• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Les Carences de monsieur Hulot

Les Carences de monsieur Hulot

Bientôt sur vos écrans

Non, Tati n’était pas mort, il tournait depuis plus d’un an, un nouveau film comique intitulé « Les carences de monsieur Hulot ». Roi de l’humour doux amer, notre homme avait en effet trouvé un sujet d’exception dans les arcanes du pouvoir. De renoncements en couleuvres avalées, il y avait là de quoi proposer un joyeux reportage sur les dérives d’un personnage qui s’emberlificote dans l’univers pervers de la politique.

Pour la distribution, il avait pensé à une vedette de la télévision, un homme qui avait toujours la défense de l’environnement dans la bouche, un beau parleur à la notoriété certaine. Le réalisateur s’était laissé prendre par un discours enjôleur, une posture qui était en réalité fort éloignée des pensées intimes tout autant que du comportement réel de l’acteur pressenti. Les apparences sont souvent trompeuses.

Des reportages pleins de fougue dans tous les coins d’un monde désespérément rond, le bateleur avait constitué une gamme de produits bien moins naturels que le laisse supposer un nom exotique tout en s’étant façonné une image de défense de l’environnement. Il avait également accumulé une belle cagnotte tandis que pour se filmer dans les endroits les plus éloignés de la civilisation, il lui avait fallu une débauche de moyens et de dépenses énergétiques qui n’apparaissaient pas à l’écran.

Tati s’était leurré comme tant d’autres. Mais en bon scénariste, il sut rebondir et son projet changea de nature. Initialement, il devait raconter la marche vers une gestion écologique d’une nation qui tournait enfin le dos à tous les travers dans lesquels elle était tombée. Adieu l’énergie nucléaire, les traitements phytosanitaires, les gaz de schiste, l’huile de palme, le transport routier pour les marchandises, la production centralisée de l’énergie, l’abandon progressif de la couverture ferroviaire des campagnes ! Cette longue liste n’était pas exhaustive même si en fait elle n’était qu’un simple attrape-nigauds. La belle espérance tournait au fiasco, nous n’avions qu’un homme de paille, un pantin n’ayant aucune prise sur les décisions réelles.

Qu’importe, Tati changea son fusil d’épaule. Il se borna à filmer le récit du renoncement, les atermoiements d’un bonhomme qui mangeait chaque jour un nouveau chapeau. De carences en carences, la vacance de l’écologie était prononcée. Il ne manquait plus que la démission du pantin pour clore l’illusion, fermer le ban et ouvrir une nouvelle étape dans la course folle à l’anthropocène. Cette fois le réalisateur tenait son scénario, un drame, une tragédie pour la planète mais un film comique du point de vue des pirouettes et des pitreries d’un parjure d’exception.

Les Carences de monsieur Hulot, c’est du grand Guignol. Le seul suspense qui tient encore en haleine les naïfs et les crédules c’est la date exacte de la fin de partie. Le réalisateur craint tout particulièrement que ce soit durant les grandes vacances. Il se murmure que Monsieur Hulot a réservé une suite à l’hôtel de la plage à Saint-Marc-sur Mer, découvrant enfin et bien trop tard, les charmes de la France. Ce serait une sortie honteuse en catimini, loin des projecteurs qui donnerait un écho considérable au film en question.

Je vous invite donc à surveiller attentivement les prochaines sorties cinématographiques. Il conviendra de prendre un mouchoir pour assister à la rétrospective des renoncements d’un renégat, les reculades d’une pensée trompeuse, les lézardes d’une façade sans fondation, les grimaces d’une vedette de pacotille. Monsieur Tati avait en somme, bien des titres possibles, la nostalgie l’a emporté, ce sera donc « Les carences de Monsieur Hulot », un film sur lequel nous n’avons qu’une certitude : l’affiche ne sera pas sur fond vert.

Pour le reste, on affirme de sources autorisées que l’acteur réclame un cachet considérable, une somme difficile à avaler pour le modeste budget du réalisateur. Il avait négligé le train de vie important d’un personnage incapable de modestie et de simplicité. Il se murmure d’ailleurs, qu’une grande partie de cette somme devra être versée dans quelques paradis fiscaux, des îles lointaines où le bonhomme aimait à se rendre pour ses émissions poudre aux yeux.

Environnement sien.

GIF


Moyenne des avis sur cet article :  3.87/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • bob14 19 juin 11:15
    Hulot le milliardaire-pollueur avec sa chaine de télé 24/24 heures plus les produits dérivés..Un arnaqueur de plus dans ce gouvernement !

    • C'est Nabum C’est Nabum 19 juin 14:19

      @bob14


      Ce n’est qu’une fiction l’écologie chez ce monsieur

    • baldis30 19 juin 12:03

      des nouvelles sérieuses de l’environnement des récifs coralliens qui échapperont à monsieur hulot :

      https://www.sciencedaily.com/releases/2018/06/180618222430.htm

      ben quoi….. les escargots ils ont bien le droit de bouffer les coraux ! faut bien protéger la biodiversité quitte à mettre tout sur le dos du réchauffement … !


      • C'est Nabum C’est Nabum 19 juin 14:20
        @baldis30

        Tout est permis même un Hulot qui fait son trou dans le gruyère du gouvernement

      • cassini cassini 19 juin 13:08

        Hé, Nabum, regardez votre premier dessin. Hulot vole les fesses devant en regardant vers l’arrière ? 


        • C'est Nabum C’est Nabum 19 juin 14:20

          @cassini


          Il préserve ses arrières

        • cassini cassini 19 juin 13:17

          C’est tout de même un très bon texte qu’on pourrait également titrer : « de l’arrogance intellectuelle des ignares », mais l’ignare n’étant pas Hulot. 




          • C'est Nabum C’est Nabum 19 juin 14:21
            @cassini

            Vous me faites trop d’honneur

            Ignare c’est bien trop pour un moins que rien

          • juluch juluch 19 juin 13:41

            Sur un fond d’écologie ce monsieur a fait son beurre et il a été rattrapé par les réalités....


            • C'est Nabum C’est Nabum 19 juin 14:21
              @juluch

              Le fromage est battu

              Lui bientôt le sera

            • Nous ne pouvons demander à un hulot d’être aussi chouette qu’une hulotte. il devrait savoir que la sagesse meurt en pleine lumière. 


              • C'est Nabum C’est Nabum 19 juin 15:09

                @Mélusine ou la Robe de Saphir.


                La sagesse n’a aucune relation avec la cupidité

              • Habana Habana 19 juin 14:52

                Les « carences de Mr Hulot », à ne pas confondre avec les « Carosses de Mr Hulant » !

                Et en tant qu’Hulant, il te donne de bons conseils pour la planète !

                • C'est Nabum C’est Nabum 19 juin 15:09
                  @Habana

                  Là j’en reste sans voix

                • zygzornifle zygzornifle 19 juin 18:28

                  Hulot le bulot sort de sa coquille pour taper sur les automobilistes qui se lèvent tôt le matin pour l’engraisser , ce mec est une sangsue collée après le cul des citoyens , comme tout bon écolo il ne parle que de taxes et c’est pour pouvoir se justifier que chaque gouvernement a un écolo dans sa singerie , c’est comme le p-cul il ne faut surtout pas en manquer ....


                  • C'est Nabum C’est Nabum 19 juin 18:39
                    @zygzornifle

                    En tout cas, ce n’est pas un homme honnête

                  • zygzornifle zygzornifle 19 juin 18:31

                    En tout cas il n’était pas en carence sexuelle avec la petite fille a Mitterrand , quand la fille ne veut pas on se sert quand meme comme le faisait Ramadan ....


                    • C'est Nabum C’est Nabum 19 juin 18:39
                      @zygzornifle

                      évitons de tels propos

                    • Milka Milka 19 juin 18:46

                      Hulot l’éternel jeune pourri ....


                      • Milka Milka 19 juin 18:48

                        @l’auteur

                        Environnement lui !


                        • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 19 juin 21:43
                          C’est tout à fait cela.

                          Un écologiste héliporté qui a passé son temps à polluer les coins les plus protégés de la planète pour se vendre comme protecteur d’icelle.

                          Désormais ministre du gouvernement le plus destructeur du pays en prétendant sauver icelui.

                          Ils sont logiques dans l’oxymore.

                          • Esprit Critique 19 juin 23:53

                            Un représentant en savon liquide qui a la bonne idée de placer ses billes sous une étiquette « Fondation » donc non imposable, c’est bien étudié pour la planète, et surtout sa pomme.

                            Représentant en savon liquide ça ne te donne pas beaucoup de compétences dans le domaine de l’Energie, même si t’es doué pour faire du fric. d’où l’embarras du pays auquel tu proposes de fermer la moitié des centrales nucléaires et la totalité des centrales a énergies fossiles en 5 ans !? Tout en supprimant les voitures essences et diesel pour de « L’électrique ».

                            Quand on sait que de tel transformation en supposant quelles soient bonnes se gèrent sur 50 ans.

                            le film ne sera pas comique, mais dramatique de part la connerie sans limite connues des personnages.


                            • baldis30 20 juin 08:46

                               bonjour,

                              article instructif sur le comportement et l’arabesque latérale du ministre pour échapper aux responsabilités :

                              http://www.batiweb.com/actualites/legislation-et-reglements/renovation-le-conseil-detat-annule-definitivement-le-decret-tertiaire-19-06-2018-32789.html

                               avez-vous dit économies d’énergie ? avez-vous dit lobby ?

                              dans les deux cas vous vous trompates….. !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès