• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Voyages > VOYAGE EN TCHÉCOSLOVAQUIE (4) / Le Massif-Central

VOYAGE EN TCHÉCOSLOVAQUIE (4) / Le Massif-Central

Sur le Causse, la magistralado (lou magistral est l’autre nom du mistral en languedocien) a lavé le ciel, chassant cumulus et nimbus tels ceux qui menaçaient, hier, en fin d’après-midi, vers Montpellier.

Millau au bord du Tarn / Diapo de papa 1965.
Millau 2014.

 

Millau au bord du Tarn a-t-elle changé ? La ganterie de grand luxe s’y maintient un peu. Papa s’en était payé une paire, pour conduire, moins fins que pour les dames, sauf que les grands rabats sur les bras semblaient plus adaptés à une moto qu’à une auto voyageant jadis vers les lentilles du Puy ou le couteau de Thiers… 

Depuis la vallée du Tarn, connue pour ses cerises, un naturaliste observe les falaises aux jumelles : les vautours au repos sans doute.
L’A75 passe le Causse Rouge, puis de Séverac avant celui de Sauveterre. Avec l’altitude et le crépuscule, il fait bon. A partir de Marvejols, la fraîcheur ferait presque oublier la canicule de la journée. 
 
Le viaduc de Garabit sur la Truyère. Diapo de papa 1965.
Viaduc de Garabit 2014.

 

Toujours plus haut, sur près de 100 kilomètres, entre les monts d’Aubrac et la Margeride, le trajet ondoie entre 800 et 1100 mètres, et il fait relativement froid. Vue sur le viaduc de Garabit illuminé. Mais pour la pause, nous attendrons de redescendre un peu la (le ?) Planèze de Saint-Flour. Ce sera plus un réveillon qu’un souper ! Et dire que quand il fait chaud c’est la fraîcheur qu’on souhaite de même qu'on veut la chaleur quand il fait froid. Jamais content le sapiens plus bête que savant car cupide avant tout… et carrément méchant ajoutait le chanteur aux cheveux en pétard.

Repos repas sur l’aire de La Fayette, à moins de 600 mètres d’altitude. 240 kilomètres parcourus en 3 heures. Super pour un camion en vacances faiblard dans les côtes ! Départ à 23h 45.
Clermont-Ferrand, Vichy, il faut profiter de la fraîcheur pour avancer. 
 

Château Lapalisse (Puy-de-Dôme) Wikimedia Commons Author Rensi / Illuminé la nuit qui plus est ! bravo pour Lapalisse, modeste localité de l'Allier.

 
Nous rapprochant et étant de ce fait toujours moins loin de Lapalisse ce bourg lié à ce monsieur de la Palice moins connu en tant que valeureux maréchal de France mort à la guerre à plus de cinquante ans que pour des lapalissades dans lesquelles il n’est pour rien !
Quelques kilomètres de N 7 « On est heureux nationale 7 » chantait un Trénet plus parisien que méditerranéen, le temps de prendre, à gauche, la route de Beaune. Le Donjon, un château mais sans tour maîtresse… à moins... Digoin, sa faïence… Circulation fluide, pas de gêne due aux phares en face mais la fatigue se fait sentir depuis que Flo, jusque là copilote dévoué dans la lecture des panneaux et du choix des échappatoires aux ronds-points, est parti dans les bras de Morphée avec tous nos sujets de discussion.
 
Trois heures du matin : Paray-le-Monial. Arrêt sur le parking de la même grande enseigne qu’à Lodève. 633 kilomètres parcourus depuis Saint-Pierre-la-Mer. Flo part sur le lit derrière. Après avoir posé les volets, je descends la couchette avant. Difficile de trouver le sommeil malgré la fatigue : sans doute cette boisson énergétique : le corps reste nerveusement palpitant. L’agacement fait un instant penser aux trépidations de la machine à BB ! Pour s'endormir comme pour le reste "Cado couilloun a sa reuzo !" ... chacun a sa combine ! Attention "couilloun" n'a rien d'agressif et d'injurieux passée la ligne de démarcation occitane... 

Moyenne des avis sur cet article :  3.4/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • L'enfoiré L’enfoiré 29 août 10:55
    @L’auteur,

     Quand est-ce qu’on arrivera en Tchécoslovaquie ?
     Ou plutôt en Tchéquie et en Slovénie....

    • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 29 août 15:28

      @L’enfoiré

      Au prix que coûtent les voyages, faut profiter du trajet... Un proverbe gitan ou dit gitan dit bien que ce n’est pas le but du voyage qui compte... et si l’article ne valait pas plus qu’une page de rédaction, niveau 5ème, on ne serait pas là pour en parler.

      Tchéquie et Slovaquie divorcés à l’amiable en 1993 et la Slovaquie loin à l’Est avant la Russie Subcarpathique incluse dans la Tchécoslovaquie de 1919 à 1939...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès