• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Pubs buzz > Les femmes prennent le contrôle

Les femmes prennent le contrôle

c’est le titre lu en « objet » d’un message mail annonçant une pub que je viens de recevoir. Il est arrivé ainsi sur ma page Orange. Déjà, il y a peu, une pub en attente d’une vidéo de dailymotion cliqué sur un lien politique, m’avait balancé une scène de dix secondes, patronnée par M6mobile pour Orange, d’une floppée de filles nues courant après un footballeur étasunien dans les couloirs des vestiaires de je ne sais quel stade. Je rappelle qu’il s’agissait d’un flash de pub qui n’est pas réapparu, pour Orange et M6mobile. Le fait est qu’Orange, boite avant tout de communication de textes voix et d’images, doit être celle qui reçoit le plus d’images intimes sexuelles que se transmettent les millions d’internautes unis par les zizettes. Il existe même un site appelé Orangeteen, c’est vous dire clairement d’où cela provient, mais pas dans quelles conditions l’opérateur a le droit de les diffuser. Et quant à la réputation de M6, elle n’est plus à faire, elle qui s’est laissée piraté sans rien n’y faire des années par des spams de cul. Je vous livre texto dans l’ordre les mentions ajoutées dans cette alléchante invitation gratuite :

Mec à la carte. Titre accrocheur, mais avec un ton approprié, ce terme familier et froid peut se décliner exactement comme « mec à la niche » ou « mec au pieds ! », et déclare effectivement que ce sont les femmes qui vont pouvoir déguster leur morceau de prédilection comme on choisit une option chez le concessionnaire ou un plat au restaurant. Rien ne vous est dit si elles ne vont pas choisir d’abord l’ensemble de vos surfaces et formes en fermant les yeux et en tirer le plus vibrant des plaisirs à deux, ou vous prendre comme un simple objet et directement vous vider la bourse. Unique en France sortie fin juillet. On est déjà la mi aout passée, ce qui déclare que c’est peut-être une promesse comme bien d’autres vaines. Je ne le saurai pas, comme je ne suis jamais allé sur les 36,15 Oullalla... Les femmes prennent le contrôle. J’avais déjà remarqué pour certaines que c’était leur chat leur véritable amour au point que parfois, si vous les laissez faire, on ne parle que de lui jusqu’à la fin du repas. Et même, si vous êtes tenté, pour leur faire changer de sujet, de leur demander de parler de vous, le ton va peut-être brutalement changer, se dépassionner, s’aplatir, se vulgariser. Et c’est sans compter sur celles dont le chiwawa jaloux vous aboiera dessus cinq minutes durant, n’arrêtant que sur ordre et par obéissance à sa maitresse. Quant à leur chatte...allons voir plus loin : Découvrez bientôt un nouvel univers de séduction et de rencontre. Ce « bientôt » m’angoisse et m’agace d’entrée, moi qui ne peux plus attendre et mâle m’en prendra puisqu’il me faudra surement quinze jours de longs et cafouilleux appels pour avoir, après vingt râteaux, enfin un échange décent équilibré et prometteur avec un vrai humain. Il n’y a plus qu’à espérer que ce ne soit pas comme moi, un pseudo... Un concept original et savoureux. Original, malgré les mentions égales pour cette annonce à toutes celles des sites prometteurs qui existent déjà, et à condition que ce ne soit pas encore pire. Savoureux, surtout pour les concepteurs qui vont pouvoir vendre leurs premières clientes aux hommes ayant passé la limite annoncée plus bas. Un accès gratuit pour tous c’est ça oui ! Comme on va voir plus bas dans les petites lignes. Suit un encart en relief émergeant et décoré d’un dessin minimaliste, pour les femmes puisque c’est bien spécifié toute largeur, et écrit comme à la plume, avec cette mention écrite si penchée qu’il faut tourner la tête pour arriver à lire : Pour les femmes gourmandes qui veulent croquer dans une relation à pleine dents. C’est sûr que la plupart des premières qui vont tomber dans le piège vont finir à genoux et en croquer des kilomètres de suivants pour finir par en avoir plein les dents. Puis retour à la page de fonds avec inscrivez vous gratuitement dès maintenant et bénéficiez d’un accès VIP dès le lancement du site. Génial, me voilà déjà Star prochainement sur M6 et peut-être bientôt invité en jet privé à rencontrer Madonna, enfin une réplique maquillée comme, à Hollywood avec toute la jet set m’attendant au pied du tarmac. Et à gauche dans un petit encart écrit tout petit : site gratuit pour les femmes. Curieux, j’avais lu plus haut que c’était gratuit pour tous ? Puis : Site gratuit pour les hommes mais avec fonctionnalités limitées... QUI Ça qui a des fonctions limitées... ! Ah pardon, j’avais oublié que je me fais passer pour, et cru un instant que le site où les femmes qui ont pris le contrôle parlait déjà de moi sur ce ton méprisant. Paiement standard ou à la carte et mode furtif. Je connais déjà un furtif, si c’est lui, je devrais avoir mes entrées gratuites à volo. Puis, en toutes petites lettres : Possibilité de pouvoir utiliser le site en étant hors ligne. C’est à dire que je vais pouvoir passer mon numéro de téléphone confidentiellement à une dizaine de clientes, heu pardon, de jeunes vierges effarouchées dont la moitié californiennes et l’autre des pays de l’Est et les frayer comme à la pêche. M’est avis que pour les atteindre il me faudra traverser l’atlantique à la nage accrochée à mon manche ou franchir le Caucase à pied jusqu’à cette zone au delà de laquelle on trouve une boite de nuit tous les vingt mètres sur des kilomètres de frontière...Et en dessous, tout en bas, hors cadre, la mention ; Ce code promotionnel vous donnera deux semaines d’abonnement gratuit ! D’accord, c’est gratuit deux semaines, et après hop abonnement. Pas de problème, il s’agit bien là de la stratégie offres promotionnelles d’Orange et M6mobile.

Clairement, de savoir que ces deux boites qui ont pignon sur rue dans toutes nos villes se livrent encore à ce genre de piège à filles destinés à les revendre aux mec assez seuls pour s’y laisser prendre, j’ai de gros doutes quant à la motivation de ces promoteurs capables d’affirmer que les femmes prennent le contrôle. Ne serait-ce pas par hasard de la prostitution déguisée et lucrative activée par de fieffés proxénètes hors de nos frontières ? Ne dispose-t-on pas dans ce gouvernement d’organes de contrôles et de lois pouvant faire interdire ce genre d’activité maquillées en affaires commerciales greffées à des marques accessibles à tous et à tous ages ? L’ensemble des communications qui sont véhiculées par ces réseaux de téléphonie dont une bonne tranche d’age est déjà cliente de la chaine de télévision, concerne des clients qui se sont déjà rencontrés. Comment peut-on encore croire que l’on peut rencontrer qui que ce soit dans les conditions bien précisées par le titre de l’annonce.

Ces femmes qui « prennent le contrôle » seront, c’est sûr, soumises à se plier au préalable devant une autorité dominante, tenues en laisse par un organisme qui s’enrichit sur leur dos, et invitées avant tout à être sévèrement sélectionnées et testées à l’ouvrage par les promoteurs de ce commerce dont l’origine du métier est la communication orale. Dans ce système et vu le penchant qu’il annonce dans son titre, elles vont surement pour la plupart prendre le contrôle dans la position à genoux et finir dans des prisons dorées. D’ailleurs par curiosité, j’ai entré ce titre dans gogol et est apparu en premier dans la marge une invitation à visiter un site dont la seule spécialité est le film à vocation clairement pornographique.

De savoir que, de par mon abonnement, je finance en partie ce type de commerce de chair peut suffire à m’interpeler moralement et remettre en question mon engagement auprès de cet opérateur. Je vous encourage à vous joindre à ce débat quitte à apporter les solutions concrètes qui assurent de ne pas participer plus longtemps à aucune forme de proxénétisme passif, et qui ouvriraient des voies plus saines et soutenables. Je vous remercie d’avance.

Lisa Sion.

Documents joints à cet article

Les femmes prennent le contrôle

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

57 réactions à cet article    


  • pigripi pigripi 23 août 2010 11:44

    Hé oui Lisa, votre analyse démontre que la situation des femmes est en pleine régression, n’en déplaise aux machos de service sur ce site qui cassent de la féministe à tout va. Si le féminisme avait el vent en poupe, ils n’oseraient pas les fragiles petites choses. Cogner sur l’adversaire à terre, pas de risques.

    Le double language que vous mettez en évidence rejoint les clichés assurance/menteurs du genre :
     
    ce sont les femmes qui dirigent le monde...dans l’ombre ;
     cherchez la femme ;
    une femme qui sait s’y prendre fait ce qu’elle veut de son mec ;
     confidences sur l’oreiller ;
     méfiez-vous des femmes ;
     la femme est l’avenir de l’homme ;
    la galanterie n’est plus exigée depuis que les femmes ont le droit de vote ;
    c’est toujours la femme qui porte le pantalon ;
    Derrière un grand homme, il y a toujours une petite femme ;
    Pourquoi le féminisme ? Il y a longtemps que les femmes sont libérées ;
    Les femmes battues ? foutaises, ce sont les femmes qui battent les hommes et qui les violent et ça, on n’en parle jamais, c’est le grand tabou du siècle ;
    etc.

    Tant que les hommes ne seront pas solidaires des combats féministes, tant qu’ils n’auront pas compris que le bonheur des unes fait leur propre bonheur, nous hurlerons dans le désert.

    Les publicités dont vous parlez ciblent les hommes, c’est donc à eux de les boycotter. A eux de dire : nous refusons que vous fassiez commerce de la chair des femmes pour nous appatez. Nous ne marchons pas dans votre proxénétisme à peine déguisé.
    A quand un mouvement masculin pour le respect des femmes dans la pub ? et partout aussi ?


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 23 août 2010 12:14

      Bonjour Pigripi,

      « votre analyse démontre que la situation des femmes est en pleine régression » C’est vrai, derrière le masque de la joie contrainte, le maquillage à grand renfort de mort de bébé phoques, le parement de bijoux extraits par les esclaves numérotés pour toute identité, est installée l’image en papier glacé d’une femme sandwich et bouclier humain au service du commerce international.

      « Derrière un grand homme, il y a toujours une petite femme » ce n’est pas faux comme d’ailleurs derrière une belle femme il y a souvent un gros costaud méchant.

      « ce sont les femmes qui battent les hommes » ça arrive plus qu’on ne le croit. Le féminisme a fait de la femme une combattante déféminisée qui attaque et est bien plus violente que certains hommes. quand la femme entre en combat, elle perd beaucoup de ses qualités au profit d’instincts bien plus animaux qu’humains.

      " Les publicités dont vous parlez ciblent les hommes, c’est donc à eux de les boycotter. A eux de dire : nous refusons que vous fassiez commerce de la chair des femmes pour nous appâter. Nous ne marchons pas dans votre proxénétisme à peine déguisé. « Ce commerce sans lois morales auxquelles se donnent ces grandes marques tend à faire de la femme le leurre d’appel au bout du bâton qu’elle prend au passage dans l’arrière train.

      Je trouve difficile de savoir si un homme est à l’origine de ce jeu consistant à ridiculiser et soumettre ma sœur devant mes yeux, ou si ma sœur prend un réel plaisir à se vautrer devant tous les machos et voyous de la planète sous mes yeux ? Mais dans tous les cas, c’est bien la question de longue date posée en ces termes de » croquer la pomme " qui taraude l’humanité depuis sa naissance.

      En tous cas, pas de pub pour les grandes marques favorables à ce proxénétisme à peine déguisé.


    • anty 23 août 2010 13:12

      Tant que les hommes ne seront pas solidaires des combats féministes, tant qu’ils n’auront pas compris que le bonheur des unes fait leur propre bonheur, nous hurlerons dans le désert.

      Aha je le savais
      on essaye de soudoyer d’honnêtes mâles bien dans leurs peaux
      on leur fait des yeux doux 
      quel culot
      c’est du proxénétisme pur et dur
      si je ne me trompe pas

      Eh bien madame sachez le que les mâles français ne se laisseront pas faire
      ils résistront héroïquement à cette charge impudique

      au fait

      elles sont mignonnes les féministes qui soudoyent les mâles ? (mâle et fier de l’être)

      c’est juste une question


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 23 août 2010 13:54

      Anty,

      vos propos ne sont pas très clairs, trop partisans, et je n’arrive pas à savoir pour qui. Un femme vient apporter de l’eau, non au moulin de la discorde, mais à propos du problème posé, la fausse liberté dont elle souffre dans la société actuelle face aux dérives dont je traite dans cet article dont elle est encore objet et bouclier humain. Soyez sympa de ne pas contrarier le débat naissant merci. Lisa Sion.


    • anty 23 août 2010 12:09

      C’est terrible en ce moment les femmes prennent de plus en plus le pouvoir partout ou on bouge ;

      Juste un exemple terrifiant

      les femmes copient de plus en plus les hommes dans leurs attitudes malfaisantes

      je viens de lire qu’elles font partie aussi des infâmes exploiteurs du peuple

      en effet l’année dernière on a dénombré 99 femmes milliardaires sur 1000 milliardaires

      et les nombres de ces femmes ne cessent d’augmenter en 2004 elles n’étaient que 46

      pire

      peu d’internautes le savent les hommes milliardaires se marient avec de femmes qui de ce

      fait deviennent co responsable de l’enrichissement de leur maris on soupçonnent aussi

      qu’elles profitent (un peu )de la fortune de leur maris (c’est un scoop )

      Certain prétendent mais je ne peux le croire

      que c’est du proxénétisme voulu ,entretenu et accepté

      c’est une horreur

      mais dans quel monde vit-on

      mein got


      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 23 août 2010 12:25

        La légende dit que c’est la femme qui a incité l’homme à croquer la pomme. En résumé cette métaphore veut dire que la pomme est le sexe de l’homme qui pend à l’arbre de son corps et que la femme peut s’agenouiller sans perdre sa dignité pour assouvir ces désirs de oisiveté et de sexe hors reproduction.

        L’actualité démontre à quel point l’oracle annoncé est vérifié et quel malheur règne sur l’humanité entière depuis. Combien de femmes vénales s’adonnent à ce marché de dupe et misent toutes leurs facultés sur ce principe de base en délaissant tout le reste, culturel, spirituel, etc...


      • anty 23 août 2010 12:58

        Elles le valent bien...


      • pigripi pigripi 23 août 2010 13:29

        A propos des hommes battus

        J’ai déjà eu l’occasion de rapeler ici que lorsque Anne Zelinsky et ses amies ont fondé le foyer Flora Tristan pour héberger et protéger les femmes batues, elles ont aussi accueilli dans des groupes de parole les hommes frappeurs et les hommes battus.

        Les féministes éclairées dont je suis n’ignorent pas le phénomène des hommes battus, harcelés, maltraités par des femmes. Mais cette réalité reste minoritaire au regard de la violence exercée par les hommes à l’encontre des femmes. Il est injuste de la mettre en avant pour noyer le poison (oui, le POISON) des milliers de femmes maltraitées.
        Pour traiter la violence on n’a pas besoin de faire des parallèles. La violence en soi, quelles que soient les victimes est tout simplement inacceptable.

        Il ressort de la liberté de chacune et de chacun de mener les luttes qu’il ou qu’elle peut mener selon ses moyens, ses affinités, son expérience personnelle, ses connaissances, son degré de compassion.
        Chaque combat pour plus de rspect, plus de justice, plus de partage, plus de liberté, d’égalité, de fraternité et de sororité est à encourager, même si pour des raisons personnelles on ne s’engage pas.

        De toutes manières, je le redis, on ne peut pas trouver des solutions durables isolées de la dyade homme/femme. C’est ensemble que nous pouvons espérer avancer.

        Dans les combats pour obtenir la légalisation et la prise en charge sanitaire de la contraception et de l’avortement, hommes et femmes étaient associés. Sans le soutien actif des hommes, les femmes n’auraient jamais obtenu la légalisation de l’avortement.


        • anty 23 août 2010 13:56

          Bof
          classique les hommes quoi qu’on dise et quoi qu’on pense sont toujours du côté de leurs femmes et ils ont fait évoluer les choses en leurs faveur quand les circonstances les permettaient .
          Mais ce qu’on sait pas
          et nul doute c’est un scoop
          il y a des hommes qui aiment, qui adorent leurs /les femmes
          ils ont souvent passer leurs intérêts au profit de leur femmes
          mon père a pousser ma frangine pour qu’elle fasse des études
          les situations des hommes et des femmes sont totalement imbriquées
          privilegier la situation des uns au profit des autres est un crime


        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 23 août 2010 14:22

          Pigripi,

          « Les féministes éclairées dont je suis n’ignorent pas le phénomène des hommes battus, harcelés, maltraités par des femmes.  » J’ai personnellement rencontré ce problème qui me fait dire que quand la femme adhère pleinement à la société actuelle en temps que consommatrice acharnée, elle en subit les conséquences humaines au point de franchir la ligne rouge. D’ailleurs, les bandes de filles de banlieue et le rôle de la lionne dans le couple rois des animaux ne sont pas sans nous rappeler que le sexe féminin n’est pas le dernier à colporter la violence et la brutalité.

          « Sans le soutien actif des hommes, les femmes n’auraient jamais obtenu la légalisation de l’avortement. » dans les conditions requises par la loi cette disposition est salutaire, mais dans les conditions pratiquées actuellement ou elle fait appel à l’avortement sans raisons valables, la femme se fait encore une violence inouïe qui l’affecte profondément et se traduira forcément quelque part.

          La violence humaine renait dans toute crise de sociétés qui s’étranglent elle même, et ce sont évidemment les femmes qui en souffrent le plus. Mais proche du sommet de la hiérarchie en matière de prostitution, une femme tient souvent un rôle précis.

          " Chaque combat pour plus de respect, plus de justice, plus de partage, plus de liberté, d’égalité, de fraternité et de sororité est à encourager..." Si je puis me permettre, il est une justement candidate qui me semble bien remplir toutes ces valeurs et dont j’aimerais bien la voir portée au pouvoir et soutenue par toutes les femmes, féministes ou pas. Voyez vous de qui je veux parler ?


        • FRIDA FRIDA 23 août 2010 13:54

          Le mythe de la Femme cougar vient de tomber. Voir l’étude de M Dunn « Universal sex differences in online advertisers age preferences : Comparing data from 14 cultures and 2 religious groups » publiée dans Evolution and humain behavior.
          Tout est bon pour taper sur les feministes rendus responsables des dérives consuméristes des femmes, voire même de la lutte des classes. Les critiques les plus virulents visent le mouvement fémiste qui les prive (ce qui n’est pas démontré) d’un nombre de femmes pouvant grossir leurs rangs sans cette libération. La femme doit toujours suivre quelqu’un ou quelque chose. Elle est de leur point de vue, par essence englobée dans une idéologie. Dire qu’un mouvement puisse parler de la spécificité de la femme est une aberration, et une menace parce que cela occulte les autres problèmes. La femme doit attendre que l’homme n’ait aucun problème avant qu’elle ne discute des siens. Il ne leur viendra pas l’idée que le combat des peut être complémentaire au lieu de le voir comme un affaiblissement.


          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 23 août 2010 16:48

            Frida,

            à propos de féminisme, puisque c’est votre sujet, il me semble que pour imposer le silence dans une tablée bruyante, ce n’est pas de parler plus fort que le plus fort de tous, mais bien de lever le doigt et baisser d’un ton dès que la parole vous est accordée qui permet de cette manière, de désactiver la fonction et faire retomber le soufflet de la pression. C’est je trouve ce qui manque dans le féminisme en général. Voyez par exemple Caroline Fourest, elle mène un combat des plus sérieux, mais tout en restant extrêmement féminine.


          • anti-oligarchie anti-oligarchie 23 août 2010 20:22

            Caroline fait tout sauf un travail sérieux...
            Concernant sa féminité...Meme en me payant, je n’arriverais pas à tremper mon biscuit...(faut un début d’éréction,non ? ou j’ai raté un épisode ?)


          • pigripi pigripi 23 août 2010 13:56

            @Lisa
            Je trouve difficile de savoir si un homme est à l’origine de ce jeu consistant à ridiculiser et soumettre ma sœur devant mes yeux, ou si ma sœur prend un réel plaisir à se vautrer devant tous les machos et voyous de la planète sous mes yeux ?
            ---------------------------------------------------------------------

            Les deux, mon général smiley

            La nature humaine est complexe.
            Les femmes qui n’ont pas d’office un statut de commandement pensent qu’elles doivent faire tout ce qui plait aux hommes pour qu’ils les acceptent et nombre d’entre elles, dans l’esprit de la « servitude volontaire » acceptent toutes les compromissions sans même en être consciente.
            Elles jouent aveuglément le rôle pour lequel leur famille et la société les ont préparées leur faisant régulièrement une piqure de rappel au cas où elles dérogeraient à la féminitude.

            Oui, de nombreuses femmes, à commencer par celles qui clament haut et fort « moi, je ne suis pas féministe, je suis libérée » sont à la fois victimes et complices de leur infériorisation.

            Notre société d’essence patriarcale et machiste a réussi à persuader femmes et hommes que « féministe » était un gros mot, une obscénité.

            Et pourtant, l’histoire raconte par les faits que sans les combats féministes, les femmes n’auraient aucun droit, ni celui de travailler, ni celui d’étudier selon leur choix, ni celui de choisir leur compagnon, ni celui d’ouvrir un compte en banque, ni celui de voyager librement, ni celui de divorcer, ni celui d’avoir un enfant hors du mariage, ni celui de porter plainte pour viol, ni celui d’avorter, ni celui de se contracepter, ni le droit de vote, ni le droit d’hériter à égalité avec leurs frères, ni celui de s’habiller comme elles le souhaitent (au 19ème, il leur était interdit de porter le pantalon sauf dérogation préfectorale), ni de disposer de leurs bien propres mobiliers et immobiliers, ni celui de créer une entreprise (sauf en cas de veuvage comme la « Veuve Cliquot »), ni de gouverner, ni de diriger, ni de choisir leur profession, ni de travailler la nuit, etc.

            Quand les jeunes filles ont pour modèle les stars académiciennes, les vedettes du porno, les top models, les Miss France, les Carla Bruni, les lauréates du prix Cognacq, les poupées Barbie et les lofteuses, les Zïa et autres call-grils heureuses, on peut s’inquiéter de la façon dont elles se projettent dans l’avenir.

            On trouve l’équivalent de modèles nocifs chez les garçons qui eux aussi ont de bien tristes modèles comme les rappeurs haineux qui « niquent la France », un président incompétent et menteur, des joueurs de foot sans éthique, des caïds criminels, un Zidane qui fait une tête à son adversaire au mépris du fait play, un Woerth qui triche, ment et enfreint la loi, un député qui cogne sa compagne à mort avant de se suicider encensé par l’Assemblée nationale, etc.


            • FRIDA FRIDA 23 août 2010 14:28

              @Bonjour Pigripi

              Ce qui allait de soi pour l’homme, il a fallu attendre (et se battre, merci pour beaucoup de femmes),des dates assez récentes pour obtenir certains droits.
              Petit rappel pour ceux qui n’ont pas de mémoire :
              1938 suppression de la puissance maritale
              1942 la femme peut gérer ses biens propres
              1944 droit de vote
              1965/1966 les femmes peuvent avoir un compte bancaire et travailler sans l’autorisation du mari
              1970 remplacement de l’autorité paternelle par l’autorité parentale
              C’est dire que certaines femmes sont témoins d’un statut les considérant comme incapables, elles l’ont vécu et sont toujours vivantes.
              Comme vous le dites, c’est comme en religion, beaucoup de femme ne se pose pas la question sur leur condition, elles essayent de tirer leur épingle du jeu, et on ne peut pas leur en vouloir. Par contre, cette génération n’est pas au courant de l’effort et des luttes passées et présentes, et quand bien même, cela leur paraît d’un temps révolu. Elles sont loin de soupçonner que les droits de la femme restent un acquis très fragile, et ce n’est toujours pas le cas de la majorité.


            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 23 août 2010 16:55

              " Quand les jeunes filles ont pour modèle les stars académiciennes, les vedettes du porno, les top models, les Miss France, les Carla Bruni, les lauréates du prix Cognacq, les poupées Barbie et les lofteuses, les Zïa et autres call-grils heureuses, on peut s’inquiéter de la façon dont elles se projettent dans l’avenir. " Voyez ce que cela donne : http://www.dailymotion.com/video/xcl43w_ouverture-d-un-h-m-a-toulouse_webcam?start=97

              Inutile d’ajouter les liens vers la pornographie qui piaille tout autant, mais démontre comment, habillée à la mode ou nue, la femme d’aujourd’hui manque vraiment de valeurs spirituelles.


            • Lucien Denfer Lucien Denfer 23 août 2010 21:24

              On trouve l’équivalent de modèles nocifs chez les garçons qui eux aussi ont de bien tristes modèles comme les rappeurs haineux qui "niquent la France", un président incompétent et menteur, des joueurs de foot sans éthique, des caïds criminels, un Zidane qui fait une tête à son adversaire au mépris du fait play

              Mettre Zidane au même niveau que les haineux, les menteurs, les tricheurs et les criminels c’est du n’importe quoi. Allez dire ça aux milliers de personnes qu’il a aidé lors de tremblements de terre en Algérie.

              A la vérité vous valez même pas la semelle de ses chaussures avec votre fascisme intelectuel. Faites un dizième seulement du bien qu’il a fait et revenez nous en parler avec humilité.


            • pigripi pigripi 23 août 2010 14:03

              @Frida

              Oui, la trouvaille de la « cougar woman » est un signe de la régression de la condition des femmes qui ne trompe pas.

              On peut rendre hommage à ces hommes inventeurs de « nouveaux concepts » pour le haut niveau de leur perfidie et de leur science du sabotage des relations hommes femmes.

              Pendant que les femmes se coltinent de dures réalités de la vie, à commencer par la gestion de la reproduction, des hommes ratiocinent, élucubrent, philosophent, idéologisent, conceptualisent, classifient les comportements humains, jugent, déraisonnent, condamnent, séparent, discriminent, insultent et donnent des leçons.


              • anty 23 août 2010 14:08

                Les femmes ne sont pas aussi b^tes que vous laissez entendre
                elles font de m^me


              • anty 23 août 2010 14:06

                Quand les jeunes filles ont pour modèle les stars académiciennes, les vedettes du porno, les top models, les Miss France, les Carla Bruni, les lauréates du prix Cognacq, les poupées Barbie et les lofteuses, les Zïa et autres call-grils heureuses, on peut s’inquiéter de la façon dont elles se projettent dans l’avenir.

                On trouve l’équivalent de modèles nocifs chez les garçons qui eux aussi ont de bien tristes modèles comme les rappeurs haineux qui « niquent la France », un président incompétent et menteur, des joueurs de foot sans éthique, des caïds criminels, un Zidane qui fait une tête à son adversaire au mépris du fait play, un Woerth qui triche, ment et enfreint la loi, un député qui cogne sa compagne à mort avant de se suicider encensé par l’Assemblée nationale, etc.

                Des généralités , des approximations , des idées fausses

                Il faut de tout pour faire un monde ,un monde parfait n’existe pas
                ou plutôt si
                mais alors vous auriez du vous convertir à l’islam
                et le monde serait assez proche de vos souhaits


                • Lisa SION 2 Lisa SION 2 23 août 2010 15:27

                  Anty,

                  « Des généralités , des approximations , des idées fausses » c’est le propre de chacune de vos interventions que je trouve peu profondes et peu correctement développées.

                  Votre seul sujet de culture semble être l’islam et dans le dialogue que vous installez avec les femmes présentes sur cet article, vous démontrez le trouble qui affecte les pratiquants de cette religion. Dans mes relations avec les arabes, j’ai pu remarquer l’immense jalousie dont ils font preuve et c’est la base de la souffrance qui affecte celui qui en souffre, et celle qui la subit. Cela est bien sûr entièrement réciproque.


                • anty 23 août 2010 16:01

                  c’est le propre de chacune de vos interventions que je trouve peu profondes et peu correctement développées.

                  Votre seul sujet de culture semble être l’islam et dans le dialogue que vous installez avec les femmes présentes sur cet article, vous démontrez le trouble qui affecte les pratiquants de cette religion. Dans mes relations avec les arabes, j’ai pu remarquer l’immense jalousie dont ils font preuve et c’est la base de la souffrance qui affecte celui qui en souffre, et celle qui la subit. Cela est bien sûr entièrement réciproque.

                   ???????

                  Vous pourrissez un peu ce fil qui semblait si prometteur pourtant

                  à vos souhaits


                • Lisa SION 2 Lisa SION 2 23 août 2010 16:20

                  « Vous pourrissez  » voilà, très peu d’arguments, tout de suite l’injure. Vous êtes un peu basique, c’est ce que j’essayais de vous faire remarquer avec mes mots simples et compréhensibles. Comment expliquez vous que je puisse prendre du plaisir à pourrir mes propres fils... ?


                • pigripi pigripi 23 août 2010 14:15

                  Je crois que tant que les hommes ne « tomberont » pas enceints sous les assauts répétés
                   
                  des Cougars Women, des« féministes mal baisées », des violeuses en série, des frappeuses de mecs, des génitrices en folie, des matriarches, des séductrices perverses, des femmes frustrées, des femmes castratrices, des mères « niquées », des manipulatrices, des polyandres et des sorcières

                  l’imcompréhension continuera de régner entre males et femelles. ;-(((((((


                  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 23 août 2010 15:33

                    Je n’arrive pas à déceler le rapport avec le sujet traité dans votre propos généraliste.

                    Je rappelle que la soumission de la femme à son portable peut aussi participer à son avilissement largement exploité dans les pubs et maintenant chez les opérateurs téléphoniques et télévisés participant à un commerce corporel pouvant mener aussi à la déchéance totale de la dignité humaine.


                  • pigripi pigripi 23 août 2010 14:20

                    Il y a de bons hommes, j’en ai rencontré quelques-uns...

                    Il y a des mauvaises femmes, j’en ai rencontré pas mal...

                    Etre féministe n’est pas forcément dire que tous les hommes sont des porcs et que toutes les femmes sont des saintes.

                    Avis aux préjugeurs et préjugeuses smiley)))


                    • anti-oligarchie anti-oligarchie 23 août 2010 19:31

                      La lutte des sexes est une vaste chimère. Pseudo combat mise en avant par le système pour cacher la véritable lutte des classes. Donc au lieux de parler des vrais sujets qui fachent, on nous occupe avec des faux sujets.Pas plus tard qu’hier, nous avions droit dans les journaux a la solde de l’oligarchie, un article sur les ’homos gagnent moins que les hétéros’. Demain ce sera les ’travelos gagnent moins que les homos’ etc etc etc

                      En réalité le combat féministe est un combat Bourgeois. Effectivement, comme vous dites, des mals baisés. Qui pour se donner un suplément d’ame se lance dans ce genre de faux combat, pour finalement devenir l’idiot/idiote du système.

                      Regardez les statistiques. Toutes celles qui luttent pour le féminisme hystérique sont soit :
                      -divorcé
                      -célibataire(syndrome bridget Jones)

                      Et ont le point en commun d’etre des petites bourgeoise. Car en réalité, on se rend compte que les femmes s’en foutent complétement de toutes vos pseudos révolution.

                      Au contraire, aujourd’hui les femmes se battent pour trouver un homme qui va les entretenir...Puisque finalement les femmes terminent à l’usine,et sont obligé de travailler.
                      Il y a 30 ans, un simple ouvrier pouvait nourrir toute sa famille et batir une maison. Aujourd’hui la femme est obligé de travailler pour avoir le meme équivalent.(et tout le stress que cela engendre)

                      Vous dites que c’est grace aux soutient de certains hommes...En réalité c’est totalement faux. C’est quand l’élite politique décide de donner le feu vert que les choses changes(et donc y trouve un interet). Il suffit pour cela de monter toute une propagande via les médias de masse. Pour donner la sensation que ce sont des revendications ’populaires’. Alors qu’en coulisse tout a été organisé et planifié.
                      Car finalement, une femme qui travail, c’est double impot à prélever.Et en plus met la pression sur les salaires(comme les immigrés). Et le bouquet ,une fois l’argent gagné, c’est de le dépenser à tout va. (typiquement féminin, comme tout le monde sait)

                      Ce qui est marrant, c’est ’le droit de vote’. On se rend compte que 98% des femmes n’y connaissent rien à la politique, et ça ne les intérésse meme pas. Progressisme pas chère...

                      Il faut bien évidemment lutter contre la discrimination positive féministe. Qui en réalité est un nivellement par le bas...


                    • pigripi pigripi 23 août 2010 14:23

                      L’hormone du calin fait du bien aux pères :
                      http://fr.news.yahoo.com/68/20100821/tsc-naissance-l-ocytocine-hormone-du-cli-04aaa9b.html

                      Quand on pense que des hommes s’en privent, ça fait de la peine pour eux smiley


                      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 23 août 2010 16:30

                        Si effectivement l’hormone du câlin fait du bien au pères, je n’ose vous rappeler le nombre de ceux ci qui sont privés à la fois de l’enfant juste né et des câlins différents mais utiles à partager avec les deux.

                        Combien de filles mères foutent le camps dès la naissance laissant le jeune père seul et le privant de cette hormone... ?

                        Votre tendance au féminisme vous emmène dans cet aveuglement des responsabilités à répartir entre chacun. Mais Orange et M6 se réjouissent de tout cela.Ca leur profite encore plus...


                      • COLRE COLRE 23 août 2010 16:47

                        « Combien de filles mères foutent le camps dès la naissance laissant le jeune père seul »

                        Tous ces hommes perfidement abandonnés par des filles-mères… ! 

                        Ma mère et ma grand-mère m’ont bcp raconté ces comportements détestables du passé. C’est sans doute la raison du terrible rejet social et familial vécus par ces odieuses filles-mères qui avaient abusé des faibles hommes d’antan avant de les abandonner à leur misérable sort…
                         smiley smiley


                      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 23 août 2010 17:05

                        @Colre,

                        " C’est sans doute la raison du terrible rejet social et familial vécus par ces odieuses filles-mères qui avaient abusé des faibles hommes d’antan avant de les abandonner à leur misérable sort… " Des femmes dont le mari n’est revenu de guerre ont subi le même rejet, et dès qu’elles ont quitté leur village, c’est la prostitution ou le clergé qui les hébergeait.

                        Mais à l’origine, mon article ne parlait pas de la dernière et de la première guerre mondiale, mais de la source de division dont se servent les organes de communication médiatiques et individuels pour faire leur marché de chair fraiche...



                        • anti-oligarchie anti-oligarchie 23 août 2010 21:00

                          HAHAHAHHAHAHAH
                          mort de rire l’article smiley

                          Mais si il y a des différences, et des grandes memes...
                          Comme tout le monde sait, la RAISON est purement masculine. En témoigne ton livre de philosophie terminal....(aucune femme cité)

                          Ensuite, la création avant-guardiste est purement masculine. La femme n’a jamais rien inventé.Elle ne fait qu’imiter l’homme. Dans absolument tout les domaines. Meme la tektonik a été inventé par un homme, pour vous dire..Meme les portes-jartelles, figure toi...etc etc

                          Les plus grands cuistos ? des hommes...
                          Les plus grands couturiers ? des hommes (meme si ...)

                          Tu sais, faut prendre avec ’pincette’ la science..Ils disent aussi que l’homosexualité c’est génétique, tu sais...


                        • anti-oligarchie anti-oligarchie 23 août 2010 21:01

                          j’oubliais, niveau amnesty international... smiley


                        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 23 août 2010 15:45

                          Ce n’est pas faux. il n’est pas inutile de rappeler que le féminisme a aussi été instrumentalisé comme courant politique favorisant la division sociale, que bien des féministes sont aussi lesbiennes, et que les acteurs de ce système dont parle l’article s’en réjouissent. En effet, plus il y a d’hommes homos, et plus il y a de femmes seules disponible sur le marché du sexe.

                          Il est un principe amusant à observer qui dit que « le petit garçon joue au soldat et la petite fille à la poupée. Et dès qu’ils sont adultes c’est le contraire ». Cela témoigne en partie du fait que quand l’homme s’identifie à la femme poupée, elle s’identifie au soldat, avec toutes les conséquences qui en résultent.


                        • anty 23 août 2010 15:56

                          Exact

                          Il faut savoir que les pires pages du féminisme ont été écrites sous l’inspiration homosexuelle (anti famille,anti-homme ,pro avortements à gogo ,divorce ,abondon de toutes références morales )

                          càd des « femmes » qui ne représentent pas la société française
                          (la guerre des sexes qu’ont connu les E-U était la conséquences des écrits de ces harpies )


                        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 23 août 2010 17:09

                          Merci anty pour cette confirmation à dénoncer la division organisée par le pouvoir pour mieux régner sur les femmes désunies et les revendre ainsi aux hommes démunis.


                        • mcjb 23 août 2010 15:34

                          non c’est faux, une femme intelligente ne prendra jamais le pouvoir attribue aux hommes de par leur masculinite, leur force et leur magnanisme ,

                          a mon sens une femme ne peut qu’encourager l’homme a etre viril et pourquoi pas matcho a condition que ca ne depasse pas le stade du savoir, de la correction de la bienveillance envers les etres plus faibles que lui , les femmes les enfants ,

                          et d’autre part comment une femme pourait elle s’assumer et se projeter en l’avenir par son travail, ses enfants si elle ne trouve pas dans le regard de l’autre, l’amour l’amitie , la comphrension, la famille , voir l’amitie ,

                          les homme sont sensibles il suffit de trouver la corde vibratoire car ils ne fonctionnent pas tous sur le mem
                          7/8 =21
                          8/8=24
                          x 24
                          ou 140-10=130+80=210
                          e tempo, une femme est sensitive , elle percoit ce qui touche ce ui choque ce qui agresse , c’est ce qui la rend plus intuitive et plus apte peu etre a cerner les vrais problèmes qui peuvent se poser dans nos societes et dans le monde

                          je dis bravo les mecs foncez on a besoin de vous , de votre chaleur et de votre potection


                          • anty 23 août 2010 15:39

                            Les hommes et les femmes ont des possibilités différentes qu’ils exploitent à leur manière.
                            Dans le passé et encore il faut voir selon les cas les hommes avaient un avantage certain sur les femmes pour un certain nombre de choses
                            Mais aujourd’hui la roue tourne nettement en faveur des femmes en tout cas en occident.
                            Ce déséquilibre se voit surtout dans certains métiers que les femmes ont accaparé aux hommes (durablement )
                            notamment dans l’enseignement ,la justice, la santé ,les emploies de bureau et dans les autres métiers elles progressent continuellement au point que les emploies se raréfient pour les hommes qui se battent tous les jours pour les garder
                            Les féministes veulent plus et trouvent normal d’accaparer ce qui reste aux hommes au nom d’une formule magique qu’elles appellent la parité

                            Et pour cela elles sont prêtent à tout

                            tricher , marginaliser ,se victimiser ,louvoyer,marcher sur les cadavres de ses enfants

                            tout pour être calife à la place du calife


                            • Lucien Denfer Lucien Denfer 23 août 2010 15:40

                              Merci de votre article qui touche le fond du problème.

                              C’est toujours la même rengaine et les mêmes pratiques. En surfant sur des aspirations légitimes à plus de liberté, plus d’égalité, ce sont encore et toujours les mêmes marchands de sable qui vous promettent la lune sur abonnement.

                              Les dos argentés du marketing et les alpha de la communication peuvent bien faire semblant de considérer les femmes en quête de pseudo-pouvoir comme la nouvelle classe moyenne pourvu que les affaires continuent et que leurs positions ne soient pas remises en question.

                              Les femmes seraient-elles aussi connes que les hommes ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires