• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Bertrand Loubard

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 08/10/2015
  • Modérateur depuis le 09/01/2016
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 40 172 338
1 mois 3 34 64
5 jours 0 2 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de visites













Derniers commentaires



  • Bertrand Loubard 12 décembre 12:06

    Merci du commentaire.
    @ASTERIX

    Merci du commentaire.
    La traite des êtres humains est multiforme et adaptée aux réalités géopolitiques et économiques de chaque époque. Les pratiques et ceux qui y participent sont évidemment, suivant nos critères du 21 ième siècle, condamnables. Mais toutes les communautés humaines, quelle que soit leur culture propre, l’ont tolérée à une époque ou une autre, sous diverses formes : privation arbitraire de liberté, enrôlement militaire, travail forcé, prostitution, trafic d’organes. Mais aujourd’hui, faire semblant d’être étonné est particulièrement hypocrite compte tenu des moyens dont on dispose pour connaître toutes les composantes de la réalité des trafics actuels. Comme nous sommes tous intéressés (car même l’esclavagisme participe à la croissance du PIB), nous n’allons pas couper, du côté de l’arbre, la branche du haut de laquelle on donne des leçons de moralité, justement aux victimes.....
    Bien à vous.



  • Bertrand Loubard 11 décembre 22:01

    Merci pour ce billet.
    J’ai lu ce livre et j’y avais fait un commentaire à « Sapiens Une brève histoire de l’humanité » par CHALOT-1er novembre 13:05
    Il n’y a pas « triche » sur la marchandise ; une brève histoire de l’humanité (70.000 ans) en 500 pages ne peut être que du digest, budgétairement accessible à quasi tout le monde. Il faut reconnaître une habilité certaine à Harari pour « tenir » cette gageure. Mais à côté d’un véritable attrait que le plan du livre présente, j’éprouve un « malaise » à propos de certains détails. Je me sens en effet interpellé et assez dérangé par le style d’écriture et par la structure des constructions littéraires. Je n’apprécie pas beaucoup le recours (quand il n’est pas déclaré) à des « Ghostwhriters » (ou en français des « nègres de la littérature »), tels qu’ils foisonnent dans les bibliographies des politiciens(ennes) (celles des Clinton en particulier). Arrivé à la 500ième page je me pose toujours la question de savoir si Noah Harari n’est-il pas, lui – même, un robot « Ghostwhriter »
    Bien à vous.Merci pour ce billet.



  • Bertrand Loubard 5 décembre 15:49

    Dans un documentaire des années 2003 « Les origines du Sida » (France 2 – Channel 4 - RTBF – TV Suisse Romande – Canal+ Espagne – SBS Australie – TV 5 Monde – Radio Canada – Channel 4, etc.) :
    https://www.youtube.com/watch?v=tWEFkaMPMso
    beaucoup de questions sont soulevées. Et comme aurait dit Einstein : »L’important c’est de ne jamais cesser de poser des questions ».
    Or sur ARTE de ce 03/12, un mois avant l’entrée en vigueur des 11 vaccins obligatoires de Mme Buzin un documentaire de 2014 « Sida un héritage colonial » (Carl Gierstorfer – Allemagne) :
    https://www.youtube.com/watch?v=kmxw_028-Hc
    On peut y entendre « Seuls les théoriciens du complot, etc. », « la véritable histoire du VIH », « comment naissent les pandémies et comment on peut les endiguer à l’avenir », « le VIH n’est pas le dernier », « le prochain VIH circule peut-être déjà parmi les humains », « nous devons rester humble vis à vis de la nature, si nous oublions cela ce sont nos enfants et petits-enfants qui en pâtiront".
    Deux documentaires à propos desquels on ne doit cesser de se poser des questions : à voir et à méditer !!!!



  • Bertrand Loubard 5 décembre 12:30

    La sagesse populaire ne disait-elle pas, naguère, dans nos compagnes : « Faire chauffer un marron, ça le fait péter ! ». Actuellement le dicton ne devrait-il pas être compéter par : « Dire, ensuite, que c’est un cochon, c’est vraiment con de la part d’une truie ! »
    Ce qui n’est pas particulièrement élégant, mais : « Tout change ! », « Tout fou le camp ! ».



  • Bertrand Loubard 30 novembre 12:36

    @Philippe Huysmans
    Merci de votre réponse. Je suis certainement « grosso modo » d’accord avec vous. Le « Paradoxe de Jevons » va dans ce sens .Bonne continuation.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès