• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Adieu, Syd !

Fulgurant météore. Comète flamboyante. Astéroïde. Trou noir. Trop vite.

La nouvelle est tombée hier. Syd Barrett nous a quittés un mauvais jour de juillet - le 11 juillet - dans un cortège de flamands roses. Et il fallait bien mille pincées d’oiseaux migrateurs, mille pincées de roses pour commémorer la beauté de ses chants espérés par des millions d’amoureux de la musique.

Syd Barrett a créé Pink Floyd en 1965, avec Waters, Wright et Mason, le plus grand groupe planant de tous les temps. Paradoxalement, il est moins connu que Waters et Gilmour.

C’est pourtant lui, le génie. Le compositeur et la plume.

Lui, le grand artisan du meilleur album de Pink Floyd, du plus créatif, The piper at the gates of dawn, qu’il a largement écrit et composé. Poète, musicien, malheureusement pour lui et nous de la veine des artistes maudits et fous. Antonin Artaud de la musique, il décline peu à peu dans la folie.

Rapidement écarté par le groupe pour être remplacé par David Gilmour, Syd s’est retranché dans la solitude clinique, mystérieuse et abyssale de l’autisme.

L’album best seller The Dark Side of the Moon ne sera pas son œuvre mais il a tellement marqué le groupe qui lui rendra hommage dans le titre signé Waters Shine on you crazy diamond ou encore I wish you were here...

Nous aussi, nous voudrions qu’il soit (encore) là. Continuant à créer des mélopées progressives, dans sa tête, pour lui-même, et que nous aurions voulu connaître.

Pink Floyd vivra sans lui, et vivra bien, entre SF mystique, tombée politique du mur et la satire douce de Money.

Mais Syd Barrett reste Syd Barrett. L’étoile qui est venue mourir à son zénith. Sa mort n’étant que la mort confirmée que sa folie avait déjà prononcée. Car, fou, Syd était mort au monde.

Pourtant les maisons de disque réussirent à arracher quelques perles au silence du génie. Barrett sort deux albums solos The Madcap Laughs et Barrett tandis qu’Opel sorti en 88 réunira plusieurs maquettes géniales.

Barrett fascinera de nombreux musiciens dont David Bowie, marqué par le single See Emily Play.

De Syd, il redevint le « banal » Roger Barrett qui se replia dans la maison de sa mère à Cambridge, en Angleterre. De longues heures contemplatives, quand il ne peignait pas.

Les plus grands artistes, ses plus grands fans, les médias du monde entier ont espéré qu’il se réveillerait de sa folie. Mais les traces sonores de cette césure entre raison et déraison nous magnétisent. La folie de Syd qui scande Rats, rats d’une voix écorchée, lancinante qui vous possède. Des morceaux acoustiques avec Syd à la guitare dans un chaos artiste. Un direct au cœur. Mais il est parti. Un vide.

Le diabète nous l’aura enlevé, l’aura enlevé à la musique. Syd est mort. La musique aussi, un peu. Comme un musique-cide depuis le départ de Syd.

Que brille sur toi, « Cide » sYdérant, l’éclat du diamant fou. Adieu.


Moyenne des avis sur cet article :  4.19/5   (54 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • Globi (---.---.47.148) 13 juillet 2006 11:03

    Je pense que nous sommes un certain nombre à n’avoir jamais entendu parler de ce type et à en tirer satisfaction, puisque cela signifie que nous sommes pas perméables aux modes et aux engouements de l’heure, en même temps que nous démontrons notre capacité à nous protéger contre les informations subalternes et contingentes.


    • Elise Mark-Walter Elise Mark-Walter 13 juillet 2006 11:10

      Bien sûr Globi, Syd Barrett incarne parfaitement ce que vous dénoncez... les modes et les engouements à la Britney Spears... Mais c’est tout le contraire ! Syd Barrett est un artiste sans format, un vrai. Epargnez-nous vos gloses ignares sur le subalterne et le contingent et ne dénoncez pas avec autant d’aplomb ce dont vous ignorez tout.


    • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 13 juillet 2006 11:38

      Mouarf, encore un qui commente les articles sans les lire ! Syd Barret a composé en 1965 avant de tomber dans l’oubli, ce n’est donc pas une ’mode de l’heure’. Et si le plus grand nopmbre l’a oublié, le plus grand nombre connaît les ’Pink Floyd’ (l’album ’Dark side of the moon’ fut le troisième plus gros succès mondial de tous les temps !). Et il est juste de réhabiliter celui qui a lancé le groupe, à une période où un certain membre un poil mégalo se revendique ’génie et âme des Pink Floyd’


    • Marsupilami Marsupilami 13 juillet 2006 12:39

      DARK GLOBE

      - Oh where are you now
      - pussy willow that smiled on this leaf ?
      - When I was alone
      - you promised the stone
      - from your heart
      - my head kissed the ground
      - I was half the way down, treading the sand
      - please, please, lift a hand
      - I’m only a person whose arm bands beats
      - on his hands, hang tall
      - won’t you miss me ?
      - Wouldn’t you miss me at all ?

      - The poppy birds way
      - swing twigs coffee brands around,
      - brandish her wand with a feathery tongue
      - my head kissed the ground
      - I was half the way down, treading the sand
      - please, please, please lift the hand
      - I’m only a person with Eskimo chain
      - I tattooed my brain all the way...
      - Won’t you miss me ?
      - Wouldn’t you miss me at all ?


    • Elise Mark-Walter Elise Mark-Walter 13 juillet 2006 16:15

      Merci Ludovic, avec le nom qui est le tien tu ne pouvais être que mélomane. :) Ce n’est pas la première fois que je tombe sur un internaute qui ne lit pas ce qu’il commente mais la première en revanche que je lis quelqu’un qui se déclare fier d’ignorer ce qu’il commente.

      J’ai voulu rendre hommage au créateur injustement oublié comme tu l’as souligné.


    • Elise Mark-Walter Elise Mark-Walter 13 juillet 2006 16:18

      Merci Marsu de nous livrer les paroles de l’une des pépites de l’album Madcap Laughs :))


    • (---.---.87.141) 13 juillet 2006 19:08

      « ...un certain membre un poil mégalo se revendique ’génie et âme des Pink Floyd’ »

      Quand on lit ça, on est encore plus fier de ne pas connaître. Moi, le seul Floyd que je connaisse se nomme Landis et il vient d’endosser le maillot jaune au Tour de France.


    • Gil (---.---.93.79) 13 juillet 2006 22:18

      Nous sommes sans doute beaucoup plus nombreux encore à ne pas avoir entendu parler de Globi qui est visiblement un as pour dénigrer sur ce qu’il ne connait pas, et à en tirer pleine satisfaction...

      Il vaut mieux parfois ne rien dire que de passer pour un imbécile. Mais sur Agoravox, il est toujours possible de retirer son post...

      Au fait Globi, tu es à l’origine de quel groupe mondialement connu ? Et t’as composé quoi ? N’hésites pas à mettre un lien, qu’on puisse admirer ton oeuvre. Si c’est mieux que Syd Barett, alors là, je m’incline...


    • Gil (---.---.93.79) 13 juillet 2006 22:24

      Bon, Syd est parti... mais il reste Astronomy Domine pour l’éternité... Bon voyage Syd !


    • Globi (---.---.120.157) 14 juillet 2006 08:53

      « Nous sommes sans doute beaucoup plus nombreux encore à ne pas avoir entendu parler de Globi qui est visiblement un as pour dénigrer sur ce qu’il ne connait pas, et à en tirer pleine satisfaction... »

      Je ne dénigre pas. Je réprouve. En l’occurrence, je réprouve la musique de singes, le tintamarre et les trémoussements grotesques. Je trouve cela stupide et ceux qui s’y adonnent, dégénérés. Vous permettez que je le dise ?


    • Gil (---.---.93.79) 14 juillet 2006 10:59

      Globi,

      Vous dites : « En l’occurrence, je réprouve la musique de singes, le tintamarre et les trémoussements grotesques ».

      Voilà qui prouve sans conteste que vous parlez sans connaitre, je n’ai pas besoin de développer, tout à chacun pourra aisément le constater...

      Vous dites : « Je trouve cela stupide et ceux qui s’y adonnent, dégénérés. Vous permettez que je le dise ? »

      En effet, vous pouvez toujours le dire, on va pas vous enfermer pour ça. Cependant, ce qui apparait stupide et dégénéré, ce n’est pas l’oeuvre du Floyd, mais vos commentaires bidons...


    • l’Omnivore Sobriquet (---.---.217.190) 16 juillet 2006 15:05

      Désolé, mais moi qui connais bien le sujet, je trouve que « tintamarre » correspond au poil...

      A part ça, si, monsieur Globi, le Syd Barrett, qui est bien grand, est d’actualité : c’est l’iôone de toute une neo-francmacquerie de haut vol, tendance « je ne suis rien, tout n’est qu’illusions, et je prends de meilleures drogues que vous. »

      Ca n’enlève rien à Syd, mon frère.


    • Wildchoc (---.---.110.4) 17 juillet 2006 10:31

      Je trouve personellement que Pink Floyd est un groupe excellent (le meilleur pour moi). Après, que des gens n’aiment pas, je comprends. Mais le qualifier de tintamare est une preuve d’intolerance. Dites que vous n’aimez pas, mais que diable, faite preuve de tolerence et soyez constructif. De quels droits dites vous que c’est un tintamare ? Argumentez ! Il y a du travail derriere cette oeuvre, surtout avec un Waters Maniaque, perfectioniste, et tyranique. On ne peut donc pas la descendre sérieusement si l’on argumente pas un minimum.


    • Elise Mark-Walter Elise Mark-Walter 13 juillet 2006 17:03

      Merci pour cette réaction intelligemment transgénérique, Demian, qui nous amène à la plastique. Par contre, on pourrait peut-être faire l’économie de Yoko parmi les grands que tu cites...


    • Cyp (---.---.84.201) 13 juillet 2006 17:39

      Tu as raison Gemian : et Syd Barrett a eu raison aussi de vivre autrement, autre chose...

      Et pour Yoko aussi : assez de dégommage imbécile.

      Si j’étais sectateur du Têtard Epinglé, je leur pardonnerais bien, car ils ne savent pas ce qu’ils disent. Mais je ne suis pas.

      Va bene-beni-bien. Ol’Cyp


      • Elise Mark-Walter Elise Mark-Walter 13 juillet 2006 18:03

        Bug dans la plateforme des commentaires, je recommence différemment. Cyp, je ne sais pas s’il s’agit « d’avoir raison », ce qui présupposerait que l’autiste choisit son autisme sans que d’autres facteurs que la volonté ne le retranchent des autres.

        Quant à Yoko, elle me laisse, en dépit de Flexus, parfaitement indifférente, je n’avais donc aucune intention d’en faire ni le procès ni l’éloge. Qu’elle l’ait inspiré et marqué au fer du concept (visionnaire), c’est indéniable. Mais dans le génie de John je ne vois que John. Comme dans les Beatles, je vois deux matrices, John et Paul, quoique ce dernier connaisse un destin moins mythifiant, par force, que John.


      • Cyp (---.---.84.201) 13 juillet 2006 18:47

        Je ne sais pas, Elise... Lennon et Yoko sont indissociables. Ce qu’ils ont produit à cette époque est hors normes. C’est probablement ce qui a le moins vieilli dans l’oeuvre de Lennon. Faudra encore bien du temps avant qu’on ne se rende à l’évidence... et, va savoir ce que furent les choix ou les non-choix d’un Syd Barrett...

        Va savoir aussi s’il n’est pas salutaire, parfois, de se retrancher des autres...

        Ceci écrit, je ne mettais pas tes propos en cause : je papotouillais tout juste un petit brin... de concert avec cet autiste déliramment claviotant qu’est le Demian des familles... c’est qu’on se connaît bien, tu sais.

        Si tu savais !

        Clin-clin.


      • Globi (---.---.120.157) 14 juillet 2006 08:55

        « Nous sommes sans doute beaucoup plus nombreux encore à ne pas avoir entendu parler de Globi qui est visiblement un as pour dénigrer sur ce qu’il ne connait pas, et à en tirer pleine satisfaction... »

        Je ne dénigre pas. Je réprouve. En l’occurrence, je réprouve la musique de singes, le tintamarre et les trémoussements grotesques. Je trouve cela stupide et ceux qui s’y adonnent, dégénérés. Vous permettez que je le dise ?


        • cotcodec (---.---.194.246) 14 juillet 2006 20:45

          je voulais juste dire que l’influence de syd barrett et de pink floyd dépasse allègrement les générations, puisque j’en suis inconditionnel malgré mon jeune âge

          et aussi que ce sont LES pionniers, avec les doors, de la musique électronique

          et enfin tuer la légende des « flamants roses » qui se dit flamingo en anglais, pink et floyd sont 2 personnages d’une nouvelle qui avait inspiré le groupe


          • Syd jouait sa Guitar avec un briquet _Zipo_ (---.---.44.250) 15 juillet 2006 09:59

            Campbell et _Zipo etaient le bagage de mes US combattants en Indochine. Hendrix a fait un anatheme avec le bruit des avions qui bombardent le port de Hanoi avec le nom Haiphong &Syd jouait sa Guitar avec un briquet _Zipo_ d’un US soldat qui etait elimine en Vietnam. Un Zipo a une gravure du nom de celui-ci qui l’a utilise ; et on peut l’identifier apres sa mort[brule par Napalm du « friendly fire »] avec son Zipo[C’est ca !].


          • Globi (---.---.244.7) 15 juillet 2006 12:09

            Autant pour moi. Ne sachant à peu près rien de ces Pink Floyd, je croyais même que c’étaient des Ricains. Sensible aux critiques de Mme Mark-Walter (« ce dont vous ignorez tout » - 13 juillet 2006 à 11H10) et de Gil (« vous parlez sans connaitre » - 14 juillet 2006 à 10H59), je suis allé, tâter de leur « musique », grâce à des samples trouvés ici et là sur le Oueb.

            C’est vrai que c’est pas du tout ce que j’imaginais. Mais pas mal quand même dans le genre... C’est mou, cotonneux, soporifique... En tout cas, pour les cinq ou six morceaux, dont j’ai écouté les premières mesures...

            On imagine sans peine les auditeurs levant les bras au-dessus de la tête et les balançant de droite à gauche et de gauche à droite, dans une sorte de semi-coma extasyque, encore plus débilitant que le satanisme commercialo-foireux d’un Lordi...


            • Gil (---.---.93.79) 15 juillet 2006 12:25

              Mr Globi,

              Hommage vous soit rendu : c’est rare de lire quelqu’un qui admet son erreur... Au moins, vous aurez fait l’effort de vous renseigner pour revoir votre jugement, ce qui n’est pas si courant !

              Pour une découverte plus avancée, oubliez les concerts et les briquets et allez écouter « Wish you were here » tranquille à la belle étoile, et surtout laissez vous transporter. Vous verrez, c’est une composition musicale très aboutie.

              La découverte de l’univers des Floyd comme de tous compositeurs, nécessite une écoute sans à-priori. Ensuite, les goûts et les couleurs... c’est chacun voit midi à sa porte.


            • PierreD (---.---.128.149) 15 juillet 2006 23:13

              M. Glopi. Merci d’avoir fait l’effort d’ecouter avant/apres de critiquer. Parlons maintenat de la musique des PinkFloyds que vous n’aimez pas. C’est votre droit, chacun ses gouts. Moi j’adore. J’ai l’impression que vous meprisez cette musique pour des raisons qui n’ont rien a voir avec son contenu, mais car vous la pensez commerciale, sans intelligence, sans art. Vous vous trompez sur ce point. (ou alors vous trollez tout simplement). L’oeuvre des PF est immense, certe parfois difficile d acces, mais d’une puissance enorme, pleines details, de refernces, elle vous conte une histoire, un voyage, vous transporte dans des paysages musicaux originaux. Cela vaut l effort de s y interesser. Mon album prefere est AtomHeartMother, mais vous pouvez essayer de vous procurer le film « the wall » plus facile d acces, et vous comprendrez que les PF sont bien loin d’un conformisme debilitant... Peut etre pourriez vous nous donner des exemples de ce que vous condiderez comme de la bonne musique pour que l on comprenne mieux votre point de vue. smiley Cordialement


            • Re:sunshine radio diffusion en francais (---.---.44.250) 17 juillet 2006 09:40

              La France regagne du Terrain en Russie et en Amerique sur les ondes. Mais ca dans quelle forme musicale ? La Russie est le contre-example[Ecoutez la Rediffusion de la Russie des chansons Francais s.v.p.].Parce que avec le chanson presente comme ca nous regagneront jamais la jeunesse.MC Solaar et Ophelie Winter, ca marche parce que Ophelie est un enfant doue.Apropos « Thread » actuelle : L’utilisateur et l’argumentateur « Mave »(voyez les AgoravoxDocs de _Dugue((?) orthographie des noms propres a corriger) a dit en repetition[c.p. Mave’s interventions avant OU apres ma MatalaNote]que nous avons surement deja ecoute radio « sunshine ». Il a dit ceci ici sur les fiches-Agoravox-France en combinaison avec Pink Floyd. Et biensure j’ai ecoute cette net_radio deja 2004.Mais

              i)

              — les derniers jours j’ai ecoute meme

              — une Quebecoise chanter en Francais.

              Ca c’est extra et tres difficile aux Ameriques. Un succes a continuer ...

              ii) A Linz le chef de la Bavarie E. Stoiber a invinte le Quebec a Linz en Autriche.Les medias Francais devraient faire quelque chose plus de cet evenenment qu’un petit sommet des _regions_ _des_ _technologies_ _de_ _pointe_ [alors Quebec et Bavarie] .


              • Yann (---.---.69.28) 17 juillet 2006 18:44

                Le Pink Floyd n’a rien crée de stimulant depuis le départ de Syd Barrett, seul le 1er album entièrement conçu par Syd de la musique jusqu’à la pochette est une perle rare, sans doute le plus bel album jamais enregistré. Globi écoutez « arnold layne », see emily plays« , »baby lemonade", avant de juger, je suis convaincu que vous serez séduit même si n’avez que faire de cette musique de beatnick, épargnez vous en revanche la logorrhée musicale et indigente du Pink Floyd d’aprés Barrett. Je lit aussi trés souvent le surnom de flamands roses, cela n’à rien à voir et n’est qu’une hasardeuse traduction française, Syd Barrett c’est inspiré du prénom de 2 jazzmens Pink quelque chose et Floyd Council...


                • Chapelier toqué (---.---.81.85) 1er août 2006 21:22

                  À vous tous.

                  Syd Était un super bonhomme, beau gosse et avant gardiste. Il était effectivement le pilier du groupe, étant le plus populaire à l’ université de Cambridge et c’est vrai qu’il a composé et écrit la plupart des titres sur Pipper. Ceci dit, de dire qu’il s’agit de plus bel album jamais enregistré c’est un peu être amoureux ou obsédé par syd. Nimporte quel mélomane opterait pour Atom heart mother sinon Dark side ou Animals. Oui ses compos était franches, naturelles et sans calcul, oui Waters est un tyran mais son talent et sa sensibilité n’ont d’égal que sa mégalomanie. La plupart d’entre nous ne connaitrions pas Pink floyd si ce n’était du talent et de la force créatrice de Roger Waters. Il faut aussi reconnaître que de toute façon même Rick Right (le claviériste) à composé à cette époque de superbes chansons comme painted box ou julia dreams.

                  À Demian West : reste que si John Lennon avait pris la loupe, monté l’escabeau, et lut NON... Il n’y aurait pas eu de Yoko Ono. Je ne m’y connais que trop peu en art plastique mais je ne crois pas qu’il soit difficile de rivaliser avec andy warhol. Je parle bien sur sans tenir compte du temps, du contexte et des courants mais à ce que mes yeux d’hommes voient, j’espère que la peinture de Barrett vaut plus que ça.

                  À Glopi : Est tu un fan de bach, bethoveen, berlioz ? Sait-tu ce qu’est une gamme, une mesure, une quinte, une tierce ? Fait-tu la différence entre l’harmonie et l’unisson ? si tu a répondu non à toute ces questions je ne voit pas pourquoi tu écris sur Pink floyd, il y a tellement de choses à dire sur le coup de boule de Zizou.

                  - Chapelier toqué-

                  P.S. Le nom Pink Floyd vient effectivement du nom de 2 bluesman que syd admirait beaucoup : Pink Anderson et Floyd Council. À l’époque, le groupe s’appelait The Pink Floyd sound.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires