• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Voyages > ROME : Villa BORGHESE

ROME : Villa BORGHESE

Après un petit tour du côté du Colisée, ce reportage photo sera centré essentiellement sur la VILLA BORGHESE... et se terminera par quelques vues prises aux Musées du Vatican.

 

Tout d'abord, un PETIT TOUR EN VILLE

 

Le Colisée (Il Colosseo) : énorme Amphitheâtre Romain du 1er siècle.  https://fr.wikipedia.org/wiki/Colis%C3%A9e

 

Les activités proposées allaient des combats de gladiateurs, aux combats d'animaux sauvages, des exécutions publiques aux représentations de scènes et drames de la mythologie Romaine.

 

Toutes ces structures que l'on voit ici se trouvaient en fait sous la scène plane que les spectateurs pouvaient voir. Il y avait donc des trappes qui permettaient un jour de faire apparaître une bête sauvage... un autre jour de faire apparaître les éléments nécessaires à une scène mythologique.

 

 Le Colisée a été élevé voici 2000 ans, ''pour l'éternité''. De nos jours, nous ne construisons plus qu'en fonction d'un R.O.I. .

 

 Colonna Traiana (Colonne Trajane) Elle commémore la victoire de l'Empereur Trajan sur les Daces, au tout début du second siècle de notre ère.      

 https://fr.wikipedia.org/wiki/Colonne_Trajane

La Colonne fait partie des Forums Impériaux

https://fr.wikipedia.org/wiki/Forums_imp%C3%A9riaux

 

 Plus de cent scènes s'enroulent sur la colonne. On voit ici l'armée romaine qui passe un fleuve sur un pont de navires.

 

 Tempio di Saturno – Situé à la périphérie des Forums Impériaux, il est un des Temples les mieux conservés. Il est parmi les plus anciens.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Temple_de_Saturne

 

 Pour la Villa Borghèse, c'est par ici la visite...

 

 

QUARTIER de la VILLA BORGHESE

 

 Piazza del Popolo – Une grande place piétonne agrémentée d'un obélisque égyptien – Elle a une longue et riche histoire : https://fr.wikipedia.org/wiki/Piazza_del_Popolo_(Rome)

 

 

 Oeuvre de Caravaggio (Chiesa Santa Maria del Popolo)

 

 Villa Medici – Palais acheté en 1576 par le cardinal Ferdinando I de' Medici à un autre cardinal - Abrite actuellement l'Académie de France à Rome. https://fr.wikipedia.org/wiki/Villa_M%C3%A9dicis

 

 Statue de Victor Hugo rencontrée en chemin vers la Villa Borghese.

 

 

PARC de la VILLA BORGHESE

 

 Tempio di Esculapio – Joli petit temple et promenade agréable. (détail de fontaine à suivre) - https://fr.wikipedia.org/wiki/Temple_d%27Esculape_(Villa_Borgh%C3%A8se)

 

 Détail.

 

 Tempio di Diana – Élégant, non ? C'est une copie d'un temple Grec – Le ''plafond'' est décoré d'une quantité de silhouettes d'animaux en relief, organisés en cinq cercles concentriques. https://fr.wikipedia.org/wiki/Temple_de_Diane_(Villa_Borgh%C3%A8se)

 

 Fontana dei Cavalli Marini (détail)

 

 

MUSEO BORGHESE

 

 Musée Borghèse – Se trouve à une vingtaine de minutes à pied de la Piazza del Popolo.

 

 Plafond à l'entrée. Immense Fresque de Mariano Rossi (v. 1775) qui célèbre les Vertus Héroïques de la Civilisation Romaine.

 

 Détail Central : Jupiter accueille Romulus dans l'Olympe.

 

 Sculpture « Apollo e Dafne » de Gianlorenzo Bernini (v. 1625)

Le mythe « Apollon et Daphné  » est tiré des Métamorphoses d'Ovide - I siècle de notre ère : pour échapper aux avances du dieu Apollon, Daphné demande à son père de la transformer en un arbre (un laurier). La sculpture de Bernini décrit le moment où, après une longue poursuite, Apollon la rejoint.

 

 Alors qu' Apollon la poursuit, celle-ci, épuisée, demande à son père, le dieu fleuve Pénée, de lui venir en aide. Il métamorphose donc sa fille en laurier.  »

« C’est un sujet mythologique qui met en œuvre le dieu Apollon et la nymphe Daphné. Le mythe provient des métamorphoses d'Ovide. Daphné est une nymphe, fille du Dieu fleuve Pénée. Pour se venger d'Apollon, qui s'est moqué de lui, Éros, dieu de l'amour (appelé aussi Cupidon) décoche simultanément deux flèches, une en or sur le dieu lui-même, qui le rend fou amoureux de la belle Daphné, l'autre en plomb sur la nymphe, qui lui inspire le dégoût de l'amour. https://fr.wikipedia.org/wiki/Apollon_et_Daphné_(Le_Bernin) -

 

 Détail : Les mains de Daphné se couvrent de feuilles et ses pieds prennent racine...

 

 Paolina Borghese Bonaparte ''Venere Vincitrice'' – Oeuvre d'Antonio Canova – (v. 1808) - https://fr.wikipedia.org/wiki/V%C3%A9nus_Victrix_(Canova)

 

 La ''pomme de Pâris'' évoque ici la beauté triomphante de la princesse.

 

 Sculpture « Ratto di Proserpina  » (le Rapt de Proserpine) par Gianlorenzo Bernini – (v. 1622)

C'est une représentation du mythe du Rapt de Proserpine, déesse du Printemps. Un mythe un peu compliqué pour expliquer le départ-rapt (puis le retour chaque année) de la déesse du Printemps.

 

« La mythologie raconte que Proserpine a été enlevée par Pluton, dieu des Enfers qui l’a ensuite épousée, alors qu'elle ramassait des fleurs en compagnie de ses amies.

Cérès, apprenant la disparition de sa fille, serait partie à sa recherche pendant neuf jours et neuf nuits. Apprenant enfin le nom du coupable grâce à Apollon, elle cessera alors de s'occuper des cultures sur terre pour montrer son indignation.

Un accord aurait été conclu avec Pluton afin que la jeune déesse puisse retourner avec sa famille certaines périodes de l’année. Ainsi, elle passe six mois aux Enfers, le chagrin de Cérès causant la mort des plantes sur la terre (ce qui symbolise notre automne et notre hiver), puis six mois avec sa mère, la joie de celle-ci redonnant vie aux cultures (ce qui correspond à nos printemps et été).

L'enlèvement de Proserpine peut donc être qualifié de mythe étiologique. »

https://fr.wikipedia.org/wiki/Proserpine

 

 Dos de la sculpture – On remarque Cerbère, chien mythologique à trois têtes, gardien des Enfers.

 

 Détail de la prise de la main de Pluton sur la cuisse de Proserpine.

 

 « Ermafrodito Dormiente » di Andrea Bergondi (v. 1796) – Reproduction d'un bronze antique (v. 150 av. JC)

 

 « Énée fuit l'incendie de Troie en sauvant son père Anchise et son fils Ascanio » par Gianlorenzo Bernini – (v. 1620)

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89n%C3%A9e# : :text=P%C3%A8re%20d&#39 ;Ascagne%20(ou%20Iule,sa%20seconde%20%C3%A9pouse%2C%20appel%C3%A9e%20Lavinia.

 

 «  Pleurs sur le Christ mort » par Peter Paul Rubens – (v. 1602)

 

 « Il Vittoriano » Monument National à Vittorio Emanuele II

(Vue de dos …)

 

 

A présent,

juste quelques images des MUSÉES du VATICAN

 

 Entrée des Musées

 

 

 

 Des plafonds somptueux

 

 La libération de Saint Pierre (Fresque de Raphaël)

Stanza di Eliodoro

 

 

 Verre doré représentant le Christ entre Pierre et Paul (IV siècle)

Il est intéressant de noter que le Christ, au début du IV ième siècle, était représenté '' à la romaine'' : sans barbe et avec vêtements Romains courts. A partir de la fin du IV ième siècle, le Christ commencera à être représenté selon l'image du Juif de la tradition : avec barbe et vêtements longs : 

 https://blogostelle.blog/2016/04/14/introduction-art-romain/dapres-lune-des-premieres-images-du-christ-barbu-catacombes-de-commodille-fin-ive-siecle-rome-marsailly-blogostelle/

 

 Une petite et belle œuvre, dans un coin du Musée...

 

 

 «  Scala di Bramante  » Escalier de sortie des Musées du Vatican. Escalier en double colimaçon (v. 1932).

 :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 18 décembre 2020 15:59

    « Si fueris Rōmae, Rōmānō vīvitō mōre ; si fueris alibī, vīvitō sicut ibi. » - Ambroise de Milan, évêque de Milan de 374 à 397

    « Si tu es à Rome, vis comme les Romains ; si tu es ailleurs, vis comme on y vit. »


    • JPCiron JPCiron 18 décembre 2020 17:22

      @Séraphin Lampion

      Très intéressant lien sur la vie d’ Ambroise. Merci.
      Un homme remarquable.

      Dans la période particulièrement riche d’évènements et de changements qu’ Ambroise a dû affronter, la ’’norme’’ en un lieu est aussi affaire de conviction et de caractère... Mais, que ce soit pour l’affaire de la synagogue ou celle des ariens, il était bien difficile de suivre la maxime... 
      Mais Ambroise a manœuvré comme un dieu.


    • Laconique Laconique 19 décembre 2020 08:52

      Merci pour cet article.


      • facta non verba 19 décembre 2020 12:29

        Très bel article dont les superbes photos nous changent agréablement de la microscopique mais horrible bestiole qui illustre nombre d’autres papiers.

        Quelle différence entre l’art gréco-romain et celui de l’antique Moyen-Orient !

        Continuez vos excellents articles !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité