• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Alain Renaud

Alain Renaud

Auteur, rédacteur, conférencier, président d'honneur des Sciences-Po Paris sur Lyon.
Derniers ouvrages :
L'Europe, un destin, Ed.l'Harmattan, 2019
La France, un destin, Ed.l'Harmattan, 2016.
Lyon, un destin pour une autre France, Ed.l'Harmattan, 2014.
Articles de presse, interviews : Le Point, Les Echos, Acteurs de l'économie-La Tribune, La Croix, Le courrier des maires, Régions Magazine, Mag2Lyon, La Tribune de Lyon, ...
Interviews télévisés : France Télévisions ( 2019 ), France 24 ( 2019 )
Blogs :
Médium  : bit.ly/2WZZ2Hl
Overblog  : bit.ly/2kbJvDd
alain1renaud.over-blog.com

Tableau de bord

  • Premier article le 23/03/2017
  • Modérateur depuis le 21/04/2017
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 10 38 309
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 3 2 1
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de réactions













Derniers commentaires



  • Alain Renaud Alain Renaud 17 décembre 2019 12:16

    @Fifi Brind_acier

    Cher ami, je vous remercie de votre commentaire.

    Merci également de noter que ce n’est pas parce que l’Union européenne se sert effectivement des régions pour faire éclater les Etats Nations qu’il faut ignorer pour autant les régions. 

    Celles qui ne sont pas artificielles et purement administratives abritent elles-mêmes des peuples différents qui ont pu ou non se fondre dans une plus grande unité nationale tels les Basques, les Ecossais ou les Alsaciens.
    Pour les Basques ou les Catalans, en France plus facilement qu’en Espagne, par exemple. 

    La reconnaissance de certains peuples qui évite d’en faire des réserves d’indiens et du pur folklore pour touristes ravis n’implique pas pour autant de démanteler des pays européens qui ont presque tous leur raison d’être historique. 

    Mais plus vous ignorerez et ne reconnaîtrez pas l’existence de l’autre, plus vous pousserez précisément ces peuples sans nation au séparatisme, ce qui ne peut qu’être préjudiciable à l’Europe. 

    C’est ce que Rajoy et le Roi d’Espagne ont produit en Catalogne.
    Au lieu d’admettre que l’Espagne est une nation de nations comme le faisait le Roi « des Espagnes », ils poussent à un séparatisme mortifère au niveau européen. 

    Et ce n’est pas parce que vous reconnaitrez la diversité des populations françaises que vous voulez l’éclatement de la France.
    C’est bien au contraire, lui reconnaitre toute sa richesse. 

    Bien à vous. 



  • Alain Renaud Alain Renaud 7 décembre 2019 19:30

    @mursili Je vous remercie de cette précision. Ce que l’on peut néanmoins retenir, c’est que les Allemands, pour la première fois depuis la fin de la guerre, se souviennent et rappellent qu’ils sont un peuple.



  • Alain Renaud Alain Renaud 7 décembre 2019 19:24

    @Fifi Brind_acier Il n’y a pas de petits pays. Il y a des pays libres et ceux qui sont dans les chaines. « Je trinque tout autour. Mon verre est petit, mais c’est mon verre ». Charles de Gaulle.



  • Alain Renaud Alain Renaud 7 décembre 2019 19:19

    @Jason Bien sûr, mais la France a pour spécificité d’être en réalité à la fois latine et germanique ( ou nordique ). Latine par la langue et sa population du sud, germanique par celle du nord ( Grand Est et Nord en particulier ). Sa légèreté est davantage parisienne et du « midi ».



  • Alain Renaud Alain Renaud 6 décembre 2019 23:47

    @jjwaDal L’Union européenne a été effectivement basée sur une chimère puisque ses fondateurs ont voulu en faire une organisation supranationale ignorant l’existence des peuples. Seule une large confédération bâtie sur le temps long peut permettre aux Européens de rester eux-mêmes tout en partageant un avenir commun.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité