• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Quand Jésus tweetait

Quand Jésus tweetait

Hors du tweet, point de salut !

 C'est un cardinal qui nous le dit :  Jésus a été la première personne à tweeter.

 Gianfranco Ravasi, ministre de la Culture du pape, a osé cette formule, sans doute inspirée par l'Esprit Saint, qui lui aurait envoyé un mail sur son Galaxy dernière génération.

 C'est la fin de la technophobie naguère cultivée par l' Eglise frileuse de papa.

Ouverture maximale sur le monde ! 

Le Vatican se veut maintenant hyperbranché, à la pointe du progrès numérique. François lance l'Eglise dans le XXIe siècle.

 Benoit, avait ouvert la voie, avec la médiatisation que l'on sait...

 Habemus Tweeter ! s'extasiaient les fidèles, conquis par cette audace ecclésiale.

Mais ce que l'on ignorait, c'est que le divin Patron avait depuis longtemps lancé la mode, du côté du lac de Tibériade. 

Sa vie de bohème faisait de lui un hippie, mais branché 4G.

 Délaissant les antiques tables de la Loi, celle qu'un Dieu lointain avait dictées à Moïse, il optait pour la tablette et la paternelle connexion divine permanente, qui lui inspirait tant de formules édifiantes, qui resteront pour l'éternité.

Tweetamus et salvamus !

Tweetons, mes frères !

C'est en tweetant que l'on peut sauver son âme et rejoindre (peut-être...) un jour le divin Tweeter.

Amen !☺


Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • Pierre Régnier Pierre Régnier 27 septembre 2013 10:33

    Ce qui compte le plus dans »la voie ouverte par Benoît XVI" est principalement négatif : la réanimation du pire dogmatisme qui, depuis la création de l’Eglise catholique, la fait trahir Jésus et la rend complice des croyants criminels :

    http://centpapiers.com/benoit-xvi-premier-responsable-de-la-violence-religieuse-1/

    Le pape François a pour tâche prioritaire, non pas la promotion de gadgets « spirituels » proposés par son entourage voulant sauver le catholicisme en le montrant « techniquement bien branché » dans son siècle et ses médias.

    Il doit surtout le débarrasser de la théologie criminogène où son prédécesseur, par la rédaction du Nouveau Catéchisme, l’a très officiellement ré-installée :

    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-nouveau-pape-devra-supprimer-la-130677


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 27 septembre 2013 10:53

      ré-installé


    • Rounga Roungalashinga 27 septembre 2013 10:45

      Au commencement était le tweet.


      • Deneb Deneb 27 septembre 2013 11:04

        J’ai tiqué moi aussi, quand j’ai vu cette palpitante révélation. Le Twitter, comme le Facebook et d’autres, même Google, sont des entités volatiles. François, en les érigeant en référence, ne prouve que son opportunisme. Comme d’ailleurs ses déclarations dans une tribune de la Repubblica, où il dit que de croire en Dieu n’est plus indispensable pour gagner le Royaume des cieux. Il veut sauver l’institution en ratissant le plus large possible, en vendant son âme au diable, pour prendre une métaphore christo-compatible. Je savais bien que Vatican était fini, ça me surprend toutefois de le voir appuyer sur le champignon à la vue d’un mur. Dommage, de qui on va pouvoir rire, désormais ? Orthodoxes ? Protestants ? Islamistes ? Encore plus cons et sensiblement moins drôles, sauf peut-être l’Islam, mais il faut être adepte de l’humour noir.
        Il y a, certes, des juifs. Mais elle m’embête beaucoup, cette croyance. Ces cons sont en effet les seuls croyants capables d’autodérision (du moins certains), alors il n’est vraiment pas évident de les moquer. Zut et zut !


        • Jelena XCII 27 septembre 2013 12:15

          Concernant le judaisme, c’est surtout que nous vivons dans un pays ou on apprend 15 fois par jour qu’il y a eu la Shoah, donc c’est un peu délicat... De plus comme tu est né dans le mauvais camp, tu préfères adopter l’attitude : « Sans rancune hein ? C’était juste pour blaguer ».


        • non667 27 septembre 2013 14:52

          Il y a, certes, des juifs. Mais elle m’embête beaucoup, cette croyance. Ces cons sont en effet les seuls croyants capables d’autodérision (du moins certains), alors il n’est vraiment pas évident de les moquer. Zut et zut !

          je rectifie
          Il y a, certes, des juifs. Mais elle m’embête beaucoup, cette croyance. Ces cons sont en effet les seuls croyants capables de vous le mettre sans que vous le voyez (du moins 99%), alors il est interdit de les critiquer . Zut et zut ! smiley smiley smiley


        • LE CHAT LE CHAT 27 septembre 2013 11:09

          Un mec qui changeait l’eau en vin , tu m’étonnes qu’il avait des followers ! smiley


          • soi même 27 septembre 2013 12:52

            Les lendemains vont être enchanteurs, nous sonnes rentré dans l’ère de la spiritualité comique !


            • alberto alberto 27 septembre 2013 14:42

              Çà ne m’étonne pas, on dit qu’Il transmettait déjà par paraboles...


              • LE CHAT LE CHAT 27 septembre 2013 15:03

                Salut Alberto ,
                il avait même la wifi , personne n’a retrouvé de câble eternet à Nazareth !


              • ZEN ZEN 27 septembre 2013 16:59

                Salut alberto

                Excellent ! smiley


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 27 septembre 2013 20:03

                Alberto fait le boulot ... smiley

                Ia Orana.


              • Pierre Régnier Pierre Régnier 27 septembre 2013 17:07

                Vous voyez, Deneb, où on en est arrivé. Vous plaisantez sur les croyants, y compris sur les juifs et vous avez raison. Mais on vous dit aussitôt que c’est pas normal de ne pas pouvoir plaisanter sur la shoah plutôt que sur les juifs. Puis on enchaîne carrément et sans complexe sur l’antisémitisme à l’ancienne.

                Non, soi même, c’est pas dans la »spiritualité comique" qu’on est entré. On est revenu tout simplement à l’ignominie du siècle dernier mais avec un « progrès » : même l’humour doit désormais y conduire très librement.

                Avec, tout de même, une petite réserve : ça doit pouvoir se faire courageusement dans l’anonymat.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès