• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Le Barnabite du mégabit

Le Barnabite du mégabit

JPEG

Tout rentre dans l’ordre …

Les Barnabites sont les clercs réguliers de Saint-Paul. Appelés par le bon roi Henri IV en 1608, ils fondèrent des collèges pour favoriser l’enseignement par le truchement de cette noble institution. En voilà assez pour que l’espace d’une semaine, je fasse pénitence et retraite hors de la toile en compagnie de ces charmants compagnons. C’est une excellente nouvelle pour ceux qui sont exaspérés par ma coupable assuétude. Les mégabits n’auront plus à digérer mes élucubrations insanes et ma logorrhée scabreuse.

Tout finit par rentrer dans l’ordre même le Bonimenteur. Les vœux de silence n’ayant jamais été mon fort, je vous fais don de mon absence, une semaine seulement, afin de supporter cette première phase en douceur. Les paliers de décompressions sont nécessaires sur la vague comme au creux de celle-ci. Sage précaution, ajouteront les lecteurs séculiers qui profiteront de l’aubaine pour aller se faire prendre ailleurs dans d’autres filets qui sont les rets du net…

L’amour des pauvres anime mes nouveaux coreligionnaires d’un ordre qui mérite que je m’y arrête. Dans cette affirmation, il y a bien entendu un mystère. Comment un ordre peut recevoir en son sein, un adepte du désordre ? Sans doute parce que je n’ai pas à démontrer mon penchant pour pourfendre les riches et honorer les plus humbles. Voilà bien un préalable à ma soudaine reconversion.

Mes nouveaux collègues sont appelés Barnabites parce que le centre de leurs activités se tenait à l’origine dans le cloître de l’église Saint-Barnabé de Milan. Barnabé, si bien chanté par un de mes modèles, l’inusable Fernandel qui a trouvé sa place dans la paradis des humoristes. Ajoutons encore que le fondateur de la congrégation, un certain Antoine-Marie Zaccaria fonda conjointement l’ordre des sœurs angéliques de Saint-Paul, j’espère bien faire fi du vœu de chasteté durant cette semaine de désintoxication.

Des sœurs Angéliques pour un mauvais diable de mon espèce en pleine période d’Halloween, voilà une perspective capable de rendre plus agréable cette retraite volontaire pour un maître queux en mal de petit plat à mitonner. Il me vient des envies de missionnaire pour démontrer à ces pieuses dames que les voies du seigneur ne sont pas toutes impénétrables ; que Dieu me pardonne ce blasphème !

C’est donc le cœur léger et l’âme sereine que je m’apprête à prendre la clef des chants liturgiques, délaissant sa consœur 4 G, qui, tel un fil à la patte, me relie habituellement à ce monde de misère. Prendre de la distance à défaut de hauteur, voilà ce qui emporte en ce moment, à l’heure d’un jugement, dernier de son espèce.

Je me fais Barnabite non pas pour sa consonne finale, j’ai passé l’âge de telles pensées perverses, mais bien pour trouver dans la prière les ressources de la rédemption. Je dois prier Freluquet et ses amis, notre échevin et ses coquins, les malins de Loire et leurs admirateurs, les adorateurs du Dieu pognon et leurs comptables de me pardonner toutes les médisances accumulées au fil des pages.

Mon débit est si grand qu’il me faudra boire le calice jusqu’à la dernière goutte pourvu que le vin de messe soit issu de nos vignobles. Je ne peux tout de même pas sacrifier à ce rite essentiel en reniant mes convictions profondes. Je souhaite que vous me fassiez au moins crédit sur ce dernier point, seule valeur stable dans mes agissements erratiques.

La toile se déchire pour moi le temps d’une parenthèse sans point de suspension. Je m’accroche à cette idée qu’à mon retour, vous m’ouvrirez à nouveau vos écrans si le cœur vous en dit. Bon repos à tous et que des esprits moins malsains vous accompagnent durant mon absence. Vous risquez de vous désintoxiquer, c’est donc que j’étais toxique !

Barnabitement vôtre.


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • ZXSpect ZXSpect 2 novembre 2018 18:52

    Une longue semaine pour que son article soit validé, nous expliquant son absence !

    Mélusine... à vous !


    • C'est Nabum C’est Nabum 3 novembre 2018 11:28

      @ZXSpect

      Je baisse dans votre estime sans doute


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 2 novembre 2018 19:04

      Je vais bientôt me plonger dans un livre fabuleux : Le forgeron de l’AURA. Il faut souvent descendre aux enfers et rencontrer le diable pour remonter vers la lumière. 


      • Sergio Sergio 2 novembre 2018 20:18

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

        Un film basque : Errementari, le forgeron et le diable


      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 2 novembre 2018 20:40

        @Sergio

        Merci : et basque en plus....Avez-vous lu mes commentaire ? Les basques ont un extraordi-naire sculpteur : CHILLIDA EDUARDO.https://fr.depositphotos.com/185184492/stock-photo-peine-los-vientos-san-sebastian.html


      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 2 novembre 2018 20:51

        @Sergio

        C’est le paradoxe du forgeron. Dieu du ciel (ciseleur du saphir) et de l’enfer. Le père de l’écrivain François Weyergans a écrit un très beau livre sur la forge. j’ai eu le bonheur de voir César au travail dans son atelier en 1986 à Paris,..Mais c’est un certain Duffaux (portant mal son nom,...) qui faisait la « basse » besogne. 


      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 3 novembre 2018 10:32

        @Sergio

        bonjour Sergio, par le canal russe, j’ai trouvé le film et je vous remercie de cette fabuleuse découverte. Toute la symbolique est dans la Cloche en OR que porte le forgeron. J’y vois un lien avec ce blog : sur le fameux mont Kailash qui a justement la forme d’une cloche : http://homme-et-espace.over-blog.com/2015/08/le-mont-kailash-centre-de-l-univers-n-a-jamais-ete-gravi.html. Blog de Merlin,....


      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 3 novembre 2018 13:53

        @Sergio

        Pour ceux qui l’ignore, le prénom de la petite fille USUE dans le film : signifie : COLOMBE. 


      • Sergio Sergio 3 novembre 2018 15:03

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

        J’ai eu beaucoup de mal à reconnaître l’espagnol, le basque ressemble à la langue roumaine, qui d’ailleurs est très belle. Le cinéma espagnol est très prolixe de contes fantastiques, très symbolique dans son bestiaire. Dans un autre registre, Almodovar et son rouge entêtant, l’ambiguïté de ses personnages, le nécrophile, le travesti, le précepteur, tous ...... par amour


      • Sergio Sergio 3 novembre 2018 15:26

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

        Rodin avait aussi ses besogneux, mais la tâche et sa production étaient telles !


      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 3 novembre 2018 15:28

        @Sergio

        j’ai vécu quelques mois au pays basque (années 86-88). Vous évoquiez l’origine moyenne orientale du monde. C’est aussi mon impression ..vague. Beaucoup de points de vue. Le Mali, Le Tigre et l’Euphrate, l’Arménie (Mé« luz »ine, le Tibet. J’ai lu Blavatsky (qui a vécu un certain temps en Belgique) et que connaît très bien Françoise Nyssen,... dit entre parenthèse,... Il est dit aussi que la fameuse 13 ème tribu de Koestler aurait des points communs avec la langue basque.... Comme le dit bien Vélosolex : l’important n’est pas la réponse, mais le chemin,....


      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 3 novembre 2018 15:34

        @Sergio

        Mon dernier commentaire pour ne pas passer pour une : coucou de blog. Ne pas rater : Le labyrinthe de PAN.


      • Sergio Sergio 3 novembre 2018 15:40

        @Sergio

        Je me souviens enfant, d’un film d’aventure américain qui relatait un combat de chasseurs de baleines basques contre des indiens d’Amérique, on y voyait ces basques faire d’improbables pirouettes faces à leurs adversaires. Rencontre incongrue grâce ou à cause du cinéma américain.

        https://www.sudouest.fr/2013/07/11/sur-la-trace-des-chasseurs-de-baleines-1111678-4738.php


      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 2 novembre 2018 19:37

        Etrange ce mot : mensonge. Il laisse songeur. Une nouvelle entourloupe qui nous permet de voir le monde par la magie du kaléidoscope. Une manière habile de nous dire que ce que croyez lire n’est souvent que le voile du mensonge et que la vérité ne peut se voir en pleine lumière. Jour du mâcre, espérons que la châtaigne et les coups bas de Macron nous révèle sa vacuité. La teigne aussi est tenace et sa toxicité nous colle à la peau. Suffit de prendre ses distances. De Barbarin à Barnabites, j’espère Nabum que la nuit ne vous égare dans des voies de traverse.


        • Sergio Sergio 2 novembre 2018 20:28

          Je me fais Barnabite

          Le Barnabite était un peu anachorète, ce que vous n’êtes pas, puisque vous êtes de retour.

          J’ajoute : ’délaissant sa consœur 4 G’ auriez-vous trouvé une quatrième dimension au plaisir de la ’chaire’ ?


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 2 novembre 2018 21:13

            @Sergio

            Le forgeron maudit, c’est un peu Nabum à Orléans,....comme le dit bien Vélosolex : The right man at the right place (Kairos de PLATON). 


          • C'est Nabum C’est Nabum 3 novembre 2018 11:29

            @Sergio

            Pardonnez moi, ma chaire est faible et la toile fragile


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 2 novembre 2018 20:56

            Au moins ici personne ne me traite de : coucou.....


            • C'est Nabum C’est Nabum 3 novembre 2018 11:30

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

              Coucou !


            • juluch juluch 2 novembre 2018 21:44

              Pere Nabum revenez nous vites, vous devez m’entendre en confession et m’absoudre de mes péchés !!

              Priez pour nous par la meme occase ça ne mange pas de pain...béni !! 


              • rogal 3 novembre 2018 11:14

                @juluch
                Disons même : du pain bénit.
                Et que C’est Nabum nous revienne vit.


              • C'est Nabum C’est Nabum 3 novembre 2018 11:30

                @juluch

                Me voilà

                J’ai beaucoup pêché


              • C'est Nabum C’est Nabum 3 novembre 2018 11:31

                @rogal

                Un vieux crouton fera aussi bien l’affaire


              • jjwaDal jjwaDal 3 novembre 2018 11:03

                On revient dans le silence vers sa nature animale et le confort d’un langage très ancien où la logique n’a pas sa place. Nous fûmes cela très longtemps et nous en ressentons la nostalgie. Vu ce que nous sommes devenus, elle nous fait peur aujourd’hui, d’où ce besoin constant d’être hyper stimulé par son environnement. On essaie de se cacher qu’on a lâché la proie pour l’ombre, la lumière pour les ténèbres, la croyance pour la théorie.
                Profitez de ces moments. Etre face à soi enseigne beaucoup de choses. Une respiration indispensable pour ne pas être dévoré par ce monde.


                • C'est Nabum C’est Nabum 3 novembre 2018 11:32

                  @jjwaDal

                  Ce face à face avec moi-même avait un je ne sais quoi d’effrayant à bien y réfléchir


                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 3 novembre 2018 12:02

                  @C’est Nabum
                  Et qui a gagné la partie ???


                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 3 novembre 2018 11:20

                  Pour entrer en contact avec les autres il faut être comme le parfum qui concentre ses essences en soi et les diffuse par les canaux qui peuvent les accueillir. C’est comme une longue chaîne qui se transmet, d’ondes en ondes. De courtes en longues. 


                  • C'est Nabum C’est Nabum 3 novembre 2018 11:33

                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                    Personne ne m’a mis au parfum et moi nonnplus d’ailleurs


                  • mecexav 3 novembre 2018 12:36

                    Mon Frére^^

                    Cela fait un bon moment que la vie monacale me tente également,

                    Mais ma volonté de vaincre, mon refus déserter, me garde des contemplatifs. 

                    J’espère que vous ne resterez pas collé au plafond de l’abbaye a prier en secret,

                    A effectuer des taches simple et futile pour vous occuper paisiblement, a jamais.

                    ++


                    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 3 novembre 2018 12:48

                      Mon Pin de l’Himalaya me suffit pour ma retraite. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès