• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Francis

Francis

Dans le monde libéral, aucun pouvoir ne peut se renforcer ni se maintenir autrement qu'en se prévalant de ses turpitudes.
« Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles » (Max Frisch).
« Il est incroyable de voir comme le peuple, dès qu'il est assujetti, tombe soudain dans un si profond oubli de sa liberté qu'il lui est impossible de se réveiller pour la reconquérir : il sert si bien, et si volontiers qu'on dirait à le voir qu'il n'a pas seulement perdu sa liberté mais gagné sa servitude. La Boétie, Discours de la Servitude volontaire ... 1576
Le masque est le symbole de notre soumission au NOM et de notre acceptation passive à sa prise de contrôle des démocraties occidentales : un pré-puçage et une pré-vaccination.
Le confinement de la population est une ineptie et une monstruosité : https://francais.rt.com/opinions/80258-confinement-ou-mythe-apprenti-sorcier-ariel-beresniak
Les puissants sont si habitués à la servitude volontaire des masses que leur mépris envers le peuple est devenu une seconde nature et imprègne leur imaginaire. Ce qui est important dans cette affaire de vaccins, réponse logique à la stratégie de la peur et du chaos mise en œuvre dans les démocraties occidentales, ce n’est pas tant de savoir si oui ou non on protègera le corps des citoyens : non, ce qui compte c’est de leur dire que leur corps ne leur appartient plus.
Un homme dont le corps ne lui appartient pas n’est plus un homme, c’est une bête.
 
Le capitalisme est versatile et résilient parce qu'il se nourrit de ses contradictions.
Sa forme actuelle c'est le "néolibéralisme", nom politiquement correct du crony-capitalism, parfaitement amoral. 
Le capitalisme survivra à tous les autres parce que, en vertu du rasoir d’Occam, seul un système résilient, versatile et amoral peut vaincre tous les autres : le capitalisme est ce système.
 
« Souvent, au lieu de penser, on se fait des idées. » Louis Scutenaire
« Ne pas laisser le capital régner, voilà ce qu'est être de gauche.  » Frédéric Lordon
« Inspirer des passions tristes est nécessaire à l’exercice du pouvoir » Gilles Deleuze
« Plus une société s’éloigne de la vérité, plus elle hait ceux qui la disent » George Orwell
« La conscience des masses n’a besoin d’être influencée que dans un sens négatif ». (Orwell)
« La croissance est l'autre nom de l'accumulation du capital » Jean-Claude Michéa
L’évasion fiscale nous coûte 80 milliards par an. De l’argent qui, pour notre économie part en fumée.
Dans une économie de marché, les prix de vente tiennent compte des taxes qui sont en définitive payées par les consommateurs. De sorte que celui qui ne paie pas ses taxes réalise un bénéfice illicite. Et ceci est vrai pour les salaires et les impôts. Les fraudeurs volent ceux qui ne fraudent pas : ce sont des passagers clandestins.
La Théorie du ruissellement : « Laissez nous nous enrichir, nous vous enrichirons ». Cette injonction libérale qui préside tous les imaginaires est l'équivalent du ’’Donnes moi ta montre, je te donnerai l’heure’’ communiste mais mortifère puisque, au contraire du communisme qui ne négligeait aucun travailleur, le libéralisme est en passe de démontrer la justesse de cette prévision d'Hannah Arendt : « Si nous nous obstinons à concevoir notre monde en termes utilitaires, des masses de gens en seront constamment réduites à devenir superflues. Ce n'est pas le travail qui disparait mais l'utilité des travailleurs pour le capital. » 
 

Tableau de bord

  • Premier article le 01/03/2007
  • Modérateur depuis le 09/11/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 36 41742 2333
1 mois 1 931 87
5 jours 0 220 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 5049 4051 998
1 mois 128 113 15
5 jours 14 13 1

Ses articles classés par : nombre de visites













Derniers commentaires



  • Francis Francis 25 novembre 18:48

    ’’Les déclarations souvent provocantes de Didier Raoult ont de quoi troubler et perturber... par exemple, ses récentes déclarations concernant l’inutilité du masque ou du gel hydroalcoolique...’’

     

    Inutilité ? Oh que non ! Le masque c’est pour nous isoler les uns des autres afin de nous consacrer entièrement à l’amour de Notre Sainte Église.

     

    Le gel c’est l’eau bénite pour entrer dans tous les lieux convertis à Notre seule église, j’ai nommé l’Église de S......

     

    Faites semblant de croire, et bientôt vous croirez. La seule chose qu’on nous demande dans un premier temps, c’est de faire semblant. Dans un premier temps ...

     



  • Francis Francis 25 novembre 18:17

    @Sylv1
     
    Excellent lien qui résume bien ce que beaucoup de personnes commencent à comprendre.
     
    Cette dictature sanitaire n’est que le prélude à une dictature d’un nouveau genre : transhumaniste ? Probablement, puisque nous y serions traités comme des sous hommes.
     
    Ça me rappelle quelque chose ...



  • Francis Francis 25 novembre 18:07

    @Francis
     
     bon, il faut savoir lire : « En Europe, il existe ainsi 16 pays dans lesquels il n’existe aucune obligation stricto sensu. »
     
    « pas d’obligation Stricto sensu », c’est ce que préconise Barbier, non ?



  • Francis Francis 25 novembre 18:03

    @ZXSpect
     
    Hummm ... Peut-être que leurs vaccins ne sont pas adjuvés avec de l’aluminium ...



  • Francis Francis 25 novembre 16:55

    @Hervé Hum
     
     Sophismes ! Les jeunes ne meurent pas du covid. De tous temps, des personnes sont mortes prématurément. Aujourd’hui, les décès en état dit d’infection au virus sont déclarés dus au covid.
     
     La question qui se pose n’est pas celle que vous soulevez mais celle-ci : faut-il priver de travail, de liberté et de contacts, des millions de personnes, jeunes et moins jeunes, pour prolonger de quelques instants quelques survies pénibles et douloureuses ?
     
     Car tout ça a pour conséquence l’isolation des individus qui ne communiquent plus de gré à gré par les canaux naturels autrement que sous surveillance du Big Data et ses outils réducteurs.
     
     Hier le pouvoir dressait les communautés les unes contre les autres. Aujourd’hui, les parents sont dressés contre les enfants, les maris contre les femmes, les voisins contre les voisins, tous contre tous dans la peur soit du virus, soit de l’autre soi-même.
     
    Si d’aventure dans la rue, sans masque, vous croisez le regard d’un enfant, il n’est pas rare d’y lire l’incompréhension et même la peur. Demain si on ne réagit pas, les personnes non masquées seront désignées à la vindicte, il leur sera demandé par les voisins de quitter leur domicile comme il a été demandé à certaines infirmières au début de la dite pandémie.
     
    Les mots du gouvernement et des médiatiques tuent bien plus surement que le virus.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité