindre un sommet qui n’aurait pas de suite. 

Hélas, après un relatif passage à vide, la terrible trottinette a bousculé tous les autres moyens de locomotion en se faisant électrique. Les moutons ont suivi, admirables de volonté de faire comme les autres, ils se sont moqués des règles du code de la route, du respect des autres usagers des trottoirs, de leur propre image, pour donner ce spectacle ahurissant de débilité.

Les voilà même qui s’équipent d’un casque car les engins fendent la foule à des vitesses folles. Ils sont des dangers publics, de méprisants délinquants de la chaussée partagée, des monstres d’égoïsme qui font comme les autres, qui imitent presque dans l’instant la vague qui submerge des esprits incapables de prendre la plus petite distance avec les injonctions consuméristes.

Que va-t-il advenir de ces engins bâtards, ni usagers de la route ni susceptibles de côtoyer le piéton, condamnés à brève échéance à devenir une quille pour ces fous furieux ? Une fois que le législateur aura enfin déterminé un code, ils seront laissés à l’abandon sur les trottoirs, faute de pouvoir les utiliser. Les moutons laissent volontiers leurs déjections sur leur passage, ceux-là ne dérogent pas à la règle.

Notons dans le même mouvement que le vélo électrique lui aussi très prisé par le troupeau, mérite un traitement particulier. La vitesse n’est pas compatible avec la quiétude du flâneur, espèce qui n’a plus rien à faire dans une cité moderne. Le mouton s’agite, se meut et au final le mouton me défrise !

Ovinement leur.

JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  3.7/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 septembre 15:42

    Sapiens est bien un mammifère, mais pas un ruminant. C’est un proche parent des autres homininés, Pan troglodyte(le chympanzé le plus connu) et Pan paniscus (le Bonobo) dont les génomes ne diffèrent que de 1,2 % d’homo.

    C’est pour ça qu’il est très doué pour faire des grimaces et chercher des poux dans la tête des autres. Malheureusement, contrairement à ses proches cousins, il a des pieds plats, ce qui le handicape énormément pour sauter d’un arbre à l’autre et courir après les femelles qui n’ont même pas des gros derrières tout rouges pour signaler leur disponibilité.

    Assurément, ce n’est pas le plus réussi des simiformes.


    • C'est Nabum C’est Nabum 27 septembre 18:31

      @Séraphin Lampion

      Voilà savante réponse

      J’ai moi même les pieds plats, je m’écrase


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 septembre 19:05

      @C’est Nabum
       j’avoue que mon gros orteil n’est pas non plus opposable à ses congénères, ce qui m’interdit de manger des bananes avec mes pattes postérieures, et de tricoter en faisant des mots croisés,ce qui énerve ma femme qui ne fait pourtant même pas de mots croisés.


    • C'est Nabum C’est Nabum 28 septembre 06:00

      @Séraphin Lampion

      Patientez, ça va revenir


    • juluch juluch 27 septembre 18:00

      La trottinette électrique existe depuis 1 siècle à présent.....

      A présent on l’a redécouverte et elle a envahie nos espaces....sur route, trottoir, abandonnées ici et là....

      bref un mouvement de mode comme les vélos gratos histoire d’etre écolo...bof


      • C'est Nabum C’est Nabum 27 septembre 18:32

        @juluch

        Une lamentable manière de réduire le piéton à l’état de quille


      • troletbuse troletbuse 28 septembre 07:46

        @C’est Nabum
        C’est bon ça. Ca m’fout les boules, tiens


      • ZXSpect ZXSpect 27 septembre 18:22

        .

        « les français sont… », « l’humain contemporain relève du mammifère à quatre pattes… »… heureusement pour lui, C’est Nabum n’étant ni français ni contemporain, est encore plus à l’aise pour nous délivrer sa sagesse méprisante.


        Quand va-t’il dénigrer et moquer ceux qui s’acharnent à se répandre quotidiennement sur ces media nombrilistes : AgoraVox, Overblog, Mediapart… ? Ces « moutons » qui suivent le troupeau des acharnés des claviers/écrans en une « vague qui submerge des esprits incapables de prendre la plus petite distance avec les injonctions consuméristes. »


        Un bonimenteur authentique se devrait de rester à la transmission orale, voire, au plus, au parchemin et à la plume, au lieu de chercher à « appartenir à la grande troupe des branchés »


        • C'est Nabum C’est Nabum 27 septembre 18:32

          @ZXSpect

          demandez ma radiation


        • doctorix doctorix 27 septembre 20:52

          @C’est Nabum
          Bonjour Nabum.
          Pour la trottinette vous n’avez pas tort : elles ne devraient pas dépasser 10km/h, au delà elles ne sont pas maitrisables à tous coups.
          Mais pour le vélo électrique vous n’êtes pas gentil.
          Moi qui en avais inventé un il y a plus de 20 ans, dont j’étais fort satisfait, je suis heureux de disposer aujourd’hui d’un plus moderne, qui compense les muscles que je n’ai plus.
          Camping-car et vélo électrique sont les mamelles du retraité heureux.
          J’ai ainsi pu visiter des villes immenses, comme Rome ou Séville, sans problèmes de stationnement, sans perte de temps dans les transports en commun où l’on est de plus contraint de côtoyer un bas-peuple vulgaire qui sent les dessous de bras, et qui de plus vote communiste ou extrême droite.


        • Xenozoid Xenozoid 27 septembre 20:57

          @doctorix

          contraint de côtoyer un bas-peuple vulgaire qui sent les dessous de bras, et qui de plus vote communiste ou extrême droite.


          et si ils ne votent pas ?
          vous les mettez ou dans votre boussoles ? 


        •  Adibou Adibou 27 septembre 21:07

          @doctorix

          Le bruit et l’odeur ... chez notre petit docteur smiley


        • C'est Nabum C’est Nabum 28 septembre 06:01

          @doctorix

          Tous ces véhicules sont nucléaires et préparent joyeusement notre mort

          Le problème des retraites sera vite réglé, celui du chômage aussi


        • titi 28 septembre 00:29

          Nécessité fait loi.

          Parallèlement à l’apparition des trottinettes, les autolibs chères à Mme Hidalgo ont disparues.

          Parallèlement à l’apparition des trottinettes, les vélibs tournent au fiasco.

          Si ces moyens de locomotion ont un tel succès c’est qu’ils répondent à un besoin.

          Si les politiques les décrient c’est uniquement pour des raisons de redevances non perçues.

          Il y a quelques mois une petite musique concernant l’absence d’assurance pour leurs utilisateurs a commencé à être jouée pour faire peur aux utilisateurs... qui se sont aperçus qu’ils n’étaient pas mieux assurés sur un vélo en libre service sans que cela n’ait jamais ému qui que ce soit.

          Une fois que sera trouvée la solution pour taxer tout cela, tout le monde s’en accommodera.


          • C'est Nabum C’est Nabum 28 septembre 06:02

            @titi

            Le besoin d’ennuyer ses semblables
            La volonté de ne plus rien respecter
            Le plaisir de ne plus lever le pied


          • Yaurrick Yaurrick 29 septembre 20:26

            @titi
            On peut ajouter aussi le fait que l’égo des politiques en prend un coup, vu qu’ils ne sont pas à l’origine et même certainement contre l’utilisation des trottinettes électriques.


          • titi 30 septembre 09:36

            @C’est Nabum

            >Le besoin d’ennuyer ses semblables

            Comme le vent sur le pont des arts..

            « Mais une attention profonde
            Prouve que c’est chez les fâcheux
            Qu’il préfère choisir les victimes de ses petits jeux »


            >La volonté de ne plus rien respecter

            La volonté de se déplacer de manière efficace dans les métropoles.


            > Le plaisir de ne plus lever le pied

            La nécessité d’aller vite....


          • titi 30 septembre 09:40

            @Yaurrick

            Qui plus est ces trottinettes n’ont pas nécessité la passation de marchés coûteux et juteux pour cette même classe politique...

            C’est sur qu’il est 100x préférable un marché de type Autolib, avec appel à un cabinet de conseil pour l’étude, un prestataire pour l’assistance maîtrise d’ouvrage, un prestataire délégataire, etc... qui au final ne sert à rien, mais au moins on travaille « en famille »


          • titi 30 septembre 09:43

            @C’est Nabum

            J’ajoute que l’histoire de l’absence d’assurance, dont je parle, et qui a été reprise en boucle par les médias, sans jamais évoqué l’absence d’assurance sur les vélos mis à disposition par la mairie de Paris, ça s’apparente à de la désinformation ou a tout le moins à de l ’information bien, bien orientée.

            Pour qu’un tel arsenal soit déployé, cela veut dire qu’il y a des intérêts en jeu bien supérieurs à la mobilité des urbains et à la gêne occasionnée.


          • foufouille foufouille 30 septembre 10:07

            @titi

            un vélo n’est pas un véhicule à moteur et dépasse rarement 20 km/h pour les modèles de villes. c’est ton assurance responsabilité civile qui te couvre.

            une trottinette électrique est un véhicule à moteur qui peut atteindre 40 km/h.


          • titi 30 septembre 13:10

            @foufouille

            Le contrat Smoovengo prévoit justement la mise en place de vélo « VAE ».. traduction : « vélo à assistance électrique »

            Donc le problème de la vitesse se pose également... mais là pas de problème !


          • foufouille foufouille 30 septembre 13:18

            @titi

            non car li faut pédaler pour avancer, c’est débile mais c’est la loi. c’est pareil pour un fauteuil roulant qui avance à plus de 6 km/h.


          • C'est Nabum C’est Nabum 30 septembre 17:27

            @Yaurrick

            Ils n’ont qu’à lever le pied


          • C'est Nabum C’est Nabum 30 septembre 17:28

            @titi

            Sans assurance c’est folie

            J’ignorais cet aspect du problème


          • C'est Nabum C’est Nabum 30 septembre 17:29

            @titi

            Vous êtes résolument moderne et vous courrez à votre perte


          • titi 30 septembre 20:23

            @C’est Nabum

            Courir à ma perte je ne sais pas.

            Ce qui m’interpelle c’est l’émergence de « sujets d’actualité », tel que la « gêne des trottinettes », l’« absence d’assurance des trottinettes »

            A Lyon le deal de Decaux c’était installer des stations Velov, en échange de panneaux d’affichage publicitaire supplémentaires. Il y a donc des habitants de Lyon qui ont eu droit à une station Vélov en bas de chez eux, et d’autres un panneau publicitaire allumé 24/7.
            Et là ? aucune gêne. Aucun sujet. Aucun problème. Mais les trottinettes 
            sur les trottoirs c’est insupportable.
            L’absence d’assurance pour les trottinettes ? un gros risque pour les utilisateurs. C’était pareil avec les vélib et vélov, mais là pas un mot..

            Il y a une vraie manipulation de l’information sur les sujets soit disant écologiques.

            Maintenant on pourrait parler des gains en terme d’émission de ces trottinettes, par rapport au Grand Paris, ou à la construction d’un Tram, et comparer les coûts pour le contribuables.
            Bizarre. Personne ne pose la question ?
             


          • troletbuse troletbuse 28 septembre 07:52

            Et bientôt les écolos, secondés par le mouvement LGBT, sponsorisés par Micron, vont nous créer un site, « le blablatrottinette »


            • troletbuse troletbuse 28 septembre 07:53

              @troletbuse
              Va falloir ressortir les trotinette à pédales  smiley


            • C'est Nabum C’est Nabum 30 septembre 17:27

              @troletbuse

              C’est fait

              merci pour l’idée


            • fcpgismo fcpgismo 1er octobre 09:26

              Le grand Charles : l’homme du coup d’état de 1958 !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès