• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Qui sommes-nous ? > On parle de nous > Dans la blogosphère > Un pape de la systémique investit les médias - 3e partie

Un pape de la systémique investit les médias - 3e partie

Absara

Par Absara.

Un seul pape ? Non, il y a six papes (et une papesse), un peu comme au Moyen Age où le Saint Siège avait tendance à faire des petits, notamment entre Avignon et Rome. Mais dans ce qui nous occupe, il reste quatre sommités, quatre aventuriers féconds et forts. Les autres constellent un panthéon, parlons-en. Le premier d’entre eux passed away comme le disent si pudiquement les anglophones : l’immense Kurt Lewin (né en 1890) nous a quittés en 1948. Puis le brillant Norbert Wiener (né en 1894), mort en 1964. Le troisième ? Le grand Henri Laborit (né en 1914), qui a rejoint les Champs-Elysées de la biologie il y a douze ans. Restent à la fois l’érudit (et simplissime) Edgar Morin (né en 1921), auteur d’une somme épistémologique gravée en lettres d’or, le flamboyant Bert Hellinger (né en 1925), la géniale et touche-à-tout Anne Ancelin Schützenberger et - enfin - le sublime Joël de Rosnay (né en 1937). Arrêtons-nous sur cet être à part. L’actualité des médias s’en empare. Ce qui est bien la moindre des choses puisque Rosnay lui-même les avait investis, en tant que tissus vivants, pourvoyeurs de nouvelles visions de l’information, de l’homme et de leur place conjointe dans le monde. Une véritable poussée philosophique (un nouvel âge de représentations, de façons d’appréhender le réel) a eu lieu : un paradigme nouveau vient désormais baigner les choses. En bon systémicien, passionné de champs qui se croisent, se pénètrent et interagissent les uns sur les autres, Joël de Rosnay fait à nouveau oeuvre de visionnaire. Plus que jamais, j’ai envie de m’attarder sur sa révolte du proNétariat...

Rosnay ? Un bonhomme qui a du discernement sur ce grand accouchement collectif que nous vivons. Voilà une trajectoire humaine utile. Mieux encore : Rosnay est un gourou.

Pour écouter celui-ci (toujours aussi limpide !), je vous recommande de : 1. vous brancher sur l’indispensable site de France culture et rallier vite fait Les Matins de Nicolas Demorand, 2. mettre la main sur l’archive de ce jour même, 3. dégoter le format audio de l’émission consacrée à Rosnay [ram], 4. rapatrier le lecteur gratuit Real player, ainsi que le programme Internet Radio Tuner (IRT), lui aussi gratuit, 5. télécharger en parallèle le fichier lame.dll et le déplacer jusqu’au répertoire d’IRT (ajout par glisser-déposer), 6. lire le flux RAM de l’émission avec Real player et convertir simultanément ledit flux en MP3, en calant IRT sur ’enregistrement’. C’est lui qui fait la conversion.

So what ? Le kif absolu...






Palmarès



Partenaires