• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Déménageurs et virtuoses

Déménageurs et virtuoses

Le mariage incertain de la Carpe et le lapin

L'étrange activité sportive que l'on désigne du nom de Rugby a ce merveilleux don de rendre possible le mariage incertain de la carpe et du lapin. Ce sport concilie l'inconciliable en favorisant l'union des contraires ! C’est à ce titre qu’il est jeu tout autant que mode de vie, folie collective tout autant que rituel cathartique.

Les fameux déménageurs de piano y sont autant au service des virtuoses que ces artistes ont besoin des gros bras, réputés irréfléchis. Il y a dans cette activité la fusion des différences, la symbiose des contraires, la complémentarité des oppositions dans le respect des dissemblances, dans l'harmonie des similitudes. Même si de plus en plus souvent au haut niveau, le volume corporel aurait tendance à supplanter la réflexion stratégique.

Dans une société qui encourage quotidiennement la séparation des tribus, des clans, des groupes ethniques, le Rugby se nourrit de la complémentarité des différences. Il abolit les dissemblances et c'est à ce titre qu'il bénéficie d'une notoriété largement supérieure à son influence réelle et passe pour un sport fraternel alors que les adversaires n’ont de cesse de se mettre des peignées.

Nous avons les forts des halles, souleveurs de fonte, dévoreurs de sucres lents et surtout de protéines. Nos premières lignes ont peut-être une surcharge pondérale mais ils ont aussi l'amitié et la solidarité ancrées au plus profond du cœur. Ils sont les pierres angulaires, les fondations de ce mystérieux édifice que constitue une équipe de Rugby. Ils sont les francs-maçons, les Princes de ce mystère absolu pour le béotien, qu'on nomme « la mêlée ! ».

Derrière eux et en dépit des lois architecturales se trouvent nos tours de guets, nos beffrois qui provoquent l'effroi chez l'adversaire. Les secondes lignes règnent à la fois dans les airs et au ras du sol. Puissance, force et légèreté, ils doivent marier cette contradiction en formant un couple indissociable sur le pré et qui effraie les compteurs lors de la terrible troisième mi-temps.

Suivent les plus roublards, les plus féroces parfois, les plus tendres aussi. Ils sont notre trait d'union. Les troisièmes lignes sont les rois de l'entre-deux : à mi-chemin entre les grognards napoléoniens et la cavalerie légère. Ils sont capables de tout ; sur et en dehors du terrain et se mettent en quatre pour tous les autres alors qu'ils ne sont que trois.

Au cœur de l'édifice, arrivent maintenant les demis. Ils sont appelés ainsi, non pour leur goût immodéré d'une boisson maltée (quoique …), mais parce qu'au centre du poste de commandement. L'un aboie, l'autre adroit, l'un teigneux, l'autre généreux, l'un chef de horde, l'autre instigateur des imprévisibles ailés. Le premier est fort en gueule, le second joue de la savate. A tous les deux incombent la stratégie tout en sachant parfaitement que nul plan diabolique ne peut fonctionner si tous les autres ne retroussent pas leurs manches.

Puis viennent les centres pourtant au milieu de nulle part. Aussi dissemblables l'un de l'autre qu'il est possible. Ils sont un curieux hybride entre la troisième ligne et les arrières. Ils ont nécessairement mauvais caractère, ne sont pas toujours bons compagnons, prêts qu'ils sont sans cesse à la moindre facétie au détriment de tous les autres et souvent d'eux-mêmes. Ils deviennent avec l’évolution du jeu des monstres perforants, les candidats idoines à la commotion cérébrale. S’ils ont parfois le melon, c’est sans doute pour mieux se préserver !

Enfin, il y a les inclassables, les jambes légères des ailes et de l'arrière. Caractériels et véloces, ombrageux et adroits, filous ou bargeots ... Ils ne sont jamais aussi bons que lorsqu'ils sont définitivement égoïstes. Ils doivent briller grâce au travail des autres, les obscurs, les gros bras, les laborieux. Ce sont des aventuriers ailés qui se lancent dans des raides insensés sans se soucier du labeur des autres. Ils brillent des travaux d’Hercule et se prennent pour Pégase !

Dans une équipe de Rugby ; chacun, quelque soit son caractère, sa taille, son poids, sa vitesse ou sa force a une fonction, une place à tenir, une raison d'être au service de tous les autres. Dans cette confrérie humaine, cette chevalerie d'un autre temps, il y a paradoxalement deux rôles particuliers qui échappent à l'anonymat de ce collectif : le buteur et le lanceur. Volontaires ou désignés d'office, ils portent des responsabilités lourdes en cas de maladresse surtout aux yeux des supporters toujours prêts à leur imputer la défaite d'un collectif. Ils sont les seuls à connaître une immense solitude quand c’est à leur tour d’œuvrer ...

Différemment vôtre.

Documents joints à cet article

Déménageurs et virtuoses

Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

72 réactions à cet article    


  • Robert Lavigue Robert Lavigue 21 octobre 11:12

    Poncif du Terrail ?


    • C'est Nabum C’est Nabum 23 octobre 17:36

      @Robert Lavigue

      Méfiez-vous du coup de marteau


    • covadonga*722 covadonga*722 21 octobre 11:49

       on pardonneras ou pas l’ex pratiquant de ne pas y trouver son compte .Pas de procès d’intention « pour une fois de ma part » l’auteur a t il jamais pratiqué ?.Le rugby fut il inventé par des étudiants british , ça pue la sueur le camphre et une rugueuse virilité que les maillots roses du jours peinent a restituer.

      De mes années d’apprentissage de pilier il me revient ce père jésuite de Castre qui nous entrainait
      lors de confrontation laïque /institution .J’entend toujours sa voix tonnante et roulant nous citer la bible a l’introduction de la mêlée 
       frrrraaapez on l’on vous ouvrrrrirra !

      • C'est Nabum C’est Nabum 23 octobre 17:36

        @covadonga*722

        Votre question ne mérite aucune réponse


      • marmor 21 octobre 11:51

        De l’à peu près, encore de l’à peu près, toujours de l’à peu près, pourvu qu’on brille, à peu près comme la « mouche » de Laguiole ou le « vin » de Moissac, ou comme le rôle de lanceur attribué à un volontaire !! Je me marre ! Le capitaine de l’équipe a désigné le seconde ligne pour lancer en touche, et le talon pour capter le ballon ! Je me marre !! Mr d’Orléans pense que ses ignares de lecteurs se contenteront de ses envolées lyriques et confondront aisément une mouche, un chasselas et un talonneur ! Je me marre, c’est bien la seule raison qui me fait vous lire, et plus je lis plus je découvre le personnage....


        • C'est Nabum C’est Nabum 23 octobre 17:37

          @marmor

          J’ai pourtant usé de la chandelle pour éclairer mon propos


        • Henry Canant Henry Canant 21 octobre 12:28

          Nabum,


          Cela ressemble mots pour mots au texte d’une sorte de bd qui était recommandée aux jeunes de l’école de rugby de ma ville.
          Va falloir que je la retrouve, ces salauds t’ont recopié.

          Dès que je mets la main dessus, je t’en informe afin que tu puisses faire valoir tes droits.

          • C'est Nabum C’est Nabum 23 octobre 17:37

            @Henry Canant

            Osez l’accusation de plagiat après celle de médiocrité et plus encore


          • Balamou Balamou 21 octobre 13:55

            Rien de neuf .
            Déjà vu
            Déjà dit.
            Comment peut-on, quelque soit le sujet accumuler autant de clichés usés jusqu’à la corde ?
            Comment peut-on s’y complaire à ce point ?


            • C'est Nabum C’est Nabum 21 octobre 14:00

              @Balamou

              Je suis minable et cela vous permet de vous sentir grand


            • marmor 21 octobre 14:12
              @C’est Nabum
              Rien à dire sur le lanceur en touche ?

            • lahalle 21 octobre 15:08

              @marmor
              C’est nabum peut-être pas mais moi si, du haut de mes 15 ans passés à me bleuir les épaules entre honneur et groupe B...
              C’est pas parce qu’il n’a pas l’air d’y comprendre grand-chose qu’il faut lui rentrer dedans, surtout en proférant des âneries, qui prouvent que vous n’y pigez pas grand-chose non plus.
              Bien sur, de nos jours et à haut niveau, c’est le talonneur qui fait les touches et les grands qui sont sensés les recevoir.
              Mais j’ai connu l’époque ou les touches étaient faites par les ailiers, puis par le demi de mêlée. J’ai même connu, au début du lift, un entraîneur qui mettait le demi de mêlée dans l’alignement (car plus léger à monter). De plus, dans les séries dites inférieures, c’est bien souvent le joueur le plus doué pour un exercice qui s’y colle. Et rien n’interdit dans le règlement à un deuxième ligne de lancer sur un centre...
               


            • marmor 21 octobre 15:51
              @Lahalle
              en proférant des âneries, qui prouvent que vous n’y pigez pas grand-chose non plus.

              J’ai aussi connu des ânes dont on n’a jamais fait des chevaux de course !
              Alors c’est sûr, en honneur on joue à tous les postes, quand le facteur ou le maçon n’ont pas pu se déplacer, mais ça c’est pour faire mumuse. Evitez de dire que je n’y pige rien, vous ne savez rien qui me concerne 
              Je pense qu’on vous a mis en tronche parce que vous pesiez 60 kilos pour 1.80 m !!! C’est sûr, ça mâche un peu le cou, et les oreilles aussi !!
              Je me demande qui dit des âneries

            • lahalle 21 octobre 16:10

              @marmor
              Ben tiens c’est sympa pour les gars qui jouent en honneur... Le rugby ne se limite pas à ce que vous voyez à la télé et, en France, il y a plus de matchs en honneur chaque semaine que de matchs de top 14.
              Je n’ai jamais joué pilier, mais j’en ai connu un qui jouait au stade clermontois (1ere division groupe B) et qui accusait à peine 75 kilos sur la bascule, ça ne l’empêchait pas de monter en l’air tout ce qu’il avait en face. Le poste de pilar c’est une question de force de rein et de mental, pas de poids... une preuve de plus que vous n’y comprenez rien


            • marmor 21 octobre 17:38
              @lahalle
              C’est vrai, vous avez raison, heureusement que vous pouvez m’expliquer. Merci ami...

            • nono le simplet nono le simplet 22 octobre 13:56

              @lahalle

              pilier, mais j’en ai connu un qui jouait au stade clermontois (1ere division groupe B) et qui accusait à peine 75 kilos
              j’en ai connu un pilier de 75 kg mais il jouait ... en minimes smiley

              Le poste de pilar c’est une question de force de rein
              rien sur les cervicales et les muscles du cou ?

              ça ne l’empêchait pas de monter en l’air tout ce qu’il avait en face
              donc pénalité à chaque mêlée puisque la poussée vers le bas ou le haut est interdite ...
              je ne parle même pas des demi de mêlée qui sautent en touche ... remarque avec un pilier de 75 kg c’est pas plus mal ... et les deuxièmes lignes faisaient la charnière ... de quoi perturber les adversaires smiley smiley 
              ah t’es un bon ,toi !


            • Shawford nick-le-zootopien 22 octobre 13:58

              @nono

              De toute façon y’a que les tafioles pour jouer encore au rugby, nowadays, alors 75kg ou 140, pfff ^^^


            • nono le simplet nono le simplet 22 octobre 14:12

              @nick-le-zootopien
              t’es déjà revenu ? smiley

              des tafioles, oué ... regarde le match de La Rochelle cet AM ...

            • Shawford Nick WILDE 22 octobre 14:24

              @nono le simplet

              Chalut !

              Ça passe en clair ?


            • nono le simplet nono le simplet 22 octobre 14:30

              @Nick WILDE
              chalut nick !

              sur la 2 16h15

            • Shawford Nick WILDE 22 octobre 14:34

              @nono le simplet

              Impeccable, j’ai le temps de torturer quelques âmes d’ici la ici, koool smiley smiley

              Toi t’as le total ausweis œuf corse, ce qui ne t’empêche de porter un solo costume Disney, sinon j’ai bien peur de jamais te laisser franchir les portes du #B42, manquerait plus que tu me piques mes propres papillons de nuit !


            • nono le simplet nono le simplet 22 octobre 14:43

              @lahalle
              il y a plus de matchs en honneur chaque semaine que de matchs de top 14. 

              je l’avais pas vue celle là smiley
              et bé oui, avec 34 comités ça fait 34 championnats Honneur soit plus de 300 équipes en honneur et c’est plus que les 14 du top du même nom ...
              c’est pareil en foot, en ping pong, en basket ...

            • nono le simplet nono le simplet 22 octobre 14:44

              @Nick WILDE
              pfffffffffffffffffffff smiley


            • Shawford Nick WILDE 22 octobre 14:49

              @nono le simplet

              Oki doki, suffira de voir qui moi je te présenterai si et le jour où tu m’inviteras pour l’apéro IRL, et qui ou quoi ^^ tu auras de.ton côté comme casse-croûte, et que j’echangerai volontiers ou pas contre une de mes quilles ! smiley ^^^


            • nono le simplet nono le simplet 22 octobre 18:17

              @nono le simplet
              en plus il chope 5 3 étoiles avec son pilier de 75 kg ... 5 connaisseurs smiley


            • nono le simplet nono le simplet 22 octobre 19:27

              @lahalle
              Mais j’ai connu l’époque ou les touches étaient faites par les ailiers, puis par le demi de mêlée. 

              ailier j’ai pas souvenir ... mais Richard Astre le faisait du temps du grand Béziers ... mais bon, c’est un cas très très particulier ... c’est le boulot du talonnier de lancer la beuchigue ...

            • nono le simplet nono le simplet 22 octobre 19:31

              @marmor
              arg, t’as pris 6 mauvaises étoiles à te moquer du prof de ruguebby smiley je compense ... un peu 


            • C'est Nabum C’est Nabum 23 octobre 17:38

              @marmor

              Pas plus que sur le lanceur d’inepties


            • marmor 21 octobre 15:55

              Lahalle, pour votre gouverne, Nabum prétend avoir fait une longue carrière comme joueur de rugby, je ne sais où, puis comme entraîneur, alors si je lui rentre dedans, comme vous dites, vous comprenez pourquoi, ( peut-être )


              • C'est Nabum C’est Nabum 23 octobre 17:38

                @marmor

                Je suis hors-jeu


              • juluch juluch 21 octobre 17:36

                Effectivement et surtout bien different du foot !


                pas la meme mentalité que se soit sur le gazon ou dans le public.

                merci nabum

                • C'est Nabum C’est Nabum 23 octobre 17:39

                  @juluch

                  Nos chers détracteurs doivent être des pousse-citrouilles


                • exocet exocet 21 octobre 20:27

                  Merci, Cenabum.
                  .
                  mais je crois discerner sur votre terrain de jeu une équipe qui en joue un autre, de jeu...
                  .
                  Le grand air de la calomnie.
                  .
                  Est-ce la jalousie qui aiguille les lavigue, covadonga, marmor, canant, balamou.. ?
                  .
                  Il faut dire, déja, des pseudos pareils, ils n’ont pas été gâtés à la naissance, les malheureux...peut-être autre chose aussi, qui les taraude...un vague sentiment d’infériorité intellectuelle, un ressentiment, les empêche de livrer leurs propres productions...mais les pousse à aller caguer chez celui qui leur fait de l’ombre.... « l’hypocrisie est un hommage du vice à la vertu » (Larochefauxcul)
                  .
                  Ils se prenaient pour des loups mais n’étaient que des chiens, se croyaient des cadors tant qu’ils ne regardaient pas plus haut qu’eux.....sinon alors ce qu’ils voyaient leur faisait mal, les rabaissant à leur vraie dimension, les rapetissant....


                  • covadonga*722 covadonga*722 21 octobre 23:54

                    ..un vague sentiment d’infériorité intellectuelle

                    C’est exactement cela poisson volant , quoique a te lire ça serait plutôt maquereau ?
                    non c’est encore trop rebelle fonctionnaire parce que c’est ce que tu es n’est’il pas.Au fait prostituer tes votes en modération comme tu le faisait dernièrement ça ta pas donner l’impression de faire le giton ? Reconnaissons  ta supériorité intellectuelle 
                    marwaaf tu as vu les poulets que tu as produits et en compagnie de qui ?non petite morue volante nous parlons ici d’un sport un peu rugueux ou d’évidence même dans une équipe féminine un inverti de ton acabit n’aurait pas sa place .Tu te pare d’un pseudo évoquant une exception de l’évolution quand l’évolution laissé libre aurait éradiqué un avatar de ton espèce.

                  • exocet exocet 22 octobre 11:14

                    @exocet
                    Bonjour, Cenabum, d’ailleurs, en ce qui concerne les lavigue, covadonga, marmor, canant, balamou....
                    S’ils se sentent obligés de se mettre à plusieurs pour vous attaquer, c’est bien la preuve de leur sentiment d’infériorité.
                    .
                    C’est en quelque sorte pour vous une consécration.
                    .
                    Tout écrivain doué a eu contre lui ses parasites, y compris les plus grands comme le seul, l’unique grand Céline...


                  • exocet exocet 22 octobre 11:19

                    @exocet
                    les lavigue, covadonga, marmor, canant, balamou..
                    .
                    Le club des 5.
                    .
                    Même âge mental.
                    .
                    Même jalousie infantile.


                  • covadonga*722 covadonga*722 22 octobre 12:23

                    @exocet

                    salut magouilleur alors tes potes et ton compte multiple te procure tes petites n’étoiles tu peu jouer les intellos cultivés tu n’est rien qu’un magouilleur limite escroc .Bref ma crapule tes soutiens sont les compliment du crime au vice.Tu sais toi qui aime l"onanisme et doit payer pour tes plaisirs , si tu essaie de la main gauche et a l’envers tu pourras croire a une main étrangère ça te changeras 
                    marwaaafff 

                  • Henry Canant Henry Canant 22 octobre 23:11

                    @exocet
                    Je ne comprends pas que vous me mêlez à ces vils personnages.

                    J’ai toujours été admiratif envers Nabum depuis que je me sois rendu compte que la jalousie m’aveuglait.
                    Nabuma certainement pardonné tout le mal que je lui aie fait. J’etais comme Paul sur le chemin de Damas.

                    Nabum est mon maître et je suis son serviteur.

                  • C'est Nabum C’est Nabum 23 octobre 17:40

                    @exocet

                    Ces types là ont décidé de ma peau et l’arbitre laisse faire coups bas et plaquages à retardement

                    Agoravox se plait à laisser grandir la fange

                    J’ai honte pour eux


                  • baldis30 21 octobre 22:50

                    bonsoir,

                    Quel dommage d’avoir oublié la philosophie du rugby ... DOMMAGE !

                    Quelle leçon est-elle la plus humaine que le fondement du rugby :

                    « Passer en arrière pour progresser »,

                    et de temps en temps un grand coup de pied en avant pour fédérer tout le monde comme

                    « un grand bond en avant »

                    DOMMAGE

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires