• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Les maux tordus du coronaire minus

Les maux tordus du coronaire minus

La consternation générale

L’immonde de guerre lasse a déclassé un confit mondial profitant d’un convive aux disques neufs pour s'éprendre d’une pendable amie sur toute la plaquette. C’est par la complice cité d’un chauve qui sourit qu’un margoulin à écailles a semé la teneur sur tous les condiments. Un mâle lymphatique au demeurant, toujours à vous pomper l’air d’air semant la panique générale dans toute la consternation. Tous les incontinents ont connu des fuites dramatiques au point qu’il a fallu fermer les fondrières, installer un cordon urinaire autour de chaque faction, interdisant aux voisins de pénétrer sur son dévidoir.

Remarquez, toute la consternation n’était pas collectée au même manant. Les plus gueux seulement furent en première ligne dans un combat sans pitié de tranchées artères, une question d’âge même pour ceux qui ne le font pas. Les colonies d’heureux traités durent fermer leurs portes, pour une fois le traitement se mit à la pasteurisation générale, une tentative de laisser nourrir dans l’indignité ceux qu’on ne pouvait saigner faute de doyens.

L’essaim atone procréa une rustre monnaie de la vierge accaparée de plus par une toue crasse et la peste du coût. Légats les plus caves furent horoscope alités dans les sévices de diligence. Les saignants mis à contrition dans ces convictions externes, se dédouanèrent sans combler, jour et vie tandis que la houle compatissante les aplatissait chaque foire à vainqueur. Le liquéfiant de la République leur démit une rime pour les remercier avant de se contracter.

Pendant ce temps on déserta en haut pieux la confirmation de la consternation. Chacun devant alors pester chez lui, sans mettre le laie dehors. Pour éluder toute tentative de fuite, les rosses de l’ordre papillonnaient dans les nues afin de charmer les contrevenants qui ne disposaient pas de leur laisser haler. Un panier donnant droit de bifurquer pour des maisons prévenues par les dérèglements navigables.

L’ascension était impitoyable, un progrès verbal de cent trente cinq écus venait dérouiller le faux tif de son escalade incongrue. Les chaluts de pouvoir furent si vertueux que l’opinion s’élut de la dérive colmatée. Le commando de bord dut se dissoudre à en rabattre, il fut décédé de sublimer la mesure, de pester aller les gants, de passer la main sous le dégel pour montrer lattes blanches.

Par souris de hyène, le support du casque s’imprima à tous, une leste bannière qui couve le virage et l’ainé. C’est alors que la peau blême repoussait le pendable ami en le retoussant à tout jamais. Les nues défaites il y a peu, retroussèrent leur natalité, les bourriques leurs cléments et les lacs leurs barreaux. La lie reprenait son lourd.

Les plus coquets reluquaient la seconde largue, celle qui allait mettre sur le rang ceux qui avaient achoppé à la première panoplie. Le savon de Marseille et de l’inverti paradigmatique émirent leurs efforts pour conservatoire un minus coupable de retrousser le pendable ami. Le gouverne lent se déclara accostable à cette démesure qu’il entendait prendre ostentatoire. La rance redoutant de de renouer avec son miteux pané.

Le résidant de la raie publique fut l’alarmant de cette notoire sur la ladrerie. Il hésita sur sobre criquet de Freluquet. À jamais dans nos peurs, le gland servile cœur de l’ENA hésitera pour toujours d’une glace de roi dans le pantalon national. Ainsi s’élève le triste épilogue du pendable ami, le minus féru de Chine pour lisser l’accroit sente et démettre au chaud mage des mirlitons de gribouilleurs.

L’athée heurt ayant fait son œuvre, des lassants aux nets, entérinent dans la nue, un casque sur la tête pour se propager le pendable ami de poche en poche. La farce de l’immonde a changé, bien ne sera plus comme amant.

Confusément leur.


Moyenne des avis sur cet article :  2.71/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • Belle entrée en matière pour le passage du Noeud Nord (ou tête du dragon) dans le signe des gémeaux. Après le cancer et son confinement matriciel (le crabe marchant de côté et à reculons) ; le gémeaux ou le Mercure divin des jeux de mots. Rien de tel qu’une ballade dans une nuées de langues d’oiseaux pour faire une cure dans l’eau de mer. Question de se déconfiner le gosier après les six lances de mort des quarante haines des chevaliers de l’apocalypse. La calypso (c’est une nymphe) glisse sur l’agonie de l’Agora.


    • C'est Nabum C’est Nabum 4 juillet 13:51

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Bravo pour cette explication de planète ô combien nécessaire


    • @C’est Nabum Merci, cela m’encourage à poursuivre ma chronique astro-psy-politique. D’autant plus que le gémeaux, signe de mercure et aussi celui d’HERMES, astrologue. J’espère que cette pratique considérée comme « sulfureuse » sera plus prise au sérieux au détriment d’une science qui vacille sur son socle et tirant les lecteurs de gauche à droite à en perdre le Nord (chloroquine par-ci, Remdésivir par-là,...). Comme dirait un chanteur : est-ce que ce monde est sérieux ?



      • Gollum Gollum 4 juillet 14:45

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

        Oui vous avez raison savoir garder le cap sur le nord afin de ne pas se retrouver totalement à l’ouest....


      • Les mot tordus et la langue des oiseaux, c’est Lacan. Il est bélier, mais son thème est mercurien et gémeaux : 

        Né le :samedi 13 avril 1901 à 14h30à :Paris 3e (France)Soleil :22°57’ BélierAS :7°14’ ViergeLune :10°33’ VerseauMC :0°49’ GémeauxDominantes :BélierViergeGémeaux
        MercureSaturneSoleil
        Maisons 857 / FeuTerre / MutableAstrologie Chinoise :Buffle de MétalNumérologie :chemin de vie 1Popularité :31 928 clics, 1 399e homme, 2 399e cé

        • C'est Nabum C’est Nabum 4 juillet 13:52

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

          Lacanique


        • Donc leçon numéro un pour les deux années à suivre : 

          Petits Conseils avec ce transit…
          • Tendre une main à son voisin
          • Aller davantage vers l’autre (peut importe la façon mais s’en préoccuper)
          • Communiquer davantage ce qu’on a à dire
          • Oser penser différemment, s’ouvrir à de nouvelles idées
          • S’alléger la vie, voir la vie plus simplement
          • S’adapter au changement, être malléable
          • Privilégier la proximité, le local
          • Privilégier les petits déplacements au détriment des grands
          • Ouvrir un commerce (ou régler au besoin ce qu’il faut si on en a déjà un)
          • Voyager moins loin
          • Se lancer dans une activité d’expression (écrire, lire, chanter, peindre etc)
          • Développer plus de fraternité
          • Régler des choses ou être plus en lien avec sa fratrie, son entourage
          • S’ouvrir à de nouvelles façons de scolariser ou d’apprendre aux enfants
          • Se faire de nouveaux amis
          • Savoir jouer, s’amuser, prendre moins la vie au sérieux
          • Respirer davantage, prendre soin de ses poumons (les Gémeaux sont reliés aux poumons/système

          • C'est Nabum C’est Nabum 4 juillet 13:52

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

            merci pour ces conseils essentiels


          • juluch juluch 4 juillet 13:23

            Waouh !

            ca a du vous prendre du temps pour écrire là.....

            merci à vous !


            • C'est Nabum C’est Nabum 4 juillet 13:51

              @juluch

              Non
              et ça doit se remarquer


            • xana 4 juillet 17:24

              Bonjour C’est Nabum,

              Là pour moi c’est trop pénible à lire. Ca fera sans doute plaisir à Mme Mélusine qui aime les textes confus, et probablement à d’autres qui y verront de la poésie ou Dieu sait quoi.

              Moi je suis trop terre à terre et certainement pas assez poète. Permettez-donc que je ne lise pas cet article, mais je lirai les prochain avec plaisir et attention.


              • C'est Nabum C’est Nabum 4 juillet 19:16

                @xana

                Je ne peux vous en vouloir

                Il faut être comme moi tordu pour lire ce genre de texte


              • ZXSpect ZXSpect 4 juillet 19:01

                « Permettez-donc que je ne lise pas cet article, mais je lirai les prochain avec plaisir et attention. »

                .

                Ne provoquez pas l’auteur, il pourrait nous en fournir du même tonneau smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité