• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Sagesse chinoise

Sagesse chinoise

Depuis l’ouverture des JO de Pékin, on n’échappe pas aux proverbes chinois que nous dispensent chaque jour les présentateurs de France Télévision. Il n’y a donc pas que la sagesse du bouddhisme qui fait fureur en ce moment et le Dalaï-Lama a de la concurrence. La sagesse proverbiale chinoise est inépuisable. Mais, au fait, les Chinois appliquent-ils leurs propres conseils ? C’est ce que nous allons voir...

Nous allons commencer, période olympique oblige, par quelques proverbes sur l’effort.

Les Chinois, qui sont réputés forts en calcul, ont néanmoins - et nonobstant l’invention du boulier - une bien curieuse façon de compter. Pour preuve ce proverbe : "Qui a dix lieues à faire doit compter neuf pour la moitié" qui est un peu l’équivalent de notre "Il n’y a que le premier pas qui coûte." "Notre", c’est-à-dire à nous Européens. Mais, nous les Français, connaissons bien quelques raffarinades qui ont un sens approchant, en moins profond évidemment, puisque ce sont des raffarinades.

La médaille, il faut la mériter. Dit autrement, cela donne : "Qui se laisse donner, n’est pas bon à prendre." Quel que soit le métal de la médaille, il n’a que valeur relative et c’est l’argent qui domine. C’est dit ainsi : "Il n’est de métal si dur que le feu n’amollisse, ni affaire si mauvaise que l’argent n’accommode." Parfois, il faut savoir s’en approcher avec la plus grande des prudences : "La rose n’a d’épines que pour qui veut la cueillir". Et savoir reconnaître le moment de la récolte : "Le fruit mûr tombe de lui-même". Ici nous approchons de la raffarinade...

Un message à l’intention de l’athlète bretonne Elodie Guegan qui est tombée lors de l’épreuve du 800 mètres et à l’autre athlète féminine tombée hier : "Lorsque l’on tombe, ce n’est pas le pied qui a tort." Nous, Français, raccourcirions le proverbe : "Lorsque l’on tombe, ce n’est pas le pied."

Plus politique autour de JO, quelques proverbes attestent de l’esprit d’ouverture relatif du peuple chinois : "Il n’y a que les fous et les Européens qui voyagent !" Le Dalaï-Lama n’étant pas Européen, on devine dans quelle catégorie il est classé... Le peuple chinois n’a nul besoin de voyager puisque, dit un proverbe, "Les plus jolis oiseaux sont en cage". Et les Chinois peuvent voyager d’autres manières : "Le matin pluie et boue, le soir vent et poussière, demain chaud, voilà comme on voyage, même sans sortir de chez soi." Ne voilà-t-il pas un sage conseil pour les Français qui voient baisser leur pouvoir d’achat ? Qu’ils voyagent en observant les nuages ! L’ouverture affichée peut n’être qu’une ruse pour mieux s’enfermer : "La porte la mieux fermée est celle que l’on peut laisser ouverte."

Sur le chemin des droits de l’homme, les proverbes ont encore quelques efforts à faire. La preuve : "Quand une femme te parle, souris-lui mais ne lui répond pas." Ou bien encore : "La mère la plus heureuse en fille est celle qui n’a que des garçons."

Si les Chinois n’ont pas fait preuve ces temps derniers de tact (menace de "conséquences graves" si notre président rencontre le Dalaï-Lama), c’est qu’ils n’ont pas observé leur précepte qui dit : "Point n’est besoin d’élever la voix quand on a raison."

Les Chinois ont effectué des travaux titanesques pour les JO. Ils ont déplacé les cours d’eau ! Mais ils ont fait moins d’efforts, diront certains, sur leur caractère. Il est vrai qu’"Il est plus facile de déplacer un fleuve que de changer son caractère." Rien n’a été laissé au hasard et rien ne doit gâter le spectacle, quitte à tricher un peu en dissimulant ce qui est jugé inesthétique. En cela, les Chinois respectent leur principe : "Il n’y a de tache qu’en un endroit, et tout l’habit est gâté." Il est vrai qu’en matière de trucage médiatique discret, ils ont encore des leçons à prendre de l’Occident...

Après ce tour d’horizon, il est honnête de reconnaître que certains proverbes chinois recèlent de trésors de sagesse qu’il est bon de méditer. En voici quelques-uns en guise de conclusion :

"Qui médit de moi en secret, me craint ; Qui me loue en face me méprise."

"Qui cède le haut du pavé, s’élargit le chemin."

"Il faut faire vite ce qui ne presse pas,
Pour pouvoir faire lentement ce qui presse
."


Vous manquez encore de proverbes chinois ?





Moyenne des avis sur cet article :  3.91/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

52 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 18 août 2008 10:05

    Comment pouvez écrire de telles choses ,alors que ce régime est une dictature communiste qui assassine les opposants politiques et interdit toute liberté individuelle

    Comment pouvez vous vous faire l’avocat de ces tyrans en les citants !


    • impertinent3 impertinent 18 août 2008 10:21

      C’est sans doute pourquoi votre chéri se met à plat ventre devant les dirigeants chinois : il se sent en sympathie avec eux !


    • Francis Francis 18 août 2008 10:41

      Lerma, je vais vous révéler un fait qui a semble t’il échappé à votre sagacité légendaire : la Chine n’est communiste que depuis 60 ans. Sisisansdec !

      Sur la fond de votre remarque, je vous renvoie au proverbe : Quand le sage désigne la lune, l’idiot regarde le doigt. (oui je sais, elle était facile celle là).


    • Yifu66 18 août 2008 10:43

      Même sur un article léger Lerma trouve le moyen d’être lourd...


    • Zalka Zalka 18 août 2008 10:51

      Lisez l’article avant de parler, pauvre crétin.


    • Le Chacal Le Chacal 18 août 2008 11:02

      On lui explique la notion de second degré ? Ou c’est encore trop compliqué pour lui ?


    • LE CHAT LE CHAT 18 août 2008 11:47

      pour Lerma

      Quand le sage montre la lune, l’abruti regarde le doigt


    • LE CHAT LE CHAT 18 août 2008 12:12

      La virginité c’est comme une mouche sur le cul d’une vache, un coup
      de queue et ça s’en va


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 18 août 2008 15:21

      in re : Lerma : La Bible cite Satan... Le pharisien cache le nom de Dieu

      Pierre JC Allard


    • Traroth Traroth 18 août 2008 16:25

      Plus simple que le second degré, on ne peut que recommender à Lerma de lire l’article, avant de commenter. Ca ner serait pas la première fois...


    • Traroth Traroth 18 août 2008 16:32

      Il y a encore quelqu’un pour penser que la politique et l’économie chinoise ont quoi que ce soit de "communiste", tel que Marx définit ce terme ? Petit rappel : Milton Friedmann, invent(u)eur de l’ultra-libéralisme et ancien conseiller de Pinochet (et prix Nobel d’économie...),  a eu de longs entretiens avec Deng Xiaoping en 1988, quelques mois avant le carnage de la place Tian’anmen. Mêmes causes, mêmes effets...


    • Traroth Traroth 19 août 2008 11:05

      Tiens, Lerma, dans votre page sur l’économie de l’Argentine, vous oubliez de parler de l’épisode où les Argentins mangeaient l’herbe des parcs, en 2000. C’est camouflé dans la petite phrase "Mais entre 2001 et 2002, sous l’effet de la dévaluation, les exportations françaises ont alors diminué vers l’Argentine et le solde de la balance commerciale est devenu négatif". Vous pouvez dire merci à votre ami Milton Friedmann pour les excellents conseils qu’il a prodigué aux gouvernants argentins !


    • LE CHAT LE CHAT 18 août 2008 10:52

      lao tseu a dit :

      si la rivière est rouge , il faut emprunter le chemin boueux !

      qui se couche avec le cul qui gratte se reveille avec le doigt qui pue !


      • Le Chacal Le Chacal 18 août 2008 11:04

        Sans oublier le bien connu : "si le matin en te grattant, tu ’en’ sens 4, ne crois pas que tu es un surhomme. Dis toi plutot que l’ennemi est plus près que tu ne penses..."


      • LE CHAT LE CHAT 18 août 2008 11:43

        @chacal

        Il est difficile d’attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu’il n’y est pas

         smiley


      • ZEN ZEN 18 août 2008 11:32

        Pour Lerma, en inversant la formule(car il nous a fait une fois un article sensé)

        "On peut être intelligent toute sa vie et stupide un instant "


        • Aafrit Aafrit 18 août 2008 11:52

          @zen Sinon.. « la connerie est le moment de repos de l’intelligence.. » pour beaucoup pour lui, s’il peut dire quelque chose d’intelligent sachez que c’est le repos de la premiere, la nature quoi.. :)


          • just_a_life just_a_life 18 août 2008 12:08

            Et moi je dis :

            "Quand la vie devient dure,même l’ours mange ses crottes" !!!!!.......----------------------


            • La Taverne des Poètes 18 août 2008 12:10

              Je rappelle que le sujet de ce forum n’est pas Lerma.


              • LE CHAT LE CHAT 18 août 2008 12:20

                @taverne

                pour lerma qui squatte ton article

                Caleçon qui gratte, morpions qui squattent


              • LE CHAT LE CHAT 18 août 2008 12:26

                Un pinailleur n’est pas forcement un mari infidèle.
                Des tresses à chien sont aussi ridicules que des Natacha
                Je préfère de belles souris que Déborah
                Quand l’orage gronde, le tempête
                Quand le merle chante en mai, avril est fini

                Ne jamais monter sa tente quand son oncle n’est pas loin


                en voilà de beaux proverbes !


              • Yifu66 18 août 2008 12:34

                "Qui écrit un bel article et le met là
                Le verra pourri par ce con de Lerma"


              • La Taverne des Poètes 18 août 2008 12:40

                "Après la pluie vient le beau temps, juste avant la pluie", proverbe breton de fond de taverne.


              • LE CHAT LE CHAT 18 août 2008 12:46

                Un proverbe des tavernes du finistère

                 qui boit sans soif vomit sans effort !

                et il y a aussi , quand le goeland se gratte le gland , c’est qu’il fera mauvais temps , s’il se gratte le cul , c’est qu’il fera pas beau non plus !  smiley


              • La Taverne des Poètes 18 août 2008 12:53

                "Quand le goéland est un gros gland, la mouette non plus n’est pas très chouette" ; proverbe de taverne.


              • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 18 août 2008 15:25

                @ L’Auiteur : j’adore vos articles.  Mais l’esprit est un vernis qui ne tient pas sur la bêtise

                PJCA

                Http ://nouvellesociete.wordpress.com


              • ZEN ZEN 18 août 2008 12:23

                Exact , Tavernier,
                Bon rappel à l’ordre
                Comme à l’école primaire, On a toujours besoin de tête de Turc...

                Pour moi, le sommet de la sagessse chinoise culmine dans le taoïsme , dont on a pas fini d’explorer toute la profondeur simple


                • La Taverne des Poètes 18 août 2008 12:35

                  Remplacez taoïsme par sarkosisme dans votre dernière phrase et l’effet assez hilarant. Et voilà que je cède moi aussi à la facilité de m’en prendre à une tête de Turc. smiley


                • ZEN ZEN 18 août 2008 12:31

                  Je précise :

                  le taoïsme originaire ,débarassé de sa gangue religieuse tardive et de son fatras cultuel plus ou moins occidentalisé


                  • La Taverne des Poètes 18 août 2008 12:38

                    Je n’ai pas osé citer des philosophes chinois. L’article aurait perdu en légèreté et puis, la tâche eut été pour moi plus difficile puisque je ne suis pas philosophe mais touche-à-tout.


                  • ZEN ZEN 18 août 2008 13:48

                    Le taoïsme (comme le zen japonais, qui en est en partie dérivé) peut difficillement être qualifié de philosophie , du moins dans son sens traditionnel , réflexif...
                    Voir les travaux de F.Jullien à ce sujet


                  • La Taverne des Poètes 18 août 2008 14:55

                    Houla...Décodeur, Alka Selzer !


                  • JoëlP JoëlP 18 août 2008 20:13

                    Trouvé sur ce site, une pensée de Lao Tseu :

                    >>>Si les fleuves et les mers règnent sur tous les ruisseaux, c’est parce qu’ils savent toujours se tenir plus bas qu’eux. Voilà pourquoi ils règnent sur les ruisseaux. Par suite, le Sage : S’il veut être au dessus de son peuple, se met en paroles au-dessous de lui. S’il veut se tenir en tête du peuple, il se met en retrait. Par suite : Il reste éminent et les gens ne sentent pas son poids. Il se maintient à la première place et les gens ne se sentent pas blessés. Et en outre : Le monde entier veut le porter en avant et ne cesse de le vouloir. Comme jamais il ne lutte, nul au monde ne saurait se faire son rival.<<<

                    P’tain, faut lui faire lire à notre chef bien aimé !



                  • Thoth 18 août 2008 12:34

                    Proverbe chinois à appliquer à l’europe et particulièrement à la France : Quand Toto prend un coup de pied chinois au cul, Riri ne peut plus s’assoir !


                    • vincent p 18 août 2008 12:40

                      "Qui veut devenir grand, ne grandit pas toujours pas son pays, se montre toujours petit"

                      "Celui qui dit : "Je suis grand, car mon pays est grand" , cesse de l’être à cet instant précis"

                      "L’’histoire d’un seul pays, ne pourra jamais suffir aussi à rendre un homme ou un monde meilleur"


                      • ZEN ZEN 18 août 2008 13:41

                        "LA FRANCE N’EST PAS EN RECESSION"

                        Il le dit très fort , donc c’est vrai... !

                        Ces incantations ont quelque chose à voir avec la pensée magique


                        • Sigma Sigma 18 août 2008 14:15

                          proverbes Chinois :

                          "si du dis " Couic Couic" en marchant ,tu veux faire croire aux autres que tu as des chaussures neuves !"

                          " jour du Dragon au Scanner ,jour du Tigre au Cimetiere ! "

                          " si tu fais des oeufs brouillés ,dépêche toi de les réconcilier ! "

                          " si tu as une grosse faim ,tu peux beurrer un homme sandwich !"

                          " volcan pas souvent ramoné fait de la fumée !"

                          " si tu veux simplifier les lignes d’autobus ,supprime le terminus ! "

                          " qui se nomme le courageux en mettant son bras dans la gueule du tigre s’appellera le manchot ! "


                          • Vilain petit canard Vilain petit canard 18 août 2008 14:36

                            "Qui pisse dans le vent, mouille sa chemise"...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires