• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Zidane clôture le festival

Zidane clôture le festival

Cette fois-ci, aucune voix n’y pourra rien : Zinédine Zidane raccroche pour de bon, usé, trop usé. Le temps de gagner une seconde Coupe du monde, et il ira pêcher, tranquille, dans les calanques.

Les Compagnons de la chanson étaient raillés pour leurs adieux répétés, et donc leurs retours après adieux répétés. Zidane lui, revenu déjà une fois d’entre les morts pour le foot, a décidé cette fois-ci de vraiment stopper sa phénoménale carrière. « Après la Coupe du monde, j’arrête », a dit celui qui sera au prochain Festival de Cannes, pour assister à la projection d’un long métrage qui lui est consacré, Zidane, un portrait du XXIe siècle. Le film, ajouté à l’annonce de la retraite du champion, tout se combine bien pour les organisateurs du Festival, fâchés de ne pouvoir proposer les dernières productions de Lynch et de Woody Allen. Au moins auront-ils le nouveau retraité du ballon rond rien que pour eux, et gageons que ça leur vaudra du monde, lors de la montée des marches, et même avant.

Donc zizou s’en va, « enfin » diront ceux qui ont assisté aux derniers matchs du Real Madrid, équipe entièrement ou presque composée de joueurs sur le départ, plus proche du quai que du marche-pied, zizou s’en va fatigué, usé, plus en mesure aujourd’hui de pratiquer un football qui réponde aux exigences du haut niveau. Il n’a pas fait la saison de trop, mais pas loin. Il est finalement, progressivement tombé au niveau de ses ex-galactiques de confrères, tous jusqu’à la corde cuits et recuits, et qui devraient, chacun, d’un seul élan, annoncer leur retraite, pour le bien du Real, qui a besoin de jeunesse, d’allant, d’élan. Bon, mais Zidane, bien sûr, n’a pas toujours été ce trentenaire poussif et courbé, c’est aussi ce joueur qui, lors du premier match de l’Euro 2004, par exemple, nous sauva la mise contre l’Angleterre, à l’aide d’un coup franc monumental et d’un penalty savamment exécuté.

Zidane, c’est aussi évidemment deux têtes en juillet, quelques arabesques sous les maillots bordelais et cannois, des titres partout où il est passé, même sans convaincre vraiment comme à la Juventus, une allure de grand fauve qui cherche l’endroit idéal où mettre le ballon, un art du contrôle consommé sans modération, enfin quelques touches de génie qui lui allaient comme un gant. Ce fut aussi un joueur incapable d’endosser l’habit du patron, pas un meneur, pas un aboyeur, pas un leader. On essaie depuis son retour de voix, d’août dernier, de faire de lui un chef de bande chez les bleus, mais rien n’y fait, et sur le terrain il a l’intelligence de laisser souvent la baguette, si ce n’est le fouet, à Thuram, bien plus autoritaire et dirigiste.

Et Zidane, c’est aussi l’art de ne pas savoir s’exprimer, trop timide sans doute, peu à l’aise devant un micro, même quand c’est lui qui convoque la presse. Autant l’homme devient aigle sur la pelouse, autant il se montre albatros quand il faut conjuguer. En cela, et en bien d’autres choses, il n’était pas et ne sera jamais l’égal d’un Platini, roublard meneur de jeu d’une autre époque, certes, mais d’une autre dimension aussi. L’ancien meneur de jeu du Real, qui ne mène plus grand-chose désormais à Bernabeu, maison blanche comme la saison, et un peu désertée par les techniciens du ballon, a donc choisi de partir après la Coupe en l’annonçant avant. Comme Aimé Jacquet l’avait fait. Superstition ? On ne sait pas, mais déjà nombreux sont ceux qui le voient partir le 9 juillet au soir, avec un petit objet dans les mains, objet doré et sympathique... Doit-on y croire ? Mouais... dirons nous... mouais, si on fait un petit effort, on peut y croire, mais si on est réaliste, il faudrait quand même, comme en 1998, pas mal de concours de circonstances pour qu’on y arrive. Et pour que Zidane fasse étalage de tout son talent pendant le tournoi. Parce qu’enfin, il sort quand même d’une saison très moyenne au niveau du jeu, avec quelques hauts, mais très peu, et beaucoup de bas. Rarement décisif. On pourrait même écrire jamais.

Les non résultats du Real découlent d’ailleurs de cette mauvaise saison de Zidane, d’abord blessé, puis convalescent, puis un peu convaincant, mais sans plus, puis un peu blessé... Dimanche soir il est entré en seconde mi-temps, la cheville douteuse, mais quand même entré, très applaudi. C’est lui qui transformera quelques minutes après le penalty du Real, avant de s’éteindre, progressivement, de s’éteindre et de boitiller, d’ailleurs. Mais de s’éteindre surtout. A quelques déviations près, pas grand-chose, l’image d’un joueur au bout de quelques rouleaux... Ce même joueur qui, au mois d’août dernier, était venu apporter un soutien psychologique à l’équipe de France, emmenant certains cadres avec lui, ramenant quelques piliers pour consolider l’édifice bleu, qui, du coup, sans vraiment convaincre pourtant, parvint à arracher son billet pour cette fameuse Coupe du monde, donc, qui sera la der des der, juré, pour zizou.

Que lui souhaiter ? Une bonne retraite, une bonne Coupe du monde, de bons contrats publicitaires, les Jeux olympiques pour Marseille en 2020 ? Une bonne montée des marches ? Commencée à Cannes, sa carrière s’y terminera presque, grande transversale de Zidane-joueur à Zidane-presque « acteur », de la réalité à une réalité devenue fiction. D’un festival l’autre, la boucle est bouclée.

Lilian Massoulier


Moyenne des avis sur cet article :  2.72/5   (123 votes)




Réagissez à l'article

86 réactions à cet article    


  • antho (---.---.143.112) 26 avril 2006 11:45

    Article exagéré !!! nous voyons bien que Mr Massoulier n’aime pas zidane et n’aime certainement pas le foot non plus... alors pourquoi l’avoir laissé publier cet article ? D’autres journalistes aimant un minimum le foot auraient fait quoi qu’il en soit mieux, d’autant pour un evenement aussi important que l’annonce de la retraite de zidane, qui est LE joueur qui marquera notre époque et qui marquera le football a jamais, on aurai quand meme pu lui rendre hommage pour tout ce qu’il a fait au lieu de lui tirer dans le dos comme un lache !!!


    • Ludovic Charpentier (---.---.68.113) 26 avril 2006 11:54

      Franchement non. Je suis d’accord pour une fois avec Lilian Massoulier. Zidane a pris une palce trop importante en équipe de France, valable en 2000 mais plus trop valable en 2004. A chaque fois qu’il a fait un non-match (contre la République Tchèque, contre la Grèce...), la France a perdu à cause de sa stratégie du ’Tu ne sais pas quoi faire de la balle ? passes-la à Zidane !’. J’ai été scandalisé par son attitude du ’Je quitte l’équipe de France après l’Euro, salut, et bon courage, Raymond !’. Et scandalisé encore plus par son ’Bon, ben, finalement, je reviens. pardon ? L’Equipe de France a enfin fait un bon match contre la Hongrie ? Je sais pas, je l’ai pas vu !’. Et la connivence des médias : ’Ouéééé, Zidane est de retour, allez, faites péter la pub Orange !’

      Au moins, là, le mérite de Zidane est qu’il annonce sa retraite définitive du milieu du football (équipe de France et club) bien à l’avance. Au moins, Domenech pourra profiter des matchs amicaux pour préparer le mondial... et l’après-Zidane. Quand on voit les perfs récentes d’un Giuly ou d’un Ribery, on peut se dire que les milieux offensifs de talent dne manquent pas en France. Certes, personne au monde ne vaut actuellement un Zidane au sommet de son art, sauf peut-être Ronaldinho. Mais bon, même sans son ’extraterrestre’, la France peut présenter une équipe correcte avec Giuly ou Ribery. A condition de bien s’y préparer, ce qui n’a pu être fait pour les éliminatoires du Mondial à cause d’une débinade surprise...


    • ka (---.---.30.12) 26 avril 2006 12:05

      De toute façon Zidane n’a pas besoin d’un article pour prouver qu’il est un grand joueur, il l’a suffisamment prouvé sur le terrain donc il n’a plus besoin de convaincre même s’il ne ramène pas cette fameuse Coupe du Monde. Après il y en a qui aiment Zidane et d’autres qui ne l’aiment pas mais bon je crois que c’est le cadet de ses soucis. Ce que je lui souhaite c’est de partir en beauté mais une équipe ce n’est pas qu’un joueur mais 11 et en l’occurence à la Coupe du Monde 23 donc il ne faut pas mettre tous ses espoirs sur Zizou il y a d’autres bons joueurs en Equipe de France, enfin surtout bons au sein de leurs clubs, retse à savoir si collectivement ils seront convainquants au mondial.


    • Karl (---.---.253.188) 4 mai 2006 12:40

      Bonjour,

      Si j’avais la chance d’ avoir Zinédine Zidane en face de moi je lui dirais : « Merci. Merci pour votre humanité. Vous faites parti des rares personnes qui constituent une vrai richesse pour ma vie. Votre talent de footbaleur est unanimement reconnu. Moi, j’admire aussi votre bonté d’âme. »

      Cordialement.


    • dilnyrae (---.---.149.181) 26 avril 2006 12:00

      Mr Massoulier Merci, pour cet excellent article. En effet Zidane etait peut etre un grand joueur mais maintenant il est un grand ANCIEN joueur. Il n’y a qu’a voir ces apparitions dans les matchs de l’équipe de France (dont je prédit la défaite, cuisante, dés le 1er match). Zidane et sa bande de pote de 1998 doivent, a mon avis, laisser la place aux jeunes. Mais je ne serais pas hypocrite : je n’aime pas le foot, et ne plus du tout en voir a la tele ferrait de moi un homme heureux :)


      • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 26 avril 2006 12:21

        Ils perdront peut-être le premier match face à des Suisses que je pressens être la surprise de ce mondial mais je pense qu’ils sont échaudés par le fiasco de 2002 et qu’ils passeront le premier tour, la Corée du Sud et le Togo étant à mon avis largement inférieurs au Sénégal, l’Uruguay et le Danemark de l’époque. Ensuite, en huitième, ce serait Espagne, Ukraine ou Tunisie (j’imagine mal les Saoudiens passer...) et c’est prenable. L’objectif des quarts de finale fixé par les médias (alors qu’en 2002 on s’imaginait la Coupe sous le bras) me semble donc assez réaliste.

        La différence aussi par rapport à 2002 est que la ’Zidane-dépendance’ est moins marquée. Certes la France a perdu en deuxième mi-temps face aux Slovaques, la mi-temps jouée sans Zidane. Mais il faut qu’ils apprennent enfin à se passer de lui. Parce que j’imagine mal Zidane vu son âge pouvoir jouer l’intégralité de tous les matchs de la coupe du monde. Et surtout parce qu’après, le mondial ils devront se passer de lui. A moins de le rappeler, mais à ce compte-là, on pourrait aussi rappeler Platini et Kopa tant qu’à faire...


      • didier (---.---.237.50) 26 avril 2006 18:32

        Si vous n’aimez pas le foot, changez de forum. Est-ce que je vais sur les forums de réunion tupperware moi ?


      • Victor (---.---.110.230) 26 avril 2006 12:41

        Il ne faut pas confondre être et avoir été. Je ne prononce pas sur son glorieux passé, mais est-ce un bonne idée d’aligner un meneur de jeu en pré-retraite ? Je crains fort un objectif purement « perso » qui nous vaudra de jolis gestes sans efficacité, des roulettes de folie pour perdre le ballon la seconde d’après, et une politique de passes systématiques à Zizou « qui doit réussir sa sortie » ! Si en plus il pistonne Barthes pour être titulaire (sur l’air déjà entendu de « je veux jouer avec mon meilleur pote ») on peut parier tout de suite sur une redite de la calamiteuse Coupe 2002.


        • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 26 avril 2006 13:21

          Cantona, Papin, Ginola, qui se souvient d’eux ? Personne ? Ah oui, je suis con, c’étaient des joueurs certes talentueux mais qu’Aimé Jacquet a mis ’en retraite’ pour la coupe du monde 1998... Qui le lui reprocherait aujourd’hui ????


        • Bernard Alexandre (---.---.79.20) 26 avril 2006 13:11

          Pourquoi ne pas saluer M. Zidane, plutot que de vouloir le mettre au rang que vous lui imposé M. Massoulier ? Zizou a fait rever les français. N’a t’il pas en partie réussi a faire bondir les français hors des chez eux pour les mettre sur les Champs Elysées un certain mois de Juillet ? N’a t’il pas contribué a la victoire de l’equipe de France 2 ans plus tard au championnat d’Europe ? Vous devez le savoir, aucun pays n’avait réussi avant l’équipe de Zizou un tel exploit. Je crois que par respect nous devrions tous le remercier, et oublier la saison difficle qu’il vient de passer au Real. Ce même Real qui vient d’ailleur de s’imposer 2-1, avec 2 buts marqués juste apres l’entrée en jeu du maestro. Alors s’il vous plait M. Massoulier, respectez le génie, laissez les gens rever et retournez composer pour Nature et Chasse ou autres magazines où le talent n’est ni apprécié, ni utile. Merci encore Monsieur Zidane


          • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 26 avril 2006 13:29

            Le fait d’être un joueur de talent ne donne pas tous les droits. Aussi talentueux soit-il, un capitaine ne doit pas quitter un navire en pleine tempête. Ensuite, les médiocres journalistes de l’Equipe n’ont rien trouvé de mieux à faire que de réclamer son retour à corps et à cri... ce qu’il a fait... pour permettre à L’Equipe de mettre une pleine page sur la pub ’Orange’. (remarquer, certains analystes politiques aimeraient aussi qu’un certain ’lâcheur’ revienne...). Zidane est un footballeur de génie. Mais l’homme me laisse dubitatif. Quel que soit son génie, il n’avait pas le droit de laisser ses copains se démerder dans une équipe qui n’avait été construite qu’autour de sa personne. Il n’avait pas le droit de revenir avec ses anciens collègues pour mettre à la porte 3 gars qui s’étaient cassés le cul pour jouer les intérimaires. Quelle entreprise accepterait les caprices d’un seul de ses ouvriers, son départ et son retour ?

            Eric Cantona aussi était un footballeur de génie. Mais pour le bien du collectif cher à Aimé Jacquet, il a été prié de laisser sa place à Zidane.


          • syntax error (---.---.96.209) 26 avril 2006 13:15

            Quand je lis ce genre de chose écrites par de prétendus journalistes qui feraient mieux d’utiliser leurs connaissances footballistiques en suppositoires, et encore, pour enfants, je comprend mieux pourquoi quelques grands joueurs se font régulièrement siffler au Stade de France. Le supporter français et tout aussi inculte et ingrat que ces prétendus journalistes. Quand ce type prétend que Zidane n’a rien fait à la Juve par exemple, qu’il m’explique pourquoi Lippi lui rende un hommage si appuyé à l’heure de l’annonce de sa retraite. Extrait : « Je suis honoré d’avoir été l’entraîneur de Zidane. Je suis heureux d’avoir pu quelque peu l’aider à exprimer ses qualités. Je suis convaincu qu’il m’a donné bien plus que ce que j’ai pu lui donner ». Et quand ce même prétendu journaliste préfère mettre en avant la maladresse orale de Zidane plutôt que son influence positive sur toute la jeunesse de par son humilité et son attitude exemplaire sur et en dehors du terrain, je me dis qu’on ne mérite pas d’avoir ce genre de joueurs. Ce genre de joueurs devraient grandir sur les pelouses D’Anfield Road ou du Camp Nou, là où ils sont traités comme ils le méritent. Il est tellement facile de décharger sa frustration (quelle qu’en soit son origine d’ailleurs, avouable ou non) sur une icône telle que lui, car de fait on passe pour un gars courageux qui ose regarder le bilan du joueur avec lucidité. Un pourfendeur des idées reçues, en quelque sorte. Eh bien moi je pense que c’est lâche. Tout le monde vieillit, tout le monde prend sa retrait un jour, point barre. Pas la peine de dresser des bilans à deux balles faits par des prétendus journalistes qui, lâches comme ils le sont, préfèrent citer « certains supporters du Real » plutôt que de dire que c’est son point de vue à lui. « On dit », ou « il paraît que », c’est tellement plus facile d’exposer un point de vue controversé en l’emballant dans ce genre de béquille que M. Massoulier a sans doute appris chez Fox TV. Zidane a tout gagné en tant que joueur, il est l’unique joueur a avoir marqué un but décisif en finale de coupe du monde ET en fianle de C1, et il vous passe bien le bonjour.


            • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 26 avril 2006 13:19

              Je ne reproche rien à Zinédine Zidane qui a tant offert au football français. Je reproche davantage la ’marque’ Zidane, l’exploitation commercial de ce joueur, qui pourrait laisser sa chance à d’autres jeunes de talent et d’avenir comme Giuly et Ribery. Eric Cantona était un footballeur de génie et un produit commercial rentable. Il a pourtant dû laisser sa place en équipe de France... à un certain Zinédine Zidane.


            • Fred (---.---.155.75) 26 avril 2006 13:27

              Cantona n’a jamais rien fait en equipe de France, la est la difference.


            • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 26 avril 2006 13:31

              Vous avez la mémoire extrêmement courte et/ou sélective (pas antérieure à 1994, en tout cas). Canto ne s’est jamais qualifié pour une Coupe du Monde, mais avec Papin ils formaient un duo efficace, qui avait cartonné pendant les éliminatoires de l’Euro 1992, et capable de gros matchs comme face à l’Allemagne en 1990, battue par les bleus juste avant de remporter le Mondiale.


            • (---.---.64.74) 26 avril 2006 13:31

              Cantona, Ginola et même aujourd’hui Anelka, étaient et sont toujours dans le cas d’Anelka d’excellent joueur. Mais ils ne dégagent pas la même chose que Zidane, ne portent pas les mêmes valeurs.

              Cantona est du genre brute de décoffrage. Ginola et Anelka plutôt du type prétentieux. Zidane comme dit plus haut, c’est l’humilité et le don de soi. Rien d’étonnant à ce qu’on lui porte tant de considération.

              Au fait Zidane acteur éclair, pas sur, il jouera aussi dans le prochain Asterix (Asterix aux Jeux Olympiques), un nouvel épisode version Chabat.


            • hamid (---.---.90.218) 26 avril 2006 13:27

              MrMassoulier ne trouve pas Zidane tres bon, c’est son opinion (on ne peut pas plaire à tout le monde) certes mais de là à juger son football, on peut intervenir, je n’ai qu’un commentaire à faire, il connais pas le foot il ferait mieux de se taire pour pas dire trop de bêtises.


              • hamid (---.---.90.218) 26 avril 2006 13:29

                il connait pas le foot il ferait mieux de se taire pour pas dire trop de bêtises.


              • hamid (---.---.93.105) 26 avril 2006 15:12

                Franck Ribery joue bien au ballon, il n’est pas un tres bon joueur et encore moins un grand joueur.le mesurer au genie de Zidane ? c’est sans commentaire et ça me fait doucement rire. dans le monde du foot, il ya des joueurs de foot ex : moi,toi et les autres, il ya de bons joueurs, il ya de tres bons joueurs,il ya de grands joueurs et meme de tres grands joueurs Mais il ya les artistes qui ont le genie. Di stefano,Pélé, Zidane , Maradonna, Cruyff, Platini Donc svp !!!


              • dellangue serges (---.---.210.91) 26 avril 2006 13:48

                je me fais surnomer zidane dans mon club au pays(2é division) mon humble avis sur la retraite de zidane .z\z tu as fais ton devoir repose toi ainsi va la vie je sius d ’acord de ta decision il faut savoir kitter la table avant k’elle ne te quitte,d,une part tu n’avais pas ce droit car nous jeunes joeurs ki voulons atteindre le sommet ki immiterons nous ?PS ronaldinho,ps kaka ,ps micoud.z\z tu n’as pas de pareil ,mais tu nous decourage de faire carriere foot ,papa tu ns laisse les larmes au yeux.


                • blogmemes.net/fr (---.---.179.35) 26 avril 2006 14:03

                  Cette fois-ci, aucune voix n’y pourra rien : Zin ?ne Zidane raccroche pour de bon, us ?trop us ?Le temps de gagner une seconde Coupe du monde, et il ira p ?er, tranquille, dans les calanques.


                  • Eric the king (---.---.156.241) 26 avril 2006 14:09

                    Messieurs,

                    Ne confondons pas tout ! Que reclame-t-on ? que Zidane laisse sa place à Giuly et Ribéry pour la coupe du Monde en Allemagne ?

                    Je confirme donc que l’auteur de l’article et les commentaires de MR Charpentier et consort ne connaissent pas grand chose au monde du football.

                    Aimé Jacquet prend en l’Equipe de France à l’Automne 1993 avec pour objectif la coupe du Monde 1998. Aimé Jacquet a bien compris qu’une sélection (!) nationale n’est pas la somme d’individualité mais un COLLECTIF ! Il décidera donc de se passer de certains caractères. La dernière sélection de Cantona fût le 18 janvier 1995, soit 1 an et demi avant le championnat d’Europe en Angleterre, et plus de 3 ans avant la coupe du Monde en France.

                    Eric Cantona n’a paas laissé sa place à Zinédine Zidane. Personne ne souvient donc du duel Djorkaeff-Zizou ?

                    Zidane a eu l’intelligence de se glisser dans une équipe dans laquelle des leaders naturels partagaient le sens de la gagne avec leurs coéquipiers !

                    Pourquoi Aimé Jacquet sélectionne Candela et Boghossian en équipe de France ? Ils savent jouer un minimum au ballon, mais aussi car ils sont l’âme de cette équipe.

                    Zidane est aujourd’hui l’âme de l’équipe de France. On se sentait éliminé de la coupe de France avant son retour. On se sentait qualifié dès son annonce de retour. Les joueurs vous l’ont dit : Il manquait quelque chose en Equipe de France sans Zidane.

                    Laissons la nouvelle génération vivre des moments inoubliaux ensemble, et vous verrez qu’avec Ribéry la FRance fera encore de grandes choses dans les années futures, même sans Zidane !


                    • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 26 avril 2006 17:03

                      Comment prétendre que je n’y connais rien en foot ???? J’ai juste un avis différent. J’étais en désaccord avec M. Massoulier pour son article sur Lyon, j’ai proposé un contre-article, approuvé. Je remarque que c_florian avec qui j’ai beaucoup débattu, me soutiens aussi. J’aime le foot et j’ai aimé Zidane. Si mes arguments ne vous plaisent pas, contrez-les. Mais n’insinuez pas que je ne connais rien en foot...


                    • syntax error (---.---.96.209) 26 avril 2006 14:44

                      Mais pourquoi faut-il qu’on se pose toujours les mêmes mauvaises questions, quitte à refaire la même erreur que dans les derniers douloureux rendez-vous européens, à savoir : pourquoi ne pas préparer le futur... attention à la zidano-dépendance... On s’en fout ! On va au Mondial pour le gagner, ou alors on y va pas. Et pour gagner, on met la meilleure équipe possible à l’instant présent, point final. On aura bien le temps de préparer « l’après-zidane » ! Zidane doit jouer derrière 2 attaquants (Henry et Trézéguet) et être libéré des tâches défensives par un Micoud ou un Pires, avec un milieu de terrain défensif composé de Makélélé et Viera, par exemple.


                      • syntax error (---.---.96.209) 26 avril 2006 14:46

                        j’ai oublié Ribéry bien sûr, qui mérite sa place dans les 22, et peut-être même une place de titulaire à l’occasion, en lieu et place d’un Pires, Micoud ou Dhorasso.


                      • syntax error (---.---.96.209) 26 avril 2006 14:47

                        Narol tout à fait d’accord... Il nous apprend même sans doute plus sur le festival de cannes que sur le foot !


                      • c florian (---.---.162.39) 26 avril 2006 15:10

                        pires, micoud, dhorasso avec deja zidane, makelele et viera et on est reparti avec une equipe de retraite. pour prendre un micoud qui restera sur le banc, autant prendre un gourcuff. ribery a lui largement sa place et ça fait toujours du bien un type qui donne tout ce qu’il a, ça changera un peu.


                      • (---.---.123.107) 26 avril 2006 15:25

                        Je me démande si des anciens très grands de l’équipe de france méritent toujours une place pour la coupe du monde. En fait je pense essentiellement à viera qui a l’air tout cuit et à thuram qui a l’air un peu lourd dernièrement.


                      • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 26 avril 2006 17:22

                        C’est vrai que remplacer Zidane par un Micoud, aussi âgé et moint talentueux, je ne vois pas du tout l’intérêt de la chose...


                      • narol (---.---.64.33) 26 avril 2006 14:45

                        Malheureusement encore un article qui ne nous apprends rien ni sur Zinedine Zidane, ni sur le football. Ni sur le festival de Cannes ni d’ailleurs...


                        • c florian (---.---.162.39) 26 avril 2006 15:04

                          zidane va achevé une belle carriere et tout le monde va se souvenir de ses qualités de joueur et d’homme. il a apporté beaucoup là ou il est passé et en particulier à l’équipe de france. je n’ai qu’un regret, qu’il n’est pas terminé sa carriere à l’om en tant que super remplaçant et guide pour les ribery et nasri.

                          je comprend totalement son retour en equipe de france et j’imagine bien qu’apres un an de brec, il ait eu envie de revenir avec l’insistance de nombreuses personnes et une envie de se faire plaisir une derniere fois, chose qui ne lui arrivait plus au real. son apport a plus ete psychologique que sportif, et makelele et thuram apporte beaucoup plus au niveau du jeu. je pense tout de même que domenech serait moins embete sans zidane qu’il doit forcément titulariser. son niveau actuel est loin de son meilleur, même si il y a de fortes chances pour qu’il soit au top à la coupe du monde, tout comme ronaldo. l’équipe doit trouver son équilibre et le sélectionneur va devoir faire des choix qui seront forcément critiqués. mais viera ou trezeguet peuvent tres bien se retrouver sur le banc pour améliorer la qualité collective. bon courage à raymond !


                          • Arthur (---.---.69.4) 26 avril 2006 15:14

                            Cet article n’honnore pas son auteur. Il y a beaucoup trop de contre-vérités pour ne pas les appeler autrement.

                            Le real ? Si Zidane en est le plus mauvais joueur, comment expliquez vous qu’il trouve grace au yeux des commentateurs espagnols alors que d’autre joueurs sont éreintés ?

                            Son premier départ de l’équipe de France ? Certains joueurs comme Henry ont à peine caché leur satisfaction et Doménech n’a pas réagit....

                            Son retour ? Qui peut nier que l’équipe de france va mieux ou moins mal depuis qu’il est revenu ? Si le sélectionneur pense pouvoir se passer de lui, il n’est pas obligé de l’emmener en Allemagne...

                            Zidane a un peu vielli certes mais il n’est pas le joueur fini que certains décrivent ici. Après quelques éclairs de génie de sa part, les commentateurs « objectifs » qui ont la plume un peu lourde à son égard s’égaieront comme des vautours dont le diner n’était qu’endormi et non proche du trépas...


                            • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 26 avril 2006 17:18

                              Non, car sincèrement, je n’imagine pas Zidane être éblouissant pendant tous les matchs du mondial. Il aura peut-être un éclair de génie de temps en temps, peut-être décisif. Mais l’inverse peut être vrai : en 2004, on a plus parlé de son non-match contre La Grèce que de ses deux buts décisifs face à l’Angleterre...


                            • syntax error (---.---.96.209) 26 avril 2006 15:26

                              je vois qu’on tire à vue sur « les vieux », mais qu’est-ce que la nouvelle génération a amené, à part quelques piteux matches nuls en qualif’ qui fait passer la Suisse pour un prétendant au titre ? « Les vieux » composent, jusqu’à preuve du contraire, le meilleur 11 qu’on puisse avoir, si l’on y intègre des joueurs type Ribéry, Malouda ou d’autres. Mais qu’on arrête de dire « on les a assez vu ». Encore une fois on va pas à une compétition internationale en se disant « on va mettre des jeunes comme ça on prépare l’avenir » : on y va pour gagner et pour aligner la meilleure équipe à l’instant T !


                              • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 26 avril 2006 17:08

                                Vous avez la mémoire vraiment très courte... Vous vous rappelez de la saga des 0-0 à la prise de pouvoir d’Aimé Jacquet ??? Du ’C’était quoi ce match ?’ que L’Equipe avait titré à quelques jours dé l’ouverture du Mondial, suite à une piteuse victoire contre le Finlande ???

                                En 1996 on avait cassé les c... à Jacquet pour qu’il fasse revenir Cantona en équipe de France. Il ne l’a pas fait. Et il a eu raison. Quant auix bénéfices du retour de Zidane, je suis mitigé. Le dernier match sans Zidane, France-Hongrie, était l’un des meilleurs de cette période. Ile st revenu au moment où l’équipe de France semblait aller mieux. Je vous rappelle que le but de Thierry Henry face à l’Irlande, qui nous a qualifié pour l’Euro, a été marqué alors que Zidane n’était plus sur le terrain.

                                Enfin, je dis ça, je n’y connais rien en foot, il paraît...


                              • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 26 avril 2006 17:08

                                Erratum : Pour le mondial, pas pour l’Euro.


                              • c florian (---.---.162.39) 27 avril 2006 11:35

                                à l’euro 2004 on s’est plaint de la moyenne d’age trop eleve. aujourd’hui, on ne veux plus des jeunes sans leur laisser le temps de montrer ceux qu’ils peuvent faire.

                                il y a une campagne pour que micoud, pires, giuly, ribery fassent partis du groupe tout en gardant zidane, malouda, wiltord... les gens sont bien gentils, mais domenech ne peut amener que 23 joueurs et il a des choix à faire. à niveau équivalent, moi je préfére le joueur qui a 10 ans de moins et qui aura 2 autres coupe du monde devant lui.


                              • Vincent (---.---.50.12) 26 avril 2006 15:31

                                Et si Raymond, décidait de ne pas sélectionner Zinédine, serait-ce un scandale ?

                                C’est vrai après tout, ZZ dit, je m’arrête après le mondial, mais est-il si sûr d’y aller ?

                                Il reste encore quelques matchs et tant que tous les matchs ne seront pas joués on ne pourra pas affirmer que tel ou tel ira à la coupe du monde pour la simple et bonne raison qu’il y a toujours une possibilité de blessure. Evidemment ce n’est à souhaiter pour personne, mais cela arrive. Rappelez-vous 2002, et la fameuse cuisse de ZZ qui l’a contraint ZZ à ne pas jouer le premier match.

                                J’ai aussi lu le nom de Robert Pires, qui pour moi fait une bien meilleure saison que ZZ, pas dans le même registre mais quand même. Je suis pour le retour de Robert à la place de qui on veut, Dhorasso par exemple. En fait je suis chauvin car Rémois de naissance, j’ai le même age que Robert Pires et j’ai probablement joué contre lui lorsqu’il était dans son premier club celui de Saint-Anne à Reims. Mais je pense que Raymond ne le sélectionnera pas, la raison, nous aimerions bien la connaître.

                                Cela dit pour revenir au cas ZZ, s’il pète la forme il faut le sélectionner, sinon il devra rester dans les tribunes et laisser sa place à un autre joueur en forme. Quelque soit son passé, la coupe du monde on y va pour la gagner, ce n’est pas une récompense pour l’ensemble d’une carrière, pour ça il y a des place à la DTN de foot, sur les différentes chaînes télévisées en tant que consultant, à la FIFA, à l’UEFA, et même des distribution de Légions d’Honneur.

                                Je suis pour une reconversion réussie des anciens sportifs de haut niveau, ils le méritent. Mais quand on a plus le niveau, ou que d’autres sont plus fort que nous, on laisse sa place. ZZ en serait-il capable ?


                                • syntax error (---.---.96.209) 26 avril 2006 15:43

                                  Arthur, 100% d’accord avec toi : si on gagne la coupe du monde, les même gars qui le fusillent aujourd’hui seront les premiers à se pâmer devant ses exploits en disant « moi je l’ai toujours su qu’il allait faire un grand mondial ». Zidane mérite à plusieurs titres sa place de titulaire, et ce n’est pas trois matches de préparation où tout le monde aura peur de perdre qui me feront changer d’avis.


                                  • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 26 avril 2006 17:16

                                    Bien sûr... on encensera Zidane et rien à foutre des autres, Domenech inclus. Désolé, je resterai sceptique. Je pense qu’on a perdu deux ans avec ce retour. Si c’est pour gagner le mondiel et se vautrer ensuite, je ne vois pas l’intérêt. Les Allemands ont fait joué quasiment la même équipe type dans les années 90. Ils ont été champion du monde en 1990 et d’Europe en 1996. Mais maintenant, ils n’arrivent même pas à battre la Lettonie... Et pourtant, avec 6 millions de licenciés, ce n’est pas le réservoir qui leur manque.

                                    Enfin, je dis ça, je n’y connais rien en foot...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès



Partenaires