• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Lavande & Coquelicots

Lavande & Coquelicots

Citoyen engagé en politique et revendiquant la possibilité, et même la nécessité, de conserver sa liberté de parole et d'analyse.

Tableau de bord

  • Premier article le 03/01/2007
  • Modérateur depuis le 27/04/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 10 122 598
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 662 166 496
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de visites













Derniers commentaires



  • Lavande & Coquelicots Pierce 27 avril 2007 12:22

    Le problème de votre article, c’est que vous partez du présupposé que les Français sont des imbéciles.

    Or, si Sarkozy a réussi à réunir 11 millions d’électeurs sur son nom, c’est précisément parce qu’il n’a pas cherché à les endormir avec de grandes phrases : il a été concret, direct, posant les problèmes jadis abandonnés aux extêmes, y apportant des solutions honnêtes et non extrêmes, justement.

    L’immigration ? Il est pour, à condition qu’elle rime avec intégration. Bayrou est strictement sur la même ligne.

    La multiplicité des aides qui conduisent à des trappes à pauvreté et à l’assistanat ? Jean-Louis Borloo propose de fusionner les aides, de remettre à plat notre système.

    La délinquance ? Sarkozy la combat, même quand les bandes se rebellent. On ne peut pas en dire autant de Royal.

    Vous choisissez de prendre les électeurs pour des cons, tout votre article va dans ce sens. Sarkozy a fait strictement l’inverse, il a obtenu 11 millions de voix.

    Bien cordialement,

    Pierce



  • Lavande & Coquelicots Pierce 27 avril 2007 12:08

    Votre article est rempli de contre-vérités.

    Quand vous prétendez que la création de richesse ne signigie rien, on sourit.

    Quand vous prétendez que l’assistanat n’existe pas en France, on se moque.

    Quand vous prétendez que le travail n’est pas une solution pour faire diminuer le chômage, on croit rêver. Dans un entretien accordé à Libération, Sarkozy montre que sa vision économique va bien au-delà de ce que vous prétendez. Et notamment sur le plein emploi et la critique de la réduction perpétuelle du temps de travail : « Quatre pays en Europe ont réalisé le plein emploi : la Suède, l’Irlande, le Danemark, le Royaume-Uni. L’Espagne, de son côté, a divisé par deux son taux de chômage. Aucun n’a choisi la stratégie du partage du temps de travail, celle des 35 heures. Cette piste, je la ferme. » (Nicolas Sarkozy)

    Et vous savez quoi ? Entre lui et vous, heureusement pour la France que c’est lui qui pourrait bien devenir notre prochain président. Vous n’êtes pas sérieux.



  • Lavande & Coquelicots Pierce 26 avril 2007 15:25

    Chacun aura rectifié de lui-même : « Royal a cherché à transformer cet événement en débat entre elle et Bayrou »



  • Lavande & Coquelicots Pierce 26 avril 2007 15:09

    Et si vous vous renseignez un peu ?

    La PQR devait rencontrer successivement Sarkozy et Royal.

    Royal a tenté de transformer cet événement en débat entre elle et Sarkozy. Il n’est pas étonnant que Sarkozy ait annoncé à l’organisateur du forum que si ça se passait comme ça, il ne viendrait pas.

    Royal a le droit d’organiser un débat avec Bayrou, mais pas à l’arrache, pas dans n’importe quelles conditions, pas en l’imposant au forum de la PQR.

    Résultat : ça a lieu samedi. Ce type de cafouillage ressemble terriblement à l’impréparation propre à la candidate socialiste.

    Aucune chance pour elle d’être élue le 6 mai : les 2-3 % de Français qui font la différence et ne votent pas pour un projet mais pour un homme / une femme capable, vont massivement préférer Sarkozy.

    Comme ils l’ont déjà fait au premier tour.



  • Lavande & Coquelicots Pierce 26 avril 2007 13:31

    Bayrou est dans une position de troisième homme qui cherche à devenir le premier.

    Evidemment qu’il va tout faire pour dénigrer Sarkozy.

    Evidemment qu’il va raconter le moindre fait pour tenter de le salir, tout en demandant évidemment aux journalistes de « ne pas en parler ». Mon oeil !

    Evidemment qu’il va essayer de faire passer Sarkozy pour un extrêmiste : ce serait tellement plus facile pour récupérer la place !

    Mais finalement, tout ce que vous racontez sur Sarkozy... c’est Bayrou qui vous l’a dit ?

    Ah ! C’est donc follement objectif.

    La politique amène les gens à se combattre, verbalement, parfois très durement. Les états d’âme d’un Begag, d’un Bayrou, ou de journalistes de gauche (je vous signale que ça existe, et pas qu’un peu), ne doivent pas masquer l’essentiel : à la fin, c’est entre deux projets politiques qu’il faut choisir.

    De temps à autre, il serait bon d’y revenir : http://www.koztoujours.fr/?p=270

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité