• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Se moucher du coude

Se moucher du coude

Contorsionniste civique …

À moins que je n’y comprenne rien à la morphologie humaine, une recommandation gouvernementale m’a tout d’abord plongé dans un abîme de perplexité. Il me fallut faire appel à toutes mes ressources en imageries mentales afin de comprendre réellement le sens de cette position relevant bien plus du kamasutra que de la mesure élémentaire d’hygiène.

Puis en citoyen obéissant, je me suis mis en demeure d’appliquer à la lettre l’injonction que l’état d’urgence de l’heure impose à chacun. Ne me mouchant rarement du pied, c’est d’un pas alerte que j’ai essayé de complaire au conseil de défense. J’ai voulu me moucher dans mon coude comme il était spécifié sur toutes les antennes du pays.

J’avoue n’être parvenu qu’à des résultats incertains accompagnés de douleurs dorsales. De plus l’état de mon pulloveur m’a fait penser que nos conseillers gouvernementaux étaient de mèche avec le consortium des laveries du pays. Soit j’avais le nez trop court, soit je manquais cruellement de souplesse. Il est vrai que l’on m’a souvent tancé pour mon incapacité à plier l’échine.

Poussant plus avant l’expérience, je me suis rendu dans un endroit propice à l’accomplissement de cette prouesse. C’est tout naturellement dans une taverne que je me suis présenté, m’installant face à un bar muni comme il se doit d’une barre en cuivre au niveau des chevilles. J’ai levé le coude tant et plus, j’ai bu de la Coronna, la bière à la mode mais je n’ai jamais réussi, même en état d’ébriété à satisfaire à la demande.

Il y avait sans doute un problème, une erreur d’interprétation ou bien une tare personnelle. J’ai lu dans leurs yeux une perplexité sans borne. Que voulait donc ce triste personnage ? Se moucher du nez n’est il donc pas la chose la plus naturelle au monde ? Rapidement, devant mon insistance, ils m’eurent dans le nez et me firent grise mine. Je n’avais qu’à prendre un mouchoir, y faire un nœud et me lancer à nouveau dans l’expérience.

PNG C’est justement ce qui dénoua le mystère. Je pris un dictionnaire et découvris que le coude avait deux faces, l’une intérieure nommé fosse cubitale et l’autre extérieure, la seule que jusqu’alors je connaissais et qu’on désigne tout bonnement par le vocable de coude. Ce n’est donc pas avec sa face externe qu’il fallait opérer. C’était là le secret de la consigne.

Bien sûr, je comprends les experts en communication, dire à la population : « Lorsque l’envie d’éternuer, soudainement, vous tenaille alors que vous êtes en société, il est conseillé de mettre en relation votre fosse nasale avant expectoration et votre fosse caudale afin d’éviter toute projection virale sur vos voisins ! », serait de nature à perturber le bon peuple.

En attendant, mes tentatives pour enfin réaliser cette mesure élémentaire de bon sens m’ont conduit à souffrir désormais d’une redoutable épicondylite qui outre qu’elle m’interdise de satisfaire à la consigne gouvernementale qu’importe la face du coude concernée, me fait un mal de chien. Me voilà une fois encore en état de rébellion à l’ordre public bien malgré moi.

Je sais que beaucoup, à la différence de votre serviteur ont pris par dessus le coude ces messages qui tournent en boucle sur les ondes. Je ne vais par le leur reprocher, mon civisme m’a placé dans une situation délicate. Je tiens cependant, malgré la douleur, à témoigner de cette malheureuse expérience afin de vous éviter de commettre la même confusion.

Désormais je me tiens à carreau, non pas que je renonce pour toujours à prendre au pied de la lettre les conseils du pouvoir, mais tout simplement parce que j’ai fait le choix de ressortir de mes armoires les vieux mouchoirs en tissus de mon enfance. Quand j’étais un petit morveux, se moucher était alors un geste naturel qui n’imposait pas des communiqués spéciaux.

Morveusement vôtre.


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • ZXSpect ZXSpect 13 mars 16:02

    Serpentins, mirlitons, confettis… le bonimenteur nous régale de ses pitreries sur ce sujet si hilarant qu’est la pandémie !


    • C'est Nabum C’est Nabum 14 mars 07:06

      @ZXSpect

      Vous avez raison
      Pourvu que le virus me condamne au silence


    • C'est Nabum C’est Nabum 14 mars 07:07

      @pitoyab

      le zéro absolu


    • The White Rabbit The White Rabbit 13 mars 16:39

      Depuis que nous sommes passés en phase 3 de l’épidémie, le gouvernement recommande maintenant l’usage de coude unique et jetable.

      Phase 4 : on se mouchera du pied


      • C'est Nabum C’est Nabum 14 mars 07:07

        @The White Rabbit

        Attention votre humour va vous mettre au rand des contaminés par nos amis du dessus


      • Esprit Critique 13 mars 17:31

        La recommandation des mouchoirs en Papier et « Jetez-le » me parait très cons . D’autant plus que des pubs pour lutter contre la transmission de la grippe montre un môme qui se contamine par une de ses merdes de mouchoirs que les gens jettent partout dans les rues et en randonnées dans la nature.


        • C'est Nabum C’est Nabum 14 mars 07:08

          @Esprit Critique

          La communication de masse est toujours très con


        • L'Astronome L’Astronome 13 mars 17:54

           

          Ouais, mieux vaut ne pas jouer des coudes après s’être mouché, car cela serait donner les coudées franches à notre nouvel ami le coulillona-virus pour se propager à coudes rabattus.

           


          • L'Astronome L’Astronome 13 mars 17:57

            coulillona-virus = couillona-virus


          • C'est Nabum C’est Nabum 14 mars 07:09

            @L’Astronome

            Pourtant tous ceux qui se sont mouchés ainsi jouent des coudes dans les rayons vides de nos hyper-marchés


          • McGurk McGurk 13 mars 17:58

            Ce matin, je vais dans la ville d’à côté. Les bus passent en boucle des messages sur ce sujet, tout comme dans le train (psychose totale ?).

            J’arrive dans une administration, on m’oblige à me laver les mains avec du gel (qui pue d’ailleurs) et « me tenir à un mètre de distance derrière la ligne jaune ». Comme si un virus allait rester derrière celle-ci alors qu’il a traversé des distances infiniment plus grande.

            Même aux associations que je côtoie personne ne se sert plus la main et se regarde en biais. « Ah nan j’te sers plus la main, le virus tu comprends... ».

            Franchement, la société devient folle et je crains que la panique fasse bien plus de victimes...


            • Xenozoid Xenozoid 13 mars 18:07

              @McGurk

              le virus des média devrait etre mit en quarantaine...m’enfin,ça me rapelle une expérience avec des petit robots qui n’avaient que 2 sensor en fil de cuivre,a chaque fouit qu’ils se payaient un mur ils changeait de direction, apres quelque minute ils se rassemblaient et bougeaient en groupe et tournaient en rond, tous ensemble
              yep


            • Xenozoid Xenozoid 13 mars 18:08

              @Xenozoid

              fouit=fois


            • velosolex velosolex 13 mars 23:54

              @McGurk
              Faut tout de même voir que ça peut sauver des vies humaines. J’ai vu les images aberrantes de connerie de ce pauvre Gaubert, un joueur français de la NBA et qui cru bon de faire dans la surenchère en plastronnant au sujet du corano, se frottant les mains au micros, aux meubles, à ses équipier dans le vestiaire en leur postillonnant au visage « même pas peur » !

              On a appris depuis qu’il est positif. ….
              « Goal ». Comme dirait l’arbitre.

              Ce type a réussi là le plus beau panier de sa vie !. On l’appellera mister Bean.
              Ca va pas arranger notre réputation à l’étranger. 

              Donc rigoler, OK, tant que c’est sur le clavier. Mais faire le distinguo avec le réel. je dis ça je dis rien comme dirait l’autre. Ceci dit, j’espère qu’après le corano, j’espère que les gens se rappelleront qu’ils ont des bras, des mains. 

              Et pas seulement pour marquer des paniers


            • velosolex velosolex 14 mars 00:03

              @McGurk

              " Ce matin, je me fais arrêter par un flic qui me dit combien de verres vous avez bu monsieur. je lui répond la dose normale. je sorts de la voiture je lui montre que je tiens en équilibre sur un pied. il me dit, ok monsieur vous pouvez repartir. Mais attention la loi va changer bientôt….

              Voilà le genre de conversation qu’on pouvait entendre dans un bar, il y a quoi 30, 40 ans, je sais plus. Mais voilà la vie. Des choses qui nous paraissaient normales un jour, deviennent aberrantes un autre...Cela c’est passé pour l’alcool, la violence sur les enfants, les femmes, que sais je encore. 

              Est ce ainsi que les hommes vivent ?...
              Pour le gel, j’avais pris l’habitude à l’hopital. Les règles se sont infiniment renforcées.
              On a sauvé énormément de malades avec des mesures simples mais efficaces. Hors voilà que la rue est devenu pratiquement un hopital en puissance, avec énormément de malades dans la salle d’attente


            • Cadoudal Cadoudal 14 mars 00:13

              @velosolex
              Bof...

              Les flics, maintenant quand il arrêtent Tommy Robinson, ils le foutent en taule direct, faudrait pas contrarier la marche du progrès et du féminisme chez vous comme ailleurs...

              Directeur de l’Office central pour la répression de la traite des êtres humains (OCRTEH), le commissaire divisionnaire Jean-Marc Droguet observe une augmentation considérable du nombre de réseaux de prostitution de mineures.

              http://www.leparisien.fr/politique/prostitution-de-mineures-le-proxenetisme-national-est-en-resurgence-13-03-2020-8279010.php


            • nono le simplet nono le simplet 14 mars 03:37

              @velosolex
              Pour le gel, j’avais pris l’habitude à l’hopital

              ayant quitté les labos en 94 le gel n’existait pas mais on avait des pissettes d’alcool à 70° ... c’’était devenu un réflexe ... toutes les 2-3 minutes quand je bossais en bactério et un peu moins souvent peut être aux autres postes ... un petit coup sur la paillasse ...
              j’ai appris récemment l’histoire du médecin qui a découvert cet impératif
              Ignace Philippe Semmelweis mort dans la misère et le rejet


            • C'est Nabum C’est Nabum 14 mars 07:09

              @McGurk

              Peur sur le pays

              Mais c’est nous qui cherchons la petite bête


            • velosolex velosolex 14 mars 09:17

              e@nono le simplet
              Salut
              Semmerweis s’est fait foutre beaucoup de sa gueule, par Gaubert, qu’était à l’époque pas encore basketteur, mais interne en médecine.
              Des gars qui sortaient de la salle d’autopsie, et qui allaient accoucher des femmes, comme s’ils rentraient dans un atelier de mécanique générale. 
              Celine a fait sa thèse de médecine sur ce lanceur d’alerte hygiéniste. J’ai entendu quelqu’un dernièrement faire le rapport avec sa déviation antisémite .
              Il aurait vu les juifs comme des parasites en rapport avec sa phobie des germes.
              Un bon savon de Marseille, est suffisant pour la maison. On lave largement les plaies avec. N’y a pas besoin de cent trucs dans l’armoire à pharmacie. Mon père se mettait de l’eau javélisée. C’était une époque à la bonne franquette, où on considérait même qu’un peu de vin additionné d’eau ne faisait pas de mal aux gamins. Je me souviens qu’à trois ans, j’ai vidé une bouteille de vin dans un saut pour rendre service à mes parents. La correction qui a suivi a été ma première expérience d’injustice cuisante. Les génies resteront incompris


            • McGurk McGurk 14 mars 15:09

              @velosolex

              Les hôpitaux sont au bord de la faillite et du burnout.

              Ce genre de situation n’arrive pas, surtout avec la venue d’un virus, lorsqu’on a une démocratie sociale effective. A la place, on engraisse les grands groupes qui demandent toujours plus (loi travail, les retraites, etc.).

              Sauver des vies n’implique pas de faire flipper tout le monde au dernier degré en passant des messages en boucle car l’effet psychologique qui en résulte, paraissant de prime abord négligeable, est en fait dévastateur passé une certaine durée et « dose » (le nombre de fois répétées).

              On est déjà dans un société complètement divisée où les gens ne se parlent pas, se toisent et envient ce que les autres possèdent. Avec un pouvoir qui la segmente encore plus afin de mieux l’affaiblir et ainsi la contrôler.

              Ajouter la peur d’un virus sachant que le taux de mortalité est très faible vient parfaire l’édifice d’une non-société, où la démocratie n’existe plus. La preuve, il est question de reporter les élections. Même les réunions de plus de cent personnes sont maintenant interdites.

              Alors oui, effectivement, les évènements publics sont un danger mais on oublie qu’avant ce virus providentiel pour la classe politico-industrielle la situation était aussi désespérée, qu’elle se dégradait de mois en mois et...tout le monde s’en foutait. On continuait tous nos vies bien que notre pays s’enfonce dans le chaos et le non-droit.

              Ne trouvez-vous pas étrange que les débats sur notre avenir et être Français n’intéresse plus personne mais qu’on soit tous réunis et solidaires pour...des matchs de foot ou la lutte contre une maladie ?

              En résumé, contre quelle « pandémie » devrions-nous lutter en premier ?


            • McGurk McGurk 14 mars 15:13

              @McGurk

              *n’intéressent


            • Xenozoid Xenozoid 14 mars 15:16

              @McGurk

              le monde technologique sur-organisé , que nous avons créé , il n’y pas moyen de sortie pour les animaux ou les humains. Car nous sommes vraiment pas très différents des animaux que nous élevons dans des cages et des aquariums dans nos maisons : Nous vivons dans des petites boîtes a température contrôlée , appelés appartements . Nous aussi, nous achetons la nourriture standardisée labélisée , nourriture très différente a ce que nos ancêtres mangeaient. Nous non plus, nous ne trouvons aucun débouché pour notre « sauvage » spontané ,castré et dégriffé que nous sommes par les nécessités de la vie dans les villes et les banlieues sous restrictions juridiques et culturelles . De même nous ne pouvons pas errer loin de nos chenils,sans autorisation (papiers) tenus en laisse comme nous le sommes par nos emplois , dans nos appartements préfabriqués ,puis plus loin , par des frontières politiques . Et si nous cherchons encore , que pourrions nous trouver ? Forêts , jungles, plaines sauvages , collines majestueuses ? Celles-ci sont rapidement entrain de disparaîtrent nous travaillons sans relâche pour envelopper notre monde dans une peau de béton , pour s’assurer que toute l’herbe est arrosé par aspersion et tous les marécages drainés et sondés pour être transformés en espace de bureau .Et ce que nous ne transformons pas en grandes cages et autres aquariums , nous le détruisons avec la pollution
               
              La peur conduit l’univers.
              Vous trouverez l’effroi parmi les galaxies.
              Vous trouverez l’horreur au coeur d’une étoile.
              Vous trouverez votre destin dans un tas de poussière.
              Le papillon veut une étoile
              La nuit veut demain
              Le roi veut ce qui est loin
              En dehors de sa sphère de chagrin


            • laberniaire laberniaire 14 mars 16:32

              @nono le simplet
              Apprendre dernièrement seulement l’histoire de Semmelweis...
              quand on prétend avoir été laborantin.... ;
              C’est sans doute ça la compétence citoyenne.


            • nono le simplet nono le simplet 14 mars 16:44

              @laberniaire

              je préfère de loin le nombre de trucs que je sais faire correctement et pourquoi il faut le faire de telle ou telle manière que le nom de celui qui les a inventés ...
              la culture c’est ce qui reste quand on a tout oublié mais aussi quand on sait rien faire d’autre
              blaireau du poitou :—))


            • laberniaire laberniaire 14 mars 17:25

              @nono le simplet
              Chère tanche citoyenne donneuse du marais je vois que nous n’avons pas eu la même école primaire....non plus....
              mais tu peux avoir travaillé comme technicien e surface dans ton labo....ce qui expliquerait beaucoup de choses....


            • nono le simplet nono le simplet 14 mars 17:48

              @laberniaire
              si on avait été à la même école tu t’en souviendrais, aucun doute smiley


            • L'Astronome L’Astronome 13 mars 20:14

              Comme dit le Pr Derenne, qui est passé ce matin sur Les Grandes Gueules (RMC-Story) : « Chaque année, des Français souffrent d’une maladie rare, due à un corona-virus. C’est... le rhume ».

               


              • C'est Nabum C’est Nabum 14 mars 07:10

                @L’Astronome

                La mèche m’en tombe !


              • velosolex velosolex 14 mars 09:29

                @L’Astronome
                Une émission qui semble en effet bien porter son nom.
                S’il suffisait de l’ouvrir pour tuer le cornovirus, on enverrait les supporters du PSG soigner les gens dans les hôpitaux. Mais ces gars là préfèrent s’époumoner dehors. Ils ont gagné, qu’ils disent.
                Pour le négationnisme de la pandémie, on remarquera que c’est beaucoup plus difficile à tenir comme posture que celui du climat ; Les vagues en effet qui montent ne lèchent pas les pieds aussi vite que le corano, qui monte en mousse plus rapidement que la bière du même nom


              • nono le simplet nono le simplet 14 mars 15:46

                @velosolex
                salut
                il m’arrive de regarder « les grands gueules » de temps en temps mais pas trop longtemps, il faut consommer avec parcimonie mais dans l’ensemble je rigole bien ...
                c’est ... comment dire ... comme le « dîner de cons » mais avec seulement les invités ...


              • laberniaire laberniaire 14 mars 16:34

                @nono le simplet
                Sur AVX on est certain de ne plus en avoir besoin depuis juillet 2017


              • nono le simplet nono le simplet 14 mars 17:43

                @laberniaire
                te vla bien amer ... je viens de lire que tes coms sautent ... t’es même plus au niveau du diner de cons ?
                je vais faire un article bientôt ... je t’invite ... viens avec ta culture


              • velosolex velosolex 13 mars 23:46

                Triste époque où l’on discrimine les manchots .

                Il y a fort à craindre que ceux ci vont faire des opérations « coup de poing » pour se faire respecter. 

                Les nationaliste anglais eux y voient bien là la preuve que le pire risque de déboucher du tunnel sous la manche, à force de voir les froggys se moucher dedans. 


                • C'est Nabum C’est Nabum 14 mars 07:11

                  @velosolex

                  Les culs de jatte ne sont pas à la fête non plus
                  Ils ne peuvent se rues sur les rayons de pâtes ...

                  Fondamentalement injuste


                • zygzornifle zygzornifle 14 mars 09:20

                  En période gastro as tu essayer de c.... dans ton coude ? hahaha

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès