• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Hologramme

En cherchant les célébrités dans les nouvelles du monde, rubrique futilités, vous allez tomber sur Emmanuel Macron. J'ai appris qu'on cherchait sa femme partout sous plusieurs formes, lui toujours au poste de pilotage. Mais ces jours-ci, j'ai eu beau scruter l'horizon avec mes jumelles, je n'ai vu, de dos, au gouvernail sur le vaisseau France à la dérive, qu'un clampin abstrait.

Son visage éthéré nous souhaitait pourtant bien des choses au moment des vœux à l'écran, mais ce personnage restait peu convaincant. Debout devant une fenêtre ouverte dans la douceur d'un hiver en pleine floraison, il parlait comme un livre sans jamais consulter ses notes et ne tremblait pas du tout, bien que vraisemblablement congelé. Nous l'effrayons tant que ça ? Pas du tout, c'est les autres là-bas, qui lui donnent le frisson.

De et depuis quel pays ou nuages nous parlait-il, impossible de le savoir. Nous aurions pu être lapons, ses vœux auraient eu autant de bienveillance universelle. Il nous aime depuis au moins fin 2019, tel une nounou intérimaire. Il nous a bien recommandé, le jour de l'an, de redouter la grippe de Wuhan, une sorte de monstre à boulettes spiculées, qu'il nous faudrait combattre jusqu'à la mort, les bras hérissés de seringues magiques.

Que voilà un drôle de président. Ses plus récents propos – il couvrirait de guano les réfractaires au vaxx, aussi bien d'ailleurs les restés-vierges que les zinoculés deux-doses – paraissent à ceux qui l'écoutent pour le moins incongrus. Ah quelle façon de s'exprimer ! Je n'embaucherais pas une nounou aussi mal embouchée. Discriminer les petits ! Après les avoir muselés comme ses chiots personnels ! Manu n'est pas présidentiel sur le coup, oh non madame.

Et peut-être même plus président. Un ami qui lui veut du bien, l'a comparé à Macron I, haut fonctionnaire romain, soutien gênant du charmant Caligula.

"Ce qui est certain, c’est que ce Macron, personnage mineur de l’histoire romaine, mettra fin à ses jours et à ceux de sa femme sous la pression de Caligula. On ne souhaite cela ni à son homonyme ni à Brigitte qui, elle, m’apparaît à chaque nouvelle critique de goujats machistes plus sympathique encore  » écrivait Édouard Philippe en 2017. Sympa le copain !

Je me suis dit que Macron II devait se morfondre, là où il est, en se faisant lire tous les commentaires suscités par son message un peu scato – d'un autre que lui sans doute car Manu n'est jamais filmé proférant ces vilains mots – le pauvre, il faut voir la vie qu'il a eue.

Où es-tu Manu ? crie l'écho des montagnes. Et d'où viens-tu ? Attali-Gepetto, le fabricant de pantins, s'est dit son créateur, et lui fit un long nez. Une banque bien connue fut sa fée Carabosse, lui laissant un rouet qui pique dans son berceau, avec un tas d'écus espérant qu'il devienne un jour le Grand Revendeur de l'Europe de l'Ouest. L'ENA fut son instit après l'autre prof, et le reçut cinq sur cinq bien qu'il ne sût que dire. Puis l'Inspection des Finances le trouva génial, lui épargnant le stage d'apprenti obligatoire, préalable à l'embauche. Du jamais vu, mais du vécu à la James Dean : pleins feux, droit dans le mur !

Né coiffé vous dis-je, ce qui explique la parfaite immobilité de ses cheveux dans le vent d'hiver lors des vœux. Mais qui furent ses père et mère, ses frères et soeurs, sa vie d'avant la prof ? Si vous le savez, dites-nous.

Debout sur la falaise, j'ai repris mes jumelles et j'ai vu une sorte de lueur quelque part au loin.

  • Je suis Manu, disait-elle, et je te prie, toi qui m'épies, de bien noter mon prochain discours.

  • OK boss, ai-je rétorqué en angliche de bazar, sa langue d'adoption.

Et j'ai griffonné en pattes de mouche tout ce que m'apportait la bise cruelle de janvier.

Le Discours :

Mes chers compatriotes,

Vous m'avez fait bien pleurer ces derniers jours, en me critiquant comme des ingrats alors que moi et mes préfets nous vous avons tant aimés. Je vous pardonne cependant, car j'ai un projet second pour vous. Pour commencer vous ne me verrez pas, car tel est mon désir. Je suis une ombre chinoise dans la pièce de théâtre. Car sachez que tout est comédie. Sun Tzu est mon metteur en scène. Pour vous c'est la tragédie ? Vous protestez ? Oh comme je m'en cogne, derrière mon rideau. Bref.

Tout ça pour dire que le soleil se lève à l'Est et que vous et moi sommes complètement à l'ouest. Ça va chauffer, ça va geler, tout ça en même temps. Les volcans se réveillent, les corps célestes foncent sur notre planète et les économies d'énergie ne sont pas leur souci. Tsunamis, catastrophes, incendies, tornades ! On va se poëler avec le climat quand l'introduction covide aura fait place à la scène 2 !

Enfin, certains voudraient bien activer tout ça, les agités du bocal habituels. Une grande guerre mondiale, mais le sujet est épuisé. Rien n'est sûr de ce côté, pas de panique. Pensez plutôt à Sun Tzu, un noble du royaume de Qi. D'ailleurs tout va bien.

Payez payez c'est tout ce que j'ai à vous dire. Ah si, autre chose : vous êtes coupables, coupables, coupables ! De m'avoir supporté. Et envers toute la planète qui vous saigne à vif et dont on vous submerge. Mais ça c'est pas moi ça, c'est Marrakech, l'ONU, Soros, Bill Gates etc. Je n'ai rien fait pour les en empêcher, entendu. Comprenez-moi : le vigile à l'entrée du supermarché il se fout du supermarché, c'est pas lui le patron. Il est payé pour vous dire de vous mettre un chiffon sale sur le nez. Le vigile et moi c'est pareil.

Parce que moi, j'ai vendu la France à l'encan, y compris sa sécurité énergétique et stratégique ; mais ce n'est pas moi qui tirais les ficelles en me taillant le nez. J'ai laissé faire, voilà, et pris de la poudre pour me consoler d'un destin prévisible.

L'incendie de Notre-Dame, ce n'était pas mon idée, non ; c'est Mike Obama, une ex-copine de ma prof, qui est venue à Paris pour voir ce rare spectacle ; moi j'y étais déjà, et j'ai juste un peu rigolé avec Édouard, celui qui me compare à un Romain. Il fallait bien passer par-dessus les lois de protection du patrimoine, qui empêchent mes soutiens de construire des parkings et des centres commerciaux, quand même. Eux, les faiseurs de cendres, ils voulaient un symbole fort : annoncer à la France que la secte covide arrivait pour la menotter toute crue et lui donner une foi toute neuve. Mais vous n'êtes pas encore cuits, je l'ai bien vu et ça les énerve. Alors ils me font dire de ces trucs de leur invention.

Et tout le reste, les matraques, les insultes, les tirs à vue, les mutilations la covidaillerie... Vous croyez que j'ai donné les ordres ? J'ai laissé faire, c'est tout. C'est pas moi, c'est Gepetto et ma Carabosse.

Donc arrêtez d'être méchants avec moi et de me poser des questions insolubles à mon faible niveau. De toutes façons, je ne suis qu'un ersatz.

Il est bien possible que je devienne le roi de l'UE, toujours derrière mon rideau. Je vous ferai coucou dans l'ombre, mais si c'est pour vous entendre me siffler une fois de plus, allez plutôt voir Gepetto in petto.

Moi vous savez... Lueur, clameur... Ils ont décidé que je "continuerais à vous servir" d'acteur de crise et à leur servir de paravent, plus mort que vif.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.22/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • rogal 7 janvier 09:50

    Haïku pyramidal

     

    Jean_Mich

    Sans barbiche

    Sur le Boul’Mich

    Conduit son caniche

    À la fontaine Saint-Mich


    • Séraphin Lampion Schrek 7 janvier 09:56

      @rogal

      Ce pétard mouillé ne suffira pas à empêcher le feu d’artifice programmé avec le remplacement de Macron par la même en pire et l’avènement européen du mari de Jean-Mi. La propagande médiatique utilise les orgues de Staline comme principal dispositif. Ce n’est ni un pipeau ni un lance-pierres qui vont avoir de l’effet.


    • jocelyne 7 janvier 10:10

      @Schrek
      bonjour, l’avènement européen de macron durera 6 mois donc fin juin. Que se passe t’il s’il n’est pas élu ? devra t’il aussi demissioner de cette fonction ?


    • rogal 7 janvier 10:20

      @Schrek
      Vous préjugez un peu légèrement de l’effet recherché.


    • lisca lisca 7 janvier 15:05

      @Schrek
      Tout est possibe après tout quand c’est un gouvernement de l’ombre qui procède.


    • lisca lisca 7 janvier 15:13

      @rogal
      Et l’ange Saint Michel
      se dit : « tiens, Brichel !
      C’est une première dame
      Un peu décavée. »
      Le serpent s’en mêle :
      Que le ciel me damne !
      Ce vieux Jean-Michel
      On l’a retrouvé !"


    • rogal 7 janvier 21:01

      @lisca
      Oh ! Oh ! La rime devient plus riche.
      Faudra-t-il pour autant évoquer une quiche ?


    • voxa 7 janvier 10:02


      Curieusement, aucune nouvelle de la plainte de « Madame » Macron.


      • troletbuse troletbuse 7 janvier 10:23

        @voxa
        Ou Monsieur


      • lisca lisca 7 janvier 15:03

        @voxa
        Natacha Rey parlera ce soir vers 21h je crois sur le site de J-J Crèvecoeur.
        Elle n’a pas pu faire sa conférence le 3 anvier pour des raisons techniques ou pour raisons politiques majeures, hors de sa volonté.


      • voxa 7 janvier 10:10

        -

        Le nouveau laquais des USA à la tête de la France est désigné depuis longtemps.

        C’est une femme.

        Une Young leader bien sur.

        Certes pas ce n’est pas la plus maligne, loin de là, mais la plus souple d’échine.

        Que nous soyons d’accord ou pas, elle sera élue, comme le fut Macron dans les mêmes conditions.


        • lisca lisca 7 janvier 14:59

          @voxa
          La pauvre, ça m’étonnerait.


        • troletbuse troletbuse 7 janvier 10:23

          On l’aura, ce connard !


          • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 7 janvier 13:35

            Excellent.

             

            ’’Moi vous savez... Lueur, clameur... Ils ont décidé que je « continuerais à vous servir » d’acteur de crise et à leur servir de paravent, plus mort que vif.’’

             

             De toutes façons, il est déjà mort.


            • lisca lisca 7 janvier 14:58

              @Francis, agnotologue
              C’est ce qui se murmure.
              Si vous avez des infos...
              J’ai quant à moi l’impression qu’il s’est passé des choses à l’AN le 6/01/2022 depuis que j’ai vu Madame Aurore Bergé masquée de noir avec des gants blancs parler bizarrement.
              Ces articles se trouvaient également sur les faces et mains de notables apparemment arrêtés à Washington DC il y a un an.
              Mais l’imaginaire s’emballe.


            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 7 janvier 18:37

              @lisca
               
               je parlais au figuré ...


            • I.A. 7 janvier 15:17

              Excellent, merci.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité