• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Qui va gagner le Ballon d’Or 2018 ?

Qui va gagner le Ballon d’Or 2018 ?

Vampirisé par la rivalité « Cristiano Ronaldo vs Leo Messi », le Ballon d’Or va-t-il échapper cette année à l’hégémonie des deux ogres pour la première fois depuis une décennie ? Éléments de réponse par ici.

Performances, talent, classe et carrière du joueur, voici les principaux critères du Ballon d'Or (France Football). De ce point de vue, quels ont été les grands acteurs de l'année 2018 ? Qui a le plus de chance de l'emporter ? A seulement quelques jours de la publication des trente nominés (la liste complète sera dévoilée le lundi 8 octobre), passage en revue (par ordre alphabétique) des dix principaux favoris et autres outsiders du concours :

 

Flag of Belgium.svg Kevin DE BRUYNE (milieu offensif belge, 29 ans)

Résultat de recherche d'images pour "kevin de bruyne belgium"

Brillant champion d’Angleterre avec Manchester City (100 points récoltés en Premier League), le milieu de terrain flamand a grandement contribué au succès des Citizens lors de l’exercice 2017-18. Meilleur passeur européen (28 passes décisives) et de Premier League (16) pour la seconde fois consécutive, De Bruyne est l’une des pièces-maîtresses du dispositif mis en place par Pep Guardiola. Triplement nommé au sein des équipes-types de la Ligue anglaise, de la Ligue des Champions et du Mondial 2018, le joueur gantois a été l’un des principaux artisans du beau parcours des Diables Rouges en Coupe du Monde. Médaillé de bronze, homme du match face au Brésil en quart-de-finale, l’ancien meneur de Wolfsburg a été le bourreau de la bande à Neymar en signant le but de la victoire d’une frappe somptueuse.

 

Flag of France.svg Antoine GRIEZMANN (attaquant français, 27 ans)

Résultat de recherche d'images pour "antoine griezmann"

Ah Antoine, si seulement tu savais tenir ta langue ! Champion du Monde, vainqueur de la Ligue Europa et de la Supercoupe d’Europe, homme du match aussi bien en finale de la C3 qu’en finale du Mondial, mais aussi MVP de l’Europa League et troisième meilleur joueur de la Coupe du Monde (derrière Modric et Hazard), Griezmann présente un CV a priori idéal dans la course au Ballon d’Or 2018. Pourtant, malgré son statut de co-meilleur réalisateur tricolore en Russie, Kylian Mbappé lui a volé la vedette durant le Mondial. De surcroît, son transfert in fine avorté au Barça, puis la mise en scène américanisée de sa prolongation de contrat à l’Atletico et surtout ses déclarations un brin présomptueuse quant à ses chances d’obtenir la sphère précieuse, risquent de lui coûter cher dans la dernière ligne droite…

 

Flag of Belgium.svg Eden HAZARD (milieu offensif belge, 27 ans)

Résultat de recherche d'images pour "eden hazard belgium"

Pierre angulaire de la sélection d’Outre-Quiévrain, Eden Hazard fait logiquement partie de cette liste. Meilleur passeur et meilleur buteur de Chelsea, le trublion wallon a réalisé une bonne saison en club malgré la faillite collective des Blues en Premier League. Mais c’est surtout pendant la Coupe du Monde qu’Eden aura rayonné. Homme du match à trois reprises (contre la Tunisie, le Japon et l’Angleterre), l’ancien Lillois a permis aux protégés de Roberto Martinez (le coach ibérique des Diables Rouges) de se hisser pour la première fois sur le podium d’un Mondial. Dribbleur de génie, deuxième meilleur joueur et lui aussi membre de l’équipe-type en Russie l’été dernier, Hazard possède (à l’instar de Neymar) toute la panoplie d’un futur Ballon d’Or. Mais cela ne sera probablement pas encore pour cette année.

 

Flag of the United Kingdom.svg Harry KANE (attaquant anglais, 25 ans)

Résultat de recherche d'images pour "harry kane"

Meilleur réalisateur de l’année 2017 (devant Messi et Cavani), Kane a poursuivi sur sa lancée en 2018. Membre du onze de base de la Premier League pour la quatrième fois d’affilée, le coéquipier d’Hugo Lloris a signé une nouvelle saison pleine en inscrivant la bagatelle d’une cinquantaine de buts toutes compétitions confondues. Vice-meilleur marqueur du championnat d’Angleterre avec une trentaine de pions au compteur (seulement devancé de deux petites unités par Mohamed Salah), le sujet de Sa Majesté a démontré qu’il était en pleine confiance lors du grand rendez-vous planétaire. Auteur d’un triplé face au Panama, puis d’un doublé contre la Tunisie, son 6e but inscrit face à la Colombie lui a en outre permis de terminer en tête du classement des buteurs de la Coupe du Monde.

 

Flag of France.svg Kylian MBAPPÉ (attaquant français, 19 ans)

Résultat de recherche d'images pour "kylian mbappe france"

Quand la France a gagné sa première étoile en 1998, il n’était pas encore né. Vingt ans plus tard, il était cette fois sur le terrain pour aller décrocher la deuxième. Tel est le destin de la comète Mbappé. Sorti du bois en 2016, le natif de Bondy n’a pas mis longtemps à se faire un nom. Déjà auteur d’une cinquantaine de buts avec Monaco et le PSG, il a explosé à la face du monde entier cet été. Homme du match contre l’Argentine, il a provoqué un penalty au terme d’une fantastique chevauchée, avant d’inscrire deux buts. Devenu le plus jeune joueur à signer un doublé en Coupe du Monde depuis Pelé en 1958, Mbappé a été adoubé par le roi lui-même via tweets interposés. Meilleur espoir du Mondial et buteur en finale, il a marqué les esprits comme peu l’ont fait avant lui. Tôt ou tard, le Ballon d’Or lui semble promis.

 

Flag of Argentina.svg Lionel MESSI (attaquant argentin, 31 ans)

Résultat de recherche d'images pour "lionel messi argentina"

Quintuple Ballon d’Or (2009, 2010, 2011, 2012 et 2015), Lionel Messi a signé une saison remarquable en Espagne avec le FC Barcelone : vainqueur du triplé « Liga-Coupe du Roi-Supercoupe d’Espagne », le lutin argentin a trouvé les filets à 34 reprises en championnat (soit huit buts de plus que son dauphin Cristiano Ronaldo). Pichichi du championnat d’Espagne et Soulier d’Or européen pour la 5e fois de sa carrière (un record), Messi n’a pourtant pas connu la même réussite sur le plan international. Eliminé à la surprise générale par l’AS Roma en Champions League, le magicien a raté son début de Mondial (un penalty raté face à l’Islande, suivi d’un match transparent contre la Croatie) avant de se reprendre face au Nigéria. Bien que double passeur décisif contre la France, il n’a pas pu éviter la défaite des siens.

 

Flag of Croatia.svg Luka MODRIC (milieu de terrain croate, 33 ans)

Résultat de recherche d'images pour "luka modric croatia"

C’est la grosse cote du moment ! Précieux au sein du collectif de Zidane à Madrid, Luka a été l’un des grands artisans de la troisième Ligue des Champions remportée d’affilée par les Merengues. Dans la foulée, le stratège croate a réussi un Mondial époustouflant. Champion d’Europe en club et vice-champion du monde avec la sélection au damier, Modric a enchanté la planète l’espace d’un été. Etincelant contre l’Argentine, son profil a mi-chemin entre Nedved et Pirlo a séduit nombre d’observateurs qui lui ont attribué la plupart des récompenses individuelles possibles depuis la mi-juillet : meilleur milieu de terrain de la C1, MVP du Mondial et meilleur joueur UEFA et FIFA de l’année. Une véritable razzia qui fait qu’on se demande désormais si le Ballon d’Or peut encore lui échapper !

 

Flag of Portugal.svg Cristiano RONALDO (attaquant portugais, 33 ans)

Résultat de recherche d'images pour "cristiano ronaldo portugal"

Double tenant du trophée, Cristiano Ronaldo règne sur la planète-foot depuis 2016. A nouveau vainqueur et meilleur buteur de la Champions League en 2018, le meilleur footballeur portugais de tous les temps a un jour déclaré qu’il voulait sept enfants et… autant de Ballons d’Or ! Auteur d’un début de Mondial tonitruant via trois buts dont un bijou de coup-franc dans les ultimes secondes du match face à l’Espagne, le quintuple lauréat du Ballon d’Or avait, semble-t-il, fait le plus dur pour aller décrocher un sixième ballon doré et prendre ainsi seul (devant Messi) la tête du classement historique du trophée. Hélas, incapable de sortir le Portugal du piège uruguayen, Ronaldo est passé à la trappe en même temps que l’Argentine de son éternel rival. Un revers qui risque de le priver de dessert.

 

Flag of Egypt.svg Mohamed SALAH (attaquant égyptien, 26 ans)

Résultat de recherche d'images pour "mohamed salah egypt"

Avec la Coupe du Monde, beaucoup ont fini par oublier la saison sensationnelle que venait de signer Salah. Leader des Reds, Mohamed s’est affirmé comme la plus fine gâchette de Premier League en 2018. Avec ses 44 buts claqués, il en a profité pour battre de nombreux records dont celui du plus grand nombre de buts inscrits par un joueur de Liverpool sur une saison ou encore celui du plus grand nombre de buts marqués par un footballeur africain en Ligue des Champions. Logiquement sacré joueur de l’année du championnat anglais, Mo’ a aussi porté le club de la Mersey jusqu’en finale de la LDC. Hélas, blessé au soir de la finale, il ne s’est pas remis à 100% pour le Mondial. L’Egyptien ne sera probablement pas sacré le 3 décembre prochain, mais il se consolera à coup sûr avec le Ballon d’Or africain.

 

Flag of France.svg Raphaël VARANE (défenseur français, 25 ans)

Résultat de recherche d'images pour "raphael varane france"

Pas facile de gagner le Ballon d’Or quand on est défenseur. C’est certainement ce que doit se dire Raphaël Varane en vue du prochain scrutin. Vainqueur de la Ligue des Champions et de la Coupe du Monde en 2018, le défenseur nordiste est le seul joueur à avoir gagné les deux trophées (collectifs) majeurs de l’année. Membre des équipes-types de la C1 et du Mondial, buteur décisif avec les Bleus face à l’Uruguay, l’ex-Lensois a pourtant pas mal d’arguments à avancer ! Malheureusement, les précédents ne plaident pas en sa faveur… Pour preuve, en 2014, le milieu défensif allemand Sami Khedira avait lui aussi remporté le très prestigieux doublé C1 + CM. In fine, le joueur d’origine tunisienne (pourtant titulaire lors des deux finales) n’avaient même pas été nominé pour le trophée doré. CQFD.

 

Quid des challengers ?

Résultat de recherche d'images pour "Neymar"

Dans notre short-list de favoris, on note un trio d’absences de taille. Trois joueurs de grand talent qui, bien que nominés, n’auront que peu de chance de figurer dans le Top 10 du Ballon d’Or 2018 :

Le Brésilien Neymar, annoncé depuis des années comme le Ballon d’Or de demain mais qui, au vu de son comportement de diva durant le Mondial et de ses prestations inconstantes, devrait récolter nettement moins de suffrages que lors des éditions précédentes.

Champion d’Europe avec le Real, le Britannique Gareth Bale, auteur d’un but splendide en finale de Champions League, fera pour sa part les frais de la non-qualification du Pays de Galles au Mondial.

Et enfin Karim Benzema, lui aussi sacré avec Madrid et qui serait peut-être favori parmi les favoris s’il avait disputé la Coupe du Monde avec les Bleus... Maudite sextape !

 

Faites vos jeux !

Alors, qui soulèvera le trophée début décembre ? Quel serait votre Top 10 ? Parmi les dix noms précités, cinq se détachent : Cristiano Ronaldo, Griezmann, Mbappé, Modric et Varane. Difficile à départager, les trois Français risquent de pâtir de ce statu quo en se chipant des points les uns les autres… Une aubaine pour Luka Modric et CR7 qui devraient par là même s’accaparer la plupart des lauriers. C’est donc a priori entre ces deux-là que l'affaire devrait se jouer.

 

Lionel Ladenburger

Retrouvez tous mes articles sur Agoravox :

https://www.agoravox.fr/auteur/lionel-ladenburger


Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • scorpion scorpion 2 octobre 09:13

    Ah le foot, le foot, le foot ! Après cet article concernant les jeux, nous attendons avec impatience la merde nécrologique du Rakototo sur notre grand chanteur et poète exilé fiscal puis, ensuite nous pourrons allez chez LIDL manger bon et pour pas cher avec les allocations chômage. La boucle est bouclée nous sommes une espèce évoluée en constante progression.


    • Axel_Borg Axel_Borg 2 octobre 11:25

      Salut Guga,

      RIP à Charles Aznavour et à Jean Piat (disparu dans l’indifférence le 18/9, honte aux médias français ...)

      Mon vote personnel pour ce BO 2018

      1/ Modric

      2/ Griezmann

      3/ Hazard

      4/ Cristiano Ronaldo

      5/ Mbappé

      6/ Salah

      7/ Messi

      8/ De Bruyne

      9/ Varane

      10/ Pogba

      11/ Kanté

      12/ Neymar

      13/ Courtois

      14/ Buffon

      Mon pronostic

      1/ Modric

      2/ Cristiano Ronaldo

      3/ Griezmann

      4/ Mbappé

      5/ Salah

      6/ Hazard

      7/ De Bruyne

      8/ Messi

      9/ Varane

      10/ Pogba


      • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 3 octobre 09:29

        @Axel_Borg

        Oui RIP au grand Charles ! 

        D’accord avec ton prono sauf pour Pogba qui ne sera pas dans les 10 selon moi.

        Je vois aussi Modric gagner mais ca risque d’etre tres tres tres serre par rapport a CR7.

        Sinon comme toi je vois Mbappe et Griezmann finir bronze et chocolat...

      • Xenozoid Xenozoid 2 octobre 11:42
        le foot c’est pour les nana.

        ok, c’est la nouvelle rubrique ?
        j’espere tu as un quota,avec ago.sinon aprés ça sera hors jeux......






        • Xenozoid Xenozoid 2 octobre 11:46

          @Xenozoid



          et pour le prouver,il suffit de me suivre------> World Rugby Women’s Sevens Series

        • jymb 2 octobre 13:10

          Ca y est, re-voilà ce néant absolu inventé pour décérébrer et vider les poches des plus pauvres 

          On leur a vendu des télés, des abonnements, des paris, des maillots à prix d’or des chopes de bière, du maqulllage allergisant, il reste à leur piquer les euros qui restaient pour le paquet de pâtes des gosses...futurs abrutis incultes et gibier tout trouvé 



          • Axel_Borg Axel_Borg 2 octobre 14:00

            @jymb

            Excepté les 2 ou 3 euros du numéro spécial de FF, le Ballon d’Or ne coute rien en plus des abonnements TV (ou stade), maillots et déplacements à l’extérieur payés par certains fans prêts en effet à se saigner pour leur club ... Epsilon donc.

            Mais indirectement oui marketing pour faire vendre plus de maillots de Messi ou CR7, ou de Neymar / Mbappé / Hazard dans le futur.


          • jymb 2 octobre 18:34

            @Axel_Borg

            Insensé surtout qu’aprés le bourrage de crâne de la « Coupe du monde » où des mercenaires gorgés de fric font semblant de s’affronter, on remette celà quelques semaines plus tard avec Dieu sait quelle pseudo compétition fabriquée de toute pièces

            Le monde et la France vont donc si mal que celà, que désepérémment il faille essayer encore et encore de capter l’attention de la populace beuglante ? 

          • Axel_Borg Axel_Borg 3 octobre 09:27

            @jymb

            Personne ne force personne à regarder le Mondial de foot. A chacun de se prendre en main.

            Mais la « populace » comme tu l’appelles, notre chère plebe, préfère se vautrer sur le canapé devant TF1 et lui fournir à Coca-Cola du temps de cerveau disponible que de se cultivar devant un livre qui lui apprendra qqch.

            Tout le monde n’a pas cette curiosité intellectuelle, je me réjouis à titre perso de ne pas partager le triste sort de la fange ... Je préfererai toujours un livre ou un bon film à une emission qui ne m’apprend rien.

            Quant au Ballon d’Or, il est bien peu mediatise en comparaison de la World Cup, et il traduit juste le propre de l’ere humain à vouloir toujours tout comparer, car tout est subjectif en terme de gout, pas besoin de citer Kant pour cela.

            Même travers en arts avec les Oscars (Kubrick jamais recompense !) et les Césars ou autres Goyas, Lion, Ours, Coquilles et Palmes d’Or ainsi que BAFTAs du cinema (je te passe l’article décennal de la revue Sight & Sound sur les GOAT Movies du cinema), Victoires de la Musiques et autres Grammys Awards en musique, Molière du theatre ...

            Sans oublier la comparaison supreme, celle là meme qui fut à l’origine de Facebook : les concours de Miss France, Europe, USA, Monde et autres Univers, sur lequel notre cher Donald s’est fait un bon paquet de blé.

            Et quelque soit le prix, une belle magouille dans les academies de votants, qu’elle s’appelle FIFA, Hollywood, Cannes, Venise ou Who’s Who de Mme de Fontenay.


          • Axel_Borg Axel_Borg 2 octobre 13:58

            @Guga,

            Pour Griezmann, plus encore que ses declarations, c’est son photomontage de son couronnement par Sergio Ramos qui va lui coûter très cher ...

            Quelle arrogance ! Zidane a perdu 2 BO sur deux coups de tête impulsifs dans le feu de l’action, lui va le perdre de sang-froid (enfin, si l’écart avec Modric est monstrueux et/ou si Mbappé finit devant lui au classement, ce ne sera pas la seule cause).


            • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 3 octobre 09:32

              @Axel_Borg

              je n’avais pas vu cette image Axel ! Merci !C’est vrai que c’est hallucinant... Du coup sans probleme je pense qu on connait le podium du BO 2018 : Modric, CR7 et Mbappe. https://fr.besoccer.com/info/la-celebration-de-griezmann-qui-ne-devrait-pas-plaire-a-ramos-485276


            • Axel_Borg Axel_Borg 3 octobre 16:27

              @Guga,

              Salut moi aussi je l’avais loupe sans doute pendant mes vacances d’été, je pensais qu’il n’y avait que l’affaire de la declaration un peu osée de Grizou (« je suis à la meme table que Ronaldo et Messi »)

              Eurosport a reparlé de l’image avec la couronne dans un article qui présentait le dernier derby Real / Atletico.

              C’est juste catastrophique en terme de communication, comment peut-il faire une erreur pareille ? il a 27 piges, pas 18 !


            • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 3 octobre 16:51

              @Axel_Borg

              Exact Axel, communication desastreuse de la part de Grizou ces derniers mois. Ceci dit, avec ou sans cela, je pense qu’il aurait qd meme pas eu le BO cette annee. 

              sinon pour rebondir sur autre chose, t’as vu l’Americaine qui pretend avoir ete viole par CR7 ? Tu penses que cette histoire peut influencer les votes du BO ? Meme de facon minime ?

            • capobianco 2 octobre 14:10

              « Qui va gagner le ballon d’or ?  » 

              Franchement ?

              • Axel_Borg Axel_Borg 2 octobre 14:21

                Un bémol sur Varane certes exceptionnel au Mondial, mais le patron défensif du Real reste quand meme Sergio Ramos, bien meilleur que le Français, malgré son comportement inadmissible sur Mohamed Salah en finale de C1.


                • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 3 octobre 09:40

                  @Axel_Borg
                  J’aurai bien aime que Varane gagne le BO. Les precedents de Sammer (1996) et Cannavaro (2006) montrent que c’etait possible dans le temps. Mais de nos jours je ne pense pas. Dommage car Varane aurait pu etre le premier joueur a realiser le triple : Coupe du Monde + Ligue des Champions + Ballon d’Or la meme annee ! Ca aurait ete enorme. 


                • Axel_Borg Axel_Borg 3 octobre 12:41

                  @Guga,

                  Oui mais Sammer et Cannavaro étaient aussi les patrons à Dortmund et à la Juventus / Real Madrid, pas qu’en selection.

                  L’Allemand avait de plus un profil à la Beckenbauer de libero montant capable de faire basculer un match, en témoignent ses 2 buts mémorables à l’Euro 96 contre Russes et surtout Croates.

                  Varane mérite un top 10, mais Ballon d’Or désolé clairement non pour moi, tant Ramos lui est supérieur 80 % du temps à Madrid.

                  Pour le triplé que tu cites, frôlé par Beckenbauer (1974), Maldini (1994), Zidane (1998) et Roberto Carlos (2002). Pas evident en effet ...


                • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 3 octobre 12:52

                  @Axel_Borg

                  Oui je te l’accorde c’est mon cote chauvin qui parle pour Varane ;)

                  Pas facile a faire ce triptyque CM-C1-BO ! En carriere, ils sont quelques-uns a l’avoir fait (Beckenbauer, Gerd Muller, Zidane, Rivaldo, Ronaldinho, Kaka, etc.) mais sur une saison jamais ! 

                  Le premier qui le fera rentrera directement dans l’Histoire par la grande porte ;)

                • Axel_Borg Axel_Borg 3 octobre 17:22

                  @Guga,

                  En effet, cependant CR7 a réussi le triple Euro - C1 - Ballon d’Or en 2016, c’est déjà pas si mal !

                  Deco l’aurait fait s’il avait gagné l’Euro 2004 avec le Portugal, dans ce cas là Shevchenko n’aurait fini que 2e du BO cette année là.

                  Par contre, cela n’aurait rien changé pour Iniesta et Xavi en 2012 vu les 91 buts de Messi cette année là (record des 85 buts de Gerd Muller battu).


                • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 3 octobre 17:31

                  @Axel_Borg

                  C’est clair, pas si mal que ça mais moins « mythique » si on ne regarde pas cela avec nos yeux d’Européens...

                  En parlant de l’Euro, je pense que la Ligue des Nations (si bonne idée soit elle, n’en déplaise à certains) va de facto entrainer une (légère) dépréciation de l’Euro en terme de prestige…


                • yadakir 2 octobre 15:09
                  Salut !

                  Est-ce-que les enfants peuvent aller jouer au ballon dehors ? Soyez sage, on vous donnera de la bière.

                  ++

                  • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 3 octobre 12:52

                    @yadakir
                    de la Jupiler stp pour la biere ! Merci ;)


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès