• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Séraphin Lampion

Séraphin Lampion

L'hiver, le froid gène le débit des piles, impossible de brancher les lampions,

Tableau de bord

  • Premier article le 13/10/2015
  • Modérateur depuis le 22/10/2015
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 349 13815 15650
1 mois 0 280 0
5 jours 0 57 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 97 83 14
1 mois 1 1 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de visites













Derniers commentaires



  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 6 mai 16:58

    Le cirque des animaux en Bourse

     

    Les gens travaillaient dur en ces contrées lointaines,

    Vivant au jour le jour, se contentant de peu,

    L’avenir assuré pas plus loin qu’à quinzaine,

    Ils se décarcassaient sous un soleil de feu.

     

    Un homme vint un jour, habillé comme un prince.

    Je suis banquier dit-il, je veux vous enrichir !

    Allez dans la forêt où grouillent des tapirs,

    Prenez-les tous vivants, purgez-en la province,

    Sachant où les placer en faisant mes affaires,

    Je peux vous les payer à cent pesos la paire.

     

    Enchantés, les paysans donnèrent leur accord,

    Parquèrent des tapirs, payés au juste prix

    Par le caissier de l’homme : les gens étaient ravis.

    Le banquier dit alors : Ramenez-en encore

    Et je triple le prix : trois cent pesos la paire !

     

    Il me faut m’absenter, faire le bien ailleurs

    Pour conclure à la fin, je laisse mon trader. (1)

     

    Mais de tapirs à prendre il n’en restait plus guère.

    Le trader proposa : "Je veux votre bonheur.

    Ces tapirs sont à nous, on vous les a payés.

    Rachetez-les-moi donc à un prix non surfait ;

    A son proche retour le banquier vous paiera

    Cent cinquante pesos tout tapir qu’il verra".

     

    Cette aubaine à venir allécha les paysans.

    Quitte à vendre leurs biens ils versèrent l’argent.

     

    Le lendemain matin, le trader disparut.

    Ni lui ni son patron jamais ne reparurent.

    Les naïfs villageois restèrent nus et crus,

    Encore bien heureux de garder leurs chaussures.

     

    Au profit maximum chacun se met en course,

    Tous les jours des gogos se font plumer en Bourse !

     

     

    René Francal, 16/12/2008

     

     

     

    (1) prononcer « trédeur », comme « raideur ».



  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 6 mai 15:50

    mbreux@samy Levrai

    la kleptocratie a sorti ce peuple du sous-développement pour en faire la main-d’œuvre bon marché de l’atelier mondial.
    Les Chinois pauvres d’aujourd’hui ne sont ni plus ni moins pauvres que les pauvres d’Europe ou d’Amérique, mais ils sont plus nombreux, et il est important pour leurs GR/PDG au pouvoir de garder le contrôme sur leurs ressources : un petit bénef sur une multitude ça assure quand même des revenus confortables qu’ils n’auraient pas avec des coolies et des paysans pieds nus dans les rières derrière leurs buffles attelés aux charrues.



  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 6 mai 15:08

    Les «  quelques lieux où le PCF a encore un auditoire important » sont des fiefs historiques reposant sur la notoriété de personnes, comme c’est le cas pour beaucoup de Maires, et non pas sur leur étiquette politique.

    C’est une forme de clientélisme comme une autre.

    Caresser l’espoir d’une résurrection du PCF est aussi illusoire que de penser qu’on pourrait faire revivre le dodo en tripatouillant l’ADN de ses reliques.

    Son histoire était plus imbriquée dans celle de l’URSS que dans celle de la Commune de Paris, et il n’est pas plus réaliste de revitaliser le PCF que de ressusciter le Conseil de la Commune.

    L’histoire, comme les fleuves, ne coule que dans un sens. Le PCF aie ses erreurs et ses errements : l’alignement sur Moscou pendant des années et la trahison du « programme commun » dont la concrétisation par la nomination de quatre ministres communistes est un faux-pas opportuniste qui a sacrifié le long terme pour tenter de sauver les meubles.

    Mauvaise pioche !



  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 6 mai 14:51

    @Bendidon

    pour l’instant, le préposé aux avatars d’AVOX s’emmêle les pinceaux avec mes modifications, mais si tu cliques sur mon pseudo au dessus de commentaire, tu verras mon coloriage.



  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 6 mai 14:43

    @troletbuse

    la Chine n’est pas une société communiste, mais une kleptocratie absolutiste

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité