• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Mobilisation morale

Mobilisation morale

Malgré les incessants efforts pédagogiques de nos dirigeants, médias et philanthropes, beaucoup méconnaissent encore l’ampleur des menaces qui nous environnent, même parmi les couches éclairées de nos sociétés. Certes, sur les dérèglements climatiques et les questions pandémiques qui nous occuperont tant que la planète n’aura pas été sauvée et que les virus n’auront pas été éradiqués, beaucoup d’avancées ont été accomplies. Cependant, sur un autre thème majeur de notre temps, d’une importance au moins équivalente, il reste énormément de chemin à faire. Les guerres interminables sont comme le disait un de nos plus éminents experts une des composantes essentielles de la nouvelle normalité. Elles ont pour finalité de ruiner sinon de supprimer les ennemis de la Démocratie, de la Planète, de la Civilisation et des plus vulnérables. Comme le savent les plus lucides, elles doivent être menées parallèlement sur deux fronts : extérieur et intérieur.

 

Nul peut-être n’en a davantage conscience qu’un de nos guides les plus admirables, le président autrichien. S’exprimant dans le cadre raffiné et harmonieux du festival de Salzbourg, cet écologiste engagé pour qui toutes les sources d’émissions de carbone sont une offense personnelle, a fait une déclaration qui devrait être affichée dans toutes les écoles européennes, en tant que contribution essentielle à la lutte contre tous les discours de haine. En substance, le message qu’il délivre est le suivant : Ceux qui s'opposent au réarmement pacifique de nos Démocraties défensives et aux sanctions contre l’origine du Mal sympathisent en réalité secrètement ou sans gêne avec les intérêts de Poutine ou collaborent effectivement avec lui, mettant en danger la cohésion sociale. Nuancé et ouvert, il ajoute qu’il n'y a pas d'alternative aux sanctions, et que leur fin n'est donc pas une option, ni aujourd’hui ni jamais. Insistons sur la portée de cette analyse impartiale : toute personne qui s’oppose au cours actuel, dont l’unique but est d’empêcher l’extermination des Ukrainiens, sert les intérêts du chef des barbares ou est un agent de l’ennemi, un traître, un collabo. Evoquer d’autres motifs de ne pas poursuivre dans cette voie bienfaisante, comme les famines dans les pays du Sud et la paupérisation dans nos contrées est donc une tromperie, une ruse.

La tâche historique qui attend le président et ses homologues est gigantesque. Beaucoup n’ont pas encore bien saisi la nouvelle donne. D’après un sondage récent, seuls 35 % des Autrichiens sont disposés empêcher le génocide des Héros de la Liberté et la fin de la Civilisation en soutenant le réarmement moral en cours. Sans surprise, ces citoyens engagés et empathiques sont particulièrement nombreux parmi les plus méritants, dont les mérites leur valent de hauts revenus, et (donc aussi) les plus désireux de délivrer la Planète des écocides, les électeurs des Verts. En effet, le consensus scientifique démontre que les armes sont des produits socialement et écologiquement responsables, et que l’instauration d’une économie de guerre verte permanente est le meilleur moyen de ne pas prolonger les souffrances de nos Arbres et de nos Oiseaux ; nous y reviendrons. L’hésitation face au réarmement est très présente à l’extrême-droite et donc parmi les bas revenus, ce qui n’étonnera aucun observateur objectif. Mais aussi chez les électeurs dits sociaux-démocrates, qui visiblement ne sont ni l’un ni l’autre, et penchent dangereusement vers l’extrémisme radicalisé.

Face à ce cruel constat qui pourrait aisément mener à la misanthropie, que faire ? Le découragement n’est pas une option, car il y va de la survie de l’Humanité. Heureusement, la Science renouvelée, revigorée, débridée qui seule nous a permis ne pas tous succomber au virus vient une nouvelle fois à notre rescousse, en une miraculeuse coïncidence, et nous fournit les outils pour nous sortir de ce mauvais pas. Rappelez-vous, fin 2020, les antivax constituaient la majorité de la population. L’application de méthodes scientifiques révolutionnaires d’une grande tendresse démocratique a permis de vaincre ces réticences dépourvues de tout fondement rationnel, hormis auprès d’une infime minorité d’eugénistes. Tout n’est donc pas perdu. Si nous les citoyens méritants sommes unis face à ces égoïstes, et soutenons de tout notre coeur les décisions et actes de nos dirigeants, nul doute que nos experts et philanthropes sauront convaincre les moins endurcis de revenir à la raison et soutenir la seule politique qui vaille.

La stratégie requise s’échafaude peu à peu. Les propos du président s’inscrivent d’ailleurs dans ce cadre en faisant bien comprendre aux anti-tout que nous ne laisserons pas sans résistance acharnée condamner des millions de vulnérables à une mort certaine et atroce aux mains des barbares. Bien d’autres dirigeants tentent courageusement de clarifier le débat. Pour le chancelier Olaf Scholz, qui critique les livraisons d’armes lourdes à nos frères ukrainiens est cynique et obsolète. Clairvoyant, un député britannique a déclaré que les grèves sont nécessairement le fait des « amis de Poutine », puisqu’elle « détournent l’attention de l’Ukraine », unique priorité de tout être pourvu de sensibilité. Un ancien président du Bundestag reproche aux détracteurs de l'armement de poursuivre un "pacifisme aux dépens des autres". Un très grand spécialiste allemand de la politique n’y va pas par quatre chemins : les opposants à la livraison de chars de combat sont des pacifistes de la soumission moralement dépravés. C’est un ancien vice-président du Parlement européen qui décroche la palme : pour lui les pacifistes sont tout simplement la cinquième colonne politique et militaire du barbare en chef.

Nos services de renseignements progressistes travaillent d’arrache-pied. Les agents italiens ont compilé une liste des influenceurs philo-poutiniens composant un vaste réseau coordonné qui fait de la propagande pour Moscou, par exemple en répandant l’idée vile et démente, entièrement fausse selon laquelle les sanctions auraient un impact négatif sur l'Italie... A cause de ces propagandistes les Italiens sont sans cesse exposés à des fake news, et les dirigeants engagés la cible d’attaques d’un populisme abject. Espérons que ce rapport objectif contribuera à leur disparition rapide.

Nos journalistes ne sont pas en reste. L’un des plus pénétrants parle à juste titre de lumpen-pacifisme, tant il est évident que les défaitistes se recrutent principalement dans les classes dangereuses. Ce grand pourfendeur des discours de haine se réjouit de la mobilisation vertueuse de la société civile, et du fait qu’elle permettra, bénéfice secondaire, d’enfin se débarrasser de la cinquième colonne, ces êtres sournois qui parasitent et paralysent nos institutions démocratiques.

Nous ne sommes plus naïfs ; nous savons que parfois, la Démocratie doit se défendre des assauts des masses, même très majoritaires. Pour vaincre sur le front intérieur, les déclarations ne suffiront pas ; très vite, il faudra passer aux actes. Un citoyen entreprenant désireux de démontrer à quel point le sort des Ukrainiennes et plus généralement des femmes lui importe a ainsi corrigé son épouse russe qui osait prétendre que nos médias ne disent pas toujours et uniquement la vérité, idée perfide très évidemment tirée de la propagande poutinienne. Aucun doute, si les initiatives de ce type se multiplient, le virilisme russe sera vaincu !

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • leypanou 21 novembre 10:26

    Nul peut-être n’en a davantage conscience qu’un de nos guides les plus admirables, le président autrichien. S’exprimant dans le cadre raffiné et harmonieux

    ... : le président autrichien bla bla bla, qu’il nous explique pourquoi l’Autriche, l’un des rares pays européens qui a rendu la thérapie génique obligatoire est revenue sur l’obligation au point de vouloir condamner les médecins autrichiens qui n’ont pas assez prévenus les citoyens des dangers de la piqûre.


    • leypanou 21 novembre 10:34

      @leypanou
      complément d’information sur le passeport vaccinal après le sommet du G20.
      Retroussez vos manches : personnellement, fini les voyages en avion exigeant la piqûre.


    • Père_Vaire 21 novembre 21:39

      @leypanou Vous connaissez le sens du mot parodie ?


    • charlyposte charlyposte 22 novembre 10:29

      @Père_Vaire
      LOL smiley piqué au vif en catimini ! smiley


    • eau-mission eau-mission 21 novembre 11:06

      Les mêmes qui refusent qu’on se pose des questions sur les missions Apollo parient sur l’inexistence des missiles hypersoniques russes impossibles à intercepter.

      C’est pas très malin de promettre à Poutine un mauvais sort s’il n’utilise pas sa fenêtre de tir (le temps de sa capacité de riposte).


      • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 21 novembre 12:04

        @eau-mission
        En quatre ligne, tu coche toutes les cases de l’opposant sous contrôle.


      • eau-mission eau-mission 21 novembre 12:10

        @Opposition contrôlée

        Plait-il ?


      • eau-mission eau-mission 21 novembre 12:18

        @Opposition contrôlée

        Tu parles de Valérie et Nicolas ?


      • charlyposte charlyposte 22 novembre 10:26

        @eau-mission
        Sachant que l’Ukraine est un magnifique terrain de jeu pour tester l’armement tout genre confondue... si tout ça était sérieux ya bien longtemps que le bouffon de KIEV serait exfiltré en France ou en Allemagne ! smiley


      • eau-mission eau-mission 22 novembre 12:06

        @charlyposte

        Les yeux de Kaa tweetent ; vite la panne des IPs qu’on sorte de son tube digestif !


      • Clark Kent Clark Kent 21 novembre 11:48

        "nous savons que parfois, la Démocratie doit se défendre des assauts des masses, "

        Si "les masses« sont autre chose que »le peuple", c’est la plèbe ?

        Dans ce cas, si une minorité doit se défendre de la majorité, ça s’appelle une « aristocratie » et non pas une démocratie ! Ou une dictature, éventuellement.


        • Père_Vaire 21 novembre 21:40

          @Clark Kent Vous connaissez le sens du mot parodie ?


        • @Père_Vaire
          Bonsoir Pépere ...
          vous avez raison c’est exellent j’ai bien ri sur ce point ci

          "Nul peut-être n’en a davantage conscience qu’un de nos guides les plus admirables, le président autrichien. S’exprimant dans le cadre raffiné et harmonieux du festival de Salzbourg, cet écologiste engagé pour qui toutes les sources d’émissions de carbone sont une offense personnelle, a fait une déclaration qui devrait être affichée dans toutes les écoles européennes, en tant que contribution essentielle à la lutte contre tous les discours de haine. En substance, le message qu’il délivre est le suivant :
          Ceux qui s’opposent au réarmement pacifique de nos Démocraties défensives et aux sanctions contre l’origine du Mal (lol bon « axe » ca faisit trop ^^) sympathisent en réalité secrètement ou sans gêne avec les intérêts de Poutine ou collaborent effectivement avec lui, mettant en danger la cohésion sociale.
          Nuancé et ouvert, il ajoute qu’il n’y a pas d’alternative aux sanctions, et que leur fin n’est donc pas une option, ni aujourd’hui ni jamais.
          Insistons sur la portée de cette analyse impartiale : toute personne qui s’oppose au cours actuel, dont l’unique but est d’empêcher l’extermination des Ukrainiens, sert les intérêts du chef des barbares ou est un agent de l’ennemi, un traître, un collabo.
          Evoquer d’autres motifs de ne pas poursuivre dans cette voie bienfaisante, comme les famines dans les pays du Sud et la paupérisation dans nos contrées est donc une tromperie, une ruse.

          "

          Bravo, extra , mdr
          Idem pour le retournement de l’exploitation de la novelangue (ou la defoiormation exercices de style etc...) utilisé par l’oligarchie
          C’est un exellent résumé et tres bonne parodie.


        • @Ouam (Paria statutaire non vacciné)
          Les classes dangeureuses aussi plus bas smiley smiley smiley

          remarquez pour eux si les mougeons realisent un jour (ce qui est une option quazi impossible, ce n’est plus la police veille dormez braves gens, ^mais plutot à ce stade ...continuez d’hiberner ^^),
          bref ...non fnalement au vu de realités, une idée qui ne faisais que passer ^^


        • charlyposte charlyposte 22 novembre 09:41

          @Clark Kent
          Pour divertir la plèbe il faut remettre à l’ordre du jour les vieilles recettes d’antan.... du pain, du vin, des femmes et des jeux smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Père_Vaire


Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité