• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Les 15 commandements pour monter un meuble IKEA en restant zen

Les 15 commandements pour monter un meuble IKEA en restant zen

ll y a deux manières de monter un meuble Ikea : primo, en injuriant chaque pièce et s’assurer à 100% de passer un « week-end de merde ». Secundo, en assemblant chaque pièce, façon « épreuve initiatique » sur le parcours de son apprentissage de l’Eveil. 
Pour se faire, voilà comment on s’y prend avec une armoire.

1. Hisser (seul si possible) le carton de l’armoire (4X5m) sur le dos en pensant "ceci est ma croix et je la porte avec joie."
 
2. Déposer l’armoire et son carton dans son salon. Ne pas l’ouvrir tout de suite. Il faut d’abord contempler l’emballage et remercier le précieux objet qu’il contient. Méditer et se recueillir sur l’épreuve à venir, remercier. Réciter mentalement : "Univers infini, je monte cet armoire en un tour de main, merci univers infini."
 
3. Empoigner le cutter et ouvrir délicatement le carton. Comme tout est énergie, le scotch pourrait mal vivre d’être fendu sauvagement.
 
4. Contempler, stoïque et neutre, l’amoncellement de pièces, de visses et d’outils. Ne pas juger. Prendre du recul pour ne pas se laisser "impacter" par l’abattement. Respirer et se détendre. Projetez de la couleur sur vos chakras. Ouvrez votre plexus solaire.
 
5. Saisir le mode d’emploi. Le tourner dans tous les sens afin d’appréhender la réalité sous tous ses angles. Fixer un point de vue unique est enfermant. Le monde est multiple. Observez-vous en train de manipuler fébrilement le manuel de montage. Restez calme. Surtout restez calme. Aimez, appréciez la diversité des options proposées.
 
6. Poser les pièces sur le sol et les placer en respectant bien la "logique IKEA". Si vous vous fiez à votre propre intuition, vous êtes mort. Faites donc le choix de la vie et du défi rédempteur. Remercier. 
 
7. Séparez les grosses visses des petites, les clous des gonds de portes et les tampons des boulons. Gardez une ou deux chevilles en bouche en réserve, et le tourne-vis derrière l’oreille. Ne perdez pas les crochets de vue. Remercier ces petits objets qui sont comme les rouages de la Grande Mécanique Universelle. Ils sont à l’armoire ce que vos jointures son à votre corps : ils permettent la fluidité et la flexibilité. Ils sont le mouvement en action. Quelque part, ils sont VOUS. Remerciez.
 
8. Même si le manuel indique qu’il faut être quatre pour monter l’armoire, n’y prêtez pas attention. Surmonter cette épreuve seul vous rendra tous les honneurs et brave. Serrez les dents et remerciez.
 
9. Commencez à assembler les pièces en veillant à ce que personne, hormis vous, ne soit à proximité. Sauver la vie des autres au prix de la sienne a toujours été considéré comme le plus grand acte d’amour sur terre. Félicitez-vous de, peut-être, devenir un martyr. C’est une chance unique d’accéder à la sainteté. Surtout pour 150 euros.
 
10. Après 12 h de montage, à l’instant où vous vissez votre dernier boulon, restez vigilant et ne vous réjouissez pas trop vite. Restez centré, ne vous dispersez pas, ce n’est pas le moment… Vivez l’émotion jusqu’au bout. Surtout pas de précipitation. Avant de lâcher, on ne lâche pas...
 
11. Si la structure s’écroule, ne baissez pas les bras. Accueillez ce qui est. Remerciez.
 
Si l’armoire s’effondre, c’est qu’il fallait qu’elle s’effondre. Ce n’est pas le moment de VOUS abandonner, de renoncer. Trouver du sens à cette chute. Vous n’en serez que plus grandi et renforcé. Recommencez. 
 
12. Si l’armoire tient bon, alors le moment est venu de la contempler. Contemplez la double-oeuvre, celle de vos efforts surhumains alliés à la beauté de l’objet co-crée par vos soins. Goûter à cet instant d’intense communion entre IKEA et vous-même…
 
13. C’est pas tout. Il vous faut à présent honorer la planète en recyclant votre carton de 4m par 5. Apportez-le au molok à papier de votre région, dans un rayon de 100km max. Là, patiemment et en conscience, déchirez des petits morceaux de la taille d’un confetti afin qu’ils puissent pénétrer dans l’orifice de la benne, un à un. Pas de gâchis surtout. Observez en conscience votre état intérieur, colère, irritation, agacement, désespoir, hystérie… et ne vous identifiez pas à ces petits états d’âmes éphémères. Vous pollueriez l’inconscient collectif de la planète et y mettriez une nouvelle charge négative. 
 
14. Après 4h, satisfait et tout auréolé par la mission accomplie avec vaillance, rentrez chez vous, droit et serein.
 
15. Votre partenaire vous attend sur le perron et vous fait signe de la main. "Mon armoire a dû faire le plus bel effet, vous direz-vous joyeusement".
 
- Mon amour, je suis vraiment désolée, la barre de soutien n’a pas résisté au poids de mes manteaux d’hiver...
 
Zen, Népal, trekking, je reste zen….
 
Isabelle Bourgeois 
www.planetpositive.org

Moyenne des avis sur cet article :  4.45/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

46 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 2 novembre 2010 11:42

    on écrit le Moloch , pas le moloch !

    sinon , on peut constater que dans l’adn féminin , il n’y pas de gène Ikea comme il n’y a pas de sens de l’orientation !  smiley mais c’est bien d’avoir essayé !

    merci pour ce texte divertissant ! ne cherchez pas à le démonter une fois monté , l’aggloméré ne supporterait pas  smiley


    • LeGus LeGus 2 novembre 2010 12:56

      Que de simagrées !
      Les modes d’emplois IKEA sont des chefs d’œuvres de pédagogie, sous célébrés et analphabètes s’y retrouvent, à condition de ne pas se prendre pour plus malin en ne suivant pas les instructions.

      Le seul conseil supplémentaire est : éloignez votre CHAT !


    • Massaliote 2 novembre 2010 13:40

      Chat, « on peut constater que dans l’adn féminin »... Ouh, le macho ! j’ai déjà vu des hommes la notice en mains et l’air égaré, éffarés par le problème smiley


    • LE CHAT LE CHAT 2 novembre 2010 14:30

      salut Massaliote ,
      oui , il est vrai qu’on trouve des hommes avec deux mains gauche aussi et également quelques femmes douées pour la bricole , faut de tout pour faire un monde ! smiley

      moi je trouve les notices Ikéa pas compliquées , je trouve qu’on galère plus avec les explications de réglages de TV chinoises traduites en coréen , puis en japonais , puis en anglais et enfin en français ! smiley


    • Antoine Diederick 2 novembre 2010 11:43

      Amusant.

      Le style du texte me fait penser à une description d’une oeuvre d’art contemporaine smiley


      • jako jako 2 novembre 2010 11:47

        La dinde au wisky.
        Il y a même plusieurs groupes fess book sur ce sujet.
        Ne pas oublier le pack de Kro smiley


        • rocla (haddock) rocla (haddock) 2 novembre 2010 11:57

          Excellent ,

           ne pas omettre de signaler  les visses cachées , les vices sans fin , ne pas poser le meuble vis-à-vis sauf avisse contraire ...... smiley


          • zelectron zelectron 2 novembre 2010 16:53

            i-kea c’est un logiciel ?


          • Castor 2 novembre 2010 12:00

            Bizarrement, je trouve les notices Ikéa bien mieux foutues que celles des autres emmerdeurs de vendeurs en kit.

            Je souscris néanmoins à cette description quasi-parfaite de l’état d’esprit dans lequel il convient de se mettre : éloigner les enfants et les âmes sensibles me paraissant être la première des précautions à prendre.

            Dernier détail : quoique très rarement, il arrive qu’en bout de course, une voire deux pièces restent sur le carreau. Ne pas s’inquiéter outre mesure si la structure paraît stable, il se peut aussi qu’anticipant les problèmes, ces vis ou accessoires de montage aient été sciemment insérée dans le sachet en surnombre.

            • morice morice 3 novembre 2010 17:33

              Dernier détail : quoique très rarement, il arrive qu’en bout de course, une voire deux pièces restent sur le carreau.


              Depuis sa création, en 1947, Ikea ajoute toujours un exemplaire du modèle de type de visserie utilisé, tout le monde sait ça, sauf ceux qui bâtissent leur intérieur avec leur queue. 


            • Castor 4 novembre 2010 12:19

              Moi qui suis un (quasi) spécialiste du montage de meubles Ikéa, je vous certifie que je n’ai jamais qu’en de rares occasions des vis en surnombre.

              Toutes ont été utilisées, au point que lorsque cela m’arrivait, je contrôlais tout trois fois pour comprendre où j’avais pu oublier de visser.



            • rocla (haddock) rocla (haddock) 2 novembre 2010 12:09

              Le fondateur d’ Ikéa est connu pour son alcoolisme chronique .

              Il a donc une sensibilité particulière et une vision du monde à travers le culot déformant de la bouteille . De plus il a eu le premier prisme .


              • lama-du-tibet lama-du-tibet 2 novembre 2010 12:35

                Ça se voit que vous n’avez jamais eu à monter un meuble Conforama.
                Savez-vous d’ou viennent les concepteurs de meubles Conforama ?
                Ce sont les ex-virés pour incompétence de chez IKEA !


                • piroliat 2 novembre 2010 15:44


                  cela s’appelle le travail


                  • Yohan Yohan 2 novembre 2010 16:26

                    Méthode pour les nuls :

                    1/ lire la notice
                    2/ lire la notice
                    3/ lire la notice
                    4/ réflechir
                    5/ réfléchir
                    6/ réfléchir
                    7/ vider sa boite d’insultes avant de commencer
                    8/ appeler au secours un vosin plus bricoleur que vous smiley


                    • easy easy 2 novembre 2010 17:13

                      Le génie d’Ikéa a été de faire des consommateurs ses ouvriers minute. Ils sortent tellement fiers d’avoir passé l’épreuve du déménageur et du casse-tête qu’ils en oublient de se faire payer la pige.


                      Le prix, le temps passé, la sueur, les vêtements ruinés, l’humeur de chien, la merdasse finale, tout, absolument tout est oublié dès lors qu’on peut prouver aux siens qu’on a passé l’Ikea test. 

                      Monter un Ikea pour être con sidéré.

                      Il est là et entièrement là, le marketing d’Ikea.


                      • pastori 2 novembre 2010 18:01

                        bientôt le prix des meubles va baisser (un peu). 


                        car bientôt on va couper l’arbre, le débiter, sécher les planches, imaginer et construire le kit, et l’amener chez ikéa.

                        Puis quel plaisir on aura alors , le dimanche en famille, d’aller chez ikéa acheter et payer votre meuble et le ramener chez soi pour le monter.

                        quel beau dimanche !

                        • kitamissa kitamissa 2 novembre 2010 18:33

                          j’ignore comment on dit bande d’enc.....en Suédois ...quand on lit sur la notice « glusgstren » « Smoulsen » « zglustrsountsen » ....bon,ancien du BTP et ayant également dessiné des plans,ma fierté m’oblige à jouer au technicien rompu à toutes les difficultés du métier ...


                          alors,au bout de quelques Put.....de sa mère .....d’enc...mondain ! ......où ki sont les tourillons de merde ? ......et cette merde..à quoi ça sert ? ...ah putain ! faut que re-démonte le fond !.....

                          et ma femme qui demande .....pourquoi t’appelle pas Jean Pierre ? ( c’est mon meilleur pote ) ..

                          > mais non ! j’ai pas besoin de l’appeler..je me demerde tout seul !....

                          le pire,c’est quand on fixe les portes vachement lourdes avec les charnières qu’il faut enquiller dans les platines ,et vite fixer avec la vis Parker pour ne pas prendre la lourde sur la tronche !

                          et après, le réglage pour que les deux battants si c’est une armoire double ,et qu’il faut que les deux portes arrivent pile poil bien en face,sinon ça accroche .....

                          ah l’enc..de sa race !.....ah la vérole de m..... ! .....

                          et le bouquet,c’est quand on déménage,qu’il faut tout démonter,et remonter de mémoire vu qu’on n’a plus les plans et qu’on a paumé des vis !

                          • goc goc 2 novembre 2010 18:38

                            Ça me rappel un dessin

                            c’est le DRH de chez Ikea qui reçoit un futur employé

                            devant le bureau il y a une chaise en pièce détachés et étalée par terre

                            et le Drh fait au candidat
                            « asseyez-vous »


                            • herbe herbe 2 novembre 2010 18:55

                              Bienvenue chère auteur sur Agoravox.

                              Votre blog que je conseille souvent est mon blog préféré !!!

                              Au fait la dernière nouvelle que vous relayez consacre selon moi « la revanche de l’herbe » que j’ai savouré :
                              http://www.planetpositive.org/isablog/actu/5999-amarante-contre-roundupr-le-match

                              A bientôt et merci encore pour ces petits bonheurs ...


                              • herbe herbe 2 novembre 2010 18:59

                                précision : Re bienvenue...


                              • Pie 3,14 2 novembre 2010 19:22

                                Le texte est amusant mais l’enseigne mal choisie car les notices IKEA sont des petites merveilles d’intelligence et de pédagogie.

                                J’ai pourtant une histoire désagréable avec IKEA.
                                J’achète un lit pliable à Rouen et l’emporte à Paris pour le monter.Une fois déballé, il manque une pièce essentielle, débutent alors les ennuis...

                                Trois coups de fils et des dizaines de minutes d’attente facturée plus tard, pour me confirmer que je peux obtenir la pièce dans n’importe quel autre magasin.

                                Un aller- retour à celui d’Ivry, avec ticket d’attente dans le magasin plus embouteillages, soit l’après-midi foutue.

                                Retour au montage et alors que j’avais vérifié toutes les pièces, je m’aperçois que le colis contenait deux charnières gauches au lieu d’une droite et d’une gauche...

                                Après une brêve crise de nerfs, nouveau départ pour l’IKEA d’Ivry et nouvelle attente en début de soirée, exténué et résigné.

                                A l’employé compétent mais pas du tout compatissant j’explique ma mésaventure en lui disant avec le sourire, que celui qui a mal fait ce colis m’a occasionné une drôle de journée. Ce con me répond qu’il faudrait qu’il aille en Chine pour lui en parler et m’envoie balader.

                                Ce fonctionnement est typique de ces boites trop sûres d’elles et persuadées d’avoir inventé le fil à couper le beurre, à savoir : un service efficace une fois qu’on y accède mais aussi une absence totale de sens commercial et de psychologie envers la clientèle.J’ai parlé de mes problèmes au téléphone ou directement à 5 personnes de l’entreprise durant cette journée et personne n’a jugé utile de s’excuser pour cette erreur de colis ou simplement de compatire à mes déboires. Comme quoi, être un bon commerçant est un métier.


                                • nightflight nightflight 2 novembre 2010 20:51

                                  Amateurs de l’extrême, bonsoir.

                                  Je cherchais désespérément une explication pour savoir enfin pourquoi on était susceptible d’acheter plusieurs meubles Ikea, me disant toujours qu’un meuble par foyer était un maximum, et que le renouvellement des générations n’y suffisant pas, Ikea aurait dû disparaître depuis longtemps.

                                  En réalité, il s’agirait d’une espèce de sport extrême qui intégrerait une intense discipline mentale : Un genre d’art martial japonais, mais en beaucoup plus dur.

                                  Si vous êtes mordus, n’oubliez pas de vous munir d’une visseuse électrique sans fil, autrement vous ne tiendrez pas longtemps.


                                  • tvargentine.com lerma 2 novembre 2010 21:29

                                    IKEA a de bons produits qui sont de bonnes qualité et bien moins chère que dans les grandes surfaces et en plus vous avez véritablement LE CHOIX

                                    De plus,la doc est simple et compréhensible et je ne comprend votre critique de bobo tendance goche caviar qui préfere dénigrer IKEA pour mieux justifier son standing dans des meubles de bobo qui ne sont que de la merde vendu avec du marketing mais au prix fort

                                    http://www.tvargentine.com


                                    • kitamissa kitamissa 2 novembre 2010 23:46

                                      des bons produits ? enfin comme ceux des copains...de l’aggloméré de 16 m/m recouvert d’une feuille de mélaminé ,pas plus ...


                                      les fonds de meuble sont en Isorel ( carton bouilli et gauffré) et certains dessus de meubles comme les plans de travail sont en Médium ,comme chez Bricorama,Carrouf et cie .....

                                      et Made in China ! 

                                      disons que c’est certes pas trop cher,mais ça vaut ce que ça vaut sans plus !

                                    • moebius 2 novembre 2010 22:07

                                      rien n’est plus simple de monter un meuble IKEA quand la réaction a été anéanti


                                      • courageux_anonyme 2 novembre 2010 22:49

                                        J’aime bien monter des meubles IKEA, ça me rappelle les LEGO de mon enfance. Difficile de se louper, il suffit de suivre les dessins.


                                        • docdory docdory 2 novembre 2010 22:52

                                          @ Isabelle Alexandrine Bourgeois 

                                          Pour monter un meuble en kit , qu’il soit de chez Ikea , Alinéa, Conforama, Habitat ou autres , il faut partir des constatations suivantes :
                                          1°) il n’y a que 52 week-ends dans l’année,
                                          2°) le temps, c’est de l’argent.
                                          A la lumière de ces constatations, on découvre en interrogeant le préposé à la vente des meubles, qu’il existe une option de vente « livré monté » qui renchérit d’environ 70 % le prix du meuble. Avec cette option, on s’aperçoit que le livreur vient avec le meuble en kit, le monte lui même à l’endroit que l’on lui aura préalablement indiqué, au jour et à l’heure auxquels on lui a dit de venir et que cela lui prend une demi-heure pendant laquelle on lit tranquillement un bon roman dans son canapé en attendant qu’il ait fini cette tâche.On s’aperçoit que l’on s’est évité, moyennant le paiement d’une somme dérisoire, une insupportable corvée qui aurait autrement bousillé un week-end entier, et provoqué un énervement général , ainsi qu’une grave insatisfaction quant à la fonctionnalité et à la durabilité du meuble que l’on aurait, à tort, tenté de monter soit même. 
                                          Compte tenu du faible prix de ces meubles, il est rare que l’option livré monté coûte plus d’une centaine d’euros : dîtes vous bien que vous aurez rarement dans votre vie l’occasion de faire une dépense d’un meilleur rapport agrément / coût ! 
                                          Par ailleurs , vous aurez contribué à votre échelle à la réduction du chômage en France, ce qui joint le socialement utile à l’agréable !

                                          • pastori 2 novembre 2010 23:53

                                            et bien docteur, (si vous êtes bien docteur, donc pas fauché), vous devriez savoir qu’ un smicard avec deux enfants, payer un petit meuble 70% plus cher pour le plaisir de voir un livreur le monter en une demi heure, c’est un luxe qu’il ne peut pas s’offrir.


                                            100€ qu’est ce que c’est....mais voyons... une semaine de pension d’un retraité !

                                            et s’il fait partie des dix millions de chômeurs, encore moins.

                                            mais évidement, vous ne devez pas bien comprendre ou imaginer ce qu’est une fin de mois difficile.

                                            comme je préconise pour les juges un stage en cellule à la Fresnes pour leur apprendre à distribuer des années de prison comme des cacahuètes, je préconise pour les nantis un an en hlm avec 1200€ pour vivre ; ça met du plomb dans la cervelle et ça évite de dire des conneries.

                                          • Salsabil 3 novembre 2010 00:04

                                            Ah ! Pastori !!!

                                            Voilà un discours qui me plait bien !

                                            Cela fait des années et des années que je pense que tout homme politique se destinant à être élu, de quelque mandat que ce soit, et plus particulièrement de ceux concernant les ministère ou le pouvoir suprême, devraient effectivement être obligés de vivre durant un temps certain avec le revenu d’une famille correspondant à la leur, dans les quartiers moins favorisés et tout en assumant leur part d’impôts et taxes en tous genres mensuels.

                                            J’aimerais bien voir la tête des ci-nommés après disons, ne serait-ce que 3 mois dans un HLM, sans boulot ou un pénible, très peu de revenus et des charges, des charges, des charges à payer.... Sans compter les désirs. Pas les grands, hein ! Non, juste offrir un petit plus aux enfants, se payer un resto, ou tout bêtement refaire le papier peint déprimant du salon.

                                            Allez ! Ca n’arrivera jamais, mais c’est bon de le dire ! smiley


                                          • docdory docdory 3 novembre 2010 00:09

                                            @ Pastori

                                            Je gagne environ 3500 euros par mois pour 50 heures de travail hebdomadaire ( sans compter les gardes ) . Je ne me considère pas comme un nanti.J’étais au bord de la cessation de paiement cet été , vu l’absence de revalorisation des honoraires, et je n’ai pu prendre que quatre jours de vacances cette année. Néanmoins , je préfère cent fois dépenser 100 euros à donner du travail à un monteur de meuble que de les dépenser dans un restaurant de luxe.
                                            Il est évident que, arrivé à la retraite , on ne voit pas d’objection à meubler son temps à monter un meuble soi même si nécessaire. En général, à la retraite , on a déjà tout ce qu’il faut en meubles et on a la sagesse de ne pas perdre son temps à changer ceux qui peuvent encore durer 10 ans !

                                          • Salsabil 3 novembre 2010 00:22

                                            @ Docdory,

                                            Puisque vous affichez clairement les choses :

                                            3500 euros me semblent justes pour 50 heures hebdomadaires. Cela représente (calculatrice en mains) 17,5 euros de l’heure, ce qui revient à un salaire pour 39 heures hebdo (et en comptant grosso modo 4 semaines/mois) à 2730 euros.

                                            Ce n’est, certes, pas mirobolant.

                                            Maintenant tout dépend de l’environnement dans lequel on vit. Avez-vous des enfants (ou personnes) à charge ? Etes-vous seul ou vivez-vous en couple ? En fonction de ceci votre compagne travaille-t-elle ? etc., etc.

                                            Je ne vous demande bien évidemment pas de répondre à ces questions, qui seraient dignes d’un véritable interrogatoire intrusif. Je les pose uniquement pour remettre les choses à leur place.

                                            Que dites-vous d’un couple avec deux enfants à charge (famille classique en France) dont un seul travaille, pour un revenu mensuel de 1900 euros net ?

                                            C’est assez fréquent dans mon entourage, et ces populations là sont considérées comme presque privilégiées, en tous cas, comme classe moyenne.

                                            Alors ?


                                          • Salsabil 3 novembre 2010 00:29

                                            Le futur vous entende, Rouxel !

                                            C’est un voeu au moins aussi pieux que le mien. smiley


                                          • pastori 3 novembre 2010 09:46

                                            Salut chère Gül

                                            pour un médecin généraliste , 50h par semaine à raison de 22 € par quart d’heure ça fait 17.600 € par mois.
                                            et je ne compte pas les visites à domiciles, les heures de nuit...

                                            supprimons -en la moitié pour les temps de repos , il reste 8800€ par mois !

                                            et je connais peu de médecins qui chôment en ce moment vu la pénurie..

                                            il est gentil Doctory, mais il nous prend pour des billes. D’ailleurs ça m’étonnerait qu’il achète du IKéa !  smiley


                                          • docdory docdory 3 novembre 2010 09:47

                                            @ Salsabil

                                            Le fait est que sur ces 3500 euros mensuels , il faut que je me paye mes propres congés,( puisque les professions libérales n’ont pas de congés payés ) ce que je n’ai pas pu faire cette année . Il faut dire que les 3500 euros mensuels , c’était avant la crise. Maintenant ça serait plutôt 2500 euros mensuels, toujours sans congés payés ( et sans indemnité en cas d’arrêt de maladie ) .


                                          • docdory docdory 3 novembre 2010 09:55

                                            @ Pastori 

                                            Vous confondez, ce qui est fréquent chez un salarié, le chiffre d’affaire et le bénéfice .
                                            Sur 22 euros de consultation, il reste 7 euros de bénéfice : en effet , il faut payer sur ces 22 euros 1800 euros mensuels de frais de SCM, 1000 euros mensuels de caisse de retraite, 500 euros mensuels d’URSSAF, 500 euros mensuels de matériel en tout genre etc ... . Par ailleurs je limite volontairement à 3 personnes de l’heure la quantité de gens que je vois. Par ailleurs il y a des périodes creuses ( été , vacances scolaires , et depuis deux ou trois ans , fins de mois parce que les salariés n’ont plus de quoi se payer le médecin en fin de mois ) . Enfin, dans les cinquante heures, il y a 10 heures hebdomadaires de paperasseries ou de blocage dans des encombrements pour les visites à domicile qui ne rapportent rien.
                                            Autrement dit, quand on est médecin, les vingt premiers jours du mois on travaille pour payer les frais, et les 10 derniers jours pour les bénéfices .

                                          • nightflight nightflight 9 novembre 2010 22:42

                                            @Doctory,

                                            Je trouve que vous vous moquez un peu du monde : J’en connais, moi des médecins généralistes, et je vous prie de croire qu’ils gagnent bien plus.

                                            Peut être que vous débutez et que vous êtes en train de vous faire une clientèle, mais si c’est le cas, il faudrait voir à le préciser.

                                            N’oubliez tout de même pas la valeur du SMIC mensuel, par respect pour d’autres, svp.


                                          • docdory docdory 2 novembre 2010 22:54

                                            Oups , coquille , c’est « monter soi-même » que je voulais écrire !


                                            • Jéjé Jéjé 2 novembre 2010 23:35

                                              Tiens, quel heureux hasard, car pas plus tard que cet après-midi, j’ai aidé un ami et son père à monter un meuble à chaussures IKEA et le constat est sans appel : l’instinct prend le pas sur la raison (saloperie de virilité masculine à la con). 

                                              Non, parce qu’en fait, monter un meuble c’est 10% de « je lis,regarde, m’amuse avec la notice, t’inquiète ça va le faire » pour finir bien évidemment par 90% de « Mais elle est pas censée être là cette vis ? ».

                                              Y’aurait de quoi faire une étude sociologique là-dessus : « IKEA, quand le con supplante la raison. »

                                              • Christoff_M Christoff_M 3 novembre 2010 02:46

                                                encore de la pub sur Agoravox, décidément le niveau baisse !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès



Partenaires