• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > People > La dédicace de Francis Lalanne à 30 euros : révoltons-nous !

La dédicace de Francis Lalanne à 30 euros : révoltons-nous !

N'est pas Stéphane Hessel qui veut. Francis Lalanne, son livre "Révoltons-nous" et ses méthodes de vente nous le rappellent bien.

Profitant du succès de l'essai de Stéphane Hessel, Francis Lalanne sort un pamphlet prometteur, n'hésitant pas à utiliser son dictionnaire des synonymes pour en trouver le titre : "Révoltons-nous" (rebelle-toi aurait mieux sonné).

Quel en est le sujet ? Citons-le : "Ce livre est un tract résistant largué sur les ondes, une voix qui vous assure que vous n’êtes plus seuls, que nous sommes unis. Que la résistance s’organise et se dresse contre le système ; pour la France réelle."

Fichtre, quel programme alléchant !

 Ce livre de 150 pages, proposé gratuitement au téléchargement en PDF, peut être acheté pour la modique somme de 5 euros directement sur le site de l'éditeur, ILV-BIBLIOTHECA

 Une version "pack" y est proposée : pour 35 euros, Francis te dédicacera lui-même son bouquin !

 Rapide calcul : 35 euros, moins 5 pour le livre, égalent : 30 euros la dédicace... la parole de Francis est gratuite, pas son encre.

 Bien sûr, je ne l'ai pas lu, alors je ne dirai rien du contenu, et comme sur le Plus on s'attache plus au fond qu'à la forme...

 Pourtant, j'ai essayé, mais dès les premières lignes, toujours ce problème de forme. Non pas que monsieur Lalanne écrit mal : je ne suis pas Naulleau, et compense mon propre manque de vocabulaire en employant le dessin (qui manque de vocabulaire aussi, certes). Mais bon dieu, ses références à Sysiphe, ses citations de Camus, m'ont d'emblée donné envie de jeter par terre le trop pompeux bouquin du pourfendeur de ronds de cuir.

 Malheureusement, il n'est pas possible de lancer un PDF.

 Dans les semaines à venir, ce livre sera commenté, son programme disséqué et Francis, invité sur des plateaux, pourra donner sa bonne parole et communiquer sa bonne foi : après tout, son livre n'est-il pas sous licence libre ? Ce n'est pas un gage de générosité ça ?

 Il y a certainement de justes arguments, de justes combats dans ce pamphlet dont on va nous rabattre les oreilles, mais bordel, la forme :

 Pourquoi proposer ces dédicaces à 30 euros ? Pourquoi laisser entendre qu'on fait partie d'une résistance organisée quand on publie en son seul nom ? Pourquoi ce titre copié-collé ? Pourquoi donner de l'importance à son texte en le noyant dans le pompier ? Pourquoi se déclarer de Camus ? Pourquoi les bottes ? Pourquoi Francis Lalanne ?

 Pourquoi le fond plutôt que la forme ?

Pour choisir la rubrique "people" plutôt que la rubrique "politique" ?


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Gasty Gasty 7 septembre 2011 12:22

    Ce livre est en téléchargement gratuit.

    La version papier avec dédicace 30 euros.

    Qu’est-ce que vous reprochez exactement à ce principe ? Si le livre ne vous plait pas vous aurez économisé 30 euros et préservé la planète de la déforestation. Si vous avez des fins de mois difficile, vous saurez que vous n’êtes pas seul à hurler.

    Les mémoires de Chirac sont à 22 euros et ne sont pas en téléchargement gratuit.


    • Gasty Gasty 7 septembre 2011 12:27

      Prévenez-moi quand Benjamin Lancar sortira un livre gratuit, j’adore rigoler.

      Mais entre nous, il peut proposer sa dédicace même pour 1 euro vous savez ou il peut se.....bon enfin passons !


    • Hijack Hijack 7 septembre 2011 18:54

      <Hum ... plutôt plutôt payer pour ne plu entendre parler de Lalane !


      • Deneb Deneb 7 septembre 2011 20:18

        Je n’ai jamais accroché à la chansonnette de Lalanne ; sa prose, par contre, se laisse lire. Autant j’ai trouvé Hessel un peu passé comme d’ailleurs les arguments de l’auteur de ce papier, autant je trouve que Lalanne s’attaque à des thématiques bien plus actuelles.

        Reste à savor, pour Lalanne : Une vraie sincérité ou juste les ambitions politiques ? On verra ça bientôt.


        • fredleborgne fredleborgne 7 septembre 2011 21:04

          J’ai écrit un petit résumé du livre de Francis Lalanne sur « Le post ».

          Petit résumé...

          Peut-être que Petit Fayot, que je plussoie quand même pour avoir écrit sur Francis et ce livre ira lire cet article pour mieux appréhender le texte de Francis.

          J’ai écrit qu’il doit lire souvent Agoravox tellement ses opinions sont en phase avec l’esprit d’ici.

          Oui, Francis cite Camus. Ce que l’auteur de cet article a un peu oublié, c’est qu’il cite aussi « Florent PAGNY ». (Ce que j’ai trouvé plus déplacé que Camus)

          30 euros la signature... Mais savez vous ce qui sera fait de ces trente euros ? Je suis persuadé que Francis a une idée derrière la tête à ce sujet, car cet argent n’est pas prévu pour lui si on en croit le fait qu’il désire exercer une fonction d’élu en reversant son indemnité à des associations.

          J’eusse aimé, cher Petit Fayot, que le terme « LIcence Art Libre » vous ai un peu plus titillé le germe.

          Vous avez parlé de « méthode de vente ». C’est très péjoratif et incomplet. La Licence Art Libre et le téléchargement gratuit sont plus des « méthodes de diffusion » qui s’appuient sur l’esprit de partage, très présent sur Agoravox.

          Encore merci pour la publicité pour ILV-Bibliothéca.

          Cordialement


          • Nicoco nicoco 7 septembre 2011 21:26

            Concernant le contenu du livre, je ne me prononcerais pas, j’avoue ne pas l’avoir lu, mais concernant le choix du mode de distribution, je dis BRAVO Mr Lalanne.

            Vous évoquez le fait que cet essai est disponible gratuitement au téléchargement, mais cela va plus loin : notre chevelu chanteur a choisi une licence originale pour son contenu. La copie et la diffusion du PDF, mais aussi de tout ou partie de l’oeuvre, est réutilisable sans demander l’accord préalable de l’auteur ou de l’éditeur. Concrètement cela permet notamment le partage de l’oeuvre sur les réseaux de P2P.

            Cela traduit pour moi une certaine sincérité, apparemment il se soucie plus de la diffusion de ses idées que des éventuelles retombées pécunières.

            Je ne suis absolument pas choqué par le fait que l’on puisse si on le désire, donner plus à l’auteur pour son travail. Je rappelle que l’on est pas obligé de commander la version papier.

            Un peu plus d’infos, et de l’info mieux documentée, sur le sujet :
            http://www.numerama.com/magazine/19592-francis-lalanne-publie-son-livre-revoltons-nous-sous-licence-libre.html

            Les licences choisies par Francis portent les doux noms de Licence Art Libre et Creative Commons By-SA. Plus d’infos ici :
            http://artlibre.org/licence/lal
            http://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0/fr/


            • A. Nonyme A. Nonyme 7 septembre 2011 23:36

              Bien le mien de bouquin : « Soyons pas contents » que je vais l’appeler. Enfin peut-être...


              • Jean Valjean Jean Valjean 8 septembre 2011 09:15

                La moindre de choses aurait été de lire le bouquin avant de faire un article,
                et votre statut de dessinateur ne devrait pas vous empêcher de lire.

                Résumé de l’article : 30€ la dédicace... un dessin aurait suffi.


                • pat30 pat30 8 septembre 2011 10:07

                  Dans la famille Lalanne, je préfère Jean Félix.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires