• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Le mauvais œil !

Le mauvais œil !

 

La force des présages …

 

JPEG

Il fut un temps sur les bords de notre Loire où un étrange malaise régnait parmi nos mariniers. La terreur avait pris possession de tous ceux qui allaient sur l'eau. Il faut dire que depuis quelque temps, les naufrages, les disparitions, les décès mystérieux se succédaient sans que l'on puisse vraiment trouver une explication rationnelle à cette série troublante et trop rapprochée pour ne pas poser question ….

En ce temps-là, la navigation sur la rivière n'était pas de tout repos. La confrérie des gens de Loire payait un lourd tribut aux difficultés d'un métier dangereux, aux variations de la rivière, aux caprices du temps et aux chausse-trappes en tous genres que semaient les hommes et la nature ! Mais heureusement, les drames humains étaient fort rares, ils constituaient alors une exception.

Depuis quelque temps pourtant, la fréquence des catastrophes augmentait dans une inquiétante proportion. Curieusement, c'était souvent des petites embarcations, des hommes seuls qui disparaissaient dans les flots. On les retrouvait, flottant à la dérive tandis que la rumeur et l'inquiétude enflaient.

On aurait pu accuser le mauvais sort, la loi des séries ou bien une période particulièrement périlleuse. La Loire a toujours connu des moments délicats, les hommes de la rivière ont payé un lourd tribut à leur folle volonté de vouloir la dompter. C'est la durée de cette mauvaise passe qui entraîna les inévitables fantasmes, des interprétations fantaisistes et des propos invérifiables

Ce fut dans ce contexte favorable aux croyances mystérieuses qu'un pêcheur qui avait assisté à un nouvel incident apporta un témoignage troublant qui fit bien vite le tour de tous les pays de Loire. De Roanne à Saint Nazaire, bientôt on ne parlait plus que de l'étrange vision évoquée par cet homme, connu pourtant dans son village pour n'avoir pas toute sa raison.

Notre « berlaudiot » avait raconté le naufrage à sa manière confuse et incertaine. Le malheur s'était déroulé à bonne distance de l'endroit où il tendait ses nasses. Son témoignage fut repris, déformé, embelli. Il passa de bouche à oreille plus vite que ne va le courant. Les journaux et les gazettes locales reprirent des propos qui au fil des transformations devinrent un discours bien plus élaboré que n'avait pu le faire ce pauvre homme. Je vous livre ici une version que j'ai découverte dans les archives du musée de la marine de Chouzé.

« Le fûtreau du Gaston descendait la rivière. Le niveau était haut, le courant particulièrement fort en ce goulet réputé pour sa traîtrise. Des rochers affleurent souvent en cet endroit. Le malheureux était debout sur son embarcation, il maniait la bourde avec la dextérité qu'on lui connaît. Soudain, juste devant lui, un gros oiseau blanc, un que je n'avais jamais vu dans le coin, une sorte de cygne mais porteur d'une houppette comme des plumes d'indiens s'envola juste devant lui. Il fut sans doute surpris. Gaston perdit l'équilibre et partit à la renverse, la tête la première. Il tomba lourdement sur un rocher et disparut pour toujours ! ».

On ne sait pourquoi la légende d'un oiseau maléfique se propagea plus vite encore que ce récit. Rapidement on évoqua un cygne mystérieux, un oiseau merveilleux au plumage étrange qui s'envolait devant celui qui allait disparaître. Il avait hérité en pays Liger d'un surnom à cause de cette mystérieuse crête qui n'existe pas dans l'espèce.

On aurait pu s'amuser de cette rumeur stupide, issue d'un témoignage peu crédible et incertain. Les temps étaient aux croyances magiques, à la superstition et aux peurs irrépressibles. Dans l'esprit de nombre de mariniers, la malédiction du cygne à la huppe se propagea bien vite. Pour peu que l'homme ait bu quelques chopines, il perdait toute contenance quand il voyait un grand oiseau blanc sur la rivière.

C'est sans doute l'exagération et la perte de contrôle qui expliqua alors quelques incidents fatals. Des mariniers seuls, voyant un oiseau au loin, se mettaient soudain à perdre toute raison. Ils s'affolaient, agissaient comme des enfants, commettaient des imprudences qui souvent leur étaient fatales. La terreur est hélas mère de toutes les folies.

Il fallut qu'on trouve un jour sur la rivière le cadavre bien décomposé d'un cygne pour qu'une nouvelle rumeur se propage à son tour. On disait partout que le cygne indien n'était plus. Comme une traînée de poudre la bonne nouvelle tant attendue fit le tour du pays. Le climat était devenu si pesant que tous étaient disposés à croire à la fin de cette période noire. Évidemment, dans le même temps, les incidents cessèrent miraculeusement.

De cette histoire tirée par les cheveux, une expression marinière entra dans le lexique national. Il était question de vaincre le signe indien. C'est sans doute un conteur qui en répandit la nouvelle hors de nos rives ligériennes. C'est ainsi que le cygne perdit ses ailes et son orthographe.

De cette histoire à ne pas croire, il faut retenir qu'il est déraisonnable de donner créance aux rumeurs et aux croyances surnaturelles. Gardez-vous d'écouter les propos qui circulent avec le vent et n'écoutez pas plus le bonimenteur que les oiseaux de mauvais présage. Ne vous fiez, en toute circonstance qu'à votre raison ! C'est la seule morale de cette fable

Signalement vôtre.


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • Magie blanche ou magie noire... Faut demander des comptes à Simon le magicien. En tout cas en Belgique, il semble que dans le haine Haut, le vilain soit tombé sur les lieux. Est-loeil de di Rupo et son fameux noeud papillon. quel sortilège at-il lancé aux habitant despuis sa fracture du genou suite à une chure. Voici le pistolent en question : https://www.google.com/search?q=Elio+di+Rupo&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=2ahUKEwibsa29w-32AhWXt6QKHSWyDL4Q_AUoAXoECAEQAw&biw=1280&bih=663&dpr=1#imgrc=T6A7CpiwM4XenM. Observez le lobe du bas très important. Signe de luxure après la luxation. A Pairi Daizai (la paradis indien) une cigogne noire (même famille que les huppes, les Ibis, le hérons...) fut croquée par un lion. Fallait-il y voir un mauvais signe ?? La Belgique cesserait-elle d’être le paradis fiscla des exilés ??? Pauvre Hainaut : le malheur s’est abattu sur ton TOIT. Pairi Daiza est un Parc zoologique belge wallon situé dans la province de Hainaut, à Brugelette. Fondé en 1994, il s’est d’abord appelé Paradisio de son ouverture jusqu’en 2010. Il est la propriété d’Eric Domb, fondateur du parc, et de Marc Coucke, milliardaire et président du RSC Anderlecht. Hainaut vient de HAGO : bois... di Rupo, il est temps de partir. Tu portes la poisse à Mons.... 

    Composé de rupo- (« saleté ») avec le suffixe -phobe (« peur »). Adjectif Modifier. Singulier, Pluriel. Masculin et féminin ...

    • C'est Nabum C’est Nabum 31 mars 08:18

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Mille nuances de gris ne font pas magie 


    • Est-ce l’oeil de di Rupo et son fameux noeud papillon qui porte la poisse à Mons. L’inverti dont le nom Rupo signifie sale. Il est vrai que l’on sait qu’il aime assez la fange, les nuits de pleine lune (il est du signe du cancer...) au moment où sortent les loups garous.... (son père était mineur) 7ème d’une famille italienne du Borinage on sait qu’il aime s’encanailler... Mais en Belgique, tout passe et lasse. Que se passerait-il si la vérité sur Macronibus devait être révélée. Pas certain que les franquaoui apprécieraient. Bon, j’attendrai pour l’expo d’ANTO CARTE. C’est jusqu’en aout... Mais ne soit pas si supertitieuse. Non, c’est plutôt mon petit doigt qui parle souvent.... 


      • Magie blanche ou magie noire... Faut demander des comptes à Simon le magicien. En tout cas en Belgique, il semble que dans le haine Haut, le vilain soit tombé sur les lieux. Est-ce-l’oeil de di Rupo et son fameux noeud papillon. Quel sortilège a-t-il lancé aux habitant depuis sa fracture du genou suite à une chute. Voici le pistolet en question : https://www.google.com/search?q=Elio+di+Rupo&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=2ahUKEwibsa29w-32AhWXt6QKHSWyDL4Q_AUoAXoECAEQAw&biw=1280&bih=663&dpr=1#imgrc=T6A7CpiwM4XenM. Observez le lobe du bas très important. Signe de luxure après la luxation. A Pairi Daizai (la paradis indien) une cigogne noire (même famille que les huppes, les Ibis, le hérons...) fut croquée par un lion. Fallait-il y voir un mauvais signe ?? La Belgique cesserait-elle d’être le paradis fiscal des exilés ??? Pauvre Hainaut : le malheur s’est abattu sur ton TOIT. Pairi Daiza est un Parc zoologique belge wallon situé dans la province de Hainaut, à Brugelette. Fondé en 1994, il s’est d’abord appelé Paradisio de son ouverture jusqu’en 2010. Il est la propriété d’Eric Domb, fondateur du parc, et de Marc Coucke, milliardaire et président du RSC Anderlecht. Hainaut vient de HAGO : bois... di Rupo, il est temps de partir. Tu portes la poisse à Mons.... 

        Composé de rupo- (« saleté ») avec le suffixe -phobe (« peur »). Adjectif Modifier. Singulier, Pluriel. Masculin et féminin ...

        • juluch juluch 30 mars 12:31

          Pour cette morale....je prends !! 


          • C'est Nabum C’est Nabum 31 mars 08:18

            @juluch

            Merci mon ami 


          • C'est Nabum C’est Nabum 31 mars 08:18

            @juluch

            Merci mon ami 


          • exocet exocet 30 mars 22:52

            Le « cygne Indien » ou « cygne du destin » ?... smiley

            Là Cenabum vous avez fait fort.

            Merci en tous cas pour ce bon conte qui fait les bons amis...




              • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 1er avril 12:54

                @C’est Nabum,
                 Excellent.
                 Savez-vous que vous êtes le dernier qui a écrit un billet dans la catégorie « Parodie » ?
                  Avox est devenu sinistre.
                  Aujourd’hui, j’ai écrit mon billet humoristique annuel sur le 1er avril « De Poutine à poutine ».
                  Je ne l’aurais jamais poussé sur Avox.
                  Au moins, sur mon site, il parait au moment désiré et pas deux jours après. smiley


              • Ce qu’on appelle le mauvais oeil, c’est le karma...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité