• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Les reliefs de Noël

Les reliefs de Noël

Les poubelles regorgent.

Voilà, la première série de repas à répétition est oubliée. Seule votre balance accuse un passif qui sera long à effacer d'autant que le réfrigérateur regorge de reliefs et de trop plein. Vous vous retrouvez seul avec la maison à remettre en état et les excédents à écluser jusqu'au prochain délire collectif. La vie n'est pas toujours facile au pays de Gargantua.

Vous vous jurez de retourner à plus de modération. C'est faire fi de votre désir de ne rien perdre, de ne pas jeter ce qui, vous ne le sentiez pas était dès le départ superfétatoire. Il y a toutes ces bouteilles ouvertes pour coller au plus prêt à l'accord subtil des mets et des vins. Elles sont nombreuses, vous allez devoir agir avec ordre et application pour n'en rien laisser perdre !

C'est une rude tache qui se présente à vous d'autant que les restes ne sont jamais en adéquation avec les fonds de bouteille à terminer. Il faut agir dans l'irrespect le plus total des règles œnologiques. Votre état gastrique est-il capable de supporter ces entorses au bon goût ? Qu'importe, il faut tout terminer avant le prochain coup de folie.

Le plus délicat demeure les denrées solides. La logique n'a rien à voir avec le nombre et la répartition des restes. Ceux qui n'ont jamais organisé de réveillons ignorent tout de l'état de délabrement de votre futur équilibre alimentaire. Vous allez devoir vous farcir toutes les entrées et les fruits de mer qui ont été boudés par vos invités.

Ils ne sont pas trompés d'ailleurs. Ce merveilleux foie gras et ce saumon fumé si goûteux ont entièrement disparu. Vous allez devoir vous satisfaire de mets moins prestigieux qui de plus n'ont plus l'aspect attirant qu'ils avaient au soir de leur jour de gloire. Et la mayonnaise a mauvaise allure. Il en faut du courage pour ne pas gaspiller.

Pire encore sont les viandes. Elles ont été coupées, tranchées, saucées, présentées puis refusées. Vous les avez rangées tant bien que mal dans des petits récipients hermétiques qui leur ont donné un aspect peu ragoûtant. Vous allez devoir subir ce régime de guerre pendant quelques jours. La prochaine fois, vous vous le jurez, vous prévoirez au plus juste l'apport en protéines.

D'autant plus sûrement que vous vous demandez encore pour quelle stupide raison vous avez prévu en plus un poisson. Les convives n'en pouvaient déjà plus et vous vous retrouvez avec un sandre presque entier. Là, le finir va relever de l'exploit avec de grandes contorsions de sauces. Plus le temps passe, plus le poisson sent fort. Vous avez l'estomac révulsé rien qu'à évoquer cette douloureuse contrainte.

Nous passerons bien vite sous silence le plateau de fromages. Lui qui était si rutilant au soir du festin a une fâcheuse tendance à couler, à embaumer la maison et à prendre des teintes suspectes. Le Brie vire au gris, le chèvre sent le bouc, le roquefort suinte, l'époisses poisse et le vieux Lille part en vrille. Que du bonheur et votre dernier test de cholestérol qui n'était pas fameux …

Les desserts sont heureusement tous partis. Une belle réussite qui a ponctué d'une note heureuse ce merveilleux repas entre amis. Mais hélas chacun a cru bon vous apporter une boite de chocolats. Ils connaissent votre petit pécher mignon et cette fois, vous êtes incapable de résister malgré tout ce que vous avez à finir avant le prochain réveillon.

Vous vous demandez bien pourquoi d'ailleurs vous avez eu cette idée saugrenue de renouveler l'opération chez vous une semaine juste après ce premier raz de marée. Vous avez devant deux semaines déséquilibrées. Votre régime aura bien du mal à s'en remettre. Et vos poubelles débordent de paquets cadeaux, de cartons et d'emballages alimentaires. Ces fêtes sont de plus en plus déraisonnables, c'est une évidence qui vous saute enfin aux yeux.

Modérément vôtre


Moyenne des avis sur cet article :  3.14/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • Sergio Sergio 29 décembre 2018 16:10

    Bonjour Nabum.

    Vous parlez de l’Oralité, ce besoin d’ouvrir grand la bouche par manque de tout, ou tout simplement, « regarde ce que tu manges chez moi et tu sauras qui je suis, quelqu’un en manque d’amour et de reconnaissance » Mélusine en dirait long !


    • C'est Nabum C’est Nabum 30 décembre 2018 22:11

      @Sergio

      Mélusine m’a dévoré tout cru

      Les mots me manquent désormais


    • sls0 sls0 29 décembre 2018 16:27

      J’ai la chance de vivre dans un pays moins riche.

      J’ai aidé quelques familles pour leur repas de rêve.

      Budget 6 à 10€ par personne.

      Après être passé par une bouche locale, l’os qui subsiste on a l’impression qu’il a été sablé, plus une trace de viande ou tendon.

      2 mois à l’avance que les mioches parlent de ce repas. Une aile ou une cuisse de poulet plus une cottelettes grillée, le rêve et le top, une pomme.


      • Sergio Sergio 29 décembre 2018 16:40

        @sls0

        Bonsoir

        Bien sur, la nourriture est autre, elle fait partie d’un plaisir qui n’a plus sa place en métro, la souffrance elle, se déplace et c’est tant mieux pour les îles et tant pis pour nous, ou pour ceux que cela concerne, pas ma famille en tout cas. J’ai vécu aux Antilles, comme vous aux grandes, mes enfants sont kwéol, ils savent dire non quand ils n’ont pas faim.


      • C'est Nabum C’est Nabum 30 décembre 2018 22:12

        @sls0

        L’abondance n’aide pas au sens de la fête et du bonheur


      • L'Astronome L’Astronome 29 décembre 2018 18:41

         

        Je vous propose mon menu de Réveillon, sans reliefs, sans trop de déchets ni de restes encombrant les poubelles :

         

        1. soupe de poireau-pomme de terre (très sain pour la santé) ;

        2. harengs-pommes à l’huile d’olive, avec de fines tranches d’oignon (beaucoup de bons oméga-quelque chose) + pommes vapeur à volonté ;

        3. deux yaourts nature (grand luxe !), l’un avec une cuillérée de miel (bio), l’autre avec un cuillérée de levure de bière ;

        4. salade verte avec huile de noix et vinaigre de cidre ;

        5. « salade » (×) de fruits : mangue, kiwi, mandarine...

         

        Boisson : eau du robinet, avec un jus de citron pour neutraliser le goût de chlore.

         

        En prime : un chèque de 19,25 euros équivalant au prélèvement abusif de la C.S.G. sur ma retraite.

         

        Si le cœur vous en dit...

         

        (×) le mot « salade » désigne normalement un mets salé ; c’est pour cela que j’ai mis le mot entre guillemets.

         

        Gilles Lejaune

         


        • Armand Griffard de la Sourdière Armand Griffard de la Sourdière 29 décembre 2018 21:15

          @L’Astronome 

          Ce n’est pas parce que l’astronomie est la science des astres que la gastronomie n’est pas celle de l’estomac . smiley


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 29 décembre 2018 21:34

          @Armand Griffard de la Sourdière

          Le piment est la science de mon cul ...je découvre toujours ce dernier en en ayant mangé la veille .


        • Sergio Sergio 29 décembre 2018 21:57

          @Aita Pea Pea

          Fô ou mété bonbon fesse pou soulagé sa, boug mwen


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 29 décembre 2018 22:13

          @Sergio Tu vas voir toi lorsque je te donnerais la bonne année en Tahitien...


        • Sergio Sergio 29 décembre 2018 22:18

          @Aita Pea Pea

          pa ni pwoblèm, ou bien aita péa péa. J’ai quand même pas envie de me faire ’claquer le sorbet’ comme on dit chez toi, ou ’démonter le réchaud’, c’est culinaire mais bon !!!


        • Sergio Sergio 29 décembre 2018 22:20

          @Sergio

          Là on lui casse son relief à Noël !


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 29 décembre 2018 22:27

          @Sergio Nan ...pur tahitien...pas de créole (que j’apprécie) . Aita , reo mahoi , aita reo farani -mahoi .


        • Sergio Sergio 29 décembre 2018 22:43

          @Aita Pea Pea

          Et bien à un autre soleil comme on dit en créole (a an lot solei), si loin des îles. Son pays c’est là on on pose le chapeau parait-il, bonne nuit alors.


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 29 décembre 2018 22:50

          @Sergio

          La voie lactée...l’horizon de notre galaxie...une chose essentielle qui me manque des mers du sud .


        • L'Astronome L’Astronome 29 décembre 2018 23:20

           
          @Armand Griffard de la Sourdière
           
          « Ce n’est pas parce que l’astronomie est la science des astres que la gastronomie n’est pas celle de l’estomac »
           
          Abuser des bonnes choses gâte l’estomac. Regardez les gens qui ne bouffent rien (clodos, crève-la-faim, miséreux du monde entier)... hé bien ils n’ont pas d’ulcère à l’estomac.Grâce à nos chers gouvernants, nous en prenons le chemin, nous sommes même en marche vers cet avenir radieux.
           
          Gilles lejaune
           
           


        • Armand Griffard de la Sourdière Armand Griffard de la Sourdière 30 décembre 2018 10:14

          @Aita Pea Pea 
           
           De même que la reine Pomaré ( de tahitienne mémoire ) savait où mettre le poisson fumé dans une pipe à tuyau rigide que lui bourrait son officier de bouche , lequel soit dit en passant, avait la tête à l’envers et la vue basse smiley


        • Armand Griffard de la Sourdière Armand Griffard de la Sourdière 30 décembre 2018 10:30

           C’est ben vré çà @ l’Astrogastronome ! 
           seulement , quand on a trop mangé , l’estomac le regrette ,
           et quand on a pas assez mangé l’estomac le regrette aussi !

           PS. alors  ; t’en es où avec tes découvertes des étoiles de relais gastronomiques *******  ?
           (  smiley


        • C'est Nabum C’est Nabum 30 décembre 2018 22:13

          @L’Astronome

          Bravo


        • juluch juluch 29 décembre 2018 22:28

          Me reste pas grand chose en vérité....j’ai mangé l’essentiel !

          Reste des chocolats par contre !

          vivement le premier !!


          • C'est Nabum C’est Nabum 30 décembre 2018 22:13

            @juluch

            Il convient d’être parcimonieux mon ami


          • exocet exocet 30 décembre 2018 00:02

            Bonsoir, Cenabum, bonnes fêtes...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès