• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Poussée de fièvre

Poussée de fièvre

JPEG

Des petits drapeaux …

Il est une culture quadri-annuelle qui nécessite des tuteurs et bien peu de candeur. Les perrons et les voitures, les façades et les cocardes se parent des couleurs d’une nation, fièrement pour les uns, avec un chauvinisme passé de saison pour les autres, par provocation pour certains, par suivisme pour le plus grand nombre. Le sport en général et le football en particulier est un terreau propice à ce genre d’irruption spontanée, marque d’une stupidité consommée, d’une envie de reproduire le charme désuet des conflits armés sans craindre les balles perdues. Quoique les spectateurs placés derrière les buts, ne sont pas à l’abri de la maladresse incroyable de leurs idoles.

N’étant nullement cocardier, j’avoue ma surprise et mon incompréhension quand retentit le redoutable : « On a gagné ! » émanant de braillards qui ont si peu le profil du sportif de compétition et qui gagnent surtout à ne pas être fréquentés en cette période de compétition planétaire. Même à l’époque lointaine où j’étais entraîneur, je ne m’autorisais jamais ce « On » auquel je n’avais, à mon avis, pas accès. Seuls les joueurs sur le pré devraient se prévaloir de la formule, les autres, la grande masse, ne devant éventuellement se féliciter d’une victoire de leurs couleurs pour peu qu’elle fut méritée et accompagnée de belles actions, ce qui avec le sélectionneur actuel, semble ne jamais être le cas.

Hélas, les drapeaux flottant au vent privent les supporters de la capacité de juger sereinement de la prestation de leurs favoris. Seule la victoire compte à leurs yeux, d’autant que la plupart du temps, nos braillards ne regardent même pas la rencontre, passant leur temps en rengaines ineptes, en slogans absurdes, en mouvements erratiques, en consommations diverses et alcoolisées. Pire encore, pour ceux qui arborent un fanion tricolore, la chanson qui exprime au mieux leur état d’esprit belliqueux est un hymne militaire d’une rare violence. Le sport ne mérite pas pareilles exubérances mortifères, stigmates sanglants des champs de bataille.

Les drapeaux fleurissent en ce début d’été jusqu’à ce que la défaite ne vienne les flétrir puis les faner. Alors, les mines déconfites, les jardiniers des pelouses aux étoiles, rangent leurs oriflammes dès que leurs favoris ont pris une pelle et un râteau. Paradoxe supplémentaire d’une contre-culture qui vise essentiellement à niveler les esprits par le bas, au ras du gazon. Le patriotisme sportif est l'engrais le plus douteux qui soit, ferment du nationalisme et du populisme, il est le lisier de l’amour de son territoire.

J’avoue ne pas comprendre comment les fédérations sportives continuent de réclamer les hymnes nationaux pour des compétitions dans lesquelles, les acteurs pour le plus grand nombre, ne vivent ni ne paient leurs impôts dans le pays qu’ils sont censés représenter. Le baron de Coubertin, grand réactionnaire s’il en est, doit se réjouir de la tournure des choses, lui qui a sans doute lancé le grand bazar actuel par incidence.

Pour l’heure, tout va bien dans les nations qui participent à la grande braderie de la pensée. Tout est hors-jeu à l’exclusion des agitations désordonnées de jeunes gens en short, comédiens sans talent de la douleur feinte, ramiers calculant leurs efforts, millionnaires aux avoirs dans des paradis fiscaux, brillants analystes de la geste sportive, répondant en martyrisant la langue à des interviews aussi ineptes qu’insipides.

Pire encore, ce spectacle exige un abonnement à une officine télévisuelle, sous-marin du terrorisme international, cheval de Troie d’une insidieuse transformation de ce pays. Le drapeau tricolore au vent, les supporters font le jeu d’une invasion économique et idéologique sournoise. Un paradoxe de plus dans cette nouvelle forme de jeu qu’on offre en pâture au bon peuple pour mieux le manipuler.

Notons toutefois une petite différence. Le pain est ici remplacé par le champagne, exclusivement réservé aux puissants, aux invités, aux importants personnages. Pour les autres, des rivières de bière, le bon goût n’est pas dans ce pré. Vous l’aurez compris, je suis d’une parfaite mauvaise foi pour le plaisir de contrebalancer un peu les torrents de propos dithyrambiques qui accompagnent cette mascarade. Bons matches à vous puisque vous aimez ça, je n’essaie même pas de vous en dégoûter, la cause est perdue d'avance.

 

Ronchonnement leur.

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.77/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • Même si LES DIABLES gagnent, qu’ils aillent au diable,..... et que cette période d’haute densité débilitante se termine. 


    • C'est Nabum C’est Nabum 2 juillet 12:38

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.


      Je vois rouge, passe des nuits blanches et j’ai du bleu à l’âme

    • juluch juluch 2 juillet 11:51

      Tout se que j’espère, c’est que tous ces gens soient aussi enthousiaste pour gueuler le jour ou tous leur acquis seront à la poubelle.


      pour l’instant le pain et les jeux leurs servent d’exutoire.

      ceci étant, je ne regarde pas le foot MAIS par contre, je suis tres patriote et la Marseillaise me fait vibrer.

      pour moi le drapeau tricolore est le symbole de notre Nation, des sacrifices et du sang versé.

      Les Traditions militaires et civiles doivent etre bien ancrée dans l’esprit des gens....mais pour moi le football ne représente en aucun cas ces symboles.

      militairement votre Nabum...

      • C'est Nabum C’est Nabum 2 juillet 12:39
        @juluch

        J’en doute

        L’abrutissement est sélectif

        Les seules manifestions permises, sont de joie



      • bob14 bob14 2 juillet 12:39

        Les gaulois se déchaînent pour du foot ?

        Personne pour défendre le social ou vos biens de familles.. ?

        • C'est Nabum C’est Nabum 2 juillet 12:40
          @bob14

          Je n’ai rien à défendre surtout pas un drapeau en Berne depuis que Stéphane est au patrimoine

        • Mekissê Mekissê 2 juillet 12:49
          @ Nabum
          Désolé ,.......mais une fois encore vous employez des mots que vous ne maitrisez pas.
          .
          C’est à dire 4 fois par an....
          .
          Je vois que vous êtes permis de répondre à Juluch
          .
          • « L’abrutissement est sélectif

            Les seules manifestions permises, sont de joie »
          Cela ne vous fait-pas penser à un certain premier contributeur ?

          • Mekissê Mekissê 2 juillet 12:54

            @Mekissê
            Il aurait fallu dire quadriennal .....mais ça c’était avant ............


          • C'est Nabum C’est Nabum 2 juillet 16:10
            @Mekissê

            Cela prouve que je ne suis qu’un âne

            Je devrais aimer le foot

          • pallas 2 juillet 15:10
            C’est Nabum
            Bonjour,

            La France n’existe plus en terme de nation, n’en reste que des ersatz de choses vaguement humaine, des humanoïdes, subissant « l’effet Werther », sans ce poser la moindre question.
            Le football, est un truc interessant les déchets, les intelligents sont les parieurs, ce faisant du blé lors des paris.Notre civilisation est terminée, la nous somme à la fête

             smiley


            Que pensez vous de la maladie mental chez certaines femmes « Séductrice compulsif », en son nom propre« personnalité histrionique » ?

            Salut

            • @pallas


              C’est de famille. Deux théâtreuses. que voulez-vous ? On ne se débarrasse pas comme cela (non pas de gènes comme certains aimeraient nous le faire croire, LGBT entre autres), mais de notre psycho-généalogie qui elle-même est confondue avec l’inconscient collectif. Et puis, il faut bien être ou ne pas être quelque chose. et tout compte fait, je préfère de loin être histrionique comme vous dites que facho ou n’importe quel péquin ou péqui« noise » croisés dans un super market ou un terrain de foot. De toute façon, la majorité des individus du futur ne risqueront pas de souffrir d’histrionisme, mais bien de réductio-ad-robotique. Juste une manière de quitter le monde avec un pied de nez,... SALUT.

            • @pallas

              Vous êtes aussi histrionique que moi, mais votre système de « provoc » est différent. SALUT. 

            • C'est Nabum C’est Nabum 2 juillet 16:09

              @pallas


              Vision noire de la situation sans doute pas totalement infondée

            • Traitez quelqu’un d’histrionique ou de folle ou fou est la manière la plus lâche de se débiner devant son miroir. Ouf, moi je suis normal.... 


              • pallas 2 juillet 15:50

                @Mélusine ou la Robe de Saphir.


                Moi,

                Je suis l’individu trop méfiant, ou plutôt ayant un instinct de survie extrême, d’où ma vigilance qui peut paraitre disproportionner.

                Après tout à ce jour, tout prouve que les humains qu’ils soient mâle ou femelle ne sont que des menteurs pathologiques, de surcroit d"une faiblesse majeur.

                Ce que je ne supporte pas est la trahison, voyez vous, mais vu que je n’attend rien des larves et vermines qui vont de toute manière disparaitre, il n’y aura pas se sentiment.

                Nul n’échappe pas à mon regard, c’est une certitude absolu.

                Ne l’avais je pas écrit que vous n’avez jamais rencontrée un homme comme moi ?.

                 smiley

                Salut

              • kalachnikov kalachnikov 2 juillet 15:57
                @ Mélusine ou la Robe de Saphir.

                Normal mais un peu puérile, non ? Cé suikydi kyé.

              • @pallas

                Le problème avec des personnages comme vous, c’est un peu comme l’art brut. On dirait de l’art, mais il s’agit juste d’une occupation qui tourne en boucle et n’offre ni perspective d’ouverture et d’évolution. Tout le contraire de Vélosolex, dont les chemins sont parsemés de trouvailles inattendues. Donc, cet échange s’arrête là. bonne route,...même si elle ressemble à un carrefour sans fin.

              • pallas 2 juillet 16:26

                @Mélusine ou la Robe de Saphir.


                Vous préférez les êtres faibles tel Vélosolex, comme c’est amusant, il est vrai facilement manipulable, de véritable pions.

                La lâcheté va à ce point là.

                Bon nombres de femmes préfèrent allez vers des hommes fragile psychologiquement, ainsi elles se croient forte et intéressante, oubliant un instant leurs propres faiblesses.

                Hélas, en ce monde, c’est la loi du plus fort qui prévaut, des proies qui dévorent d’autre proies, s’enfonçant encore plus dans la médiocrité.

                Mais les prédateurs agissent différemment et écrase de leurs bottes les proies.

                C’est la différence entre vous et moi, je supporte la solitude, j’affronte l’adversité, mon sabre n’est pas émoussé, il est tranchant.

                Je suis un prédateur.

                 smiley

                Salut

              • @Blek


                Vous n’en auriez pas une en saphirs. Finement ciselés sur de la soie et un voile safrané. Merci.

              • pallas 2 juillet 18:50

                Alors c’est tout ?

                Des que ça rencontre un « Homme » et non ces chiens qui draguent ou bien faisant dans la soumission, ça fui.

                Préférant les violeurs ou les dechets tel que Bertrand Cantat, ce cachant dans ça propre lâcheté.

                Comme c’est drôle.

                A contrario je veux une « Femme », capable de faire distinction, capable de faire force et courage, et non une truie ce prenant pour la princesse au boit dormant.

                Que ferais je d’une truie d’ailleurs ?.

                Répondez de moi, vous voulez discuter avec un homme, vous en avez un.

                C’est marrant chez beaucoup de femmes, cette lacheté et préférant souffrir, et faisant dans la victimisation, pauvre chouchou.

                Un homme violent et abruti est la meilleure excuse de fuite, ainsi on se pose en victime perpétuel n’est ce pas ?

                Salut

                • insomnia insomnia 2 juillet 22:15

                  @ C’est Nabum


                  Une partie des commentaires à votre article sont d’une affligeante consternation. Rien à voir avec l’article. 


                  • Spartacus Spartacus 2 juillet 22:26

                    @insomnia


                    L’article est aussi un condensé arrogant qui se permet de juger d’une grande médisance et mépris l’enthousiasme des autres....

                    C’est très intello-gauchiste comme shéma de pensée.

                    Ils méprisent tout les autres, et les prennent tous pour des beaufs. 
                    Il se croient unanimement au dessus car ils croient que les autres n’ont que des tares...

                    La caste des bobos est tellement au dessus des bas instincts chauvins et collectifs des autres.  smiley  smiley..



                  • C'est Nabum C’est Nabum 3 juillet 08:05
                    @insomnia

                    C’est une technique qui permet d’écarter les lecteurs de ma page

                    Que puis-je faire ?

                    C’est ainsi que ces gens considèrent la liberté d’expression

                  • C'est Nabum C’est Nabum 3 juillet 08:05

                    @Spartacus


                    Match nul balle au centre

                  • insomnia insomnia 2 juillet 23:14

                    @spartacus


                    Tout dépend de la grille de lecture que l’on en fait... 

                    Et vous, vous vous considérez comme intello de quel bord ? Rien à voir avec l’article.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès