• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Se retrousser les manches

Se retrousser les manches

Signe des temps…

 

L'injonction est bien connue pour ceux qui un jour se trouvent au pied du mur ou face à une tâche qui s'annonce délicate. Sans rechigner, il convient alors de mettre la main à la patte et pour éviter de se tâcher, le courageux quidam se retrousse les manches. Le geste immédiatement perçu par ses voisins, atteste de sa farouche volonté de venir à bout de l'obstacle qui se dresse devant lui. Le plus souvent, celui qui se retrousse les manches entraîne l'adhésion des autres qui font de même pour que l'union des forces communes abatte la montagne qui se dresse devant eux.

En d'autres circonstances, ce même geste porte en lui une tout autre signification. Il y a de l'électricité dans l'air, deux protagonistes se font face. Petits coqs dressés sur leurs ergots, ils sont prêts à en venir aux mains. Comme ce sont malgré tout des gens bien élevés et qu'ils n'ont pas de gants de boxe pour croiser le fer, ils relèvent leurs manches, dénudent des biceps qui font leur unique fierté et se lancent dans un redoutable bras de fer. Celui qui mordra la poussière sera ridiculisé et pourra aller se rhabiller. Est-ce prémonitoire ? Je l'espère…

Le plus souvent, sans jouer les cabots ou les va-t'en guerre, ce geste somme toute assez banal, marque la volonté d'échapper à la hausse des températures en relevant sa chemise au niveau de l'articulation du bras, par-dessus le coude. Vous risquez alors les moqueries ; le mieux n'eut-il pas alors de choisir une chemise à manches courtes ? Certes, dans certains milieux, ces bras nus ne fait pas le meilleur effet. Il faut de la mesure en toute chose et les adeptes des manches retroussées le savent mieux que quiconque.

Les manches une fois retroussées, se pose inévitablement la question des mains. Que faire de ces dernières dans pareil cas. Les plus courageux les mains dans le cambouis ou à la pâte. Les premiers sont mécaniciens et parmi les autres, il en est qui souhaitent simplement nous mettre le nez dans la farine. C'est d'ailleurs pourquoi il convient de se montrer circonspect devant les hâbleurs, les beaux parleurs aux manches aussi courtes que leur sincérité.

Nous en avons un joli spécimen, un roitelet huppé qui en période électorale exclusivement, sent le vent du boulet peser sur son comportement par trop hautain, selon les mauvaises langues qui n'ont rien compris à sa bienveillante personnalité. Alors, sans hésiter une seconde, en dépit de la dignité de sa charge monarchique, l'homme se retrousse les manches pour paraître proche du peuple jugeant sans doute que le citoyen est assez stupide pour ne se fier qu'aux apparences.

Il faut ainsi admirer la prestance du jeune homme qui n'a pas hésité à pousser le bouchon plus loin encore en retroussant son pantalon lors d'un match de football avec le gratin de la profession. Nous devrions tirer des enseignements de cette pratique du pouvoir ou du moins de sa représentation et nous méfier d'un personnage adepte de la coupe claire, de la réduction de la voilure et de la mise à nu.

Ne fut-il pas pris une fois la main dans le sac en serrant dans ses bras un jeune garçon musculeux et torse nu. Ses conseillers en communication l'ont mis en garde de ne pas aller plus loin dans la mise en scène de son corps d'éphèbe. Il n'a pu cependant résister en montrant son poitrail sur le port de Marseille, il faut avouer qu'il avait là l'excuse d'une campagne qui sentait le brûlé.

Le peuple contrit, dépité, désolé d'être ainsi si mal représenté par ce pitoyable jeune premier, ne parvenant pas à lui rabaisser le caquet, pourrait pourtant faire œuvre salutaire en lui offrant prochainement une magnifique veste qui viendrait avantageusement couvrir ces manches retroussées qui font tant désordre. Si cela peut lui éviter de prendre froid, nous nous ferons un devoir de l'envoyer se rhabiller en lui offrant une magistrale déculottée ; nous ne sommes plus à un paradoxe près ! Tout ceci n'est du reste qu'une histoire de chiffons qui permettrait d'éteindre la bataille de chiffonniers qu'il entend éternellement mener avec sa camarade la fripière.

À contre-main.

JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (3 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • juluch juluch 29 avril 10:40

    On est loin de la solennité de De Gaulle, Pompidou, Giscard.....ils doivent pas en revenir là ou ils sont ! 


    • charlyposte charlyposte 29 avril 11:35

      @juluch
      C’est mal connaître la nana de Pompidou ! smiley elle aurait fait un carton via les crash tests des matelas made in France smiley smiley


    • C'est Nabum C’est Nabum 29 avril 15:43

      @juluch

      Le pouvoir c’est désormais du théâtre et du cirque 


    • charlyposte charlyposte 29 avril 11:00

      Je propose un adversaire droit dans ses bottes ... euh non... droit dans ses gants, de préférence plus offensif et surtout pas celui de jouer à l’esclave devant ce maître blanc smiley


      • C'est Nabum C’est Nabum 29 avril 15:43

        @charlyposte

        Une bonne poire un jour, des tomates cerises le lendemain.


      • Nowhere Man 30 avril 09:56

        @charlyposte
        Je verrais bien Christian Dettinger le boxeur gitan qui s’est illustré dans la période gilet jaune.
        Qu’on en finisse !!


      • Clocel Clocel 30 avril 10:01

        @Nowhere Man

        Christophe...


      • Nowhere Man 30 avril 10:06

        @Clocel
        Merci


      • wagos wagos 29 avril 11:03

        Dès 1981, quand les socialos communistes sont arrivés au pouvoir, c’était la ruine et la déchéance d’un pays qui s’était redressé et fait une place comme grande puissance mondiale .

        La Gauche a toujours été vectrice de l’échec, de relâchement des moeurs , de jalousie et de paresse, de désordre social, de lâcheté et de trahisons ! 


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 29 avril 11:05

          @wagos

          un peu comme les arabes, les juifs et les coiffeurs, non ?


        • charlyposte charlyposte 29 avril 11:09

          @Séraphin Lampion
          T’a oublié les barbiers smiley


        • C'est Nabum C’est Nabum 29 avril 15:44

          @wagos

          En effet, vous avez là la raison essentielle et rassurante

          C’est pas moi, c’est ma sœur ...


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 29 avril 11:04

          Re-trousser, ça signifie « trousser encore une fois » ? Comme dans le « troussage de domestique » prisé par J-F Kahn et son cousin Strauss ?


          • charlyposte charlyposte 29 avril 11:15

            @Séraphin Lampion
            En ce qui me concerne, j’adore trousser de ville en ville partout en France et dans le monde libre ..... ou pas .... ! smiley


          • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 29 avril 11:27

            @charlyposte

            En cuisine, le troussage d’une poulette consiste à lui lier ses membres avant de la faire cuire. Tu fais pas ça, quand même ?


          • charlyposte charlyposte 29 avril 11:30

            @Séraphin Lampion
            Je n’attache que sur demande smiley jamais selon ma volonté smiley


          • C'est Nabum C’est Nabum 29 avril 15:45

            @Séraphin Lampion

            Chez lui il y a suspiçion d’inversion 


          • charlyposte charlyposte 29 avril 11:27

            Si j’ai bien compris le petit blanc se prend pour DAVID selon la légende tirée par les cheveux via les historiens aux ordres !!! ??? hum smiley


            • C'est Nabum C’est Nabum 29 avril 15:45

              @charlyposte

              Il n’y a rien à comprendre
              C’est là l’astuce 


            • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 29 avril 11:30

              Pour un petit branleur de banquier, c’est plus pratique ^^


              • charlyposte charlyposte 29 avril 11:36

                @bouffon(s) du roi
                Y doit être nostalgique de l’époque des templiers !!! smiley


              • C'est Nabum C’est Nabum 29 avril 15:46

                @bouffon(s) du roi

                Juste un billet pour quelqu’un qui est vert et qui lui vole dans les plumes



                • Nowhere Man 30 avril 10:05

                  Nos merdias se gaussaient de Poutine judoka (de bon niveau) en exhibition... 

                  Aucun n’a vomi au spectacle pitoyable de Macron jouant au tennis dans un fauteuil roulant.

                  https://www.francetvinfo.fr/sports/jo/jo-2024/video-emmanuel-macron-joue-au-tennis-en-fauteuil-roulant-pour-soutenir-la-candidature-de-paris-aux-jo-2024_2252827.html

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité