• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Lavande & Coquelicots

Lavande & Coquelicots

Citoyen engagé en politique et revendiquant la possibilité, et même la nécessité, de conserver sa liberté de parole et d'analyse.

Tableau de bord

  • Premier article le 03/01/2007
  • Modérateur depuis le 27/04/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 10 122 598
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 662 166 496
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de réactions













Derniers commentaires



  • Lavande & Coquelicots Lavande & Coquelicots 23 août 2010 19:35

    C’est un très beau reportage, mais qui ne parle pas des Roms.

    C’est vous qui stigmatisez les propos du Gouvernement. Lequel constate simplement que lorsque des immigrés en sont réduits à construire des taudis, c’est qu’ils ne parviennent pas à s’intégrer. Faute de parler la langue, d’avoir un emploi, etc. Que la France intègre ceux qui le peuvent. Pour les autres, leur avenir est davantage dans leur pays que dans le nôtre. Parce qu’ils en parlent la langue, parce que leur famille vit là-bas, parce qu’ils y ont leurs racines. Et il faut arrêter de diaboliser les échecs de l’intégration : il y a des gens qui y arrivent, et d’autres non. Et ils ont d’autres trajectoires possibles. La France n’est pas l’alpha et l’oméga de l’humanité. Parfois, hors la France, il y a aussi un salut. Au-delà des frontières de l’hexagone, ce n’est pas la jungle, il n’y a pas des hordes de nazis qui pourchassent les Roms pour les tuer.



  • Lavande & Coquelicots Lavande & Coquelicots 23 août 2010 19:21

    "Faudrait savoir ! Tantôt, toi et tes semblables« 

    C’est quoi, cette façon de répondre ? C’est qui, »moi et mes semblables«  ? C’est quoi, ces a priori puériles et ridicules ?

     » tu les accuses de profiter des allocs pour s’acheter de luxueuses caravanes, tantôt ce sont des taudis quand ça t’arrange. La malhonnêteté n’est pas là où tu le prétends.« 

    Les allocs ne permettent pas de s’acheter de luxueuses caravanes. Et les Roms, de nationalité roumaine ou bulgare, ne touchent pas d’allocations et vivent rarement en caravane. Par contre, comme ce sont des populations très pauvres, ils construisent des taudis, oui. Parce qu’il faut bien avoir un toit, et que c’est humain de vouloir un toit. Mais ça pose aussi des problèmes, parce qu’on ne peut pas s’installer où l’on veut, en France. Et que la mendicité comme mode d’existence, et les aller-retour en Roumanie avec les pécules donnés par l’Etat français, ça ne peut pas durer.

     »Quant à « voler pour la plupart d’entre eux », tu as raison, il n’y a rien à en tirer il faut les exterminer ça soulagera l’humanité.« 

    Mais vous êtes le seul à parler d’extermination, là. Il y a quelqu’un chose de pourri dans votre raisonnement, un grand vide entre vos deux oreilles.

     »Vivement la libération, que tu sois tondu !"

    Vivement l’école gratuite et obligatoire, que les simples d’esprit apprennent à réfléchir. Zut, on l’a déjà. Tant pis pour vous, dans ce cas.



  • Lavande & Coquelicots Lavande & Coquelicots 23 août 2010 16:08

    Vous n’en êtes pas moins totalement à côté de la plaque.

    L’Etat fait beaucoup ; et vous, à titre individuel ou au nom de votre communauté, que faites-vous, combien de familles Roms accueillez-vous, à combien avez-vous appris le français, offert gite et couvert, donné un travail ?

    Les taudis ne sont pas humainement acceptables. Contre les taudis, puisque vous estimez que l’Etat français ne fait pas assez et que les expulsions sont injustes, que faites-vous, vous ?



  • Lavande & Coquelicots Lavande & Coquelicots 23 août 2010 16:04

    Navré, mais de quoi sont-ils les boucs émissaires ? Il s’agit de ressortissants roumains ou bulgares qui viennent en France pour mendier (faute de pouvoir trouver un emploi) et qui installent des taudis ça et là, préférant vivre une situation d’exclusion dans un généreux pays comme la France plutôt que chez eux. Et la seule question, c’est celle des capacités d’accueil de la France, déjà débordée par un flux constant (et ce n’est pas le flux qui pose problème au Gouvernement, c’est l’excès, le débordement).

    Bref, quand la seule option pour des immigrés pauvres consiste à construire un taudis, il est temps de se poser la question du retour au pays. D’autant que l’Europe ne s’est pas construite sans règle : si la libre circulation permet de se déplacer, il est impératif d’avoir des moyens de subsistance autre que la mendicité. Les expulsions de Roms sont parfaitement légales : non parce qu’il s’agit de Roms, mais parce qu’ils n’ont aucun moyen légal d’existence en France.

    De temps en temps, il faut ouvrir les yeux.



  • Lavande & Coquelicots Lavande & Coquelicots 23 août 2010 12:23

    Qu’un rabbin soit à ce point ignorant de l’Histoire est stupéfiant. Vous osez écrire : "Certes, les centres de rétention ne sont pas les camps de concentration de la France de Vichy, mais le principe reste le même : arrêter et expulser des ressortissants parce que considérés comme étrangers."

    Avez-vous le sentiment que la Shoah, c’est simplement l’expulsion de ressortissants considérés comme étrangers ? Les Juifs ont été expulsés parce que Juifs, parce que considérés comme inférieurs, ils ont été traités comme des animaux, dépouillés de leurs biens, réifiés dans les camps, et exterminés dans des fours.

    En France, certains Roms profitent de l’ouverture des frontières européennes pour venir installer des taudis aux abords des villes, où ils viennent mendier et voler pour la plupart d’entre eux, dans la mesure où leur faible niveau d’éducation, leur méconnaissance du Français, et leur situation d’exclusion, ne leur permet que rarement de trouver un travail légalement. Le Gouvernement leur propose une aide de 300 euros par adulte (8 à 10 fois le salaire mensuel en Roumanie) pour retourner tenter leur chance dans leur pays. Mais ils gagnent plus d’argent en mendiant et en faisant mendier leurs enfants dans les rues de Paris. L’Europe doit-elle fermer les yeux ? La Roumanie continuer à traiter ses ressortissants comme s’ils n’existaient pas ? La France aide une partie des Roms, mais ne peut intégrer ceux qui ne sont là que pour faire des allers-retours rémunérés entre la France et leur pays.

    On peut être humains avec les Roms et considérer que la situation actuelle n’est pas satisfaisante du tout.

    En lisant que vous osez rapprocher la situation des Roms en 2010 avec celle des Juifs en 1940, un double sentiment surgit : la honte pour vous et la perplexité pour les autres.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité