• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > La famille traditionnelle vole en éclats

La famille traditionnelle vole en éclats

JPEG La confusion des genres

J'ai pensé longtemps que les pourfendeurs de la théorie du genre se font un joli cinéma et qu'il n'y avait pas plus de complot que de risque de destruction de la cellule fondatrice de la société : la famille. J'étais trop naïf sans doute et je dois admettre qu'une suite de décisions singulières viennent mettre à bas le genre. L'accord ne sera plus aussi aisé qu'autrefois et les règles de l'orthographe vont s'effondrer.

Nous n'y avions pas pris garde. Le parlement, véritable pouponnière des futurs parents de la nation, a frappé en plusieurs occasions. Le mariage a d'abord cessé d'être l'institution préalable à la création d'une famille. Il n'est ici nullement question de prétendre stigmatiser les choix différents mais bien de constater que le noyau central du foyer traditionnel a volé en éclat.

Puis on s'en est pris à la fille de joie. Le rapport n'est pas évident même s'il est tarifé. Elle était la part sombre de l'équilibre de la structure branlante. Elle assurait la concorde en limitant discrètement les escapades en scooter et autres menteries honteuses. Déjà chassée des maisons, elle s'était retrouvée à la rue et voilà que même le trottoir lui sera refusé.

Le fils prodigue fut la cible suivante. Il avait fui la cellule familiale pour mettre ses richesses à l'abri dans d'autres contrées. Il pensait revenir, se repentir de ce crime contre ses parents et toute la communauté sociale. Mais cette fois, on lui a tourné le dos, le bannissant de la grande famille nationale. Il a pris un passeport dans un état russe et continue de faire son cinéma loin des siens.

Ce fut ensuite le bon père de famille qui passa sous les fourches caudines de ces furieux briseurs de tous les liens sacrés. Renvoyé à ses frasques, repoussé du code civil, le bon père et sa tonsure. Le patriarche fut défroqué, la statue du commandeur abattue, au nom d'une égalité légitime qui exigeait aussi la mort du vocabulaire masculin.

On pensait qu'ils allaient s'arrêter là. Que nenni. Un ami bien informé, puisqu'il tient excellente table familiale, m'a soufflé la dernière étape de ce cataclysme sociétal. La mère patrie va à son tour subir la terrible élimination de ces furieux en hémicycle. On comprend mieux qu'ils aient été placés en un tel lieu ;il leur manque vraiment l'autre moitié du cerveau, celle qui permet de réfléchir un peu.

Je vous prie de bien vouloir recevoir cette nouvelle avec prudence tant le choc sera redoutable. Oui , vous avez bien lu : c'est à notre bonne et vieille mère patrie qu'ils vont régler son sort. Finis Marianne et Gavroche, les enfants terribles. La France ne sera plus la fille aînée de notre sainte mère l'église, le pays est dissous dans un vaste ensemble qui a mauvais genre : l'Europe !

Les joyeux drilles de la dissolution des valeurs ancestrales sont même en train de constituer des listes pour nous demander de participer financièrement à l'union de la Nation et du Continent. Ladite union se ferait dans un vaste espace du côté de Strasbourg. C'est la dernière étape de ce vaste complot de nos amis du troisième type, les parlementaires honteux.

La fête ne s'arrête pas là. Ils votent en catimini des lois favorisants le commerce avec l'Oncle d'Amérique tandis qu'ils ne cessent de singer le cousin Germain, valeur refuge des gens qui n'ont aucune imagination et pourtant revendiquent le pouvoir. Quant aux neveux et nièces à la mode de Bretagne, ils sont tellement excédés de ne plus se sentir dans la famille qu'ils font désormais sécession en portant un bonnet, rouges de colère et d'indignation.

Voilà, vous savez tout ce qui se trame dans le secret des alcôves, en ces lieux où les quelques privilégiés de la retraite et du statut, préparent les lois et les règles essentielles qui changeront nos vies. Ne leur demandons pas de s'attaquer à la crise, au redressement de l'économie, à la dissolution de la dette, à la refonte du système économique. Tout cela est bien dérisoire en comparaison de l'immense œuvre qui est la leur !

Rendons grâce à nos représentants qui savent mieux que nous ce qui est fondamental. Ils sont à l'abri du besoin pour ne pas subir les affres d'une vie difficile qui nous fausse le jugement. Ils profitent de ce confort, du bar et du coiffeur du parlement, des indemnités secrètes et de bien d'autres avantages indispensables pour se situer au-dessus de la mêlée et nous montrer la voie. Merci à eux. Jamais nous ne pourrons leur dire notre reconnaissance, hélas, ils évitent soigneusement notre fréquentation.

Familièrement leur.


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

103 réactions à cet article    


  • Julien30 Julien30 25 janvier 2014 08:58

    En avant vers la création de l’androïde androgyne, parfait travailleur docile du nouvel ordre mondial, tout ça vendu par nos chers idiots utiles « progressistes » de gauche, et attention à vous si vous vous opposez à leur marche du progrès : « réac, facho.... »


    • C'est Nabum C’est Nabum 25 janvier 2014 09:04

      Julien30


      Je ne serai pas aussi excessif, appartenant de cœur à ce camp que vous maudissez mais je ne peux cautionner une dérive folle et absurde. Le respect des différences ce n’est pas la dissolution de la norme naturelle. (Il faut désormais mesurer tous ses mots) 

      L’éducation ce n’est pas l’indifférenciation mais ce n’est pas non plus la stigmatisation.

      Tout ceci exige nuance et douceur, tout le contraire des postures qui s’affrontent actuellement.

    • Julien30 Julien30 25 janvier 2014 09:23

      Mais le gouvernement n’est pas là pour parler, il impose et j’ai peur que la douceur ne serve pas à grand chose, il faut au contraire selon moi des actions « coup de poing », que les parents retirent leurs enfants des écoles qui véhiculent ces saloperies déjà, c’est le seul moyen de leur faire comprendre que ça ne passera pas.


    • C'est Nabum C’est Nabum 25 janvier 2014 09:58

      Julien30 


      Croyez-vous vraiment que les enseignants sont assez stupides pour promouvoir de telles inepties ?
      De votre côté, des écoles réfutent la théorie de l’évolution. Là aussi ce n’est que posture stupide et dangereuse.

      Il est temps que la raison reprenne la main

    • Julien30 Julien30 25 janvier 2014 10:35
      « Croyez-vous vraiment que les enseignants sont assez stupides pour promouvoir de telles inepties ? »
      Certains en feront la promotion de façon totalement enthousiaste et convaincue pendant que beaucoup d’autres le feront parce que leur hiérarchie leur impose et vous le savez très bien. Je salue en tout cas votre lucidité en la matière mais je doute fort encore une fois que tous soient dans votre cas.

      « De votre côté, des écoles réfutent la théorie de l’évolution. Là aussi ce n’est que posture stupide et dangereux »
      Il n’y a pas que des catholiques qui réfutent l’imposition comme une vérité révélée de ce qui ne reste qu’une théorie, de plus en plus de scientifiques s’interrogent voir battent en brèche Darwin. Lisez notamment Le darwinisme, envers d’une théorie de Jean-François Moreel, docteur es Biochimie ayant débuté sa carrière par l’étude de la génétique du développement précoce des vertébrés. Il n’y a pas que les catholiques idiots et obscurantistes qui la contestent, loin de là.

    • oncle archibald 25 janvier 2014 10:46

      « appartenant de cœur à ce camp que vous maudissez  »

      Allons allons Nabum, ne me dites pas que vous ne savez pas faire la différence entre partageux et politicard socialiste .... Votre camp, celui de Julien et le mien sont mêmes. Ils veulent nous faire croire le contraire, ces salauds. Mais ni vous ni moi ne sommes dupes de leurs menteries. 

    • C'est Nabum C’est Nabum 25 janvier 2014 11:29

      Julien30 


      Il y a toujours eu des désobéisseurs dans cette profession et c’est ce qui a fait sa grandeur en certaines époques sombres ...

    • C'est Nabum C’est Nabum 25 janvier 2014 11:30

      oncle archibald


      Jamais plus le pS n’aura ma voix même au prix du fachisme.

      Ils ont trop souvent joué, maintenant ils ont perdu et nous aussi avec 

    • Julien30 Julien30 25 janvier 2014 12:11
      « Il y a toujours eu des désobéisseurs dans cette profession et c’est ce qui a fait sa grandeur en certaines époques sombres ... »

      Oui enfin ne vous faites pas non plus trop d’illusion sur leur nombre...

    • Crab2 25 janvier 2014 13:52

      L’Évolution n’est ni une théorie ou une croyance mais un FAIT


    • Janus Janus 25 janvier 2014 19:41

      NATURAM EXPELLES FURCA, TAMEN USQUE RECURRET


    • Julien30 Julien30 25 janvier 2014 22:01

      Non c’est une théorie, largement contredite, mais écrivez une deuxième fois que c’est un fait au cas où, ça deviendra peut être vrai.


    • nemotyrannus nemotyrannus 26 janvier 2014 09:52

      Contredite ne veut pas dire rejetée .

      C’est bel et bien un fait.
      Tout comme la gravité , une autre « théorie » , puisque vous jouez sur les mots.

    • Julien30 Julien30 26 janvier 2014 13:03

      Non toujours pas, essayez encore pour voir.


    • Julien30 Julien30 26 janvier 2014 13:16

      Le darwinisme sert nos élites, c’est le parfait complément du capitalisme et du matérialisme qu’ils nous imposent. Mais c’est sûr que si vous avalez tous les dogmes de l’époque sans jamais vous posez de question ni même envisager les arguments contraires vous ne vous en rendrez pas compte...
      « ...malgré plus d’un siècle de règne sans partage sur les institutions, le darwinisme n’a toujours pas réussi à s’imposer comme une hypothèse recevable dans le monde scientifique. Contrairement à ce que laisse croire le pseudo-débat naturaliste accessible au grand public, aucune preuve de la sélection darwinienne n’a jamais été apportée pa ses partisans (...) Alors que, depuis la paléontologie jusqu’à la biologie moléculaire, aucune spécialité des scinces du vivant ne s’accorde plus aux théories darwiniennes. » La suite dans Le darwinisme, envers d’une théorie de Jean-François Moreel, encore une fois si vous capable d’honnêteté intellectuelle, sinon retournez à vos certitudes.


    • JL JL 26 janvier 2014 13:44

      Pfff !

      Il y a bien d’autres choses qui servent nos élites, ce n’est pas pour autant que nous devrions tout jeter aux ordures comme vous le faites du Darwinisme.

      Vous devriez copier cent fois ceci : le capitalisme fait flèche de tous bois ; le capitalisme se nourrit de ses contradictions.


    • Julien30 Julien30 26 janvier 2014 16:20

      "Pfff !

      Il y a bien d’autres choses qui servent nos élites, ce n’est pas pour autant que nous devrions tout jeter aux ordures comme vous le faites du Darwinisme."

      Pardon mais ça n’est pas un argument. D’ailleurs je ne la jette pas aux ordures, du moins pas complétement, je dis juste qu’il faut lire les avis des deux camps, que Darwin n’a pas prouvé l’élément fondateur de sa théorie et que donc on ne peut parler de fait à propos de l’évolution.
      Pour le capitalisme, merci mais je connais déjà bien le sujet :).



      • C'est Nabum C’est Nabum 25 janvier 2014 11:32

        foufouille


        J’ai comme un doute

      • foufouille foufouille 25 janvier 2014 11:54

        lequel ?
        c’est bruxelles qui décide


      • C'est Nabum C’est Nabum 25 janvier 2014 12:25

        foufouille 


        Il me semble que nous avions majoritairement voté NON à un référendum !

      • Bubble Bubble 25 janvier 2014 11:41
        Vous le constatez peut être dans vos classes, monsieur Nabum. De l’égalité des chances voulue initialement par l’éducation nationale, on passe progressivement à l’égalité des résultats.
        Les états unis, qui sont toujours en avance sur nous même sur ce positionnement égalitariste, ont interdit le ballon prisonnier (dodge-ball) sur le principe que ce jeu met en lumière des faiblesses chez certains élèves. Leur problématique se situe plus au niveau de la compétition que du genre, ce qui est une différence notable.

        De fait, on en est toujours au niveau de la supposition en France. Les textes et rapports officiels utilisent le concept « déconstruction des stéréotypes » lorsqu’il s’agit de parler de la théorie du genre. Interdira t’on la partie de foot ou le saut à l’élastique à la récréation parce qu’ils seraient stéréotypés « garçon » ou « fille » ? Je n’espère pas.

        • C'est Nabum C’est Nabum 25 janvier 2014 12:27

          Bubble


          S’il faut fuir le stéréotype pourquoi diantre tous nos minstres sont incompétents et nos parlementaires corrompus ... ?

          Tout celà manque de distinction ! 

        • volpa volpa 25 janvier 2014 11:45

          C’est un progrès que de reconnaitre ses erreurs passées.


          • C'est Nabum C’est Nabum 25 janvier 2014 12:28

            volpa


            Je progresse grâce à vous ! 

          • volpa volpa 25 janvier 2014 12:52

            Non, tu progresses grâce à toi.

            N’y vois aucune ironie.


          • C'est Nabum C’est Nabum 25 janvier 2014 13:26

            volpa 


            J’ouvre les yeux et découvre effectivement des intentions sournoises et étranges.

            Mais que veulent-ils au juste ?

          • Prudence Gayant Prudence Gayant 25 janvier 2014 13:21

            La Famille selon le texte de Nabum est formé de : le bon père de famille qui fait des frasques, la fille de joie, le fils prodigue.

            Et vous ne voyez donc pas pourquoi il faut reformer tout cela ?
            La notion seule de « bon père de famille » me fait se hérisser le poil !!
            La gestion du couple se fait à deux mais le bon père famille est toujours privilégié.


            • C'est Nabum C’est Nabum 25 janvier 2014 13:27

              Prudence


              C’est curieux comment une farce peut être ici prise pour arguments contents ! 

            • aspic aspic 25 janvier 2014 18:20

              C’est mon fils qui étudie le droit qui me l’a fait remarquer cette semaine : (ils devront réécrire tous les livres de droit !)
              La notion de « Bon père de famille »est une notion de droit, cela n’a rien de rétrograde ni de patriarchal !
              On ne peut pas remplacer cette notion par « raisonnable ».

              Cette notion part d’une situation de la « famille » :
              un couple formé par un homme et une femme, ayant les mês droits mais des tâches différentes, selon leur nature.
              C’est naturellement au père de famille d’être prudent et de penser à conserver, protéger cette entité qu’est « la famille », non pas en dominant, mais en se donnant, en servant les besoins de chaque membre de cette entité.
              Cette entité « la famille », bien vécu dans ce sens sera une force morale et un point essentiel pour toute la société autour.
              Ou se trouvent le plus de pauvres ? La femme avec enfant sans famille !

              « Bon père de famille » !

              « Normalement prudent et diligent, attentif, soucieux des biens et/ou des intérêts qui lui sont confiés comme s’il s’agissait des siens propres, le bon père de famille est utilisé par les juristes comme mètre étalon pour définir, dans un contexte donné, la norme comportementale en se rapportant à un individu de référence. »
              https://fr.wikipedia.org/wiki/Bon_p...
              http://www.assemblee-nationale.fr/1...

              Résumons donc la situation :
              -on n’est plus fille ou garçon, homme ou femme, mais nous devenons ce que nous désirons être.
              L’étalon par lequel on jugeait dans le passé n’existe plus (cela ne s’appelle-pas être déboussolé ?)
              Exemple : pas encore d’actualité en France : l’Autriche envois pour l’Eurosongfestival cette année un certain Tom
              Neuwirth, qui a choisi de chanter en tant que femme... avec la barbe !
              http://www.youtube.com/watch?v=WmL7...

              (voir l’autre article ailleurs : http://www.agoravox.fr/culture-loisirs/parodie/article/les-adultes-aiment-le-film-les-146616#forum3931548


            • Aldous Aldous 26 janvier 2014 09:07

              @ prudence


              Le rêve des femmes serait donc de trouver un mauvais père de famille ?

              Etrange mais les femmes recherchent le contraire de ce que féministes prétendent etre salutaire pour elles : 

              Elles s’entêtent bêtement à ne pas vouloir faire maçonnes, ni éboueuses, ni conductrices d’engins de chantier, ni technicienne edf, ni mécano automobile.

              Elles s’entêtent à chercher un bon père de famille. 

              C’est fou ce que le pouvoir oppressif des hommes parvient à leur fairefaire ! smiley)

              La guerre des sexes est préjudiciable aux deux sexes.

            • Prudence Gayant Prudence Gayant 27 janvier 2014 00:43

              Aldous,

              Comme vous vous trompez.
              C’est un pur bonheur que de voir ce gentil mari épousé devenir un gentil papa aux petits soins pour ses enfants. Mais combien ne le sont pas. 


            • L'enfoiré L’enfoiré 25 janvier 2014 14:08

              Bonjour Nabum,

               Encore une fois, je ne suis pas toujours le fil rouge de l’histoire.
               On parle de famille (donc un couple avec les parents et les enfants) puis on en arrive à la France et l’Europe.
               Là, je suis un peu entre deux chaises pour répondre.
               La famille, son esprit, n’ont rien à voir ni avec la France et encore moins avec l’Europe.
               Etait-ce un dérapage contrôlé ? smiley 

              • C'est Nabum C’est Nabum 25 janvier 2014 14:18

                L’enfoiré


                Ceci est une farce

              • L'enfoiré L’enfoiré 25 janvier 2014 14:39

                Désolé, je n’avais pas vu que le billet était dans la catégorie « Parodie ».

                Dans cette catégorie, le dérapage peut ne pas être contrôlé.

              • C'est Nabum C’est Nabum 25 janvier 2014 14:55

                L’enfoiré 


                Je ne cherche pas à troper le lecteur, c’est une parodie !

                Quant au dérapage, il est de saison

              • L'enfoiré L’enfoiré 25 janvier 2014 15:33

                N’empêche que vu séparément, la question de la famille traditionnelle qui vole en éclats, reste un point important.

                D’où vient cette idée qui dans les faits sont de plus en plus souvent le cas ?
                Il y a les membres d’une famille qui a changé.
                On peut localiser la transformation vers les années 68 et suivantes.
                La femme veut avoir son indépendance financière et travaille à l’extérieur.
                C’est bien, mais c’est assumer des retombées.
                Deux coqs qui se retrouvent sur un même fumier, pourrait-on dire vulgairement.
                Chacun se retrouve avec un niveau d’instruction similaire et chacun veut avoir raison sur tout. Les enfants, dans le jeu de quilles, n’ont plus l’occasion d’avoir une écoute des parents. Et c’est vous qui à l’école se doit de compléter ce manque.
                La boucle est bouclée.

              • C'est Nabum C’est Nabum 25 janvier 2014 15:49

                 L’enfoiré


                Vous avez parfaitement raison 
                Le monde marche sur la tête et curieusement c’est désormais la partie du corps que les individus utilisent le moins ...

              • Prudence Gayant Prudence Gayant 25 janvier 2014 16:08

                L’Enfoiré

                Ceci est une parodie ???
                « chacun se retrouve avec une instruction similaire et veut avoir raison sur tout »
                qui doit-on priver d’instruction pour ne pas faire de l’ombre à l’autre ?
                Pourquoi faut-il tourner les femmes en dérision, mais pas touche au coq déplumé ?

              • urigan 26 janvier 2014 06:43

                @ Prudence

                Il me semble que Claudia Tagbo se charge à contrario de rendre les hommes ridicules.

                Non ?


              • L'enfoiré L’enfoiré 26 janvier 2014 12:35

                Bonjour Prudence,

                 « Pourquoi faut-il tourner les femmes en dérision, mais pas touche au coq déplumé ? »
                Merci de relancer la conversation sur le sujet.
                Il y a bien longtemps, j’ai écrit un article qui s’intitulait « La femme, l’avenir de l’homme ».
                Une autre fois, ce fut sous le ton parodique « Le Martien et la Vénusienne » pour indiquer qu’un homme et une femme restent chacun avec leurs prérogatives, leur prépondérances.
                Les pays scandinaves ont été les précurseurs à renverser la vapeur.
                Le coq déplumé est resté avec les enfants à la maison et c’est la femme qui ramène le pognon.
                J’ai dans mon entourage immédiat identique. La femme qui va travailler parce qu’elle a un poste à potentiel plus important que son mari qui lui s’occupe de toute l’intendance, de mener et de rechercher les enfant à l’école.
                Anormal à nos yeux ? Cela semble vu que j’ai parfois des échos dans ce sens. 


              • Prudence Gayant Prudence Gayant 27 janvier 2014 00:46

                Un peu facile de me jeter dans les dents, une Claudia Tagbo qui sur scène fait rire.



              • Prudence Gayant Prudence Gayant 27 janvier 2014 00:51

                L’Enfoiré,

                Chacun devrait rester à sa place pour éviter de déranger les voisins ?
                Puisque c’est l’argent qui mène la danse, ne vaut-il pas mieux que papa s’occupe très bien des enfants et de l’intendance, et que maman ramène de l’argent en conséquence pour faire vivre la petite troupe ?
                Evidemment je conçois qu’un homme affublé d’un tablier de cuisine est moins sexy qu’un
                beau costume trois-pièces. 

              • christophe nicolas christophe nicolas 25 janvier 2014 14:50

                Personne ne comprend donc que ce qui se passe ? Il s’agit d’une lutte eschatologique. Certains ont décidé qu’il était temps d’évacuer Dieu de la société.

                En pensant en pur athée, la logique conduit à la destruction de toutes les structures traditionnelles, couple, famille, religion, réseaux amicaux, patrie, etc... ce n’est pas fait directement mais par exemple, par le féminisme agressif qui fait voir le conjoint comme en ennemi dans le couple, etc... Ces structures sont mises à mal par le relativisme logique de ceux qui combattent Dieu et souhaitent arriver à leur fin. C’est extrêmement dangereux et pervers car ces structures ne sont pas des buts en soi mais des metaxu c’est à dire des ponts indispensables au service de la destinée des êtres humains pour leur salut. Détruisez les ponts qui donnent des objets pour que l’intention de bonté puisse agir et l’âme n’aura plus de marches intermédiaires pour s’élever, elle sombrera dans la fange.

                Les gens qui font cela sont déséquilibrés, c’est à dire ceux dont l’esprit est l’esclave du corps et ceux dont le corps est l’esclave de l’esprit, les orgueilleux qui se croient parfaits et imposent leur vision personnelle, certains pouvant même le faire au nom de Dieu, cela arrive. Le point commun est l’argent qui représente le pouvoir de domination moderne et le mensonge, les outils sont la dissimulation, l’espionnage, la manipulation, le pourrissage dans le dos, la tentation, le piégeage, le chantage, la magouille, etc... car la fin justifie les moyens.

                C’est l’état d’esprit de Dieu qui est visé, la forme intentionnelle de bonté qui produit des esprits de vérité. Désolé mais Marie vient écraser la tête du serpent : preuves . La représentation biblique du serpent est Asmodée, le diable à trois têtes avec un aspect luxure, un aspect géomètre (équerre et compas) et un aspect menteur. Il permet à la source du mal, l’orgueil, de se dissimuler pour engendre différentes forme, celle en vigueur actuellement est Mammon, le culte de l’argent.


                • C'est Nabum C’est Nabum 25 janvier 2014 14:56

                  christophe nicolas 


                  Évacuer Dieu de la société ?

                  Quelle ambition que celle que vous prétez aux laïcs.
                  Rassurez-vous, les fous de dieu s’en charge eux-même.

                • claude-michel claude-michel 25 janvier 2014 14:54
                  heu...c’est quoi La famille traditionnelle.. ?..au rez de chaussée ou au troisième étages.. ?..en France ou sur Mars.. ?

                  • C'est Nabum C’est Nabum 25 janvier 2014 14:58

                    Claude-Michel


                    Ceci est une parodie

                    Faut-il que je mette un nez rouge ???

                  • claude-michel claude-michel 25 janvier 2014 15:11

                    Par C’est Nabum....Je sais Nabum..moi c’est du second degré.. !

                    ++

                  • C'est Nabum C’est Nabum 25 janvier 2014 15:27

                    Claude Michel


                    J’avoue y perdre parfois mon latin de latrines

                  • claude-michel claude-michel 25 janvier 2014 17:02

                    Par C’est Nabum ...Parfois c’est même du 11°...qui tâche.. !


                  • ffi ffi 25 janvier 2014 15:35

                    Soit la société est fondée sur le principe que les gens vivent en famille, c’est-à-dire, au travers d’un projet de transmission à travers les générations.
                     
                    Soit la société est fondée sur le principe que les gens vivent en bande.
                     
                    Cette seconde société est une société de bandits, par définition, les bandits étant ceux qui vivent en bande.
                     
                    Détruire la famille, c’est donc produire des bandits. CQFD.
                    -> la destruction des familles, qui produit des bandits, explique ainsi l’augmentation de la violence.


                    • C'est Nabum C’est Nabum 25 janvier 2014 15:47

                      FFi


                      Vous allez un peu loin, non ?

                    • ffi ffi 25 janvier 2014 16:04

                      Si les gens ne vivent pas en famille, comment vont-ils vivre ?
                      Vont-ils vivre seul ? Non, ils vivront en bande.
                       
                      Or comment ces bandes vont-elle survivre ?
                      Quels seront les motivations de leurs actions collectives ?
                       
                      Dans quel environnement relationnel sont les délinquants ou les terroristes ?
                      Les fémen, ce sont des bandes de femmes.
                      Les djihadistes, ce sont des bandes de mecs.
                      Les dealers, ce sont des bandes de mecs.
                      les braqueurs, ce sont des bandes de mecs.
                      Les gangs, ...etc
                       
                      Donc oui, j’affirme, la destruction des familles, c’est en fait la promotion du banditisme, cela n’a rien à voir avec une réforme de la civilisation, c’est la mise en place la barbarie.
                       
                      Pensez-y. Ce sont des choses sérieuses.


                    • oncle archibald 25 janvier 2014 16:04

                      « L’oncle Jules, dans un fauteuil près de la porte vitrée, lisait un journal. (...) Mon père, assis devant la table, tout en aiguisant un canif sur une pierre noire, lisait à haute voix, en répétant deux ou trois fois chaque phrase, une histoire incompréhensible.
                      C’était une homélie de Lamennais, qui racontait l’aventure d’une grappe de raisin.
                      Le Père de Famille la cueillait dans sa vigne, mais il ne la mangeait pas : il la rapportait à la Maison, pour l’offrir à la Mère de Famille. Celle-ci, très émue, la donnait en cachette à son Fils, qui, sans rien en dire à personne, la portait à sa Soeur. Mais celle-ci n’y touchait pas non plus. Elle attendait le retour du Père, qui, en retrouvant la Grappe dans son assiette, serrait toute la Famille dans ses bras, en levant les yeux au Ciel.
                      Le périple de cette grappe s’arrêtait là, et je me demandais qui l’avait mangée, lorsque l’oncle Jules replia son journal, et me dit sur un ton grave :
                       »Voilà une page que tu devrais apprendre par coeur.« (...)
                       »Pourquoi ?
                      - Voyons, dit l’oncle, tu n’as donc pas été touché par le sentiment qui anime ces humbles paysans ?« (...)
                      Il insista :
                       »Pourquoi cette grappe a-t-elle fait le tour complet de la famille ?« 
                      Il me regardait, de ses yeux pleins de bonté. Je voulus lui faire plaisir, et je concentrai toute mon attention sur ce problème : dans un éclair, je vis la vérité, et je m’écriai :
                       »C’est parce qu’elle était sulfatée !«  »


                      Partage ou égoïsme, la vie est un choix perpétuel mais les politiques qui nous gouvernent actuellement revisitent l’histoire à leur façon à eux .... Ils ont choisi de ne pas nous laisser le choix et de nous imposer en modèle la société de l’égoïsme triomphant bien qu’ils prétendent le contraire. Va comprendre Charles ... Tiens par exemple, au temps du Grand Charles et de son successeur Georges Pompidou, la « tranche résiduelle » de l’impôt sur le revenu était à 60 % voire 65 % en 1982 .... Contre ? 45% avec un gouvernement socialiste !!! 

                      Faut-il en déduire que Charles de Gaulle et Georges Pompidou étaient de dangereux révolutionnaires ? Non pas du tout, mais eux au lieu de faire savoir à cors et à cris qu’ils allaient « faire payer les riches », ils le faisaient, sans mollir, sans en faire une question de principe tellement c’était naturel. En bref, ils géraient la France efficacement ! Nos bons socialos version 2013-2014 eux ils ne font que dans l’esbroufe et la fanfaronnade. Ils massacrent la famille, ils veulent que les homosexuels élèvent des enfants, ils veulent que demain on puisse tuer les trop vieux, les trop moches, les bébés dans le ventre de leur mère ... Mais les riches n’ont jamais été aussi riches ni aussi autant ménagés ! A la poubelle ces incapables, et vite ! 

                    • C'est Nabum C’est Nabum 25 janvier 2014 16:10

                      Mon oncle


                      Méfiez vous que les Socialistes et ceux qui se prétendent écologistes et qui ne sont là que pour rester en place, ne s’attquent pas à la fonction avunculaire.

                      Elle aussi est un vieux retse de l’héritage pratriarcal. Suprimons les oncles et appelons les tous ma tante 

                    • C'est Nabum C’est Nabum 25 janvier 2014 16:11

                       ffi 


                      Je vous crois

                    • oncle archibald 25 janvier 2014 16:54

                      « Suprimons les oncles et appelons les tous ma tante »

                      Finalement c’est bien le programme Taubira non ? Le beau frère de mon fis puiné en est une, et quand il vient chez sa soeur avec son amoureux, ma petite-fille Lili les appelle tonton tous les deux ... Finalement ça simplifie tout la confusion des genres.

                    • L'enfoiré L’enfoiré 26 janvier 2014 13:03

                      ffi,

                      Je suis d’accord avec votre manière de penser mais vous devez peut-être évoluer à la suite de vos paroles « ’un projet de transmission à travers les générations. ».
                      Ce n’est plus vrai.
                      Lisez ceci, c’est assez rare, donc lisez-le avec précaution. smiley


                    • L'enfoiré L’enfoiré 26 janvier 2014 18:40

                      Mon oncle,

                       Beau texte, mais je crois que dans vos conclusions, vous confondez socialisme et enfance qui a été construite avec la religion comme base de votre jugement actuel.
                       La religion catholique doit vous avoir marqué à tel point que tout ce qui ne s’y résout pas vous l’attribuez au socialisme.
                       Je n’ai pas de couleur politique (donc ni de droite ni de gauche), mais je suis très éloigné de vos conclusions.
                       Nous avons chez nous un parti qui se dit centriste, appelé CDH (Centre Démocrate Humaniste). Le parti est issu de la scission du PSC (Parti Social Chrétien) unitaire en une aile francophone et une aile néerlandophone à la suite de la crise de Louvain. 
                       Changement de nom pour paraître plus actuel, moins lié à la religion mais qui néanmoins garde toutes les racines et décisions concernant ces choix, qu’il avait dans le passé.
                       Le changement est un peu plus que cosmétique, bien sûr, mais...

                    • Prudence Gayant Prudence Gayant 25 janvier 2014 16:11

                      « la famille traditionnelle vole en éclats » Vous parodiez qui ou quoi ?



                      • C'est Nabum C’est Nabum 25 janvier 2014 16:18

                        Prudence


                        Parodie !

                      • Janus Janus 25 janvier 2014 21:57

                        Parodie ? Ça fait des décennies que ça dure. Désormais seule une certaines bourgeoisie catholique minoritaire, et surtout les hordes d’immigrés encore traditionnalistes perpétuent encore la Famille (et pour quel désastre civilisationnel concernant ceux-là !) qui est le socle et la racine de toute société saine. Il y a un grand nombre d’esprits dérangés ici...


                      • C'est Nabum C’est Nabum 26 janvier 2014 09:53

                        Janus 


                        Le XXI° siciècle devait être spirituel ... Il a confondu l’humour et la dérision !

                      • Richard Schneider Richard Schneider 25 janvier 2014 17:09

                        Bonsoir C’est Nabum,

                         « L’homme est un animal raisonnable », écrivait Aristote.
                        Comme vous le suggérez dans votre article, on a l’impression qu’aujourd’hui il ne reste plus rien de raisonnable dans les hommes qui nous « dirigent »(sic) …
                        Quant aux enseignants, il y a une forte minorité « agissante » - comme on disait à l’époque - qui se hâtera de mettre en application les idées concoctées par des irresponsables ; quant aux autres - la grande majorité - fera avec : ils font partie de la masse du peuple français : désabusés, découragés, ils appliqueront (mollement) les directives des circulaires et des Inspecteurs.
                        La Gauche dite de « gouvernement », - qui n’a d’ailleurs plus aucun pouvoir face aux ordres des énarques de Bruxelles -, choisit plus par tactique que par conviction de « cliver » le peuple français dans le domaine sociétal. Pendant que ledit peuple se déchire sur le sexe des anges, des décisions scélérates sont mises à exécution pour détruire le « modèle français », haï par les euro-modialistes ultra-libéraux.
                        Et ce n’est que le début : le fameux traité Transatlantique, dont on ne demandera surtout pas l’avis des peuples, finira bien par mettre définitivement par-terre les acquis du CNR.
                        Bonne fin de journée,
                        RS



                        • C'est Nabum C’est Nabum 26 janvier 2014 09:54

                          Richard Schneider


                          Laissez moi le loisir de leur désobéir

                          Ce que feront les moutons ne me concerne pas ...

                        • Jean-Michel Lemonnier Jean-Michel Lemonnier 25 janvier 2014 17:35

                          Nabum, vous écrivez "la famille traditionnelle vole en éclat".

                          Certes, mais ne s’agit-il pas simplement du dernier coup porté par les « exécuteurs », sorte de nouvel ordre noir, à cette famille.

                          De l’hystérisme 68ard et son esprit de « tabula rasa » à la théorie du genre, un mélange de marxisme mal digéré, de soviétologie appliquée, de théories féministes libérales US et de dérégulations morales conditions premières au règne du marché, formant l’hydre néo-capitaliste, tout cela n’est que l’aboutissement du récit collectif sur la pseudo-émancipation de l’individu.

                          Ces gens qui veulent cet anéantissement sont persuadés de distinguer celui qui est libre, de celui qui ne l’est pas. 

                          L’ « anti-monogamie idéologique » ou  l’union civile= bien, le mariage hétéro= pour les beaufs de droite...

                          Un nouveau clergé qui s’intéresse à ce qui se passe dans l’intimité des chambres à coucher finalement, qui jubile devant des crucifix plongés dans la pisse, et les seaux de merde déversés sur des icones religieuses. et dont l’image du christianisme est celle que leur fournit le « petit journal » de canal +, chaîne préférée des nouveaux beaufs.

                          Les « femen » et autres « antifascistes » de carnaval, chouchoux des médias  sont des bras « armés » de ce nouveau système inquisitorial.

                           Fracasser des statues de la Théotokos dans des églises vides, cracher dans des bénitiers, quel courage ! S’attaquer uniquement au pouvoir quand il est faible ! Mais jamais d’actions contre les hauts lieux du pouvoir financier et patronal, là où se décide le « sort du monde ».

                          Même l’athée convaincu, honnête homme, sera d’accord pour dire que tout ça n’est que veulerie.

                          Idem : on lutte contre de prétendus stéréotypes, il y aurait des jouets pour les garçons, d’autres pour les filles. Mais on ne se pose jamais la question de savoir qui fabrique ces jouets (c’est-à-dire souvent des enfants réduits à l’état d’esclaves dans d’obscures usines du S.E. asiatique).

                          Et puis forcément, la liquidation de l’Etat-nation. Forcément...Créer l’homme nouveau, le post-humain de l’idéologie mondialiste, l’individu atomisé mamonnite, déraciné intégral...

                          ...l’abruti mondialisé sans plus aucune revendication politique mais avec des fantasmes individuels...


                          • Richard Schneider Richard Schneider 25 janvier 2014 18:22

                            @ J.M. Lemonnier, 

                            Vous reprenez dans votre commentaire l’essentiel de ce que vous avez développé dans un de vos articles (en oct. dernier ?), article assez convaincant quand vous dénoncez la stupidité des anciens IS - dont on demande parfois s’ils ont réellement lu Debord.
                            Nabum se contente de dénoncer sur le mode parodique les turpitudes de nos « dirigeants » (sic). C’est assez efficace.
                            Moi, je pense que toute cette agitation malsaine est avant tout une basse tactique politique : comme sur le plan national, les politiques n’ont plus guère de pouvoir, ils « créent », en reprenant les idées farfelues de la gauche libérale étatsunienne, un véritable « clivage » dans la société française - clivage reproché à juste titre à Sarkozy. Ainsi les Français ne verront plus que du feu ; ils assisteront dans une sorte d’indifférence désolée au démantèlement de la Sécu., de l’École, de la Poste etc ... 
                            Je suis pleinement en accord avec vous quand vous écrivez :
                            « l’abruti mondialisé (n’aura) plus aucune revendication politique mais (...) des fantasmes individuels... ».

                          • Jean-Michel Lemonnier Jean-Michel Lemonnier 25 janvier 2014 20:58

                            à Richard Schneider,

                            « les politiques n’ont plus guère de pouvoir, (...) »
                            Eh oui... L’assemblée nationale est devenue la chambre d’enregistrement des caprices de l’axe Washington-Bruxelles-Berlin (autrement dit des lobbies divers) qui doivent être transformés en lois.
                            Et... les candidats aux présidentielles ont bien (tous) le profil de gérants de PME franchisées...


                          • ffi ffi 25 janvier 2014 21:33

                            À mon avis ce serait une erreur de croire que leur motivation ne vient que par un but de diversion :

                            Nos politiques sont d’abord des traitres à la base, puis ensuite des gros niais : ils ont adhéré à certaines formes de subversion, et maintenant ils essayent de bricoler une sorte de religion à partir de cela.
                             
                            Évidemment, dès qu’on gratte un peu, dès qu’on approfondit, les incohérences apparaissent rapidement. Mais c’est que leur seule cohérence, c’est la traitrise.


                          • C'est Nabum C’est Nabum 26 janvier 2014 09:55

                            Jean-Michel Lemonnier


                            Vous allez au cœur du système qui s’impose du fait de la médiocrité ambiante et gouvernante

                          • LEELOO Shawford43 25 janvier 2014 18:30

                            Bonjour Na Boom, péché sur le compte fb d’un ami à l’instant :


                            Epuration idéologique ? Nos amis juristes comprendront sans doute :
                            En 5 mn on a flingué notre « bon père de famille » si cher à nos illustres professeurs universitaires, pour le remplacer par l’adverbe « raisonnablement »

                            La raison (sans je de mot ) ? Selon la dépitée verte à l’origine de l’amendement, signer un contrat contenant une obligation de gestion en bon père de famille, c’est renier son identité de femme et sa capacité de gestion en tant que femme !

                            Je pense, ou du moins j’essaye qu’elle devrait prendre quelques cours d’histoire juridique.

                            Bon père de famille, traduction de bonus pater familias, elle a au moins compris la traduction de bonus.

                            Familia vient de fama qui veut dire parler, la famille étant définie alors comme une assemblée ayant un interet pour la parole, les associés cultivants.

                            Pater c ést bien le père au sens de chef , celui des associés cultivant ou dans une conception moderne le chef d’entreprise.

                            On est bien partis je vous le dis !


                            Juridiquement imparable, politiquement catastrophique



                            • C'est Nabum C’est Nabum 26 janvier 2014 09:57

                              Shawford43


                              On peu s’étonner de leur usage de la raison !

                              Qu’en connaissent-ils ?
                              Rien de ce qu’ils nous montrent ne procède de ce beau concept 

                            • LEELOO Shawford43 26 janvier 2014 11:44

                              Effectivement, le délitement actuel de l’Etat de Droit n’a plus rien de surprenant malheureusement et les juristes s’ils multiplient les critiques, avalent et digèrent malgré tout toutes les couleuvres dès lors même qu’ils vivent et prospèrent sur le dos de la « bête ».


                            • Le printemps arrive Le printemps arrive 25 janvier 2014 21:18

                              « il leur manque vraiment l’autre moitié du cerveau, celle qui permet de réfléchir un peu. »
                              aucune émotion à attendre d’eux, seulement de l’émotionnel et du calcul financier.


                              • C'est Nabum C’est Nabum 26 janvier 2014 09:58

                                 Le printemps arrive


                                Société hémicéphale !

                              • Loatse Loatse 25 janvier 2014 22:28

                                Bonsoir c’est nabum

                                Comme c’est parti il faudra supprimer le mot famille de notre vocabulaire après le mot père.. puisque nous nous acheminons vers ce qui en sera demain la seule définition acceptable soit une structure égalitaire éphémère et interchangeable (comme le deviennent les sexes, chirurgie ou pas aidant).

                                Le nouvel ordremondial n’est pas qu’une stratégie géopolitique visant à redessiner la planète en vue d’une gouvernance mondiale, c’est aussi une idéologie à tendance socialiste néo libérale visant à en changer toutes les structures tels les états nations et la famille...

                                La structure familiale éclatée, il ne restera plus à ceux qui nous gouverneront qu’à lui substituer d’autres structures telles que l’école pour inculquer ces « valeurs »

                                la théorie du genre, puis la sexualité (dés la maternelle en suisse)... avec emprisonnement des récalcitrants.

                                L’étape qui suivra sera la mise en place d’une nouvelle religion, car l’homme aura toujours en lui ce besoin de spiritualité...

                                et la boucle sera bouclée.


                                • C'est Nabum C’est Nabum 26 janvier 2014 09:59

                                   Loatse


                                  À parler franchement, il n’y a plus de famille

                                  Venez dans une classe et comptez les enfants qui vievent avec leurs deux parents ...
                                  Vous comprendrez pourquoi plus rien n’est tenable dans nos classes !

                                • urigan 26 janvier 2014 07:00

                                  Il ne nous manque plus qu’un peu de soma pour basculer du monde orwellien d’aujourd’hui au monde huxleyien de demain.
                                  Bienvenue au Paradis.


                                  • C'est Nabum C’est Nabum 26 janvier 2014 10:00

                                    urigan


                                    Tout bascule ...

                                  • eric 26 janvier 2014 10:23

                                    Article exagérément alarmiste.

                                    Hollande répudie, publiquement, a une reprise, VT.

                                    Et cela, c’est très bon pour « l’inclusion ».

                                    A travers hollande, ce sont tout nos compatriotes ou futurs compatriotes musulmans qui bénéficient de cet effort d’adaptation de la société d’accueil.

                                    C’est bien aussi pour VT. Avec ce talâq, elle va pourvoir entrer officiellement dans l’ idda.

                                    Il faut cependant a noter qu’il a choisit la variante Chiite, de la répudiation publique. Pas nécessairement optimum dans un pays ou les sunnites sont très majoritaires, mais sans doute un signe de rapprochement avec l’Iran. Reste la première question de fond : normalement, la répudiation doit être faite a trois reprises distinctes. Il est tolérè de répéter trois fois en une reprise, mais les docteurs considèrent tous que c’est une bid’a (une innovation blâmable...). Comme la plupart des musulmans, hollande se conforme aux pratiques usuelles plus qu’aux principes. Peut être un peu dommage de la part d’un président dont on attendrait une certaine exemplarité.

                                    Cependant, dans les cas de « mariage temporaire » (la formule juridique qui permet de régler en souplesse les cas d’inceste, de viol, etc...) la déclaration unique est de règle et définitive. Se pose alors la seconde question de fond. Si l’union était temporaire, si qui plus est le président cohabitait avec une autre en pratique, doit il bénéficier des parts fiscales de VT et de ses enfants a charge pour ses revenus 2013 ? Du sur salaire famille nombreuse de la fonction publique ? Hollande doit il verser le douaire ? On le voit, la marche a ’l’inclusion" est ouverte, mais de nombreuses questions restent en suspend. Il aurait mieux fait d’aller a El Azhar consulter qu’a Rome se montrer...

                                    Mais n’est ce pas le signe d’une société en mouvement et ne progrès ?

                                    Toutes ces formes familiales sont éminemment traditionnelles. Elle sont a bien des égards pre islamique et sans doute a moins en partie Latine.

                                    Évidemment, il y a un certain paradoxe a réintroduire les privilèges du pater familias dans les pratiques au moment ou on le supprime dans les textes. Mais qui a jamais prétendu que la pensée socialiste soit cohérente ? Il est clair en tous cas que cela ne l’empêche pas de persévérer dans l’être....


                                    • C'est Nabum C’est Nabum 26 janvier 2014 10:44

                                      eric


                                      La société est en progrès

                                      Elle passe du noyau stable de la famille à l’individu isolé.

                                      Plus nous sommes seuls, plus le pouvoir se pérénise

                                    • eric 26 janvier 2014 12:00

                                      Au contraire, nous sommes tous de plus en plus solidaires... ! J’ai complèté ce commentaire pour le proposer en article, mais un peu vite, laissant de coté toutes sortes de questions et perspectives intéressantes...
                                      Notamment celle de la responsabilité collective. Si la relation de FH et VT est un mut’a, alors le citoyen français peut il être considéré comme complice d’un client ou client lui même en dernière analyse ? Cela innocente-t-il Hollande, qui lui ne payant pas ne peut pas vraiment être considéré comme client ? Doit il être considéré comme receleur ? Ou au contraire sommes nous, nous, une sorte de proxénète. En effet, nous finançons les locaux. D’un autre cote, nous n’en tirons que peu de bénéfice. On voit bien au contraire que nous sommes dans un monde ou les actes des uns ont des répercussions a l’infini sur tous les autres.


                                    • C'est Nabum C’est Nabum 26 janvier 2014 12:28

                                      Eric


                                      J’ai hâte de lire votre article

                                    • eric 26 janvier 2014 12:39

                                      Alors lisez le en modération, en général, mes articles ne sont pas retenus...


                                    • L'enfoiré L’enfoiré 26 janvier 2014 19:10

                                      Eric,

                                       J’ai été jeter un coup d’oeuil à vos articles.
                                       Alors question puisque vous titrez « Euthanasie à la démocratie », êtes-vous un pro-charia ?
                                       Ce qui renvoit la femme à la maison.

                                    • eric 26 janvier 2014 19:28

                                      Je ne comprend absolument pas le sens de votre question ?


                                    • L'enfoiré L’enfoiré 26 janvier 2014 20:31

                                      Posons la question autrement.

                                      Quelle genre de famille considérez-vous comme traditionnelle et celle qui ne l’est pas ?
                                      Pour rappel, notre justice et notre démocratie entrent en compétition avec la charia, la loi de dieu.
                                      Le vocabulaire que vous utilisez, semble assez proche de cette vision.
                                      Mais je me trompe peut-être. D’où ma question.


                                    • eric 26 janvier 2014 22:31

                                      « Famille traditionnelle » est un concept de gauche qui se réfère a une famille qui existe. EN pratique, c’est une famille tout court. Quand elle n’existe pas ou plus, on dit nouvelle ou redecomposee. En ce sens, la famille polygamme est une famille ( a gauche on dirait traditionnelle), en ce sens qu’elle a toujours existe. La famille « pour tous » deux papa ou maman ou plus, est une réalité future, en devenir dont on ne sait rien et notamment les conséquences générationnelles de long terme.
                                      Pour la sharia, je vous renvoie a l’excellent livre de Tribalat et Kaltenbach, qui doit se nommer la république et l’islam, on y voit notamment que dans l’ensemble du monde musulman, on trouve a peu prêt tout et son contraire ( notamment sur le statut de la femme, les parts d’héritage, etc...) ce qui prouve qu’il est adaptatif en fonction des réalités auxquelles il est confronte. Du reste, jusqu’en 81, les musulmans s’intégraient a grande vitesse en France ( et la c’est le dernier livre de tribalat). Notre problème est bien sur un problème d’Islam ( la preuve en étant que d’autres pays ont le même) mais dans notre cas particulier, un problème de socialisme et donc d’état. C’est bine le nihilisme des gauches francaises en matiere de valeur republicaine qui est a l’origine des difficultés actuelle des musulmans a s’assimiler. Avec en face d’eux des gens qui leur disent en substance que tous cela c’est de la daube a relativiser, il ne faut pas s’étonner qu’ils ne soient pas presse d’adhérer.
                                      Je veux dire, mettez vous a leur place, il regarde les comportement familiaux de Hollande, personnel et politique ( théorie des genres etc...) et ils se disent, si c’est cela, pas pour mes gosses. Ils ne sont pas les seuls.

                                      Pour le faire en plus court, en tant que calviniste, l’islam est pour moi une hérésie manichéenne gnostique, c’est a dire au fond quelque chose d’assez proche des socialismes la foi en plus.


                                    • L'enfoiré L’enfoiré 27 janvier 2014 09:32

                                      Eric, 

                                      Merci d’éclaircir vos convictions. 
                                      Idéologies quand tu nous tiens.

                                      « Pour le faire en plus court, en tant que calviniste, l’islam est pour moi une hérésie manichéenne gnostique, c’est a dire au fond quelque chose d’assez proche des socialismes la foi en plus. »

                                      Je suis athée à 99%. Le % qui reste c’est la nature qui m’en donne un reflet.
                                      C’est dire que pour moi, toutes les croyances sont à mettre dans le même sac. 
                                      Comme je l’ai dit plus haut, chez nous, nous avons un PS (dont le 1er ministre) et un CDH (Démocrate Humaniste), au centre, qui est le successeur du PSC (Social Chrétien) . D’où une attirance, puisque à mes yeux, « in medio stat virtus » et un retrait en même temps vis-à-vis de cette réminiscence que je ressent vis-à-vis de toutes les réactions éthiques sur la vie et la mort.
                                      Le socialisme si on remonte aux sources  prône une organisation sociale et économique allant dans le sens d’une plus grande justice, celle-ci supposant une égalité des conditions, ou du moins une réduction des inégalités " Par là, il se rapproche de la foi catholique, à la recherche d’un monde meilleur, tout en oubliant les réalités de ce que peut coûter ce genre de volonté pour les autres qui ne partagent pas les mêmes convictions, étant plus individualistes. 


                                    • Crab2 26 janvier 2014 11:22

                                      Ce ne sont pas les libertés personnelles qui empêchent les femmes et et les homme d’être altruistes, bien au contraire...

                                      http://laiciteetsociete.hautetfort.com/le-conflit-la-femme-et-la-mere/



                                      • C'est Nabum C’est Nabum 26 janvier 2014 11:23

                                        Crab2


                                        Permettez moi d’attendre la lecture ...

                                      • eric 26 janvier 2014 16:42

                                        Cela semble confirmer, Hollande va payer le douair.... !
                                        Un appart. plus de l’argent.
                                        http://video.lefigaro.fr/figaro/video/hollande-trierweiler-les-coulisses-de-la-rupture/3107720716001/
                                        Grand seigneur !
                                        On pense aussi aux grands bourgeois qui offraient un salon de coiffure a leurs shampouineuses.


                                        • C'est Nabum C’est Nabum 26 janvier 2014 19:45

                                          eric


                                          Tant que les élections mettent en avant des grands bourgeois, nous ne pouvons attendre mieux de leur part 

                                        • eric 26 janvier 2014 22:39

                                          Erreur marxiste classique qui tend a croire que les comportement éthiques sont surdetermines par une appartenance a une classe sociale. Non, il y a des mecs et des filles qui se comportent bien dans tous les milieux. J’imagine que votre erreur est s par le fait que Sarko venait doublement de milieux immigres arrives sans le sou en France et qu’il épousait, quand hollande fils de bourgeois sortis de l’enseignement catho et rejeton de militant OAS, répudie sans grande élégance et pour des raisons largement politiques, mais on ne peut généraliser a partir de cas particuliers,même aussi symboliques. Ce n’est pas parce qu’il est bourge que hollande se conduit comme un plouc, mais essentiellement parce qu’il est un plouc, et accessoirement parce qu’il est socialiste. (l’idee et le pouvoir plus important que l’humain).


                                        • C'est Nabum C’est Nabum 27 janvier 2014 06:00

                                          eric 


                                          Les libéraux pensent que rien ne déterminent les chances et les comportements et ne s’étonnent jamais de disposer de toutes les cartes en main dès leur naissance

                                          Les marxistes pensent le contraire et attendent simplement de prendre la place

                                          Il y a d’autres voies possibles

                                        • eric 27 janvier 2014 08:29

                                          Vous confondez : les libéraux pensent que toute personne beneficiant d’une bonne formation peut être utile a la société et créent des écoles ouvertes a tous (la montée historique de l’alphabétisation en Europe est étroitement corellee au degré de libéralisme économique des sociétés. Ainsi, l’alphabétisation des jeunes est achevée en Russie avant la révolution a la suite de la période Stolypine). Les marxistes s’indignent que des parents laissent un patrimoine a leurs enfants et créent des impôts.
                                          Mais en pratique, ce sont leurs gosses a eux qui ont toutes les cartes en main grâce a une école faite pour les sélectionner eux. 50% des polytechniciens sont enfants de profs, sans parler des enfants d’autres fonctionnaires. Le vrai scandale de notre pays, ce n’est pas qu’un bourgeois catho laisse un appart même grand, même a Paris a ses 4 enfants, mais bien que l’école de la république soit devenue, deliberement, une machine a exclure les pauvres de génération en génération.


                                        • C'est Nabum C’est Nabum 27 janvier 2014 11:34

                                          eric


                                          Mettez de côté le cas des enfants de professeurs qui montre l’indignité de cette profession pour évoquer tous les autres enfants des classes intermédiaires et ouvrières. Eux n’ont pas les clefs du système ... et ils échouent

                                        • Ruut Ruut 27 janvier 2014 09:08

                                          En fait, les socialistes ne respectent pas la différence, ils la détruisent.
                                          Comme quoi l’enfer est toujours pavé de bonnes intentions.


                                          • C'est Nabum C’est Nabum 27 janvier 2014 11:31

                                             Ruut


                                            La seule certitide avec les socilaistes c’est qu’ils ne font jamais ce qu’ils disent d’abord ! 

                                          • Crab2 27 janvier 2014 09:54

                                            Ce qu’il en est de la différence, dites-vous ?
                                            Eh bien parlons-en :

                                            http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2010/10/28/0-le-testament-des-testaments.html



                                            • C'est Nabum C’est Nabum 27 janvier 2014 11:32

                                              Crab2


                                              Je ne reste pas indifférent ! 

                                            • nemotyrannus nemotyrannus 27 janvier 2014 18:25

                                              Vous croyez que l’Evolution se borne à Darwin ?


                                              Eh , depuis 1860 , on a fait du chemin , hein.
                                              Plus personne ne parle de Darwinisme au passage.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès


Derniers commentaires