• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Lavande & Coquelicots

Lavande & Coquelicots

Citoyen engagé en politique et revendiquant la possibilité, et même la nécessité, de conserver sa liberté de parole et d'analyse.

Tableau de bord

  • Premier article le 03/01/2007
  • Modérateur depuis le 27/04/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 10 122 598
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 662 166 496
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de visites













Derniers commentaires



  • Lavande & Coquelicots Pierce 26 avril 2007 11:53

    Et c’est bien parce que Bayrou n’y a pas grand chose à gagner qu’il ne le fera pas.

    Quant au PS, au-delà de sa mutation idéologique, il faudrait surtout qu’il cesse d’être tant influencé par le trotskisme : ce n’est pas une attaque gratuite de ma part, un grand nombre des plus hauts représentants du PS sont issus de cellules trotskistes, spécialisées dans l’entrisme.

    C’est une des raisons de l’incapacité du PS à avoir su évoluer ces 20 dernières années.



  • Lavande & Coquelicots Pierce 25 avril 2007 18:43

    Je sais bien que la démocratie permet tout, mais il est consternant d’entendre des propos tels que les vôtres.

    Nicolas Sarkozy a indiqué que pour lui, nos comportements étaient influencés ET par les circonstances ET par notre liberté ET parfois par certaines prédispositions génétiques. Aucun de ces facteurs n’est exclusif l’un des autres.

    Par ailleurs, il n’a jamais prétendu nécessaire de sélectionner les individus en fonction de leurs gènes. Le procès d’intention en eugénisme est donc absurde.

    Face à lui, Michel Onfray prétendait que la part liée à la liberté était très réduite, ce que Nicolas Sarkozy a récusé.

    Une fois de plus, les adversaires de Nicolas Sarkozy, dont vous êtes manifestement, refusent de débattre avec le minimum de bonne foi et d’honnêteté intellectuelle nécessaire.

    Tant pis : c’est en grande partie ce qui va les perdre.



  • Lavande & Coquelicots Pierce 25 avril 2007 18:34

    Sarkozy a voulu s’assurer que Chirac ne pourrait pas se représenter, et a proposé une alliance à Bayrou ?

    Et ?

    Au moins ne s’agit-il pas là d’arrangements sur le dos des électeurs, comme madame Royal en propose aujourd’hui à François Bayrou.

    Qui n’a refusé que par crainte que Sarkozy ne l’emporte de toute manière...



  • Lavande & Coquelicots Pierce 25 avril 2007 18:09

    Souffrez, cher monsieur, d’apprendre que la campagne de Ségolène Royal n’a pas porté les électeurs vers le nirvana espéré il y a un an.

    Vous avez mal compris la fin de l’article ; j’indique que les reports que Sarkozy et Royal peuvent attendre respectivement, de sa droite et du centre, et de sa gauche et du centre, sont très similaires.

    En cas de forte mobilisation au deuxième tour (donc de non-démobilisation), Sarkozy devrait garder une avance large, comprise entre 1 et 2 millions de voix.

    Face à cette situation, Ségolène Royal et le PS en sont réduits à offrir à Bayrou promesses d’ouverture, de ministères, et de gages multiples, après avoir pourtant eu la position strictement inverse il y a une semaine.

    Ségolène Royal déclarait alors, en parlant de Bayrou :

    « Il est assis entre deux chaises. Je ne sais pas si vous avez essayé de rester assis entre deux chaises, ce n’est pas très confortable. » (20 avril)

    « Son « ni droite, ni gauche » masque l’immobilisme le plus absolu, le refus de dire clairement quelles sont les solutions qui seront apportées aux problèmes qui se posent au pays. » (27 mars)

    « C’est une forme d’imposture. » (14 mars)

    « Il cherche à brouiller les cartes. » (1er mars)

    « La politique n’a rien à gagner dans le ramollissement des identités politiques. » (26 février)

    Je vous laisse en tirer les conclusions que vous souhaiterez.

    Bien cordialement,

    Pierce



  • Lavande & Coquelicots Pierce 25 avril 2007 15:09

    Vous avez tort de dire que Royal présidente = Bayrou en 2012 : si Bayrou tente une alliance avec le PS, non seulement il perd toute crédibilité pour incarner l’alternance dans 5 ans, mais surtout il perd plus de la moitié de ses troupes (seul 1/3 de ses électeurs souhaite un appel à voter Royal, 25% souhaitant un appel à voter Sarkozy, et le reste souhaitant zéro consigne).

    Bayrou est prisonnier de ses électeurs, et il refusera de prendre position pour maximiser le nombre de ses députés potentiels dans 2 mois.

    Il ne faut pas confondre la voyance et la lucidité. La naïveté n’est peut-être pas là où vous le croyez.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité