• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Quand les poubelles font la nique au pétrole

Quand les poubelles font la nique au pétrole

JPEG - 260 ko

Football : dimanche soir, le Montpellier Hérault Sporting Club a été sacré champion de France, après une saison exemplaire, juste devant le PSG qui y avait pourtant crû jusqu'au bout.

Cette victoire, la première pour ce jeune club, représente tout un symbole, car c'est la victoire du sport et de la volonté qu'il génère, sur le marketting et l'argent de la gloire.

Pourquoi ce titre pour l'article ?

Le MHSC (Montpellier Hérault Sporting Club), c'est le club de Louis Nicollin ; et Louis Nicollin, c'est le prince de la poubelle. En effet, "Le groupe Nicollin est un ensemble d'entreprises de nettoyage urbain, de ramassage et de retraitement des déchets ménagers et industriels. Il est dirigé par l'entrepreneur français Louis Nicollin. Il est aujourd’hui le 3e opérateur français dans son secteur." (source wikipedia). Le club de Montpellier Hérault est financé en majeure partie par le fameux Loulou !

Le PSG, c'est le club des stars, des contrats, du marketting, des transferts honéreux, et surtout, c'est un club financé depuis le début de la saison, à 70 % par Qatar Investment Authority (fond d'investissement souverain de l'émirat du Qatar, présidé par le cheikh Tamin ben Hamad-al-Thani), et depuis le 6 mars dernier, à 100 % , le QIA ayant racheté les 30 % de part restantes !

Pourquoi ce résultat est surprenant ?

Pour mieux apprécier les différences entre ces deux clubs, je vous propose d'étudier celà sous forme de tableau :

  MONTPELLIER PSG
Président (saison 2011-2012) Louis Nicollin (pur produit local) , président depuis 38 ans

Benoit Rousseau (ancien d'HEC) de juillet à novembre 2011

Puis Nasser Al-Khelafi (tennisman de haut niveau et homme d'affaire qatarien, proche du cheikh)

Entraineur (saison 2011-2012) René Girard (pur produit régional -il est gardois-), depuis 2009

Antoine Kambouaré (ancien footballeur calédonien) de 2009 à l'inter-saison de cette année, où il a été remercié, après avoir remporté le titre honorifique de champion d'automne.

Remplacé depuis par Carlo Ancelloti (ancien foootballeur), ayant déjà été entraineur de l'équipe nationale d'Italie, de Parme, de la Juventus, du Milan AC et de Chelsea.

 Budget (saison 2011-2012)

 33 millions d'euros (14 ème budget de la ligue 1).

Budget identique à celui de la saison précédente.

Si on écarte les clubs promus de L2 (à budget obligatoirement plus faible), seuls Valenciennes (12ème) et Brest (15ème) fonctionnent avec un budget inférieur au MHSC.

 150 millions d'euros (1er budget de la ligue 1, ex-aequo avec l'Olympique Lyonnais).

Ce budget de 150 millions d'euros représente quand même une hausse de 70 millions d'euros par rapport à la saison dernière...

 Effectif (saison 2011-2012)

25 joueurs

11 formés au club (soit 44 %)

5 proviennent de l'étranger (soit 20 %)

 32 joueurs

9 formés au club (soit 28 %)

15 proviennent de l'étranger (soit 47 %)

 Recrutements (saison 2011-2012)

 8 joueurs, soit :

2 nouveaux contrats pros

1 joueur de ligue 1 (pour 2 millions d'euros)

3 joueurs de ligue 2

1 joueur de CFA

1 joueur de CFA 2

Total coût recrutements : 2 millions d'euros

"vente" d'1 joueur pour 2 millions d'euros

Bilan investissement transferts sur la saison = 0 euro

10 joueurs,soit :

1 joueur de ligue 2

5 joueurs de ligue 1 (pour 23,2 millions d'euros)

4 joueurs du championnat italien (pour 60,5 millions d'euros)



Total coût recrutements : 83,7 millions d'euros

"Vente" d'1 joueur pour 1,8 millions d'euros

Bilan investissement transferts sur la saison = 81,9 millions d'euros



 Fonctionnement du club

 Le Montpellier Hérault Sport Club est une société anonyme sportive professionnelle (SASP) au capital de 610 000 euros.

Cette société est liée par convention à l'association loi de 1901 de l'Association sportive Montpellier Hérault Sport Club qui gère le centre de formation et les équipes amateurs du club.

L'association est titulaire du numéro d'affiliation de la Fédération française de football, la SASP possède 100 % du capital.

Le Montpellier HSC est dirigé par un conseil d'administration dont le président est, depuis 1974 Louis Nicollin.

 

 

 1973-1978, l'ère Hechter : Daniel Hechter est un créateur de mode français de renommée mondiale.

1978-1991, l'ère Borelli : Francis Borelli est un éditeur et publicitaire français.

1991-2006, l'ère Canal+ : En 1991, Canal+ investit dans le PSG et Michel Denisot devient président-délégué du club.

2006-2011, l'ère Colony Capital : En juin 2006, Canal+ revend le club à des fonds d'investissement américain (Colony Capital). Alain Cayzac est nommé président du club le 20 juin 2006.
Colony Capital est une firme internationale de fonds d'investissement privés basée à Los Angeles (Californie, É.-U.). Son fondateur est le milliardaire Henry Sturgis Morgan
Diplômé d'HEC.
Alain Cayzac débute sa carrière de publicitaire en 1969 puis co-fonde en 1972 l'agence RSCG avec Bernard Roux (R), Jacques Séguéla (S) et Jean-Michel Goudard (G). Il en devient le président en 1984. Après la fusion avec Eurocom en 1991, il garde la présidence. Il devient ensuite vice-président d'Havas en 1997 qu'il quitte en décembre 2005.

Depuis 2011, l'ère Qatar Investment Authority : En 2011, Qatar Investment Authority rachète 70 % des parts du club. Le 6 mars 2012, QIA rachète les 30 % restants à Colony Capital et devient donc propriétaire à 100 % du PSG.




 En guise de conclusion...

Extraits de l'article "Montpellier et Loulou Nicollin : le triomphe des iconoclastes du foot" (nouvelobs.com) :

Montpellier,c'est l'équipe surprise de la saison. Le club de Loulou Nicollin, a remporté dimanche dernier le titre de champion de France de Ligue 1, damant ainsi le pion au favori, le PSG. En football, un vainqueur ne l’est jamais fortuitement. Analyse des raisons de ce succès par Philippe Verneaux,chroniqueur sportif du nouvel observateur :

 Si trente-huit journées ne suffisaient pas à établir une hiérarchie des valeurs, ce serait à désespérer. Et tant pis pour les râleurs, ratiocineurs, supporters à œillères et autres petits jaloux, l’ex-La Paillade a damé le pion aux grands, ou présumés grands, du football de l’hexagone. Tout, sauf un miracle.

 Le Montpellier-Hérault avance depuis des années avec ses moyens limités (33 millions d’euros de budget soit le 14e de Ligue 1) mais qu’il optimise incontestablement mieux que d’autres...

 En termes de ressources humaines, le "rendement" est sans doute imbattable, dans toute l’Europe comprise, exception peut-être des extra-terrestres chypriotes de Nicosie, tombeurs de Lyon en huitième de finale de Ligue des champions.

 Un président omnipotent

 La méthode montpelliéraine procède plus du bon sens que des techniques modernes du foot-business. La notion du temps compte plus qu’ailleurs et l’exemple vient du haut.

 Louis Nicollin, président ô combien iconoclaste depuis trois décennies, a fini par privilégier l’aspect du long terme au fonctionnement bling-bling de ses débuts (transferts record de Cantona et Paille en 1989).

Un recrutement intelligent

 L’effectif du MHSC fait aujourd’hui pâlir d’envie les grosses écuries, Paris, Lyon ou Marseille, sidérées que l’on puisse disposer de talents venus de "nulle part", en tout cas pas achetés à coups de dizaines de millions.

 Comme Olivier Giroud, inconnu il y a dix-huit mois et enrôlé pour trois euros et six sous alors qu'il jouait à Tours, ou Younes Belhanda, pur produit du centre de formation local, à l’instar de plus de la moitié du groupe champion de France.

 Toujours le même refrain pour l’entraîneur, René Girard, bourru parmi les bourrus et quasiment mis au ban du milieu en 2008 à l’issue d’un bras de fer avec la Fédération française de football (FFF), puis convaincu par Nicollin un an plus tard de prendre en main une équipe remontant alors de Ligue 2.

 L’ancien joueur (Nîmes et Bordeaux) le plus fruste et le plus rude de Division 1 est cette semaine devenu le plus inspiré et le "meilleur" entraîneur de Ligue 1…


Extraits de l'article " Le projet pharaonique du Qatar pour le PSG" (France 24.com)

Alors que le Qatar a racheté la participation de 30% qu’il restait à Colony Capital dans le Paris Saint-Germain, le président du PSG, Nasser Al-Khelaifi, confie vouloir investir une centaine de millions d’euros par saison pendant plusieurs années.

 Rien ne semble pouvoir arrêter la volonté d’investir du Qatar dans le PSG.

Voilà donc désormais le Qatar propriétaire à 100% du Paris Saint-Germain : "Nous sommes vraiment heureux de finaliser cette opération, qui confirme notre volonté de nous investir à long terme au PSG et de continuer sur notre lancée pour faire du club un des grands de France et d’Europe", a ainsi déclaré le président Nasser Al-Khelaifi.

 Portrait du cheikh Tamim ben Hamad al-Thani

 Agé de 31 ans, le cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani est devenu le prince héritier du Qatar en 2003 quand son frère aîné, le cheikh Jassem, a renoncé à ses droits. Il a été éduqué au Royaume-Uni, terminant son cursus à l'Académie militaire de Sandhurst, où sont passés le roi Abdallah II de Jordanie, les princes William et Harry ou encore le chanteur James Blunt. On le dit proche de Nicolas Sarkozy, qui l'a élevé à la dignité de grand officier de la Légion d'honneur en 2010. Les deux hommes partagent une passion prononcée pour le sport. Ils ont désormais en commun un profond attachement pour le PSG. Selon certaines estimations, la fortune personnelle de l'émir Hamad ben Khalifa Al-Thani, le père de Tamim, serait de 1,7 milliard d'euros.

 L’homme fort du PSG en a profité pour expliquer sa stratégie pour l’avenir du club parisien. Force est de constater que ce proche du prince héritier du Qatar, le cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani a une idée très simple : investir, encore investir.

 "Nous préférons investir beaucoup et tout de suite"

 Après avoir déjà investi plus de 105 millions d’euros cette saison, Nasser Al-Khelaifi prévoit de continuer sur sa lancée et d’injecter une centaine de millions d’euros lors du prochain marché des transferts. Et ceci pendant encore "cinq ou six ans pour construire une équipe forte"


J'aurais sans doute moins "percuté" si j'étais de Lorient, de Clermont-Ferrand, ou de Savigny sur orge, mais bon, moi, ça me plait, cette victoire d'un "petit poucet" face aux grands ogres. C'est preuve que l'argent ne fait pas toujours la réussite dans tous les domaines, et aussi que le football français, l'air de rien, n'est pas encore totalement corrompu.

L'article chez lui : Quand les poubelles font la nique au pétrole


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • bluerage 25 mai 2012 08:14

    Oui mais bof...

    Le seul truc que l’on retient, c’est que le logo du PSG est moche à vomir et celui du Montpellier ressemble à celui d’un club de yachting. Le foot n’est pas encore totalement corrompu ? Je ne sais pas,je le boycotte depuis au moins 20 ans.

    Le plus raisonnable, ne serait ce pas de raser le parc des Princes pour en faire un parking ? Après tout, c’est si dur de se garer à Paris...


    • Ruut Ruut 25 mai 2012 08:37

      ça en fait des millions gaspillés.


      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 25 mai 2012 10:55

        Bonjour,

        vous savez, pour freiner une franchise Leclerc, il suffit à quelques pions carrefour de s’y faire embauche et trainer les pieds...mais maintenant, pour faire capoter Montpellier, ça va être dur d’y intégrer quelques pions psg. Donc c’est une bonne nouvelle de savoir Montpellier champions de France, le Qatar n’est plus qu’une boite à pions.


        • luluberlu luluberlu 25 mai 2012 12:26

          Oui, Le MHSC est un club jeune 1974, mais il est le fruit de la filiation avec le S O M premier club Montpellierain, via l’AS Paillade où adhérèrent les anciens juniors du SOM dissous en 72 73.
           L’ASPaillade fut absorbée par le MHSC basé à Lattes (banlieue sud ) qui n’avait pas de public.
          Loulou en homme d’affaire avisé récupéra la Paillade ( banlieue nord ) et son public. Il en fit un champion de France, ce qui pour un fouteu du clapas ne pouvait être imaginable, croyez moi.
          Non le foot à Montpellier ne se résume pas à l’histoire du MHSC.
          L’histoire du foot à Montpellier remonte au début du XXeme.
          Oui la Paillade à une très longue histoire.
          Merci pour votre analyse.


          • King Al Batar King Al Batar 25 mai 2012 15:30

            Tout ca pour nous dire que vous êtes content que Montpellier soit champion de France.
            Quelle mentalité d’abruti, je suis navré de vous le dire. C’est tellement Français de soutenir ceux que l’on estime petit devant les « gros »...
            J’arrive pas à comprendre.
            Parce qu’au cas ou l’auteur de l’article, des équipes comme Montpellier, il y en a déjà eu pleins en France. Et je peux d’ores et déjà vous dire ce qu’il va se passer. Déjà avec un peu de chances, un ou deux joueurs clés vont se faire acheter par d’autres équipes à l’intersaison. L’année prochaine, ils se feront certainement humilier en Ligue des Champions, comme d’haitude les clubs francais c’est la honte... Dans deux trois ans, a coup de joueurs vendus super cher, le MHFC aura encaissé de l’argent, mais jouera la 10ème place. Dans moins de 5 ans ils joueront la rélégation.
            Sans être spécialement supporter du PSG, mais en aimant le football, et même le football spectacle, et en tant que personne qui préfère me mater une belle finale de ligue de champions entre deux grosses ecurie, qu’une finale de coupe de France ou un club de national essaye de battre un club de ligue 1. JE considère qu’il eut eté préférable pour le championnat de France, pour son image, et pour son attractivité qu’une équipe comme Paris soit championne. PArce que c’est eux qui vont attirer de bons joueurs dans le championnat et elever le niveau global, pas les Montpellier, Lens ou Auxerre, qui sont des équipes moyenne, qui brillent une fois avant de s’éteindre.

            Merci de rappeler au lecteur que Louis Nicollin est quand même la 311 eme fortune de France, donc le petit côté populaire... C’est uniquement pour sa vulgarité, parce qu’un mec qui a plus de tunes qu’Afflelou, ou Sonia Rykiel, ben ca reste un pote de Sarko non ?????

            Alors faut pas trop prendre les lecteurs pour des cons, a moins que vous le soyez vous même.

            1) A l’echelle du foot Montpellier est un petit, mais à l’chelle humaine le sympatique Nicollin est quand meme l’un des 350 francais les plus riches parmis 60 millions, donc pas si populaire
            2) quand une équipe qui n’a pas le budget pour se maintenir au haut niveau du championnat de France, c’est presque autant nuisible pour notre championnat et son image que pour l’avenir de cette équipe, qui ne sera de totue facon que déclin.

            Enfin quand on connait rien au foot, on raconte n’importe quoi.


            • Chien Guevara Chien Guevara 25 mai 2012 22:37

              « Enfin quand on connait rien au foot, on raconte n’importe quoi. »

              Vous parlez de foot ou de business ?


            • King Al Batar King Al Batar 26 mai 2012 10:11

              Je parle de spectacle...
              Arretez de faire croire au gens que Montpellier c’est le pot de terre contre le pot de fer, vous ne trompez que ceux qui, comme vous, pense comme des bobos, et se laisse aller à un antiparisianisme primaire et inutile.
              Dois je vous rappeler qu’au MHFC, il y a quand même eu des stars, de la trampe d’un Pastore, ou d’un Nene, par le passé. Je vous parle de Laurent Blanc, Franck Sauzée, Eric Cantona, et surtout Carlos Valderama.
              Dois je vous rappeler que Courbis (l’un des entraineurs les plus chers de France) a dirigé cette équipe avant que les flics ne viennent l’arreter carrément sur son banc de touche.
              Est ce que je dois vous apprendre que M Nicollin possède un Jet Privé, dans lequel il signe tous (je dis bien tous) les contrats de ses joueurs.
              Dois je vous rappeler que cette soit disant belle équipe a été scandaleuse a plusieurs reprises l’année dernière par la violence de certains joueurs dont Spahic (qui a été banni du championnat de France depuis) ou Jeunechamps.

              Certes Montpellier mérite son titre et c’est indéniable. Mais de la à nous les faire passer pour des saints face à l’horrible ogre Parisien pété de thunes... C’est que soit vous suivez le foot depuis trois semaines, soit vous detestez tellement le PSG que vous en perdez raison. Et quand bien même, le soit disant Ogre Parisien que vous detestez est la meilleur chose qui a pu arriver au championnat de France depuis la Chute de l’Empire Lyonnais smiley. C’est à dire une locomotive...

              Raisonnement de bobo, socialo... ploucophilie quand tu nous tiens


            • Deli 25 mai 2012 17:23

              Cette année (comme l’année passé) l’on a un beau champion qui le mérite est c’est bien le principale.


              • soubise 25 mai 2012 23:16

                C’est poubelle la vie !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Chien Guevara

Chien Guevara
Voir ses articles







Palmarès