• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Rock à Sarko

Voris est un artiste et, en tant qu’artiste, il n’est pas tenu à un « devoir de réserve ». Le nouvel album de Voris s’appelle « Rock à Sarko ». Il fait écho à l’actualité. C’est le troisième du genre après « Sarko York » et « Sarkozitude ». Voris Bian s’appellera désormais simplement Voris sans plus de référence explicite à Boris Vian. Ce nouvel album est l’occasion de commenter l’actualité sarkoziste.

 
On peut aussi traiter l’actualité au travers des chansons. C’est l’ambition de l’album "Rock à Sarko".
 
 
 
L’actualité est riche en sujets de chansons contre Sarkozy : la manipulation de l’Histoire avec l’invention par Sarkozy de sa présence à Berlin le 9 novembre 1989, les paroles du ministre Raoult, dignes d’un régime totalitaire, le coup de fil de l’Elysée pour faire attribuer 10 000 euros à Pierre Sarkozy pour son album de rap, l’identité nationale en direction des électeurs perdus du FN etc.
 
La difficulté est de faire des choix car on ne peut tout mettre dans les chansons sans risque d’alourdir les textes. L’album "Sarkozitudes" évoquait notamment les moeurs de Frédéric Mitterrand et l’ambition de Jean Sarkozy. Avant, "Sarko York" traitait des manières violentes et vulgaires de Sarkozy de la multiplication des Grenelles sans effets.
 
"Rock à Sarko" est en lien avec l’actualité toute chaude : Les photos truquées, la presse surveillée, la communication-propagande, le mensonge de Sarko sur sa présence à Berlin le 9 novembre 1989, et aussi de façon générale les méthodes perverses du sarkozisme "Sarko magicien", "Légitimité des urnes". Cette fameuse légitimité qui justifie tout et n’importe quoi.
 
A propos du prétendu "droit de réserve" des lauréats de prix littéraires :
 
Le ministre de la culture a décidé de ne pas prendre position dans ce qu’il estime n’être qu’une polémique entre deux personnes. Avec de tels ministres, on n’est pas protégés des risques de dérives totalitaires : "pas concerné !"
 
Or, la question ne se réduit pas à une querelle entre deux personnes. Il s’agit bien d’une grave atteinte à la liberté d’expression. Quand un ministre dit son souhait de voir appliquer un droit de réserve, ce n’est pas le voeu d’un simple citoyen. D’autre part, il faut être d’une extrême mauvaise foi pour prétendre que cette façon de traiter un artiste comme un simple fonctionnaire d’Etat tenu aux ordres de sa hiérarchie, ne serait qu’une affaire privée entre deux individus.
 
Pire ! Eric Raoult est favorable à l’instauration d’un droit de réserve applicable à tous les artistes. En effet, les propos de Marie Ndiaye ont été tenus AVANT qu’elle n’ait reçu le Goncourt. Ce n’est donc pas en tant que lauréate du Goncourt qu’elle s’est exprimée ni qu’elle est mise en cause par le ministre mais en tant qu’artiste. Bien sûr, elle a confirmé ses propos depuis mais, si l’on respecte bien la chronologie de évènements, l’intention du ministre est sans ambigüité.

Qui dit devoir de réserve pour tous les artistes dit aussi sanctions applicables. Une pente dangereuse que le ministre de la culture a décidé de ne pas voir.
 
 
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.44/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • rocla (haddock) rocla (haddock) 12 novembre 2009 14:07

    Article à Vorisque et Péril ,

    La pente dangereuse incline inoxérablement et obliquement vers une surface savonnesque pour aller dans la descente conduisant vers des penchants entrainés et attirés par l’ horizontalité à perte de vue .

    Etablissements Monsavon .


    • L'enfoiré L’enfoiré 12 novembre 2009 14:08

      Salut Voris Taul Paverne ,
       Faut suivre...
       J’ai appris la nouvelle de la non-prise de position de votre ministre de la culture.
       Je crois qu’à sa place et vu les 2 affaires qui ont précédé, j’aurais fait comme lui.
       Prendre position, c’est s’attirer 50% d’ennemis aujourd’hui.
       C’est évident que la Culture avec un grand « C » ne peut s’embarrasser d’un boulet au pied avec la politique. Qui se souvient encore de Salman Rujdi ? Et pourtant.
       Nous ne sommes pas encore dans un pays qui a été à l’honneur aujourd’hui sur AV. Ne cherche pas trop. Tu trouveras très vite.
       
       



      • Paul Cosquer 12 novembre 2009 14:21

        Salut Guy, je ne t’ai pas reconnu tout de suite à cause de l’avatar.

        A présent, c’est « Voris » pour mieux séparer encore l’artiste que je suis du salarié que je suis aussi et qui respecte très scrupuleusment son devoir de réserve. Par les temps qui courent, il faut se protéger légalement. Mais je suis juriste aussi, ça aide... smiley


      • barbouse, KECK Mickaël barbouse, KECK Mickaël 12 novembre 2009 14:16

        hello voris,

        bontempi forever et magnolia dans tout ça ?

        il est distrayant ton trip, il y a même des bonne rimes et de bonnes idées dans les textes,
         mais ça manque de... you need more training non ?
        et puis d’un meilleur micro :))

        tu n’as pas l’impression de faire un peu le sarko show en mono, mais maniak ?

        amicalement, barbouse,


        • Paul Cosquer 12 novembre 2009 14:45

          Hélas oui ! Je n’ai toujours qu’un simple syntétiseur. Je suis plus fort à la guitare mais des problèmes de santé m’empêchent d’y toucher (re-hélas) pour un moment. Heureusement, je touche ma bille dans l’écriture. Mais le genre politique limite quelque peu la qualité littéraire.

          Voris est-il le nouveau chanteur énervant ? En tout cas, peu d’artistes ont, je crois, sa critique incisive et analytique de la politique (des années de pratique d’Agoravox, ça aide !).


        • Gasty Gasty 13 novembre 2009 11:23

          Il manque le chant des Partisans vrille.

          Ami entend tu
          le discours
          de no’t chef
          quand il pête

          Ami défiente tu
          le vote nul
          du pigeon
          quand il vote


        • Voris 13 novembre 2009 11:38

          Gasty, ce n’est pas la version d’origine, c’est une version... postérieure !


        • Jojo 13 novembre 2009 11:40

          Pigeons des deux rives, ne succombez pas à l’appel de l’appeau d’Ephèse…

          Vos billets me manquent Gasty. Bonne après-midi.


        • LE CHAT LE CHAT 12 novembre 2009 14:20

          hi Voris ,

          en voilà une qui va te plaire de chanson !


          • Arcane 12 novembre 2009 15:14


            Taverne,

            Peut-être pourriez-vous prendre des cours de chant ?


            • Paul Cosquer 12 novembre 2009 16:06

              A l’origine, j’étais plutôt en quête d’interprètes. Je ne me voyais pas chanter mes textes mais il a fallu que je fasse du buzz comme ont dit pour faire connaître mes créations qui se succèdent à train d’enfer. Là, j’avoue que je ne sais plus trop où va Voris...


            • Lapa Lapa 12 novembre 2009 16:10

              Voris Bian s’appellera désormais simplement Voris sans plus de référence explicite à Boris Vian.

              Un premier pas vers la maturité.


              • Paul Cosquer 12 novembre 2009 20:26

                Rock à Sarko (paroles)

                (Au début, l’idée c’était « Accroche-toi à tes talonnettes, je retire l’escabeau », expression assez drôle mais finalement pas retenue.)

                Tourne sur tes talonnettes,
                Maintenant que t’es président
                Mais la croissance avec les dents :
                ça ne prend plus ta chansonnette !
                 
                Espèce de refrain :
                Rock à Sarko ! Yeah ! Rock à Sarko !
                (Voris a viré le « yeah, » jugé facultatif et peu conforme à la tradition française)

                Tu peux chanter tant que tu veux
                On ne te prend plus au sérieux
                Mieux : c’est maint’nant à l’étranger
                Que les langues peuvent se délier.

                Rock à Sarko ! Yeah ! Rock à Sarko !

                On sait que c’est du pipeau
                Tout ce qu’on lit dans tes journaux.
                Même à la télé ta tête
                Dissimule une oreillette !

                Rock à Sarko ! Yeah ! Rock à Sarko !

                Tourne sur tes talonnettes,
                Continue de creuser la dette.
                Tant qu’ya des cons pour payer,
                Ta tête n’ira pas au panier.

                Rock à Sarko ! Yeah ! Rock à Sarko !

                Demain c’est une autre fête
                Qu’on pense te préparer.
                Tourne sur tes talonnettes,
                Tu s’ras bientôt de la fête !

                Rock à Sarko ! Yeah ! Rock à Sarko !


                • italiasempre 12 novembre 2009 22:43

                  Si je peux me permettre, tout le refrain rock à Sarko ! rock à Sarko !  est peu conforme à la tradition française. On peut garder le à, mais pour le reste il faut réfléchir à autre chose.




                • Paul Cosquer 13 novembre 2009 02:07

                  En italien par exemple, belle enfant ? smiley


                • italiasempre 13 novembre 2009 10:16

                   smiley L’Italie et la Bretagne se rencontrent enfin.

                  Paul, quand vous le voulez, vous pouvez être un pur génie.




                • Voris 13 novembre 2009 11:36

                  Pur génie ? Ce n’est pas ce que dit Léon. Mais votre opinion m’est incomparablement plus précieuse et agréable que la sienne. Mais, je suis pour rapprochement de la Bretagne et de l’Italie, moi ! J’ai l’instinct Hannibal... smiley


                • Voris 13 novembre 2009 14:20

                  Ouais, Calmos, ça va barder !


                • Paul Cosquer 12 novembre 2009 22:03

                  Aurais-je manqué à mon « devoir de réserve » ? Du tout ! J’en ai encore plein en réserve, des chansons.

                  Mais, c’est curieux, quand je tape sur Sarko, vous mettez infiniment plus de temps à réagir.


                • sisyphe sisyphe 13 novembre 2009 13:27

                  Par Léon (xxx.xxx.xxx.13) 12 novembre 21:48

                  « Pffffffff... ( soupir accablé...) »

                  Aïe aïe aïe ...

                  Y a Zangra qui s’est fait vacciner ; il commence à se sentir mal...

                  Au secours ! Les truuuuuuuuuuffes !!!


                • Le péripate Le péripate 13 novembre 2009 01:38

                  Bon, on n’est pas obligé d’écouter ?

                  A propos de Sarko, j’ai trouvé ce fake, intitulé incident diplomatique entre la France et l’Irlande.


                  • Paul Cosquer 13 novembre 2009 02:05

                    Très juste, on n’est pas obligé d’écouter. Alors je donne les 2 autres textes ici pour ceux qui ne veulent pas écouter (Cela dit avec la musique, je trouve que c’est mieux).

                    « Légitimité des urnes ! »

                    Sur le bouclier fiscal,
                    Sur la porte du service postal,
                    Sur les murs des prisons,
                    Sur les connards de Bretons,

                    J’écris ton nom !

                    Sur les paradis fiscaux,
                    Sur les nouveaux impôts,
                    Sur les journaux à sensation,
                    Sur les « casse-toi pov con »,

                    J’écris ton nom !

                    Sur les cadeaux à mes amis,
                    Khadafi et Bernard Tapie,
                    Sur ma douche à 500 000 euros
                    Que vous paierez mes bons nigauds,

                    J’écris ton nom !

                    Sur toutes mes photos truquées,
                    Sur les journaux qu’j’fais surveiller,
                    Sur la dette qui double en un an,
                    Sur la face de Fred Mitterrand,

                    J’écris ton nom !

                    Sur le déficit de la sécu,
                    Sur le trou du cul de tous les cocus,
                    Sur les banques et sur leur butin,
                    Et même sur le mur de Berlin,

                    J’écris ton nom ! « Légitimité des urnes ! »


                  • Paul Cosquer 13 novembre 2009 02:06

                    Sarko magicien

                    Sarkozy comme Houdini,
                    Prétend faire de la magie !

                    Hop ! Apparition chez Mickey,
                    Au bras d’une Carla Bruni !

                    Hop ! Disparition sur les photos
                    De personnages en trop !

                    Hop ! Un grand-père héros de guerre !
                    Hop ! Un Nicolas révolutionnaire !

                    Hop ! Un fils cadet roi des finances,
                    Hop ! Une nouvelle histoire de France !

                    Sarko, c’est époustouflant !
                    Sarko, c’est surtout du flan !

                    C’est pour vous faire oublier
                    La tragédie de vos vies ratées,

                    Qu’il nous fait ses tours ratés.
                    C’est abracadabrantesque !


                  • Pyrathome pyralene 13 novembre 2009 12:12

                    Je crois que je vais piquer tes textes , Voris , et faire la musique dessus......ok ?...


                  • Paul Cosquer 13 novembre 2009 12:31

                    Pourquoi pas ? Les « piquer » non mais les « utiliser » ok.


                  • Pyrathome pyralene 13 novembre 2009 13:20

                    Non , je suis pas un bankster ! piquer c’est péjoratif......reprendre tes textes et te proposer la musique qui va avec ! Mais comment les monter et surtout où ?....


                  • Pyrathome pyralene 13 novembre 2009 13:35

                    Au fait , « Voris lespaul ».....quel(s) synthé(s) utilises-tu ?


                  • Voris 13 novembre 2009 14:18

                    Bon moi, c’est basique : un synthé de base de marque Yamaha à 3 octaves. Et pour l’enregistrement et le mixage, le logiciel gratuit Audacity. C’est pas le top et donc on peut faire mieux.


                  • Pyrathome pyralene 13 novembre 2009 15:22

                    Allez j’en fais une , le rock blingbling pour commencer.....donnes-moi une quinzaine , et je te propose ça !...je le monte sur ma page et t’enverrai le lien.... smiley


                  • Paul Cosquer 13 novembre 2009 17:34

                    J’ai hâte d’entendre ça mais prenez le temps qu’il vous faudra.


                  • Pyrathome pyralene 13 novembre 2009 17:50

                    Ou si tu as une piste a capella du texte , ça pourrait le faire ..... ?


                  • Paul Cosquer 13 novembre 2009 20:56

                    Aïe ! Tu veux dire que tu ne chantes pas mieux que moi ? J’escomptais... Mais bon ! Alors, il faudrait que je refasse mieux mais où mettre en ligne ?


                  • Pyrathome pyralene 13 novembre 2009 21:03

                    Je ne suis pas un grand chanteur mais je vais essayer quand-même (et puis j’ai la possibilité de corriger les comas en plus ou en moins...) , je te tiens au parfum de l’évolution destravaux.... ! je te mettrais un lien sur ma page pour que tu puisses le récupérer......Par contre, « yeah » sera peut-être remplacé par autre chose .....surprise !..


                  • Paul Cosquer 13 novembre 2009 21:08

                    Les comas ? Y aurait-il donc déjà des groupies qui s’évanouissent devant Voris ? smiley Je sais pas ce que c’est des comas (des bruits ?).

                    « Yeah » ça colle pas en effet, je l’ai bien senti en interprétant la chanson. De plus, je suis très chauvin et je privilégie la langue française. D’où l’intérêt de chanter soi-même au début pour détecter ce qui ne colle pas. Un parolier qui ne teste pas avec la voix fait perdre du temps à l’interprète.


                  • Pyrathome pyralene 13 novembre 2009 22:09

                     smiley coma......avec 2 m...comma......corriger les tons , la voie n’est jamais très juste pour les amateurs et pas mal de professionnels... smiley ça dérape parfois , il faut faire plusieurs prises pour « caler » la voix et la « placer »...
                     un bon chanteur est celui qui a un timbre original et surtout juste ! c’est comme un instrument de musique , il faut longtemps pour maitriser , sauf quelques rares personnes qui ont ce don.......et encore avec du travail !


                  • Nestor Nestor 13 novembre 2009 09:59

                    Salut,

                    Salut Voris .

                    Un jour un ange t’as dit : « Poète ne critique pas ceux qui défendent ta source d’inspiration » à cette époque là tu critiquais Europe écologie, t’en rappelles-tu ?

                    Cette ange là il peut être blanc comme noir, il n’a pas de frontière dans son amour comme dans ses combats. 

                    Tien Voris de l’artisanal, deux versions différentes d’un même combat pour l’amour de l’humanité.

                    http://www.youtube.com/watch?v=QRCbZ3Aru9U


                    • Voris 13 novembre 2009 11:32

                      Nestor, je suis partagé car ma source d’inspiration est aussi ma source de consternation. Alors, je crois que le salut public passe avant la protection du coq aux oeufs d’or.

                      Puis, moi quand un ange passe, je n’entends que le silence.



                    • Paul Cosquer 13 novembre 2009 21:11

                      Calmos, une thèse de 380 pages sera prochainement consacrée à cette question primordiale. « Pour le houmm ou pour le yeah ? » Votre petit-fils va avoir une drôle d’éducation !


                    • Voris 23 novembre 2009 11:07

                      Annonce non commerciale : La suite de « Rock à Sarko » avec l’album « La chanson des Auvergnats ». Un album de chansons courtes et rythmées. Et riches en évocations et jeux de mots (pas lourds). « HADOPI est parti » y figure aussi.

                      Rappel : Voris n’est pas chanteur. Il recherche des interprètes. Néanmoins, il a fait ici un effort vocal de plus (son maximum du moment) par respect pour ses auditeurs.

                      Les chansons sont librement téléchargeables et réutilisables dans les conditions précisées sur Jamendo (pas d’usage commercial ni déformation de l’oeuvre. Par courtoisie citer l’auteur).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès