• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > La souris et les coquilles

La souris et les coquilles

La fin d’un mystère.

GIF Il était une souris qui aimait son métier même si un jour, elle eut la déplaisante sensation d’être prise pour un mulot. C’était un homme important qui n’y connaissait rien et qui s’était permis de l’outrager ainsi. Notre bel animal frétillait alors de la queue, c’était encore un temps où cet appendice était indispensable à sa mission. Depuis, elle a pu s’en passer, ce qui avouons-le, l’arrangeait plutôt. Il y avait toujours confusion de sens chez ses maîtres quand ils souhaitaient se connecter à elle et je n’évoque pas ici, le délicat problème de la latéralité des uns et des autres.

Être souris en ce temps-là n’était pas une sinécure même si alors, elle ne risquait jamais de se retrouver à plat. Depuis, avec l’âge, la belle a dû se munir de piles, son cœur ayant sans doute quelques soubresauts incontrôlés. Il est vrai qu’elle était souvent à cran dans un environnement de plus en plus complexe.

Autre souci pour notre souris, elle était fréquemment pointée du doigt pour des prétendues coquilles que des usagers maladroits lui attribuaient systématiquement. Il est plus simple d’accuser sa souris de la rage que son chat. Et pourtant l’animal sournois reluquait sans cesse sur la belle qui en voyait de toutes les couleurs quand le greffier était dans les parages.

Elle avait une peur bleue du félin. Elle riait jaune quand ses utilisateurs la laissaient seule avec le terrible carnivore. Ce qui devait arriver finit par se produire, se mélangeant les pinceaux, la souris devint verte sans pour autant pouvoir se mettre au vert. Un drame qui ne cessait de l’inquiéter, ainsi grimée, elle était sous la menace directe du chasseur, tant elle était repérable ! C’est ainsi que de fil en aiguille, elle somatisa, attrapa une vilaine angine et se retrouva avec un chat dans la gorge.

Il eut suffit, me direz-vous, de prendre des bonbons au miel pour calmer l’inflammation. Certes c’est assez facile pour vous mais bien plus délicat pour une souris attachée à son ordinateur qu’elle ne quittait pas d’un pouce. Jadis, elle avait droit à un tapis, ce qui lui évitait de prendre froid. Cette pratique était tombée en désuétude, elle devait supporter le froid d’un bureau ou bien les frissons d’une table en verre. Quelle vie !

La pauvrette n’en pouvait décidément plus. Il lui fallait changer d’existence, oser le grand saut dans l’inconnu. Ce maudit chat dans la gorge, tout autant que celui qui la surveillait du coin de l’œil sur les genoux de son maître, devint une obsession. Elle voulait se munir d’une carapace, se protéger des assauts probables du greffier. C’est un jour qu’un clavardeur malhabile l’accusa une fois de trop d’avoir commis une coquille qu’elle eut cette superbe idée : « Je vais me glisser dans la peau d’un escargot, ainsi on me fichera la paix et je n’aurai plus à craindre le chasseur ! »

Aussitôt dit aussitôt fait, la souris verte, par la vertu de son imagination, devint un bel escargot, équipé de grandes antennes. La pauvrette ignorait sans doute qu’avec la Wifi, ce genre d’appendice n’était plus indispensable. Nous pouvons l’excuser, une souris n’est pas toujours au fait des avancées technologiques.

Cependant tout escargot hermaphrodite qu’elle était devenue, la souris avait toujours son chat dans la gorge, circonstance aggravante dans sa nouvelle condition. Je peux vous l’affirmer, elle en bavait vraiment. Elle toussait fort, se raclait la gorge, attendait que quelqu’un se préoccupe enfin de sa santé. C’est alors qu’un enfant, plus attentif qu’un adulte aux drames qui se jouent parfois dans l’indifférence générale des adultes, perçut son malaise.

Le gamin, fort d’une pratique familiale assez curieuse pour son âge, pensa qu’un bon grog la soulagerait. Il prépara avec amour une eau chaude dans laquelle il ajouta du miel de bruyère, un jus de citron, un peu de thym, une larme d’huile de foie de morue et une grosse rasade d’alcool de poire d’Olivet. Il mélangea le tout et plongea notre ancienne souris verte dans ce bain chaud et revigorant.

Voilà vous savez désormais pourquoi la souris verte trempée dans l’eau trempée dans l’huile devient un escargot tout chaud. C’est l’enfant qui chanta cette comptine durant son forfait. Par malheur, la chose ne passa pas inaperçue. Ce plongeon fatal provoqua un grand désordre informatique et tous les enfants qui avaient les yeux rivés sur des tablettes les jetèrent au feu et se mirent à chanter tout en revenant à des jeux d’autrefois. Le sacrifice de la souris verte n’avait pas été inutile. L’enfance avait retrouvé son cadre !

Comptinement vôtre.


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

41 réactions à cet article    


  • marmor 3 mars 17:36

    Ca, ça va plaire à Nono..... le simplet !


    • nono le simplet nono le simplet 4 mars 03:47

      @marmor
      non seulement j’aime bien mais j’en suis assez fier, aussi fier que de mon pseudo de « simplet » !

      d’autres auraient pu rajouter, comme moi, une particule à leur pseudo, ce qui aurait donné un éclairage sur leurs états d’âme et sur leur personnalité.
      comme le fat, le prétentieux, le snob, l’orgueilleux.
      bien sûr, pour tomber juste, il faut bien se connaître et se regarder avec objectivité et c’est une démarche difficile qui demande beaucoup de modestie car il ne faut pas faire de concessions et l’exercice peut devenir très désagréable.

      alors, c’est tellement humain, la plupart des gens, effrayés de ce qu’ils découvrent dans leur glace, se réfugient dans le jugement des autres pour y découvrir leurs travers ...
      par un mécanisme curieux, ils cherchent chez les autres ce qu’ils ont peur de trouver chez eux .
      mais, ne connaissant pas bien la chose, faute de l’avoir étudiée sur la personne qu’ils connaissent le mieux, leur jugement est déformé et disproportionné.


    • C'est Nabum C’est Nabum 4 mars 08:22

      @marmor

      C’est donc que ça vous déplait


    • C'est Nabum C’est Nabum 4 mars 08:23

      @nono le simplet

      Nous sommes tous deux simples d’esprit ce qui prouve au moins que nous avons un esprit


    • @nono le simple On n’ouvre pas le métal sans avoir ouvert le mental,....Le miroir est aussi celui des illusions et nous renvoie ce que nous voulons y trouver,....


    • Nul mystère dans cette histoire. On se demande qui joue au chat et à la souris ?


      • C'est Nabum C’est Nabum 4 mars 08:24

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

        Vous voila désormais dans le rang de mes détracteurs
        ça promet


      • @C’est Nabum


        Je vous ai mis dans la catégorie : Fripon, Trickster, amuseurs,.... Sympa, mais du genre hérisson. Le fripon, ou farceur (ou trickster en anglais), est un personnage mythique présent dans toutes les cultures civilisées, rendu célèbre par Paul Radin. Les anthropologues comme Claude Lévi-Strauss utilisent le terme de « décepteur » — du moyen français decepteur : « celui qui trompe, qui trahit ».https://fr.wikipedia.org/wiki/Fripon

      • C'est Nabum C’est Nabum 4 mars 17:27

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

        On ne peut mieux me juger

        Rien à espérer d’un décepteur surtout quand il est en basses ondes


      • ZXSpect ZXSpect 3 mars 18:36

        Après avoir bavé sur les « Troupeau de moutons bêlant », « lobotomisés », « robots en troupe »…. c’est à dire nous, « ses semblables »

        https://www.agoravox.fr/culture-loisirs/etonnant/article/la-puce-a-l-oreille-202003

        le grand homme nous revient avec son petit conte de bonimenteur...

        applaudissez-le !


        • @ZXSpect


          Au passage vous m’égratigniez tout autant alors que Nabum et moi sommes différents.... 

        • C'est Nabum C’est Nabum 4 mars 08:25

          @ZXSpect

          Je suis le mouton noir J’appartiens donc au troupeau moi aussi


        • @C’est Nabum


          Le problème du mouton noir, c’est qu’il doit sans cesse changer de nuance et s’adapter à la labilité du troupeau. Heureuse d’être en dehors,....

        • C'est Nabum C’est Nabum 4 mars 17:27

          @ZXSpect

          Ne vous en donnez pas la peine


        • juluch juluch 3 mars 18:46

          le mulot comme dirait Chirac !  smiley


          • C'est Nabum C’est Nabum 4 mars 08:26

            @juluch

            Qu’en pense Bernadette ?

            Serait-ce elle la souris ?


          • JC_Lavau JC_Lavau 3 mars 18:50

            Et quand on fait une coquille dans le mot coquille ça fait des co uilles.


            • C'est Nabum C’est Nabum 4 mars 08:26

              @JC_Lavau

              Si la queue de la souris ce casse


            • L’histoire du monde, c’est pas comme une bobine de film dans laquelle on peut couper ou revenir en arrière ? Pas d’abracadabra. Le scénario actuel est à chier. Mais les plus intelligents avaient compris et on fait des réserves. Ils donnent un nom à leur appartement : le mien c’est : bien venu aux véritables amis, le l’appelerai : les Pignes bleues,... Rien est en toc, mais tout en stock. On ne sait jamais.... Ma vie s’est arrêtée en 1983. Je regarde parfois les passant dans la rue ou par la lucarne d’Agora (moins les rats) et je me dis qu’ils ont l’air bien moroses,.... 


              • ZXSpect ZXSpect 3 mars 18:57

                Non, je n’ai pas de compte personnel à régler avec C Nabum

                mais, avant de réagir à ma propre réaction

                lisez

                https://www.agoravox.fr/culture-loisirs/etonnant/article/la-puce-a-l-oreille-202003

                et jugez !


                • nono le simplet nono le simplet 4 mars 04:15

                  @ZXSpect

                  mais, avant de réagir à ma propre réaction

                  ton indignation et ton combat deviennent, comment dire, ... rigolos tellement ils sont ridicules et sans aucun intérêt !
                  ah ! si tu pouvais le réaliser et laisser tomber, tu te rendrais un fier service !
                  mais bon, si c’est ton karma ...chacun mène le combat qu’il juge important smiley

                • Le mépris commence quand on s’adresse aux personnes âgée en parlant : bébé. Alors, on nous fait une petit calin avant le sousoupe. Le mot « mépris » peut être mal compris. Certains sont vraiment narcissiques et ont du mépris parce que les autres ne sont pas de classe sociale (alors que bien souvent, il ne savent même pas qui est Alexandre Dumas,...). L’élitisme de l’intello est à différente variables. Se mélange le snobisme parisien (tu as lu le dernier,...) et une autre élite qui estime que ceux qui ne veulent faire aucun effort pour au moins s’améliorer sur le plan psychologique (pas technologique) et s’ouvrir au point de vue de l’autre, n’est pas très intéressante,... 


                  • C'est Nabum C’est Nabum 4 mars 08:27

                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                    Je me suis mépris tout à l’heure

                    Pardon


                  • Corrigé : Différence entre mépris et arrogance : le mépris commence quand on s’adresse aux personnes âgées en parlant : bébé. Alors, on nous fait une petit sourire avant la sousoupe. Le mot « mépris » peut être mal compris. Certains sont vraiment narcissiques et ont du mépris parce que les autres ne sont pas de la même classe sociale (alors que bien souvent, ils ne savent même pas qui est Alexandre Dumas,...). L’élitisme de l’intello est à différentes variables. Se mélange le snobisme parisien (tu as lu le dernier,.. ??.) et une autre élite qui estime que ceux qui ne veulent faire aucun effort pour au moins s’améliorer sur le plan psychologique (pas technologique) et s’ouvrir au point de vue de l’autre, ne sont pas très intéressants,... Alors, oui, vous pouvez me mettre dans la catégorie élitiste, mais avec des guillemets,.....


                    • C'est Nabum C’est Nabum 4 mars 17:28

                      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                      Ni mépris ni arrogance
                      Impertinence


                    • @C’est Nabum


                      Impertinent, c’est bien le mot. Restez ainsi,....Jouez, jonglez, chantez avec les mots, c’est bon pour les chats dans la gorge. Je lis actuellement Bernard Roger : A la découverte de l’alchimie aux Editions Dangles. Captivant.

                    • C'est Nabum C’est Nabum 4 mars 18:06

                      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                      L’alchimie des mots m’a toujours fasciné

                      Quelques lettres en plomb deviennent des dorures merveilleuses


                    • @C’est Nabum


                      Ecrivez pour vous et chassez le regards des autres. Il est médusant,....

                    • C'est Nabum C’est Nabum 4 mars 19:49

                      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                      En fait c’est ce que je fais
                      Merci


                    • Hâte-toi lentement. A chacun son Paradis. Evangile selon Saint « Matt »hieu : "Si vous ne devenez comme des petits enfants, vous n’entrerez pas dans le domaine de Cieux

                       Poètes, vos papiers chantait Ferré. Il avait tort et raison. Au Paradis, les papiers n’ont plus raison d’HETRE. Seul compte le chant,.....

                      • C'est Nabum C’est Nabum 4 mars 17:29

                        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                        Je suis un enchanteur désenchanté


                      • @C’est Nabum


                        Lisez mes réflexions sur les livres et la civilisation poubelle. Elles devraient vous remonter le moral. J’aurais aimé lire votre livre de contes (j’ai les yeux pour lire entre les lignes). Certains diront qu’ils sont un peu trop noirs (proche de Zola), désespérants même. Les lecteurs préfèrent des histoires qui se terminent bien. Vous êtes désenchanté. Personnellement pas du tout, au contraire. Je savais déjà en 1985 que cela finirait en queue de poisson et mon narcissisme est satisfait (comme vous, j’en ai un aussi), je suis heureuse d’avoir vu clair avant les autres et d’avoir créé mon nid douillet. C’est la seule satisfaction du clairvoyant,....J’aurais bien lv vos Contes aux Editions : FATA MORGANA. Mais comme tous les éditeurs, ils rament et savent qu’ils ont peu de lecteurs,...

                      • C'est Nabum C’est Nabum 5 mars 18:32

                        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                        Vous pouvez sans doute les trouver encore chez l’éditrice qui ne se résoudra à les jeter que lorsqu’elle ne pourra faire autrement

                        je vous laisse chercher son adresse


                      • L'enfoiré L’enfoiré 5 mars 17:40

                        Bonjour,

                         Une petite histoire vraie que l’on m’a raconté :
                        Un jour une jeune stagiaire est venue chez une connaissance.
                        - Ma souris ne fonctionne pas", dit-elle
                        - Ah, bon, cela peut arriver avec une pile qui a rendu l’âme. Je vais avec vous et vous me montrerez.
                        Ils s’en vont à deux devant l’ordinateur de la jeune stagiaire.
                        - Montrez-moi..
                        La stagiaire prend la souris et commence à la faire fonctionner en la déplaçant allègrement sur l’écran.
                        - Vous voyez, elle ne fonctionne pas. Je ne parviens pas à cliquer pour atteindre un mot. Il y a un pointeur qui tourne en rond sans arrêt.

                        La suite, je pense que ce n’est pas nécessaire que je vous la raconte... smiley


                        • C'est Nabum C’est Nabum 5 mars 18:33

                          @L’enfoiré

                          Quelle était la plus souris des deux ?


                        • L'enfoiré L’enfoiré 6 mars 09:51

                          @C’est Nabum

                          Je ne peux répondre.
                          Je ne connais que celle qui me l’a raconté... smiley


                        • C'est Nabum C’est Nabum 6 mars 12:18

                          @L’enfoiré

                          Dommage


                        • Les femmes sont autant prédatrices que l’homme. Mais il y a deux sortes de chasseurs. Ceux qui chassent la proie pour l’ombre et au contraire ceux qui chassent l’ombre pour emporter la proie,....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès