• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

goc

goc

Informaticien cevenole, c'est dire le combat de tous les jours entre high-tech et ruralité
, combat garant d'une ouverture au monde et d'une curiosité jamais assouvie. Combat aussi pour une tolerance et une relativisation des choses, toutes ces valeurs que j'ai acquis au cours de mes nombreux voyages professionels de par le monde.

Tableau de bord

  • Premier article le 03/11/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 3 2997 148
1 mois 0 13 0
5 jours 0 3 0

Ses articles classés par : nombre de visites






Derniers commentaires



  • goc goc 19 février 05:39

    @Robert Bibeau

    Désolé, mais je pense que c’est vous qui vous trompez

    A) si nous ne faisons rien, c’est la finance qui sortira grandie de la future crise. Et quand je dis « grandie » c’est un euphémisme, elle en sortira en prenant le contrôle de tout !

    B) c’est clair que si nous ne faisons rien, cela n’a aucune chance, mais si la future crise arrive, alors il existera une opportunité pour prendre le pouvoir, car il est clair que cette future crise jettera dans la rue des millions de gens totalement incapables de réagir à cause de l’assistanat congénitale et surtout de l’abrutissement des masses. Seules s’en sortiront ceux qui sont, déjà maintenant, en dehors du système, surtout que ce chaos se fera avec une pénurie d’énergie (pétrole, eaux, électricité). Hors le système a besoin de ces énergies pour survivre



  • goc goc 18 février 03:59

    Bonjour Robert Bibeau

    Merci pour votre article, clair et précis

    Je suis d’autant plus d’accord avec votre analyse, que je persiste à penser que dans la bagarre entre les financiers et les industriels, ce sont les premiers qui ont définitivement gagné, comme en France où ils ont détruit tout notre tissu industriel.

    Aussi pour s’en sortir, j’ai émis l’idée (aussi prétentieuse qu’utopique) de faire une sorte de révolution en 5 points

    1 - Geler le remboursement de la dette pendant 5 ans, avec annulation des intérêts (avant, avec la BdF, l’État empruntait à 0%)

    2 - Diminuer de moitié les loyers et remboursements d’emprunt immobiliers

    2bis - Suite à l’augmentation du pouvoir d’achat par le point 2, diminuer les charges sociales et les salaires de 10%, pour relancer notre industrie (avec lancement de chantiers majeurs, tel qu’industrie du démantèlement nucléaire, transports de camions/voitures par rails et par canaux, lancement d’un plan « informatique » (Os, moteurs de recherche, réseaux, etc..)

    3 - Suite à la faillite (programmée) des banques après le point 2, nationalisation et refonte d’une fiscalité à la source (fusion entre TVA et impôts directes en un seul impôt (20%, sur le même principe que la TVA) sur toute transaction créditrice, que ce soit entreprise ou particulier)

    4 - Refonte du système boursier, avec comme principe, l’interdiction de la spéculation pure. Par exemple interdiction de revendre une action avant 2 ans, et taxation à 50% de toute plus-value boursière entre 2 et 5 ans. De plus tout bénéfice réalisé via une revente d’action devra être partagée à part égale entre le vendeur et l’entreprise. Cette plus-value devant servir uniquement à la R&D

    5 - gel des remboursements de prêts pendant 5 ans, pour les agriculteurs qui acceptent de passer au tout bio. en prime il faudra aussi interdire la vente et surtout l’importation de produits agricoles non bio à échéance de 5 ans, afin de mieux protéger les agriculteurs



  • goc goc 17 février 18:26

    @Fergus

    Merci Verdi pour cet article
    Et bonjour à Fergus

    Vous avez aussi oublié l’émission médicale, et surtout les émissions pour la jeunesse produites par celui que je considère comme l’un des meilleurs producteur/réalisateur à savoir Claude Santelli, c’était autre chose que les débilites inter-publicitaires pour futures gamins obèses.
    Et que dire des variétés, dont la principale qualité était de ne pas encore faire de la publicité déguisée pour chanteur/acteur/scribouillard en promo pour leur dernière « œuvre ». Et ces variétés n’avaient pas besoin d’un serveur de soupe aussi veule qu’incompétent, tout juste bon à réciter la prose pondue par l’attaché(e) de presse. Et quand en plus ces variétés étaient réalisées par JC Averty (celui qui a tout inventé en matière de trucage tv), ce n’était que du bonheur.

    dernière petite histoire : savez-vous que la FFF (fédé de foot) payait la RTF pour diffuser des matchs de foot, si si !!



  • goc goc 10 février 20:47

    Il est clair que les raisons évoquées ici ont grandement contribué au Krash, mais je persiste à croire qu’une autre raison a été oubliée, et peut-être même celle qui a déclenché la panique, à savoir l’affaire du mémo FISA.

    Je ne suis pas sur que cela ira jusqu’à un « clingtonGate », mais ce que ce rapport a fait c’est de détruire le Russiagate, c’est à dire que le système a compris qu’il lui sera impossible de virer le Donald, et c’est cela qui a provoqué la panique : savoir qu’on ne va pas reprendre le pouvoir, et qu’il va falloir et aux mains d’un président incontrôlable, qui en plus, annonce un déficit futur de 2,5 mille milliards de $, sans oublier que ce mémo pourrait provoquer un nettoyage dans les instances gouvernementales avec élimination des taupes infiltrées dans le staff Trump et destinées à saboter les actions de donald.

    Et si en plus ce mémo déclenche un scandale pire que le Watergate, alors....il y aura largement de quoi paniquer pour le système. Et connaissant le plaisir qu’a donald à lancer le « Vous être viré », ainsi que sa rancune atavique, on peut penser que ça va être sanglant.



  • goc goc 8 février 18:49

    @Michael Gulaputih

    Mais cela ne suffit pas. Cela ne concerne pas seulement les joggeurs.

    et encore, on va atteindre une nouvelle étape dans ce domaine.

    Avant on envoyait des données quelque part, mais au moins c’était dans le cadre d’une application sur son smartphone (exemple la cartographie routière) et on savait ce qu’on envoyait (je parle des données et non du contenu complet), or depuis quelques temps, on ne sait plus ce qui est envoyé.

    Et la nouvelle étape sera encore pire : elle consistera à transmettre des données et vous obligera à aller sur un site précis pour avoir une partie (modifiée ???) de ces données.

    L’exemple le plus frappant est le compteur EDF nommé Linky :
    Chez moi j’ai un compteur « numérique » de génération précédente, qui me permet, via un câble, de connaitre ma consommation et ma puissance instantanée, et donc de savoir quel appareil consomme quoi.
    Avec le nouveau compteur, tout va chez EDF, et vous serez obligé d’aller sur leur site et de créer un compte pour savoir ce que vous avez consommé..quelques temps avant (ce délai étant flou). Donc vous serez pieds et poings liés face à EDF, et je ne parle pas de ceux qui n’ont pas internet.

Voir tous ses commentaires (20 par page)



365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Pourquoi Le Pen pourrait gagner !




Palmarès