• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Coupe Davis : La France vaincra-t-elle la malédiction de la terre-battue (...)

Coupe Davis : La France vaincra-t-elle la malédiction de la terre-battue ?

A l’aube d’une nouvelle finale de Coupe Davis, les Bleus de Noah, tenants du titre, ont pris le pari de tenter de conserver le trophée en choisissant de jouer la finale sur la surface orangée. Un revêtement sur lequel les Tricolores se sont pourtant inclinés à cinq reprises depuis 1933…

JPEG

Voilà maintenant plus de 85 ans que l’équipe de France de tennis n’a plus réussi à remporter la moindre finale sur sa surface originelle, celles que les Mousquetaires (Cochet, Lacoste, Borotra et Brugnon) avaient pourtant spécialement choisie et élaborée pour conserver le saladier dérobé sur les terres de l’Oncle Sam au début du siècle dernier. Vainqueurs à six reprises consécutives de 1927 à 1932, dont les cinq dernières sur terre-battue, les tennismen tricolores ont depuis également connu les affres de la défaite à cinq reprises (1933, 1982, 1999, 2002 et 2014) sur leur ancien revêtement de prédilection… Une situation paradoxale qui a amené de nombreux commentateurs, journalistes, observateurs et autres passionnés de la petite balle jaune à parler de véritable malédiction ! Dans cette optique, l’édition 2018 sera-t-elle enfin celle de la rédemption ? Flash-back et projection.

 

Coupe Davis 1933 : Merlin, le… désenchanteur !

Résultat de recherche d'images pour "andre merlin tennis"

Le malheureux André Merlin (à gauche)

Juillet 1933, la France, sextuple tenante du titre, affronte la Grande-Bretagne dans son antre de Roland-Garros. Invaincus à domicile depuis 1928, les Bleus du capitaine Lacoste partent à nouveau avec les faveurs des bookmakers malgré la présence du prometteur Fred Perry dans les rangs britanniques. De leur côté, les Tricolores abordent la rencontre avec les expérimentés (mais vieillissants) Cochet, Borotra et Brugnon, ainsi que le jeune André Merlin : 21 ans. Dépassé par l’évènement, le natif de Brazzaville va malheureusement passer à côté de sa finale. Sèchement battu d’entrée par Bunny Austin (6-3, 6-4, 6-0), il aura l’occasion de se racheter lors du cinquième match décisif. Revigoré par les siens, Merlin fera illusion pendant près de deux sets, avant de perdre définitivement pied (défaite 6-4, 6-8, 2-6, 5-7). Battue pour la première fois depuis 1927, personne n’image alors que la France devra s’évertuer quelques 58 années avant de pouvoir enfin récupérer son cher saladier !

 

Coupe Davis 1982 : Même Noah n’y arrive pas…

Résultat de recherche d'images pour "coupe davis 1933 merlin"

Loth, Noah et Leconte, sans solution face à John McEnroe & Cie

Un demi-siècle après son ultime sacre dans l’épreuve, l’Hexagone retrouve la ferveur de la Coupe Davis. Coachés par le truculent Jean-Paul Loth, les Bleus se sortent d’abord du piège sud-américain, arrachant la victoire aux forceps (3-2) face à l’Argentine de Guillermo Vilas. Dans la foulée, portée par un Yannick Noah alors en pleine ascension et un jeune loup nommé Leconte, la France déboulonne la Tchécoslovaquie d’Ivan « Le Terrible » Lendl à Roland-Garros, avant de disposer de la surprenante Nouvelle-Zélande. Hélas, en finale à Grenoble, malgré la terre-battue censée gêner les États-Uniens, la France buttera sur le mur « Big Mac » ! Le premier match opposant les deux leaders, McEnroe vs Noah, tournera au bras de fer en cinq manches (12-10, 1-6, 3-6, 6-2, 6-3) et c’est finalement le Newyorkais qui signera un impressionnant sans-faute (12/12) au terme de cette Coupe Davis 1982. Pour retrouver « leur » saladier, les Gaulois devront encore patienter…

 

Coupe Davis 1999 : « Nice people ? »

Résultat de recherche d'images pour "coupe davis 1999"

Cédric Pioline, inconsolable, après sa défaite face à Mark Philippoussis

Vainqueur de la Hollande de Krajicek et du Brésil de Kuerten grâce un excellent Cédric Pioline, la France a l’occasion d’empiler sa troisième Coupe Davis de la décennie après les succès de la bande à Noah (Forget, Leconte, Boetsch, Pioline, etc.) en 1991 et 1996. Déjà sacré trois ans plus tôt, Pioline est entre temps devenu le leader des Tricolores. Invaincu durant toute la campagne 1999, le finaliste de Wimbledon 1997 subira hélas sa seule défaite de la saison en Coupe Davis face à un Mark Philippoussis de gala. Et malgré le soleil de la Côte d’Azur, on apprendra par la suite que l’ambiance au sein du groupe France était loin d’être au beau fixe cette année-là, notamment entre Santoro et… Pioline ! Mais les querelles intestines n’expliquent pas tout et après la défaite, à Nice, le Francilien pointera pour la première fois du doigt le choix de la terre-battue : « Si j'ai un regret, c'est la surface. Moi, je n'étais pas favorable à ce qu'on joue sur terre battue : il fallait jouer sur nos forces ».

 

Coupe Davis 2002 : L’anathème PHM

Résultat de recherche d'images pour "coupe davis 2002"

Une cruelle défaite dont le Strasbourgeois ne se remettra pas…

Ironie du sort, après avoir laissé filer sa chance à la maison face aux Australiens, la troupe de Guy Forget est allée prendre sa revanche sur le gazon aussie en 2001, avec un Nicolas Escudé au sommet de son art en guise de héros ! L’année suivante, après avoir sorti les États-Unis en demie, les Bleus atteignent la finale pour la troisième fois en quatre ans et se présentent ainsi face à la Russie avec un statut de « tenants du titre » inédit pour eux depuis 69 ans ! Etoile montante, titré coup sur coup à Moscou (en battant Safin) puis à Lyon, le jeune Paul-Henri Mathieu sera lancé dans le grand bain par son capitaine. Hélas, via un scénario qui n’est pas sans rappeler celui qu’avait connu André Merlin, le week-end de l’espoir alsacien va tourner au cauchemar. Battu d’entrée par Safin, PHM sera pourtant réaligné lors du match décisif face à Youzhny où il mènera deux sets à rien et passera même à deux petits points du graal avant de s’écrouler… Un amer fardeau dont « Paulo » ne se débarrassera in fine jamais.

 

Coupe Davis 2014 : La montagne était trop haute !

Résultat de recherche d'images pour "coupe davis 2014"

Entre le Sarthois et le Vaudois, c’est le second qui aura le dernier mot

C’est dans un climat de psychodrame que la finale 2014 se prépare. Lié par un pacte établi en début d’année, Federer et Wawrinka se sont promis d’aller chercher ensemble le premier saladier de l’histoire du tennis suisse. Mais à une semaine du rendez-vous, les deux compères s’étripent au Masters. Un combat émaillé par le fameux « cry baby ! » lancé par Mirka (Federer) à Stan The Man. De surcroît, bien que vainqueur, le maestro sortira du duel avec le dos en compote… Côté tricolore en revanche, tous les voyants semblent a priori au vert. De bon augure ? Au final non, car mise à part la victoire (en trompe l’œil) de Monfils sur un Federer encore convalescent, la bisbille entre les deux champions n’aura aucun impact. Leader blessé et incompris, balayé par Wawrinka, Tsonga confessera qu’il n’aurait pas du jouer. En outre, à l’instar de Pioline en 1999, le Manceau regrettera aussi le choix de l’ocre à la place du dur. Ceci étant, peu importe le revêtement, on peine à croire que le résultat aurait pu être différent.

 

Le chaman Noah conjurera-t-il (enfin) le mauvais sort ?

Résultat de recherche d'images pour "yannick noah coupe davis"

Yannick Noah, le mage vaudou du banc bleu

Tenante du titre, la France a bénéficié de circonstances favorables avec l’absence quasi-systématique du leader adverse en 2017 : le Japon sans Nishikori, la Grande-Bretagne sans Murray et enfin la Serbie sans Djokovic ! Or, à moins d’un énième coup de pouce du destin, cela ne devrait pas être le cas pour l’échéance à venir : Cilic et Coric étant (pour l’heure) en pleine possession de leurs moyens (Coric s’est notamment offert le scalp de Roger Federer à deux reprises en 2018). De surcroît, les deux stars croates auront très certainement à cœur de prendre, raquette en main, la revanche du dernier mondial de foot. Et même si l’ocre demeure la surface qui réussit le moins à Cilic, ce dernier s’est quand même hissé en quart des deux ultimes éditions de Roland-Garros (aucun Français n’a fait aussi bien). De ce point de vue, la terre-battue est-elle un véritable choix tactique ou plutôt un petit péché d’orgueil de la part d’un Yannick Noah qui rêve assurément de mettre fin au sortilège pour sa dernière ?

 

La solution : Monfils et Simon ?

Noah avec Simon et Monfils, une image que l’on pourrait revoir fin novembre à Lille

D’un point de vue extérieur, on peut effectivement se demander si le pari de la terre-battue ne relève pas plus d’un désir du coach que d’une réelle volonté collective… Le double mis à part (la paire Mahut-Herbert a remporté RG cette année), les Bleus offrent en effet bien peu de références récentes sur ocre. Si l’on ajoute à cela l’absence de Tsonga (blessé) et les résultats très mitigés de Pouille et Gasquet, on se demande quels seront les deux Bleus alignés en simple pour défier la sélection au damier… La solution viendra peut-être de Gaël Monfils et de Gilles Simon ? Finaliste à Stockholm, le Parisien retrouve des couleurs en cette fin de saison. En outre, l’Antillais est (de loin) le meilleur Français sur terre-battue et sera ultra-motivé à l’idée de disputer la finale, lui qui n’avait pas pris part à la fête en 2017. Quant à Simon, titré à Metz en septembre, il présente un bilan très intéressant en face-à-face contre Coric (2-0), mais aussi et surtout contre Cilic (6-1) ! Et si c’était ça l’ultime coup de poker signé Noah ?

 

Lionel Ladenburger

Retrouvez tous mes articles sur Agoravox :

https://www.agoravox.fr/auteur/lionel-ladenburger


Moyenne des avis sur cet article :  3.63/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

75 réactions à cet article    


  • JC_Lavau JC_Lavau 25 octobre 2018 10:20

    Et toujours pas de coupe des vertus !

    Rien que des vices !

    • Le421 Le421 26 octobre 2018 09:49

      @JC_Lavau

      Encore une période sportive qui va occuper ma belle-fille.
      Elle suit tous les matchs.
      D’ailleurs, c’est ça ou jouer sur Facebook !!  smiley


    • Le Panda Le Panda 25 octobre 2018 13:36

      Le choix vient des joueurs ou du « Capitaine » quoi qu’il en soit avec la modification via la nouvelle formule de Coupe Davis un français hors du commun à gagné Rolland Garos et porté haut et toute dignité le tennis de la France.

      Il restera sur les tablettes et pour avoir choisit la ville de Lille, c’est un juste rendu pour ce public qui a porté l’équipe de Noah comme un seul joueur de plus.

      Très bon article

      Le Panda


      • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 26 octobre 2018 10:14

        @Le Panda

        Merci Panda :)

      • Fergus Fergus 25 octobre 2018 13:48

        Bonjour, Lionel

        En réalité, l’on se fiche de savoir qui, des Suisses sélectionné par Noah ou Croates gagnera ce trophée qui n’a plus ni signification ni intérêt depuis belle lurette, eu égard aux multiples défections des ténors du circuit.

        Vivement la nouvelle formule, nettement plus excitante !


        • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 26 octobre 2018 10:17

          @Fergus

          Ce qui me derange le plus dans la nouvelle formule de la Coupe Davis, c’est la disparition des matches en 5 sets meme pour la finale... 

          Pour le reste j’attends de voir mais clairement la date actuelle n’est pas ideale. Il faudrait penser a inverser la Laver Cup et la Coupe Davis a l’avenir dans le calendrier. 

        • Axel_Borg Axel_Borg 25 octobre 2018 15:26

          Salut Guga,

          Au vu de la saison de Pouille e de l’irrégularité chronique de Paire, je ne mettrais pas ces deux là en simple. Idem pour Gasquet pas dans le coup, sans parler de Tsonga.

          Il ne reste après plus beaucoup de monde dans le top 100 : Mannarino, Simon, Chardy et Monfils.

          A Noah de prendre les plus forts mentalement, car de toute façon tennistiquement parlant Coric et Cilic c’est au-dessus des Français quelle que soit la composition ...


          • Fergus Fergus 25 octobre 2018 19:00

            Bonsoir, Axel_Borg

            Vous appelez l’auteur « Guga », et ce n’est pas la première fois. J’ignore pourquoi.

            Ce que je sais en revanche - et cela n’a rien à voir avec le sport - c’est que le mot « guga » désigne le fou de bassan en gaélique. Si cela vous intéresse, j’ai consacré un article à une chasse hallucinante aux gugas sur un île isolée au nord de l’Ecosse : Les fous de Sula Sgeir.


          • FabriceBaro 25 octobre 2018 22:11

            @Fergus Guga était le pseudonyme de l’auteur sur le site YourZone de Bein qui a fermé ses portes récemment. C’est le surnom de Gustavo Kuerten. 


          • Fergus Fergus 25 octobre 2018 23:09

            Bonsoir, FabriceBaro

            Merci pour ces infos !


          • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 26 octobre 2018 10:33

            @Axel_Borg

            Comme tu dis il ne reste plus grand monde... Une chose est sure, a la place de Noah, je n’en prendrai qu’un des deux entre Gasquet et Pouille en tant que 5e homme.

          • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 26 octobre 2018 10:33

            @Fergus

            Interessant Fergus ! je ne savais pas ! Merci pour l’info ;)

          • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 26 octobre 2018 10:33

            @FabriceBaro

            Merci Fabrice :)

          • leypanou 25 octobre 2018 15:55
            Comme le disait Thomas Enquist avec lucidité, la Coupe Davis n’a pas autant d’importance en Suède qu’en France.

            Et cela fait seulement 35 ans qu’Yannick Noah a gagné Roland Garros : il ne reste donc que la Coupe Davis à se mettre sous la dent pour les seconds couteaux.

            • FabriceBaro 25 octobre 2018 22:29

              Salut à tous, merci Lionel. Bon résumé. J’aime ton hypothèse que Noah aurait choisi la terre battue pour tenter de mettre fin à cette malédiction. 


              Pour le choix des joueurs de simple, je pense comme toi et Axel : Simon et Monfils, qui effectivement est le meilleur Français sur TB, surtout qu’il est en forme en cette fin d’année. Et la TB est sûrement la meilleure surface pour que Simon puisse exploiter au mieux ses qualités contre Cilic notamment : sur dur je pense qu’il n’aurait aucune chance. (confession : j’ai la flemme de regarder les surfaces pour leurs face à faces (Solaar, sors de ce corps !). 

              D’autre part, au gré des nouvelles suggérées sur d’autres sites, je crois voir que plusieurs joueurs majeurs envisagent de boycotter la nouvelle formule de la Coupe des vices (comme l’a habilement désignée JC Laveau ci-dessus). Qu’en pensez-vous ?

              • Axel_Borg Axel_Borg 26 octobre 2018 08:53

                @FabriceBaro

                Salut Fabrice,

                A priori Monfils n’ira pas à Bercy donc je vois mal Noah le prendre par la suite ...

                Pour la Coupe des vices Kosmos Piqué, c’était le risque en effet. La réforme du calendrier qui aurait donné plus de force à la réforme n’a pas eu lieu. C’est regrettable. Mais de toute façon la formule actuelle ne marchait plus ... Les cadors l’ont joué 1 ou 2 fois seulement, et une fois gagnée, ils reprenaient le fil de leurs brillantes carrieres individuelles.


              • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 26 octobre 2018 15:40

                @Fabrice
                Pour repondre a ta question (et un peu plus) :


                _Gilles Simon mene 6-1 (une stat assez impressionante je trouve) dans ses confrontations face a Cilic. 4 victoires sur dur (dont une a l’Open d’Australie en 5 sets et une cette annee a Pune), 1 victoire sur gazon (a Wimbledon en 2007) et enfin 1 victoire sur terre-battue a Umag en Croatie qui plus est mais ca date de 2007 aussi. Et contre Coric, Gilou a gagne ses 2 matchs sur dur (a Marseille en 2015 et aux JO en 2016).

                _Pour Monfils, le bilan est encore plus limpide. 5 matchs contre le duo Cicoric comme je disais a Axel plus bas et 5 victoires pour le Parisien. 3 contre Cilic deux sur dur a Bercy et aux JO et une sur terre-battue aussi.

                _Enfin puisqu’Axel a suggere l’option Jeremy Chardy que je trouve interessante. il est mene 3-2 par Cilic (1 victoire sur dur l an dernier et 1 victoire sur terre-battue mais qui remonte a 2009 pour le Palois). Et face a Coric, le Bearnais mene 2-1 dont une victoire sur terre-battue l’annee derniere a Monte-Carlo. 

                Sinon pour info, dans leurs H2H, Gasquet est a egalite 1-1 contre Coric et 2-2 contre Cilic. Par contre Lucas Pouille n’a jamais battu Cilic (0-1) ou Coric (0-2). Quant a Tsonga (que je cite plus pour la forme qu autre chose) il mene 1-0 contre Coric mais est mene 5-2 par Cilic... 

                Bref, a la place de Noah (facile a dire je sais) je mettrais Monfils aussi bien contre Cilic que contre Coric et pour les deux simples restants je titulariserais Simon contre Cilic et Chardy contre Coric. 

                Pas mal non ? 

              • Axel_Borg Axel_Borg 26 octobre 2018 15:46

                @Lionel et Fabrice,

                J’ai beau être un grand fan du H2H dans l’absolu (je l’ai suffisamment utilisé dans les débats du GOAT), je trouve que cela s’y prête moins dans le contexte de la Coupe Davis, si particulier.

                Surtout pour le dimanche où tu peux soit conclure soit faire perdre ton équipe si tu es mené 2-1 (ou 2-2 pour le 5e match)

                Le plus bel exemple, Marat Safin, un vrai phénix avec la Russie à chaque fois ou presque, la France l’avait bien vu au printemps 2007, 3 sets secs pris par PHM à Moscou, le Strasbourgeois étant décidément maudit contre les Russes après Bercy 2002 ...

                On joue pour son pays et non pour soi, cela transcende (Safin) ou cela écrase parfois (PHM), on ne part pas forcément à égalité (sauf le 1er simple à 0-0 évidemment), et en plus parfois certains joueurs de simple s’alignent aussi en double ce qui les fait jouer 3 jours de suite ...

                Bref tout ça pour dire que le H2H me semble moins percutant comme argument pour des matches de Coupe Davis que pour des tournois ATP.


              • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 26 octobre 2018 16:09

                @Axel, Fabrice


                100% d’accord avec toi Axel. Ceci dit dans le cas d’un Monfils qui mene 3-0 contre Cilic, en sachant qu’en general Monfils est quand meme plutot dans la categorie des joueurs qui peuvent se transcender en CD, je pense que ca reste une stat relativement pertinente.

                En revanche, ton argument fait mouche avec Gilles Simon qui a souvent perdu des matchs de Coupe Davis contre des joueurs qu’il avait pourtant l’habitude de battre sur le circuit. (Je fais mon Fabrice la mais j’ai la flemme d’aller chercher des exemples lol). 

                La chose qui ressort quand meme en analysant un minimum les H2H entre les Francais et les deux Croates c’est qu’il vaut mieux partir avec Monfils, Simon, Chardy voire meme Gasquet, plutot que Pouille ou Paire (que je n’avais pas cite dans mon post precedent) qui sont eux largement deficitaire face au tandem Cicoric ;)

              • Axel_Borg Axel_Borg 26 octobre 2018 16:42

                @Lionel,

                ça depend du joueur en effet. McEnroe était transcendé par la Coupe Davis, Stefan Edberg et Boris Becker aussi ... comme Safin donc.

                Je me souviens de Djokovic en 2010, certes il était déjà sur le chemin du Cosmic Tennis de 2011 mais quel attachement visceral à la nation serbe ...

                En effet Gilles Simon en Coupe Davis ce n’est pas l’assurance vie loin de là, après il faudrait retrouver les stats du Niçois oui, 17 matches 8 victoires 9 défaites ...

                Simon comme la Monf’ s’étaient faits désosser par Nole à Belgrade en 2010 mais avec le recul, et la saison 2011 du bonhomme, qui aurait pu le battre ? Personne ...


              • velosolex velosolex 25 octobre 2018 23:16

                Quelques solutions pour gagner. 

                - Nouer ensemble les tennis des joueurs croates. 
                - Couper quelques cordes des raquettes des croates ( une mix n’est pas interdit par le règlement)
                - Mettre quelques centaines de serbes dans les gradins pour encourager les croates.
                - Mettre une grenouille dans le saladier d’argent, un truc de sorcellerie africaine à la mode Noah !
                - Inviter Serena Williams pour encourager l’arbitre.
                - Battre un peu plus la terre du coté des croates, afin de la transformer en bourbier. 

                Et que le meilleur gagne !

                • velosolex velosolex 25 octobre 2018 23:20

                  @velosolex
                  J’allais oublier l’arme de choc !


                  - Nommer à la dernière seconde un duo de choc jamais expérimenté. 

                  La paire Macron-Philippe ; au delà de l’effet de sidération escomptée, ces deux là renvoient toutes les balles, même les plus vicieuses, sans même bouger d’ un poil, avec l’air de pas y toucher. 

                • velosolex velosolex 25 octobre 2018 23:23

                  @velosolex
                  Et bien sûr verbaliser les balles des croates qui dépassent les 80 km heure. On est chez nous quand même. Les principes de sécurité doivent rester intangibles. 


                • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 26 octobre 2018 10:34

                  @velosolex

                  Excellent Velosolex ! j’ai bien ri !!! du coup je mets 3 etoiles a tous tes commentaires ;)

                • nono le simplet nono le simplet 26 octobre 2018 10:58

                  @Lionel Ladenburger
                  sacré velosolex smiley


                • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 26 octobre 2018 10:49
                  @Axel, Fabrice, Laurent

                  La France reve de gagner la derniere « vraie » Coupe Davis. Perso je vois vraiment bien Noah titulariser Simon et Monfils en simple et la paire Mahut-Herbert voire Mahut-Benneteau en double. Pouille (regional de l’etape a Lille) sera a mon avis le 5e homme mais ne devrait pas jouer. 

                  Gros oubli de ma part dans l’article, le H2H parfait de Monfils face a la paire Cilic-Coric. Monfils mene 2-0 contre Coric et 3-0 contre Cilic. Si l’on ajoute le 8-1 de Simon face au duo croate, en simple, la paire Simon-Monfils mene 13-1 face au tandem slave. De surcroit, Monfils et Simon sont clairement les deux Francais les plus en forme de cette fin de saison.

                  Quant a l’absence de Monfils a Bercy Axel, comme le suggere le journaliste Benoit Maylin dans sa derniere video, ca sent l’enfumage a plein nez. Connaissant la fragilite physique de Gael, je vois bien Captain Yannick lui avoir volontairement suggere de zapper le Masters 1000 parisien pour eviter tout risque de blessure. 

                  Du coup, sauf blessure de derniere minute, je vois bien Noah nous annonce la composition suivante d’ici quinze jours : Simon-Monfils-Pouille (ou Gasquet) pour les simples et Mahut-Herbert ou Mahut-Benneteau (pour compenser leur non-titularisation de l’annee derniere face aux Belges, ce serait une belle revanche pour les deux veterans du double tricolore). 


                  Bref, pour ne donner que cinq noms, je dirai que Noah prendra Simon-Monfils-Pouille-Mahut et Benneteau ! 

                  • Axel_Borg Axel_Borg 26 octobre 2018 11:42

                    Salut Lionel (allez je vais cesser de t’appeler Guga promis),

                    Possible pour Monfils que Noah soit derrière son forfeit à Bercy. Mais bon vu la saison de la Monf’, il aurait bien eu besoin d’une perf avant la Coupe Davis ...

                    Victoire à Doha en janvier, finale à Anvers en octobre, 1/8e à Wimbledon en juillet, voilà pour l’année 2018 du Parisien. Pas un grand cru, avec 54 matches et un bilan de 33/21 ... Très loin du surmenage et encore plus loin de la confiance au zenith ... 

                    Le risque de blessure existera toujours mais prendre un joueur sans une confiance optimale, je ne trouve pas ça très heureux de la part de Noah ...

                    Comme si Cilic allait zapper la Masters Cup pour tout miser sur la Coupe Davis. L’an passé Goffin a tout enchaîné et d’ailleurs il a ramené 2 points aux Belges en surfant sur sa magnifique fin de saison.


                  • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 26 octobre 2018 12:08

                    @Axel_Borg

                    Mais non tu peux toujours m’appeler Guga ! Au fait c’est quoi ton vrai prenom Axel ? 

                    Pour le choix de Monfils et le fait de zapper Bercy, je ne dis pas que c’est la solution ideale mais ca a le merite d’etre la moins mauvaise je pense. Je ne vois vraiment pas Gasquet ou Pouille capable de battre Cilic ou Coric... En revanche, Gael, a 100% et qui plus est avec le public derriere lui, peut le faire. Idem pour Simon qui a eu peu de hauts et pas mal de bas en Coupe Davis... 

                    Ceci etant au vu des forces en presence, je reste persuade que les deux meilleures cartouches en simple cote francais sont le Parisien et le Nicois. 

                  • Axel_Borg Axel_Borg 26 octobre 2018 12:54

                    @Lionel / Guga,

                    On est OK sur le fait que Gasquet et Pouille ne sont pas dans le coup. Mais la Monf’ marche à la confiance encore plus que d’autres. Et là sa jauge n’est pas bien haute ...

                    Faut voir ce que Chardy fait à Bercy car Simon manque de puissance.

                    @+

                    Axel / David


                  • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 26 octobre 2018 13:11

                    @Axel_Borg

                    Pas faux Axel (David ;) ! 

                    Pour le coup, je ne pensais meme plus a Chardy parmi les titulaires potentiels. Mais effectivement, il serait une alternative credible d’autant plus que je viens de regarder ses H2H face au tandem « Cicoric » et il mene 2-1 face a Coric et n’est mene que 2-3 face a Cilic. 

                    Ce serait pas mal que Noah le prenne dans les 5 : Simon, Monfils, Chardy + Mahut-Bennette ! J’aime bien cette compo ;) 

                  • Axel_Borg Axel_Borg 26 octobre 2018 14:39

                    @Lionel,

                    Chardy a déjà quelques beaux scalps à son actif dont Del Potro au 2e tour de l’OA 2013. Et il a été pris comme suppléant en Laver Cup par Bjorn Borg, il faut le signaler.


                  • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 26 octobre 2018 15:00

                    @Axel_Borg

                    Pas faux, dans ses bons jours je dirai meme que Chardy est capable de battre pratiquement n’importe qui. 

                    Bien curieux de voir la selection de Noah en tout cas. Ca ne devrait plus tarder vu que les Francais font en general une dizaine de jours de mise au vert avant la finale. 

                  • Axel_Borg Axel_Borg 26 octobre 2018 15:40

                    @Lionel,

                    C’est meme imminent si ton postulat sur Bercy est vrai et que Noah demande à ses 5-6 gars de zapper le tournoi indoor pour la Coupe Davis.

                    Pas sur que cela ravisse la F.F.T. car sans cadors et sans Français à la Bercy Arena, le public va faire la tronche ... Déjà que ce tournoi souffre de l’effet fin de saison, si en plus la Coupe Davis le prive des meilleurs Français, ce serait un coup terrible pour Bercy ... Sachant que la nouvelle salle ne date que de 2015, les 2 sponsors principaux (une chaine d’hôtels au logo rouge et une banque au logo vert) ont envie de visibilité via un évènement qui porte.

                    Au prix des places, on a envie de voir du grand tennis (j’avais vu la finale 2015 Djokovic / Murray à prix réduit mais le vrai prix de la place était de 70-75 euros de mémoire) et pas un vieux Sock / Krajinovic comme l’an passé ... 


                  • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 26 octobre 2018 15:49

                    @Axel_Borg

                    Bercy patit toujours de sa position tardive dans le calendrier. Perso je ne comprend pas pkoi Bale et Vienne se disputent avant Bercy, ca devrait etre l’inverse. Du coup au fil du temps Bercy est un peu devenu le Masters 1000 des seconds couteaux. Berdych, Ferrer et Sock y ont notamment gagne le seul Masters 1000 de leurs carrieres.

                    Apres, je ne pense pas que tous les Francais vont faire l’impasse sur Bercy a cause de la Coupe Davis. A mon sens seul Monfils fera l’impasse. Les autres joueurs de l’equipe de France (Tsonga, Gasquet, Simon, Chardy, Mannarino, Paire et Pouille) seront tres certainement de la partie. 

                    Mais cette annee le public devrait en avoir pour son argent. Avec la place de n.1 en ligne de mire, je ne serai pas etonne qu’on ait droit a une finale Djoko-Nadal cette annee du cote de l’AccorArena ;)

                  • Axel_Borg Axel_Borg 26 octobre 2018 16:57

                    @Guga,

                    Le sujet est vieux comme le monde, Bercy voudrait se positionner en février mais il y a double lobbying de Rotterdam & Marseille d’une part, mais surtout de Rio de Janeiro / Buenos Aires / Vina del Mar d’autre part pour que cette période de la saison n’ait pas de Masters 1000.

                    Ils avaient rendu la surface plus rapide en 2007-2008 sur conseils de Federer pour justement concurrencer Vienne. Le Suisse était alors venu gagner à Paris-Bercy fin 2011, sauvant une saison sans GC ni M1000 tant Djokovic et Nadal avaient tout dominé.

                    Encore une bizarrerie du calendrier donc que février sans grand tournoi, c’est le seul mois de l’année sans GC ni M1000 alors qu’on a un calendrier surchargé

                    Janvier -> Open d’Australie et bientôt la nouvelle WCT 2.0

                    Mars -> Indian Wells

                    Avril -> Miami (début fin mars) et Monte-Carlo

                    Mai -> Madrid et Rome

                    Juin -> Roland-Garros (début fin mai)

                    Juillet -> Wimbledon (début fin juin)

                    Août -> Montréal / Toronto (début fin juillet) et Cincinnati

                    Septembre -> US Open (début fin août) et Laver Cup

                    Octobre -> Shanghai

                    Novembre -> Paris-Bercy (début fin octobre), Masters Cup et Coupe Davis (finale)

                    Après M1000 des seconds couteaux, Djokovic y a gagné 4 fois et Federer 1 fois. Je ne remonte pas au passé avec Becker, Sampras, Agassi et Safin.

                    Mais c’est vrai que plus qu’ailleurs, tu as des vainqueurs un peu hallucinants : le jeune Berdych à 19 ans, Sock l’an passé ... Et des finalistes vraiment improbables : Janowicz en 2012, Krajinovic en 2017 ...

                    Sinon au temps pour moi le sponsor a change depuis 2017, il s’agit désormais d’une célèbre marque de montre suisse !


                  • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 26 octobre 2018 17:05

                    @Axel_Borg

                    Yep, c’est vrai que fevrier collerait bien pour Bercy !

                    Oui quand je dis « seconds couteaux » j’exagere le trait. Ce n’est pas tous les ans. Mais disons que « calendairement » parlant, Bercy est clairement le M1000 ou les outsiders ont le plus de chance de perfer. Sock en est une parfaite illustration d’ailleurs ;)

                    PS : tu te refuses de citer des marques Axel ? Le CSA a-t-il un droit de regard sur les commentaires d’agoravox ? ;)

                  • Axel_Borg Axel_Borg 26 octobre 2018 17:28

                    @Lionel,

                    Non pas de souci de citer Rolex cela m’amusait juste de faire comme certains journalistes !

                    On est OK sur les seconds couteaux, en effet c’est abusif dans l’absolu. Mais pas un hasard si David Ferrer, l’homme qui ne gagnait jamais rien de prestigieux, a gagné son plus grand titre dans le 12e arrondissement de Paname.

                    En février tu as en plus un contexte ideal sur les autres grands sports : pas de F1 ni de Moto GP, pas de cyclisme, seulement les 1/8e de finale de Ligue des Champions en foot, pas encore les play-offs NBA où tout se joue ...

                    A part le début des 1/8e de C1 et le Rallye de Suede en WRC, il ne se passe pas grand chose en février en général.

                    Les Parisiens sont au ski ou à la Saint-Valentin mais à part ça, pour moi, ce serait un mois ideal ...

                    Mais bon toujours pareil, il faudrait une vraie réforme du calendrier, or personne ne veut lâcher son créneau ce qui est logique vu les enjeux économiques, je pense notamment à une ville comme Cincinnati qui a une dépendance au tennis bien plus forte que Paris, NYC ou Londres, dont les atouts sont incomparablement plus diversifies ...

                    Aussi absurde tout ça que la règle de l’Italien qualifié pour l’U22 de Milan Next Gen !


                  • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 26 octobre 2018 17:46

                    @Axel_Borg

                    C’est clair, mis a part la Coupe du Monde de ski alpin ou les JO d’hiver, fevrier est un mois assez pauvre en highlights sportifs ! Je ne m’etais jamais fait la remarque. Bien vu ;)

                    Ah ok pour Rolex & Cie, tu peux continuer hein ! ;)

                  • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 26 octobre 2018 16:52

                    @Axel_Borg


                    Exact ! Nole’ etait deja lance a cette epoque. Cilic c’est pas le meme calibre et puis mentalement dans les moments chauds, Cilic ressemble pluss a Berdych qu’a Djokovic ;)

                    J’ai toujours en tete cet incroyable denouement entre Cilic et Del Potro y a deux ans a Zagreb. Pendant deux sets et demi un Cilic en feu, porte par la foule avec un Delpo reduit au rang de faire-valoir... Et d’un coup, quand Marin a senti qu’il allait gagner la Coupe Davis chez lui comme un grand, PSCHHHHHHHHT... 

                    Bref, tout ca pour dire qu’il y a quand meme la place pour aller la chercher cette 11e Coupe Davis ! 

                    • Axel_Borg Axel_Borg 26 octobre 2018 17:00

                      @Lionel,

                      Pas faux sur le Croate, si on est mauvaise langue on pourrait dire que sa seule très grande victoire fut contre un joueur qui ne sera jamais un top champion, soit Kei Nishikori à l’US Open 2014.

                      Certes Cilic a battu le Djoker au Queen’s cette saison, mais ce n’est qu’un ATP 500. Et dnas la foulée il s’est planté royalement à Wimbledon alors qu’il était outsider n°1 d’un tournoi que beaucoup promettaient à Federer. On connaît la suite, sortie de route de Marin Cilic au 2e tour puis du maestro de Bâle en 1/4, deux super bastons entre Nadal et Del Potro puis entre Nadal et Djokovic, 3 joueurs qui n’étaient que 3 outsiders parmi d’autres à Londres.

                      Après en 2017 Cilic se blesse en finale de Wimby, en 2018 il tient en respect le virtuose Suisse Federer sur 5 sets.

                      Quid d’une finale de Coupe Davis ? Paradoxalement, peut-être plus facile d’échapper à la pression à l’extérieur ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès