• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Vie chère. Deux yaourts et un paquet de pâtes placés en garde à vue (...)

Vie chère. Deux yaourts et un paquet de pâtes placés en garde à vue !

Gigantesque opération de police économique dans les hypermarchés de la région parisienne. Quelques centaines d’enquêteurs en civils ont débarqué dans les rayons des grandes surfaces, armés de chariot, puis ont saisi pots de yaourt, paquets de riz, de pâtes, boîtes d’œuf et tout ce beau monde s’est retrouvé au commissariat de la concurrence pour un interrogatoire musclé. 48 heures de garde à vue, en espérant que la brigade des hausses de prix puisse faire avouer les coupables et procéder à une instruction médiatique et politique. Il faut dire que le délit est grave. Des produits sont suspectés d’attenter au budget de la ménagère. Qui plus est, de commettre un outrage à notre président du pouvoir d’achat. Cette menace de terrorisme budgétaire a été prise au sérieux par le gouvernement Fillon, auteur de cette opération coup de poing qui restera dans les annales. Les voyous de l’inflation seront pourchassés et sévèrement grondés. Et le président approuve, revendique ce coup de gueule car c’est là qu’il peut limiter sa descente dans les sondages. Avec bien évidemment des bavures. Tenez, une boîte d’œuf a été malmenée, et l’on a retrouvé trois œufs cassés sur le sol, après cette interpellation musclée. Dans le rayon pâtes alimentaires, des spaghettis ont été brisés en centaines de morceaux. Alors qu’un pitbull a digéré en une minute cinq paquets de jambon blanc avec l’emballage plastique et l’étiquette, du coup, on ne peut plus relever le prix du délit. Mais quelques consommateurs témoins de l’altercation ont filmé les événements et, depuis, une vidéo sur Dailymotion fait un buzz d’enfer. On y voit ces pâtes jonchant le sol, avec des débris de coquilles d’œufs, témoignant de la violence de cette intervention.

En fait, voilà beaucoup de bruits pour pas grand-chose car si on lit le rapport de l’INC, sur plus d’un millier de produits, seuls 200 ont augmenté de 10 % ou plus depuis septembre 2007 dont quelques-uns significativement et même ostensiblement. La presse aime faire peur et met en avant les quelques rares produits qui par indélicatesse et cupidité partagées, ont pris 45 %, ce qui est le cas des pâtes Barilla ou des yaourts Yoplait. Eh alors, la concurrence devrait jouer. Qui empêche le consommateur de lire une étiquette et de passer à la concurrence ? Yoplait augmente et ça ne te plaît pas, alors boycott sur Yoplait, Barilla et Fleury-Michon. L’opération coup de poing porte bien son nom. Elle fait face à une insécurité budgétaire que ressentent les Français, à raison sur quelques prix sensibles, essence notamment et divers produits alimentaires, mais pas de quoi crier à la famine et à une montée des prix généralisée. Et comme pour l’insécurité des personnes, souvent exagérée et relevant d’un sentiment relayé par les médias, eh bien le gouvernement diligente une opération coup de poing pour bien montrer qu’il veille et protège les populations face à la menace des prix alimentaires. Pourtant, rien n’autorise à parler d’un délit ni d’une entente car dans d’autres lieux et d’autres marques, on trouvera des produits similaires sans les augmentations faramineuses lancées par les médias pour impressionner les foules sentimentales parcourant les allées des centres commerciaux.

Cette opération grotesque traduit bien les mœurs de la France et le maternage étatique doublé de l’effet d’annonce médiatique. Au lieu d’une opération coup de poing, le gouvernement aurait dû répondre aux consommateurs que s’ils trouvent des produits trop chers, qu’ils les boycottent et passent à la concurrence. Mais cela eut été jugé provocateur et indécent, surtout que les municipales approchent. A l’ère postmoderne, Robin de Bois est déguisé en Sarkozy et tente de baisser les prix.

Comme tous les Français ordinaires, je fais mes courses et si Fillon en faisait de même, il saurait que la concurrence fonctionne et qu’un consommateur est censé savoir lire un prix. C’est ce que je fais et parmi les produits que j’achète, je n’ai pas remarqué d’augmentation aussi spectaculaire. Le pain polka est depuis des mois à 1,20 euro pour 400 grammes et les pâtes à 0,43 euro les 250 grammes, alors que la canette 50 cl de bière polonaise coûte toujours 0,34 euro. Il faut dire aussi que je prends souvent des marques génériques, notamment en fréquentant une enseigne de supermarchés, que je ne citerai pas, mais qui serre ses prix et qui, de plus, pratique le discount sur les produits frais arrivant près de la date limite. Ce matin, sur France Inter, une dame se plaignait qu’un magasin discount ouvre près de chez elle, proposant un déstockage de ces produits qui, pourtant, restent encore frais. Beurk ! Disait la brave femme, on ne veut pas ça chez nous. Et pourtant, combien de familles aux revenus modestes seraient disposées à consommer ainsi, ce qui, du reste, évite de balancer les produits à la poubelle. J’avoue avoir le congélo rempli de ces produits frais soldés à la moitié du prix, voire un peu plus. Et je ne suis pas mort pour autant.

Décidément, ces attitudes traduisent quelques aspects du citoyen français formaté pour ne pas se prendre en main et, sans doute, quelques rares industriels et distributeurs, flairant ce trait, appuient sur le champignon de l’inflation. Et les médias sur la désinformation ou, du moins, l’information sélective pour paniquer les gens. Pourtant, ce grand hypermarché dans la plaine du Var, près de Nice, est fréquenté par des Italiens venant faire le plein de produits manufacturés, comme quoi nos grandes surfaces ne sont pas si chères qu’on ne le dit. A l’inverse, les Niçois vont sur le marché de Vintimille où d’autres affaires s’offrent au consommateur averti. Pas seulement des contrefaçons vendues sous le manteau, des tomates, du basilic, des fruits et légumes du soleil ! En fin de compte, le plus efficace des instruments contre la vie chère, c’est l’information et c’est d’ailleurs de cette manière que peut fonctionner une saine concurrence et qu’on peut influer sur son pouvoir d’achat. Autre exemple, la boîte d’oxyboldine, vendue en pharmacie, peut aller de 2,90 à près de 5 euros. Au consommateur d’user de ce pouvoir. Au lieu de tout attendre du croisé Fillon parti en guerre contre la vie chère et sauver Sarkozy du tombeau des sondages.


Moyenne des avis sur cet article :  4.04/5   (54 votes)




Réagissez à l'article

142 réactions à cet article    


  • Bernard Dugué Bernard Dugué 27 février 2008 09:38

    Bon appétît et bonne journée


    • haddock 27 février 2008 10:49

      Là je m’ incline , bravo pour le titre .

       

      Maintenant j’ vais lire l’ article .


    • haddock 27 février 2008 10:53

      Coup de poing dans les annales , stictement interdit même périodiquement .


    • haddock 27 février 2008 10:55

      Normalement c ’est la neige qui jonche en un épais tapis blanc .


    • haddock 27 février 2008 11:00

      Nonobstant , à la vérité de dire que cette année la mélanopourhommes ( truffe noire ) que les femmes sont également en droit de consommer , a pris un sacré coup dans les civegens .


    • haddock 27 février 2008 11:17

      Recette de genre de pâtes alsaciennes coûtant  peu .

       

      Knaepflas :

       

      Dans une jatte ( un saladier un peu grand va aussi )

       

      mettre 500 gr de farine de blé ordinaire ,

      faire un trou au milieu ( on dit un puits ) y poser deux oeufs entiers sans la coquille ( pour les Américains qui mettent le chat dans le micro-ondes pour le secher )

       

      10 gr de sel fin ,

       

      délayer avec moitié lait moitié eau de façon à obtenir une pâte molette ( genre qui coule pas quand on prend une cuillerée )

       

      Porter un récipient plein d’ eau à ébullition , ajouter une dose de sel et une cuiller d’ huile ,

      jeter des petits bouts de pâte dans cette eau ( on peut par ex mettre lla pâte sur une planchette et au moyen d’ un couteau faire glisser des bouts dans l’ eau )

      C ’est cuit quand les pâtes remontent à la surface .

      Ca va pour beaucoup de sortes de manger .


    • haddock 27 février 2008 11:33

      Moinsseurs , j’ t ’ y merde in France !


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 27 février 2008 11:48

      Quelques recettes pas chères, à lire ici, bon appétit !

       

       


    • Narkoléon 27 février 2008 12:58

      Vu aujourd’hui, le paquete de patte panzanni à 0.80 est passé à 1.10 chez monop. L’augmentation est bien réelle contrairement à ce qu’en dises certains...


    • haddock 27 février 2008 16:41

      Annexe pour dans la lutte contre la vie chère .

       

      Mangez du boudin .

       

      Hé oui , un excellent moyen de dépenser moins tout en ayant une vue écologique c ’est de manger du boudin , pas de l’ acheter non , le faire soi-même .

       

      Exemple :

       

      On fait l’ acquisition du cochon chez un paysan et une fois le cochon payé à ce dernier vous n’ aurez plus jamais besoin d’ acheter du boudin .

       

      Le jour de l’ envie , ou du besoin faire un prélèvement de sang avec la seringue d’ une piqûre de 2 litres .

       

      Confectionner le boudin , avec des pommes fruit et des pommes de terre . C ’ est délicieux . Pas d ’essence pour aller au super-mes-deux- , pas d’ emballage , pas de tva , en plus si vous vivez seul ça vous fait de la compagnie .

       

      Avec la queue on peut faire un tire-bouchon .

       

      Donner les restes au cochon , et les autres jours tous les restes de la table , les épluchures tout ça au lieu de jetter à la poubelle hop au cochon ,

       

      On peut faire des prélèvements tous les huit jours , on sait ce qu’ on mange , c ’est écolo , et ça coûte RIEN ;

       

       


    • brieli67 27 février 2008 17:22

      la recette du Bibelaskaas..... variant au gré des herbes du chardin....

       

      faut nous expliquez Haddok le plat Schwizzerkaas Salade met Verstecklede.... HA HA..... 

      l’essence même de l’âme alsacienne en expat. Toujours tu seras attiré par cette pitence

      Kruyère Suisse avec tampon rouge rapé attendri qqs heures dans un verre de vin blanc avec des oignons......

      condiments : MELFOR la Ferrari des vinaigres et de l’Amora forte forte la "moutarde" au radis des mers/raifort et qqs tours de poivre blanc pas de vert pas de rouge pas de noir

      Quant au caché le Versteckeld’ un cervelas bien dodu encisaillé avec de l’oignon mariné et tendre dans les fentes.

      Ce "mélange" divin hante tout Expat d’Alsace......

      Haddock grand bourlingueur doit sûrement avoir sa recette de Rognons le plat aphrodisiaque par excellence. Ailleurs c’est le steack tartare ou le steack de cheval.... nettement plus cher !

       

       

       

       

       

       

       


    • haddock 27 février 2008 17:34

      c ’ est bien comme plat , le verschtegelda mais je préfère les gschwelta hardaepfler ( grumbeera ) un a guada ménschterkaas mét cumince , un edelzwecker als gtrinks ,

       

      un a schokolacafé nochar .


    • brieli67 27 février 2008 18:32

      OUI MAIS ta recette de Neerla.... de rognons

      le boudin noir.... farci avec échalottes crème et des petits-pains Thé-wecke. Une spécialité bourgeoise à STG qu il fallait commander pour le mercredi . vendu au prix du veau.

      Les Ardaepfel..... je me suis remis à en planter des Miesele/BF et des Krasawa et des rattes.. . Les munsters ils sont tous produits au Le Thillot alors selon le lait normand il y en qui puent l’ensilage de maïs. Une bonne adresse d’affineur c’est Rosheim. 

      le Bibeles avec des pdt en robe de chambre.... et en dessert avec de la marmelade de quetsches....le miel alsacien. ... Himmel und Erde/ciel et terre disent plus bas les rhénans. Après 5o ans on s’en lasse pas...

       

      et puis une bon Fladde une tartine avec une tranche de Schambong fumé ou de la Kilometerwurscht dans une baguette encore tiède et croustillante arrosé d’un Kanales un edel avec du Muscat en pichet perlant de ses bulles.

      Ja ja ... c’est pas tous les jours Bysance.

       

       

       


    • tvargentine.com lerma 27 février 2008 09:53

      Décidement pour un "demandeur d’emploi" qui dispose d’un pouvoir d’achat pour faire du ski et qui maintenant raconte que les hausses de prix c’est :

      "En fait, voilà beaucoup de bruits pour pas grand-chose car si on lit le rapport de l’INC, sur plus d’un millier de produits, seuls 200 ont augmenté de 10% ou plus depuis septembre 2007 dont quelques-uns significativement et même ostensiblement"

      Les lecteurs d’AGORAVOX exigent de connaitre le nombre de votants à votre "article" pour être diffusé car c’est vraiment manquer de respect aux citoyens qui eux,constatent tous les jours la flambée des prix dans les supermarchés.

      Mais,il est vrai que Mr DUGUE dispose d’un super pouvoir d’achat

      Cette flambée des prix ,liée à l’explosion sur les marchés des prix de matière première et dont le gouvernement français ou un autre gouvernement européen ne pourront pas grand chose

      Cette inflation est l’équivalent d’un "choc pétrolier" des années 70 ou 80 et risque d’entrainer l’Europe dans la recession

       


      • roOl roOl 27 février 2008 11:37

        Tres credible ton intervention Lerma. Je plusse, tu es trop fort, je t’aime.

        Bisous.


      • roOl roOl 27 février 2008 11:43

        Le prix du jambon flambe, alors que les producteurs sont dans une crise grave.

        Le prix du porc au kilo est inferieur a celui de 2006, qui etait deja une mauvaise année.

        En contre-partie, tout les circuit de grande distribution augmente les prix du jambon ( et quel jambon smiley)

         

        Ce sont bien souvent les circuit de grand distribution, les Carrefour et autre Auchan, Intermarché qui nous mettent dedans.


      • Vincent 27 février 2008 13:26

        Cela doit être du au procédé de fabrication du jambon, étant donné qu’ils ajoutent de l’eau pour augmenter le poid et du sel pour retenir l’eau. (du coup on paye l’eau au prix de la viande....)

        Comme l’eau se raréfie, les prix augmentent.....

        On devrait mettre les usines de production de jambon en bord de mer, comme ça ils temperaient les tranches directement dans la mer et on y gagnerait.....


      • roOl roOl 27 février 2008 14:30

        C’est degueu, j’adhere completement smiley

        ce sera fantastique a coté de l’usine de Fast’Huitre...

        http://www.dailymotion.com/tattum/video/14283


      • Black Ader 27 février 2008 10:03

        Cette "opération" est totalement débile. Sans doute encore des fonctionnaires fanatique du consumérisme marxiste parti en croisade personnel..

        Si un commercant veut vendre ses produit 100% plus cher que ses concurent, qu’est ce que ca peut foutre ? En quoi cela regarde les fonctionnaires ou l’Etat ? Comprend pas..

         

        Le pire c’est que, alors même que les grands surfaces en France sont réprimés pour "sauver les petits commercants" et "nos petits producteurs régionaux", bein voila que les "experts" nous racontent tous la bouche en cul de poules que le libéralisme à échoué à faire baisser les prix !

         


        • Zalka Zalka 27 février 2008 10:44

          Voici le genre de propos de Black Ader :

          "Mon pauvre.. Tu n’es qu’un immigrés. Ce n’est pas ta faute. Entre français, nous avons des sous entendus. Ne t’en fait pas, tout va bien, tout est normal. Et puis en plus ton grand pére devait être un rien du tout. C’est grâce à la colonisation que tu es là. La colonisation, il n’y a que ca de vrai. D’ailleur, je suis pour que la France revienne en Algérie, chez elle. Aprés tout, c’est un non pays, un non peuple. "

          Qu’AgoraVox prenne ses responsabilités et supprime le compte de ce dangeureux raciste. Adéfaut ce message permettra aux lecteurs de savoir à qui ils ont affaires.

          Hier, il a affirmé publiquement que le fascisme en Italie "n’avait pas été aussi terrible que cela".


        • anvil mac lipton anvil mac lipton 27 février 2008 14:31

          Monsieur ou madame Zalka,

          Discréditer monsieur ou madame Black Ader au prétexte que par ailleurs il ou elle a des opinions contestables et condamnables n’est pas une manière de débattre.

          Il se trouve qu’à l’exception de la première phrase de son commentaire - qui n’a rien de raciste ou d’injurieux - le reste de son commentaire, même si on peut être en désaccord, est pertinent.

          De fait donc, répéeter sur plusieurs sujets le message que monsieur ou madame Black Ader a posté n’est pas une bonne chose :
           - d’une part, vous diffusez son message largement plus que lui (qu’on en parle en bien, qu’on en parle en mal, l’essentiel est qu’on en parle, c’est le principe de la publicité)
           - d’autre part vous faites de l’obstruction aud ébat.

          Sans vouloir être un donneur de leçon, c’est l’essence même de la démocratie, ou de la liberté de parole que de ne pas tenir rigueur des opinions sur un sujet donné lorsqu’on parle d’un sujet qui n’a rien de commun.

          Concernant l’article de monsieur Dugué, il n’apporte hélas rien, et ne fait que surfer sur un ensemble de données accessibles àtous, même si, comme d’habitude, il est bien écrit, et son titre ravageur(1). Cet article est certes suffisant(2), mais est il bien nécessaire ?

           

          __

          (1) Rien que le titre mérite le vote plus que je viens de lui apporter, et sa lecture.
          (2) suffisant dans tous les sens du terme, principalement le sens mathématique initialement, mais je n’ai pu m’empêcher de faire le bon mot, état par là moi-même suffisant. Pardon...


        • Zalka Zalka 27 février 2008 15:15

          J’aimerais savoir où est le débat avec une personne qui vous renverra tôt ou tard à la gueule que vous ne pouvez pas discuter avec lui du fait de vos origines "inférieure". J’aimerais savoir comment le débat est possible avec une personne dont l’affinité avec les formes de totalitarisme les plus violentes du XXème siècle lui fera rejeter en bloc toute contradiction même mineure. Bref, pour bloquer le débat, il faudrait qu’il y ai un débat.

          Par ailleurs, si je répète un message nauséabond, je le fais sur un message qui a le mérite (très relatif) d’être direct et clairement choquant. La plupart des affirmations de Black Ader sont sous tendus par la même mentalité, et je ne fais que mettre en évidence celle ci.

          Libre à vous de débattre avec une personne qui pense :

          • que le fascisme n’était pas si terrible : ce n’était "que" l’allié d’Hitler, après tout...
          • qu’il faut être chrétien pour être européen : exit les juifs, les musulmans, les athés (et les protestants ?)
          • qui propose de faire tuer 20000 prisonniers de droit commun pour régler le problème de l’insécurité
          • qui sort régulièrement des délires racistes

          Accepter le débat avec ce genre de personne pour un sujet anodin, c’est quasiment donner une légitimité à son opinion pour tous les sujets. Personnellement je m’y refuse.


        • Philou017 Philou017 27 février 2008 20:56

          @Zalka

          Je vous approuve.

          Puique le trollage ne gene pas Agoravox, allez-y à fond. On a rien à vous dire.


        • tvargentine.com lerma 27 février 2008 10:09

          Il existerait bien une petite solution pour donner un peu d’oxigène ,cela consisterait à interdire la concentration de centrale d’achat dans la mesure ou il en ressort que c’est structure sont devenu purement financière et ne recherchent plus ,comme nous l’avions connu par le passé à faire bénéficier des prix bas aux comsommateurs.

          L’époque a changé quand les financiers à pris la main sur les métiers et c’est vraiment flagrant avec les groupes de distribution

          Donc,suppression des centrales d’achats qui dépassent un certain chiffre d’affaire et suppression des marges arrières.

          Ces petites mesures ne pourront de toute façon pas effacer la spéculation sur les marchés des matières premières qui à l’image d’une bulle spéculative est parti pour durer quelques années

           


          • anvil mac lipton anvil mac lipton 27 février 2008 14:35

            Merci pour ce commentaire pertinent, et faisant avancer le débat, monsieur ou madame Lerma.

            Cependant supprimer les centrales d’achat, c’est aussi supprimer les économies d’échelles réalisées par de telles centrales. De fait, donc, ce n’est pas tant leur suppression, ou de borner leur chiffre d’affaire que de réguler les bénéfices qu’elles font, en taxant très lourdement les bénéfices supérieurs àun certain taux.

            A partir de cette réduction des marges bénéficiaires, qui ne pourront profiter qu’à l’état, on aura une vraie réduction des prix. Et ceci permettra également de diminuer l’impact néfaste de la spéculation : ou bien les producteurs recevront vraiment plus, ou bien le consommateur paiera vraiment moins (ou bien les deux) : et hop, du pouvoir d’achat !

             

             


          • Philou017 Philou017 27 février 2008 19:20

            D’accord, mais ça nuirait aux bénéfices des amis de Mr Sarkosy. C’est un choix Cornélien. Nul doute que mr Sarkosy saura faire les bons choix...


          • Patience Patience 28 février 2008 05:47

            D’accord avec vous Lerma et c’est bien la première fois.

            L’ennui c’est que votre Dieu (N.S.) ne fera rien qui pourrait raboter les bénéfices des actionnaires de la grande distribution.

            Or, ce sont précisément ces grands distributeurs qui s’entendent pour augmenter, en même temps, le prix de tel ou tel produit, brisant ainsi l’esprit de libre concurrence.

            Les consommateurs sont naturellement cocufiés par ceux-là mêmes qui leur jurent qu’ils font tout pour défendre leurs intérêts.

             


          • Fergus fergus 27 février 2008 10:10

            Très intéressant votre article. Le problème, c’est qu’il est très difficile, si l’on veut optimiser ses achats, de s’en tenir à la seule lecture des étiquettes dans un hypermarché donné. Ma femme a renouvelé hier un test déjà effectué il ya quelques mois dans ma ville de Rennes. Elle s’est rendue dans deux enseignes différentes et a relevé les prix de 20 articles de consommation très courante, strictement les mêmes, cela va de soi. Il en ressort que 12 d’entre eux étaient moins chers dans l’une de ces enseignes (de 7 à 31%) et les huit autres plus chers (de 4 à 39%). Ce petit test n’a certes pas de valeur absolue, ni de portée nationale. Il n’en démontre pas moins que comparer les prix relève de l’exploit, et cela d’autant plus que la précédente comparaison avait donné des résultats sinon opposés, du moins très différents. C’est pourquoi j’en arrive à me poser la question suivante : cette cacophonie qui échappe à toute logique apparente ne résulte-t-elle pas d’une stratégie concertée des enseignes visant à rendre impossible toute comparaison sérieuse ? Il suffirait pour cela qu’en s’appuyant sur un modèle informatique relativement facile à programmer les prix soient régulièrement modifiés dans le détail des rayons, à la hausse ou à la baisse, sans que la masse globale des recettes du magasin en soit changée. Mais peut-être suis-je dans le fantasme ? Les aberrations constatées n’en sont pourtant pas moins réelles. Quelqu’un peut-il me les expliquer ?


            • Black Ader 27 février 2008 10:22

              Quel abérations ?


            • ronchonaire 27 février 2008 10:41

              fergus,

              "Il suffirait pour cela qu’en s’appuyant sur un modèle informatique relativement facile à programmer les prix soient régulièrement modifiés dans le détail des rayons, à la hausse ou à la baisse, sans que la masse globale des recettes du magasin en soit changée".

              Cela existe déjà, cela s’appelle de l’optimisation des prix et c’est ce que font les économistes dans de nombreux pays. J’en sais quelque chose, c’est mon métier. Les recommandations que nous adressons à nos clients résultent 95% du temps en des baisses de prix, car les distributeurs (et les industriels) ont tout intérêt à vendre moins cher mais à vendre plus. 

              Le problème vient du fait qu’en France les économistes sont tellement déconsidérés, y compris par les grandes entreprises de distribution, que ce genre d’études n’existe pas. Je n’ai pas le moindre client en France alors que je croule sous les demandes à l’étranger. C’est dommage car à chaque fois que je vois un reportage, je me dis qu’il y a un potentiel incroyable pour des estimations sérieuses de la demande.

               

               


            • Vincent 27 février 2008 10:41

              C’est que peut-être l’acheteur à fait du bon boulot, par ailleurs les grandes surfaces se tirent la bourre à longueur d’année, donc plutôt que de vous déplacer, regardez les prix au Kg, au litre, unitaire dans les catalogues que vous recevez toutes les semaines, vous économiserez du temps et probalbement du carburant.


            • adeline 27 février 2008 18:11

              quails abhérassions on dy


            • Philou017 Philou017 27 février 2008 21:09

              Ce que vous dites est tronqué. Les supermarchés ne vendent pas les mêmes produits. Et il est tres difficile de savoir la vraie qualité d’un produit, sa provenance, la qualité des ingrédients.

              Le vrai comparatif serait celui de produits sur leur rapport qualité/prix.

              Un article tres intéréssant du Nouvel Obs et qui me parait proche de la réalité :

              "Nous nous somme procurés un listing retraçant l’évolution des prix, dans un hyper, de plus de 250 produits de grandes marques parmi les plus vendus dans les grandes surfaces. Aucun doute : tout flambe ! Les steaks hachés (+ 42%), les coquillettes (+ 32%). Les filets de maquereau (+ 35%) L’eau de Volvic (+26%)... En trois ans, la hausse moyenne de ce "super Caddie"(*) s’établit à 11,5 %, une valse des étiquettes deux fois supérieure au taux d’inflation calculé par l’Insee pour la période. Plus spectaculaire encore : depuis 2000 (passage à l’Euro !), le grand panier de l’Obs s’est renchéri, en moyenne, à 29%. Et cela ne devrait pas s’arranger : invoquant - non sans raison - la flambée du cours de l’énergie et des matières premières, la plupart des grands groupes agro-alimentaire ont présenté, cet automne des tarifs rehaussés de 8% qui se traduiront, si rien ne change, par une nouvelle flambée des étiquettes."

              Un autre extrait :

              A ce petit jeu, les multinationales de l’agroalimentaire, maîtres de leurs tarifs, imposent leurs conditions à tous les réseaux de distribution et "achètent" l’espace dans les rayons en versant de copieuses marges arrières que les PME du secteur ne sauraient acquitter… Les grandes surface, elles, réclament des taux de "taux de coopération commerciale" de plus en plus mirobolants : jusqu’à 35% des prix pratiqués dans certains rayons. Une véritable rente qui leur permet de développer leurs marques propres, copies pures et simples des produits les plus innovants des multinationales, qui représentent aujourd’hui un tiers de leur chiffre d’affaires. "Bref, tout le monde s’est gavé », résume un expert du système. Ce que confirme une récente étude réalisée par Natexis : de 1996 à 2004, les marges opérationnelles des grands distributeurs (Carrefour, Auchan, Casino) ont cru de deux ou trois points et celle des géants de l’agro-alimentaire de 4 ou 5 points. "Les entreprises françaises ont pu rattraper leur retard de rentabilité sur les grands groupes internationaux", constate Natexis.

              Ca, ca n’engage que Natexis. Lire la suite sur :

              tempsreel.nouvelobs.com/actualites/economie/20071213.OBS9971/la_verite _sur_la_hausse_des_prix.html

              Edifiant !!


            • brieli67 27 février 2008 21:39

              nombres d’hyper et de supers etc doivent être cassés comme les Barres des cités.

               

              C’est une dérive du financement des partis politiques. La France est bien seule avec tant d’infrastructures.

              En plus elles rapatrient les bénefs vers leur siège ...... Neuilly .... Villeneuve d’Asq etc..... donc mauvaise répartition des impôts.

              Ces grandes chaines de distribution ont encore beaucoup de marges de manoeuvres et surtout d’informations. Et la grande distribution n’est qu une partie de leur activité leur produit d’appel.

              Allez faire un tour chez les "Français" au Brésil ou mieux à Singapoure

              http://www.voilah.sg/Venues.htm&nbsp ; pour ne pas faire de jaloux ! 

               

               


            • La Taverne des Poètes 27 février 2008 10:11

              Ce qui est surtout anormal c’est que ce sont les produits de base, vitaux, et notamment ceux qui servent à l’alimentation des enfants, qui ont subi une hausse bien souvent injustifiée. D’autre part, beaucoup de gens ayant peu de moyens sont éloignés des discounts (campagnes, ZUP où la supérette aux prix prohibitifs est le seul commerce accessible à ceux qui n’ont pas de voiture). Que reste-t-il comme recours aux plus démunis ? Les Restos du coeur ? Ce n’est pas normal de pousser les gens à la charité alors qu’une minorité s’enrichit sans complexe et se sucre sur leur dos !

               


              • Black Ader 27 février 2008 10:20

                "Ce n’est pas normal de pousser les gens à la charité alors qu’une minorité s’enrichit sans complexe et se sucre sur leur dos !"

                 

                Délire démago. Rien ne prouve que les marges ont augmenté. Par ailleur, la société n’a pas à être organisé pour les pauvre, car pauvre, ce n’est ni un status, ni un objectif dans la vie ; sans compter que ca nivel par le bas.


              • Zalka Zalka 27 février 2008 10:46
                Voici le genre de propos de Black Ader :

                 "Mon pauvre.. Tu n’es qu’un immigrés. Ce n’est pas ta faute. Entre français, nous avons des sous entendus. Ne t’en fait pas, tout va bien, tout est normal. Et puis en plus ton grand pére devait être un rien du tout. C’est grâce à la colonisation que tu es là. La colonisation, il n’y a que ca de vrai. D’ailleur, je suis pour que la France revienne en Algérie, chez elle. Aprés tout, c’est un non pays, un non peuple. "

                 Qu’AgoraVox prenne ses responsabilités et supprime le compte de ce dangeureux raciste. Adéfaut ce message permettra aux lecteurs de savoir à qui ils ont affaires.

                 Hier, il a affirmé publiquement que le fascisme en Italie "n’avait pas été aussi terrible que cela".

                Nous pouvons donc constater que le délire démago débute probablement avec le refus des facistes.

                 


              • Narkoléon 27 février 2008 13:41

                Bien vu, meric pour la recommandation. Il serait bon de rapeller à ce "monsieur" que de tels propos sont passible des tribuneaux . Qui me soutiendrait pour une plainte collective ?


              • grangeoisi grangeoisi 27 février 2008 10:24

                Puisque que l’on vous dit ici que cela relève du fantasme ! Crénom vous savez lire ? Circulez ya rien à voir !


                • tvargentine.com lerma 27 février 2008 10:32

                  La taverne de la censure écrit " Ce n’est pas normal de pousser les gens à la charité alors qu’une minorité s’enrichit sans complexe et se sucre sur leur dos "

                  Encore l’expression du populisme démago qui n’a rien compris à l’économie et aux évenements de la spéculation

                   


                  • Vincent 27 février 2008 10:36

                    En France, il me semble, les prix sont aussi libres (à quelques exception près) et les consommateurs aussi.

                     

                    J’ai constaté depuis quelques temps de véritables augmentations (50% pattes d’entrée de gamme au Lidl), donc j’ai changé de crémerie, mais bon, avant de pleurer avant la ménagère, il aurait peut-être fallut lui expliquer comment lire une étiquette.

                     

                    Le prix au Kg, au Litre ou à l’unité est obligatoire.

                     

                    Après facile il n’y a qu’à comparer, et ne me dires pas que vous n’avez pas le temps, le temps vous ne le prenez pas c’est tout, car comme on dit le temps c’est de l’argent, mais au fait quand vous faites vos course, vous êtes rémunérés ?

                     

                    Ok, ça c’est, j’ai vu aux info du matin qu’un ministre avait coller une vidéo sud daylimotion et qu’il expliquer en substance ce que j’exprime plus haut.

                     

                    Si tel est le cas, car je n’ai pas visionner cette vidéo, enfin un gars censé dans ce gouvernement.

                     

                    Maintenant, je vais chercher régulièrement mes légumes directement chez le producteur, j’ai l’avantage de le connaître et surtout d’habiter un ville ou en 10 min on est à la campagne.

                     

                    Il vend ses produits moins chers qu’au Lidl et ils sont de qualité au moins égale, donc pourquoi m’en priver.

                     

                    Il me semble que le bon sens lorsque l’on fait ses courses devrait parler, non pas la frénétique envie de consommer, à oui une autre petite astuce à la con mais qui fonctionne :

                    ne pas faire ses courses avant le repas car vous avez la dalle et êtes tenté par tous les plats cuisiné qui se vendre au Kg plus cher que le foie gras.

                     

                    Pour conclure, notre prézydent encourage par son discours les français a se gaver (au sens travailler plus pour gagner plus) qu’ont fait les vendeurs, ils ont bien compris le message, ils se gavent et temps que l’on entendra sur les marchés ou à la machine à café :

                     

                    Ha ben vous savez ma pauv’ dame la conjoncture est difficile, c’est pas not’ faute, on est assommé par les charges et les impôts, tout augmente……

                     

                    rien n’évoluera tant que la pauv’ dame en question ne se dira pas, ben tant pis, j’achète pas c’est trop cher.

                     

                    Non nous sommes habitués à notre petite sortie au supermarché du samedi matin ou du vendredi soir, en plus de faire la queue on cherche l’hypothètique bonne affaire du moment, mais bon on ne peut pas en vouloir à la grande distribution d’essayer de gagner plus sur le dos de la conjoncture actuelle.

                     

                    C’est à nous de signifier à cette grande distribution que nous sommes conscient qu’ils nous prennent pour des con en n’y allant plus dans ces mégas hypers marchés.

                     


                    • Cris Wilkinson Cris Wilkinson 27 février 2008 10:46

                      Et l’essence !

                      Quand on parle de prix qui flambe, on parle toujours d’alimentaire, mais pour de nombreux ménages français, la plus forte hausse ce fait sentir au niveau du plein d’essence.

                      Et sur ce point là, on peut agir sur le pouvoir d’achat car on connait qui en prend un max au passage.


                      • Zalka Zalka 27 février 2008 10:48

                        J’en connais deux : l’état avec les taxes (celui auquel vous devez penser) et les pétroliers dont la plupart ont réussi cette année la prouesses d’exploser leur niveau de revenu sans changement de la masse d’activité (en clair, ils ont gagné plus sans travailler plus. Merci la spéculation !)


                      • Vincent 27 février 2008 11:26

                        Zavez qu’à prendre votre vélo, c’est Christine qui l’a dit,

                        Puis aussi roulez en cinquième  en ville, bon ça flinguera votre embrayage, mais vous consommerez moins, vous débrayez quand vous voyez le feu au loin passer au rouge et vous continuez sur votre élan.

                        Par contre vous ne pourrez pas faire baisser les taxes au gouvernement, on vous a déjà dit que les caisses étaient vides.

                         

                        Quant aux pétroliers qui se fond des c……lles en or, ben tant mieux, au moins la participation au bénéfice de employés augmente, les impôts perçu par l’état aussi, ont ne va pas se plaindre qu’une entreprise française fasse un max de bénéfice, surtout que ses bénéfices, sont plus la plus part réalisés à l’étranger.

                         

                        La loi du marché et celle de l’offre et la demande, à nous de réagir en diminuant la demande et en rendant l’offre surabondante pour faire baisser les prix.

                        Sinon cela ne sert à rien, contentons nous du strict nécessaire pendant quelques temps.

                         

                        Mais ceci est un vœux pieux car les facilités de crédits à la consommation actuels pour financer votre écran plasma ou autre trucs indispensable à un taux dérisoire, uniquement sur l’affiche, car lorsque l’on lit bien les petits * on s’aperçoit que les TEG sont de l’ordre de 15% à 20%, sont légions.

                         

                        Autrefois, il y avait un adage qui disait que le client était roi, la société de consommation a réussi à transformé cette adage, maintenant on gave le client par des offres promotionnelles aux quelles il ne peut pas résister, à l’image du tabac on sait très bien provoquer l’envie puis la dépendance, de telle sortes que les fournisseur de produits appliquent la stratégie des flux poussés dans la grande distribution à l’inverse de l’automobile où l’idéal est de pratiquer les flux tirés, cela prouve bien que l’on gave les consommateurs et que ça marche.

                         

                        Il est temps que notre estomac réagisse et vomisse ces méthodes.

                         


                      • Algunet 27 février 2008 11:42

                        Qui en prend un max au passage ?

                        La réponse, c’est l’Etat, c’est à dire vous et moi, pour notre bénéfice : Frais de sécurisation des flux pétroliers : militaires (bases en Afrique et à Djibouti, présence maritime) et diplomatiques - Construction et entretien de l’infrastructure routière - Nuisances sonores - Nuisances environnementales causées par la congestions urbaine et la dégradation des paysages - Coûts de santé publique causés par les accidents de la circulation commun (source wikipédia). Supprimons la tipp et aussitôt celle-ci sera remplacée par une autre taxe ou impôt...

                        Et comme le dit justement Zalka ce sont également les groupes pétroliers, et là... taxez Total exagérément et pfuitt le siège social et cie va déménager ailleurs et comme qui dirait Coluche : on gagné on l’a taxé, on l’a dans l’cul ils se sont barrés !!!


                      • armand armand 27 février 2008 11:45

                        Les plus fortes hausses des années récentes concernent le logement, tant à la veunte qu’à la location. Si les denrées alimentaires se joignent à la spirale (et qu’on ne me raconte pas que ces augmentations ne sont que marginales : pour un même panier, celui que je prends toutes les semaines, j’ai constaté une hausse de plus de 30% en quelques mois !) alors il serait temps que les autoirités interviennent. Autrefois les rois pendaient les spéculateurs - aujourd’hui le roi les fréquente et leur donne du ’frère’.


                      • Philou017 Philou017 27 février 2008 19:28

                        En libéralisme, il n’est pas question que l’état intervienne pour réguler les prix. Tout juste peut-il intervenir pour faire cesser quelques abus.

                        La machine libérale est organisée pour faire faire un maximum de bénéfices aux grosses entreprises. Une fois que les super et hypermarchés ont bouffé tout le monde, ils peuvent faire ce qu’ils veulent et ne s’en privent pas. De plus, ils ont les moyens de camoufler leurs énormes bénéfices.

                        C’est tout le charme de la "libre concurrence". Donner un quasi-monopole à de grosses entreprise qui ensuite font ce qu’elles veulent. Merci l’économie de marché.

                         


                      • tvargentine.com lerma 27 février 2008 11:01

                        ...si les prix sont pour nous trop chere,ils constituent pour des pays en voies de développement ou sortant de grave crise économique,des devises importants (Vénezuela,Argentine,Algérie....)

                        Si l’Argentine et le Vénézuela ont de très forte croissance économique,constatons que l’Algérie est à la traine avec son régime corrompu

                         


                        • Zalka Zalka 27 février 2008 11:12

                          Mais pas la Libye dirigé par l’incorruptible ami de Sarkosy ?


                        • Bernard Dugué Bernard Dugué 27 février 2008 11:10

                          Parmi les denrées de première nécessité, il y a le Led Zep et les Doors

                          Il y a dix ans, on déboursait 20 euros pour des classiques comme LA Woman, maintenant, tous les Doors et les Led Zep sont à 7 euros


                          • Sébastien Sébastien 27 février 2008 11:37

                            Vous l’ecrivez dans votre article, le gouvernement doit lutter contre le sentiment de l’augmentation des prix meme si dans les faits les prix n’ont pas vraiment augmente. Ce genre d’operations sert a ca. Si les francais reflechissaient un peu plus au lieu de regarder les emissions tv alarmantes, on n’en arriverait pas la.

                            C’est exactement la meme demarche que pour le sentiment d’insecurite. On envoie 1000 flics chercher 30 mecs et les gens ont l’impression qu’on les protege.

                            Et je me marre quand meme parce que cette question du pouvoir d’achat a ete lancee par la gauche et bien alimentee par la presse et les gens ne reflechissent pas. Comme si TOUS les prix avaient augmente en 9 mois de presidence de Sarkozy... C’est ridicule. Cela dit on tape la ou ca fait mal... le portefeuille, c’est plutot bien vu. 


                            • 5A3N5D 27 février 2008 13:06

                              "Cela dit on tape la ou ca fait mal... le portefeuille, c’est plutot bien vu."

                              Eh oui, il y a des gens, un peu comme vous, dont on ne pourra jamais frapper l’esprit.


                            • yannick yannick 27 février 2008 11:42

                              ah ah ah, Ca me fait très beaucoup rire.

                              Pourquoi les produits de multinationales sont-ils d’un seul coup plus chers ? Est-ce lié à la hausse du prix du baril ? Est ce lié au fait que les multinationales comptaient justement sur le faible prix du pétrole pour faire produire dans des pays lointains ou la main d’oeuvre est à bas prix et l’ouvrier docile ?

                              Forcément ça coûte plus cher de faire rapatrier tout ça, ça fait monter les prix, il est donc dans notre intérêt d’acheter local.

                              Je jubile, je suis content et je mets mes couilles sur le nez de la mondialisation ( ça fait un très joli dindon)


                              • roOl roOl 27 février 2008 11:45

                                Quand on sait qu’un produit peut faire plusieurs fois le tour de la terre avant d’etre vendu...

                                Et oui, il en faut du petrole, ca entre directement en compte dans le prix ...


                              • Black Ader 27 février 2008 11:48

                                "Pourquoi les produits de multinationales sont-ils d’un seul coup plus chers ? Est-ce lié à la hausse du prix du baril ? Est ce lié au fait que les multinationales comptaient justement sur le faible prix du pétrole pour faire produire dans des pays lointains ou la main d’oeuvre est à bas prix et l’ouvrier docile ?"

                                 

                                Pauvre con. Evidement, on va produire du café en france, du cacao en france ?

                                Bein non.

                                 

                                Par ailleur, si le prix monte, c’est qu’il y a pénurie, du fait des biocarburants, et aussi parce que les chinois sont tous les jours plus riche.


                              • yannick yannick 27 février 2008 12:09

                                Vous avez oublié le casse toi va, avant le pauvre con, on ne vous a donc rien appris à l’école ?


                              • haddock 27 février 2008 12:21

                                En effet c ’est lié au prix du baril , du moins pour les Barillas


                              • roOl roOl 27 février 2008 14:32


                              • maxim maxim 27 février 2008 11:44

                                mais pourtant ,quand je vois une salade à 2 €uros ,13 francs quand même ....un kg de poires à 1,90€ ,idem pour les pommes ,je ne parlerai pas des cerises ou des fraises que l’on voit en rayon en hiver à des prix complètement irréalistes ( c’est vrai que bouffer des fraises en Février .........)

                                les yaourts ,et le fromage blanc à % de matière grasse quand même pas bon marché non plus ...

                                la viande de boeuf ou de mouton que je prends pour mon épouse ,personnellement je ne consomme que de la volaille ,du poisson ou des produits de la mer ,tout ça a quand même fait une belle culbute depuis que nous sommes passés à l’€uro ......

                                pourtant ,je vais dans une enseigne discount ,où pour ce que je ne trouve pas, dans une grande surface du groupe Carrefour ,la différence est flagrante sur beaucoup de produits similaires .

                                hier je suis allé chez un déstockeur à l’enseigne nationale ,il y a un monde fou ,j’y vais pour acheter les vins ,on trouve de belles appellations contrôlées à prix défiant toute concurrence ,mais il faut se magner ,ça part en quelques heures ,j’ai déjà trouvé des Pommerol ,des St Emilion,d’autres belles bouteilles ,et franchement à la dégustation pas décevantes du tout .....hier c’était un arrivage de vins d’Anjou .

                                idem pour les fringues ,l’outillage ,enfin tout l’arrivage du jour .....

                                il y a plein de gens qui viennent pour acheter des produits alimentaires ( il n’y a pas de périssables ) mais des conserves diverses ,du café du chocolat ,bref ,tous les produits de consommation courante ,que beaucoup de gens au revenu modeste ne pourraient pas acquerir autrement .....

                                si ce genre de magasin fait audience un peu partout ,c’est tout de même que le coût de la vie a fait un bon considérable .....

                                et il faut dire que toutes les classes sociales viennent acheter discount ,j’habite un ville ultra bourgeoise ,Fontainebleau ,avec une population équivalente à celle de Neuilly ,et bien je connais beaucoup de gens ayant un rang social de bon niveau que je rencontre dans ce genre de magasins .......

                                donc ,ça confirme bien que les gens font très attention aux dépenses .....

                                et pour conclure ,et bien tant mieux qu’enfin on cherche à dénicher les abus ,mais à condition que ce ne soit pas qu’un effet d’annonce ,mais qu’il y ait une réelle volonté d’assainir ces milieux où l’on prend le consommateur pour un gogo .

                                 


                                • Vincent 27 février 2008 12:03

                                  Cela prouve au moins la chose suivante : le fait que les cosommateurs de votre ville soient issus d’une classe sociale plus favorisée ne les empêchent pas d’avoir un ceveau et de comparer les prix.

                                  Par ailleurs cette espèce de chasse aux sorcières qui constiste encore une fois à mettre en avant une catégorie de proféssionnels contre la population française, contribue de plus en plus à l’effritement de notre nation.

                                  Il y a deux mois c’étaient les régimes spéciaux, maintenant ce sont les acteurs de la grande distribution, et à chaque fois on cherche un responsable unique pour au malheur des autres.

                                  A quant le retour de ces méchant immigrès qui piquent le boulot de petits français ?

                                  Je pense que l’on est vraiment mal barré, nous sombrons dans l’individualisme profond, le manque total de discernement et d’esprit d’analyse, notre gouvernment qui devrait definir une politique et s’y tenir passe son temps à trouver des coupables et à les offrir en pature au peuple afin que celui-ci oublie l’absence de cohérence gouvernementale, voir de projet tout court. Ou perde de vue le projet initial qui consiste selon moi à liberaliser à outrance les moeurs et les marchés. Et plus c’est gros plus ça passe.

                                  On navigue à vu avec un compas faussé, un capitaine hystérique qui fonce dans le brouillard et un équipage mort de trouille, ça sent franchement les rochers ou l’iceberg cette affaire suivant que l’on se trouve proche de la cote ou en plein atlantique nord.....


                                • 5A3N5D 27 février 2008 13:17

                                  @ Vincent,

                                  " mais pourtant ,quand je vois une salade à 2 €uros ,13 francs quand même"

                                  Je ne crois pas que c’est faire une "chasse aux sorcières" que dénoncer les abus de la grande distribution. Lorsque vous achetez une salade, songez qu’elle a été payée 15 centimes d’euro au producteur et que vous la retrouvez à 2 euros sur l’étalage.

                                  Nous sommes donc dans une logique d’exploitation du producteur par le distributeur, et je ne vois pas en quoi ce serait mettre en danger la cohésion sociale que dénoncer ces super-marges (avant ou arrière) qui sont effectuées au détriment du producteur.


                                • Vincent 27 février 2008 13:35

                                   

                                  N’achetez pas la salade simplement.

                                  Allez la chercher à 1€ chez le producteur, ce sera gagnant gagnant.

                                  Ou cultivez-la sur votre balcon, dans votre baignoire, ou ailleurs.

                                   Nous sommes maître de nos dépenses et de notre porte monnaie, rien ne nous oblige à acheter cher si ce n’est la facilité, pas envie de se faire chier à aller chercher ailleurs, alors on se plaint, ça c’est facile et ça ne demande aucun effort, mais on n’agit pas.

                                  Nous payons le service de la grande distribution qui met à portée de mains tout ce dont nous avons besoin, mais comme cela n’est pas  très rentable elle met aussi a disposition plein de produits inutiles qu’elle a su par ses méthodes marketing nous rendre indispensable.

                                  Bien acheter demande une grande discipline et des effort de recherche, on a vite fait de craquer sur une connerie.

                                   


                                • Achéron 27 février 2008 13:48

                                  Moi c’est autre chose qui me sidère :

                                  Les gens s’étonnent de voir des salades afficher des prix à 2€ l’unité ou des poires à 1,90€ le kg... par contre ces mêmes personnes ne s’étonnent pas d’avoir en rayons des salades et des poires au mois de mars ...

                                  Ces mêmes personnes, qui souhaitent parallèlement accroitre leur pouvoir d’achat, devraient tout d’abord avoir la sagesse de se contenter des fruits et légumes de saison, plutôt que d’exiger en tous lieux tous temps et toutes saisons leur fruit ou leur légumé préféré, raison pour laquelle les IAA (industries agroalimentaires), considérant que le client est roi, ont mis en place des systèmes de culture "hors saison"/"hors sols" (voir parfois "hors goût" mais ça n’engage que moi...) coûteux dont le prix de mise en oeuvre se répercute invariablement sur l’étiquette à l’étalage. Au grand étonnement du consommateur lambda...

                                  Comme quoi logique et consummérisme ne font pas toujours (souvent ?) bon ménage...


                                • 5A3N5D 27 février 2008 15:04

                                  @ Vincent,

                                  N’achetez pas la salade simplement.

                                  J’avoue ne pas avoir envisagé cette solution radicale (qui peut s’appliquer à toutes sortes de denrées et non à la simple salade que j’avais prise en exemple.) Je vais donc, pour augmenter mon pouvoir d’achat, m’acheter une ceinture, et, au fur et à mesure que j’aurai l’air d’un africain, je serrerai les crans.

                                   

                                   


                                • Sigma Sigma 28 février 2008 08:52

                                  ah oui ? des fruits et légumes de saison en Février ???

                                  en Seine et Marne ,les arbres commencent à peine à fleurir ,alors pour les fruits ,pas avant le mois de Juin pour les cerises ......

                                  quand aux légumes il y a la production sous serres rachetée par les grandes surfaces ....

                                  celui qui possède un jardin actuellement est obligé d’aller se taper une boîte Bonduelle ou Cassegrain ,comme tout le monde ,vu qu’en Février ,y’a pas grand chose qui pousse !


                                • Achéron 28 février 2008 10:40

                                  il suffit par exemple de vous rendre sur les sites ou les magazines appropriés (Cuisine et Vins de France, par exemple) pour découvrir quels sonts les fruits et légumes de saison  : en ce moment c’est l’épinard par exemple, qui est bon pour la santé comme pour le portefeuille... bon je sais qu’on est pas tous atteint par le syndrôme Popeye... d’accord...


                                • stephanemot stephanemot 27 février 2008 11:53

                                  ça nous change de la dernière descente de police : 2 litres de rouge et 1 client de bar.


                                  • haddock 27 février 2008 12:18

                                    J ’ ai trouvé une combine sympa pour les prix , quand j’ vais au Consum comme y disent les teutons , j’ mets la paire de lunette moitié prix de chez Affreuxloup et direct quand c’ est marqué 1 j’ vois 0,50 .


                                    • Vincent 27 février 2008 13:43

                                      Est la quantité qui pour 15€ a diminué ou est-ce votre consommation qui a augmenté ?

                                      Deux façons de voir votre pouvoir d’aschitt....


                                    • roOl roOl 27 février 2008 14:37

                                      Bah tu te recycle et tu fais pousser, t’as pas encore compris ca smiley


                                    • poissonpilote22 27 février 2008 12:43

                                      je pense que votre analuse est au moins simpliste et qu’il est injurieux pour les commerciaux que sont les grandes surfaces de dire que les clients ne sont pas captifs et donc floués par ces ruses d’ententes illégales qui remontent à la surface en ce moment.

                                      le client est captif en campagne car un seul grand distributeur reste présent après avoir fait fermer les petits commecants, en banlieue aussi car je vois mal les clients prendre leur voiture et faire plusieurs fois la queue (entretenue d’ailleurs sinon vous etes un encarté qui ne veux pas aller ailleurs de peur de perdre des points de confience) en caisse. Enfin en ville, n’oublions pas que les petites enseignes ne sont que ds filliales des grandes enseignes et découlent donc du même principe de fonctinnement.

                                      Maintenant cherchons qui a y gagner de décrier ce fénomène. Cette dénonciation n’est certainement pas innocente et nous prépare à autre chose...........................

                                      à qui profite le crime ???


                                      • Babalas 27 février 2008 17:38

                                        Je sais pas que tu pilotes, Poisson, mais tu conduit bien... Excellent commentaire smiley


                                      • jzk 27 février 2008 12:47

                                        Cette soi disant baisse du pouvoir d’achat n’existe pas. La france est le pays d’Europe dont les salaires augmentent le plus, alors que la production ne suit pas. A force de nous répêter de façon demago que le français "a plus en plus de difficulté à boucler les fins de mois", on finit par le croire.

                                        Déjà, il n’y a pas que Auchan ou Carrefour pour faire ses courses. Et ensuite, les même qui se plaignent du pouvoir d’achat en se disant "avant on avait pas de tels problèmes d’achat" sont bien souvent des gens qui ne se rappellent pas qu’ "avant" ils n’avaient pas d’ordinateur, de connexion internet, 3 téléphones portables, une voiture trop chère qu’ils utilisent quand ils pourraient marcher 15 minutes, des polos lacostes, des caleçons dim hors de prix...


                                        • val 27 février 2008 14:07

                                          Alors là, j’aimerais connaître vos sources quand vous affirmez que la France est le pays d’Europe où les salaires augmentent le plus.

                                          Serait-ce du second degré ?


                                        • Narkoléon 27 février 2008 15:25

                                          Mon salaire n’a pas bougé depuis 5 ans.... mais par contre, le prix de la bouffe a été multiplié par 2 sinon par 3 pour certains produits... Alors votre délire ca prends pas... C’ets juste que vous avez suffisemment de fric pour ne pas regarder combien vous dépenser.

                                           


                                        • jzk 27 février 2008 15:51

                                          Du tout, je gagne 1900 brut et je ne peux même pas acheter une maison avec mon amie tellement en france on est pauvres avec ce niveau de vie, et ma source provient des derniers baromètres économiques relevés par le magazine Capital.

                                          On y voit clairement que contrairement à l’Allemagne qui gèle les progressions de salaires depuis plusieurs années, la courbe des salaires français montent continuellement. Effectivement, ce n’est pas exponentiel, mais... malgré tout ça monte. Envers et contre toutes les idées reçues. Je ne peux pas faire plus objectif.

                                          Si ça vous intéresse je posterai le résultat exact de cette étude en rentrant chez moi.

                                          Faut pas prendre pour argent comptant les analyses de comptoir des JT, si on observe froidement la situation, les prix ne montent pas sur tous les produits et les salaires montent. Après c’est sûr, l’immo ça explose et l’essence également.


                                        • jzk 27 février 2008 15:56

                                          Narkoleon>

                                          - Merci de ne pas me faire passer pour un barge et de rester poli avec des phrases comme "votre délire ça ne prend pas" ou "vous ne vous souciez pas de l’argent" style "salauds de riche"

                                          - Votre salaire n’a pas bougé en 5 ans ?
                                          Dans ce cas c’est à vous de vous poser les bonnes questions je pense :
                                          1/ travaillez vous bien ? Plus que les autres dans votre boîte ? Etes vous impliqués dans votre taf ?
                                          2/ votre boulot vous correspond-t’il ?
                                          3/ si 1/ et 2/ sont positifs, votre patron se fout surement de votre poire, lui avez-vous dit ?
                                          4/ si votre patron se fout de votre poire effectivement, changez de boulot, mettez vous à votre compte... bref n’attendez pas que ça tombe du ciel...


                                        • jzk 27 février 2008 16:10

                                          Je vais plus loin, toujours dans Capital, un économiste (je ne les aime pas non plus mais bon, ils disent aussi des choses sensées) expliquait que quand tu donnes 1€ à un français, il dépense 0.60€ dans les produits étrangers, dont une bonne partie part dans le High Tech.

                                          On ne me fera pas croire que le consommateur est responsable.
                                          C’est peut être vrai pour les élites qui fréquentent Agoravox, mais moi je peux témoigner et l’affirmer avec certitude après 4 ans de travail comme caissier à Auchan...


                                        • Babalas 27 février 2008 17:29

                                          Le gag... Je donne un exemple que je connais :

                                          etre thésard aux pays bas, ca paye 2000 euros par mois. En France, y a 5 à 10 bourses par académie, et elle font la moitéié de ca. Et quand vous devenez maître de conférence, c’est entre 1600 et 1800 en France, et 3200 aux Pays-Bas...

                                          Et à compétences égale et niveau de protection sociale égale, on peut faire toutes les comparaisons qu’on veut, la France est bonne dernière en Europe sur le niveau des salaires. Les pays ou les salaires sont plsu bas n’ont pas de systèmes sociaux équivalents...


                                        • Babalas 27 février 2008 17:35

                                          Et sachez aussi que depuis 1998 (passage aux 35 heures) la France est passé du 19e au 3e rang mondial en terme de productivité du travail...

                                          Autrement dit, le travail coute MOINS cher après les 35 heures qu’avant. Et c’est la raison pour laquelle les investissements étrangers sont ci-haut en France (premier en Europe en la matière)...

                                          Et pour fréquenter les Pays-Bas ou l’Allemagne, ou pourtant on se plaint aussi des salaires, je peux vous dire que le niveau de vie en France a vraiment régressé en une décennie... Par contre, je rappelle que :

                                          1) Les grands patrons francais sont LES MIEUX PAYES d’Europe

                                          2) Le rapport Capital/Travail dans la prépartition des richesse c’est renversé en faveur du capital depuis 30 ans d’une facon encore bien plus phénoménale chez nous que chez tous nos voisins. Seuls les USA font pire que nous... On est beau !!


                                        • Internaute Internaute 27 février 2008 12:53

                                          Trés bon article et bien écrit. Je ne peux m’empêcher de penser à l’époque où la France était en surproduction de lait. On a laissé le lait pour la viande (suivez le boeuf disait Pisani) et aujourd’hui on est en surproduction, de porc notamment. On produit du maïs pour l’export et on dépend maintenant des importations pour cuire notre pain.

                                          La seule solution à tout ce bordel est le litre de mazout à 100 euros.


                                          • Babalas 27 février 2008 17:24

                                            LArsen, le prix de l’herbe a explosé, ca compense...


                                          • manusan 27 février 2008 13:09

                                            Si on regarde le problème dans sa globalité, les raisons de la hausse des céréales depuis un an sont :

                                            - une sécheresse en Australie

                                            - subventions américaine pour le pétrole vert.

                                            les gagnants : les pays producteurs de céréales (Dont la France), les perdant les pays en voie de développement, en particulier la Chine et Inde.

                                            Car la voilà la raison, depuis 10 ans les US demande à la Chine de remonter sa monnaie, depuis 10 ans la Chine fait la sourde oreille et achète son pétrole en trocant des infrastructures à l’Afrique plutôt que payer en pétro-dollars.

                                            La Chine est le pays ou la nourriture, en particulier la viande, à flambé le plus en 8 mois. Difficile de troquer de la bouffe aux Africains.

                                            On assiste à une guerre économique sur fond de balance commerciale et ça ne m’étonnerais pas que l’Europe fasse la même chose que les US.


                                            • brieli67 27 février 2008 18:47

                                              A 25 FRANCS SOIT 4 EUROS LES 1OO KG DE Blé au prix international

                                               

                                              c’est le retour massif des spéculateurs sur des valeurs "plus sûres" comme la bourse de Chicago

                                              comme pour le prix du pétrole cette augmentation ne devrait pas avoir d’incidence hormis une aide masquée pour les pays agraires Afrique Australie Argentine Brésil Russie


                                            • maxim maxim 27 février 2008 14:05

                                              Julien ...

                                              au début des années 60 ,pour aller aux putes ,je vous parle de ça étant militaire ( il fallait bien occuper la perm de spectacle ) c’était 10 francs en métropole ,tarif pour les trouffions ,avec l’alignement des prix d’aujourd’hui ,ça ferait dans les 150 francs environ ....

                                              je ne sais même pas ce qu’on aurait aujourd’hui pour ce tarif ,même pas une petite branlette vite fait bien fait ......

                                              c’est dingue ce que le pouvoir d’achat à baissé ...


                                            • brieli67 27 février 2008 17:39

                                              prix constants en francs par rapport a 63 en nouveaux francs

                                              le demi de bière devrait être à 36 NF

                                              une place au cinema 8o NF

                                              le litron kil de rouge à 1 NF

                                              le beurre à 6O NF

                                              la consultation chez le médecin de famille à 365 NF

                                              le vélo le solex...... prix d’une petite voiture actuelle

                                              il y avait un programme maison individuelle à 1ooo NF sans le terrain de l’ordre de 2oo NF l’are ..... le bâtiment était vraiment moins cher

                                               

                                               


                                            • Philou017 Philou017 27 février 2008 19:37

                                              Vos chiffres montrent bien que ces estimations sont fausses.


                                            • Philou017 Philou017 27 février 2008 19:39

                                              L’inflation a été largement sous-estimée parce que elle ne prend pas en comptes certains prix. Le trafficage de chiffres est devenu un sport national chez nos gouvernants.


                                            • brieli67 27 février 2008 22:09

                                              il n y a pas que l’ "inflation "

                                              il y a un facteur culturel en plus. Le demi si cher ..... donnait un côté festif de se rendre au bistrot. 

                                              Il fut un temps on réparait les machines........... on était content d"une marque... d’un concessionnaire.....

                                              Tout celà est parti à vau l’eau...... Le SAV en Allemagne c’est quelque chose.

                                              Sans tenir compte des aléas climatiques .... le "tourisme" nous a imposé le break au milieu de l’hiver de préférence dans les Alpes et ce depuis les JO de Grenoble.

                                              En plus par l’exode rural forcé/encouragé par le Grenelle de 68, cette France paysanne atavique a perdu son sens pratique. La viande de porc en promo se vend autour des 2 euros ..... les saucisses gonflées d’eau de sel et de féculents autour de 7 euros. Cette manipulation et ces prix bien sûrs acceptés est odieuse.

                                              Tenez j’ai la pomme facile.... la pomologie un de mes hobbies.... le nombre considérées hors-normes pas vertes pas brillantes qui terminent à la poubelle je ne voudrai pas le savoir....

                                              La clef de nos malheurs il faut la chercher dans les années 70 pas dans les chocs pétroliers mais dans le changement sociétal.

                                              A comparer avec la Chute du Mur.... avec tout l’ Ostagie/terroir chez nous..

                                              En RDA que de merveilles développées dans les dachas..... cad dans les "abris de jardins " du week-end.

                                              Bien dommage !

                                               


                                            • haddock 27 février 2008 22:49

                                              Sans parler de la saveur de ces pommes originales , que l’ on ne voit plus que sur quelques marchés , vendues par des retraités qui arrondissent un peu leurs find de mois .

                                               

                                              Quel bonheur ces fruits pas forcémenr beaux mais si savoureux , ou au goût unique .

                                               

                                              Dire que tout ça fout le camp , au profit de ces margoulins des caddies à roulettes .

                                               

                                              A handkarra ja , schissmecht vum super u nei .


                                            • brieli67 27 février 2008 23:48

                                              nous défrayons la chronique depuis des années

                                              la race de poire bien ancienne c’est la Champagnerbratbirne donc poire de Champagne à usage de légume.

                                              donc bien ancienne d’avant les pommes de terre .....

                                              http://www.obstbauberatung-baden-wuerttemberg.de/Obstsorten/Mostsorten/Champagner%20Bratbirne.html

                                               

                                              Bien sûr pour emnuyer Bruxelles et faire notre pub

                                              le mot Champagne devait être sur l’étiquette du Sekt/mousseux

                                              Guéguerres au sein de Slow-food Allemagne......... des ex purs durs et vaillants de chez Greenpeace

                                              quel recyclage pas vrai ?

                                              http://www.slowfood.de/arche/passagiere/champagner_bratbirne/

                                               

                                               


                                            • Elma59 27 février 2008 13:18

                                              Les magasins discount , super pour qui veut respecter son budget et obtenir des tarifs attrayant.

                                              Mais pour la garantie de la qualité, sachez que même dans les grandes enseignes la chaîne du froid est très mal respectée ..

                                              J’entendais aussi, il y a peu de temps, que 80% de nos maladies sont issues de ce qu’on boit ou mange ...

                                              à bon entendeur

                                               

                                               

                                               

                                               


                                              • MagicBuster 27 février 2008 13:23

                                                On délocalise pour qua ça coute moins cher mais finallement ça nous coute plus cher car au final le gain ne va que dans les marges.

                                                Faut-il (vraiment) continuer à délocaliser ?

                                                Les français s’appauvrissent et les denrées sont plus chers.

                                                => Ca va être dur de tenir encore 4 ans comme ça.

                                                Comment tout cela va-t-il finir  ?


                                                • Le péripate Le péripate 27 février 2008 13:39

                                                  Nombreuses sont les raisons qui poussent à l’augmentation des prix des denrées alimentaires. On cite souvent le pétrole vert, ce qui n’est pas faux, mais la raison majeure est à chercher dans la généralisation de la consommation de viande : il faut savoir qu’un boeuf donne douze fois moins de repas que les céréales qui ont servis à le nourrir...

                                                  Sinon, le gouvernement pointe du doigt la concurrence. On se demande comment un état isolé qui accepte la main mise d’entreprises largement mondialisées pourra lutter contre les ententes. C’est d’ailleurs le talon d’Achille de l’ordolibéralisme, comment mettre en évidence les ententes qui nuisent à la concurrence libre et non faussée ? Il faudrait pour celà un appareil policier digne d’un état totalitaire...

                                                  La solution est, bien sûr, dans la relocalisation de la production, alimentaire en particulier. Produire ici, par des entreprises petites et moyennes, suffisament nombreuses pour que toutes ententes soient dynamitées par des nouveaux acteurs entrants sur le marché.


                                                  • Philou017 Philou017 27 février 2008 19:45

                                                    Tout à fait. Les supermarchés, censés se concrurrencer, s’entendent implicitement pour pratiquer la même politique de prix assez chers, tout en augmentant au fur et à mesure leurs marges.

                                                    A partir du moment où l’économie est centralisée dans les mains d’un petit nombre de magnats cyniques, tout devient possible. Avec la complicité de gouvernements qui occupent le bon peuple avec les boucs-émissaires de l’insécurité et de l’immigration, qu’ils ont par ailleurs laissé se développer, par l’accroissement du chomage et l’ouverture des frontieres.

                                                    Belle mécanique.


                                                  • MagicBuster 27 février 2008 13:40

                                                    J’ai oublié de mettre le lien suivant à propos du libéralisme à tout va

                                                     http://www.syti.net/Liberalisme.html

                                                     


                                                    • tchoo 27 février 2008 13:57

                                                      Petit rappel pour ce qui l’aurait oublié :

                                                      ----------------------en 2000--------------------------en 2006

                                                      baguette de pain : 3.00F --------------------------0,86€-

                                                      laitue.....................4.00F---------------------------1,5€

                                                      café.......................6,00F----------------------------1,50€

                                                      Gaz butane ........130F-----------------------------26€

                                                      1 l lait...................1,30F----------------------------0.56€

                                                      Brie......................2,60F----------------------------0.56€

                                                      Patates..............1.50F----------------------------4.30€

                                                      beurre................3,75-----------------------------0.95€

                                                      salairemoyen 110 692F----------------------16 792€

                                                      personne n’a rien dit jusque là

                                                      il ya des réveils tardifs !

                                                       


                                                      • Bernard Dugué Bernard Dugué 27 février 2008 14:05

                                                        C’est pas sérieux, vos prix, le café, je le payais 10 francs à la Concorde en 1998, du temps du café philo de Seuve, maintenant, à la Taverne du 7ème art, il est à 1 euro 40

                                                        Ce soir justement, café philo à la Taverne, sujet, l’homme est-il un animal dénaturé ? 18 heures, Talence

                                                        Les patates à 4 euros 30, je veux bien mais quelle idée d’aller acheter des patates chez Fauchon


                                                      • Vincent 27 février 2008 14:37

                                                        Les patates à 4 euros 30, je veux bien mais quelle idée d’aller acheter des patates chez Fauchon

                                                         

                                                        Vous avez raison les patates vaut mieux les acheter chez Fauché c’esr moins cher.


                                                      • jzk 27 février 2008 15:59

                                                        Merci de prendre en compte l’inflation avant de publier ce genre de chiffres. On compare ce qui est comparable. Un pain à 1 euro aujourd’hui n’était pas un pain à 6.56 francs hier...


                                                      • adeline 27 février 2008 18:47

                                                        Jzk la ligne du bas du tableau indique les salaires et vous pouvez voir que de ce côté la porte monnaie n’a pas bougé...


                                                      • Philou017 Philou017 27 février 2008 20:13

                                                        Sur les FAUX chiffres de l’insee :

                                                        " Mais cela ne règle pas un problème important, que Jean-Marc Vittori, notre confrère des Echos, résume ainsi. L’Insee nous dit que le prix des ordinateurs a baissé de 70 % en cinq ans. Donc, celui que j’ai acheté alors à 1 000 euros, je devrais pouvoir l’acheter à 300 euros maintenant. Sauf qu’il n’existe pas : le moins cher que je trouve est toujours à 1 000 euros, ou à peu près, il possède un modem intégré, un graveur de cédérom, est plus rapide et dispose de davantage de mémoire, etc. C’est tout cela qui justifie qu’il vaille aussi cher qu’il y a cinq ans, bien que, statistiquement, son prix a baissé de 70 %".

                                                        Les chiffres de l’insee sont bidons. Ils sont traffiqués pour faire croire à une faible inflation. L’insee calcule des augmentations purement theoriques qui faussent ses chiffres.

                                                        http://www.sud-aerien.org/article560.html

                                                        D’’autre part :

                                                        " Quand j’officiais dans une grande multinationale agro-alimentaire, réputée pour son excellente gestion, nous avions une hypothèse étonnante : nos prix de vente devaient croître de 1% de plus que l’inflation, minimum, et ce année après année. Le plan "conservateur" était avec une hypothèse à +0,5% vs inflation. "

                                                        Les grandes entreprises font des calculs pour que leurs prix augmentent plus VITE que l’inflation. C’est les consommateurs qui paient.

                                                        http://micheldeguilhermier.typepad.com/mdegblog/2004/12/que_choisir_lef.htm l


                                                      • Philou017 Philou017 27 février 2008 20:16

                                                        D’autre part :

                                                        "Seulement certains, et il suffit d’éplucher l’indice des prix de l’Insee en détail pour le constater. « Le pain, les viandes ou le café ont fortement augmenté au moment du passage à l’euro, et d’autres produits ont connu des hausses régulières depuis, indique Jean-Michel Arnoux, directeur adjoint de la division prix de l’Insee. Mais on ne peut absolument pas dire qu’il y a une flambée générale, car des baisses ont compensé. » Pour nombre d’économistes, c’est d’ailleurs une des raisons du décalage persistant entre l’inflation ressentie par les gens et l’inflation mesurée par l’Insee : les hausses frappent plutôt les achats quotidiens (essence, tabac, produits frais), tandis que les baisses se concentrent sur les achats plus rares (ordinateurs), même s’ils comptent pour plus lourd dans le budget des ménages."

                                                        Sauf que les calculs sont tronqués.


                                                      • Philou017 Philou017 27 février 2008 21:17

                                                        L’adresse de l’article ci-dessus :

                                                        www.liberation.fr/actualite/societe/223190.FR.php


                                                      • haddock 27 février 2008 15:45

                                                        Chez Fauchon y vendent pas des patates , y vendent des pommes de terre .

                                                         

                                                        BF15


                                                        • brieli67 27 février 2008 17:44

                                                          et de la grenelle de noirmoutier............ 25O F LE KILO du temps d’avant l’euro

                                                          élevée dans de la tourbe fumée comme celle pour l’Adelscott ou lla Mortimer ou les whiskys....


                                                        • coati coati 27 février 2008 16:20

                                                          @ jzk

                                                          "Merci de prendre en compte l’inflation"

                                                          mdr

                                                          C’est bien là le pbm.

                                                           


                                                          • haddock 27 février 2008 17:02
                                                            is vuos pvueoz lrie ccei, vuos aevz asusi nu dôrle de cvreeau. Puveoz-vuos lrie ceci ? Seleuemnt 55 porsnenes sur cnet en snot cpalabes.Je n’en cyoaris pas mes yuex que je sios cabaple de cdrpormendre ce que je liasis. Le povuoir phoémanénl du crveeau huamin. Soeln une rcheerche fiat à l’Unievristé de Cmabridge, il n’y a pas d’iromtpance sur l’odrre dnas luqeel les lerttes snot, la suele cohse imotprante est que la priremère et la derènire letrte du mot siot à la bnone palce. La raoisn est que le ceverau hmauin ne lit pas les mtos par letrte mias ptuôlt cmome un tuot. Étonannt n’est-ce pas ? Et moi qui ai tujoours psneé que svaoir élpeer éatit ipomratnt ! Si vuss poevuz le lrie, fitaes le svirue !!!
                                                             
                                                             

                                                             

                                                             
                                                             
                                                             
                                                                 
                                                             
                                                                 
                                                             
                                                             
                                                                 

                                                             

                                                             

                                                             

                                                            • Babalas 27 février 2008 17:21

                                                              le tuc est connu, et je crois qu’on dépasse de loin les 55% de lecteurs... Seuls les dysléxiques n’y arrivent vraiment pas.


                                                            • Babalas 27 février 2008 17:20

                                                              Ouais, bientot on se privera même de bouffe à suivre vos conseils... Ceci dit votre ananlyse de la réaction gouvernementale est excellente
                                                               

                                                              Mais qu’on ne s’y trompe pas : le probleme est mondial et entrainera la chute d’une certain nombre de régimes et gouvernements. Des émeutes éclatent dans toutes l’Afrique (la revendication des prix alimentaires est toujours présentes, même si associée à d’autre griefs, et elle joue les déclencheurs), en Inde, en Chine même...

                                                              Il y a 400 millions de paysans chinois affamé et harcelé par le régime ? Que croyez vous qu’il se passera quand ils se facheront en même temps ?

                                                               

                                                              Non vraiment, la crise agricole va faire mal partout dans le monde... y compris chez nous !

                                                               


                                                              • A. Nonyme Trash Titi 27 février 2008 17:35

                                                                @ Bernard Dugué

                                                                Curieuse cette manie de tout ramener à Sarkozy. Enfin, non, venant de vous finalement, rien d’étonnant. "Jai pas fait pipi, c’est la faute à S......". C’est juste navrant dans un article qui ne le nécessitait pas, qui est bien écrit et amusant, mais pas franchement juste.

                                                                Le problème est un vrai problème de fond, pas un fait superficiel rendu effrayant par une médiatisation galopante. Pas besoin de savoir lire, écrire ou entendre (la presse, la radio, etc...) pour voir ce qu’il reste dans le fond du porte-monnaie.

                                                                Il y a de nombreuses augmentations indues (que 200 selon votre article, mais quand cela touche des produits très courants, ne trouvez-vous pas que ce soit déjà largement assez ?).

                                                                Il faut voir qui se sucre et combrattre les accords illégaux (téléphonie par exemple). Aujourd’hui, on apprend qu’en 2005 (! !!), la compagnie Johnson a avoué une entente illicite avec ses concurrents : Unilever, Procter and co. Bref, ces "world companies" se mettent d’accord pour marger un max sur notre dos. Une concurrence "ligth" en sorte. Les produits concernés ? Shampoings, dentifrices, lessives et autres produits ménagers courants.

                                                                La concurrence entre grandes enseignes est aussi faussée. Comme le révèle l’un des posts, tel produit va être moins cher chez l’un, et inversement pour un autre produit chez l’autre. Bref, pour minimiser l’addition, il faudrait faire une liste Carrefour, une autre Auchan, une Intermarché et une Leclerc !

                                                                On pourrait préférer que le gouvernement agisse plutôt qu’il ne réagisse. Mais réagir, c’est déjà ça. Bref, je trouve que vous faites un mauvais procès à l’action du sieur Fillon.


                                                                • Babalas 27 février 2008 17:43

                                                                  Et j’ajouterai que c’est pas la création d’une "haute autorité de la concurrence" par le Prime minsitre qui va nous aider... La commission européenne colle des amendes à des cartels tous les ans (Microsoft reprend 900 millions dans la guele aujourd’hui), et ca les arrete pas.

                                                                  Y a des pays ou on va en prison pour meutre, et ou on est décapité pour corruption... On devrait sans dout enviség ce genre de solution pour les ententes sur les prix... smiley

                                                                  Je rappelle pour mémoire que sous la Révolution, on lynchait ceux qui arnaquat=it les braves gens sur le prix du pain... L’histoire va-t-elle se répeter... ?


                                                                • brieli67 27 février 2008 18:04

                                                                  avec 89 il y a une grosse différence . Il n’y a pas de pénurie.... Pour un euro vous avez entre 8 et 12 kilos de sardines à la criéee au Pirée le port d’Athènes.

                                                                  Le quintal les 1oo kilos de blé au niveau des bourses internationales s’échange autour des 4 Euros - 25 F

                                                                  Le cochon est encore rentable pour les engraisseurs industriels au prix de un franc trente c’est à dire 0,20 centimes d’euro ;

                                                                   

                                                                  Ce qui a profondément changé c’est l’irruption de l’Industrie alimentaire qui transforme certes en stérilisant en donnant du goût et de la couleur mais ramasse plein de "gabelle" pour l’Etat.

                                                                  LA REVOLUTION SERAIT

                                                                  avec les robots de cuisine chacun peut produire pour sa famille des "aliments" avec de meilleures matières premières .... remplacer les graisses animales des saucisses par des graisses et huiles végétales

                                                                  on peut produire un équivalent du lait.............. un kilo de soja c’est 6o litres de vache Et il y a des sojas et des haricots qui sont plus agréables...

                                                                  on peut produire ses pains ses vins ses saucisses ses bières ses fromages son huile .... sans colorants sans conservateurs

                                                                   

                                                                  ET SURTOUT AVEC MOINS DE SEL NaCl responsable de l’Hécatombe par maladies vasculaires hypertension infarctus accidents vasculaires cérébraux.....

                                                                   

                                                                   

                                                                   

                                                                  ET SURTOUT


                                                                • brieli67 27 février 2008 18:38

                                                                  UN PLUS POUR VOTRE SANTE


                                                                • pépé 28 février 2008 09:56

                                                                  Je suis tombé par terre,

                                                                  c’est la faute à Voltaire,

                                                                  le nez dans le ruisseau,

                                                                  c’est la faute à Sarko


                                                                • haddock 27 février 2008 18:40

                                                                  Une pâte à crèpes ne coûte presque rien , avec une sauce tomate et gruyère hum...

                                                                   

                                                                  ensuite comme dessert , à la confiture , célicieux ...

                                                                   

                                                                  Faut juste aimer faire la popote .


                                                                  • brieli67 27 février 2008 18:51

                                                                    et la bonne recette sur le Paquet Francine.......

                                                                    nul besoin de recourrir à cette marque il y a des farines moins chères aussi "fluide"

                                                                    je me mets du fromage Munster et du cumin et une Larme de Kirsch.............

                                                                    Allez hopla


                                                                  • haddock 27 février 2008 19:03

                                                                    T’ as raison , faut pas se laisser aller .

                                                                     

                                                                    Il a aussi les griass pfluttas , genre de gnokis alsacien , pratiquer comme pour la polenta , sauf que la semoule de blé remplace la semoule de maïs , 

                                                                     

                                                                    laisser refroidir et consommer avec une compote de pommes ou une confiture de quetschs , mirabelles ou une autre .

                                                                     


                                                                    • brieli67 27 février 2008 21:09

                                                                      Les Suerie Nerlas spécialité haut-rhinoise avec les Zwatsga Waage .... c’étaient les cloches de Taureau... ces boules de feu se servaient aux Abatt’ de Nancy

                                                                      tu les préfaire avec abats de base le rognon ou le foie....

                                                                      Dans la série des BLOCH tapioca orge perlé .... Tu connais le Dinkel la soupe au blé vert ? 

                                                                      Gosse on en cherchait et égrainait D’ aileurs fin août tous les maïs ont le grain lactescent et sucré sauf qu il faut les passer toute suite à l’eau bouillante. Il fut un temps où les "Turcs" demandaient aux paysans quand ils cherchaient des épis par fourgonnettes entières.....

                                                                       


                                                                    • Tartiflette Tartiflette 27 février 2008 19:09

                                                                      2 yaourts placés en garde à vue pendant 48 h !

                                                                       

                                                                      Sans réfrigération ?

                                                                       

                                                                      Ils ont dû tourner de l’oeil. Et, se retrouver dans un magasin à prix discount


                                                                      • mariemini 27 février 2008 21:31

                                                                        Je vais dans le même sens que la contribution. Je peux vous assurer que les prix du marché à côté de chez moi n’ont pas augmenté depuis un an pour les produits courants de saison : 6 oeufs très très gros et de la veille (plus frais que dans l’hypermarché) : 1€20 Le kg de pomme entre un et deux € (en fonction de la quantité et grosseur des pommes) Le chou vert 1€ ou moins. Pour les comestibles tels que laitages, produits conditionnés, le hard discounter a très peu augmenté. Il est vrai que le fromage blanc nature permet moins de marge que les préparations laitières. Conclusion : des produits de base et un approvisionnement de proximité (des producteurs vendent sur mon marché) évitent les dérives.


                                                                        • haddock 27 février 2008 22:01

                                                                          En Italie il ya la Mafia , en France on a les hypers .

                                                                           

                                                                          Une salade payée 0,15 euros au producteur , vendue 2 euros au client final , c ’est qui l’ escroc ?


                                                                          • brieli67 27 février 2008 22:17

                                                                            sans oublier l’ETAT qui prend son pourcentage proportionnel au prix de vente !

                                                                            Sur la baguette à 4,2o F la part blé n’est que de 19 centimes payé au producteur ou négociant.

                                                                             


                                                                          • karquen karquen 27 février 2008 23:43

                                                                            Du Dugué ça... j’aime bien vos articles (je sais je suis un novice et attention ça pétarade de partout quand on émet une opinion lol ! ) Morice aussi dans la verve c’est un bagnards ou les mots sont des tatouages !

                                                                            pti bémol : prenez vous en compte le sentiment du pauvre yaourt ? il dois faire quoi lui ? se laisser vendre comme ça sous le manteau ou redevenir un produit honnête avec sa carte Rfid de bon produit numériquement viable dans les supermarchés ? on parle jamais de la conscience des super-cordes et des quarks animant les yaourts... et si un jour on y découvrait un peu de matière noire ?

                                                                            Trop cher ! voilà mon opinion. Tout est trop cher ! et cela pour parler des prix tandis que quelques-uns s’octroient les richesses biologiques de ce qui reste du monde... Une Carla d’un coté, quelques cafés sublimes ou du blé - le fameux blé - pour les meilleures farines qui font des osties...

                                                                            J’aime bien ce monde : il est tellement controlé qu’il en deviens libre de par la stupidité du mondialisme forcené. Notre pauvre yaourt existe, regardez le bien ! ’ici 10 ans si cela continu on nous proposera qu’un seul yaourt sur une rangée qui nous en proposait 200 ! pourquoi ?

                                                                            Parsque le capitalisme mondialiste revient à un communisme identitaire.

                                                                             

                                                                             

                                                                             

                                                                             


                                                                            • brieli67 28 février 2008 00:08

                                                                              l’avenir du yaourt et de nous sera de quitter le blanc virginal les carrelages des boucheries des métros et des hôpitaux. 

                                                                              des solutions artisanales existent déjà

                                                                              en plus symbiotique que la présure ou le lactobacillus ce sera du côté du kéfir

                                                                              http://fr.wikipedia.org/wiki/K%C3%A9fir

                                                                              admirez toute la prose déjà présente sur le web

                                                                              http://users.sa.chariot.net.au/ dna/kefirpage.html

                                                                               

                                                                              Que la symbiose vivre ensemble .... gagne les esprits .....

                                                                              a moins que ce sera toute suite le Kombucha

                                                                              http://fr.wikipedia.org/wiki/Kombucha

                                                                              et dans ce cas il faudra se défaire de toute la symbolique du Sein Maternel dans notre culture.


                                                                            • karquen karquen 28 février 2008 01:51

                                                                              Interressant !

                                                                              le kéfir notemment. Combiné avec des proteïnes de crickets il y aurai des solutions énergétiques viables. Sans abandonner nos verres de vins ! cela s’entend ! moi je ne concevrais pas mon existance sans la liqueur des dieux, j’ai voué à Bacchus une partie de mes futurs soucis lol !

                                                                              sans rires si nous pouvions abandonner nos concepts primates d’apprentissages, nous serions aptes à adapter nos protéïnes et nos besoins caloriques harmonieusment et selon des productions locales ou mondiales. Le souci c’est l’éducation, et c’est bien par là que des abrutis tout puissant ont la main mise sur des milliards de cerveaux manipulés....


                                                                            • TSS 28 février 2008 00:02

                                                                              môssieur Haddock, on ne met jamais d’huile dans l’eau de cuisson des pates !

                                                                              un italien serait capable de vous immoler sur l’autel des"nouilles"


                                                                              • haddock 28 février 2008 21:20

                                                                                TSS,

                                                                                 

                                                                                Aussitôt je me fais hara-kirit


                                                                              • Johan Johan 28 février 2008 03:58

                                                                                @ Bernard Dugué

                                                                                 

                                                                                Je trouve vos conseils de bon sens, et en bon étudiant ça fait plusieurs années que je les applique. Convenez qu’il est plus facile d’accepter de s’adapter aux périodes de vaches maigres quand on a connu des années grasses, et/ou qu’on est certain qu’on en connaitra bientôt de nouvelles.

                                                                                 

                                                                                On ne voit pas le bout du tunnel, quand on est né après 75. Je viens de m’inscrire à l’ANPE. Ma conseillère, Docteure en Eco (o_O) me dit qu’il faut 18 mois en moyenne à un BAC+5 pour trouver un premier boulot.

                                                                                 

                                                                                Sinon en ce qui concerne la concurrence et ses effets pour faire baisser les prix, on y est pas vraiment. Ce modèle économique suppose que les entreprise recherchent le profit, et non la rentabilité.

                                                                                 

                                                                                On est en situation d’oligolpole, avec d’énormes barrières à l’entrée du marché, et quand ses barrières sont surmontées, c’est par une entreprise qui veut, non qui doit, être pire que les autres pour arriver à être plus rentable.

                                                                                 

                                                                                On a une réglementation complètement absurde, qui a favorisé cette concentration, et qui n’a pas permis de dégager des marges sur lesquelles les distributeurs iront rogner pour se faire concurrence.

                                                                                 

                                                                                Le rapport Attali a soulevé de bonnes pistes. Reste à savoir comment elles seront suivies.


                                                                                • Christoff_M Christoff_M 28 février 2008 07:36

                                                                                   Et quand est ce qu’on indexera l’indice des prix dans notre pays de menteurs comptables sur le lait, le pain et le pétrole !!

                                                                                   Pas une assoc , pas un syndicat, pour dénoncer le coté totalement bidon de cette indice qui permet au pouvoir de masquer les problèmes et aux patrons de nous augmenter de quelques% sur les salaires...

                                                                                  Cherchez bien nous sommes bien en France, ex pays des lumières !!

                                                                                  ou quand madame Lagarde découvre le prix du jambon en grande surface...


                                                                                  • Lucrezia 28 février 2008 08:32

                                                                                    Les Français n’ont que ce qu’ils méritent !

                                                                                    Ils n’ont qu’à retourner sur les bons vieux marchés, là ils trouveront généralement des maraichers de proximité qui produisent des produits de qualité et 30 à 50% moins chers qu’en Grandes Surface !

                                                                                    Mais il est vrai cela fait ringuard, pousser son caddy dans la rue, faire la queue à chaque étal ...

                                                                                    Le Français est feignant : Il veut tout sans effort et au moindre coût !

                                                                                    Il faudrait que nous nous reprenions en main, et redéfinitions nos priorités de Vie ...

                                                                                     

                                                                                    Si certains préfèrenet acheter cher de la "merde" ...Je ne vois pas pourquoi on les empêcheraient ...Mais de grâce, arrêtons ce gérémiades, le CONSOMMATEUR à le POUVOIRde choisir en France ! Il peut boycoter les produits qu’ils ne juge pas d’assez bonne qualité ou trop cher ...Non, il préfère TOUT reporter sur le Gouvernement, la distribution ou les Intermédiaires ...CONSOMMATEURS FRANCAIS USEZ COMME EN ALLEMAGNE OU ITALIE DE VOTRE DROIT DE BOYCOTTE !

                                                                                    Personne ne vous oblige à manger de la merde ...Et à vouloir que tout soit contrôler par l’état, bientôt nous finirons en France par n’avoir plus que des magasins d’état avec


                                                                                    • brieli67 28 février 2008 08:54

                                                                                      c’est faire néant pour commencer !

                                                                                      Madame le plus que vous désirez est du travail à la main et à la sueur du front et il faudra le payer !

                                                                                      Votre premier argument est le prix. Si c’est trop cher ou disprortionné il faut revoir votre liste d’achat et s’accommoder de prendre des pommes même si elles sont plus chères que les bananes. Tant que la banane des tropiques est moins chère que la pomme il y a comme un problème ;

                                                                                      Le pommier peut pousser devant votre fenêtre ou le long des départementales ou ex nationales.

                                                                                      Par ailleurs toutes les études montrent que la consommation de proteines carnées est en chute libre. C’est culturel.

                                                                                      Les marchés actuels ne sont pas bons ou vieux. Ils ont changé. Nombre de détaillants même paysans ou maraîchers complètent leur production à Rungis ou à un autre Min. 

                                                                                      Peut-être c’est ringard de ma part exigez partout la traçabilité du produit. On sait que c’est dans les jardins ouvriers et potagers familiaux qu’on dose le plus de nitrites et de pesticides.


                                                                                    • Lucrezia 28 février 2008 09:26

                                                                                      L’Ensuète de 60 Millions de consommateurs, même si il pointe le doigt sur un réel problème d’inflation des prix, il n’en reste pas moins vrai que leur enquète est vraiment du Bidon ! 60MC fait aussi dans le sensationnalisme et a besoin d’augmenter ses tirages...au prix ou ils vendent leur mensuel, ils vont vite devenir un groupe de Presse Capitaliste !

                                                                                      Elle présente les relevés extrèmes comme étant des données moyennes ....Mais il est vrai que 60MC n’est pas vraiment très impartial !

                                                                                      Mais au fait, pourquoi avoir sorti cette psseudo étude à J-15 des Municipales, alors mêmes qyue ce dossier était ficelé depuis Novembre 2007 ? A qui profite le "crime" ? Quel est donc le bras armé qui se cache derrière 60MC ?

                                                                                      Il est regrettable que la Presse dans son ensemble ne se pose pas ce genre de questions ? Il est vrai qu’il est plus facile de taper sur la droite, le Gouvernement que la Gauche, le PS et l’extrême Gauche ... Ca c’est la notion même du pluralisme de la Presse Française !


                                                                                      • Johan Johan 28 février 2008 14:25

                                                                                        @ Lucrezia

                                                                                         

                                                                                        60M est une publication de l’INC, l’institut National de la Consommation. C’est un organisme public. Le "bras armé" qui se cache derrière, c’est l’Etat.

                                                                                         

                                                                                        Ensuite pourquoi avoir sorti cette enquête à 15 j des municipales. Et pourquoi pas ? Un rédacteur d’AVox faisait part de ses interrogations sur les conclusions d’UFC Que Choisir quand au prix de l’eau et disait qu’en les diffusant 3 mois avant les municipales, UFC cherchait à fausser le jeu.

                                                                                         

                                                                                        Fausser le jeu, oui. C’est le but de tous les lobbies. On va faire de son point de vue l’élément le plus important possible dans la campagne. Ceci dit, que le candidat soit de gauche ou de droite, ça ne change rien. Je me souviens que les syndicats ont fait beaucoup de mal à la Gauche plurielle.

                                                                                         

                                                                                        Depuis quand N. Sarkozy est il mal à l’aise sur le pouvoir d’achat ? N’a t il pas conduit une campagne dont c’était la colonne vertébrale ?

                                                                                         

                                                                                        Il a donné ses raisons : il veut plus de temps. Pour certains, il a mal hiérarchisé, et n’a pas profité de l’Etat de Grâce pour faire les réformes les plus attendues. Pour d’autres, la programme de Sarkozy est vu tel qu’il est, et non tel qu’il avait été présenté. Enfin certains diront qu’il ne s’agit que d’une fronde contre la personnalité du Président, et d’un rejet de son côté "M’as tu vu ?".

                                                                                         

                                                                                        Le MEDEF joue son jeu, les syndicats le leur, les associations de consommation, les associations d’industriels, le leur. Les hommes politiques sortent de cette tempête grandis ou diminués selon leur aisance sur tel ou tel dossier. Le candidat Sarkozy ne se serait jamais plaint du focus sur le pouvoir d’achat. Pourquoi le Président Sarkozy le ferait il ?


                                                                                      • Lucrezia 28 février 2008 17:25

                                                                                        Oui, et nous avons pourtant bien eu à la tête d’un Gouvernement Français, un Trotskiste : JOSPIN !

                                                                                        D’ailleurs lorsque la Presse a fait son coming-out cela avait fait grand bruit ...

                                                                                        60MC travaille en partenarait avec l’INC, mais n’en n’est pas pour autant une émanation !

                                                                                        "60 millions de consommateurs est un magazine de service public réalisé par des journalistes professionnels, qui travaillent en étroite collaboration avec les experts de l’INC. C’est un magazine sans publicité de marques, ce qui garantit son indépendance vis-à-vis des fabricants et des distributeurs."

                                                                                        Quant à l’état de grâce, vous confondez état de grâce des médias et des instituts de sondage ...parce que le "peu" de réformes de fond engagées sur le peu de temps ( congé des parlemantaires ), n’avez-vous plus souvenance du tolé : Gauche, extrême Gauche, Syndicats de Gauche... Et toute la Presse !?


                                                                                      • JL JL 28 février 2008 10:03

                                                                                         

                                                                                         

                                                                                        @Lucrezia : l’inflation et l’inflation des prix ce n’est pas la même chose. L’inflation c’est tout qui augmente, y compris les salaires. L’inflation des prix est une expression impropre, puisqu’il s’agit d’augmentation des prix.


                                                                                        • Lucrezia 28 février 2008 10:30

                                                                                          Même si dans l’absolu c’est abus de langage, il importe ...ce qui compte c’est que tout le Monde comprenne ...AGOROVAX n’est pas à ce que je sache une CHAIRE UNIVERSITAIRE ou bien l’ACCADEMIE FRANCAISE ...L’abus de langage est donc ici, comme dans tous les média qui s’adresssent au plus grand nombre, autorisé ! Et même recommandé si c’est pour mieux faire passer un concept, dialogue ou échange ! L’important n’est-il pas que "l’autre" vous comprenne ....et que la langue Française VIVE !


                                                                                        • JL JL 29 février 2008 09:21

                                                                                          Lucrezia écrit : ""L’abus de langage est donc ici, comme dans tous les média qui s’adresssent au plus grand nombre, autorisé ""

                                                                                          Cela est ridicule et témoigne d’une grande ignorance.


                                                                                        • JL JL 28 février 2008 10:04

                                                                                          Mr Dugué, vous avez tort : la concurrence qui devrait jouer en faveur des consommateurs par le fait qu’il y a abondance de l’offre n’est ni libre ni non faussée par le fait que les trusts s’entendent illicitement. Si en Europe on n’aime pas ça, aux US on s’en accommode fort bien. La véritable concurrence joue contre les salariés du fait qu’il n y a pénurie d’emplois. Les salariés consommateurs sont deux fois lésés. C’est cela le problème du pouvoir d’achat.


                                                                                          • supertoto 28 février 2008 17:04

                                                                                            Nouveau rebondissement dans l’affaire des yaourts arrêtés !

                                                                                            Le gouvernement propose une loi rétroactive permettant de prolonger leur rétention au delà de la date de péremption !

                                                                                            Le petit père de la république a répondu aux critiques en affirmant "qu’il ne fallait pas en faire un fromage, pauvres cons".


                                                                                            • Rosemarie Fanfan1204 28 février 2008 17:12

                                                                                              @ Supertoto. Lol ! Peut-être même que le gouvernent envisage la détention des yaourts BIEN avant leur date de péremption car on le sait tous les yaourts finissent par atteindre cette date maudite, surtout avec des français petits joueurs qui n’achètent plus en grande quantité. Alors au titre du principe de précaution....


                                                                                            • Lucrezia 28 février 2008 17:18

                                                                                              Oui, et nous avons bien eu à la tête d’un Gouvernement Français, un Trotskiste : JOSPIN !

                                                                                              D’ailleurs lorsque la Presse a fait son coming-out cela avait fait grand bruit ...

                                                                                              60MC travaille en partenarait avec l’INC, mais n’en n’est pas pour autant une émanation !

                                                                                              "60 millions de consommateurs est un magazine de service public réalisé par des journalistes professionnels, qui travaillent en étroite collaboration avec les experts de l’INC. C’est un magazine sans publicité de marques, ce qui garantit son indépendance vis-à-vis des fabricants et des distributeurs."

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès