• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Voyages > San Francisco, suite….

San Francisco, suite….

San Francisco est une ville en attente, on la sent suspendue, éparpillée. Elle est d’essence gracquienne, Julien Gracq aurait pu en faire une de ses destination littéraire, lui qui a travaillé sur « la forme d’une ville ». Peut-être aurait-il pu en lever une partie de ses mystères. Sa découverte est un événement, là aussi au sens que met Julien Gracq dans ce mot, un évènement, non pas un fait qui se pose là dans son insolente certitude, mais quelque chose de l’ordre de l’incident, de l’aventure, de l’épisode… On n’en sort pas indemne. Quelque chose est arrivée…

Oui, ce sentiment de l’exceptionnel, ne peut rendre à lui seul la force du sentiment éprouvé. C’est l’arrivée finale, le lieu, l’endroit et pourquoi pas la ville où je devais inévitablement me trouver, ne serait-ce que le moment venu. Pas d’hébétudes, d’indolences, ni de troubles quelconques, mais la connaissance intime, intérieure d’une vérité rencontrée. Toute ma vie, ce qui faisait mon essence profonde, chaque apprentissage, chaque découverte trouvaient leur légitimité d’un seul coup, comme cela d’un simple regard sur la ville.

San Francisco inspire le sentiment de la pause, de l’escale. Un port elle fût, un port pour les âmes en vagabondages elle reste. Est-elle mystérieuse ? Pas tout à fait, juste un peu vaporeuse, elle donne le sentiment d’abonder, au contraire de promesses. San Francisco reste encore empreint de son histoire, au XIXe siècle, à ses débuts, elle n’était qu’un amas de tentes et de baraque en bois que prolongeait un océan de bateaux à perte de vue. Juste un début de landes et de collines abandonnées qui s’offraient aux yeux du voyageur.

Je vois encore la « folie » de ses collines se bousculer sur un si petit promontoire pour prendre leur place, « exister » semble-t-elle murmurer. Ville à priori impossible, ville inaboutie, et pourtant ville tout court ! Je ferme les yeux, je suis en haut de la tour du musée de Young, dans l’embarras de ce panorama infini, je sens les forces telluriques à l’œuvre et les esprits qui ont nourri cette terre de leurs créations et de leurs désirs. Mes pensées s’égarent dans des pérégrinations incertaines… je remonte le passé et je sens la proximité sauvage de ce qui fait San Francisco…

Ville fatigante, éprouvante, je monte et je descends, je m’enivre de ces secousses. Je sens sous mes pieds l’histoire des incendies et des tremblements de terre, la dévastation n’est pas loin, mais le sentiment de la renaissance plane à jamais sur ces terres bénies. Ville fragile, posée là au hasard des voyages de colons à la recherche de leur Eldorado et de leur Eden.

Ville patchworks, nécessairement, elle est l’aboutissement de destins bâtards et hasardeux qui se confondent et dont les gênes construisent ainsi un monde au hasard de leurs mémorances. C’est un peuple de souvenirs qui se met à l’ouvrage dans une nuit qui s’étend sans ombre, véritable et authentique.

Ville liberté, où ses entrailles ne sont pas des ventres repus, mais de nombreuses et folles sédimentations de sentiments contradictoires. Les pas peuvent s’égarer en toute liberté, sans entraves. Celui que je ne suis pas n’est pas très loin de moi, d’une rencontre improbable la ville fera un festin d’entrevues festoyantes.

Ville façade, chaque pas est une aventure qui se doit, se mérite. Les maisons se répètent et s’égosillent dans un murmure incessant, bleues, roses, jaunes pâles, elles semblent se serrer dans un empressement serein, aux seuls fins d’accueillir la suivante qui ne manquera pas de venir à son tour ; Leur murmure est un appel au foisonnement.

Aux façades répondent de vastes avenues et des rues qui s’entrecroisent selon un plan inconnu. Rectangles et carrés dominent cette architecture, parfois fastidieuse à la régularité monotone. Mais cette uniformité n’est qu’un semblant, un geste juste posé-là qui d’un seul coup conduit à une grève insensée, la ville est là, installée sur le bout des lèvres d’une promesse venue de l’océan, du Pacific.

Plages immenses qu’agite un rivage de soubresauts, plages dorées par une lumière de fin du jour, douce et parfumée d’où montent les brumes froides et ondoyantes qui finissent par peupler la ville d’un linceul provisoire. Celui-ci va et vient, sa mécanique est obscure, mais il occupe les pensées des habitants de San Francisco et ceux qui y viennent là, pour chercher à comprendre cette fin probable de l’histoire.


Moyenne des avis sur cet article :  2.14/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • Claudius Claudius 14 septembre 2013 11:20

    On préférerait vous lire sur Harreville les chanteurs ou Domrémy la Pucelle et se promener en votre compagnie dans un champ de mirabelles


    • Pelletier Jean Pelletier Jean 14 septembre 2013 12:17

      oui... ce sont les deux bouts de ma personnalité sans doute....


      A propos de mirabelles.... trés difficile d’en trouver des « vraies » à Paris

    • La mouche du coche La mouche du coche 14 septembre 2013 13:18

      « La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l’Amérique . Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort apparemment. Oui, ils sont très durs les américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde. C’est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort. »


       

      François Mitterrand juste avant de mourir.

      (Source : Le dernier Mitterrand de Georges-Marc Benamou – Date de publication : 27/1/1997 – Editeur : Plon – Omnibus).

    • Pelletier Jean Pelletier Jean 14 septembre 2013 14:33

      La mouche du coche...


      Quel rapport ? je ne comprend pas bien, mon jugement sur la politique américaine n’a rien à voir avec mon affection pour le pays et ses habitants.



    • troletbuse troletbuse 14 septembre 2013 14:38

      @ l’auteur
      Donc, vous pouvez également nous faire des articles sur la Russie où même la Corée du Nord. Il doit aussi y avoir de belles villes ou de beaux paysages.


    • Pelletier Jean Pelletier Jean 14 septembre 2013 14:42

      @troletbuse,



      Oui, sans doute, après il y a le lien construit avec un pays par sa culture, son histoire.
      De toute façon je ne pratiquerai pas l’anti-américanisme primaire... inutile de me pointer tout ce qu’il y a de détestable je connais... comme pour mon propre pays d’ailleurs.
      L’existence de Marine Le Pen en France vaut largement le Ku Klux Klan aux USA....



    • La mouche du coche La mouche du coche 14 septembre 2013 15:00

      Le rapport est évident pour nous qui vous lisons, mais je comprends que vous ne le voyez pas. C’est l’histoire de la poutre et la paille. 

      Vous n’avez jamais songé à déménager ?

    • troletbuse troletbuse 14 septembre 2013 15:01

      L’existence de Marine Le Pen en France vaut largement le Ku Klux Klan aux USA..
      Vous faîtes fort, là. Même un peu fort. C’est un procès d’intention. Le KKK ne faisait pas dans l’intention. Il est vrai que depuis Sarko et aujourd’hui Flambt et même Valls qui est l’ami d’Israël (quoiqu’il fasse, a-t-il déclaré.....), il vaut mieux être du coté du plus fort. C’est plus confortable ?


    • troletbuse troletbuse 14 septembre 2013 15:03

      @ l’auteur :
      J’ai oublié l’affaire Merah pour la France. C’était Marine le Pen qui l’a trucidé ??


    • La mouche du coche La mouche du coche 14 septembre 2013 15:04

      L’auteur « Oui, sans doute, »


      L’auteur pense qu’il peut écrire sur autre chose que les USA, mais cela lui sera très difficile. Il est comme un ivrogne à qui on lui demande s’il peut s’arrêter et répond « Oui, sans doute, ». La télévision américanisée est une drogue. 

    • Pelletier Jean Pelletier Jean 14 septembre 2013 16:27

      La mouche du coche,


      Vous êtes indècrotablement sectaire... et méprisant, je n’aimerai pas être votre voisin, si c’était le cas effectivement je déménagerai


    • Pelletier Jean Pelletier Jean 14 septembre 2013 16:29

      Troletbuse,


      Je vous l’accorde la comparaison n’est pas juste, ce n’étais que pour vous faire toucher du doigt que vous pouvez prendre les pays un à un, bous trouverez toujours quelque chose... il ne resterai plus qu’à se porter candidat pour la future mission (mais américaine !) pour Mars



    • Pelletier Jean Pelletier Jean 14 septembre 2013 16:31

      La Mouche du Coche,


      Il y a beaucoup de drogue .... dans ce cas... Agoravox.... la lecture unique des textes du FN ... etc...



    • troletbuse troletbuse 14 septembre 2013 16:38

      J’ai vu San-Francisco, sa beauté, ses miséreux, etc.. . Mais comme j’ai des convictions, je ne mettrai plus jamais les pieds aux Etats-Unis où la chasse aux sorcières a été rétablie. Ici, ca date de l’inquisition mais chez eux, c’est toujours d’actualité.
      Pour la planète Mars, il eut fallu qu’ils aient déjà été sur la lune.


    • Pelletier Jean Pelletier Jean 14 septembre 2013 16:44

      TRoletbuse,


      « pour la planète Mars, il eut fallu qu’ils aient déjà été sur la lune » je vois là... je ne peux plus rien pour vous à ce stade et vous dites que c’est moi qui suis intoxiqué ?
      Sans doute que le 11 septembre c’était la CIA...

      je vous plains.



    • troletbuse troletbuse 14 septembre 2013 16:49

      Enfin, un bisounours. Fallait le dire tout de suite. C’est moi qui vous plains. Comme l’a dit(je ne sais plus qui), vous vivez 70 ans en arrière. Reveillez vous, le monde a changé. Et n’oubliez poas d’analyser un peu la propagande merdiatique. Je vous laisse dans vos réves.


    • Jean-paul 15 septembre 2013 00:33

      Troletbus

      Tu as oublie de prendre tes medicaments anti depressifs . :)))


    • Jean-paul 15 septembre 2013 00:36

      @ la mouche

      Avez vous visite les USA ?Sur internet OK je comprends mieux :)))))


    • troletbuse troletbuse 15 septembre 2013 01:15

      @ jean-Paul
      Tu as dis : Tu as oublie de prendre tes medicaments anti depressifs
      Quand tu auras le temps, tu m’expliqueras pourquoi tu me trouves dépressif et si il faut que je me marre. Je pense que c’est du comique américain car je pense que tu y a été assez longtemps, tu l’as assez répété. Tu devrais aller en Angleterre, le comique y est vraiment plus fin.
      J’ai parcouru un peu tes messages : parfois tu dis des conneries. Tu dis qu’il n’y a pas de TVA aux states et dans un autre post, tu parles de 6%. La dernière fois que j’y suis allé le pourboire était de 10% et non 20. Pour les taxes, elles ne sont pas du tout fixes. Pour la nourriture, elle est bonne, ni meilleure, ni pire. Mais pas de vin si le restaurant est près d’un temple. Ah ces puritains. Je me rappelle aussi que tu as dis qu’on trouvait à San Diego des restaurants brésiliens, etc ;..(j’espère que tu y as aussi trouvé le zoo et le marineland). J’ai trouvé là que tu avais un sacré humour surtout quand tu ne cherchais pas à en faire... car aller à San diego pour manger brésilien, c’est quand même mieux d’aller à Rio, non ?
      Allez bonne nuit et n’oublie pas ton Prozac.


    • COLLIN 14 septembre 2013 12:30

      Hi,dear Jean,

      Thanks for sending us this passionate report on a daily basis,but i was thinking,that before you leave this marvelous so-called « North American democracy »,that you’d send us a report from these famous new camps built by the FEMA administration...

      Let me give you a tip,in order to help you find these new concentration camps in California Regards,


      Jerry













































































      • Oakdale Ca 90 miles East of San Francisco on HWY 120. Holds a minimum of 15,000 people. REX 84 program, Emergence Custodial Facility.

      • Vandenberg AFB Located midway between San Louis Obispo, and Santa Barbara. The base is on Hwy 1 and close to Hwy 101. REX 84 program, Emergency Custodial Facility.

      • Ft. Irwin Irwin is a remote Mtn region south of Death Valley, National Monument. This base is designated as inactive however, there is a concentration camp located at this facility about 30 miles from Interstate 15 in Barstow.

      • Inyo County Manzana. Renovated WWII Japanese-American special internment detention center.

      • Modoc County Tulelake. Renovated WWII Japanese-American special internment detention facility.

      • Sacramento Army Depot No specific data at this time.

      Or :

      CALIFORNIA :

      Vandenburg AFB - Rex 84 facility, located near Lompoc & Santa Maria. Internment facility is located near the oceanside, close to Space Launch Complex #6, also called "Slick Six« .

      The launch site has had »a flawless failure record" and is rarely used. Norton AFB - (closed base) now staffed with UN according to some sources. Tule Lake - area of « wildlife refuge », accessible by unpaved road, just inside Modoc County. Fort Ord - Closed in 1994, this facility is now an urban warfare training center for US and foreign troops, and may have some « P.O.W. - C.I. » enclosures.

      Twentynine Palms Marine Base - Birthplace of the infamous « Would you shoot American citizens ? » Quiz. New camps being built on « back 40 ». Oakdale - Rex 84 camp capable of holding at least 20,000 people. 90 mi.

      East of San Francisco. Terminal Island - (Long Beach) located next to naval shipyards operated by ChiCom shipping interests. Federal prison facility located here. Possible deportation point. Ft. Irwin - FEMA facility near Barstow.

      Base is designated inactive but has staffed camp. McClellan AFB - facility capable for 30,000 - 35,000 Sacramento - Army Depot - No specific information at this time. Mather AFB - Road to facility is blocked off by cement barriers and a stop sign.

      Sign states area is restricted ; as of 1997 there were barbed wire fences pointing inward, a row of stadium lights pointed toward an empty field, etc. Black boxes on poles may have been cameras.

      I know your constant aim for freedom of speech and your concern for enforcing human rights,i have no doubts you delivering us your impartial point of view...

      Regards,

      Jerry


      • Pelletier Jean Pelletier Jean 14 septembre 2013 14:38
        Hi dear Jerry,

        thank you for all that information .... but within the U.S. government policy, I talk about my love for this country and its people




        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 14 septembre 2013 18:14

          Beau texte...

          Oui , San Francisco ,peut etre la seule ville des Etats-Unis ou j’aimerai poser mes valises...


          • Jean-paul 15 septembre 2013 00:32

            @Par Aita Pea Pea

            Que pensez vous si un Americain disait :

            Oui Paris ,peut etre la seule ville d’Europe ou j’aimerai poser mes valises .

            Yes Paris may be the only city of Europe I would like to stay ....


          • oncle archibald 16 septembre 2013 09:46

            San Francisco la ville ou j’aimerais être ces jours ci .... 7 à 1 en faveur du challenger Emirates Team new zélandais mais rien n’est encore fait et le défendeur américain Oracle Team qui semble être enfin au point comme il l’a montré hier .... La coupe America, des régates à couper le souffle en baie de San Francisco .... Allez voir quelques vidéos sur le site officiel vous serez scotchés !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires