• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Tennis : une choquante discrimination hommes-femmes

Tennis : une choquante discrimination hommes-femmes

Simona Halep et Rafael Nadal (photo Afp-Reuters) {JPEG}

Comme chaque année, les amateurs de tennis prennent plaisir à suivre les matches du tournoi de Roland-Garros, une minorité de favorisés dans les gradins de la porte d’Auteuil, tous les autres devant leur petit écran. Une question récurrente se pose toutefois au public et aux observateurs de cet évènement sportif de premier plan : quand sera-t-il définitivement mis fin à la discrimination hommes-femmes qui perdure dans le monde du tennis lors des principaux tournois du circuit professionnel ?

Les épreuves majeures du tennis mondial, communément désignées comme « tournois du Grand Chelem », sont organisées sous le contrôle de l’International Tennis Federation (ITF). Elles sont au nombre de quatre : l’Open d’Australie (Melbourne), les Internationaux de France (Paris, Roland-Garros), le tournoi de Wimbledon (Londres) et l’US Open (New York, Flushing Meadows). Ce sont évidemment ces prestigieux tournois que tous les champions et toutes les championnes de tennis en devenir rêvent, dès leur entrée sur le circuit professionnel, d’accrocher un jour à leur palmarès pour rejoindre les plus grands noms dans la galaxie des stars de leur sport.

Outre l’immense satisfaction sportive et la fierté de faire partie du cercle très fermé des champions et des championnes d’exception, les vainqueurs d’un tournoi du Grand Chelem se voient attribuer un prix de nature à attiser les ambitions. On serait motivé à moins : en 2018 à Roland-Garros, le gagnant du tournoi des hommes touchera un chèque de 2,20 millions d’euros contre la modique somme de 1,12 million d’euros au malheureux finaliste. Quant à la triomphatrice du tournoi féminin, elle ne sera pas en reste puisqu’elle touchera exactement le même chèque que son homologue masculin.

La parité des primes existe à Roland-Garros et à Wimbledon depuis 2007, mais elle avait déjà été imposée à Melbourne en l’an 2000 et à l’US Open dès... 1973 ! Cette mesure de parité abolissait la discrimination qui prévalait jusque-là dans la rémunération des champions relativement aux championnes. Qui pourrait s’en plaindre ? La discrimination des sexes en matière de rémunération étant l’un des travers les plus choquants de la société, on ne peut que se réjouir d’avoir vu les organisateurs de tournoi évoluer vers une parité qui aurait dû s’imposer d’elle-même beaucoup plus tôt.

Tout serait donc parfait s’il n’y avait un problème d’éthique à la clé : du fait de cette avancée sociale, les femmes se trouvent désormais nettement mieux rémunérées que les hommes, à temps égal passé sur les courts. Et cela pour une raison simple : comme dans les autres tournois du circuit, elles continuent, en Grand Chelem, de jouer leurs matches en 2 manches gagnantes (autrement dit en 3 sets maximum) alors que les hommes disputent des rencontres en 3 manches gagnantes (autrement dit en 5 sets maximum). Or, cela fait une énorme différence, le temps passé par les hommes sur le court dépassant celui des femmes de 1 heure à 1 heure 30 dans la plupart des cas. Avec pour conséquence une dépense d’énergie supérieure et un risque accru de blessure pour les hommes relativement aux femmes.

Sur le site de Tennis Legend, particulièrement riche en statistiques sur l’édition 2016 du tournoi de Roland-Garros, pas la moindre donnée sur la question du temps de jeu comparé comme si le sujet était tabou. Et de fait, il l’est pour les organisateurs des tournois du Grand Chelem comme nous le verrons un peu plus loin.

« Nous sommes prêtes » !

La logique élémentaire et la morale sociale voudraient donc que l’on aligne le temps de jeu des femmes sur celui des hommes en les faisant disputer des matches en 3 manches gagnantes. Mais des voix s’élèvent ici et là pour souligner le surcroît de dépense physique pour des femmes réputées moins résistantes. Oui à la rémunération égale, non aux efforts égaux ! Or, cet argument de moindre résistance n’a pas la moindre valeur : les femmes sont tout aussi résistantes que les hommes à l’effort sportif, comme le démontrent les marathoniennes, les triathlètes, les navigatrices en solitaire ou les alpinistes de l’extrême. Sans compter les multiples études médicales sur le sujet qui convergent toutes vers la même conclusion : les différences physiques entre les hommes et les femmes se traduisent par des performances moindres pour ces dernières, mais en aucun cas par une incapacité à produire des efforts de même durée. Pour l’anecdote, rappelons que la Danoise Caroline Wozniacky, actuelle n° 2 mondiale, s’est entraînée et, en 2014, a couru en cours de saison le marathon de New York sans préjudice pour son parcours tennistique !

Il semble donc, pour suivre la même voie que les autres sports, que le temps soit venu d’harmoniser les tableaux masculin et féminin des tournois du Grand Chelem. Stacey Allaster, ex-présidente de la WTA (fédération internationale des joueuses de tennis) est d‘ailleurs persuadée que les matches en 5 manches ne poseraient pas de problème aux championnes, comme elle l’avait confié lors d’une conférence de presse en septembre 2013 à Singapour : « We are ready, willing and able to play 5 sets matches in the major tournaments » (Nous sommes prêtes, volontaires, et capables de jouer des matches en 5 manches dans les tournois majeurs).

Une opinion partagée par des figures historiques du tennis féminin comme Billy Jean King (fondatrice de la WTA) et Martina Navrátilová. De même, dans le circuit contemporain, la majorité des meilleures joueuses y sont elles favorables, à l’image de l’Américaine Serena Williams, de la Russe Maria Sharapova et de l’Allemande Angelique Kerber. Il n’y a donc plus qu’à sauter le pas pour renouer avec une expérience qui avait déjà été tentée au Masters féminin de 1984 à 1998, et bien plus tôt encore lors de l’US Championship au Philadelphia Cricket Club en... 1891 et 1892, l’Irlandaise Mabel Cahill ayant gagné la finale en 4 sets la première année et en 5 sets la seconde année en suscitant l’enthousiasme des chroniqueurs. Le premier match de l’histoire en 5 sets de l’histoire moderne du tennis a, quant à lui, été remporté par Monica Seles face à Gabriela Sabatini en 1990 au terme d’un affrontement épique de 3 h 47 de jeu !

Encore faudrait-il, pour aligner le temps de jeu des femmes sur celui des hommes, lever un obstacle majeur : l’opposition des organisateurs des tournoi du Grand Chelem qui devraient faire face à des durées de compétition significativement allongées et, le cas échéant, à des casse-tête, tant en matière d’occupation des courts qu’en matière de retransmission télévisée, les diffuseurs exerçant sur les organisateurs de tournoi des pressions directement liées aux contrats publicitaires des chaînes et au risque accru de débordement des retransmissions sur leurs programmes de prime time. Qui plus est, force est de reconnaître, et c’est notamment vrai à Roland-Garros, que les matches féminins – considérés comme moins spectaculaires par les amateurs de tennis – peinent à attirer un public nombreux et a fortiori à doper les recettes publicitaires dans les médias.

Autant d’éléments qui font qu’en 2018, le débat reste bloqué. Faut-il renforcer l’attractivité des tournois féminins en passant aux matches en 5 sets, ce qui serait la solution de bon sens ? Ou bien y renoncer définitivement pour sauvegarder les intérêts des boutiquiers ? Mais alors, ne faudrait-il pas, par équité sportive relativement au montant égalitaire des primes, imposer pour toutes et tous les matches en 3 sets dans les tournois masculins du Grand Chelem comme cela se pratique dans les autres tournois du circuit ? Impossible, car à l’évidence – sur ce plan, tout le monde est d’accord – l’intérêt de la compétition en serait fortement diminué, ce qui aurait un impact à la baisse tant sur la fréquentation des spectateurs dans les enceintes sportives que sur les mesures d’audimat dans les médias.

Il est donc probable que le statu quo l’emportera. Et c’est ainsi que devrait perdurer dans le tennis une discrimination hommes-femmes qui, au mépris de l’équité sportive, plonge ses racines dans de peu glorieuses considérations financières aux relents sexistes. 

Note : Cet article est une reprise modifiée et complétée d’un texte de 2014


Moyenne des avis sur cet article :  1.86/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

168 réactions à cet article    


  • troletbuse troletbuse 6 juin 2018 08:08
    Enfantement :
    une choquante discrimination hommes-femmes
    Oui, on n’a encore jamais vu l’accouchement d’un homme, c’est une honte smiley

    • Fergus Fergus 6 juin 2018 09:11

      Bonjour, troletbuse

      Ni des femmes chanter avec une tessiture de basse. Merci pour cette utile contribution !


    • troletbuse troletbuse 6 juin 2018 09:18

      @Fergus
      Avec la théorie du genre, on va pouvoir régler tous ces problèmes. Une France parfaite dans une Europe parfaite. smiley


    • Fergus Fergus 6 juin 2018 09:43

      @ troletbuse

      La « théorie du genre » est très largement fantasmée !


    • leypanou 6 juin 2018 08:42
      Faut-il renforcer l’attractivité des tournois féminins en passant aux matches en 5 sets, ce qui serait la solution de bon sens ? : quel bon sens ?

      Les matchs femmes sont suffisamment soporifiques pour qu’on n’ait pas besoin de les faire durer plus longtemps.

      Et pour ceux qui sont obsédés par la parité, égalité hommes-femmes dont on entend parler à chaque fois, supprimons les tournois hommes-tournois femmes, qu’il n’y ait plus qu’un seul tournoi où tout le monde participe, on verra bien.

      Qu’on fasse çà aussi en boxe, athlétisme, kick-boxing, MMA, judo, etc, etc.

      • Fergus Fergus 6 juin 2018 09:21

        Bonjour, leypanou

        « Les matchs femmes sont suffisamment soporifiques pour qu’on n’ait pas besoin de les faire durer plus longtemps. »

        Ce n’est pas toujours le cas, fort heureusement.

        Cela dit, la solution pourrait être de ramener les matches à 2 manches gagnantes pour tous et toutes, avec - pourquoi pas ? - des matches en 3 manches gagnantes pour les demi-finales et la finale des deux tournois, ce qui ne poserait pas de problèmes aux organisateurs, les courts étant disponibles à ce stade de la compétition.

        Pour ce qui est des compétitions mixtes, au-delà de la boutade, elles existent déjà dans de nombreuses disciplines sportives où les éléments purement physiques ne sont pas déterminants.


      • Alren Alren 6 juin 2018 12:39
        @Fergus

        "les matches à 2 manches gagnantes pour tous et toutes, avec - pourquoi pas ? - des matches en 3 manches gagnantes pour les demi-finales et la finale des deux tournois, ce qui ne poserait pas de problèmes aux organisateurs, les courts étant disponibles à ce stade de la compétition."

        Cela me paraît une très bonne idée !
        La plupart des matchs -masculins et féminins- sont très déséquilibrés au début du tournoi en ce sens que la différence de force des deux adversaires est très grande et qu’il est très rare qu’un joueur mené 2 sets à 1, parvienne à finir en obtenant les deux derniers sets.
        Quand un joueur ordinaire est écrasé par un champion, l’intérêt du matche diminue fortement et il est intéressant qu’il soit le plus court possible.

        J’augmenterais cependant aux quarts de finales et peut-être même aux huitièmes, les matchs à 5 sets pour hommes et femmes.

      • Fergus Fergus 6 juin 2018 13:29

        Bonjour, Alren

        Je partage très largement vos observations.

        Entre les demies et les huitièmes, transigeons sur les quarts !  smiley Je crains toutefois que notre logique ne soit éloignée de celle - absconse - des organisateurs ou des responsables de télévision.


      • Pere Plexe Pere Plexe 6 juin 2018 17:10

        @leypanou
        au judo les règles ont évoluées en ce sens.

        le temps de combat est désormais le même (4 ’) et des combats par équipes mixtes crées.

      • kalagan75 6 juin 2018 09:07

        Pour se rendre compte de l’attractivité du tennis féminin, il suffit de regarder la densité du public en tribune : lors de l’élimination de Monfils, le court était comble. Il me semble que c’est Caroline Garcia qui jouait ensuite sur le même court, les tribunes se sont vidées alors que les places sont achetées pour la journée ...


        Lorsque Gilles Simon, il y a quelques années, avait expliqué que les revenus devaient être proportionnels à l’attractivité proposée, ce fût un scandale. Dans la majorité des sports, les compétitions femmes et hommes sont bien différenciées, les revenus aussi ... 

        • Fergus Fergus 6 juin 2018 09:35

          Bonjour, kalagan75

          Je vous rejoins sur les propos de Simon qui, pour être choquants en apparence, n’en étaient pas moins frappés au coin du bon sens. En l’occurrence, l’on peut parler de discrimination à l’envers si l’on compare les temps de jeu mais aussi - vous avez raison sur ce point - l’attractivité des matches. Sur ce dernier point, voir ci-dessus ma réponse à leypanou.

          Petite anecdote significative concernant la comparaison hommes-femmes en termes d’efficacité :

          En 1998, les sœurs Williams s’étaient vantées de pouvoir battre n’importe quel joueur classé au delà de la 200e place au classement ATP. Le défi a été relevé par Karsten Braasch, un Allemand classé 203e mondial. Après avoir ostensiblement joué au golf et bu quelques bières, Braasch a rencontré les deux sœurs, chacune en un set. Résultat : 6-1 contre Serena puis 6-2 contre Venus !


        • Trelawney Trelawney 6 juin 2018 10:14

          @kalagan75
          Lorsque Gilles Simon, il y a quelques années, avait expliqué que les revenus devaient être proportionnels à l’attractivité proposée


          Il faut toujours faire attention à ce que l’on dit, parce que dans ces conditions Gilles Simon ne serait pas payé trés cher, comme le reste des tenismen français

        • Fergus Fergus 6 juin 2018 10:57

          Bonjour, Trelawney

          Vous avez raison. Cela dit, les joueurs qui ne parviennent pas à se hisser dans les derniers tours des grands tournois gagnent très confortablement leur vie mais sans amasser des sommes considérables. Qui plus est, leur carrière est relativement courte.


        • kalagan75 6 juin 2018 12:55

          @Trelawney
          je ne te le fais pas dire : j’ai un pote qui a été classé entre la 130° et la 200° place mondiale et bien je peux te dire qu’il faisait le dos rond pour payer ses factures ...


        • cathy cathy 6 juin 2018 09:22

          Partout où le mâle blanc domine, un gauchiste viendra toujours nous parler du sujet féminin sans fin. 


          • Fergus Fergus 6 juin 2018 09:36

            Bonjour, cathy

            J’avoue ne pas comprendre le sens de votre intervention.


          • Trelawney Trelawney 6 juin 2018 10:19

            Coté parité, le tennis n’est heureusement pas un sport défavorisé. Il existe encore de nos jours des sports ne nécessitant pas des conditions physiques démesuré où aucune femme ne participe. La Formule 1 en est un exemple


            • cathy cathy 6 juin 2018 10:48

              @Trelawney
              La formule 1, n’est pas vraiment un sport comme les autres. C’est surtout une industrie de pointe, et je ne pense vraiment pas que des industriels permettent que le féminisme vienne marcher sur leurs plates-bandes. Le jour ou ils en auront plus besoin, ils mettront des femmes pilotes.


            • Fergus Fergus 6 juin 2018 11:12

              @ Trelawney

              Il y a déjà eu des femmes en Formule 1, mais elles n’ont pas réussi à s’y imposer, et cela d’autant moins qu’elles ont pas été engagées dans des écuries de premier plan. Idem en rallye auto, Michèle Mouton mise à part.

              Cela dit, on constate en karting que les filles dament le pion des garçons jusqu’à l’adolescence. Après quoi, elles renoncent, écœurées par le machisme de ce sport mécanique. Sans doute faut-il y voir l’explication de leur absence aux niveaux supérieurs.

              Et pour ce qui est de la condition physique en F1, il ne faut pas sous-estimer l’effort, entre les G encaissés et l’étuve que peut être un habitacle. Mais cela n’explique pas l’absence des femmes, parfaitement aptes à supporter les efforts demandés.


            • Fergus Fergus 6 juin 2018 11:18

              @ Trelawney

              J’ajoute que, de manière générale, les femmes sont très peu présentes dans les sports mécaniques (automobile, moto, motonautisme). Peut-être faut-il y voir la conséquence d’une culture encore très sexiste qui détourne les filles de ces sports considérés comme « masculins ». A l’inverse, et sans doute pour les mêmes raisons, les filles sont très largement majoritaires en gymnastique et en patinage, sport qui, eux, sont considérés comme plus « féminins ».


            • PR VR 6 juin 2018 11:33

              @Fergus

              Vos conclusions ressemblent à la théorie du genre. C’est pénible.

            • Fergus Fergus 6 juin 2018 11:40

              Bonjour, PR VR

              Je ne vois pas le rapport avec la « théorie du genre ».

              Le fait est que l’on sort peu à peu - et je m’en félicite - d’une éducation qui a de facto confiné les garçons et les filles dans des modes de pensée et des activités différenciées. Il s’agit là d’un constat que vous ne pouvez nier.

              Par chance, les choses évoluent, mais il est clair que dans certaines professions et certains sports, il reste des progrès à accomplir pour dépasser les clivages sexistes liés au poids de la culture.


            • Julien30 Julien30 6 juin 2018 11:42

              @Fergus
              « Cela dit, on constate en karting que les filles dament le pion des garçons jusqu’à l’adolescence. Après quoi, elles renoncent, écœurées par le machisme de ce sport mécanique. »

              Vous êtes décidément en expert en tant de sujets, pouvez-vous nous donner un lien prouvant ces affirmations ?

            • Julien30 Julien30 6 juin 2018 11:44

              @Fergus
              « d’une éducation qui a de facto confiné les garçons et les filles dans des modes de pensée et des activités différenciées.  »

              Nier les différences, qui ne seraient que constructions sociales du méchant patriarcat, vous êtes en plein dans la théorie du genre et vous ne vous en rendez même pas compte.

            • PR VR 6 juin 2018 11:45

              @Fergus

              Désolé mais ne pas comprendre pourquoi les hommes sont plus sport mécanique et sport de combat que danse et curling bâton en invoquant le sexisme comme explication, c’est exactement l’esprit de la théorie du genre. 

            • Fergus Fergus 6 juin 2018 11:58

              Bonjour, Julien30

              J’ai relayé là ce qui est dit par des spécialistes (dont je ne suis pas).

              Cela dit, après avoir cherché sur le web suite à votre (peu courtoise) interpellation, j’ai trouvé ceci, exprimé par l’ex-championne de rallye Michèle Mouton, et qui confirme le fond de mon commentaire ci-dessus :

              « Les filles sont aussi rapides que les garçons en karting jusque vers 14 ans. Mais dès qu’on passe à la catégorie immédiatement supérieure, elles plafonnent et se retrouvent au milieu du peloton, à des niveaux insuffisants pour espérer faire une carrière. »


            • Fergus Fergus 6 juin 2018 12:01

              @ PR VR

              Je ne dis pas que je ne comprends pas, je constate.


            • Julien30 Julien30 6 juin 2018 12:01

              @Fergus
              « Aussi rapide » et non plus, et selon cette personne en particulier dont on ne sait si elle est objective ou si elle fait dans l’idéologie, bref « on ne constate » en fait rien du tout.


            • Julien30 Julien30 6 juin 2018 12:05

              @Fergus
              « Mais dès qu’on passe à la catégorie immédiatement supérieure, elles plafonnent et se retrouvent au milieu du peloton, à des niveaux insuffisants pour espérer faire une carrière. »

              Et elle ne parle pas là de machisme empêchant les femmes de continuer, c’est vous qui sortez ça de votre chapeau.

            • velosolex velosolex 6 juin 2018 12:07

              @Fergus
              On entend effectivement beaucoup ce grand cri d’indignation raisonner sur les réseaux, et autres médias : La différence de salaire entre hommes et femmes. L’évoquer vous fait passer pour une sorte d’archange de la vertu, de philosophe engagé dans la lutte contre l’injustice la plus vile, à la façon Voltaire....Un problème, il est vrai, mais l’intérêt de ces hauts cris vertueux ne cacherait il pas un scandale, voir beaucoup d’autres, bien plus grands. 

              On lit ce matin par exemple que les différences de fortune entre riches et pauvres se sont considérablement aggravés depuis 30 ans. Pas un scoop qui mobilise, c’est vrai. On le sait. Les choses, comme vous le dites, n’évoluent cette fois là vraiment pas. C’est même le contraire. La distinction sociale se fait non plus par le sexe, en fait, qui est un leurre en grande partie devenue maintenant, mais par l’origine, la famille, le carnet d’adresses. 
              Les preuves de cette différentiation aux forceps sont plus flagrants de jour en jour. Macron veut supprimer les aides sociales, et le vocabulaire qu’il emploie évoque le dix neuvième siècle. Les Cosette d’aujourd’hui, mais les garçons ne sont pas en reste, ne sont pas à Rolland Garos, mais s’échinent toutes seules pour passer leur examen d’université en ligne, alors que le rejeton de bourgeois, laissera le clavier au prof de philo copain des parents. Juste un exemple récent, parmi tant d’autres, de l’odieuse discrimination extérieure au sexe, dont il est de bon temps d’agiter la couleur comme un leurre utile. Mais voilà un temps que ce n’est plus la balle de match. ...Autre piège, la banlieue, qui dans la presse joue le rôle de territoire exclusif de l’exclusion, alors que le pays en entier, et les campagnes sont traversées par les mêmes lignes de fracturation...Mais les voilà doublées elles même par les migrants...Il semble que même le plus pauvre puisse tirer avantage de sa condition par rapport à un autre plus misérable.... Les lignes du court seraient à redessiner, n’est il pas ?

            • velosolex velosolex 6 juin 2018 12:34

              @Fergus
              On en revient à la théorie de genre. Pourquoi le filles en auraient elle pas ?..Je veux dire de l’agressivité. Y aurait il des sport plus féminins, et d’autres plus masculins ?. Poser cette question, qui aurait fait sourire il y a encore trente ans vous fait passer maintenant pour un réactionnaire. Mais derrière l’étiquette « tout le monde a droit » ne se cache t’il pas le masque de indifférenciation générale. Dans le monde du politiquement correcte, Ulysse maintenant reste à Itaque, travaille à son tissage, tandis que Pénélope parcours le monde, fout une raclée au cyclope. Comment l’homme , ses désirs, ses ambitions, peut les faire rêver..Neuf crimes sur dix sont faits par des hommes. Ecouter Trump cinq minutes vous donner envie de changer de sexe, et de planète, en fait. Mais c’est lui l’arbitre, qui donne les points aux plus incompétents, qui déplacent leur obscénité sur le court.

              Les femmes veulent souvent accéder à cette virilité, comme l’Afrique voulait accéder au costume trois pièces et cravate. Nous sommes dans un espace civilisationnel inédit, qui leur fait croire que le bonheur est d’accéder au costume du vainqueur d’antan : La force brute, l’idée même de compétition. Personnellement j’aime beaucoup les valeurs féminines, qui à mon avis n’ont rien à envier à ces baudruches : La patiente, la force, la douceur, l’empathie, l’écoute, le nursing, le courage, l’obstination, l’endurance..... On en a fait des valeurs ringardes, alors que ce sont les seules possibilités de nous en sortir, le monde compris...Alors quand je vois cette Serena william, habillée comme un mercenaire suisse, dont la tenue excentrique avait pour but de tétaniser leurs adversaires, cela me met en colère !


            • troletbuse troletbuse 6 juin 2018 12:39

              @velosolex
              Très juste ce que vous écrivez. Il faudrait quand même s’occuper de l’égalité entre tous nos milliardaires  smiley


            • Fergus Fergus 6 juin 2018 12:52

              @ Julien30

              « elle ne parle pas là de machisme empêchant les femmes de continuer, c’est vous qui sortez ça de votre chapeau »

              A toutes fins utiles, voilà une autre citation, cette fois de Margot Lafitte, journaliste sportive et fille de l’ancien pilote Jacques Lafitte :

              « Pour une fille, il faut être vraiment gonflé pour se lancer dans un milieu qui reste très macho », . « C’est un univers très dur, même pour les garçons, la route est très longue, les places sont rares et les filles doivent en faire deux fois plus pour s’imposer, surtout si elles ne sont pas issues du milieu automobile ».


            • gaijin gaijin 6 juin 2018 12:53

              @Fergus

              « Les filles sont aussi rapides que les garçons en karting jusque vers 14 ans. »
              il y a aussi de simples réalités biologiques : plus de testostérone = un mode de fonctionnement plus agressif et plus de prise de risque .....
              dopez les filles a la testostérone et elles feront jeux égal

            • Fergus Fergus 6 juin 2018 12:59

              @ velosolex

              Je n’ai pas de problème avec le fait que les femmes soient majoritaires dans certains sports (par exemple gymnastique 78 %) et les hommes dans d’autres (par exemple auto-moto 72¨%), et je ne revendique en aucune manière une parité dans ces sports : à chacun, garçon ou fille, de décider ce qu’il veut faire !

              Pour ce qui est de la tenue de Serena Williams, elle est horrible et grotesque !


            • Fergus Fergus 6 juin 2018 13:09

              Bonjour, gaijin

              Ne surtout pas modifier la physiologie des femmes. Certes, elles ne connaissent pas les effets de la testostérone, mais il semble - d’après certains médecins du sport - quelles soient mieux protégées que les hommes des blessures musculaires par leurs oestrogènes. smiley 


            • velosolex velosolex 6 juin 2018 13:50

              @cassini
              C’est sûr que de voir la façon qu’ont les béliers, les taureaux, les coqs, les mâles en général, de considérer leur espace carré vous donnent des indices précieux sur les bienfaits de la testostérone, cette paire de lunettes qui vous met envie de monter sur les autres, et d’y planter votre drapeau, votre semence, en prenant l’autre par les cheveux. 

              V’là que les femelles disent que c’est juste éducatif, civilisationnel, et que même des brebis en viennent à faire du budy building, dans ce monde où « si tu te bats pas t’es rien ! »
              Un part importante des films indigent est faite maintenant autour de ce scénario affligent....La greffe de couilles est programmée pour dans quelques années..A quand celle de cerveau ?. 
              Les filles seraient des mecs comme les autres, du moins ressemblant à un mâle fantasmé, vainqueur aux poings, ou aux points. La vie intellectuelle la dedans régresse à toute allure, à ce qu’elle était sous le troisième reich, qui possédait lui aussi des archétypes. Une fabrique de la vérité a fait place à d’autres, sous l’étiquette à chaque fois du progrès, de l’homme ou de la femme améliorée. 
              Mes frères , mes sœurs, qu’avons nous besoin vraiment pour continuer à vivre sur cette terre qui ressemble de plus en plus à une vieille chambre à air rafistolée et couverte de rustines. 
              Que voulons nous vraiment ?
              Ressembler au bibendum Michelin, de battre des records, en sautant par dessus les fils de fer barbelés ?

            • Trelawney Trelawney 6 juin 2018 14:01

              @gaijin

              il y a aussi de simples réalités biologiques : plus de testostérone = un mode de fonctionnement plus agressif et plus de prise de risque .....
              dopez les filles a la testostérone et elles feront jeux égal 
              Dans ces conditions, quelle différence existe entre un pilote de chasse homme et un pilote de chasse femme ? réponse aucune. Donc votre théorie ne tient pas
               


            • marmor 6 juin 2018 14:56
              @Fergus
              C’est n’importe quoi ! Si une femme est capable des mêmes performances qu’un Hamilton ou un Vettel, se serait du pain béni pour les constructeurs et les sponsors !!! Si elles ne sont pas au plus haut niveau, c’est qu’elles n’y arrivent pas, tout simplement. L’exemple de Michèle Mouton est l’exception qui confirme la règle, et pour le constructeur, ça a été le jack pot, l’Audi Quattro S 1 s’est vendu comme des petits pains. Donc rien à voir avec le machisme. Bof, ça fait un article et un peu de buzz….

            • gaijin gaijin 6 juin 2018 14:57

              @Trelawney
              ils font la course les pilotes de chasse ?


            • Albert123 6 juin 2018 14:58

              @Fergus


              « Je ne dis pas que je ne comprends pas, je constate. »

              constater ce n’est pas émettre une hypothèse au sujet de la vilaine « société patriarcale » si chère aux féministes et autres LGBT sans laquelle leurs incessantes pleurnicheries devraient cessées pour laisser place à une vérité crue.

              vérité qui mettrait à mal l’irresponsabilité qui constitue leur mode de fonctionnement et qui consiste à rejeter sur l’autre (ici le mâle cisgenre blanc) les raisons de leurs propres frustrations dont l’origine est toute simple : le refus d’accepter ce qu’ils sont ainsi que leurs limites et l’absence totale de lucidité à l’égard de ce que ces personnes peuvent réellement prétendre au regard de leurs talents réels.

              vous êtes ainsi dans une réécriture idéologique des faits, idéologie qui est celle de la « gender theory » qui tente de masquer beaucoup de réalités biologiques pour mieux fustiger un ennemi aussi imaginaire qu’abstrait et au passage déresponsabiliser l’individu qui sombre dans la pleurnicherie permanente.

              les plus affutés auront compris que derrière ce mode de fonctionnement aussi bancal qu’immature, tant il souligne le manque d’autonomie de ceux qui s’y réfugient, se trouve toute l’essence de ce qui nourrie le gauchisme, cette « maladie infantile du communisme » comme disait certains.


















            • gaijin gaijin 6 juin 2018 15:03

              @Fergus @ cassini

              bien sur je n’ai jamais pensé qu’il fallait smiley ....mais juste qu’il faut remettre le cheval au centre du pré : il y a la réalité des conditionnements sociaux et aussi celle de la biologie .......( ou inversement )


            • gaijin gaijin 6 juin 2018 15:04

              @gaijin
              ps et bien sur il y a un effet de boucle : la sociologie influant sur la biologie et inversement .....


            • gaijin gaijin 6 juin 2018 15:06

              @Fergus

              « Pour ce qui est de la tenue de Serena Williams, elle est horrible et grotesque ! »
              propos de male dominant qui ne veut voir dans la femme qu’un objet décoratif ...... smiley smiley

            • Fergus Fergus 6 juin 2018 15:40

              Bonjour, marmor

              « Si une femme est capable des mêmes performances qu’un Hamilton ou un Vettel, se serait du pain béni pour les constructeurs et les sponsors !!! »

              Ai-je dis le contraire ? Non, évidemment car sur ce point, je suis d’accord avec vous.

              Encore faudrait-il pouvoir arriver au sommet dans un milieu sportif si concurrentiel. Or, il n’y a que 28 % de femmes dans les sports mécaniques, ce qui d’emblée leur procure un handicap statistique. Et le fait est qu’elles se heurtent, comme l’ont dit Mmes Mouton et Lafitte à un machisme qui décourage la plupart d’entre elles avant d’atteindre les formules de haut niveau.


            • Fergus Fergus 6 juin 2018 15:43

              Bonjour, Albert123

              N’importe quoi ! Je ne milite absolument pas pour que les femmes fassent absolument tout comme les hommes. Simplement que, dans le cas présent, à primes égales, elles aient accès au même volume de jeu ;


            • Fergus Fergus 6 juin 2018 15:45

              @ gaijin

              Manifestement, vous n’avez pas vu cette tenue. Et il va de soi que j’aurais eu la même réaction pour un homme ainsi vêtu d’une combinaison noire qui ne ressemble à rien comme tenue de sport. Mais peut-être va-t-elle lancer une mode, ce dont je doute fortement.


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 6 juin 2018 16:12

              @Fergus Bonjour. Le plafond de verre en sport mécanique est peut être dû au moindre attrait qu’on la plupart des femmes pour ce qui touche la mécanique. Pour être très bon pilote il faut être bon metteur au point , afin de pouvoir traduire ses sensations négatives au staff technique.


            • Albert123 6 juin 2018 16:25

              @Fergus


              « elles aient accès au même volume de jeu »

              et donc encore une fois nier la réalité pour lui préférer le fantasme femelliste puisque vous même constatez que :

              « Qui plus est, force est de reconnaître, et c’est notamment vrai à Roland-Garros, que les matches féminins – considérés comme moins spectaculaires par les amateurs de tennis – peinent à attirer un public nombreux et a fortiori à doper les recettes publicitaires dans les médias. »

              ce qui n’est pas du sexisme mais un simple constat et le reflet d’une réalité froide qui déplaît aux féministes et qu’une société saine ne tenterait pas de remettre en question avec des idéologies aussi farfelues que la « gender theory » et autres lubies égalitaristes du même tonneaux, 

              les hommes et les femmes ne sont pas biologiquement égaux, les hommes eux même entre eux ne le sont pas par ailleurs, 

              Enfin greffer une paire de miches à un homme n’en fera jamais une femme quand bien le triste sire s’en persuade lui même 




            • marmor 6 juin 2018 16:59
              @Fergus
              Vous ne comprenez que ce que vous voulez comprendre. Je vous dis que si une femme est capable des mêmes performances qu’un Vettel, Alonso ou Ricciardo, aucun macho ne pourra lui barrer la route, ce n’est quand même pas compliqué à comprendre ! 
              Tous les grands champions de F1 ont commencé en bas de l’échelle, karting, formule Renault ou Ford, F3 ; F2 etc. Ceux qui arrivent à obtenir un volant en F1 sont soit les meilleurs, sans distinction de sexe, soit suffisamment riches pour acheter le volant.
              Margot Laffite n’est que la fille de son père, elle s’est bien essayé à piloter, et Dieu sait que si elle avait eu le moindre talent, son père lui aurait ouvert toutes les portes, donc si elle ne pilote pas, ce n’est pas parce qu’il s’agit d’un milieu machiste, mais parce qu’elle n’en a pas les capacités. Vous compris Mr Fergus ? 
              A propos du tennis et des temps de jeu, il ne vous aura pas échappé, car rien ne vous échappe, que certains matchs en 3 sets masculins sont pliés en 1heure et demi, et certains matchs féminins en deux sets peuvent durer 4 heures. Vous avez entendu parler du tie break qui peut durer ?
              Allez, Monsieur Fergus, un peu de modestie vous rendra presque sympathique en évitant de vous buter sur vos certitudes
              Bonne soirée mon cher

            • Fergus Fergus 6 juin 2018 17:26

              Bonsoir, Aita Pea Pea

              Le « moindre attrait qu’ont la plupart des femmes pour ce qui touche la mécanique »

              Vous avez raison, mais cela tend à devenir de moins en moins vrai, et l’on commence à voir des filles qui se lancent dans la mécanique automobile.


            • Fergus Fergus 6 juin 2018 17:29

              @ Albert123

              Je ne nie rien, c’est vous qui interprétez mal mes propos. En résumé, je dis que les matches des femmes sont moins intéressants, mais que ce n’est pas une raison pour, qu’à primes égales, elles ne disposent pas du même temps de jeu que les hommes !


            • Fergus Fergus 6 juin 2018 17:38

              @ marmor

              « si une femme est capable des mêmes performances qu’un Vettel, Alonso ou Ricciardo, aucun macho ne pourra lui barrer la route,

              Et c’est bien pour cela que quelques femmes ont réussi à se hisser en F1 !!! Mais eu égard au très petit vivier féminin issu des catégories inférieures, elles ont été rares et n’ont pas réussi à s’imposer. »ce n’est quand même pas compliqué à comprendre !"

              Quant aux temps de jeu, affirmer que certains matches féminins durent longtemps alors que certains matches masculins sont expédiés cela relève d’une évidente lapalissade. Il n’en est pas moins vrai qu’en moyenne les matches féminins durent beaucoup moins longtemps !


            • gaijin gaijin 6 juin 2018 17:40

              @Fergus
              je ne regarde pas sa tenue juste son jeu ( mode hypocrisie on )


            • marmor 6 juin 2018 17:50
              @Fergus
              Je capitule, vous avez raison…….

            • Yanleroc Yanleroc 6 juin 2018 17:52

              @Fergus, ce n’ est pas compatible sur le long terme, ou alors ce ne sont pas des filles CQFD !

              Chacun à sa place et les vaches..n’ auront qu’ à bien se tenir..

            • velosolex velosolex 6 juin 2018 17:54

              @Aita Pea Pea
              Encore quelques années, et le sport mécanique nous paraîtra encore plus débile que les tournois moyennageux, qui faisaient le plein des sens, sans effet carbone, et sans vous bousiller les oreilles. 

              Il n’est pas étonnant que les femmes veulent s’emparer de cet aberration, qui fait pousser sur le champignon le quidam moyen au volant de sa clio.
              Vive les couses de caisse à savon, ou de patinettes. Avec prime au dernier. Les impressions des derniers sont bien plus intéressantes que ceux des serena et des williams. Je parle des voitures de formule 1 autant que des soeurs. 
              Je suis très critique sur la compétition et les moteurs et les egos gonflés.
               Je sais d’où je viens pourtant,...J’ai conduit des gros cubes, et j’ai fait de la compétition vélo à un bon niveau amateur dans ma jeunesse. Là où les dieux dansant ont des centimètres cubes dans les pattes....La recherche de l’équilibre et de la trajectoire parfaite parfois vous amène à affronter d’étranges contradictions. C’est le doute et le manque d’ego qui vous tue dans ce domaine, où il faut écraser les autres. La moindre interrogation est de trop, c’est la seconde de réaction qu’il vous manquera. Les sportifs de haut niveau ne peuvent être que des tueurs. 

            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 6 juin 2018 18:08

              @velosolex

              Point Gold Wing !


            • Albert123 6 juin 2018 18:38

              @Fergus


              « ce n’est pas une raison pour, qu’à primes égales, elles ne disposent pas du même temps de jeu que les hommes ! »

              les hommes jouant plus longtemps ils devraient en toute logique obtenir des primes plus importantes effectivement.

              là on est face à une inégalité sexiste flagrantes à l’égard des hommes qui touche les strates les plus élevés des sportifs bourgeois.




            • PR VR 6 juin 2018 11:42

              Il y a des domaines notamment le sport ou l’homme excelle grâce à sa puissance physique et sa testostérone, l’offre et la demande c’est tout ce qui explique vos disparités.


              Si un film réalisé par une femme venait à ne pas marcher au box-office, il ne viendrait à l’esprit de personne d’accuser les films réalisés par des hommes d’être la cause de l’échec.

              En conclusion le tennis féminin est un moins bon film que le tennis masculin.

              • Fergus Fergus 6 juin 2018 13:04

                @ PR VR

                « En conclusion le tennis féminin est un moins bon film que le tennis masculin »

                Sur ce point là, la majorité des observateurs est d’accord. A cet égard, je vous renvoie plus haut à ma réponse à kalagan75 et à la mésaventure des sœurs Williams qui, un jour de 1998, ont vu s’effondrer leurs certitudes.


              • QiroreuR QiroreuR 6 juin 2018 13:42

                @Fergus
                Ce n’est pas un point anodin. C’est la réalité : le sport féminin attire moins les spectateurs parce qu’il est moins performant, moins technique, moins beau à voir. Il génère donc moins d’engouement, moins de passion, moins d’intérêt et donc moins de recettes. Tout simplement. Et il en va de même pour TOUS les sports. A juste titre (un titre du grand chelem de la logique) quelqu’un propose plus haut un circuit unique pour tous les sports (à ma connaissance seul l’équitation est dans cette configuration mixte).

                En réalité tout ce délire autour de la parité devrait mener à cette conclusion : la parité, très bien, mais alors en tout. Il n’y aura désormais plus qu’un seul circuit de tennis comme de tous les autres sports et tant pis s’il n’y a plus aucune femme dés le premier tour des qualifs. Au nouveau classement mondial on trouvera sans doute la première femme aux alentours de la 200ième place, mais cela sera sa juste place. Que l’on fasse de même avec les études : plus de « discrimination positive » comme cela existe dans certaines grandes écoles : seul le mérite doit compter. 
                Que l’on cesse de se cacher derrière, de réclamer un droit à la différence tout en se plaignant que les autres nous traite différemment. Toute la sottise du féminisme, de l’antiracisme, en un mot, de la gauchiasserie, repose sur cette équation biaisée. On ne peut réclamer en même temps d’être traité comme les autres tout en exigeant des droits différents et en reprochant aux autres le fait de vous considérer comme différents. Soit il n’y a qu’une seule humanité indifférenciée (plus d’hommes ni de femmes, plus d’homos ni d’hétéro, plus de jeunes ni de vieux, de racisés et de non-racisés) soit il y a des différences. L’entre-deux, spécialité du gauchiasseux qui veut le beurre, l’argent du beurre et le cul de la tennisvvoman , n’a aucun sens. 

              • Fergus Fergus 6 juin 2018 15:11

                Bonjour, QiroreuR

                Placer les joueurs et les joueuses dans le même classement alors qu’ils et elles n’auraient pas les mêmes adversaires n’aurait aucun sens

                « On ne peut réclamer en même temps d’être traité comme les autres tout en exigeant des droits différents et en reprochant aux autres le fait de vous considérer comme différents. »

                Je suis d’accord avec cette affirmation, et c’est pourquoi je trouve légitime qu’à primes égales, soit on augmente le temps de jeu des femmes, soit on diminue celui des hommes. 


              • Buzzcocks 6 juin 2018 15:56

                @PR VR
                Ce n’est pas forcement mon cas, mais voir Isner et Karlovic s’envoyer des services à 130 km/h pendant 3 heures, ça peut rapidement devenir beaucoup plus ennuyeux que du tennis féminin où il y a un minimum de tactique et surtout des échanges de plus de 1 coup de raquette.


              • Fergus Fergus 6 juin 2018 17:40

                Bonjour, Buzzcocks

                En matière d’ennui au tennis, je place Lendl au sommet, malgré toutes ses qualités.


              • velosolex velosolex 6 juin 2018 11:46

                Voilà un moment que je ne suis plus ces échanges psychotiques de fond de cour propres à donner des torticolis, ponctués de Han, et de Ha rageurs, évoquant parfois d’autres combats. En dehors de ce spectacle sous chapeau de paille, ou parapluie, en faire un sujet d’indignation sociale m’apparaît savoureux, voir humoristique, ou encore un peu provocateur, Au choix...Y aurait il des aficionados gagnant mille euros, propres à s’indigner, et se battre pour que Sharapova ou les william sisters gagnent non 1 million mais 2 million part tournoi comme les mecs....Je dirais que le problème ne vient pas de ce qu’on peut prendre pour une injustice, mais que l’indécence se situe dans ces salaires, et d’une façon générale à ces émargements confiscatoires d’une élite autoproclamée, sport ou pas.

                 A mon avis il aurait été plus judicieux, pour défendre le sort de nos sœurs, de s’attaquer à ce qui est commun à l’ensemble de l’humanité, qui se bat tous les jours pour survivre. 200 euros de plus ou de moins, selon votre sexe, quand on est smicard, a un retentissement bien plus grand que 1 million quand on a un patrimoine qu’il est bien difficile de situer soi même, et qui devient ainsi abstrait.

                • Fergus Fergus 6 juin 2018 12:04

                  Bonjour, velosolex

                  Vous avez raison, mais mon propos portait moins sur les primes que sur le temps de jeu inégalitaire.


                • velosolex velosolex 6 juin 2018 18:25

                  @Fergus
                  Il n’est pourtant pas certain que « plus c’est long, plus c’est bon ! » 

                  Comme disait Brassens, « la bande, Ah papa ! Ca ne se commande pas !
                  Ou, encore lui :
                   » 95 fois sur cent, la femme s’emmerde sur un court de tennis !"

                • JL JL 6 juin 2018 11:51
                  Nadal est trop payé, vu qu’il termine généralement en trois sets. Si l’on compte en nombre de jeux, c’est encore plus flagrant !
                   
                   smiley

                  • Fergus Fergus 6 juin 2018 12:07

                    Bonjour, JL

                    Nadal - comme les autres grands champions et championnes de tennis - est de toute manière « trop payé ».


                  • gruni gruni 6 juin 2018 12:23

                    Bonjour Fergus


                    Le salaire des joueuses et joueurs de tennis m’importe peu. Ils sont tous dans un système et en profitent. Enfin pas tous, les meilleurs et donc les plus médiatisés. Personnellement, je préfère regarder les filles jouer. Mais rien à voir avec l’art du tennis.

                    • troletbuse troletbuse 6 juin 2018 12:36

                      @gruni
                      Ah Grounichou, Vous regardez le tennis en vous tenant le pénis. Après tous vos articles sur les poupées, la masturbation, etc.., ca ne m’étonne pas de vous.


                    • troletbuse troletbuse 6 juin 2018 12:41

                      @gruni
                      Conclusion : ceux qui regardent les femmes dans le sport sont des voyeurs.


                    • Fergus Fergus 6 juin 2018 13:15

                      Bonjour, gruni

                      En ce qui me concerne, je regarde indifféremment les hommes ou les femmes, à une double condition : qu’il y ait du suspense et que les joueurs ou joueuses en présence ne nous infligent pas des cris de bête.

                      Cela dit, j’avoue que certaines joueuses sont particulièrement plaisantes à regarder. Ce sera le cas de Sharapova cet après-midi. smiley


                    • QiroreuR QiroreuR 6 juin 2018 13:46

                      @Fergus
                      Une rémunération en fonction du suspense et le nombre de décibels dans votre lucarne, voilà enfin une idée qu’elle est bonne et bien de gauche smiley


                    • velosolex velosolex 6 juin 2018 18:08

                      @Fergus

                      En ce qui me concerne il m’est totalement impossible de regarder femmes et hommes du même regard. 
                      Peut être suis je un fossile d’un autre monde. 
                      Un hérétique propre à la rééducation dans un camp de travail tenu par des professeurs-professeures du genre
                      Les femmes poussant des cris de bête en chaleur ne me dérangent pas .
                       Plaisantes à regarder ou pas, il suffit de fermer les yeux pour s’imaginer avec une raquette en main, les affrontant, comme dans un dessin de Crumb..... 
                      Je ne sais pas si cette forme d’humour est encore politiquement correcte. 
                      Une certitude, deux femmes sur un court de tennis sont pour moi plus plaisantes à regarder qu’une partie de boules bretonnes en Arabie saoudite entre deux femmes voilées
                      Car comme le sage dit : C’est le voile qui tombe qui délivre l’esprit. 

                    • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 6 juin 2018 12:28
                      Le tennis .. ! Super pour les femmes, elles peuvent jouer avec des balles ! En toute liberté .

                      Quelques-unes trébuchent et dans des circonstances troubles elles s’empalent sur le manche de la raquette... ?
                      Que du bonheur le tennis...

                       smiley

                      • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 6 juin 2018 12:30
                        Article inutile, les personnes qui pratiquent ce sport le font volontairement.

                          smiley

                      • Fergus Fergus 6 juin 2018 13:18

                        Bonjour, SPQR Sono Pazzi Questi Romani

                        « Article inutile »

                        Votre mérite d’être passé par là n’en est que plus grand ! smiley


                      • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 6 juin 2018 15:09
                        @Fergus.... Pauvre mentalité de Franc-maçon ....
                         smiley

                        La phrase est la suivante :
                        Article inutile, les personnes qui pratiquent ce sport le font volontairement.



                      • Fergus Fergus 6 juin 2018 15:13

                        @ SPQR Sono Pazzi Questi Romani

                        « Franc-maçon », moi ? N’importe quoi !  smiley 


                      • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 6 juin 2018 15:41

                        @Fergus


                        Vous perdez la mémoire, reprenez tous les commentaires que vous avez eu à votre endroit. Vous y verrez quelques vérités ....
                         smiley

                        Je ne suis pas le seul....
                         

                      • Fergus Fergus 6 juin 2018 15:48

                        @ SPQR Sono Pazzi Questi Romani

                        Vous racontez n’importe quoi ! Manifestement, vous confondez avec une autre personne...


                      • PR VR 6 juin 2018 12:34

                        KARSTEN BRAASCH : LE FUMEUR QUI A RIDICULISÉ LES SŒURS WILLIAMS
                        Janvier 1998, les sœurs Williams n’ont pas encore dicté leur loi sur le tennis féminin qu’elles pensent déjà à rivaliser avec les garçons. Un drôle d’Allemand en fin de carrière se fera un plaisir de leur donner tort...
                        JANVIER 1998, LES SŒURS WILLIAMS N’ONT PAS ENCORE DICTÉ LEUR LOI SUR LE TENNIS FÉMININ QU’ELLES PENSENT DÉJÀ À RIVALISER AVEC LES GARÇONS. UN DRÔLE D’ALLEMAND EN FIN DE CARRIÈRE SE FERA UN PLAISIR DE LEUR DONNER TORT SUR UN COURT DE MELBOURNE.

                          « Je pense vraiment que le tennis masculin et féminin sont très différents. Les hommes sont juste plus costauds que les femmes. C’est comme comparer des pommes et des oranges. » En juillet 2010, Serena Williams met fin à la guerre des sexes. La joueuse la plus titrée de ces 20 dernières années avoue même qu’elle « n’aurait aucune chance contre un Top 100 masculin ». L’Américaine n’a pas toujours tenu ce discours. Quand elle débarque sur le circuit WTA à la fin des années 90 avec sœur Vénus, son appareil dentaire et ses perles dans les cheveux, elle clame haut et fort pouvoir taper « n’importe quel mec du Top 200 ». Un homme va se charger de ramener les deux adolescentes à la raison. 

                        UNE CIGARETTE AU CHANGEMENT DE CÔTÉ

                        Sans sa double confrontation contre les sœurs Williams, l’histoire aurait retenu de Karsten Braasch son service improbable décomposé jusqu’à la caricature – qu’il semble avoir copié sur Monsieur Hulot – plutôt que son meilleur classement : une 38e place en juin 1994. Quatre ans plus tard, à l’Open d’Australie, l’Allemand a rasé sa moustache si reconnaissable et file déjà vers une fin de carrière, dans le plus parfait anonymat. Braasch affiche alors 31 ans au compteur et fume toujours un paquet de cigarettes par jour (ce qui peut expliquer pourquoi il n’a gagné qu’un match au meilleur des cinq sets dans sa vie !). Déjà éliminé en simple et double dans ce tournoi du Grand Chelem, il traîne devant le bureau de l’ATP quand les deux sœurs Williams demandent si un garçon du Top 200 est disponible pour qu’elles puissent prouver ce qu’elles crient sur les toits depuis un moment. Braasch relève le défi. Après tout, il pointe bien au 203e rang mondial. Programmé le premier dimanche de l’Open d’Australie, le match est repoussé à cause de la pluie. Le lundi, Serena (qui s’est inclinée contre son aînée au 2e tour) s’avance la première sur le court 17 de Melbourne Park. Son adversaire a préparé la rencontre à sa manière  : « J’ai descendu des cocktails et j’ai fait un parcours de golf ». Sûr de lui, Braasch se met un handicap supplémentaire : il ne s’autorise qu’une balle de service. Malgré cela, l’Allemand donne une leçon de tennis à la demoiselle de 16 ans. Victoire en un set très sec 6-1. Habituée aux frappes en cadence, Serena ne comprend rien au tennis anachronique de son adversaire. Comme frapper ses balles chopées ? Comme le déborder ? Impossible de trouver la solution. « C’était très dur, je ne pensais pas que cela allait être aussi dur, soupire-t-elle après le match. Je frappais des coups qui auraient été gagnants sur le circuit WTA, mais lui les rattrapait facilement ». Tellement facilement que Braasch grille une clope à un changement de côté. 

                        « J’AI JOUÉ COMME UN MEC CLASSÉ 600E »

                        Venus débarque alors pour venger sa cadette. A l’époque, l’ainée de la famille appartient déjà au Top 20 mondial et parait mieux disposée à résister. Le résultat sera presque identique. Défaite 6-2. Selon les témoins de ces deux rencontres, Braasch a presque semblé retenir ses coups. L’intéressé confirme, un rien chambreur : « Je ne pense pas qu’elle puisse battre un joueur dans les 500 premiers, parce qu’aujourd’hui j’ai joué comme un mec classé 600e ». Malgré tout, le bourreau reconnaît des qualités à ses deux malheureuses adversaires. « Les deux jouaient déjà très bien et frappaient vraiment bien dans la balle, explique-t-il quelques années plus tard au Guardian. A la fin, c’est moi qui ai gagné, mais ni moi ni elles n’avons vraiment pris ce match au sérieux. On a juste bien rigolé ». La défaite à peine digérée, les sœurs Williams annoncent qu’elles veulent désormais s’attaquer à un autre joueur, mais classé cette fois au-delà de la 350e place. Avec pas mal d’humour, Braasch leur demande d’attendre un peu  : « J’ai expliqué à Serena et Venus que la semaine prochaine, j’allais perdre des points ATP d’un tournoi de la saison dernière. Je ne devrais pas être loin de la 350e place. » Malgré la perche tendue, la revanche n’aura jamais lieu. Les sœurs William ont préféré dicter leur loi chez les filles et Karsten Braasch jouer au golf entre deux bouffées de cigarette

                        https://wearetennis.bnpparibas/fr_FR/articles/2013/04/09/karsten-braasch-le-fumeur-qui-a-ridiculise-les-soeurs-williams


                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 6 juin 2018 12:39

                          Merci Justine pour ce fameux octobre 2003. Pas du genre à me lever la nuit. Mais là.......« C’est un grand jour » « C’est à coup sûr un grand jour. J’ai toujours tout donné pour devenir N.1. C’est une impression étonnante. J’ai commencé le tennis à 5 ans et devenir N.1 était un rêve. Pour le moment, je ne réalise pas que je suis devenue la 13e numéro 1 mondiale, mais demain ce sera plus facile. Aujourd’hui, j’ai simplement essayé de rester concentrée sur le match et sur ce que j’avais à faire. J’ai servi d’une façon incroyable. Je n’avais jamais aussi bien servi. Onze aces et plus de 70% de premières balles. J’ai enfin vu les résultats du travail que j’ai fait sur mon service depuis plusieurs mois. Ce n’était pas très naturel et j’ai travaillé sur ce secteur de mon jeu. Sur cette surface (rapide), c’est très important car ça permet de gagner beaucoup de points facilement et ça donne beaucoup de confiance. J’étais juste un peu nerveuse à 1-0 dans le second set car il est toujours dangereux de remporter un premier set 6-0. Ce n’est pas une situation facile à gérer, mais finalement je m’en suis sortie. »


                          • Fergus Fergus 6 juin 2018 13:32

                            Bonjour, Mélusine ou la Robe de Saphir.

                            Vous avez oublié de préciser que vous citiez évidemment la liégeoise Justine Hénin.


                          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 6 juin 2018 13:38

                            @Fergus


                            Effectivement. Mon idole « Hénin » (quel symbole, c’était ma Jeanne d’ARC) et maintenant Godefroid de Bouillon. Il peine le petit belge. Mais on attend. David Goffin (Goffin vient de godefroid et il est de la région, Bouillon).https://fr.wikipedia.org/wiki/Godefroy_de_Bouillon

                          • Fergus Fergus 6 juin 2018 13:49

                            @ Mélusine ou la Robe de Saphir.

                            Un Goffin qui a précisément bu le « bouillon » prématurément. smiley


                          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 6 juin 2018 13:53

                            @Fergus


                            David contre GOLIATH. J’attends,...En 2003, cette victoire fut aussi la mienne,... j’attends la suivante. Puisque selon Kalach, je mes sers des commentaires pour monter sur le podium. Mais moi, c’est le langage,....des oies z’eaux. Le jour de sa victoire, une OIE sauvage est passée dévant ma fenêtre.

                          • velosolex velosolex 6 juin 2018 13:59

                            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                            Jeanne d’Arc était improbable. Un peu comme le général de Gaulle, mais bien plus jeune, moins grande, mais portant une armure. 17 ans c’est vieux pour jouer à la poupée, mais c’est jeune pour commander à une armée. 19 ans, c’est encore plus jeune pour mourir ! Cependant, elle avait accompli son devoir et était devenu « internationale ». Même les footballeurs maintenant n’ont pas commencé leur carrière à cet âge.

                            Je ne connais que Jeanne d’Arc qui soit intéressante dans cette histoire de beaucoup de guerre, et de peu de paix. "Pleine de bruit et de fureur" comme disait Shakespeare. On trouve énormément d’incapables dans les rois de France. Une dynastie, après la grand empire de Charlemagne, s’appela même " les rois fainéants«  ! Le genre »Homer Simpson" passant sont temps à regarder un match de foot en buvant une bière, et en mangeant un hot dog


                          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 6 juin 2018 14:04

                            @velosolex


                            vient de recevoir : La véritable histoire de Jeanne d’ARC. Mélusine est liée à Jeanne d’ARC, Pas en passant par la Lorraine, mais l’Arménie. http://books.openedition.org/pup/2120

                          • velosolex velosolex 6 juin 2018 18:30

                            @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                            La meilleure, à mon sens, c’est celle de de Joseph Delteuil, pas Staline. Si vous l’avez pas lu, précipitez vous. Mais « sur le fleuve amour » vaut son pesant d’or. 

                            Extrait :
                            « Un petit vieux à barbe blanche, au premier rang des spectateurs, déjeunait d’une rondelle de saucisson.
                            Mais là-haut, Jeanne planait au-dessus de cette foule. Elle était de plain-pied avec les plans supérieurs, avec la cime des arbres, avec les toits des maisons. Les clochers lui faisaient face, et le ciel était autour d’elle, était en elle. Elle regardait cette ville, ces mille églises gothiques chargées de den-telles comme des épouses, ces pignons pointus sucés par l’azur, ces tours faites d’aiguilles, cette fabuleuse broderie de pierre, ces joyaux d’art et d’hu-manité. Il faisait doux maintenant, doux et tendre. Des nuages chargés de lait passaient au-dessus des clochers chargés d’or. La brise était délicate comme le souffle d’une vierge. Les arbres municipaux on-dulaient sous leurs charges de feuilles. C’était vrai-ment un beau jour de mai. Des moineaux en chaleur faisaient la voltige d’un orme à l’autre, tour-billonnaient autour du bûcher. L’un d’eux, insolent et frisé, vint se percher sur la tête de Jeanne, sur ses cheveux pareils aux blés. Et Jeanne souriait, heureuse d’un oiseau... »

                          • zygzornifle zygzornifle 6 juin 2018 12:52

                            ouais elles n’ont pas de bite dons elles ne peuvent pas violer .....


                            • Fergus Fergus 6 juin 2018 13:33

                              Voilà deux commentaires qui n’ont strictement rien à faire sur ce fil !


                            • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 6 juin 2018 13:02
                              Une information plus utile...

                              Par contre le militaire n’est pas reçu par Jupiter....Curieux n’est ce pas ! Peut - être est ce une question de couleur ? 

                              • troletbuse troletbuse 6 juin 2018 13:11
                                @SPQR Sono Pazzi Questi Romani
                                Oui, mais Il est déjà Français. Il ne pourrait que lui offrir que 3 jours de permission supplémentaires, notre chefaillon des armées.

                              • Fergus Fergus 6 juin 2018 13:35

                                @ SPQR

                                Encore un commentaire qui n’a rien à faire ici !


                              • troletbuse troletbuse 6 juin 2018 13:38

                                @SPQR Sono Pazzi Questi Romani
                                Il vaut mieux pour lui car Macronimbus serait de lui piquer ses papiers et de l’envoyer au Mali.  smiley


                              • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 6 juin 2018 15:13

                                @Fergus


                                Continuez à cracher sur le dos des militaires......ça ne me surprend pas de votre part....

                                Jocrisse...
                                  smiley

                                Macron = Maréchal nous voilà... !

                              • Fergus Fergus 6 juin 2018 15:17

                                @ SPQR Sono Pazzi Questi Romani

                                Je vous mets au défi de trouver le moindre commentaire de ma part dans lequel je « crache sur les militaires » !

                                Je dis simplement que c’est hors-sujet. Comme le serait un commentaire sur le tennis dans le débat d’un article consacré aux soldats français ! Est-ce si difficile à comprendre ?


                              • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 6 juin 2018 15:34

                                @Fergus


                                Moi je vous dis que ce sujet est inutile, sans intérêt........... 

                                Votre arrogance de franc_maçon commence par devenir infecte ....

                                ON s’en fout des joueuses de tennis . Personne ne les oblige à faire ce genre d’activité...

                                 smiley

                                Personne n’a obligé Macron à se présenter aux élections présidentielles...
                                La vie est une suite de choix qui obligent ceux qui les font ......

                                Vous êtes un prescripteur d’opinion, vous poussez jusqu’à la provocation..... 

                              • Fergus Fergus 6 juin 2018 15:54

                                @ SPQR Sono Pazzi Questi Romani

                                1) Je ne prescris rien à quiconque, j’écris simplement sur les sujets qui m’intéressent à un moment donné. Si le site décidé de publier mes textes, c’est son choix. Et personne n’est obligé de lire mes articles.

                                2) Pour la 3e fois sur ce fil, je n’ai jamais rien eu à voir avec la Franc-Maçonnerie. Insister sur ce point relèverait de votre part d’une intolérable manipulationsmiley


                              • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 8 juin 2018 09:34

                                @Fergus


                                êtes_vous sûr de connaître la vie, la profession de tous les gens qui vous interpellent via un commentaire ?
                                Attention !!!!

                                Jocrisse...
                                 smiley

                              • Fergus Fergus 8 juin 2018 11:47

                                Bonjour, SPQR Sono Pazzi Questi Romani

                                Bien sûr que je ne la connais pas, si ce n’est quelques éléments pour certains habitués du site.

                                Mais vous-même ne connaissez pas ma vie, ce qui ne vous empêche pourtant pas d’asséner de manière péremptoire des bobards éhontés à mon sujet !!!


                              • jymb 6 juin 2018 13:05

                                Quel intérêt que cette crétinerie juste disposée entre le néant de Cannes, la stupidité du foot et l’imbécilité du Tour de France...si ce n’est de détourner l’attention du peuple qui pendant ce temps est soigneusement tondu, pressuré, radarifié, humilié de propagande nauséabonde 


                                Eteignez votre télé, jetez le décodeur, boycottez les marques qui vous font payer dans leur produit leur présence à l’écran

                                La vie va vous paraître plus nette, plus dure aussi, mais c’est la réalité...à combattre !

                                • Fergus Fergus 6 juin 2018 13:40

                                  Bonjour, jymb

                                  Vous commettez une erreur en parlant de « crétinerie ». De tous temps, les hommes se sont confrontés dans des joutes sportives plus ou moins codifiées. Et si au plus haut niveau, il y a - qui peut le nier ? - une récupération politique à des fins d’image ou de détournement de l’attention, le fait est qu’il y a toujours eu des compétitions de village !

                                  J’ajoute que l’on peut parfaitement regarder du sport à lé télévision sans être décérébré. A titre personnel, lorsqu’il m’arrive de regarder, c’est le plus souvent en lisant un magazine et/ou en écoutant de la musique, le son de la télé étant coupé.


                                • Blé 6 juin 2018 13:11

                                  Tous ces sports qui garnissent les comptes bancaires d’une minorité ne peuvent réjouir que ceux et celles qui n’ont pas de problème de fin de mois dès le 15.

                                  Qu’est-ce qu’un joueur de tennis, un fouteux, un nageur, etc... vedette (grâce aux média) apportent à la communauté humaine ?

                                  Zidane ayant conscience de cela a fait quelques efforts financiers pour des associations caritatives et encore aujourd’hui, il montre un réel intérêt pour ce sport et surtout pour les gamins qui veulent le pratiquer. Mais à partir du moment où le fric s’en mêle ce n’est plus du sport c’est une économie qui exploite l’être humain aussi performant qu’il soit et qui accepte sa condition d’animal. La condition féminine des sportives n’est pas à être jaugée par rapport à la condition masculine des sportifs car les deux sont autant exploités l’un que l’autre et le plus grave ils semblent tout genre confondu aimer cela.


                                  • troletbuse troletbuse 6 juin 2018 13:14

                                    @Blé
                                    Le pire, c’est que tous nos politicards et journaputes qui exaltent les équipes de la France, ce sonr ceux qui détruisent la France. De sales hypocrites


                                  • Fergus Fergus 6 juin 2018 13:47

                                    Bonjour, Blé

                                    « Qu’est-ce qu’un joueur de tennis, un fouteux, un nageur, etc... vedette (grâce aux média) apportent à la communauté humaine ? »

                                    Un moment de distraction dans la plupart des cas. Qui plus est, le sport est vecteur d’incertitude, de suspense, et c’est ce qui en fait le succès.

                                    Zidane généreux, permettez-moi de sourire ! Il a surtout offert son parrainage et quelques rares moments de présence en association très porteurs pour son image personnelle, car en matière de fric, ses indigentes aumônes relèvent de la plaisanterie.


                                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 6 juin 2018 14:05

                                    POST 77 pour un 6 du 6. Double sept.


                                    • troletbuse troletbuse 6 juin 2018 14:23
                                      Fergus
                                      Je vais vous sonder.
                                      Je sais que vous étes marié. Vous habitez Quimper. Vous avez fait le partage de votre patrimoine. Vous n’aimiez pas Sarkozy. Vous aimez le bouffi et sa création Macronimbus qui a réussi grâce à sa servilité mais non grâce à ses aptitudes sauf une. smiley
                                      Chez vous :
                                      Qui fait la cuisine et qui débarrasse la table ?
                                      Qui fait la lessive et le repassage ?
                                      Qui fait la poussière et le nettoyage des sols, etc... ?
                                      Qui s’occupe des courses ?

                                      Question subsidiaire :
                                      Qui passe le plus de temps sur son ordinateur ?

                                      Attention à la discrimination.


                                      • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 6 juin 2018 15:24

                                        @troletbuse


                                        Dans les arènes d’AGV, il y a aussi des « mises à mort » .. !
                                         
                                        Ben, dis donc...

                                         smiley 

                                      • Fergus Fergus 6 juin 2018 15:32

                                        @ troletbuse

                                        Allez, je me prête au jeu, non sans avoir préalablement précisé : 1) que je ne vis pas à Quimper ; 2) que je n’ai jamais eu de haine pour Sarkozy, ni d’affection pour Hollande et Macron ( ou même Mélenchon pour qui je vote mais qui me file parfois des boutons !)

                                        Je ne fais pas la cuisine, mais je mets et je débarrasse la table.

                                        Je ne fais ni la lessive ni le repassage, mais je nettoie les vitres et la salle de bain.

                                        Je ne nettoie pas les sols, mais je fais la poussière (et c’est fastidieux).

                                        Quant aux courses, nous les faisons systématiquement ensemble, mon épouse et moi, que ce soit dans les commerces de proximité ou en grande surface.

                                        J’ajoute qu’au jardin c’est moi qui désherbe, qui met en pots et qui plante en pleine terre, mais avec la collaboration de mon épouse qui m’aide à ces tâches. Et c’est moi qui tond le terrain.

                                        Bref, égalité quasi parfaite ! smiley

                                        Pour ce qui est de l’ordinateur, c’est moi qui y passe le plus de temps. Mais cela s’explique aisément par le fait que je gère les photos, que je rédige - outre les articles - des textes divers dont des nouvelles, et que - surtout - mon épouse n’est pas très accro au PC !


                                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 6 juin 2018 16:10

                                        @Fergus


                                        Vivant avec un lozérien d’origine. C’est lui qui fait tout. Mais plutôt le physique de Louis la Brocante. Vous voyez le topo. J’entends encore ma mère me dire en 2003 : M. tu ne vas quand même pas encore te mettre avec quelqu’un qui te demandera de faire à manger trois fois par jour. Le message est passé. elle n’y croyait : un homme-à tout faire, ménage-lessive, Bref : homme genre chef coq LION-CANCER, (le masculin et féminin reuni, belle alchimie). En plus il adore : comparer les tomates, le prix. rien que du bio. Bon ! vécu 20 ans avec son père (sosie de Marchais et cinéaste), il attendait celle qui lui conviendrait. Mais pas sportif : intello.

                                      • Fergus Fergus 6 juin 2018 16:14

                                        @ Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                        Mon problème, c’est que je ne suis qu’à moitié lozérien, par ma mère smiley


                                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 6 juin 2018 16:17

                                        @Fergus

                                        Ben, lui, un authentique pure souche. Murs d’un mètre d’épaisseur : La nuit d’ailleurs, son côté loup de Gévaudan ressort et ses dent luisent dans la nuit. smiley

                                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 6 juin 2018 16:22

                                        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                        Son père et sa mère se sont rencontrés dans le train. Quand, ils se sont un peu parlé : le choc frontal : deux familles ennemies depuis la nuit des temps. A l’époque des orcières et autres superstition. autre version de Romée et Juliette. Mais bon, leur enfant, ils l’ont accouché à Bruxelles ;

                                      • troletbuse troletbuse 6 juin 2018 16:30
                                        @Fergus
                                        Merci d’avoir répondu
                                        Pas mal mais peut mieux faire. smiley
                                        Vous voyez bien que la physiologie permet à chacun des sexes de faire des jobs qui sont plus appropriés à l’un qu’à l’autre.Vouloir la parfaite égalité est une chimère. Heureusement que les femmes sont là car tous les hommes sopnt plus ou moins machos.Et heureusement pour elles aussi.


                                      • Fergus Fergus 6 juin 2018 17:43

                                        @ troletbuse

                                        « Vouloir la parfaite égalité est une chimère »

                                        Voilà un point sur lequel nous sommes d’accord. Il y aura toujours des domaines où les hommes seront plus performants, et vice-versa.


                                      • Slipenfer 1er Maitre Ratatouille 6 juin 2018 14:42
                                         complètement binaire comme relation (entre pseudo joueurs) je t’écrase ou je suis écrasé ,je domine ou subit ,un mauvais exemple à suivre pour l’humanité.
                                        winner/looser 

                                        • Fergus Fergus 6 juin 2018 16:16

                                          Bonjour, Maitre Ratatouille

                                          Pas d’accord : la compétition est dans les gènes de l’homme. Encore faut-il la codifier et la canaliser pour qu’elle ne dérape pas.


                                        • Hecetuye howahkan 6 juin 2018 16:47
                                          @Maître Ratatouille

                                          Salut maître , je te rejoins là dessus..comme par hasard la quasi intégralité de nos sociétés pourries jusqu’à l’os repose sur ce principe....qui depuis le siecle des lumieres éteintes à totalement paralysé les cerveaux de la plupart des gens .

                                          c’est une des formes de l ’hypnose bien sur et le sujet hypnotisé n’en est pas conscient ..

                                          Malthus et Darwin en mission pour l’empire , le même que aujourd’hui en ont été certains des artisans connus ...

                                          en fait le voleur-tueur a voulu passer pour un mec bien., marre de se voir pour ce qu’il est , un voleur tueur dément à empêcher de nuire à tout prix ..il a alors demander aux marketing de l’époque de changer le voleur tueur en mec bien , pas de sa faute

                                          la preuve

                                          l’oiseau mange le ver de terre

                                          amalgames grossiers etc compose cette théorie qui si elle est vraie donne bien sur le meilleur partout et tout le temps...

                                          les 80 à 100 millions de morts en deux guerres, comme ceux de Libye, de Syrie, d’Irak , Hiroshima etc etc seront sûrement content et heureux d’ apprends que leur mort fut le meilleur du moment..

                                          il n’y a plus de mots pour décrire cette bêtise absolue car elle est absolue

                                          elle a cependant ses soutiens, bien sur il s’agit de ceux qui eux même ont ce désir compulsif dément de vouloir plus ,être au dessus, être le maître etc prés a sacrifier une planète entière pour leur petits vices personnels

                                          ce mythe est nécessaire pour que la masse accepte une société injuste, violente ,criminelle..

                                          car il n’y a que deux possibilités ont une fait peur aux soutient de ce monde dément , celle ci

                                          l’humain s’éveille à ses autres capacités dont j’en connais certaines , elles se sont réveillées d’elle même, et oui la pensée n’y a bien sur pas accès ,heureusement d’ailleurs sinon l’univers serait déjà détruit ..autres capacités non analytique , non basées sur la mémoire, non basées sur le désir, non basées sur la peur, non basées sur la hiérarchie..etc

                                          voila ce que nous sommes en profondeur...

                                          l’illusion de la compétition qui semble réelle si on ne regarde rien du tout ou si on répète le formatage du maître, cette illusion vient d’une partie du programme de décision de la pensée..entre deux ou plusieurs projets pratiques , je dois choisir un, et éliminer les autres..

                                          c’est l’usage de cette partie du programme de la pensée qui élimine ( des idées , projets pratiques ..) là ou elle ne doit pas s’appliquer du tout ,entre autre aux relations humaines qui initie cette démence que certains ont voulu attribuer à la nature qui pour le coup redevient juste le temps de mentir toute puissante...

                                          tout çà pour être à la fois juge et partie..et s’ auto pardonner ses crimes ..

                                          sans la stupidité de la masse , ceci ne serait pas...

                                          c’est bien la masse qui a initiée ce désastre humain, désastre qu’il est possible de nier avec des mots....

                                          etc

                                          de toute façons c’est peine perdue mais cela doit être dit..c’est ainsi..

                                          puisque je parle de visions, je dois rajouter ceci : L’Origine ne lâchera pas, mais elle œuvre indirectement . soit nous ne changeons plus et là le compte a rebours est partie pour notre fin , soit nous changeons radicalement et là ce sera alors : aide toi et le ciel t’aidera...

                                          je le sais par expériences..comme d’autres ..


                                          A bove ante, ab assino retro, a stulto undique caveto


                                          Prends garde au bœuf par devant, à l’âne par derrière, à l’imbécile par tous les côtés



                                        • Hecetuye howahkan 6 juin 2018 16:53

                                          @Hecetuye howahkan


                                          une partie du texte a sauté...

                                          je disais donc

                                          l’humain s’éveille à ses autres capacités dont j’en connais certaines , elles se sont réveillées d’elle même, et oui la pensée n’y a bien sur pas accès ,heureusement d’ailleurs sinon l’univers serait déjà détruit ..autres capacités non analytique , non basées sur la mémoire, non basées sur le désir, non basées sur la peur, non basées sur la hiérarchie..etc


                                          et manque ceci :

                                          on voit ici que ces autres capacités sont la seule et unique solution au problème humains , la pensée bien que vitale est juste un outil....il n’a pas accès au sens..ces autres capacités à l’état naturel coopèrent, partage, aident, savent résoudre les problèmes mentaux etc etc ...voila notre vraie nature bradée pour une pièce d’or...pas mal vu le veau d’or en fait...

                                        • Slipenfer 1er Maitre Ratatouille 6 juin 2018 18:00
                                          @Hecetuye howahkan
                                          merci pour le soutient
                                          On est au moins deux à envisager ou essayer de vivre autres choses.
                                          Pas toujours facile de vivre avec des binaires aveugles surtout les dogmatiques,je fait avec ,je ne suis pas magicien.

                                          A+ dans l’bus.. smiley  smiley


                                        • Hecetuye howahkan 6 juin 2018 18:49

                                          @Maitre Ratatouille


                                          De rien, en fait rendu ou j’en suis ,si toute fois nous sommes quelque part ce dont je ne suis pas sur du tout , je discerne que en fait jiddu krishnamurti et d’autres dont je fais maintenant parti ( personne ne m’a inspiré cela..) d’une manière involontaire comme le furent les autres , je discerne que le but de changer la société est carrément encore sur le mauvais chemin ..

                                          les mots de krishnamurti auxquels je fais référence : changing yourself changing the world..

                                          c’est quelque chose de constant que l’on retrouve dans plein d’époques différentes et ce depuis il y a longtemps

                                          ce serait à développer , un jours peut être..ou alors une nuit..


                                          @ bientôt en vélo..

                                        • Fergus Fergus 6 juin 2018 18:53

                                          @ Maitre Ratatouille

                                          Beaucoup de gens, et c’est mon cas, aiment la compétition, mais se fichent de gagner ou pas : le décompte des points, ou des buts, ou des essais, n’a pour but que de donner de l’intérêt à la partie (ou au championnat).

                                          Notez bien que, dès la maternelle, les enfants sont en compétition naturellement. Et il appartient aux encadrants de canaliser cet instinct, pas de le castrer !


                                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 6 juin 2018 18:56

                                          @Fergus


                                          Mon copain lozérien m’a appris à jouer au scrabble : non pas l’un contre l’autre, mais en associant nos lettres pour faire le maximum de points ;

                                        • Slipenfer 1er Maitre Ratatouille 6 juin 2018 22:52
                                          @Hecetuye howahkan
                                          pas de souci pour moi c’est ok
                                          une mini réflexion sur ce point :
                                          « si toute fois nous sommes quelque part ce dont je ne suis pas sur du tout »
                                          .
                                          Une chose pour moi est palpable:une conscience d’une complexité incroyable est installé la plupart du temps (option OBE pour moi ) dans mon corps physique au possibilité époustouflante mais mortel ,le tout sur une planète d’une beauté hallucinante qui se déplace dans un vortex et dans un univers indescriptible aussi merveilleux qu’effrayant.
                                          mais ou suis-je donc en fait.. ?

                                           smiley
                                          à tout à l’heure sur le tracteur :)

                                        • Hecetuye howahkan 7 juin 2018 08:55

                                          @Maitre Ratatouille


                                          bien lu ton mot, je le laisse en orbite comme je fais toujours avec ces propos...ils me parlent alors si ils le veulent..bien sur cette phraséologie n’est pas exacte, mais les mots ont de très sérieuses limites..

                                          ah juste sur effrayant, seule la pensée est effrayée, ce qui est fuite du réel etc est ce que je connais ..nos autres capacités non..

                                          à tantôt sur ma moto

                                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 6 juin 2018 16:02

                                          Etonnant que les 900 ans de la naissance des TEMPLIERS n’aient pas été fêtés. Un chiffre aussi ROND. Presque comme l’oeuf de christophe Colomb. La partie JAUNE.


                                          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 6 juin 2018 16:43

                                            118ème commentaire. Sur Wiki, crétion de l’ORDRE des TEMPLIERS 1138. Alors que c’est bien en 1118. http://www.aquiweb.com/templiers/annee.htm


                                            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 6 juin 2018 16:47

                                              Mais le football est bien d’origine anglaise. On estime que la soule est apparue en France en 1147 et en Angleterre en 1174. Mais ce n’est qu’au 16ème siècle que la soule devient populaire. Ce fut très longtemps une activité dédiée au « peuple », d’où le terme « folk football » utilisé par les Anglais au 19ème siècle qui signifie « football du peuple ».


                                              • Fergus Fergus 6 juin 2018 17:56

                                                @ Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                                Le premier jeu de balle connu, une sorte de rugby, est plus ancien et remonte à l’Empire romain : il s’agissait de l’« harpastum ».


                                              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 6 juin 2018 18:05

                                                @Fergus

                                                Perso, je place le patinage artistique au sommet des sports. Donc. Le foot, pas du tout mon truc. Bon, mon ex étai abonné à l’équipe. Ouf, sortie de ce merdier. Car c’est bien de cela qu’il s’agit. Je m’excuse mais pour moi, il s’agit d’un défouloir pour homos. Ou la composante homosexuelle refoulée. Les mecs, je vous laisse. Mon homme prépare le repas du soir. Plein d’aromates.

                                              • Fergus Fergus 6 juin 2018 18:57

                                                @ Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                                Le patinage artistique, ce serait bien s’il n’était pas suspect de magouilles récurrentes dans les notations. Personnellement, j’ai cessé de m’y intéresser depuis belle lurette pour ce motif.


                                              • Ruut Ruut 6 juin 2018 17:13

                                                Tu as raison mettons fin a la discrimination et faisons de tous les sports des sports mixtes.


                                                • Fergus Fergus 6 juin 2018 17:57

                                                  Bonjour, Ruut

                                                  Avec vestiaires communs, j’imagine...


                                                • Ruut Ruut 7 juin 2018 15:45

                                                  @Fergus
                                                  Au moins ça fera de futures champions :)


                                                • JMBerniolles 6 juin 2018 17:24

                                                  Article totalement dans le politiquement correct, qui passe à côté du vrai problème. La vraie discrimination réside dans le fait que les quelques meilleurs joueurs mondiaux (ils sont réellement meilleurs bien qu’à la merci d’un joueur qui peut ne pas être dans le top 100) accaparent la grande majorité des gains. La raison invoquée est que ce sont ces top joueurs qui font venir les spectateurs. C’est avec ce même argument que l’ont justifie aussi la différence de gains entre femmes et hommes. Pour moi ce n’est pas une raison valable. Tous ceux qui font le spectacle doivent pouvoir vivre correctement. C’est à dire aussi pouvoir épargner pour l’après tennis.

                                                  Mais surtout, il est connu depuis Marx que la rémunération des travailleurs n’a rien à voir avec la quantité de travail ainsi que sa qualité. Dans le sport, les différences de traitement sont très importantes. Le foot draine littéralement des milliards non pas à cause des assistances qui ne sont pas toujours plus fortes qu’au Rugby par exemple, mais pour son rôle politique. Bien illustré par Le PSG... Pour le Qatar c’est une arme stratégique qui s’accorde bien avec le fait que le système chasse les parisiens du Paris historique.


                                                  • Fergus Fergus 6 juin 2018 18:02

                                                    Bonjour, JMBerniolles

                                                    Vous avez raison, les différences de primes sont évidemment choquantes. Et en cela, le tennis est à l’unisson des autres sports très médiatisés qui offrent des ponts d’or aux meilleurs alors que tant de joueurs de haut niveau mais nettement moins bien classés ont bien du mal à vivre confortablement de leur sport.


                                                  • Aristide Aristide 6 juin 2018 18:24

                                                    @JMBerniolles


                                                    Vous connaissez un domaine dans les activités artistiques ou sportives où la différence entre les meilleurs, les moyens et les besogneux n’existe pas ? D’ailleurs c’est aussi présent dans tous les domaines, dans une proportion moins importante mais très significative tout de même..



                                                  • velosolex velosolex 6 juin 2018 18:48

                                                    @JMBerniolles

                                                    Je défend quand à moi qui suit totalement ringard la modernité de ce que serait un monde du sport sans argent aucun, juste rétribué par une coupe ou une botte de radis comme cela se faisait jadis. Cela n’empocherait pas les revenus occultes, sans doute, mais les limiterait,.
                                                    Des gens normaux, comme dans le temps, quand les joueurs de l’équipe de France travaillaient encore à l’usine, ou ailleurs, et payaient leur billet pour aller faire la coupe du monde en Amérique du sud. 
                                                    Voir des robots qui sont censés représenter des hommes, alors que ce sont les caricatures ultimes d’un système d’aliénation, qui a besoin de ces têtes de gondoles.
                                                    Bien sûr, il faut savoir ce qu’on veut, comme en politique, et être réaliste, et mortifère, ou rêveur, et croire en l’avenir.
                                                    Mais le peuple est initialisé pour accepter les injustices, les odieuses discriminations du sport, qui sont précisément un ballon d’essai de la vie, une expérimentation in vivo de ce que les quidams moyens peuvent supporter en termes de couleuvres à avaler, autant que de subir leur vie par procuration. 
                                                    Tant qu’il y aura des imbéciles pour applaudir le PSG, par exemple, une équipe préfabriquée de toute pièce, par la magie du fric et des évasions fiscales, il n’y aura pas de révolution. 
                                                    Je veux parler d’évolution, ne croyant pas au lendemains qui chantent après la troisième mi temps

                                                  • Fergus Fergus 6 juin 2018 19:03

                                                    @ velosolex

                                                    « juste rétribué par une coupe ou une botte de radis comme cela se faisait jadis »

                                                    Où ça ? C’est sans compter les emplois de complaisance, les facilités de logement accordés par les mairies, voire les marchés publics préférentiels ou les biftons glissés dans la poche des joueurs par un entrepreneur local, pratiques qui existaient depuis des dizaines d’années dans les communes. smiley

                                                    « Tant qu’il y aura des imbéciles pour applaudir le PSG, par exemple, une équipe préfabriquée de toute pièce, par la magie du fric et des évasions fiscales, il n’y aura pas de révolution »

                                                    J’applaudis des deux mains !


                                                  • velosolex velosolex 7 juin 2018 02:02

                                                    @Fergus
                                                    Il suffit de lire les chronques du sport, et des livres, comme « les forcats de la route » d’albert Londres,pour voir qu’il n’y a pas si longtemps, des jeunes gens se déchiraient pour la simple gloire, ou l’ivresse. Pour l’anecdote des footballeurs payant leur billet pour participer à la coupe du monde en amérique du sud, dans les années 30 je n’invente rien. 

                                                    Faire partie d’une équipe nationale était une sorte de consécration. Une coupe, un graal. La boxe et le vélo étaient à peu près les seuls sport où l’on pouvait tirer quelques bénéfices. Mais il suffit de regarder Colette Besson remontant les champs elysées dans une 4 l ouverte....
                                                    Peu à peu, le sport contamina ou se fit contaminé par l’argent. Mais encore dans les années 60, un coureur cycliste qui réussissait, ne gagnait pas grand chose, comparé à notre époque ; Le plus souvent il s’achetait un bistrot en fin de carrière, ou un magasin de cycles. Arriva les américains

                                                  • Fergus Fergus 7 juin 2018 09:21

                                                    @ velosolex

                                                    D’accord avec vous si l’on remonte aux années 60.

                                                    Cela dit, le sport professionnel a toujours existé, et cela depuis... l’antiquité ! Et en France, il existait autrefois des joueurs de paume professionnels, comme plus tard des joueurs de cricket en Angleterre (sans compter les sumotori japonais, professionnels depuis des siècles).

                                                    Notons d’ailleurs que ce ne sont pas les Américains qui ont été les véritables initiateurs du sport pro à l’ère moderne, mais les Britanniques, les Etasuniens ayant ensuite amplifié le phénomène qui est devenu planétaire.


                                                  • Esprit Critique 6 juin 2018 18:44

                                                    L’égalité Hommes femmes tant réclamée exige une seule compétition Hommes femmes.mélangés

                                                    de même pour la boxe le cyclisme et le rugby. …..


                                                    • Fergus Fergus 6 juin 2018 19:05

                                                      Bonsoir, Esprit Critique

                                                      Proposition déjà faite plus haut. Avec, cela va de soi, vestiaires communs !


                                                    • zygzornifle zygzornifle 7 juin 2018 08:11

                                                      Dans la grande distribution il n’y a pas d’inégalités salariale du fait que tout le monde sauf les cadres tournent au SMIC ....


                                                      • Montdragon Montdragon 7 juin 2018 08:12
                                                        Fergus vous êtes un épithéteur compulsif, certainement influencé par trop de réclames ou d’internet :

                                                        Une discrimination hommes/femmes choquante.

                                                        Voilà du bon françois.


                                                        • Fergus Fergus 7 juin 2018 09:30

                                                          Bonjour, Montdragon

                                                          Merci, monsieur le professeur. Je vous signale toutefois que rien n’oblige, en « bon françois », à placer l’épithète après.

                                                          Qui plus est, je m’étonne que vous - qui pourfendez, non sans raison, la prolifération des contraintes de tous ordres - puissiez remettre en cause la licence rédactionnelle de l’auteur d’un texte. smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès