• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Voyages > Le restaurant étoilé Met de l’Hôtel Métropole à Venise

Le restaurant étoilé Met de l’Hôtel Métropole à Venise

Le restaurant étoilé Met de l'Hôtel Métropole à Venise propose un excellent menu dégustation, la dernière création du Chef Luca Veritti, offrant neuf portées composées de six plats traditionnels de cuisine italienne suivis de leurs versions contemporaines, revisitées de manières inattendues et succulentes.

Pour vous mettre l'eau à la bouche : un croustillant mini rouleau de foie gras servi tiède aux pêches avec feuilles de menthe, pétales de fleur et amandes grillées effilées ;

Suivi de homard à la méditerranéenne traditionnel servi avec tomate coeur de boeuf, céleri et bribes d'oignon blanc et un fil d'huile d'olive, suivi de sa version contemporaine composée d'un tartare de homard sur un lit de gaspacho, aromatisé au vinaigre de framboise, en compagnie de carrés de pastèque et de pétales de fleurs ;

Le Filet de bar est choisi par le Chef au marché du Rialto servi d'abord d'une manière traditionnelle avec tomates San Marzano, citron de Sorrente et câpres puis de sa version moderne à "l' acqua pazza" (méthode florentine de cuisson, gélifié) accompagné d'asperges de mer, d'une infusion d'origan et de tomates cerises :

Les Ravioli aux quatre parfums sont quatre différents types de petits raviolis colorés, orange avec sauce tomate fourré ricotta, vert avec sauce à la menthe, noir à l'encre de seiche fourré à la morue. On a l'impression de déguster la palette de Pollock !

Enfin le dessert, la meringue glacée italienne fourée à la confiture d'abricot et de copeaux de chocolat noir.

Un repas inoubliable assuré grâce au savoir-faire et la créativité du Chef Luca Veritti, le suivi courtois et discret du Maître Enrico Maria Potente et du sommelier Cesare Rosa.

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.29/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 1er octobre 2016 17:03

    un peu court.
    il manque des plats, les vins et les prix.


    • covadonga*722 covadonga*722 1er octobre 2016 21:53

      il touche combien C Revelli pour le publi-reportage sur sa cantine ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires