• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Un petit espoir pour nos stations

Un petit espoir pour nos stations

Le manteau blanc se lève…

Nous étions très nombreux à trouver parfaitement absurde la fermeture des remontées mécaniques dans les stations de ski françaises, mesure qui du reste, au pays des exceptions, ne s’appliquait pas dans les territoires d’Outre-Mer. Nous venons d’en saisir toute la justesse, ce qui ne peut nous surprendre tant grande est la sagacité du conseil de défense et du conseil scientifique, ces deux instances qui brillent de mille étoiles au sommet de l’intelligence française.

Le voile se lève progressivement sur la stratégie mise en place en secret. Nous devons au passage admirer la patience et la force de résistance d’un gouvernement, acceptant de tomber sous une avalanche de critiques acerbes. Tandis que le peuple voyait tout en noir, nos dirigeants savaient qu’ils agissaient pour notre bien.

Il est vrai que nous ne disposions pas des éléments qui ont prévalu à cette mise en sommeil de ce que jadis, nous appelions l’Or Blanc. C’est souvent le cas, la transparence n’est pas possible sous le manteau neigeux, il faut se résoudre à être conduit, les yeux fermés, par nos guides de haute montagne dans la tourmente d’une crise planétaire. Eux savaient, mais ne voulaient rien en dire, tant qu’ils ne disposaient pas de tous les éléments d’une vaste stratégie de vaccination inopinée.

Je devine votre perplexité. Je vais devoir prendre le temps d’une explication qui relève de l’effet boule de neige en prenant des gants, ça va de soi. N’oubliez pas d’acquitter votre forfait pour me suivre sur les pistes escarpées du raisonnement présidentiel. Car, avouons-le, seul un être aussi brillant, véritable chamois se jouant admirablement bien de toutes les chausse-trappes de la pandémie, pouvait imaginer pareil scénario.

L’homme avait eu vent des différentes avancées techniques se tramant de par ce vaste monde, il eut alors une idée que seul celui que les mauvaises langues nomment Freluquet, pouvait concevoir. Tandis que sa population se braquait sur les mystères de ARN et d’un vaccin qui aurait dû nous mettre la puce à l’oreille avant son exigence de grand froid, il mettait en place une formidable machinerie pour permettre à la Nation de remonter la pente.

En tout premier lieu et en dépit de vagues promesses qu’il avait consenties, une sorte de poudreuse aux yeux pour les tenants de l’environnement, il avait lancé le grand projet de la 5 G à l’échelle de tous les pays, y compris les zones blanches. Nous aurions dû mettre nos sens en éveil, il n’en fut rien, trop focalisés que nous étions sur une critique toujours aussi facile.

Pendant ce temps, le Méprisant de la République avait eu des fuites qui émanaient de Russie et de Chine. Le vaccin russe méritait de faire un nouveau grand emprunt tandis que le test chinois devait être considéré avec sérieux. Mais comment concilier ces trois sujets sans attirer la méfiance sur ce peuple de procureurs si peu lucides. Il convenait de prendre les français par surprise et si possible par derrière.

C’est le premier ministre qui fidèle à ses raisonnements basiques, d’aucuns diront empreint du bon sens de la ruralité, qui trouva l’astuce pour enclencher une opération jamais envisagée dans l’histoire de l’humanité. Quand les stations de ski pourront ouvrir, seuls les tire-fesses seront mis en activité. Une machinerie complexe, exigeant certes un pognon de dingue mais le mot d’ordre du quoi qu’il en coûte s’applique plus que jamais durant cette crise, sera installée sur chaque siège.

Les skieurs devront venir les fesses à l’air pour pratiquer leur sport favori. Si cette exigence pouvait paraître farfelue il y a quelques temps encore, le peuple français a avalé tellement de couleuvres que cette injonction passera comme une lettre à la poste. Le séant sera justement là le cœur de cible puisque automatiquement un test sera réalisé à l’insu du plein gré des skieurs, les résultats immédiatement communiqués et traités grâce au réseau 5 G et avant la fin de l’ascension, les individus positifs seront là encore, par effraction si l’on peut dire, piqués avec le vaccin russe. Si la France n’a pas trouvé de sérum ni de traitement, elle a des idées qui l’autorise toujours à donner des leçons à toutes les nations.

Voilà vous savez tout et vous devez vous attendre à une bonne nouvelle pour les vacances de février. Les pistes vont rouvrir pour le plus grand bien de tous. Ce petit désagrément passé, vous pourrez dévaler les pistes à tombeau ouvert, ayant selon l’expression idoine, le feu au cul.

Avalanchement leur.


Moyenne des avis sur cet article :  3.91/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 6 février 2021 11:03

    Cela dit, les sports d’hiver sont des sommets de débilités, ces grabataires bedonnants qui faut grimper mécaniquement pour qu’ils puissent jouir de glissades infantiles...

    Dans l’exploitation du bétail humain, je ne vois que les Center Parcs et les

    parcs à thème pour rivaliser avec ce type d’aliénation.


    • C'est Nabum C’est Nabum 6 février 2021 13:09

      @Clocel

      Je suis assez d’accord


    • Doume65 6 février 2021 17:35

      @C’est Nabum
      Pas moi. J’habite dans les Pyrénées. La plupart des jeunes sont sportifs, grâce principalement au ski (quelle qu’en soit la forme) et au le rugby. Après, que les bordelais (les parisiens ne viennent pas chez nous) qui viennent skier ne soient pas forcément les plus pauvres, c’est autre chose. Et le ski n’a rien à voir avec le golf.


    • C'est Nabum C’est Nabum 6 février 2021 21:55

      @Doume65

      La localisation est fondamentale

      Les jeunes des villes qu’on dit grandes sont ainsi


    • juluch juluch 6 février 2021 13:24

      je dois avouer que je ne vais jamais à ces endroits.....

      Par contre tous les gens qui ont des commerces et qui dépendent uniquement de cette période de...« sports d’hiver » ramassent chers financièrement !!


      • C'est Nabum C’est Nabum 6 février 2021 21:56

        @juluch

        Je suis solidaire même sans être client


      • Le421... Refuznik !! Le421 7 février 2021 08:51

        @Philippe Huysmans, Complotologue
        Il faut toujours calculer comme cela, j’en avais fait un article :
        Cui bono ... A qui profite le crime ?


      • velosolex velosolex 6 février 2021 17:20

        C’est en fait moins de 10 pour cent des français qui vont à la neige. Loin de l’image que cherche à donner les journaux tv lambda, tentant de faire la promotion des stations. « Si vous n’êtes pas partis, vous n’allez pas tarder à partir... ». Tout ça déconnecté du réel.....Bien peu de gens savent comment la montagne est martyrisée, par les réseaux utiles aux canons à neige, aux infrastructures des remonte pente, au détournement de la ressource eau, utile à tirer le cul des touristes vers la neige de plus en plus haut.

        On fait l’impasse sur la facture des fractures et des traumas en tous genres payés par la société, et les lits d’occupation que cela nécessite, une tartuferie révélée encore une fois de plus par le covid, qui est tout petit, certes, mais qui fait le max pour nous montrer toutes nos inepties, comme un révélateur..

        Des Français, des Belges ont foncés tout schuss vers la suisse, qui a ouvert en belle opportuniste ses stations, avec un vrai scandale sanitaire lié 

        Le voyage au ski d’une mère conduit à la quarantaine de ...  https://bit.ly/3oTpeja

        • Xenozoid Xenozoid 6 février 2021 17:25

          @velosolex

          considere tu les gens comme du bétail ?


        • velosolex velosolex 6 février 2021 18:04

          @Xenozoid

          Non, j’ai encore vu aucune vache assez stupide pour faire du ski ! 

          Néanmoins, marcher en montagne est complexe, et il faut savoir que les vaches alpestres, prennent en charge celles des plaines quand elle arrivent dans les alpages. 


        • Xenozoid Xenozoid 6 février 2021 18:08

          @velosolex

          Non, j’ai encore vu aucune vache assez stupide pour faire du ski !

          c’est pas grave, j’espere qu’elle n’ont pas de masques


        • C'est Nabum C’est Nabum 6 février 2021 21:56

          @velosolex

          Est-ce une raison pour ruiner ces gens ?

          Je pense que l’absurde de la situation est évident


        • velosolex velosolex 6 février 2021 23:53

          @C’est Nabum
          Le crime ajouté à l’absurdité serait d’ignorer l’’incendie, et de garder le restaurant ouverts, sous prétexte que les frigos sont pleins. 
          Ou de faire marcher les tire fesses vers le précipice.
          Le dernier à avoir imposé l’économie comme une forme de déni s’appelle Donald Trump, pour le résultat que l’on sait. 
          Bien sûr, les journaux TV font la promotion à tout va du tourisme décomplexé. 
          A Noel, il nous disait tous de filer pour les vacances au Portugal, épargné par le covid. On parlait de miracle Portugais. Las...C’est après quinze jours de tourisme, la région la plus touchée de L’UE....
          L’absurdité, c’est de faire punir uniformément, de ne pas permettre d’activité aux régions épargnées, comme ça se fait partout ailleurs.
          Malheureusement, les alpes sont parmi les régions les plus touchées. Les règles ne sont donc pas absurdes...
          En Bretagne, région très peu touchée, ou dans d’autres régions assez épargnées, on pourrait sans aucun doute aménager les ouvertures des ciné, restos bars, mais pour cela il faudrait évidemment fermer la région aux tourisme extérieur, pour éviter l’appel d’air.
          N’y comptons pas. Continuons à marcher au pas de la capitale, qui fait ses lâchés de faisans à chaque vacances. La règle que le gouvernement semble s’être imposé est de tenir jusqu’aux sempiternelles vacances, qui sont le déterminant maintenant de l’action politique, avant de confiner de nouveau à la rentrée


        • Le421... Refuznik !! Le421 7 février 2021 08:58

          @C’est Nabum

          Est-ce une raison pour ruiner ces gens ?

          Non, par contre, je pense qu’une remise en question sur le futile et le nécessaire est à faire.
          La société du « tout loisir » qui salope ardemment tout autour de soi va devoir apprendre à se réorienter.
          Je ne pense pas qu’au fond, il y ait la moindre pensée écolo chez nos grands « saigneurs », mais le petit peuple devra apprendre à vivre avec moins de luxe.
          Il en va aussi de la survie de l’espèce humaine.
          Enfin, quand je compare une semaine à Couchevel à Noël et quinze jours sur l’île de la Réunion à la même époque, je préfère de loin jouer au « zoreï »... Pour moins cher !!
          Bien sûr, l’avion reste un déficit écologique, encore que ça se calcule s’il est rempli.


        • velosolex velosolex 7 février 2021 12:58

          @Le421
          Le covid est le révélateur de nos tartuferies.
          Si tu regardes un journal TV, tu t’aperçois soit qu’ils n’ont rien compris, ou plutôt qu’ils ne veulent pas comprendre, ou encore qu’ils défendront les copains jusqu’à la mort. Enfin des autres surtout.
          En disant comme maintenant comme au Portugal, qu’ils ne savaient pas, qu’ils n’avaient pas voulu de ça, qu’ils n’avaient jamais tué de chats, ou alors c’était il y a longtemps. 
          La covid, c’est la dernière mise en garde, station service, avant l’autoroute de la mort. Si on ne remet pas en cause les croisières, le tourisme à la con qui y attaché, les séjours débiles au bout du monde qui s’uniformisent, avec le fret aérien associé, la suite est prévisible....


        • sylviadandrieux 8 février 2021 22:26

          C Nabum

          Désolée de vous contredire, mais il est parfaitement possible de faire du ski en outremer !

          pourquoi les métros veulent-ils toujours mettre les outremers en exception ? 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité