• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Messe pour le grand capital

Messe pour le grand capital

En ces temps difficiles ou tout est remis en question ,religion, préservatif, tabac,alcool ....., Le seul péché capital qui n’est pas remis en cause eh bé c’est justement le capital donc après la magnifique réunion du G20, je voudrais vous donner l’occasion de vous défouler un peu cet article sans prétention n’a pas d’autre but que de vous faire lâcher prise un peu , la crise, la crise tous les jours , alors pourquoi pas avec une note d’humour et quelques vérités bien senties. Lâchez-vous .

Mes très chers frères, mes très chères sœurs, le Grand Capital nous a réunis aujourd’hui pour louer son nom. Je suis heureux de nous voir toujours plus nombreux au temple de la consommation et de voir tant de pays se rallier à notre cause. Chaque jour, plus de fidèles viennent admirer la gloire du Grand Capital pour le bonheur de tous et la croissance éternelle. Je suis heureux de voir des enfants parmi nous… Venez plus près, les enfants… Je suis heureux de voir que la foi les touche de plus en plus jeunes, qu’ils comprennent de plus en plus tôt que le Grand Capital et la croissance sont les buts ultimes de nos vies.

Bien, je vais vous demander de confesser vos péchés maintenant.
Je confesse au Grand Capital tout puissant et en tout premier lieu à sainte Laurence Parisot, liliane bettencourt faut bien commencer par la patronne des seins pardon saintes, à saint Jean-Marie Messier, à saint Bernard Arnaud, sans oublier le grand ami Bolloré ainsi qu’ à tous les actionnaires, à saint Louis Schweitzer et à saint Antoine Sellières, ....... à vous, mes frères, que j’ai beaucoup péché, par pensée subversive, par parole démoralisatrice et par action contestataire, si j’ai oublié quelques autres saints veuillez voir ici :
www.challenges.fr/classements/fortune.php
C’est ma faute, c’est ma faute, c’est ma très grande faute.C’est pourquoi je supplie la bienheureuse croissance toujours en berne depuis quelque temps, saint Laurent Fabius et saint Alain Minc, les apôtres Jean-Marc Sylvestre et Jean-Pierre Gaillard, Bernard Kourchner, Strauss-kahn .......tous les saints et vous, mes frères, de prier pour moi le Grand Capital, notre Dieu.

Que le Grand Capital tout puissant vous fasse miséricorde, qu’il vous pardonne vos péchés et vous conduise à la croissance éternelle heu.... Bon on verra un peu plus tard

Oui, Grand Capital, j’ai péché. En ces temps de guerre, je n’ai pas fait preuve de patriotisme économique. Samedi dernier, j’ai préféré aller me balader dans les champs plutôt que d’aller te louer au grand temple de la consommation. Pardonne-moi, saint Michel-Edouard Leclerc, de ne pas avoir participé à la croissance économique, et ainsi, de mener le pays à la récession.

Que le Capital tout puissant me fasse miséricorde, qu’il me pardonne mes péchés et qu’il me conduise à la croissance éternelle , qu’il me laisse délaisser la messe le dimanche en me laissant ouvrir les boutiques des marchands du temple.

Oui, Grand Capital, j’ai péché. Je préfère rouler à vélo plutôt que d’utiliser l’outil de liberté et de bonheur qu’est l’automobile. Pardonne-moi, saint Goshn, d’avoir mis en danger le fleuron de l’industrie française, les usines d’automobiles et tous mes frères qui y travaillent.

Oui, Grand Capital, j’ai péché. Je suis allé en vacances dans les Cévennes en train. J’ai refusé la superpromotion de Travel On-Line qui m’offrait la possibilité de partir pour 900 €uros dans un palace au Bangladesh.

Pardonne-moi, saint Gilbert Trigano, d’avoir mis en danger le trafic aérien et les clubs de vacances de touristes occidentaux qui permettent aux populations affamées du tiers-monde de sortir du besoin.

Mes bien chers frères, mes bien chères sœurs, nous voici réunis en ce troisième dimanche après l’ouverture du deuxième marché du Palais Brognard. Aujourd’hui, mon cœur est en peine. J’apprends que des hérétiques, parmi notre communauté, diffusent des journaux subversifs et blasphématoires. Certains d’entre vous, parmi cette assemblée même, en viendraient à contester le caractère indépassable de la pensée lumineuse du Grand Capital. Qu’ils se repentent !

Veulent-ils rejoindre dans l’obscurantisme ce faux prophète impie dénommé Jésus-Christ, qui a subverti les foules pendant tant d’années ? Cet hérétique prêchait la pauvreté, la simplicité et refusait la compétition à outrance. Rappelons comment il a chassé les marchands du temple qui servait le Grand Capital notre seigneur. Est-ce ainsi que nous participerons à la croissance et à la consommation éternelle ? Comment le marché peut-il supporter de tels actes qui mettent en cause son caractère sacré ? Parjure, vade retro Satana Jésus-Christ, Dieu des pauvres, vil hippie.

Non, mes frères, ne nous laissons pas aller à ces pensées qui sont une insulte à notre Dieu Capital. Ramenons ces brebis égarées dans le droit chemin du Progrès. Le Grand Capital pardonne à ceux qui reconnaissent leurs fautes. J’invite ceux d’entre vous qui doutent à communier dans le supermarché le plus proche ou, à défaut, chez leur concessionnaire automobile. Que tous ceux d’entre vous qui voient un de leurs frères ou l’une de leurs sœurs sous l’emprise du démon subversif le dénoncent immédiatement. N’oubliez pas que c’est votre devoir d’aider les plus faibles à rester dans la lumière du Capital et dans l’unité de la sainte consommation.

Des esprits contestataires mettent en doute la pensée du Grand Capital. Ainsi, certains ne croient plus à la sainte croissance. D’après eux, une croissance économique infinie serait impossible sur une planète où les ressources sont limitées. Hérésie ! Pardonne-leur, Seigneur, ils ne savent pas ce qu’ils disent. D’autres osent insinuer qu’une consommation frénétique n’apporterait pas le bonheur, que la consommation ne serait pas une fin en soi. Mais, pire encore : quelques-uns parmi vous douteraient de la capacité de la science à résoudre tous nos problèmes. Veulent-ils finir dans les flammes de la pauvreté ? Argh ! Grand Capital, aide-nous à ramener tes enfants perdus sur le chemin de la vérité incontestable du marché. Seigneur, délivre-les du mal.

Autres paroles hérétiques : des esprits forts soutiendraient que le “ nouveau ” ne serait pas une valeur en soi, mais un fait temporel ! Quelle ineptie ! Mes enfants, tout ce qui est nouveau est bon. “ C’est nouveau, c’est bien ! ” dit le Grand Capital. Répétez avec moi : “ C’est nouveau, c’est bien ! ” Innovation, nouveauté, c’est jeune, fresh, yeah ! Par contre, “ c’est vieux, c’est mauvais ! ” à bas le vieux, c’est ringard, dépassé. Qu’est-ce qui est jeune ? Qu’est-ce qui est vieux ? Jouez avec moi.

La liberté d’entreprendre, la liberté des marchés ? Oui, c’est nouveau ! C’est formidable !

Le contrôle démocratique de l’économie par les citoyens ? Ha, beurk. C’est mauvais. C’est ringard ! C’est vieux !

Le téléphone portable, la voiture, la télé, les OGM, la pub, la vitesse, la compétition ? It’s new ! It’s good ! Ha, quelle extase !

La bicyclette, le potager, le théâtre, la lecture, la politique, la lenteur, la convivialité ? Bahhh ! It’s old, it’s bad. Beurk ! Beurk !

Mes fils, mes filles, mes chers consommateurs, ne vous éloignez pas de votre poste de télévision. Vous le regardez en moyenne 3 heures et demie par jour. Ces derniers doutes parmi vous prouvent que ce n’est pas encore assez. La consommation, la croissance, c’est le bonheur. Ne réfléchissez pas, vous risqueriez de mettre la sécurité et la joie de vivre de tous en danger. Alors, je vous en conjure, mes frères, unissons-nous dans la foi sacrée en la science. Bénissons chaque jour le Grand Capital.

Prions ensemble : Je crois en un seul but, tout puissant, l’avènement du capital, créateur de tous les biens matériels et immatériels.

En la croissance éternelle et infinie, au détriment de la vie terrestre et de toutes les ressources qui s’y trouvent.

En un seul homme, saint Jean-Marie Messier, par qui tout a été fait : qui, à nous les consommateurs et pour notre salut, nous a donné les biens de la terre.

En la résolution de tous nos maux par le progrès scientifique, et à l’avènement mondial du modèle occidental.

En la très sainte consommation qui apporte le bonheur des hommes et la richesse de nos vies.

Je crois en l’avènement du Temple, seul et unique lieu de consommation, et de tous les messages publicitaires donnés par lui aux hommes, pour nous permettre d’y répandre notre joie à travers la consommation éternelle.
Nous te supplions donc, Grand Capital, de recevoir cette offrande. Daigne rendre cette action pleinement fructueuse, afin qu’elle devienne pour nous le signe de la Croissance des indices boursiers. Ainsi, ton fils, saint Jean-Marie Messier prit l’euro, le bénit, le rompit et le donna à ses disciples, en disant : Prenez et mangez-en tous, car ceci est le corps de la terre que nous allons piller pour vous.

Le prêtre élève l’hostie pour permettre aux fidèles de l’adorer.

De même, après le conseil d’administration, prenant aussi ce précieux calice entre ses mains riches et vénérables, il le bénit et le donna à ses disciples en disant : Prenez et buvez-en tous, car ceci est le calice de la sueur des hommes, la sueur de ceux qui travaillent pour nous.


Grand Capital, à travers ces offrandes, nous t’offrons nos vies. Nous sacrifions 350 000 humains tous les ans sur l’autel de l’automobile afin de satisfaire à la croissance et au progrès. Bientôt, ce sera l’humanité tout entière qui se sacrifiera pour toi. Quand les hommes auront détruit la planète, ils te rejoindront unis dans le royaume du premier marché. Merci, ô Grand Capital. Saint George Bush l’avait prédit dans son royaume : “ L’environnement ne doit pas remettre en cause l’économie. ”

Notre Grand Capital, qui es aux cieux, que ton idéologie soit incontestée, que ton règne total s’accomplisse, que la volonté du marché soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui la croissance éternelle et pardonne notre sobriété comme nous pardonnons à ceux qui n’ont pas dépensé. Et ne nous laisse pas succomber à la tentation de nous contenter de ce dont nous avons besoin.
Mais délivre-nous du mal.

Délivre-nous, de grâce, Grand Capital, de tous les maux passés, présents et à venir ; et par l’intercession de saint Jean-Pierre Gaillard, du bienheureux et glorieux CAC 40, Dow Jones et indice Nikkei. Daigne nous accorder l’abrutissement par une consommation sans fin et effrénée, avec la bénédiction de saint France-Inter, saint TF1 et de tous les médias réunis ; afin que, par le secours de ta miséricorde, nous soyons toujours affranchis du désir d’être des humains libres et conscients, et en sûreté au milieu de tous les fléaux qui nous menacent : prise de conscience, liberté et volonté de vivre pleinement. Par le même saint Jean-Marie Messier, ton Fils, qui vit et règne, Grand Capital, avec toi, dans l’unité de la croissance, de la consommation et du progrès.

Que l’abrutissement par la consommation soit toujours avec vous.
Et avec votre absence d’esprit.


Euro du Capital, qui rachètes les péchés du monde, aie pitié de nous.

Euro du Capital, qui rachètes les péchés du monde, donne nous des objets.

Grand Capital, toi qui as dit à tes apôtres : “ Je vous laisse le marché, soyez-y soumis ”, ne considère pas mes péchés, mais la foi dans cette vérité ; daigne soumettre et régner selon ton incontestable volonté. Toi qui, étant Dieu, vis et règne pour l’éternité. Amen.


Toi-même, ô Grand Capital, nous te prions.

Grand Capital, que la réception de notre euro, que je me propose de prendre, bien que très indigne, profite à la protection du marché et me procure le bonheur. Toi qui vis et règne, étant Dieu, avec notre père le Grand Capital, dans l’unité de la consommation, dans tous les siècles des siècles. Amen.

Grand Capital, je ne suis pas digne de te recevoir, mais dis seulement un indice boursier et mes stock-options prendront de la plus-value.

Que l’euro de notre Grand Capital garde mes actions pour la consommation éternelle.


Voici l’euro du Grand Capital qui ôte les malheurs du monde. Grand Capital, fais que la souillure de la contestation ne demeure plus en moi. Que l’euro régénère les plus purs d’entre nous, et notamment le plus pur des purs : Guy Sorman

Le Grand Capital soit avec vous.

Et avec votre absence d’esprit.
Nous rendons grâce au Grand Capital.

Et avec votre absence d’esprit.

Que le Grand Capital tout puissant, la sainte croissance, la sainte consommation et le saint progrès vous bénissent.

Maharadh .

life-in-the-dead.over-blog.com/




 

Moyenne des avis sur cet article :  3.33/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • zelectron zelectron 13 avril 2009 13:18

    Un oubli :

    Euro du Capital, qui rachètes les péchés du monde, donne nous des objets bling, bling.


    • Marianne Marianne 13 avril 2009 15:49

      Merci Maharadh pour cette prière à la gloire du capitalisme !

      Il fallait bien ça pour faire contrepoids à cette Une pascale qui rachète de ses écrits dans un journal d’extrème-droite notre Saint-Père immaculé...

      Merci donc


    • maharadh maharadh 13 avril 2009 16:22

      @Zelectron
      Rollexer-vous c’est un oubli de ma part en effet, vous me pardonnez au moins ?


    • Jojo 13 avril 2009 14:38

      Merci père Maharadh de ce cri du cœur en ces temps terribles de recul de la foi. Que ferions nous sans vous, pour contrer les puissances d’égarement démoniaques, ennemies de  nos compagnons de lutte auréolés de l’ISF.

      Morts à tous ces quinquas frustrés de la Rolesque,

      Mort aux pouilleux en cessation de paiement,

      Mort aux surendettés si peu généreux pour la paroisse,

      Que l’épée vengeresse des humbles à dos de Yacht, et des modestes aux moins de quatre châteaux,  frappe tous ces hérétiques sous emprise du malin et des petits malins.

      Gloire à nos golden- boys qui s’accordent si peu de repos, rien que pour sublimer matin et soir en le payant de leur santé, nos subprimes et les rêves indécents à un toit de la populace.

      Gloire à nos martyrs qui s’habillaient chez le bon faiseur... Eux.

      Gloire à nos émirs plus émirs qu’arabes de l’aveu même de notre ennemi Coluche.

      Et enfin gloire à tous nos saints. Passés et avenir et à ce propos, si vous le permettez père et sauf votre respect, j’aimerais m’adresser à cette assistance incrédule comme elle le mérite :

      A genou mécréants, lorsque vos maîtres canonisent un saint : Vincent Bolloré touché par la grâââââââce…


      • maharadh maharadh 13 avril 2009 16:27

        @jojo,
        Mon fils vous avez tout à fait raison il faut continuer d’adorer notre créateur dieufric, voyez toutes les récompenses qu’il nous offre, gloire à Vincent le mécréant qui est touché par la crise heu....non par la grâce.

        Super votre commentaire, merci


      • fouadraiden fouadraiden 13 avril 2009 15:40

        Salut chère compatriote

         Parent désenfanté, qu’est-ce à dire ?


        • maharadh maharadh 13 avril 2009 16:37

          Cher fou ad,
          vous avez mis du temps à comprendre alors que jojo et d’autres avaient déjà compris de puis longtemps ; je sui ex bodi ayant été obligé de changer mes coordonnées suite à un problème de FAI j j’ai donc changé de pseudo aussi mon cher , je m’excuse si je vous ai introduit par erreur pardon (tout le monde n’as pas le sens de l’humour) induit en erreur mais je ne pouvais pas expliciter mon cas à chaque commentaire d’autant plus qu’il y a nombre d’intervenants qui changent de pseudos volontairement.

          Vous êtes pardonné de votre lenteur de compréhension « homme de peu de foi »
          Si vous allez sur mon site vous aurez la réponse à votre question de« parent désenfanté » il me semble que c’est assez explicite comme celà. Non ?

          Comme pénitence vous essayerez d’être un peu plus objectif dans vos commentaires.
          Comme nous tous remerciez don le dieufric qui fait le bonheur sur la terre , on tue,on viole, on ment, on vole .........en son nom.
          merci de votre passage cher compatriote.


          • fouadraiden fouadraiden 13 avril 2009 17:47

            ex bodi, désolé je vois pas non plus mais j’irai faire un tour sur votre site


          • maharadh maharadh 13 avril 2009 16:43

            Merci à vous chère Marianne en effet les sectes ne se privent pas surtout la secte chrétienne Paques est un bon commerce pour les croa - yants.
            Merci de votre petit mot.


            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 13 avril 2009 19:07
              AAllez gorie, aallez gorie, allleeeez...
              Merci Maharadjah, euh pardon, maharadh, pour cette jolie prière « capital ».

              • maharadh maharadh 13 avril 2009 20:03

                @Lisa , j’aime bien Sandro Botticelli , sa peinture et comme lui j’ai un faible pour les femmes (défense des droits), par contre je n’ai ni son talent de peintre ni le reste d’ailleurs c’est seulement votre allusion à l’alégorie qui m’y a fait penser.

                Merci pour votre commentaire capital.


              • L'enfoiré L’enfoiré 13 avril 2009 19:45

                @L’auteur,

                Que déduire de cet article ?
                Que l’auteur a de très bonnes connaissances de la religion.
                Se rappeler que la relation entre le pouvoir, l’argent et la religion sont souvent de grands copains.
                Donc, aucune surprise.
                Au suivant....

                • maharadh maharadh 13 avril 2009 20:16

                  @ l’enfoiré,
                  Déduire..... en ces temps de crise il ne me reste plus grand chose à déduire !
                  Par contre concernant la religion et l’existence de dieu , j’ai un argument , « la réponse sans ambiguité , »
                   Mon Dieu ! pitié saigneur pardon seigneur  !
                  Je suis laid comme un pou, je vis dans un cloaque, faites quelque chose pour moi !
                  Mon cul !!!!
                  Donc Dieu existe,

                  Au suivant ....... comme le chantait l’ami Brel
                  Merci de votre petit commentaire


                  • L'enfoiré L’enfoiré 13 avril 2009 22:38

                    Maharadh,

                     Avec plaisir. Non l’avatar, n’est pas mal du tout. Ca c’est une déduction de visu.
                     Je le vois de mes yeux.
                     Dieu existe ? Ca je ne peux pas en déduire. Pas de phantasme, seulement du tangible. Du pur et dur. C’est ma philosophie.
                     Brel j’adore. Il l’aurait dit aussi, d’ailleurs. Il l’a même chanté « Le Bon dieu » 


                    • maharadh maharadh 14 avril 2009 15:59

                      Enfoiré,
                      Pascalien ?

                      moi oui je ne crois que ce que je vois, ainsi lire la preuve martienne :

                        Athée : Les phénomènes décrits par la bible font étrangement penser à ce que nous connaissons actuellement dans le phénomène OVNI. Ce que les gens de ces temps anciens ont pris pour Dieu était simplement une manifestation d’origine extraterrestre !

                        Croyant : Ah oui ? Et qu’est-ce qui vous prouve que ce n’est pas le phénomène OVNI qui est une manifestation divine ?
                      Athée : ...
                      Dieu existe

                      Ainsi un ami "mien’ qui demeure outre-rhin me rappella à l’ordre dans ses termes ,et la langue de Goethe : Dans vos arguments prouvant l’existence de Dieu, vous oubliâtes, omîtes ou ignorâtes l’argument du Professeur Glotzensprütz dans son ouvrage trop peu connu (p.638) : Feuchtigkeit, Païdeuma und Ursprung der Spitz-eigennahmens : ein überraschender und gegenseitiger etymologischer Einflusz typisch im Poröland ; Helmuth Glotzensprütz Hon. c. ; 1913 Taxandria Verlag, Merkcxplas.
                      Je cite : Ich cheisze täglich, so Gott bestet.
                      Je traduis librement : Je chie chaque jour, donc Dieu existe.

                      • maharadh maharadh 14 avril 2009 16:04

                        Du droit des peuples à disposer d’eux mêmes, nous sommes passés, via la Bourse et, notamment, les « fonds de pension » ainsi que par les paradis fiscaux au service du blanchissement de l’argent « sale » (comme s’il pouvait y avoir de l’argent… propre !), au…. droit des investisseurs à disposer des peuples.

                        Pensées pour le moment présent :

                        Pour le conjoint qui s’écrase devant la télé, car il est à la maison avec moi et non dans un bar ! 

                        Je suis reconnaissante …

                        Je suis reconnaissant … 

                        … pour la conjointe qui fait réchauffer des restes pour souper parce qu’elle est à la maison avec moi et non avec quelqu’un d’autre …

                        … pour l’adolescent(e) qui se plaint encore d’avoir à faire la vaisselle, car il(elle) est à la maison et non en train de traîner dans la rue ou à faire le trottoir. 

                        Je suis reconnaissant …Pour les impôts que je paie, car cela signifie que j’ai un emploi ! 

                        Je suis reconnaissant … pour le ménage après une fête, parce que cela signifie que j’ai été entouré d’amis !

                        Je suis reconnaissant… … pour toutes les plaintes que j’entends à propos du gouvernement. 

                        Cela signifie que dans notre pays, nous avons la liberté d’expression !

                        Je suis reconnaissant …Pour mon réveil qui sonne tous les matins.

                        Je suis en vie !

                        Pour mes vêtements qui sont un peu serrés …… j’ai assez de nourriture pour manger !

                        Pour la pile de linge sale … J’ai plein de vêtements à me mettre !

                        Pour le gazon à tondre, les fenêtres à nettoyer, le lavabo à réparer ….. 

                        Merci, j’ai un toit !

                        Je suis reconnaissant pour tous ces courriels .........J’ai plein d’amis qui pensent à moi ! 

                        Je suis reconnaissant........ de pouvoir gâter mes enfants et petits enfants........Celà veut dire que je me suis défait de l’esprit de possession et que j’hadère au partage.

                        http://life-in-the-dead.over-blog.com/

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires