• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Passer les bornes, il n’y a plus de limites

Passer les bornes, il n’y a plus de limites

 

Renaissance verte.

 

La politique a ceci de merveilleux qu'il est toujours possible de faire dire ce qu'on veut à un choix, une décision, une orientation, pourvu qu'on y mette avec subtilité les ingrédients qu'il convient pour lier les ingrédients, épaissir la sauce afin que prenne la mayonnaise au risque de confondre un brouet et une émulsion. Qu'importe au demeurant puisqu'au bout du compte, tout ceci sera délicieux pour les uns et immangeables et indigestes pour les autres.

La tradition veut que le maître queux soit le chef d'orchestre d'une brigade dont la composition est encore plus savante que les plats préparés. C'est là le mystère de cette corporation qui ne pratique la subtilité que lorsqu'il s'agit de pratiquer le délicat exercice des chaises musicales. Une fois l'orchestre désigné, il abandonne les subtilités de la musique classique pour devenir une harmonie portant fièrement les couleurs du grand compositeur.

Le chef n'a que peu d'importance au final, ne choisissant ni le tempo ni encore moins la partition. Il se contente de battre la mesure, de prendre les coups de cymbales et de jouer éventuellement les fusibles en cas de fausses notes à répétition. Un rôle somme tout assez ingrat qui cette fois est confié à une femme.

Le plus plaisant dans l'affaire qui ne manque pas de sel c'est que concomitamment au changement d'enseigne : la France en Marche a laissé la place à La Renaissance, nous entrons dans un curieux antagonisme puisque l'homme dont le nom signifiait Château fait place à une dame qui marque de son empreinte le chemin à parcourir. Je doute que les experts en communication n'aient pas songé à cette facétie pour occuper un temps les derniers adeptes de la symbolique des mots.

La Renaissance mettra donc des pierres dans notre jardin puisque le vert sera au programme. Le Notre ayant décliné l'offre du Monarque, c'est dame Élisabeth qui va nous faire passer des vessies pour des poternes, afin de colorer ce nouveau mandat d'une fine couche de chlorophylle. Pour le reste, c'est dans les vieux pots qu'on réalise les meilleurs brouets, n'attendons rien des convertis de la dernière heure. L'écologie n'est qu'un leurre quand on conserve le modèle économique qui a conduit à la ruine la Planète.

Passer les bornes il n'y aura plus de limites. Dans trois ans il sera trop tard et cette pauvre femme sera sans nul doute montrer du doigt pour n'avoir pas pu inverser une catastrophe engagée depuis longue date. Quitte à prendre une lampiste, autant que ce soit une femme, a certainement songé ce jeune homme si brillant, Grand Méprisant de l'arrêt public. La borne pouvant le cas échéant, marquer la fin du parcours et non une simple étape du parcours.

Laissons-lui le temps d'agir puisque nous devons croire encore à cette illusion. La vérité est pourtant simple, penser l'écologie, le développement durable, la transition énergétique avec les outils cognitifs du passé, c'est aussi absurde que de tenter de nager avec une armure. La Renaissance du reste ne faisait que reprendre les valeurs de l'antiquité, n'apportant fondamentalement rien de véritablement nouveau.

Le bon Président le sait bien puisqu'il désigne une personne dont le nom même exprime la limite infranchissable de sa conversion. Le libéralisme, l'Europe, la croissance, le tout électrique, les dividendes, la bourse sont autant de concepts qui nous poussent dans l'inexorable fuite en avant vers le cataclysme annoncé. Le coup de Ripolin du petit malin n'est qu'un effet d'annonce, le choix d'une femme, un simple coup de communication pour envoyer une petite pincée de poudre de perlimpinpin dans les yeux des naïfs et des crédules.

Remarquez bien, dans les autres offres politiques, personne n'est en mesure de vous dire la vérité car jamais ô grand jamais, vous ne voteriez pour eux. Les jeux sont faits, on peut tout aussi bien passer du Monopoly au Mille Bornes, pour continuer à foncer dans le mur.

JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 17 mai 08:13

    Vous n’aimez pas la BlackRock attitude !? smiley

    Ah... On a fait du chemin depuis l’édit de la Paulette...


    • C'est Nabum C’est Nabum 17 mai 09:01

      @Clocel

      Je suis incurable


    • charlyposte charlyposte 17 mai 08:29

      C’est le moment de relancer le jeu des mille bornes smiley


      • zygzornifle zygzornifle 17 mai 08:36

        @charlyposte

         Macron joue au jeu des milles burnes ....


      • charlyposte charlyposte 17 mai 08:39

        @zygzornifle
        LOL smiley


      • C'est Nabum C’est Nabum 17 mai 08:59

        @charlyposte

        en effet 


      • zygzornifle zygzornifle 17 mai 08:35

        Macron comme les autres racle les fonds de tiroirs.

        Elle va nous pondre du social anti-social avec son sourire de vendeur de voiture d’occasion ou d’élixir de longue vie .....


        • charlyposte charlyposte 17 mai 08:47

          @zygzornifle
          Exactement... elle est le parfait serpent qui sait endormir no limite... 100 fois plus vite qu’un somnifère en tête de gondole ... hum  smiley


        • C'est Nabum C’est Nabum 17 mai 09:01

          @zygzornifle

          Il change simplement de tapis de jeu


        • C'est Nabum C’est Nabum 17 mai 09:00

          Tous

          Texte relu

          je vous demande pardon, je suis allé trop vite

          Passer les bornes, il n’y a plus de limites.

          Renaissance verte.


          La politique a ceci de merveilleux qu’il est toujours possible de faire dire ce qu’on veut à un choix, une décision, une orientation, pourvu qu’on y mette avec subtilité les éléments qui conviennent pour lier les ingrédients, épaissir la sauce afin que prenne la mayonnaise au risque de confondre un brouet et une émulsion. Qu’importe au demeurant puisqu’au bout du compte, tout ceci sera délicieux pour les uns et immangeable et indigeste pour les autres.


          La tradition veut que le maître queux soit le chef d’orchestre d’une brigade dont la composition est encore plus savante que les plats préparés. C’est là le mystère de cette corporation qui ne pratique la subtilité que lorsqu’il s’agit de nous expliquer le délicat exercice des chaises musicales. Une fois l’orchestre désigné, le marmiton abandonne les subtilités de la musique classique pour diriger à la baguette une harmonie portant fièrement les couleurs du grand compositeur.


          Le chef n’a que peu d’importance au final, ne choisissant ni le tempo ni encore moins la partition. Il se contente de battre la mesure, de prendre les coups de cymbales et de jouer éventuellement les fusibles en cas de fausses notes à répétition. Un rôle somme tout assez ingrat qui cette fois est confié à une femme.


          Le plus plaisant dans l’affaire qui ne manque pas de sel c’est que concomitamment au changement d’enseigne : la France en Marche a laissé la place à La Renaissance, nous entrons dans un curieux antagonisme puisque l’homme dont le nom signifiait Château fait place à une dame qui marque de son empreinte le chemin à parcourir. Je doute que les experts en communication n’aient pas songé à cette facétie pour occuper un temps les derniers adeptes de la symbolique des mots.


          La Renaissance mettra donc des pierres dans notre jardin puisque le vert sera au programme. Le Notre ayant décliné l’offre du Monarque, c’est dame Élisabeth qui va nous faire passer des vessies pour des poternes, afin de colorer ce nouveau mandat d’une fine couche de chlorophylle. Pour le reste, c’est dans les vieux pots qu’on réalise les meilleurs brouets, n’attendons rien des convertis de la dernière heure. L’écologie n’est qu’un leurre quand on conserve le modèle économique qui a conduit à la ruine la Planète.


          Passer les bornes il n’y aura plus de limites. Dans trois ans il sera trop tard et cette pauvre femme sera sans nul doute montrer du doigt pour n’avoir pas pu inverser une catastrophe engagée depuis longue date. Quitte à prendre une lampiste, autant que ce soit une femme, a certainement songé ce jeune homme si brillant ; Grand Méprisant de l’arrêt public. La borne pouvant le cas échéant, marquer la fin du parcours et non une simple étape du parcours.


          Laissons-lui le temps d’agir puisque nous devons croire encore à cette illusion. La vérité est pourtant simple, penser l’écologie, le développement durable, la transition énergétique avec les outils cognitifs du passé, c’est aussi absurde que de tenter de nager avec une armure. La Renaissance du reste ne faisait que reprendre les valeurs de l’antiquité, n’apportant fondamentalement rien de véritablement nouveau.


          Le bon Président le sait bien puisqu’il désigne une personne dont le nom même exprime la limite infranchissable de sa conversion. Le libéralisme, l’Europe, la croissance, le tout électrique, les dividendes, la bourse sont autant de concepts qui nous poussent dans l’inexorable fuite en avant vers le cataclysme annoncé. Le coup de Ripolin du petit malin n’est qu’un effet d’annonce, le choix d’une femme, un simple coup de communication pour envoyer une petite pincée de poudre de perlimpinpin dans les yeux des naïfs et des crédules.


          Remarquez bien, dans les autres offres politiques, personne n’est en mesure de vous dire la vérité car jamais ô grand jamais, vous ne voteriez pour eux. Les jeux sont faits, on peut tout aussi bien passer du Monopoly au Mille Bornes, pour continuer à foncer dans le mur.


          • troletbuse troletbuse 17 mai 09:18

            Le premier ministre c’est bien elle et Sibeth Borne


            • C'est Nabum C’est Nabum 17 mai 09:52

              @troletbuse

              La femme chez Macron jusqu’alors était une potiche 


            • troletbuse troletbuse 17 mai 09:57

              @C’est Nabum
              Et ca continue !


            • chantecler chantecler 17 mai 09:23

              C’est certain ,

              Seule la partition compte écrite non pas des compositeurs mais des idéologues et des communicants à la solde de la finance .

              Et c’est pour ça que ça ne donne pas un résultat fameux.

              Seuls les sourds et ceux qui tiennent la comptabilité applaudissent .


              • C'est Nabum C’est Nabum 17 mai 09:53

                @chantecler

                Les sourds se pensent Princes dans le royaume des brognes 


              • charlyposte charlyposte 17 mai 09:31

                Je souhaite bon courage aux chômeurs, aux emplois précaires et aux radiés smiley vive la France en faillite...


                • C'est Nabum C’est Nabum 17 mai 09:54

                  @charlyposte

                  C’est de la route de sansonnet pour ces gens là 


                • ZenZoe ZenZoe 17 mai 09:40

                  Elle a un regard de méduse hallucinée je trouve.

                  Et quand on sait que les méduses sont une menace pour la biodiversité, surtout pour les petits poissons, on ne peut qu’appréhender son passage aux manettes, surtout si on est un petit poisson.

                  Déjà qu’on avait Macron en requin, ça promet !


                  • C'est Nabum C’est Nabum 17 mai 09:54

                    @ZenZoe

                    J’en suis méduse


                  • ZenZoe ZenZoe 17 mai 10:02

                    N’est-ce-pas ? smiley


                  • wagos wagos 17 mai 12:25

                    Quand je pense que feu mes parents adoptifs ( lui de 1901 elle de 1904 ! ) croyaient que l’An 2000 ( qu’ils n’ont loupé que de peut ( lui mort en 1993 et elle en 1996 ), donc, ils imaginaient une nouvelle ère de prospérité, de paix, de cités radieuses où les gens resteraient jeunes et éternels, tous riches jouissant d’un confort inégalé, on se déplacerait en engins volants comme dans les romans d’anticipation..

                    Manque de bol, c’est pas ça du tout , là on est mal barrés , prêts à se prendre soit un coup de couteau chez nous, ou même une bombe russe si ça continue !

                    Donc maintenant, Macron fait les fonds de tiroir pour dégotter une 1ere Ministre de gauche, dans un méli mélo de droite molle, de centristes décentrés, et de partis de tout et de rien ,bon la nouvelle enfin pas vraiment, c’est la femme de la situation ! même Ecolo qu’elle est !! ...Borne qu’elle se nomme, ça lui sied comme un gant, raide comme un piquet , Moi sexy que la Cresson ( une ex de Mitterrand de plus, recasée pour services rendus , aux jambes galbées et cuisses accueillantes ) mais nulle dans son bilan ....

                    Que dire, 5 ans donc avec cette Walkyrie pas souriante en perspective, avec des conflits sociaux en cadeau et le bordel ambiant qui va s’en suivre ....bon courage jusqu’en 2027 ! 


                    • C'est Nabum C’est Nabum 20 mai 16:20

                      @wagos

                      Nous aussi, enfants, nous y avons cru
                      Depuis c’est la décrue

                      et bientôt 
                      l’eau va manquer 


                    • quijote 17 mai 14:11

                      Dans le Nouvel Ordre Mondial, le vainqueur est, quoi qu’il arrive, un ou une... Devinez !

                      Le championnat du monde de bodybuilding nouvelle formule :

                      https://twitter.com/vivre_librefr/status/1526492698328301570/photo/1

                      Miss Monde :

                      https://twitter.com/CoeurCeltique/status/1526196378107617282/photo/1

                      Vus sur le fil twitter de Pierre Jovanovic.


                      • C'est Nabum C’est Nabum 20 mai 16:21

                        @quijote

                        Merci 


                      • amiaplacidus amiaplacidus 17 mai 15:36

                        Il faut aussi voir le bon coté des choses : il vaut mieux être borgne qu’aveugle.


                        • C'est Nabum C’est Nabum 20 mai 16:21

                          @amiaplacidus

                          Borgne pour adorer Borne
                          Aveugle pour se prosterner devant Freluquet 


                        • juluch juluch 17 mai 16:24

                          je prefere le jeu des 1000 bornes....j’y jouait enfant....

                          le Monopoly c’est trop log et je perd tous le temps !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité