• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Qui sommes-nous ? > On parle de nous > Dans la presse > La « wiki-enquête » en disette

La « wiki-enquête » en disette

20 Minutes

Par Laure de Charentte.

Le Journaliste citoyen serait-il paresseux ? John Paul Lepers a donné lundi le coup d’envoi officiel de son site « démocratique et participatif », la Télélibre.fr. L’occasion de tirer un premier bilan des « wikienquêtes » lancées en janvier sur son site, en partenariat avec AgoraVox. Mitigé. Les internautes étaient censés ajouter en temps reel des infos inédites, cachées ou oubliées aux biographies des quartre candidats principaux. « Mais on se retrouve avec des portraits à la Wikipédia sans scoop sur les réseaux d’influence ni les soutiens des politiques », regrette Carlo Revelli, co-fondateur d’Agoravox. A la mi-janvier. John Paul Lepers insistait pourtant sur le fait qu’« un modérateur veille à ce qu’aucune info diffamatoire ou privée ne soit mise en ligne ». Inutile : avec trente contributions peu croustillantes par jour, l’enquête citoyenne n’a rien bousculé.






Palmarès